Vous êtes sur la page 1sur 9

LE TABLEAU DE FLUX DE L’ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES

Le tableau des flux de trésorerie de l’ordre des experts comptable est un outil d'analyse de
l'origine des variations de la trésorerie.

Il répond aux préoccupations des entreprises qui cherchent à comprendre comment les
différentes catégories de flux de trésorerie ont permis d'améliorer, de maintenir ou de
diminuer le niveau de trésorerie.

La logique d’analyse du TFOEC est différente de celle des tableaux de financement


classiques. Il ne s'agit plus de tenter de percevoir la modification des équilibres financiers
mesurés par FDR, BFR et trésorerie, mais d'apprécier la contribution de chaque fonction à la
variation de trésorerie

TYPOLOGIE DES FLUX DE TRESORERIE

L’exercice de l’activité de l’entreprise, selon les opérations et processus mis en œuvre


pendant un exercice, génère plusieurs types de flux qui peuvent être classées selon différents
critères.

LE TF de l’l’OEC retient trois catégories de flux de trésorerie :


 Les flux liés à l’activité, (exploitation et hors exploitation)
 Les flux liés aux opérations d'investissement,
 Les flux liés aux opérations de financement

Certaines de ces opérations se traduisent par des mouvements de trésorerie immédiats ou à


terme alors que d'autres opérations par contre n'entraînent pas de flux financiers mais
uniquement des flux internes :
 Les dotations aux amortissements et aux provisions,
 Les reprises d'amortissements et de provisions,
 Les quotes-parts de subventions virées au résultat.

La conjugaison des trois types de flux de trésorerie permet d’expliquer la variation de la


trésorerie au cours d’un exercice.

Flux nets de trésorerie liés à l’activité


+
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d’investissement
+
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement
=
Variation de la trésorerie
Les flux liés à l’activité
Flux d'exploitation et hors exploitation constituent les flux d'activité.
Les flux d'exploitation concernent :
 Achats de biens et services
 Ventes
Ces opérations se caractérisent par des décalages dans le temps entre flux réels (achats) et flux
financiers (paiements) qui entrainant une variation du BFRE.

D’autres opérations liées à l’activité mais hors exploitation entrainent également des
décalages dans le temps entre flux réels et flux financiers (BFRHE).

Les flux d'investissement


Il s’agit des opérations d’investissement (ou de désinvestissement) et la variation du BFR
qu’ils génèrent :
 Les acquisitions d'immobilisations,
 La variation du B.F.R. induite par l'investissement,
 Les cessions d'immobilisations.

Les flux de financement.


Ce sont :
 Les augmentations de capital par apports en numéraire,
 Les nouveaux emprunts contractés,
 Les remboursements d'emprunt,
 Les encaissements de subventions d'équipement.

La trésorerie
Selon l'O.E.C. la trésorerie inclut :
 Les comptes de caisse,
 Les comptes de dépôt à vue dans les banques,
 Les comptes à terme dont l'échéance est inférieure à 3 mois,
 Les Valeurs Mobilières de Placement aisément convertissables en disponibilités.
 Les Soldes Créditeurs de Banque
 Les Concours Bancaires Courants (C.B.C.)
sont exclus :
 Effets Escomptés Non Echus (E.E.N.E.),
 Les concours bancaires courants correspondant à des financements durables
(emprunts).
Application
L'entreprise DIBI vous présent les bilans de 2018 et 2019 en milliers de dirhams

2018 2019 2018 2


ACTIF BRU AMO/ BRU AMOI PASSIF
NET NET NET N
T PROV T PROV
ACTIF IMMO FINANC. PERMA
Immo incorporel 18 12 6 30 25,5 4,5 Capitaux propres
Immo corpoel Capital social 1200 1
 constructions 780 120 660 1044 180 864 Réserves 90
 Mat - industriel 390 90 300 600 150 450 Report à nouveau 6
Résultat net 60
Autres imm corporel 210 60 150 210 102 108
Subvention d’investiss. 30
Imm financières Provisions pour R et C 27
Dettes de financement
 Prêts immo 30 30 36 36 Emprunts auprès des
144 1
établis
Total 1428 282 1146 1920 457,5 1462,5 Total 1527 1
ACTIF CIRCULANT PASSIF CIRCULANT
(HT) (HT)
Fournisseurs 33 30
Stocks 235 235 237 237 Dettes sur acquisition 10 40
d’immobilisation
Clients et comp rattac. 141 6 135 168 7,5 160,5
Valeurs mobilières 30 30 40 40
Total 406 6 400 445 7,5 437,5 Total 33
Disponibilités 54 54 60 60
TOTAL GENERAL 1888 288 1600 1920 465 1960 TOTAL GENERAL 1600 1

Informations complémentaires
1- Un matériel industriel acquis pour 60 000 Dhs amortis pour 45000 Dhs est cédé au cours de l'exercice 2019
pour la somme de 24 000 Dhs.
2- Un nouvel emprunt est contracté au cours de l'exercice 2019 soit 24000 Dhs.
3- Le bénéfice distribué au cours de l'exercice 2019 est de 60 000 Dhs.
4- Effets escomptés non échus 20 000Dhs en 2018 et 10 000 Dhs en 2019
5- intérêts courus non échus à payer 20 000Dhs en 2018 et 19 000 Dhs en 2019.
6- Concours bancaires courants 24 000 Dhs en 2018 et 30 000 Dhs en 2019.
7- Les VMP sont facilement cessibles
Analyse des variations
Variations
Objet de la variation Nature de la variation
Emplois Ressources
Capital social 300 Opération de financement
Résultat net de l'exercice 99 Opération d'activité
Distributions 60   Opération de financement
VCN des éléments cédés 151 Opération interne
Produits des cessions 242   Opération d'investissement
Produits des cessions 242 Opération d'investissement
Amortis et dépr sur immo incorp 13,5 Opération interne
Amortis et dépr sur immo corp 207 Opération interne
Dépréciation sur immo fin   Opération interne
Quote part sur subvention d’investiss. 30   Opération interne
Provisions pour R et C 9 Opération interne
Emprunts auprès des établis 24 Opération de financement
Remboursements des emprunts 14   Opération de financement
intérêts courus 1   Opération d'activité HE
Fournisseurs 3   Opération d'activité EXP
Dettes sur acquisition d’immo 30 Opération d'activité HE
Augmentation des immo 552   Opération d'investissement
Variation des stocks 2   Opération d'activité EXP
Variation des créances 25,5   Opération d'activité EXP
Total 711,5 721,5  
Variation des VMP 10   Opération de trésorerie
Variation des CBC   6 Opération de trésorerie
Variation des disponibilité 6   Opération de trésorerie
Total 727,5 727,5  

(1) On élimine du résultat les charges et les produits (opérations internes) n’ayant pas
d’incidence sur la trésorerie.
(2) On élimine les produits des cessions des opérations liées à l’activité pour les reclasser en
opérations liées à l’investissement.

Le reclassement des variations en flux liés à l’activité, flux liés à l’investissement et flux liés
au financement permet d’obtenir le TFT de l’OEC.
TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L’OEC

  Flux Montants
  Flux de l'activité  
  Résultat net de l'exercice 99
Dotations aux amortissements et aux provisions nettes de reprises (sauf sur actif
+ circulant) 229,5
- Transferts de charges au compte des charges à répartir  
- Plus-values sur cessions nettes d'impôts 5,85
- Quote-part des subventions d'investissement virées au résultat 30
= Marge brute d'autofinancement 292,65
- Variation des stocks 2
- Variation créances d'exploitation 25,5
+ Variation des dettes d'exploitation -3
- Variation des autres créances liées à l'activité  
+ Variation des autres dettes liées à l'activité -1
= Flux net de trésorerie généré par l'Activité (A) 261,15
     
  Flux d'investissement  
- Acquisitions d'immobilisations 552
+ Cessions d'immobilisations nettes d'impôts 20,85
+ Réduction d'immobilisations financières  
+/- Variation des créances et dettes sur immobilisations 30
= Flux net de trésorerie liés aux opérations d’investissement -501,15
  Flux de financement  
+ Augmentation de capital en numéraire 300
- Réduction de capital  
- Dividendes versés 60
+ Emissions d'emprunts 24
- Remboursement d'emprunts 14
+ Subvention d'investissements reçues  
= Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement 250
= Variation de la trésorerie 10,00
  Trésorerie d'ouverture  
  Trésorerie de clôture  

Plus-values sur cession (24-15) 9


IS sur plus-value (9* 35%) 3,15

LE TABLEAU PLURIANNUEL DES FLUX FINANCIERS


La logique d’analyse du TPFF est également différente de celle des tableaux de financement
classiques. Il ne s'agit pas non plus de percevoir la modification des équilibres financiers
mesurés par FDR, BFR et trésorerie, mais d'essayer de mettre en évidence la capacité de
l’entreprise à générer par son activité des ressources en trésorerie qui seront destinées en
priorité à financer sa croissance

• Le TPFF identifie les flux d’exploitation générés, leur réinvestissement dans la


croissance de l’entreprise et leurs conséquences (avec les flux financiers externes et
exceptionnels) sur les liquidités de l’entreprise.
• Le TPFF analyse la capacité de l’entreprise à générer des moyens de financement
interne pour financer sa croissance.
• Le TPFF est élaboré pour plusieurs exercices

Tableau pluriannuel des flux financiers Exercice N-1


Production de l'exercice  
Croissance apparente  
Inflation  
Croissance réelle  
Consommation de l'exercice  
Valeur Ajoutée Brute
EXCDENT BRUT D'EXPLOITATION (EBE)
Variation du BFR d'exploitation
EXCEDENT DE TRESORERIE D'EXPLOITATION
Investissement d'exploitation
Disponible Après financement Interne de la Croissance
(DAFIC)
Dettes à terme
Remboursement dettes à terme
Variation des crédits de trésorerie
Intérêts des emprunts et dettes
Impô ts sur les sociétés
SOLDE FINANCIER
SOLDE COURANT (DAFIC +SF)
Autres produits
Autres charges
Produits financiers
Distribution de dividendes
Variation du BFRHE
Augmentation des capitaux propres
Produits des cessions
Investissements hors exploitation
VARIATION DES LIQUIDITES

Application (suite)
Extrait de l’état des soldes de gestion
  2019
Valeur ajoutée 531
Charges de personnel 171
Impôts et taxes 21
Subvention d'exploitation  
Reprises d'exploitations  
Dotations d'exploitation 231
Autres produits d'exploitation 5
Autres charges d'exploitation 4
Résultat d'exploitation 109
Produits financiers 4
Charges financières 11
Résultat courant 102
Produits des cessions d'immobilisations 24
Reprises sur subvention d’investissement 30
Valeurs nettes des cessions d'immobilisation 15
Résultats avant impôts 141
Impôts sur les résultats 42
Résultat de l'exercice 99

Tableau pluriannuel des flux financiers Exercice N-1


Production de l'exercice  
Croissance apparente  
Inflation  
Croissance réelle  
Consommation de l'exercice  
Valeur Ajoutée Brute 531
EXCDENT BRUT D'EXPLOITATION (EBE) 339
Variation du BFR d'exploitation 32
EXCEDENT DE TRESORERIE D'EXPLOITATION 307
Investissement d'exploitation 534
Disponible Après financement Interne de la Croissance
-227
(DAFIC)
Dettes à terme 24
Remboursement dettes à terme 14
Variation des crédits de trésorerie 6
Intérêts des emprunts et dettes 11
Impô ts sur les sociétés 42
SOLDE FINANCIER -37
SOLDE COURANT (DAFIC +SF) -264
Autres produits 5
Autres charges 4
Produits financiers 4
Distribution de dividendes 60
Variation du BFRHE 19
Augmentation des capitaux propres 300
Produits des cessions 24
Investissements hors exploitation 18
VARIATION DES LIQUIDITES 6

Vous aimerez peut-être aussi