Vous êtes sur la page 1sur 8

Le chemin vers la liberté.

Le pardon nous libère de l’amertume et active la guérison


intérieure divine pour aller de l’avant.

I. Introduction
Une mise en garde sérieuse :

Notre père Matt 6 :9-15

Jésus nous explique la raison du contenu de sa prière modèle.

“ Pardonne-nous nos torts envers toi comme nous pardonnons


nous-mêmes les torts des autres envers nous.” (Matthieu 6:12
Sem)

Plusieurs ont tendance à prier plutôt de cette façon :

« pardonne-moi mes fautes, mais je refuse de lui pardonner,


permet moi de me venger seigneur. »

Ce genre de prière est très fréquente chez ceux qui prient des
statues, des idoles. Dieu n’exauce pas ce genre de prières, bien
au contraire !!!

“ En effet, si vous pardonnez aux autres leurs fautes, votre Père


céleste vous pardonnera aussi.” (Matthieu 6:14 Sem)

Non seulement Jésus mentionne l’importance du pardon envers


les autres, mais il en explique la raison : c’est de cette façon que
nous serons aussi pardonnés.

Ce n’est pas une condition optionnelle, nous ne pouvons être


pardonnés par Dieu si nous ne pardonnons pas nous-mêmes
aux autres.

1
“ Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne
vous pardonnera pas non plus vos fautes.” (Matthieu 6:15 Sem)

Plus tard, il mentionne encore le pardon comme condition


nécessaire pour obtenir celui de Dieu.

“ Quand vous priez, si vous avez quoi que ce soit contre


quelqu’un, pardonnez-lui, pour que votre Père céleste vous
pardonne, lui aussi, vos fautes.” (Marc 11:25 Sem)
Pour quelle raison est-ce si important de pardonner ?

II. Refuser de pardonner c’est s’enfermer dans la souffrance


intérieure
Comme Jésus l’a expliqué, refuser de pardonner à ceux qui nous
ont fait du tort empêche Dieu de nous pardonner.
Conserver et ressasser le souvenir de l’offense développe
l’amertume, la rancœur, attise la haine.
“ Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute
clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté,
disparaissent du milieu de vous.” (Éphésiens 4:31 NEG)
Une personne amère et blessée blesse les autres. Elle n’arrive
pas à louer Dieu, ne bénéficie pas de la joie profonde du salut.

Un animal sauvage est plus dangereux quand il est blessé, les


gens blessés blessent les autres

Le manque de pardon accentue la souffrance, comme une plaie


qui s’infecte et gangrène. Le temps aggrave la situation.
Refuser de pardonner c’est se fixer des limites spirituelles,
stagner avec Dieu.
Une blessure infectée amène la mort si elle n’est pas soignée,
refuser de pardonner amène la destruction intérieure

2
La souffrance initiale de la blessure s’intensifie avec le manque
de pardon jusqu’à amener au développement de
comportements dysfonctionnels générés par la colère, la haine
et la soif de vengeance. La haine peut même avoir des
conséquences physiques.

Pourquoi Dieu a-t-il choisi le pardon comme condition pour être


pardonné et pas un autre critère comme la prière ?

III. Dieu est un Dieu qui pardonne.


Depuis Abraham, Dieu se montre celui qui pardonne, les
sacrifices du Lévitique étaient destiné à ce que le pécheur soit
pardonné. Dieu pardonne à cause de sa miséricorde. Certaines
fois Dieu refuse de pardonner.
La plupart des fois que le verbe pardonner est utilisé dans la
Bible, il s’agit de Dieu qui pardonne.

“ Car c’est lui qui pardonne tous tes péchés, c’est lui qui te guérit
de toute maladie,” (Psaumes 103:3 Sem)
“ Oui, tu es bon, Seigneur, et prompt à pardonner, riche en
amour pour tous ceux qui t’invoquent.” (Psaumes 86:5 Sem)
“ Mais le pardon se trouve auprès de toi afin qu’on te
révère.” (Psaumes 130:4 Sem)

“ Que le coupable abandonne sa voie, et l’homme malfaisant ses


mauvaises pensées ! Et qu’il revienne à l’Éternel qui aura
compassion de lui, à notre Dieu qui lui accordera un pardon
généreux.” (Esaïe 55:7 Sem)
“ Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses
pensées ; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre
Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.” (Esaïe 55:7 NEG)

3
“ Quel est le Dieu semblable à toi, qui efface les fautes et qui
pardonne les péchés du reste de ton peuple qui t’appartient ?
Toi, tu ne gardes pas ta colère à jamais, mais tu prends ton
plaisir à faire grâce.” (Michée 7:18 Sem)

Le pardon, la miséricorde et la grâce sont dans la nature de


Dieu.

Quand on pardonne à quelqu’un, on agit comme Dieu.

Peut-être pensez-vous que vous avez trop souffert de ce qu’on


vous a fait.

Quand on pêche, on fait du mal à Dieu avant tout.


Pourtant, il nous pardonne.

La raison pour laquelle Dieu peut exiger de nous de


pardonner à ceux qui nous ont fait du tort c’est parce qu’il nous
a pardonné et que notre dette envers lui était bien plus grande
que toutes celles des autres à notre égard.

• Lire Matt 18 :21-35. La dette pardonnée.


Le serviteur n’avait pas de quoi rembourser et nous non plus,
nous ne pouvions pas nous sauver nous même.
Quand le roi remet la dette du serviteur, en fait c’est lui
paye l’ardoise ! Jésus a payé notre dette en donnant sa vie pour
nous.
60 millions et 100, le rapport entre les 2 dettes est ridicule.
Notre dette était bien plus grande que toutes celles des autres
envers nous.
Le roi met celui qui ne pardonne pas en prison. Il est livré au
bourreau. Le manque de pardon nous rend captifs. Donne une
autorité à l’ennemi sur notre vie.

4
Comment pourrions-nous demander à Dieu de nous pardonner
et ne pas pardonner en retour ?

On peut comprendre que c’est important de pardonner, pourtant


on ne le fait pas , pourquoi ? Beaucoup ne veulent pas
pardonner, car ils ne comprennent pas ce qu’est le vrai pardon.

IV. Ce que le pardon n'est pas


Le pardon n’est pas le Déni : faire comme si il ne s’était rien
passé.

Le pardon n’est pas la tolérance du mal : le mal est mal, le


pardon reconnaît le mal, mais il pardonne, il remet la dette.

Le pardon n’est pas l’oubli : ce n’est pas un lavage de cerveau,


on peut avoir pardonné et se souvenir. Celui qui pardonne est
averti, il se souvient non pour se venger, mais afin de se
protéger.

Le pardon n’est pas l’acceptation de la répétition de la


souffrance. Pardonner ce n’est pas encaisser sans rien dire.

Le pardon n’est pas l’option réservée aux faibles. (Dieu n’est pas
faible quand il nous pardonne)

Le pardon n’implique pas forcément la réconciliation : pour se


réconcilier, il faut être 2.

Regagner la confiance après avoir pardonné, ça prend du


temps.

V. Ce qu’est le pardon
Pardonner c’est abandonner la vengeance. Laisser Dieu faire
justice. Il ne laisse pas impunis les pécheurs.

5
“ Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers
les membres de ton peuple, mais tu aimeras ton prochain
comme toi–même. Je suis l’Éternel.” (Lévitique 19:18 Sem)
“ Ne dis pas : « Je me vengerai ! » Confie–toi en l’Éternel et il te
délivrera.” (Proverbes 20:22 Sem)
“ Mes amis, ne vous vengez pas vous– mêmes, mais laissez agir
la colère de Dieu, car il est écrit : C’est à moi qu’il appartient de
faire justice ; c’est moi qui rendrai à chacun son dû.” (Romains
12:19 Sem)
Pardonner c’est abandonner la haine, la colère et l’amertume.
Pardonner c’est reconnaître la souffrance et accepter la
guérison de Dieu.
Dans le notre père, on peut aussi traduire « ceux qui nous ont
offensé ou fait du tort » par débiteurs, ceux qui ont une dette
envers nous. (NBS, Darby, Jér)
Pardonner c’est accepter la possibilité de ne pas récupérer ce
qu’on nous doit.
« Pardonner, c’est déchirer la page sur laquelle on inscrivait avec
malice ou rage le compte débiteur de son prochain. »

N’attendez pas qu’on vous demande pardon pour pardonner.

Pardonner c’est pardonner souvent, autant que nécessaire,


comme Dieu patiente envers nous. (amis, conjoint, enfants,
frères, sœurs).

Pardonner c’est une démarche de foi, croire qu’en décidant de


pardonner, Dieu va me pardonner et me guérir intérieurement.

Pardonner c’est hautement spirituel et surnaturel. Ça prend la


prière et l’aide de Dieu, car ce n’est pas dans notre nature.

6
VI. Dieu nous invite à pardonner
“ Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres.
Pardonnez-vous réciproquement comme Dieu vous a pardonné
en Christ.” (Éphésiens 4:32 Sem)
“ Supportez-vous les uns les autres, et si l’un de vous a quelque
chose à reprocher à un autre, pardonnez-vous mutuellement ; le
Seigneur vous a pardonné : vous aussi, pardonnez-vous de la
même manière.” (Colossiens 3:13 Sem)
“ Qui veut se faire aimer, pardonne les torts qu’il a subis : les
rappeler éloigne son ami.” (Proverbes 17:9 Sem)
“ En toute occasion, il (l’amour) pardonne, il fait confiance, il
espère, il persévère.” (1 Corinthiens 13:7 Sem)
“ Avant tout, aimez-vous ardemment les uns les autres, car
l’amour pardonne un grand nombre de péchés.” (1 Pierre 4:8
Sem)

Dans quelles situations pardonner ?


abus, divorce, blessures de l’enfance, pardonner à ses parents,
à son conjoint, à son voisin, à ses ennemis, à ceux qui
calomnient, à ceux qui vous ont fait souffrir ou font souffrir
régulièrement, à des frères et sœurs de l’église, à un pasteur…

Vous avez passé trop de temps dans la colère, l’amertume. C’est


le temps de pardonner, de laisser Dieu guérir votre cœur et
d’avancer en laissant l’offense derrière vous.
Je vous invite à prier.

Prières pour pardonner


Père céleste je te remercie pour les richesses de ta bonté et de
ta générosité envers moi, sachant que ta bonté m’a conduit à la
repentance. Je confesse que je n’ai pas fait preuve de la même
bonté ni de la même patience envers ceux qui m’ont fait du mal.

7
Au contraire, j’ai persisté dans ma colère, mon amertume et mon
ressentiment à leur égard. Je te prie de me rappeler toutes les
personnes auxquelles je dois pardonner, afin que je puisse le
faire à présent.
Amen

Seigneur je choisis de pardonner à (nommez la personne en


question) de (ce qu’elle a fait ou pas fait) parce qu’elle m’a
(indiquez votre souffrance).

Seigneur je choisis de ne pas persister dans mon ressentiment.


Je te remercie de m’avoir délivré des liens de mon amertume. Je
renonce à mon droit d’obtenir vengeance et je te demande de
guérir mes émotions meurtries. À présent je te prie de bénir ceux
qui m’ont fait du mal. Au nom de Jésus.
Amen

Vous aimerez peut-être aussi