Vous êtes sur la page 1sur 17

cierge pascal

Annexe/ Iconographie

Les illustrations contenues dans le texte et dans cette annexe viennent des rouleaux
d’Exsultet qui ont été réalisés pendant le Xe et XIIIe siècle. Le nom d’Exsultet vient du premier
mot du texte latin comme c’est le cas dans d’autres prières (p.ex. le Gloria, le Credo). On
comprend par Exsultet la louange pascale qui exprime le mystère de la nuit de Pâques de
manière poétique.

La coutume qui consiste à chanter le texte à partir d’un rouleau et non d’un livre n’est pas
due à l’absence de livre au Xe siècle. Le codex existe déjà depuis le IVe siècle sous la forme d’un
livre. Bien longtemps avant l’Exsultet sont apparus de magnifiques manuscrits illustrés. La
raison de la composition sur un rouleau, qui contrairement au rouleau du Judaïsme ne sont pas
lus de droite à gauche, mais de haut et bas, semble plutôt vouloir mettre en valeur la louange de
Pâques.

Le résultat fait preuve d’une unité et d’une solennité remarquable dans la liturgie, le
chant mélodieux étant soutenu par des images très expressives. Les images ont été peintes
rapidement en sens inverse afin que le peuple puisse les contempler pendant que le diacre en
avançant dans le chant déroulait les bandes de parchemins. Les images elles-mêmes sont une
interprétation et un approfondissement du Mystère de la Nuit Pascale.

Les illustrations en annexe et les commentaires sont extraits du livre de Sr. Clara
Vasseur (OSB), Redécouvrir l’ancien : La richesse de la symbolique du cierge pascal, Beuron 2007
1
(en allemand).

« Aucune image,
aucune représentation,
aucun symbole, aucune figure
n’atteint la force d’expression du cierge pascal. »
Dom Lambert Beauduin OSB
2

Le cierge pascal est encensé, le diacre commence à chanter l’Exsultet.


En parallèle, pour souligner la présence du Christ symbolisé par le cierge pascal,
L’apparition à Marie Madeleine qui rencontre le Ressuscité
Rouleau de l‘Exsultet de Montecassino, 11e siècle
Vasseur, p.17
Procession des offrandes à la messe
en parallèle:
procession des offrandes où les fidèles apportent de la cire
Rouleau de l’Exsultet de Gaeta, 11e siècle
Vasseur, p.19
3
Un couple offrant de la cire (sous forme d’anneaux) pour le cierge pascal
Basilica Inferiore San Clemente, Rome, 11e siècle
Vasseur, p.20

Bénédiction du cierge pascal


Rouleau de l’Exsultet, Benevent, 10e siècle
Vasseur, p.21
La louange de l’abeille
Rouleau de l’Exsultet, Bari, 10e siècle (en haut), Salerno, 13e siècle (en bas)
Vasseur, p.39 5
La louange de l’abeille, symbole de la virginité/ Naissance du Christ de la Vierge
Rouleau de l’Exsultet de Montecassino, 11e siècle
Vasseur, p.41

La louange de l’abeille/ Naissance du Christ de la Vierge


Rouleau de l’Exsultet, Italie, 10e/11e siècle
Vasseur, p.41
La louange du cierge pascale représenté comme arbre die vie avec feuilles et fleurs
Rouleau de l‘Exsultet de Montecassino, 11e siècle
Vasseur, p.42

Le cierge pascal comme arbre de vie décoré de feuilles


Rouleau de l’Exsultet, Benevent, 14e siècle
Vasseur, p.43
8

La louange du cierge pascal


Le cierge (tout blanc) comme symbole du Christ ressuscité
Le Christ en gloire figure juste à côté pour souligner que lui seul est digne d’adoration
Rouleau de l‘Exsultet, Benevent, 12e siècle
Vasseur, p.45
9

La louange du cierge pascal


Rouleau de l‘Exsultet, Pise, 11e siècle
Vasseur, p.47
La louange du cierge/ Le cierge comme Arbre de Vie avec des feuilles
Exsultet-Rolle aus Salerno, 13.Jd.
Vasseur, p. 55

10

La louange du cierge pascal/ le cierge blanc, resplendissant en signe de la résurrection


Rouleau de l’Exsultet, Benevent, 12e siècle
11

La louange du cierge pascal/ le cierge blanc, resplendissant en signe de la résurrection


Rouleau de l’Exsultet, Fondi, Abbaye San Pietro, 12e siècle
Vasseur ,p.60
12

Le cierge pascal est plongé dans l’eau du baptême


en-bas : baptême dans l’eau
Rouleau de l’Exsultet, Benevent, 10e siècle
Vasseur, p.67
13

La louange du cierge pascal


Rouleau de l‘Exsultet, Fondi, 12e siècle
Vasseur, p.70
Un cierge pascal de hauteur impressionnante
Rouleau de l‘Exsultet-Rolle, Salerno, 13e siècle

14

Traversée de la Mer Rouge. Sur la rive- à droite- la colonne de feu qui illumine la nuit. La colonne est bicolore pour
signifier qu’elle est de feu (rouge) la nuit et de nuée (bleu-ciel) le jour. Juste en-dessous : Un ange debout devant le
tombeau vide annonce aux saintes femmes la victoire du Christ sur toutes les ténèbres. En face : Le cierge pascal
comme nouvelle colonne de feu qui illumine la nuit et annonce la Résurrection .Rouleau de l’Exsultet, Troia, 12e siècle
Vasseur, p.80
Le cierge pascal, colonne de feu annonçant la victoire du Christ, lumière du monde, sur la mort
Rouleau de l’Exsultet, Troia, 12e siècle

Le cierge pascal comme arbre de vie et colonne de feu


15
Rouleau de l’Exsultet, Benevent, 10e siècle
16

Devant le cierge pascal le diacre chante l’Exsultet. On voit bien comme il déroule le rouleau .
Rouleau de l’Exsultet, Montecassino, 11e siècle
Vasseur, p. 95
17

Un diacre en liesse chante l’Exsultet


Rouleau de l’Exsultet, Benevent, 10e siècle

Vous aimerez peut-être aussi