Vous êtes sur la page 1sur 2

Royaume du Maroc

Ministère de la justice et des libertés


Cour d’appel de Oujda

Tribunal de première instance de Taourirt


section de la justice de la famille
Doss. De divorce n°
Autorisation n° :
En date du 10/04/2013

Au nom de sa majesté le roi et conformément à la loi

En date du 10/04/2013 le tribunal de première instance de Taourirt- Section de la justice de la


famille- en statuant dans les affaires de divorce réuni dans la chambre de conseil a rendu l’autorisation
ci-après :

Entre M……….né à …..en date de …… ayant son domicile à…………Taourirt.

En sa qualité d’époux d’un côté

Et Mme….., née à Taourirt en date du …..ayant son domicile…….Taourirt.

En sa qualité d’épouse d’un autre côté

En présence du ministère public

Les faits

Sur la base de la demande introduite personnellement par les époux mentionnés ci-dessus sur
laquelle les taxes ont été acquittées en date du 01/04/2013, reçu n°…… et selon laquelle qu’ils sont
mariés selon le contrat de mariage n°….en date du 05/11/2007 enregistré à Taourirt sollicitant
l’autorisation d’instrumenter leurs divorces par consentement mutuel avant consommation du
mariage.

Et sur la base de l’introduction de l’affaire dans l’audience de conciliation en date du


04/04/2013 en la présence des deux époux et où l’époux a déclaré qu’il était marié avec son épouse
depuis novembre 2007 et que le mariage n’a pas été consommé et qu’ils se sont mis d’accord pour le
divorce et que les raisons du divorce reviennent à la non entente et qu’il renonçait à la moitié de la
dot.

Et l’épouse a déclaré que le mariage n’a pas été consommé et qu’ils se mis d’accord pour le
divorce en raison de la non entente et qu’elle a reçu sa dot.

Et après le non aboutissement de la tentative de conciliation entre les époux.

Et sur la base de la réquisition du ministère public visant l’application de la loi.

Et sur la base du renvoi du dossier au tribunal pour l’audience de ce jour en présence de


l’épouse et le mandataire de l’époux et la réitération de la demande. Il a été décidé de mettre l’affaire
en délibéré pour la fin de l’audience.
Et après délibérations conformément à la loi,

Et attendu que la demande vise ce qui a été étalé ci-dessus.

Et attendu que le mariage n’a pas été consommé.

Et attendu que le tribunal a tenté de concilier entre les époux et cette tentative a échoué.

Et attendu que l’époux a reçu sa dot et que l’époux a renoncé à sa moitié.

Pour ces motifs,

Le tribunal autorise l’époux M….., CIN n°… d’instrumenter son divorce de son épouse
……CIN n°…., un divorce avec consentement mutuelavant consommation par le biais de deux Adoul
désignés pour l’instrumentation dans le ressort du tribunal dans un délai de quinze jours depuis la
réception de l’autorisation.

Et en cela, l’autorisation a été rendu en la date mentionnée ci-dessus et le tribunal était


composé des Messieurs :

…………., président et rapporteur.

, membre.

Membre.

, représentant du ministère public.

Avec l’aide de Mme : …….secrétaire greffe.

Le président le rapporteur le secrétaire greffe

Vous aimerez peut-être aussi