Vous êtes sur la page 1sur 1

Territoire d'outre-mer de la Haute-Volta

Après la Seconde Guerre mondiale, les Mossi renouvelèrent leur pression pour avoir un statut
territorial séparé.

Le 4 septembre 1947, la Haute-Volta devint à nouveau un territoire ouest-africain.

La population indigène est fortement discriminée. Par exemple, les enfants africains n'ont pas
le droit d'utiliser une bicyclette ou de cueillir des fruits aux arbres, "privilèges" réservés aux
enfants des colons. Contrevenir à ces règlements pouvait mener les parents en prison3.

Une révision de l'organisation des territoires français d'outre-mer commença par le passage de
la loi cadre du 23 juillet 1956 dite « loi Deferre ». Cette loi fut suivie par des mesures ré-
organisationnelles approuvées par le Parlement français en 1957 et qui assuraient un large
degré d'autonomie à chaque territoire. Le territoire devint ainsi une République autonome au
sein de la Communauté française le 11 décembre 1958 : la République de Haute-Volta.

Elle accède finalement à l'indépendance le 5 août 1960. Le premier président, Maurice


Yaméogo, était à la tête de la section locale du Rassemblement démocratique africain.

Le 4 août 1984, sous l'impulsion de Thomas Sankara, la Haute-Volta change de nom pour
Burkina Faso4.