Vous êtes sur la page 1sur 22

El Watan

■ TIMIMOUN
Plaidoyer
pour l’écotourisme
dans le Sud
LIRE LE REPORTAGE DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,
LE QUOTIDIEN INDÉPENDANT - Samedi 7 mai 2011 A. BOUMAZA, EN PAGES 6 ET 7
AL,

N° 6244 - Vingt et unième année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1 €. USA : 2,15 $. ISSN : 1111-0333 - http://www.elwatan.com

TRAMWAY D’ALGER

7,4 km en
cinq ans ■ La
L mmise
isee en sservice
is ervice
ce
d’une
d un
d’ première
unee pr
prem
e ièrere
tranche
tran
tranchhe du tramway
d trar mwmway
d’Alger
d’Al
Alge intervient
ger in
inteerv
rvieient
n
avec deux années
de retard sur la date
de livraison totale du
projet fixée pour la
PHOTO : SAMI K.

fin de l’année 2009.
LIRE L’ARTICLE DE
NADIR KERRI EN PAGE 4

BLÉ DUR IMPORTÉ EL KENNAR (JIJEL)


LA TAXE SUSPENDUE CINQ MILITAIRES TUÉS
PROVISOIREMENT
DANS UN ATTENTAT À LA BOMBE
n attentat à la bombe
U perpétré, hier matin,
contre un convoi militaire sur
la RN43, commune d’El
Kennar, wilaya de Jijel, a
causé la mort de cinq
militaires et des blessures à

PHOTO : B. SOUHIL/ARCHIVES
cinq autres. La déflagration,
qui s’est produite vers 7h30,
PHOTO : DR

a été entendue à plusieurs


kilomètres à la ronde et a
touché essentiellement le
■ Le gouvernement a décidé de suspendre dernier camion du convoi.
«pour une durée indéterminée» la taxe sur (Suite page 3) Fodil S.
le blé dur importé en vigueur depuis juillet
2010, a annoncé le ministre de l’Agriculture
Arts & lettres ÉTUDE
É
ÉTUD
T : Patrimoine immatériel et noms de lieux
■ Il a imputé, sans donner de détails,
cette décision à la hausse des prix sur « Tout ce qui est ancien n’est pas
Bouguezoul, dites-vous ?
le marché international.
LIRE L’ARTICLE DE HOCINE LAMRIBEN EN PAGE 5 n’est pas forcément moderne.
»
traditionnel et tout ce qui est nouveau
Lire le supplément en pages 11, 12, 13, 14, 15 et 16
PUBLICITÉ
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 2

L’ACTUALITÉ

LE DÉBRAYAGE SERA ACCOMPAGNÉ DE MARCHES ET DE RASSEMBLEMENTS

Les praticiens et spécialistes en grève


illimitée à partir du 16 mai
● Les praticiens et les spécialistes comptent organiser une marche commune avec les médecins résidents
et les étudiants en médecine, en chirurgie dentaire et en pharmacie.
e secteur de la santé se porte très M. Ould Abbès fait appel à des syn-

L mal. C’est le pourrissement !


Des grèves, des marches, des
sit-in et des rassemblements sont au
dicalistes de service pour annoncer
des augmentations de salaire. C’est
inadmissible», a-t-il fulminé. Les
menu. L’Intersyndicale du secteur de deux conférenciers ne comprennent
la santé publique, regroupant le Syn- pas le comportement de M. Ould
dicat national des praticiens de santé Abbès. «Pourquoi cherche-t-il à tout
publique (SNPSP) et le Syndicat prix à nous imposer un représentant
national des praticiens spécialistes des travailleurs que nous n’avons
de santé publique (SNPSSP), a opté même pas élu et qui n’est nullement
pour une grève illimitée à partir du représentatif de la corporation ?»,
16 mai. s’est demandé le Dr Merabet.
Un débrayage accompagné de plu- Pour le Dr Yousfi, «le dialogue social
sieurs autres formes de protesta- demeure une politique de façade».
tion, notamment des marches et des S’agissant des revendications, il a
rassemblements dans les rues de la rappelé l’adoption du statut amendé
capitale. des praticiens spécialistes finalisé
C’est là l’une des principales déci- par la commission mixte (syndicat-
sions prises à l’issue de la réunion de ministère) et l’adoption d’un régime
l’Intersyndicale tenue jeudi dernier et indemnitaire sur la base de ce statut
dont les résolutions ont été rendues amendé.

PHOTO : B. SOUHIL
publiques hier, lors d’une confé- M. Yousfi a énuméré, en outre, les
rence de presse animée à Alger. A autres revendications des deux syn-
cet effet, un préavis de grève sera dé- dicats, dont l’organisation dans les
posé le 8 mai auprès de la tutelle ainsi plus brefs délais du concours de
que sur le bureau des départements graduation des praticiens hospitaliers
concernés. Les docteurs Merabet et Yousfi lors d’une conférence de presse à Alger principaux, précisant que «2500 pra-
Si le SNPSSP envisage d’attaquer en conséquences», affirme le docteur résidents et des étudiants en méde- praticiens spécialistes. ticiens aspirent à son application». Il
justice les deux organisations syn- Merabet, chef de file du SNPSP. cine et nous allons coordonner nos Le Dr Merabet est revenu plus par- a également cité la mise en conformi-
dicales hospitalo-universitaires, le Les praticiens et les spécialistes, actions avec eux. Nous marcherons ticulièrement sur l’annonce faite té de la prime d’intéressement, l’oc-
SNPSP s’est dit déterminé à poursui- explique le Dr Yousfi, porte-parole ensemble, car ils sont les futurs ad- par le ministre concernant l’accord troi de logements de fonction à tous
vre en justice le premier responsable du SNPSSP, ont décidé d’apporter hérents de nos syndicats», a soutenu conclu avec le SNMG autour de les spécialistes de santé publique,
du département de la Santé. «Nous leur soutien à tous les mouvements le Dr Merabet. Les deux syndicats l’augmentation de 70% du salaire l’application de mesures incitatives
avons un dossier conséquent pour es- de grève initiés par les médecins ont dénoncé l’«attitude malsaine» net des médecins généralistes. «Nous concernant les spécialistes affectés
ter en justice le ministère de la Santé, résidents, les étudiants en médecine, du ministre de la Santé, Djamel Ould avons commencé un travail avec dans les régions enclavées et l’abro-
à sa tête M. Ould Abbès. Le ministre en chirurgie dentaire et en pharma- Abbès et le non respect des engage- les représentants du ministère dans gation du service civil.
a choisi la guerre, il assume alors les cie. «Nous soutenons les actions des ments vis-à-vis des revendications de une commission mixte. A mi-chemin, Nabila Amir

SCANDALE À SONATRACH À PROPOS DE CINQ CONTRATS

Près de 5 millions d’euros de commissions


● Au centre du scandale Sonatrach, les cinq contrats de gré à gré accordés au groupe allemand Contel Algeria/Funkwerk Plettac entre 2006 et
2008, pour équiper les bases de la compagnie de systèmes de télésurveillance et de protection électronique pour un montant
de 11 milliards de dinars (1100 milliards de centimes).
out a commencé en 2004, autour du person- l’entreprise en Algérie. Fawzi espérait, en fait, derniers, il s’est déplacé à Nuremberg, en com- toujours par Al Smaïl, au nom de l’épouse du
Ten 1975),
nage Al Smaïl Mohamed Reda Djaâfar (né
camarade de lycée de Réda Meziane,
exercer au sein d’une future filiale de transport
de carburant, qu’il finira par créer avec les
pagnie de deux autres actionnaires du holding
Contel, Meghaoui Hachemi (directeur général
PDG, pour un salaire de 5000 euros. Durant
l’enquête, Al Smaïl déclare s’être déplacé en
fils du PDG de Sonatrach. A peine installé à son membres de sa famille plus tard. Mais jusqu’à du holding) et son fils Yazid, pour demander Allemagne trois fois, afin de percevoir des
poste, vers la fin 2004, le PDG est sollicité par 2007, il exerçait en tant que cadre de Sonatrach, aux dirigeants allemands de leur accorder un commissions de 4,5 millions d’euros, relatives
son fils pour recevoir Al Smaïl, qui dirige une mission dont il se libère en 2007, à la suite contrat de consulting avec la société mère. Une aux cinq marchés obtenus auprès de Sonatrach.
société privée, Contel Algérie (dont il est le d’une mise en disponibilité d’une année renou- demande acceptée et le contrat porte sur un Les deux autres conseillers de Funkwerk, à
président du conseil d’administration). Celle-ci velable avant qu’il ne soit mis fin à sa relation salaire mensuel de 10 000 euros pour Hachemi savoir Meghaoui Hachemi et son fils Yazid, ont
représente des firmes allemandes avant d’être de travail, juste après le scandale. et un autre de 8000 euros pour son fils, pour perçu la somme de 600 000 euros.
la représentante de Funkwerk (allemande). Entre-temps, Al Smaïl signe des contrats de une période de deux ans. Al Smaïl aussi est re- Pour ce qui est de la somme de 65 000 euros
Al Smaïl est reçu au bureau du PDG et en pré- représentation avec Funkwerk en 2006 lors cruté en tant que conseiller pour une période de versée à Réda Meziane, pour l’achat d’un
sence de plusieurs cadres de l’exécutif ainsi que d’une visite en Allemagne, durant laquelle les deux ans, avec une rémunération mensuelle de appartement à Paris au nom de Mme Meziane,
des responsables des principaux départements Allemands lui promettent une commission de 30 000 euros, et un versement d’une somme de Al Smaïl déclare qu’il s’agit d’un prêt qu’il
pour leur faire une présentation des produits 1,1 million d’euros au cas où il décroche le 600 000 euros à son compte à Paris. lui aurait accordé en échange d’une reconnais-
qu’il vend. Au mois de février 2005, il refait premier marché d’un montant de 197 milliards. Maghaoui, faut-il préciser, était actionnaire et sance de dette.
la même présentation en présence des cadres En juin 2006, il arrache le contrat de gré à gré conseiller financier d’Al Smaïl, alors patron de Les Allemands, quant à eux, ont confirmé le
de Sonatrach à Hassi Messaoud. Le PDG saisit puis retourne en Allemagne au mois de no- Contel, et ce, de 2007 à 2008, année où il est recrutement de Meghaoui en tant que conseiller
le ministre sur la nécessité de lancer le projet vembre de la même année, pour réclamer ses entré dans son capital avec 12% des parts et son financier, chargé du transfert des fonds générés
d’équipement des installations du groupe en commissions. fils aussi avec 10%. Ces fonds lui ont été accor- par les contrats obtenus par Contel au profit de
matériel de télésurveillance et de protection dés en tant que crédits par Al Smaïl. Il repart à Funkwerk.
électronique, en citant le projet type proposé DES SALAIRES DE 8 000 Nuremberg, cette fois-ci accompagné de Yazid Au nombre de cinq, ces marchés vont faire
par la société Contel. ET 10 000 EUROS Meghaoui et de Réda Meziane. beaucoup parler au sein du groupe Sonatrach,
Durant cette période, Al Smaïl procède au Pour maquiller celle-ci, un prêt de 650 000 Il demande aux dirigeants de signer à Meziane à Alger notamment, depuis qu’Al Smaïl s’affi-
changement du statut de Contel Algérie dont euros lui a été accordé dans un premier temps, un contrat de consulting, pour une rémuné- che publiquement et régulièrement avec le fils
il est le principal actionnaire et introduit dans et transféré sur son compte à Paris. Trois autres ration mensuelle de 10 000 euros, mais ils du PDG, Réda Meziane.
le capital Réda Meziane, avec 280 parts, et marchés lui sont par la suite accordés en mars refusent arguant du fait qu’il est le fils du PDG Les prix pratiqués par Al Smaïl sont jugés trop
Meziane Fawzi, 200 parts, sans que ce dernier 2007, dans le cadre de la procédure du gré à gré, de Sonatrach et que cela pourrait être mal in- excessifs comparativement à ceux des socié-
dépose de fonds, qui, selon lui, étaient censés dont deux d’un montant de 554 milliards de terprété. Ils évoquent les mêmes motifs pour tés spécialisées dans le domaine et qui sont
provenir des gains générés par les activités de centimes et 41 milliards de centimes. Pour ces rejeter un autre contrat de consulting présenté, connues sur le marché. Salima Tlemçani
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 3

L’ACTUALITÉ

EL KENNAR (JIJEL) RÉUNION


DU G 8
Cinq militaires tués dans Ould Kablia
à Paris
un attentat à la bombe
Suite de la page 1
L
e ministre de l’Intérieur et des
Collectivités locales sera à Paris
lundi et mardi pour participer à
la réunion du G8 sur le trafic transat-
lantique de cocaïne, élargie à d’autres
a bombe, vraisemblablement

L actionnée à distance, avait été


enfouie au bord de la route qui
contourne le chef-lieu de commune,
pays d’Amérique latine, d’Afrique et
d’Europe directement concernés par ce
problème. La conférence du G8 devrait
permettre notamment de coordonner les
El Kennar, à une vingtaine de kilomè- efforts visant à démanteler les filières de
tres à l’est de Jijel. Selon les infor- trafic des stupéfiants latino-américaines
mations recueillies, la déflagration, vers l’Europe, qui traversent l’Afrique
qui a fait un immense trou dans le de l’Ouest et du Nord, ainsi que le trafic
sol, s’est produite près du dos-d’âne de drogue afghan vers l’Europe de l’Est
installé sur la voie dédoublée pour et l’Asie.
ralentir la circulation à cet endroit, où Si aussi bien de sources française qu’al-
commence une piste qui longe la gérienne, il n’est pas fait mention de tête-

PHOTO : H. LYÈS / ARCHIVES@


zone humide dénommée Ghedir Beni à-tête entre Claude Guéant et Daho Ould
Hamza et mène vers la localité de Kablia, les sujets d’intérêt bilatéral et ré-
Faza, relevant de la même commune. gional sont nombreux et d’actualité, pour
Les services de sécurité ont, suite à ne citer que la circulation des personnes
cet attentat, fermé les accès à la voie entre les deux pays, la coopération en
dédoublée à partir du rond-point des- matière de lutte antiterroriste, la situation
servant El Kennar, d’une part, et de au Sahel, dans le monde arabe… Des su-
Djimar dans la commune de Chekfa, jets relevant d’un contexte international
d’autre part, jusqu’au deuxième rond- Des militaires en position dans un maquis mouvant, voire préoccupant. N. B.
point, à l’est, qui marque la sortie du
chef-lieu de commune. Cette attaque ties criminelles à l’approche de la sai- 2010, trois gendarmes avaient trouvé l’explosion d’une bombe sur la plage
terroriste après une relative accalmie son estivale, une constante depuis la mort, à la veille de la célébration
de Taza, dans la commune de Ziama
ponctuée par des redditions épisodi- quelques années. A rappeler qu’en de la fête de l’Indépendance, dans Mansouriah. Le 8 mai de la même
ques – la plus importante étant celle année, c’étaient quatre militaires qui
étaieny blessés au lieudit Aghzer,
GROUPE
NABNI
de l’émir de katibat Etawhid du
GSPC, Amar Lemloum alias Zakaria UNE CASEMATE DÉTRUITE ET TROIS dans la commune d’El Aouana, dans
l’explosion d’une bombe. A la mi-
– a choqué la population, qui ne s’at-
tendait pas à une aussi dramatique
KALACHNIKOVS RÉCUPÉRÉS À BATNA mai 2009, plus à l’est, dans la com- Répondre au
action. Certains, cependant, trouvent Le mont Kimel, séparant la wilaya de Batna de celle de Biskra, a connu ces mune d’El Ancer, une explosion s’est
que cet attentat est une suite logique
de ceux perpétrés dernièrement dans
derniers jours un ratissage mené par les forces de l’ANP. Une opération qui
s’est soldée par la destruction d’une casemate et la récupération de trois
produite au passage d’un train de
marchandises alors que Amar Tou scepticisme
les wilayas de Boumerdès et Tizi fusils mitrailleurs (kalachnikov). Selon des indiscrétions, ce ratissage a fait devait inaugurer, le lendemain, l’auto-
Ouzou. N’empêche que beaucoup, à
Jijel, s’étonnent toujours de ces sor-
suite à des informations livrées par un individu appréhendé par les forces de rail reliant Jijel à Constantine.
sécurité. L. G. F. S.
des Algériens
L ancé le 13 avril, l’initiative citoyenne
Nabni continue de susciter l’intérêt
de nombreux Algériens issus de divers
TICHY (BÉJAÏA) horizons, mais aussi beaucoup d’in-
terrogations. Les initiateurs de cette
démarche citoyenne, qui se veut une

Six hôtels attaqués de nuit force de propositions pour des actions


ou des programmes concrets en mesure
d’avoir un impact sur le bien-être de la
population, ont décidé de répondre, lors
par des manifestants Même panique au Saphir Bleu, qui
d’un débat public aujourd’hui à la salle
Cosmos d’Alger, à tous les question-
nements suscités par leur initiative. Ils
a eu la visite quelques minutes plus auront ainsi à expliquer la faisabilité de
tard de la même foule qui s’est dé- leur projet qui consiste à élaborer, avant
foulée sur son parking. Une dizaine le cinquantième anniversaire de l’Indé-
de voitures ont subi des dégâts dont pendance, 100 mesures «pour l’émer-
celles des clients, selon un préposé à gence d’une Algérie nouvelle». Outre le
la réception. fait de dissiper le scepticisme exprimé
Syphax, Grande Terrasse, Saphir par certains intervenants et de clarifier
Bleu, Villa d’Este, Le Golf, un par davantage leur démarche et les objectifs
un, les établissements hôteliers de assignés, le groupe Nabni est appelé à se
la ville ont reçu la visite désastreuse pencher sur la demande formulée par des
de manifestants en colère décidés milliers d’internautes d’aller vers des ré-
à faire le tour des discothèques de formes plus profondes, plus structurelles
cette ville balnéaire. Ce déferlement que les mesures proposées. «Les inter-
de colère, certains de ces hôtels, rogations nous offrent l’opportunité de
comme Le Golf, l’ont subi à deux rappeler que l’exercice Nabni 2012 sera
PHOTO : B. SOUHIL

reprises pendant la même nuit. suivi, à partir du 5 juillet 2011, de Nabni


De fait, «les dégâts qu’il a subis 2020, projet participatif de préparation
sont plus importants», nous confie du rapport du cinquantenaire de l’Indé-
le gérant d’un hôtel attaqué, tandis pendance nationale, qui portera sur une
que d’autres parmi ses confrères, vision prospective à moyen terme où les
L’établissement Alloui et l’hôtel Syphax ont été la cible de manifestants en colère que nous avons contactés, n’ont pas propositions seront naturellement plus
souhaité s’exprimer. «Nous avons stratégiques, plus profondes et couvrant
Lvilleaments
presque totalité des établisse-
hôteliers exerçant dans la
côtière de Tichy, une vingtaine
banderoles dont l’une annonce l’en-
gagement des manifestants «Pour
la dignité de notre ville», la foule a
«Ils étaient une soixantaine à s’in-
troduire, vers 22h, dans le premier
parking après avoir saccagé le poste
appelé la police pour qu’elle inter-
vienne, mais elle ne l’a pas fait»,
un champ plus large», a souligné le grou-
pe dans un communiqué sanctionnant
nous dit, déçu, un employé d’un de la réunion hebdomadaire de mercredi
de kilomètres à l’est de Béjaïa, soit assailli l’entrée de la sûreté de daïra de gardiennage. Ils se sont attaqués dernier. Depuis son lancement, le groupe
une demi-douzaine, ont été attaqués pour exiger que la police intervienne aux vitrines, aux accès de la disco- ces hôtels.
Pour se protéger de la furie des mani- Nabni a vu l’adhésion de 193 personnes.
dans la nuit de jeudi à vendredi afin de freiner le phénomène de la thèque et à la voiture d’un client», Il a reçu 150 propositions de mesures et
derniers par des manifestants qui prostitution. nous raconte le gérant de cet hôtel festants, le gérant d’un établissement
a dû user de son arme pour des tirs de 14 messages critiques, selon les données
ont saccagé tout ce qu’ils trouvaient N’ayant pas obtenu ce qu’ils étaient qui, malgré ces dégâts, l’a échappé rendues publiques par les initiateurs. En
sur leur passage. Tout a commencé venus chercher, soit l’intervention belle : son autre parking abritant sommation.
Il faut noter que ces regrettables termes de consultation, le site nabni2012.
lorsqu’un communiqué affiché aux immédiate des autorités, la foule de durant la nuit une centaine de véhi- org a reçu plus de 44 000 visites, avec
quatre coins de la ville a appelé à manifestants s’est ébranlée dans un cules a été épargné. «Des familles, incidents interviennent à moins d’un
mois de l’ouverture officielle de la une moyenne de 1830 consultations par
observer, au nom d’un «comité des mouvement de colère exacerbée. des couples parmi nos clients étaient jour. La page facebook «Nabni 2012» a
citoyens de Tichy», un sit-in à 20h Direction : les discothèques des hô- choqués de voir de pareilles scènes», saison estivale, qui s’annonce déjà
«perturbée». K. Medjdoub été visitée plus de 56 000. M. A. O.
devant la sûreté de daïra. Munis de tels. Première cible : le Club Alloui. ajoute notre interlocuteur.
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 4

L’ACTUALITÉ
MISE EN SERVICE DEMAIN DU PREMIER TRONÇON DU TRAMWAY D’ALG ER

a mise en exploitation com-


7,4 km en… cinq ans complètement défiguré alors que les

L merciale du premier tronçon du


tramway d’Alger, reliant Bordj
El Kiffan à Bab Ezzouar (est d’Alger)
travaux du tramway avancent en titu-
bant, avec des ouvriers peu qualifiés
et des horaires de travail non adaptés à
sur 7,2 km, est prévue pour demain. la nature du chantier. Les autorités en
Le choix de cette date historique n’est charge du projet au niveau de cette rue
pas fortuit puisqu’elle coïncide avec doivent gérer un autre problème ; celui
l’anniversaire des massacres du 8 Mai de la remontée de l’eau de mer qui a
1945 où plusieurs dizaines de milliers inondé à plusieurs reprises le quar-
d’Algériens ont été «exterminés» par tier. A Cinq Maisons (Mohammadia),
le colonisateur français. Amar Tou, l’une des artères les plus commerçan-
ministre des Transports, a déclaré dans tes de la commune est plongée, depuis
un entretien accordé hier à l’APS, le lancement du chantier, dans une
que «toutes les mesures ont été prises longue léthargie. Nombreux sont les
en collaboration avec les autorités commerçants qui ont dû mettre la clé
locales, pour assurer les usagers du sous le paillasson.
tramway». Le premier responsable du Quant aux résidents du quartier, ils
secteur a ajouté que de nombreux ser- continuent à subir au quotidien une

PHOTO : K. SAMI
vices de la wilaya (DGSN, Protection multitude de nuisances.
civile, Sonelgaz, Algérie Télécom…) Par ailleurs, nous apprendrons des
ont été mobilisés pour permettre aux habitants que lors de la réalisation des
riverains de se familiariser avec ce travaux de fouilles, ils ont dû mettre
nouveau mode de transport en toute à contribution leurs connaissances
sécurité. Des essais du tramway d’Alger avant sa mise en circulation afin d’éviter aux intervenants sur le
La mise en service de cette première chantier de détériorer les installations
tranche du tramway d’Alger intervient loin d’être faits dans les règles de l’art. les rails du tramway alors que du côté et qui ne cessent de s’amplifier au souterraines.
donc avec deux années de retard sur Une virée dans les principales gares de l’entrée de la ville de Bordj El fil des jours. Que ce soit à la rue Tri- Il est utile de préciser que le chantier
la livraison de la totalité du projet, où devra s’ébranler le tramway nous Kiffan, les automobilistes subissent poli, au Caroubier ou dans d’autres a été mis à l’arrêt plusieurs fois pour
fixée pour la fin de l’année 2009. Le a permis de constater le retard dans les pires supplices pour traverser la quartiers, résidents et automobilistes diverses raisons, parmi lesquelles la
projet devrait relier Bordj El Kiffan au les travaux. Des ordres auraient été route. Des agents de l’Etusa ont été éprouvent les pires difficultés à circu- découverte de réseaux souterrains, la
quartier des Fusillés, aux Annassers. donnés afin de finaliser les travaux dépêchés pour assurer la sécurité à la ler. Des commerçants installés sur des mise en conformité avec le nouveau
Une station multimodale comprenant au niveau du tronçon «inaugural» fois des piétons et des infrastructures rues longées par le tramway ont été code des marchés publics, les diffi-
tramway, métro et bus devrait être dans les plus brefs délais. Les ouvriers du tramway. contraints de baisser rideau. La circu- cultés d’expropriation et les exigences
réalisée. s’activent comme ils le peuvent afin lation automobile s’en est trouvée for- financières particulières de la firme
d’exécuter la tâche qui leur a été im- UN TRAMWAY NOMMÉ tement perturbée dans la foulée. Sans
Le citoyen devra encore patienter française. Quoi qu’il en soit, la mise
partie. Au niveau du pont de la cité «CATASTROPHE» parler des incidences urbanistiques
quelques années pour enfin voir le en service de ce premier tronçon cinq
tramway circuler au niveau des rues Mokhtar Zerhouni vers l’entrée de la Les riverains du chantier du tramway du projet. Rue de Tripoli (à Hussein années après le lancement officiel de
de Tripoli et des Fusillés. Et pour cité AADL, des ouvriers s’affairaient à d’Alger sont unanimes à se plaindre Dey), le degré de dégradation de cette ce projet n’est pas pour réjouir l’en-
cause. Les travaux sur le terrain sont achever le mur de protection longeant des désagréments causés par le projet avenue est hallucinant. Le quartier est semble des riverains. Nadir Kerri

ORAN UNIVERSITÉ
Les ambassadeurs français Harraoubia
et britannique en visite rassure sur les
L es ambassadeurs de France et de
Grande-Bretagne, Xavier Driencourt
britanniques, avait pour but justement
d’adresser un message subliminal aux
missions ait lieu à Oran.» Après les deux
interventions, un débat a eu lieu, durant
diplômes
et Martyn Ropert, ont été les hôtes du Algériens ? lequel le public présent a pu poser aux Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Centre culturel français d’Oran, mer- M. Driencourt a axé son allocution sur deux ambassadeurs des questions ayant scientifique, Rachid Harraoubia, a fait appel, lors de son passage
credi dernier, le temps d’une conférence le côté historique des relations franco- trait à l’actualité. jeudi à Tindouf, à la patience des universitaires à propos de la
commune sur le thème : «France et Gran- britanniques, sur leur rivalité légendaire L’on notera ainsi la déclaration de l’am- création d’un diplôme : «La création d’un diplôme nécessite la
de-Bretagne : regards croisés sur une ainsi que sur la place de l’Algérie dans bassadeur de France sur la possibilité mise en place d’un programme et la mobilisation de spécialistes et
relation passionnée». leur histoire commune. Les deux pays d’une suspension des accords de Shen- c’est ce que nous sommes en train de faire.» «Ces derniers jours,
Les deux ambassadeurs ont longuement ont de tout temps été rivaux et se sont gen : «Pour l’heure, aucune décision beaucoup de rumeurs ont circulé. Les diplômes délivrés par les
parlé de l’histoire commune de leurs pays toujours battus pour les problèmes de juridique n’a été prise en ce qui concerne écoles, les universités, les instituts et toutes les institutions
respectifs, passionnée et conflictuelle frontières ou d’identité. Shengen. La France et l’Italie n’ont fait relevant du ministère de l’Enseignement supérieur sont les
pendant sept cents ans, avant de laisser On saura alors que si la France, en 1830, que constater que dans Shengen, il y a mêmes», a-t-il dit en soulignant que tout ce qui a été véhiculé
place à une alliance fraternelle et indé- après la conquête d’Alger, s’est «dépê- des possibilités de suspendre temporai- comme information n’a aucun fondement. «Il faut que les étudiants
fectible. chée» d’envahir tout le territoire algérien, rement lesdits accords, et ce sont engagés sachent qu’un diplôme ne peut être supprimé que par une loi et ne
Une question se pose alors : en quoi cela était précisément par peur d’une à saisir le président de la commission peut être créé que par une loi», a-t-il ajouté.
l’histoire franco-britannique, fut-elle à ce éventuelle concurrence avec la Grande- européenne pour voir si on pourrait «Nous n’avons changé aucun diplôme et tous les diplômes obtenus
point passionnée, a de si intéressant pour Bretagne. ajouter d’autres dispositions permettant demeurent les mêmes et ont la même valeur et la même
un public algérien ? M. Driencourt, qui Pour sa part, l’ambassadeur britannique, la suspension temporaire qui est actuelle- classification.» Le ministre n’a pas manqué de rappeler les efforts
a pris la parole en premier, a commencé Martyn Ropert, a affirmé, lors de son ment limitée à trois cas très précis. Mais consentis par l’Etat dans la formation universitaire : «Je rappelle
son allocution par cette boutade : «Toute discours, que les relations entre l’Algérie il n’y a eu aucune décision juridique.» que le prix du repas au niveau des restaurants universitaires est de
ressemblance avec un personnage exis- et la Grande-Bretagne sont excellentes, Enfin, au cours de l’après-midi qui a 1,20 DA, le transport de 50 centimes par jour et l’hébergement de
tant ne saurait être que fictive !», sous- mais qu’il fallait les renforcer davantage : précédé la conférence, les deux ambassa- 40 DA/mois. L’étudiant dépense quotidiennement 5,50 DA et l’Etat
entendant par là qu’aucune similitude n’a «Nous avons cinq missions économiques deurs se sont rendus au cimetière militaire lui verse environ 50 DA/jour sans tenir compte des multiples autres
à voir avec la relation algéro-française. qui vont entreprendre des visites en Al- de Petit Lac et au cimetière marin de Mers services dispensés au niveau des universités et des cités U.
Pourtant, l’ensemble de l’assistance a gérie, dont l’une aura lieu pas plus tard El Kébir, où ils se sont inclinés à la mé- Ce que fait l’Etat algérien est unique en son genre. Les étudiants
bel et bien eu cette impression : et si cette que la semaine prochaine. J’insisterai moire des Algériens morts lors des deux doivent en être conscients et ne pas tenir compte des rumeurs
évocation, celle des relations franco- personnellement afin que l’une de ces guerres mondiales. Akram El Kébir colportées ça et là.» M. Milagh
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 5

ÉCONOMIE
BLÉ DUR IMPORTÉ PROJET DE GISEMENT
DE GAZ DE IN AMENAS
La taxe suspendue pour BP, Statoil
une durée indéterminée et Sonatrach
● L’Algérie devrait dépenser un milliard de dollars en 2011 dans l’importation de blé, signent
a annoncé Nourredine Kehhal, directeur général de l’OAIC.
e gouvernement algérien millions de quintaux, dont 24 non plus par la voie de l’im- par ailleurs sur l’anticipation de avec JGC
L a décidé de suspendre la
taxe sur le blé dur importé
en vigueur depuis juillet 2010,
millions de quintaux de blé dur.
Toutefois, les transformateurs se
plaignent souvent que le blé dur
portation, sous peine de ne plus
bénéficier de prix d’enlèvement
soutenus ou bien de voir leur
l’Algérie d’importer de l’orge
après plus de deux ans d’ex-
cédent, M. Benaïssa a soutenu
L
’association Sonatrach-BP-Statoil a signé jeudi avec
la compagnie japonaise JGC un contrat pour
le projet boosting du gisement de gaz humide de In
a annoncé jeudi dernier Rachid produit localement ne réponde quota de blé réduit en volume. que le gouvernement avait «tri-
Benaïssa, ministre de l’Agricul- pas aux «exigences» de fabri- Ce fut la raison pour laquelle plé» depuis janvier dernier les Amenas pour un montant de 213 millions de dollars.
ture et du Développement rural. cation des pâtes alimentaires. le gouvernement a eu recours quantités d’orge destinées aux Une partie (30%) de ce contrat est en dinars et doit voir
Intervenant en marge d’une Malgré d’ailleurs la taxe qui leur à l’institution de ladite taxe éleveurs. Ces derniers sont aux des entreprises algériennes participer à la réalisation du
réunion à huis clos avec les est imposée, certains transfor- avant de faire marche arrière. abois après la réduction du cou- projet.
membres de la commission de mateurs préfèrent recourir aux Dernier signe de tension sur un vert végétal en raison de la Ce contrat est de type EPC et doit durer 28 mois avec une
l’agriculture, de la pêche et de marchés internationaux pour produit de large consommation : sécheresse qui sévit depuis fin entrée en service des équipements prévue en 2013. Il
l’environnement de l’Assem- s’approvisionner. L’Office algé- à l’approche de la saison esti- 2010 dans les zones agropas- consiste en la construction de deux trains de compres-
blée populaire nationale (APN), rien des céréales avait exprimé, vale, certains transformateurs torales. «Dans cette situation, sion d’une capacité de 29,7 millions de mètres cubes de
le ministre a imputé, sans trop il y a une année, une certaine ont exprimé leurs craintes d’une il est tout à fait normal qu’on gaz par jour, installés en amont de l’usine de traitement
de détails, cette décision à la colère vis-à-vis des importa- éventuelle pénurie de blé dur. Le importe ce dont on a besoin. de gaz, ainsi que les équipements auxiliaires.
hausse des prix sur le marché teurs privés et des industriels mercredi 20 avril, le ministre de Aujourd’hui, la situation est Selon Sonatrach, cette phase de développement a pour
international. Jeudi, les cours du de transformation alimentaires, l’Agriculture avait vite assuré favorable pour reconstituer nos objectif de maintenir le plateau contractuel de produc-
blé tendre ont atteint le seuil des leur reprochant de s’approvi- que le blé dur était disponible stocks», a encore estimé le mi- tion de 9 milliards de mètres cubes par an et de 24 000 b/j
233-235 dollars la tonne, alors sionner à l’étranger, faisant fi et que l’approvisionnement du nistre, rappelant que «cela se de condensat et de 24 000 b/j de GPL jusqu’en 2018.
que le blé dur s’échangeait à 245 des stocks abondants de blé dur. marché était régulier. fait aussi dans les grands pays Elle entre dans le cadre de la mise en œuvre du plan
dollars la tonne sur le marché Après les méventes enregistrées L’Algérie devrait dépenser un producteurs». L’OAIC vient de de développement des champs gaziers de In Amenas,
européen. La presse nationale en 2009, le gouvernement avait milliard de dollars en 2011 dans lancer un appel d’offres in- exploités en association avec BP et la compagnie norvé-
avait récemment rapporté, citant sommé les minotiers de s’ap- l’importation de blé, a annoncé ternational pour une importa- gienne Statoil.
le patron du groupe agroalimen- provisionner uniquement auprès Nourredine Kehhal, directeur tion massive de 50 000 tonnes Dans ce plan il est aussi prévu de faire produire trois
taire SIM, que la taxe sur le blé des CCLS de leur localité et général de l’OAIC. Interpellé d’orge. Hocine Lamriben autres gisements satellites, à savoir Hassi Farida, Hassi
dur importé a été supprimée. M. Ouan, Abecheu et Ouan Taredert.
Benaïssa a démenti cette infor- La première phase de In Amenas a consisté en la
mation, affirmant qu’il s’agit HAUSSE DU PRIX DE LA SEMOULE construction d’une usine de traitement des gaz humides
extraits du gisement de Tiguentourine avec une entrée en
d’une suspension et non pas
de «suppression». Pour autant,
le ministre n’a pas précisé la
Le ministre du Commerce parle de contrebande production en décembre 2006.
Selon le PDG de Sonatrach, Nordine Cherouati, pré-
durée de suspension. Introduite sent à la cérémonie de signature, «le projet boosting
L’augmentation du prix de semoule est due à «la l’industrie des pâtes». Se voulant rassurant, le de In Amenas vise à maintenir le niveau de production
dans le cadre de la loi de fi- contrebande de ce produit vers la Tunisie et la ministre a affirmé que «le stock de blé de l’Office
nance complémentaire 2010, la pour une période minimale de 12 ans» et «permettra à
Libye», a estimé, jeudi dernier, Mustapha interprofessionnel des céréales (OAIC) et les l’Algérie de maintenir et d’augmenter ses capacités de
taxe concernait le blé dur im- Benbada, ministre du Commerce. quantités disponibles au niveau des ports sont
porté à un prix inférieur à celui production».
«Quelques uns s’approvisionnent en semoule suffisants». Pour Kamal Chikhi, directeur de la division associations
pratiqué par l’Office algérien auprès des minoteries et des grossistes pour D’après lui, le marché sera alimenté par le
interprofessionnel des céréales de Sonatrach, le contrat fait suite à un appel d’offres
l’exporter illégalement vers la Tunisie et la Libye, produit national qui devrait être disponible à lancé en mars 2010 auquel 11 compagnies ont pris part.
(OAIC), à savoir 2500 DA le en proie à des tensions politiques et compter du mois de juillet prochain. Il n’a pas
quintal. Cette taxe, seulement Les offres de trois compagnies avaient été déclarées
sécuritaires», a déclare le ministre en marge du écarté, par ailleurs, la possibilité «d’augmenter recevables.
à la charge des importateurs, Conseil de la nation. Cette hausse affecte le taux d’approvisionnement des minoteries en
ne concernait pas les importa- Le représentant de Statoil, Reda Rezzoug, General
particulièrement les régions centre et est du cas de hausse de la demande de semoule sur le Manager, a indiqué que la compagnie norvégienne dé-
tions de l’OAIC. En instaurant pays, a-t-il ajouté. marché». Début 2011, le gouvernement avait
cette mesure, le gouvernement montre, par ce contrat, que son engagement est irrévo-
Ce qui n’a pas manqué de susciter des décidé d’augmenter de 10% le taux cable en Algérie et qu’elle continuera à investir. Selon le
entendait assurer l’écoulement «perturbations dans l’approvisionnement en d’approvisionnement des minoteries pour
des stocks de l’office public représentant de Statoil, la compagnie a déjà investi 500
semoule», a encore reconnu le ministre du atteindre 50 à 60% de leur capacité de millions de dollars sur les deux derniers contrats de In
des céréales et protéger ainsi la Commerce. M. Benbada a, en outre, imputé ces trituration. Les transformateurs de blé
production nationale. En 2008- Salah (signé le 11 avril dernier) et In Amenas et que le
«perturbations dans l’approvisionnement» à assureront l’approvisionnement direct des total de ses investissements en Algérie s’élève à plus de
2009, l’Algérie a enregistré une «hausse de la consommation et à la détaillants, «ne serait-ce pour quelques
une production record de 61,2 3 milliards de dollars.
consécration de quantités supplémentaires à semaines», selon le ministre. R. E. Le contrat a été signé par Kamal Chikhi pour Sonatrach,
Thierry Raoult (Business Support Manager) pour BP,
INDUSTRIE DU VOYAGE Réda Rezzoug pour Statoil et Keiichi Shibata (General
Manager) pour JGC.
Le contrat de développement du gisement de gaz de In
Travelport s’installe en Algérie Amenas avait été signé en novembre 2002 et l’entrée en
production a eu lieu en décembre 2006. Lies Sahar

ravelport, l’un des principaux fournis- globant les marques Galileo et Wordspan, et Travaillant dans 160 pays et employant
T seurs mondiaux de systèmes et solutions
pour les activités on line et tour operating
la Division Airlines IT Solutions. Il renoue
avec le marché maghrébin en général et
5475 personnes, la société a comptabilisé
des recettes de 2,3 milliards de dollars en
VEILLÉE DU 3e JOUR
dans le monde, s’installe en Algérie. L’inau- avec le nôtre en particulier, et ce, à la faveur 2010. Travelport veut dynamiser l’industrie Les familles Abbès et Khebizi informent que la veillée du
guration de son siège officiel ainsi que la cé- d’un profond processus de restructuration du voyage en Algérie. Les consommateurs 3e jour de leur chère et regrettée
rémonie de lancement de ses activités dans qui a duré quelques mois», a déclaré Lotfi finaux ont plusieurs façons d’acheter leur ABBÈS ZOULIKHA NÉE KHEBIZI
le pays ont eu lieu le 26 avril dernier. Skander, directeur général de Travelport- voyage : soit par le biais d’une agence de décédée mercredi 4 mai et mise en terre jeudi
L’évènement a été rehaussé par la présence NDC Algeria. voyages ou directement en s’adressant aux 5 mai au cimetière de Sidi M’hamed, se déroulera
des représentants des compagnies aériennes Travelport, avec 30% de parts du marché fournisseurs. Les sociétés ont également aujourd’hui samedi au domicile familial sis cité Bag
et des professionnels du voyage en Algérie, mondial, reste un fournisseur majeur de l’avantage supplémentaire d’utiliser des Mohamed, bâtiment U, Kouba, Alger (derrière le stade
ainsi que des représentants de la Fédération solutions destinées à l’industrie mondiale outils d’auto-réservation. Travelport s’inté- Bouhaddad).
nationale des agences de voyages et de du voyage en ce qu’elle compte d’agences resse en priorité aux réservations en ligne «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»
tourisme (FNATV) et du Syndicat national de voyages, compagnies aériennes, hôtels, des voyages d’affaires. De plus en plus d’en-
des agences de voyages (SNAV). Inscrit compagnies de location de voitures, croisié- treprises algériennes ou de multinationales --ooOoo--
dans le long terme et pour un partenariat de ristes, réseaux ferroviaires, corporations. installées en Algérie signent des contrats DÉCÈS
confiance basé sur la proximité et l’efficaci- Et pour mieux faire passer le message, avec des agences de voyages pour optimiser
té opérationnelle, Travelport Algérie a pour M. Skander souligne que Travelport a été leurs déplacements professionnels. Malgré Les familles Melouk, Raouia et Ferradj d’Alger, Miliana
ambition d’apporter une valeur ajoutée au «le premier GDS, entre autres, à émettre un des budgets voyages d’affaires que l’on peut et Blida ont la douleur de faire part du décès, à l’âge de
monde du voyage en Algérie et de contribuer billet électronique, à proposer une interface juger modestes par rapport à ceux de grands 94 ans, de leur chère et regrettée mère, grand-mère, belle-
à faire de son marché un label de qualité en utilisateur graphique pour la réservation groupes, ces entreprises se considèrent, à mère et tante
garantissant aux agences et professionnels des sièges d’avions, voitures et hôtels et à leur niveau, comme des grands comptes et Mme MELOUK AOUDA
du secteur un service et des produits de avoir complètement automatisé aussi bien attendent donc un service personnalisé et rappelée à Dieu le jeudi 5 mai 2011.
qualité. «Travelport comprend une division les bases de données que les notes tarifaires une bonne compréhension de leurs problé- L’enterrement a eu lieu le jour même à Blida.
GDS (Système global de distribution) en- des principaux distributeurs». matiques. Kamel Benelkadi «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 6 El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 7

R E P O R TA G E R E P O R TA G E
SÉMINAIRE NATIONAL SUR LE TOURISME À TIMIMOUN
Randonnée
dans le
grand erg
PLAIDOYER POUR L’ÉCOTOURISME DANS LE SUD
Timimoun d’une seule main et ils viennent par la route, projets en cours de réalisation tels que la ré-

occidental De notre envoyé spécial

’Algérie est un beau pays», «C’est


par Béchar ou El Bayadh. Et d’ajouter : «La
destination Timimoun a toujours été prisée, et
ce, depuis l’époque coloniale. Les gens adorent
novation de l’hôtel Gourara et la construction
de gîtes et d’hôtels privés. Par ailleurs, nous
avons proposé la restauration du grand ksar

L un pays-continent», «Le tourisme


balnéaire n’a pas d’avenir», «Nous
avons une côte à peine plus grande
que celle du Liban ou d’Israël», «L’avenir
du tourisme, c’est le désert», «Il n’y a pas un
Visite au ksar de Beni Aïssi le dépaysement, l’évasion. Après la nébuleuse
terroriste ou, pour être précis, à partir de 2002,
les vols Paris-Timimoun ont repris pour s’ar-
rêter il y a plus d’une année.» Pourquoi ? «Sur
le plan sécuritaire, on est sur la liste noire. Ici,
de Timimoun ; le wali a demandé d’ouvrir le
dossier, d’inscrire le projet et de le donner à
l’étude, mais rien n’a encore été fait. Nous
essayons d’impliquer tout le monde ; toutes les
directions, celles de la culture et du tourisme
désert en Algérie, mais des déserts», «Faites PHOTO : EL WATAN c’est le calme et la tranquillité, mais pour eux, notamment, sont concernées, nous emmenons à
attention au tourisme sexuel»… Ce genre de Timimoun ou ailleurs, c’est pareil, du moment chaque fois les responsables dans ces endroits.
phrases revient comme un leitmotiv dans les qu’il n’y a pas de sécurité», poursuit-il. Il Pour la petite info, nous avons un ancien ksar
conférences-débats animés par le truculent Tamanrasset, le S’boue, le Baroud et l’Ahellil regrette qu’il n’y ait pas de cuisiniers de ran- dans la localité de Beni Mehlal, à 5 km de Timi-
docteur Smaïl Boulbina, lors du Séminaire de Timimoun, le Maoussim de Taghit et bien donnée et de guides. A propos de formation, moun, bâti sur trois étages, resté intact à 95%.
national sur l’écotourisme et la santé organisé d’autres encore. Akacem Bachir précise qu’une demande a été Jusqu’en 2004, des gens y habitaient, mais ils
par l’association SOS Nejda et celle de la for- Rabah Merahba, cadre à l’ONT, dans son inter- transmise à la direction du tourisme, toujours l’utilisent toujours comme grenier.»
PHOTO : DR

mation médicale continue, du 23 au 27 avril à vention, prévient justement que «le tourisme en attente de réponse. M. Nekkar nous apprend aussi que l’assainis-
Timimoun, qui a regroupé des représentants est une activité qu’il faut gérer avec prudence Selon le wali d’Adrar, on en est encore aux sement et le gaz n’existent pas dans les ksour
de plusieurs ministères. pour éviter une série d’effets négatifs et nui- balbutiements du tourisme et lui aussi se garde (comprendre localités ou villages) et que, pour
Comme pour justifier l’intitulé de ce thème sibles, tels que la destruction du patrimoine d’un certain tourisme. Il sera relayé par Nekkar le premier, l’étude est en cours et que la ville
opportun et non moins important, les asso- naturel, la dégradation d’espaces à écosystème Mohamed-Salem, président de l’APC de Ti- de Timimoun est en voie d’être raccordée au
L es participants au séminaire ont eu
droit à une randonnée dans le grand erg
occidental. Le village d’Ighzer se trouve à
ciations avancent la définition de la santé de
l’OMS : «La santé est un état de complet de
fragile à cause d’un aménagement déraisonna-
ble, le non-respect des cultures des populations
mimoun, qui parlera de développement local.
M. Nekkar nous dira plus tard : «L’Etat investit
gaz naturel. En fait, mis à part son aspect ocre
rouge, son architecture arabo-afro-mauresque
15 km de Timimoun. Deux bus déversent les bien-être physique, mental et social, et ne locales». Donc il faut toute une culture touris- dans le tourisme, il y a des projets, des routes et ses vastes artères, la ville de Timimoun pour-
passagers près d’une grotte. Nous visitons consiste pas seulement en une absence de tique pour parer à tout cela et surtout pour qu’il inscrites au niveau de la direction de l’agricul- rait facilement passer pour une ville du Tell
cette dernière, elle est profonde et assez maladie ou d’infirmité.» Seulement voilà, il y y ait développement durable. Aussi, c’est dans ture, la maison du tourisme, la maison de l’ar- avec son souk anarchique où l’informel règne
haute par endroits ; taillée dans le grès, elle a eu des défections, comme par exemple celle ce sens que les organisateurs plaident, entre tisanat... Ce sont des structures qui seront à la en maître et ses tas d’ordures parsemant les
servait de refuge durant les guerres. Au- du directeur du tourisme de la wilaya. Selon autres, pour l’érection du statut de l’ex-hôtel disposition des touristes. En tant que président quartiers. L’on nous parle de deux cybercafés
dessus se dressent péniblement les ruines le Dr Boulbina, président de SOS Nejda, Oasis rouge de Timimoun en musée. Bâti en de l’APC de Timimoun, nous refusons le tou- uniquement, l’un d’eux est toujours bondé et
du vieux ksar. «beaucoup ont été invités mais ne sont pas 1917, ce joyau architectural de style arabo-afri- risme genre marocain et tunisien. On ne veut les gens attendent leur tour ; l’attente peut durer
Une petite digression pour entendre sur le venus ; certains même voulaient saboter le co-mauresque, après sa rénovation, fonctionne pas de tourisme qui touche à notre culture et des heures. Selon certains, tout est acheminé du
mot ksar : les Timimounis appellent ksar une séminaire». Bizarre, le ministre du Tourisme actuellement comme centre culturel. nos valeurs morales et autres, ou celui donnant Nord, même les légumes. Mais des Timimounis
localité, une oasis ou un village, mais ce mot se trouvait, la veille, dans la région. Il n’em- Plusieurs volets ont été soulevés par rapport à à voir l’image de gens courant et harcelant le nous assurent que ces légumes sont des pro-
désigne aussi l’ancien village, une grande pêche que, d’emblée, le ton est donné par le l’écotourisme, comme la sécurité, la jeunesse, touriste pour une obole. Et je parle du touriste duits du terroir. En tout cas, ils sont chers. Par
bâtisse d’un seul tenant, généralement délégué au développement local, Abdelkader la formation professionnelle, les parcs natio- en général, qu’il soit étranger ou national. Lors contre, la mangue fait courir visiteurs et autres
en ruine ; c’est aussi un nom propre dans Khelil, qui insiste sur ce qui s’est passé (et se naux, etc. Pour ce qui est du transport, l’on de la visite du ministre du Tourisme, nous avons voyageurs : le kilo fait à peine 120 DA.
certaines dénominations de villages, trouve aberrant qu’il n’y ait qu’un seul vol
passe encore) à Marrakech et Tozeur. L’une demandé que soit revu à la hausse le PCD de Toujours est-il que l’on se demande pourquoi
comme par exemple Ksar Kaddour. Donc, ce hebdomadaire (le mercredi) Alger-Timimoun
ksar a été construit, apprend-on, avant la
et l’autre ne sont plus des villes touristiques, Timimoun, qui est insuffisant, car on a besoin les jeunes ne travaillent pas la terre. Interro-
après avoir été urbanisées d’une manière et que le prix du billet d’avion soit exorbitant : d’une foule de choses comme l’éclairage pu- gés, certains le veulent bien, mais à condition
colonisation.
Le deuxième jour, nous prenons la direction anarchique, livrées, si l’on peut dire ainsi, à un exactement 16 190 DA. Evidemment, on ne blic, entre autres. Cette commune a 28 localités que l’Etat les aide en matière de fogarra et de
tourisme rapace, vorace, s’adonnant à tous les peut ainsi favoriser ni promouvoir le tourisme (ksour) et a besoin d’un budget spécial pour forages. Quoi qu’il en soit, le chômage, selon
de Beni Aïssi pour admirer le coucher du
excès et autres lubies fumeuses. Puis chacun et le Programme des Nations unies pour l’en- la nature, ainsi que les cultures traditionnelles ●●● national. Les opérateurs de Timimoun s’en le développement du tourisme. Et je l’ai dit au certains, fait des ravages dans le milieu des
soleil ; il est des plus imprenables, nous
dit-on. des intervenants y est allé de sa petite défini- vironnement (PNUE). qui règnent dans les zones naturelles». seulement. Il y a, bien sûr, toutes les autres plaignent énergiquement et à haute voix. délégué au développement local. Il ne faut pas jeunes ; l’on avance même le taux de 90%. Le
Mais, la journée commence mal, la brise tion de l’écotourisme, un mot à la mode dont Selon la première, «l’écotourisme rassemble Et la région de Timimoun, ou précisément du régions du Sud : le Tassili, le Hoggar, Oued Si pour Akacem Bachir, guide et chef de l’agen- oublier que Timimoun, chef-lieu de commune et maire ne voit pas les choses ainsi : ce chiffre
souffle, le vent de sable est au rendez-vous, le concept remonte à une trentaine d’années, toutes les formes de tourisme axées sur la Gourara, s’y prête fabuleusement. Mais pas Souf, le M’zab… avec leurs parcs naturels et ce ONAT de Timimoun, les étrangers arrivaient de daïra, dont fait partie la commune d’Ouled serait exagéré. Certes, le chômage sévit dans le
faisant des siennes. Le ciel devient opaque. au Kenya. Toute une littérature est servie par nature et dans lesquelles la principale motiva- leurs diverses cultures traditionnelles et parfois de Paris par charters, il y a quelques années, Saïd, est la capitale du Gourara, cette région milieu des jeunes, surtout ceux diplômés, mais
A 60 km de Timimoun, voici le chef-lieu de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) tion du tourisme est d’observer et d’apprécier ●●● millénaires : la Sobeiba de Djanet, le Tafsit de ces temps-ci, ils se comptent sur les doigts vaste, qui compte 10 communes ; il y a des pas à ce point. A. Boumaza
commune, Ksar Kaddour.
La ville est à peine vivante, quelques
magasins sont ouverts et quelques
HANDICAPÉS PRODUCTEURS : LES OUBLIÉS DU 1er MAI
personnes déambulent dans les rues
désertes. Une oasis apparemment
proprette. Treize kilomètres après, nous
entamons le grand erg occidental, avec
TINERKOUK LA SEREINE Quand le travail devient un combat
Tinerkouk, une zone protégée est le parcours où vivent le dromadaire, la gazelle siècles. Ici, nous pouvons admirer la mu-
l’oasis Beni Aïssi. Les bus s’arrêtent.
Certains, comme mus par quelque appel A résultat d’une opération du ministère
de l’Aménagement du territoire et de l’En-
Rym et bien d’autres animaux. De Zaouïa
Debagh, chef-lieu de commune et de daïra,
raille d’enceinte qui tient toujours malgré
les méfaits du temps. Par Samir Ghezlaoui teur peut apprécier des pièces d’art sous différen-
irrésistible du désert, s’en vont à l’assaut
d’une gigantesque dune qui longe la route. vironnement, qui couvre six oasis et des nous nous dirigeons vers Ksar Tahantas C’est quelque chose de fabuleux. Voici un tes formes : des statuettes, des veilleuses multi-
oin des célébrations protocolaires de la fête colores, des maquettes de barques, mais aussi des
L’ascension n’est pas aisée. Il faut être le
premier tant que le sable est dur ; celui qui
villages écologiques. D’abord, nous avons
visité le bordj ou le caravansérail, une an-
cienne caserne française érigée en 1957
pour voir une grotte remontant à plus de sept
siècles, d’où l’on extrait de l’argile pour la
confection d’ustensiles de cuisine et autres
château fort du terroir, bien de chez nous.
Après ce ksar, nous nous dirigeons vers
Tazliza, connue par ses sources pures, son
L du 1er Mai, le monde du travail national
est en constante régression. Même les métiers
Mohamed Kechir, dit ammi
Mouh, dans son atelier bateaux de guerre et même des sous-marins.
vient après patine longtemps avant d’être
sur un monticule de pierraille ; elle a été matériaux de construction ; il y fait frais, eau limpide et son cheikh, Si Mohamed El artisanaux sont délaissés et spoliés de l’aide de HISTOIRE D’UNE RÉUSSITE
au sommet. Maître Fatima Benbraham et M.
Fadli (cadre au ministère des Ressources restaurée en 2003. Une portion de reg et de quand c’est la fournaise alentour. Marfoue ; les vieux racontent qu’à sa mort, l’Etat. Pourtant, les artisans artistes produisent «Après mon accident, je ne pouvais plus exercer
en eau) étaient intrépides, tout comme l’erg l’entoure. Ici commandait le tristement Puis vient l’oasis Tabelkoza où se trouvent leurs ancêtres n’ont pas retrouvé son corps ; des chefs-d’œuvre, valant des petites fortunes mon métier de coiffeur, donc j’ai réfléchi sur la
Hebbouche Akli (cadre à Saidal). La célèbre Bigeard, qui a eu maille à partir avec les restes d’un vieux ksar d’autres disent qu’il a été découvert dans la ailleurs. Les exemples sont multiples. Presque manière dont je devais gagner ma vie et pro-
randonnée fut un moment de défoulement un groupe de moudjahidine de l’oasis Fatis datant de 10 région de Deldoul, au ssud de Timimoun. dans chaque coin de l’Algérie existe un petit téger ma famille. En 1994, j’achète une banne
et de joie. dans la grande bataille du grand De belles oasis ca calmes et sereines atelier de merveilles. Celui dans lequel nous de planches. J’ai commencé alors à fabriquer
Cette oasis compte 700 âmes et 4 ksour erg occidental. Karimi se suivent et se ressemblent, du avons passé toute une journée, en compagnie de des chaises, des petites maquettes et ensuite des
anciens, en ruine : Tamja (flûte en zénète), Tayeb, président moins pour ll’aspect extérieur. son maître de bord, se situe sur la route reliant veilleuses que je vendais les jours du marché
Guebli, Naga, Tazatine (est). Tamja est un de l’association vient Aïn Hamou,
Ensuite vie Ouaguenoun à Boudjima, sur les hauteurs de hebdomadaire de la région. Quelques années
véritable château fort avec la fosse et un Mouina de l’en- puis Fatis, réputée pour ses la Kabylie. Ammi Mouh, comme on l’appelle plus tard, mon travail a gagné en perfection»,
pont-levis – deux madriers qu’on utilisait

PHOTO : EL WATAN
vironnement et la cheikhs et ses notables. dans son village natal à Issaradjen, à quelques raconte Mohamed Kechir, les archives photos de
pour passer, nous explique-t-on, puis qu’on kilomètres du chef-lieu de la commune de Bou- ses chefs-d’œuvre à la main. «Des responsables
protection de la une oasis aussi an-
C’est un
retirait après. Il date d’un peu plus de huit djima, à Tizi Ouzou, se dit toujours pas retraité, de la wilaya de l’époque m’ont promis de l’aide
siècles.
flore saharienne, cienne que Tabelkoza.
nous parle de Les cheikhs de Fatis même après plus de 40 ans de carrière. Mohamed que je n’ai jamais eue. Heureusement, je perçois
Certains habitants évoquent plusieurs
cette région de régnaient sur toute
rég Kechir, de son vrai nom, a 63 laborieuses années, une pension puisque j’étais assuré quand j’ai eu
problèmes ; en premier lieu la téléphonie
mobile ; le village étant lové dans un creux, lla région, qui est dont 30 sur un fauteuil roulant. Malgré le fait l’accident. On ne demandait après moi que les 14
on est obligé de monter sur un monticule entrée dans la qu’il soit handicapé moteur, il n’a rien à envier un rendez-vous d’office avec mes amis et les hauteur. «Je pense qu’il sera mon dernier projet. mars pour participer à des expositions et prendre
pour pouvoir téléphoner. Il faut citer aussi légende du fait aux gens en très bonne santé et en forme. compagnons de ma jeunesse. J’en profite aussi Avec le temps, ça devient plus un passe-temps gracieusement mes maquettes», s’indigne-t-il à
l’absence de routes, le manque de château de la rébellion pour faire les courses», explique ammi Mouh. qu’autre chose», dit ammi Mouh à propos de un moment. «Grâce à ma détermination et mon
de ses enfants GAGNE-PAIN Au bout de quelques heures, ammi Mouh rega- son don de constructeur de maquettes. «Ce que travail de création, j’ai pu gagner l’estime des
d’eau, les besoins en habitat rural, en
fogarra… Les visiteurs ratent le coucher du lors de la guerre De taille fine, moustache vigoureuse et casquette gne son atelier. Toujours souriant, il n’arrête pas vous appelez un don a été mon seul gagne-pain gens et surpasser mon handicap. Croyez-moi,
soleil, mais bon, ils auront l’occasion de de Libération, de sport sur la tête pour se protéger du soleil de saluer les automobilistes qui lui accordent durant des décennies. A l’âge de 33 ans, j’ai eu j’ai construit ma maison brique par brique.
l’admirer ailleurs, on peut le contempler particulière- printanier, il se glisse facilement de son fauteuil tous un crédit de respect et d’intérêt. «Wach Da un accident lors d’une partie de chasse. C’est Aujourd’hui, je gère avec mes deux fils un atelier
partout et il est toujours extraordinairement ment lors de roulant pour monter à bord de son petit joyau, à Mouh… c’est un bateau de harraga ou quoi ?», cet accident qui a causé mon handicap. Sur le de fabrication de fauteuils semi-cuirs et de gar-
beau, splendide. la bataille trois roues et à moteur, que lui-même a pris le demande un transporteur de voyageurs. Non, ce lit de l’hôpital de Birkhadem, j’ai construit mon niture automobile», lance encore ammi Mouh.
La nuit, le ciel scintille de toutes ses étoiles ; soin de modifier pour qu’il puisse supporter les n’était pas le cas. premier bateau en papier. Depuis je n’ai jamais C’étaient les premiers traits noircis de la nuit en
PHOTO : DR

du grand erg
certaines sont si proches… à portée de occidental. moyens trajets. Sa première direction est le mar- Le tout dernier projet de notre constructeur expé- cessé de produire des maquettes de toutes formes quittant ammi Mouh, Na Fatima et leur deux fils,
main ! A. B. A. B. ché hebdomadaire de Lekhmis. rimenté est un splendide et «gros» porte-avions et couleurs», a-t-il ajouté. Ferhat et Hocine, qui incarnent une «success-
«Je ne peux pas rater le jour du marché. C’est : 1,8 m de longueur, 1m de largeur et 1,7 de Son atelier ressemble plutôt à un musée. Le visi- story» au pays du chômage et des harraga. S. G.
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 8

I N T E R N AT I O N A L E
LAÏCITÉ EN FRANCE Expulsion de 14
30 femmes en niqab verbalisées ex-diplomates
libyens
depuis près d’un mois L
a France a déclaré «persona non grata 14 ex-di-
plomates libyens» qui disposent d’un «délai de
24 ou 48 heures» pour quitter le territoire fran-
France çais, a annoncé hier le porte-parole du ministère fran-
De notre correspondant çais des Affaires étrangères, rapporte l’AFP citant un
communiqué du Quai d’Orsay. «La France a déclaré
epuis l’entrée en vigueur, persona non grata 14 ex-diplomates libyens en poste

D le 11 avril dernier, de la loi


contre le port du niqab en
France, une trentaine de femmes
en France. Suivant les cas, les intéressés disposent
d’un délai de 24 ou 48 heures pour quitter le territoire
national», a déclaré le porte-parole du ministère des
musulmanes voilées ont été ver- Affaires étrangères, Bernard Valero. Paris leur repro-
balisées par la police itinérante, che «des comportements et activités non compatibles
selon Claude Guéant. avec les résolutions de l’ONU pertinentes, notamment
Le ministre français de l’Intérieur la 1973 et contraires à la protection des populations
et du Culte a indiqué que les civiles libyennes», a précisé le ministère, interrogé
contraventions se sont déroulées par l’AFP. Ces 14 diplomates ont été nommés par le
sans grands problèmes. Pour- régime du dirigeant libyen Mouammar El Gueddafi,
tant, de nombreuses associations que Paris ne considère plus légitime.

PHOTO : DR
musulmanes et de défense des La France a été le premier pays à reconnaître le
droits de l’homme continuent de Conseil national de transition (CNT), instance repré-
revendiquer l’abrogation de cette sentant la rébellion libyenne. Les ambassadeurs de Li-
loi jugée «discriminatoire envers Le port du voile intégral (niqab) est interdit depuis le 11 avril par la loi française bye en France et à l’Unesco, dont le siège est à Paris,
les populations musulmanes» et Salah Zaren et Abdul Salam El Galali, ont annoncé
ne visant finalement qu’une pe- ces derniers finis, elle l’a remis. voile intégral de peur de porter le caractère républicain des insti- le 25 février qu’ils démissionnaient pour condamner
tite centaine de femmes portant ce Devant le refus de retirer com- un coup aux commerces de luxe tutions. 14 résolutions environ de- «les actes de répression en Libye» et rejoignaient «la
genre de vêtement. plètement sa tenue à l’intérieur qui draguent sans relâche ce type vraient être votées. Y figurent no- révolution». Un groupe d’opposants libyens a pris la
Claude Guéant a également dé- de l’aéroport, la police lui a alors de clientèle, souvent des pays tamment la création d’un conseil veille le contrôle de l’ambassade de Libye à Paris.
claré la semaine dernière, sur les infligé une amende de 150 euros. du Golfe et au puissant pouvoir national consultatif pour la pro- Aucun des deux ex-ambassadeurs n’est visé par les
ondes de la radio RTL que les Sceptiques au départ sur l’appli- d’achat. tection de la laïcité, l’interdiction mesures annoncées par le ministère français. Avant
femmes verbalisées n’ont pas op- cation de la nouvelle loi contre le Selon des statistiques données de prier sur les rues publiques, la Paris, Londres a annoncé jeudi l’expulsion de deux
posé de refus ou un comportement niqab, les syndicats de policiers par le ministère de l’Intérieur meilleure codification du rituel diplomates libyens dont «les activités étaient contrai-
violent. Et que l’ensemble de la semblent penser différemment français, il existerait environ 200 d’abattage des animaux ainsi que res aux intérêts» du pays et qui ont jusqu’au 11 mai
procédure de la pénalisation s’est à présent. Ils disent «qu’ils ne femmes portant le niqab sur tout l’égalité de tous (peu importe la pour quitter le Royaume-Uni. Quatre jours plus tôt,
déroulé sans encombre. Selon lui, traquent pas dans les rues et le territoire. La majorité se trouve- religion) devant la loi. l’ambassadeur libyen, Omar Jelban, a déjà dû quitter
les deux dernières contraventions autres lieux publics les femmes en rait dans les banlieues parisiennes La laïcité est devenue un en- le pays à la demande de Londres, au lendemain des
remontent à mardi dernier. La niqab, mais qu’ils font leur travail (Bobigny, Saint-Denis, Nanterre), jeu primordial en perspective de attaques contre des bâtiments diplomatiques britanni-
première a eu lieu dans une ban- s’ils en rencontrent». Un discours mais aussi dans les petites villes l’élection présidentielle de 2012. ques à Tripoli. La France a suspendu le 26 février les
lieue lointaine de Paris, à Etam- d’apaisement lancé en direction à proximité de Lyon (Vénissieux, Les débats s’annoncent houleux activités de son ambassade à Tripoli après l’évacua-
pes exactement. La seconde s’est des associations musulmanes qui Vaux en Velin...) sans oublier cer- entre parlementaires socialistes tion de la totalité de son personnel diplomatique via
produite à l’aéroport de Roissy ont émis des craintes de voir la tains quartiers nord de Marseille. et libéraux. Le tout sous le regard un avion militaire. Un mois plus tard, Paris envoyait
Charles de Gaulle. Elle concernait police s’adonner «à la chasse aux Par ailleurs, le Parlement français amusé de Marine Le Pen qui com- un diplomate français, Antoine Sivan, comme repré-
une ressortissante américaine, ori- sorcières et aux arrestations en se prépare à voter le 31 mai la loi mence à gagner le cœur des gens sentant de la France auprès de l’opposition libyenne à
ginaire d’Arabie Saoudite. fonction du faciès». sur la laïcité que l’UMP (Union de la droite républicaine, si l’on Benghazi, siège de la rébellion libyenne, dans l’est du
Selon le ministre, cette femme Dans certains quartiers chics de pour la majorité populaire, parti en croit les résultats d’un sondage pays. Fin avril, le président français Nicolas Sarkozy
avait accepté au départ d’enlever Paris, les policiers font très at- au pouvoir) a mis sur la table pour réalisé par l’Institut de sondage a donné son «accord de principe» à un déplacement à
son voile pour subir les contrôles tention. Ils hésitent même à in- consolider, selon Jean-François Sofrès la semaine passée. Benghazi, qui pourrait avoir lieu dans les prochaines
de sécurité d’usage, mais une fois terpeller les femmes portant le Copé, secrétaire général du parti, Yacine Farah semaines. AFP

ATTENTAT DE MARRAKECH

Le principal suspect est Marocain


a police marocaine interrogeait M. Cherkaoui. Ces produits étaient sateurs. Par ailleurs, une Suissesse
L hier un Marocain, suspect princi-
pal dans l’attentat du 28 avril à Mar-
«dissimulés chez ses parents à Safi.»
Avec les deux autres suspects, il «a
grièvement blessée dans l’attentat
meurtrier de Marrakech est décédée
rakech, et a établi qu’il a séjourné en tenté de rejoindre l’Irak via la Libye des suites de ses blessures, a indiqué
Libye, au Portugal et en Syrie, rap- en mai 2008, mais ils ont été arrêtés hier l’AFP citant la présidente de la
porte l’AFP. Le ministre marocain de par les autorités libyennes et expul- Confédération helvétique et ministre
l’Intérieur, Taieb Cherkaoui, qui n’a sés vers le Maroc», a encore révélé le des Affaires étrangères Micheline
pas révélé l’identité de ce suspect, a ministre. Auparavant, il a «été arrêté Calmy-Rey. La jeune femme, âgée de
indiqué qu’il a préparé cette attaque, au Portugal en 2004 et en Syrie en 25 ans, a succombé dans un hôpital
qui a fait 16 morts, dont huit Fran- 2007, et dans les deux cas il a été de Zurich où elle a été rapatriée après
çais, dans la maison de ses parents à expulsé vers le Maroc», a poursuivi le l’attentat. Selon un communiqué, la
Safi, à 300 km au sud de Casablanca. ministre. Il «est fortement imprégné présidente «a appris ce matin avec
L’annonce de l’interpellation de cet de l’idéologie jihadiste» et «exprime une grande douleur et beaucoup de
homme et de deux autres Marocains ouvertement son allégeance pour tristesse le décès de l’une des deux
est intervenue une semaine après Al Qaîda». Dès le lendemain de ressortissantes suisses blessées lors
l’attentat le plus meurtrier depuis les l’attentat, les autorités marocaines de l’attentat survenu le 28 avril der-
attaques islamistes à Casablanca en ont assuré que le mode opératoire de nier à Marrakech». La jeune femme
2003 qui ont tué 33 personnes et 12 l’attentat rappelait celui adopté par originaire du Tessin passait des va-
PHOTO : DR

kamikazes. Une source sécuritaire a Al Qaîda. Selon la loi antiterroriste cances au Maroc avec une amie ainsi
signalé que le principal suspect s’ap- au Maroc, les suspects peuvent res- que leurs compagnons respectifs. Les
pelle Adil El Atmani, et les trois hom- ter en garde à vue jusqu’à 12 jours. deux hommes, âgés de 23 et 25 ans,
Le restaurant Argana, cible de l’attentat terroriste du 28 avril dernier
mes ont été arrêtés à Safi. Malgré ces De son côté, le ministre français de sont décédés dans l’attaque et ont été
trois arrestations, Taieb Cherkaoui l’Intérieur, Claude Guéant, a déclaré inhumés respectivement jeudi et ven-
a indiqué que l’enquête à laquelle beaucoup de visiteurs étrangers.» «Il avec une perruque et une guitare». hier qu’il n’était «pas exclu qu’il y ait dredi. La dernière victime suisse en
participe la police française se pour- a visé l’Argana parce qu’il a constaté Les deux bombes ont été placées d’autres ramifications et d’autres per- vie demeure dans un état grave, a pré-
suivait. Le ministre a décrit le suspect que c’était un café très fréquenté par dans deux cocottes-minute, dissi- sonnes à interpeller». Il a rendu hom- cisé Mme Calmy-Rey. La présidente
principal comme un «admirateur les étrangers», a-t-il poursuivi. Le 28 mulées dans une valise, selon cette mage au caractère «exemplaire» de de la Confédération s’est déclarée
d’Al Qaîda» qui a «tenté plusieurs avril, en fin de matinée, «il est sorti source. La terrasse du café, d’où les l’enquête marocaine. Samedi, sur la «profondément touchée par la bruta-
fois de rejoindre les points chauds du café, en laissant derrière lui une touristes aimaient observer l’activité place Jamâa El Fna, plusieurs milliers lité des disparitions engendrées par
du terrorisme, mais il a échoué». valise contenant les deux bombes de de la place Jamâa El Fna, a été souf- de Marocains et «amis du Maroc» cet acte de violence aveugle et lâche»,
«Devant ces échecs, il a décidé de 6 à 9 kilos, qu’il a actionnées avec flée par la puissante déflagration. Le devraient se retrouver, après s’être ajoute le communiqué. Ce décès porte
réaliser un grand acte terroriste au un téléphone portable», a expliqué suspect a commencé il y a six mois donné rendez-vous sur facebook. à 17 le bilan des personnes tuées lors
Maroc», a-t-il poursuivi. «Il a choisi le ministre. Selon une source sécu- à se procurer des produits explo- L’objectif est de «tourner la page de de cet attentat qui a également fait une
Marrakech parce que la ville attire ritaire, «il était déguisé en touriste, sifs pour fabriquer la bombe, selon la tristesse», indiquent les organi- vingtaine de blessés. R. I.
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 9

I N T E R N AT I O N A L E
L’UE SANCTIONNE 14 MEMBRES DU RÉGIME AL ASSAD COUP D’ÉTAT
MILITAIRE EN TUNISIE
26 manifestants tués Le ministère de la
Défense dénonce
hier en Syrie L e ministère tunisien de la Défense a dénoncé hier les
déclarations de l’ancien ministre de l’Intérieur, Farhat
Rajhi, qui ont suscité un vif émoi en dénonçant la pré-
paration d’un «coup d’Etat militaire» en cas de réussite
es 27 Etats européens sont

L tombés d’accord hier pour


sanctionner 14 membres
du régime syrien, mais pas dans
des islamistes aux élections du 24 juillet. «Ces propos
présentent un grand danger pour la révolution du peuple
tunisien et pour la sécurité du pays actuelle et future»,
l’immédiat le président Bachar a indiqué le ministère dans un communiqué, cité par
Al Assad, selon l’AFP, citant des l’agence officielle TAP. «Ces déclarations demandent
sources diplomatiques. Cet ac- une analyse approfondie sur les motivations et les objec-
cord trouvé au niveau des ambas- tifs (de M. Rajhi) et cela ne peut être fait qu’à travers la
sadeurs des 27 à Bruxelles doit justice» afin «qu’aucune partie ne puisse à l’avenir jouer
encore être entériné formellement avec la sécurité de pays et les principes de la révolution»,
par les gouvernements et ouvre la selon les termes du communiqué, qui ne précise pas si le
voie à une entrée en vigueur d’un ministère compte déposer une plainte contre M. Rajhi.
premier paquet de sanctions à Dans une vidéo postée sur facebook dans la nuit de
l’encontre du régime syrien d’ici mercredi à jeudi, M. Rajhi, qui jouit d’une grande popu-

PHOTO : DR
mardi, a précisé un diplomate larité, déclare que «si le mouvement islamiste Ennahda
européen. Les sanctions ciblées (renaissance) gagne les prochaines élections, le régime
contre les quatorze membres du sera militaire». M. Rajhi a confirmé avoir tenu ces pro-
En dépit de la répression sanglante en Syrie, les opposants au régime d’Al Assad ont massivement pos jeudi, à la radio tunisienne Express FM. Dans cette
régime syrien consisteraient en
manifesté hier interview, l’ancien ministre avait déclaré que «le dernier
des gels d’avoirs et des interdic-
tions de visa. Le principe d’un D’autres pays européens étaient principe de sanctions contre la tirs de forces de sécurité sur une voyage du Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi à
embargo sur les armes et le ma- en revanche partisans d’une ap- Syrie, notamment de la mise en manifestation», a déclaré un mi- Alger (le 15 mars) visait à se coordonner sur ce point»,
tériel de répression est également proche plus progressive. Les plus place d’un embargo sur les ar- litant des droits de l’homme dans ajoutant que «la nomination, le 18 avril, du général
acquis. grandes résistances venaient de mes, chargeant leurs experts d’en l’importante cité industrielle de Rachid Ammar au poste de chef d’état-major interarmes
Mais les 27 se sont également Chypre et d’Estonie. Ce dernier élaborer le détail. Homs, située à 160 km au nord n’est qu’une préparation à ce coup d’Etat».
entendus pour «travailler sans pays est notamment inquiet pour Ils ont à cette occasion également de Damas. Les six autres mani- Selon le ministère de la Défense, les «allégations» de
délai à des mesures restrictives ses otages au Liban. annoncé leur accord de prin- festants ont été tués par les forces M. Rajhi «ne vont pas atteindre le moral de l’armée
additionnelles pour les person- L’Espagne, l’Italie et la Grèce se cipe pour un réexamen de leur à Hama, à 210 km au nord de Da- nationale ni celui de ses cadres et ne vont que renforcer
nes responsables de la répression sont également montrées plus politique de coopération avec mas. A Lattaquié, premier port du la volonté de l’armée de continuer à faire son devoir
violente contre les civils, et en prudentes, selon un autre diplo- le régime syrien ainsi que pour pays, il est enregistré un mort. comme elle l’a promis à maintes reprises pour préserver
particulier d’examiner pleine- mate. La Grande-Bretagne et retirer leur offre de signature d’un Deux autres manifestants ont été le régime républicain et la révolution des jeunes de la
ment l’inclusion sur la liste du l’Allemagne étaient également traité d’association entre la Syrie tués à Jablah et un autre dans un Tunisie». Dans une déclaration à l’AFP, M. Rajhi avait
plus haut niveau du leadership favorables à la ligne française, et l’UE qui aurait notamment lieu non précisé. affirmé qu’il a «une bonne relation avec le général Am-
syrien», a précisé un diplomate. «mais pas au prix de retenir accordé des avantages commer- Le même jour, Riad Seïf, l’une mar». «Mes propos ne sont que des hypothèses dans l’ab-
La France en particulier plaidait l’adoption de l’ensemble du pa- ciaux à Damas. Le pays a encore des principales figures de l’oppo- solu qui ne visaient à porter atteinte à personne et je ne
depuis plusieurs jours pour des quet de sanctions», a indiqué un été hier le théâtre de manifesta- sition, a été arrêté à Damas, selon suis pas responsable des interprétations», a-t-il ajouté,
sanctions ciblées à l’encontre troisième diplomate. La solution tions rassemblant des milliers de des militants. R. Seïf, 64 ans, a affirmant qu’il n’était pas dans ses intentions de créer un
du président syrien. Le chef de retenue «permet de prendre des personnes. purgé une peine de deux ans et climat de tension.
la diplomatie française, Alain sanctions tout de suite sans atten- Selon l’AFP citant des militants demi de prison entre janvier 2008
Juppé, avait réaffirmé mercredi dre et d’avoir ensuite au plus vite des droits de l’homme, 26 mani- et juillet 2010 pour avoir appelé
que Paris voulait voir Bachar Al
Assad sanctionné par l’Union
une liste plus complète» incluant
le président syrien, a jugé un de
festants ont été tués par les forces
de sécurité syriennes à Homs
à la démocratie. Il fait partie des
12 opposants qui avaient signé la
Dispersion violente
européenne (UE) et a estimé qu’il
serait évincé si la répression per-
ces diplomates. La semaine der-
nière déjà, les 27 ambassadeurs
et à Hama. «16 personnes ont
été tuées et plusieurs autres ont
«Déclaration de Damas», appe-
lant à un changement démocrati-
d’une manifestation
durait contre les manifestations. s’étaient mis d’accord sur le été grièvement blessées par les que en Syrie. R. I.
LTunisesperséquiforceshierréclamaient
de l’ordre tunisiennes ont violemment dis-
environ 200 manifestants dans le cœur de
la «démission» du gouvernement
POUR DÉBLOQUER LA SITUATION AU YÉMEN transitoire et «une nouvelle révolution», selon l’AFP. Les
manifestants, qui scandaient depuis une vingtaine de mi-

Le CCG tente de sauver nutes des slogans comme «dégage» et «le gouvernement
de transition travaille toujours pour (le président déchu)
Ben Ali» ont fait face à un cordon de policiers déterminés
à les empêcher de progresser en direction du ministère de

le plan de sortie de crise l’Intérieur sur l’avenue Habib Bourguiba. Puis soudain,
les forces de l’ordre ont chargé les manifestants en tirant
massivement des gaz lacrymogènes, créant un mouve-
près le refus dimanche der- Saleh, a rapporté le ministère de son immunité, puis une élection tion du Golfe, Abdellatif Al Zaya- ment de panique parmi les manifestants, majoritaire-
A nier du président yéménite
Ali Abdallah Saleh de signer le
la Défense sur son site internet en
citant une source du parti prési-
présidentielle 60 jours plus tard.
Les protestataires, qui organisent
ni, a quitté samedi dernier Sanaa
sans avoir pu obtenir du président
ment des jeunes, et les piétons.
Les policiers, dont la majorité était cagoulée, sillonnaient
plan de sortie de crise proposé dentiel. De son côté, l’opposition depuis fin janvier des sit-in et des Saleh qu’il signe le texte du plan l’avenue Bourguiba à bord de moto, d’autres avec des
par le Conseil de coopération préparait sa liste de 15 personna- manifestations pour réclamer le de sortie de crise. Ban Ki-moon chiens, à pied, et même un blindé léger circulait éga-
du Golfe (CCG), ce dernier re- lités qu’elle va ensuite adresser départ de Saleh, rejettent ce plan, a toutefois déclaré qu’il conti- lement sur l’avenue. Les forces de l’ordre ont ensuite
lance l’initiative pour débloquer au CCG, a déclaré Hassan Zayd, en particulier l’immunité pour le nuerait à travailler en faveur d’un procédé à des interpellations violentes. Juste avant la
une situation qui n’a que trop un des dirigeants du Front com- président. tel accord. «Je continuerai à pro- manifestation, l’ancien ministre tunisien de l’Intérieur,
duré. D’autant que le CCG, qui mun. «L’important, c’est que le mouvoir ce processus pour que Farhat Rajhi, qui a suscité un vif émoi la veille en dénon-
regroupe les six monarchies du président Saleh signe le plan et LES REGRETS le peuple du Yémen puisse jouir çant la préparation d’un «coup d’Etat militaire», avait
Golfe, à savoir, l’Arabie Saou- accepte de présenter sa démis- DE BAN KI-MOON d’une réelle liberté, pour qu’il lancé un appel «au calme». Des internautes mobilisés
dite, Bahreïn, les Emirats arabes sion dans un délai d’un mois», Par ailleurs, le secrétaire général entreprenne un développement sur facebook ont appelé à la tenue d’une manifestation
unis, Koweït, Oman et Qatar, est comme le prévoit la médiation du de l’ONU, Ban Ki-Moon, a re- social et économique pour sa de soutien à F. Rahji hier en fin de matinée sur l’avenue
inquiet de l’instabilité politique CCG, a ajouté Al Zayed. gretté hier à Sofia que les accords prospérité. C’est notre objectif», Bourguiba, où un important dispositif policier s’était déjà
qui caractérise ce pays voisin. A son avis, la signature du plan de transition au Yémen proposés a-t-il souligné. mis en place en fin de matinée. Environ 300 manifestants
Selon l’AFP, le secrétaire général pourrait intervenir à Sanaa et il par le Conseil de coopération Le secrétaire général de l’ONU pro-Rajhi ont été dispersés jeudi par la police sur cette
du CCG, Abdellatif Al Zayani, est possible que le CCG organise du Golfe (CCG) n’aient pas été a reconnu que le «Yémen est un artère située dans le cœur de la capitale, où les forces de
aurait proposé que le plan soit si- ensuite à Riyad une cérémonie. acceptés. «C’est malheureux et des sujets d’inquiétude sérieuse» l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et procédé à des ar-
gné à Sanaa par 15 représentants Abdallah Saleh, au pouvoir de- frustrant que tous ces accords qui de l’organisation mondiale. «J’ai restations parfois très musclées. Par ailleurs, l’opposant
du parti présidentiel, le Congrès puis 1978, a refusé la semaine ont été présentés par le CCG et parlé avec le président Saleh et tunisien, Mustafa Ben Jaafar, a interpellé, hier dans une
populaire général (CPG) et autant dernière de signer en personne le d’autres représentants de la com- je l’ai appelé à nouveau à entre- lettre, le président Nicolas Sarkozy sur le «traitement
de représentants du Forum com- plan du CCG, qui a été accepté en munauté internationale n’aient prendre des réformes courageu- indigne» réservé aux migrants tunisiens en France et
mun, l’opposition parlementaire, principe par le parti présidentiel pas été complètement acceptés, ses avant qu’il ne soit trop tard», appelé à revoir la coopération avec la Tunisie nouvelle.
selon les deux groupes. En ré- et le Front commun. ni appliqués», a-t-il déclaré au a-t-il déclaré. «Je suis venu spécialement de Tunis ce matin pour dé-
ponse, le CPG a adressé à Al Le plan du CCG prévoit la forma- cours d’une conférence à Sofia Le président yéménite a de nou- poser une lettre adressée» au président de la République
Zayani sa liste des 15, incluant tion par l’opposition d’un gou- consacrée au mouvement de dé- veau promis hier de «résister» à française «pour poser la question du traitement injuste et
son secrétaire général adjoint, vernement de réconciliation et la mocratisation dans le Maghreb ses contestataires qui ont mani- indigne des immigrants tunisiens», a expliqué Mustapha
Abdel Karim Al Ariani, éga- démission un mois plus tard de et le Moyen-Orient. Le secrétaire festé par des dizaines de milliers Ben Jaafar à des journalistes venus assister à la remise de
lement conseiller de Abdallah Abdallah Saleh en échange de général du Conseil de coopéra- dans le pays. R. I. cette lettre à l’Elysée. AFP
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 10

RÉGION EST

MILA MOHAMED BENMERADI EN VISITE À GUELMA ET CONSTANTINE


Protestation des
soldats rappelés
Les réservistes incorporés dans
le cadre de la lutte contre le terrorisme,
« Le tissu industriel public
entre 1995 et 1999, ont organisé,
jeudi dernier, un rassemblement
de protestation devant le siège
de la wilaya. Ils étaient plus de
600 sur près de 3 000 à revendiquer
est sous perfusion »
des pouvoirs publics la création ● Plusieurs unités sont plongées dans des situations inextricables après l’ouverture du marché national
d’une organisation nationale
représentative, l’attribution à la concurrence asiatique, jugée souvent déloyale.
d’un salaire décent, l’accès au
a mise à niveau des entreprises du secteur
logement, la dispense de leurs
enfants du service national et leurs
indemnisations matérielles.
«L’Etat nous a lâchés, des dizaines
L public à Guelma, attendue depuis plusieurs
années par les travailleurs, pourrait trouver un
dénouement favorable. La visite de travail et d’ins-
de rappelés ont perdu qui un bras pection qu’a effectuée, mercredi passé, Mohamed
ou une jambe, qui un œil, alors que Benmeradi, ministre de l’Industrie, de la Petite et
plusieurs d’entre nous portent encore Moyenne Entreprise et de la Promotion de l’In-
des séquelles et des traumatismes vestissement, dans la wilaya, le laisse présager. En
profonds», ont-il déclaré. extrême difficulté, deux unités industrielles, à savoir
«Nous interpellons le président la levurerie de Bouchegouf (à l’arrêt depuis 2002
de la République pour trouver et liquidée en 2009) et le complexe des cycles et
des solutions à nos légitimes motocycles – CYCMA de Guelma (en attente d’un
doléances, faute de quoi, nous éventuel partenariat) sont à priori concernées. «Des
organiserons, quoiqu’il adviendra industriels de renommée internationale sont inté-
de nous, un sit-in national devant le ressés par le complexe CYCMA. Quant à la levure-
ministère de la Défense, le 22 mai rie de Bouchegouf, sa mise à niveau s’impose. Nous
prochain », ont-t-ils tenu à rappeler. devons réduire nos importations de levure. La fac-
Mahmoud Boumelih ture nationale s’élève à 100 millions d’euros/an.» a
déclaré le ministre sans toutefois divulguer les noms
des partenaires susceptibles de reprendre lesdites
Des habitants usines. D’une part, la levurerie de Bouchegouf,
relevant du groupe Smide Constantine, a connu un
de Téleghma sort expéditif, puisque sur un effectif de 109 tra-
vailleurs, en 1984, il ne reste en poste que 18, entre
ferment la RN100
PHOTO: D.R.

cadres et agents d’hygiène. A noter que sa capacité


de production en levure fraîche est de 22,50 t/an et
Les habitants de mechta Zmala, de 6.6 t/an en levure sèche. «Les mêmes problèmes
commune de Téleghma, ont fermé, de concurrence déloyale ont fait plonger l’usine de
Bouchegouf au même titre que celles de Oued Smar Le complexe Cycma intéresse des industriels de renommée internationale
jeudi passé, pendant près de 2 heures,
la RN100 pour protester contre les relevant du groupe Eriad dans la banlieue d’Alger»,
évoquent des employés. D’autre part, le complexe nistre indexe les créneaux en vogue dans le transport sable a affirmé que ces créneaux sont les plus ciblés
nombreuses carences mises à nu
Cycma, ne compte plus que 208 employés sur un public et la location des véhicules touristiques. par les investisseurs, alors qu’un déficit important
par les dernières intempéries.
effectif de 1500 en 1995. La capacité de produc- est enregistré dans le secteurs de la sous-traitance
Selon des sources contactées sur place,
tion de ce complexe est de 30 000 cyclomoteurs, DES CAPACITÉS DE PRODUCTION et de la maintenance industrielle. D’autre part, le
les riverains ont voulu à travers cette
15000 cycles et 5 000 moteurs stationnaires par an. À DÉVELOPPER ministre a visité plusieurs entreprises sises dans les
manifestation dénoncer «la lenteur
«L’ouverture du marché national, durant les années A Constantine, où il a effectué une visite d’inspec- deux pôles industriels de Aïn Smara et El Khroub,
des travaux d’aménagement entrepris
1990, à la concurrence asiatique des produits d’im- tion jeudi dernier, le ministre a affirmé que la wilaya où il a précisé: «Après l’application du nouveau
dans ce quartier, qui a bénéficié d’une
portations (deux-roues) l’a anéanti», affirment des dispose de capacité humaines et de production programme supplémentaire d’investissement, la
enveloppe de 150 millions de dinars».
cadres de l’usine. Le chiffre d’affaires est passé de industrielle très intéressantes. Le représentant du production nationale atteindra un taux de couver-
Afin de calmer les esprits, indique-t-on
310 millions de dinars, en 1995, à 72, en 2010, et les gouvernement a insisté sur l’encouragement des ture de 80 % de la demande du marché algérien.»
encore, des engins de l’APC ont été
dettes, au 31 décembre 2010, sont de 3307 millions diplômés universitaires pour développer l’industrie. Pour clôturer sa visite, le ministre a animé, à la
déployés pour colmater les brèches.
de dinars. «Cette usine est sous perfusion !», s’est «Il faut augmenter l’offre nationale et développer la salle des conférences de l’APW, un débat avec les
M. B.
exclamé le ministre en découvrant ces chiffres. A production industrielle en accordant de l’aide aux investisseurs de la wilaya qui ont soulevé plusieurs
la question d’El Watan relative au devenir incertain jeunes par les dispositifs ANSEJ et ANGEM pour problèmes, notamment ceux relatifs aux impôts, au
BORDJ BOU des micro-entreprises susceptibles d’absorber le
maximum de jeunes chômeurs diplômés, Mohamed
créer des entreprises de production», a-t-il expli-
qué. Selon Nadjib Achouri, directeur de wilaya des
foncier industriel et au manque de cadres qualifiés
dans l’industrie mécanique. «Notre objectif est
ARRÉRIDJ Benmeradi a répondu: «80 à 90 % des micro-en- petites et moyennes entreprises, la wilaya a recensé,
er
d’importer le savoir-faire pour exporter le pro-
treprises que nous créons sont vouées à une mort durant le 1 trimestre de l’année en cours, 9 363 duit fini et pas le contraire. Il faut donc assurer le
Démission certaine. La priorité revient donc aux entreprises de PME, ayant permis la création de 40 351 emplois
dont 24% dans le secteur du bâtiment et des travaux
partenariat avec l’université et les laboratoires de
recherche», a conclu le ministre.
plus de 100 employés. Elles bénéficient d’avantages
collective dans le dans le financement de leur projet.» En clair, le mi- publics et 23% dans les services . Le même respon- Karim Dadci et Ratiba B.

secteur de la santé
SESSION DE L’APC DE CONSTANTINE LE COMPLEXE SPORTIF DE LA
Coup de théâtre, en cette fin de
5e RÉGION MILITAIRE OUVRE
semaine, dans la relation entre la
direction de la santé et plusieurs
directeurs d’établissement du même
secteur, avec la démission collective
Vive polémique autour de SES PORTES
de six responsables dont 4 directeurs
d’EPSP, 1 directeur d’EPH et 1 directeur
d’EUS. Dans une correspondance
la gestion des cimetières Ambiance conviviale et des plus festives, ce jeudi,
au complexe sportif de la 5e région militaire, à la
faveur d’une journée «portes ouvertes», rehaussée
e problème de la gestion et de l’entretien des 1983 en tant que régie, cette dernière dépendait par la présence du général Nourredine Hambli, chef
adressée au ministre de la Santé, dont
nous détenons une copie, les cadres
démissionnaires dénoncent les
L 13 cimetières, répartis sur le territoire de la
commune de Constantine, a suscité des débats
de l’APC. Actuellement et après sa réorganisa-
tion, elle a acquis une certaine autonomie et doit
d’état-major de la 5e RM, accompagné de son hôte,
le colonel Mohamed Naïli, de directeurs régionaux,
comportements jugés inadmissibles de animés, lors de la session de l’APC, tenue jeudi donc s’organiser en commençant par la création de hauts gradés des différents commandements, de
la part de la directrice de la santé qui ne dernier. Les responsables de l’établissement pu- d’un organigramme déterminant les missions de membres de l’exécutif, d’élus et de représentants
cesse, selon leurs propos, de leur faire blic de gestion des pompes funèbres (EPGPF) chacun de ses responsables. La commune peut de la société civile. Après la cérémonie protocolaire
subir son pouvoir autoritaire et parfois ont réclamé à la commune un personnel pour exercer seulement un contrôle sur l’activité de d’usage, place sera laissée aux festivités inscrites
même répressif par des décisions s’occuper du nettoyage et du désherbage des cet établissement, vu sa dépendance financière». au programme, notamment celles relatives aux arts
injustes et illégales. Les signataires lieux. «Le wali continue de nous exiger le main- Et d’ajouter: «Une éventuelle convention sur la martiaux, où la fine fleur des fameux commandos
y signalent aussi les agissements des tien permanent de nos cimetières dans un état gestion des cimetières entre l’établissement et la «Ko Ksoul» offrira un spectacle de close-combat de
proches collaborateurs de la directrice acceptable, le manque d’équipements et du per- commune est envisageable, la commune peut éga- très haut niveau. Les invités ont visité les nombreux
qui, selon eux, s’immiscent sonnel constituent un réel obstacle pour nous», lement détacher un personnel pour cette mission, stands de l’exposition mise en place pour offrir un
outrageusement dans la gestion a déclaré un élu. Le secrétaire général de l’APC mais de sa part l’EPGPF doit contacter l’ANEM aperçu des activités, sportives et para sportives,
de leurs établissements. dira à ce propos: «Le problème est loin d’être celui afin de trouver la main-d’œuvre, l’occasion d’ab- pratiquées dans la région militaire. Dans ce volet, la
Notons que nous avons essayé de du manque de personnel, la commune ne pourra sorber une importante masse en chômage !». En vedette sera sans conteste ravie par le stand dédié à
contacter la directrice de la santé pas procurer un personnel, son rôle se limite à la attendant, l’opération de désherbage traîne tou- l’école des Fusiliers-Marins de Jijel qui exhibe au
durant toute la journée du jeudi, budgétisation, l’initiative revient à l’établissement jours, raison pour laquelle l’APC a décidé de lui public des équipements ultrasophistiqués.
mais en vain. A. B. lui-même. Il est vrai que depuis sa création en dégager 10 millions de dinars. O. S. Merrouche Ahmed Boussaïd
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 10

RÉGIONS

BOUIRA SOUR EL GHOZLANE


DES RALENTISSEURS
Patrimoine S’IMPOSENT
archéologique à l’abandon Leskmhabitants des localités du Col Bekouche et Hai Abdelli, à 4
à l’est de la ville de Sour El Ghozlane, se plaignent du dan-
ger d’accidents de la circulation routière que présente le tronçon du
CW n° 17 traversant leurs villages. Comme prévention contre tout
● Lors des journées nationales sur le patrimoine, l’accent a été mis sur le devoir de préserver et potentiel drame, des habitants de ces localités ont adressé des cor-
de restaurer les sites et les monuments historiques de la wilaya. respondances aux autorités concernées, sollicitant l’installation de
ralentisseurs de part et d’autre des entrées de ces villages, où même
a 3è édition des journées nationales

L sur le patrimoine culturel a été abri-


tée du 29 avril au 2 mai courant par
la maison de la culture Ali-Zaâmoum de
des panneaux de signalisation font défaut.
A rappeler que de nombreux accidents, dont des mortels commis
par des chauffards, ont été enregistrés sur ce chemin au niveau des-
dits villages, notamment au Col de Bekouche. Aussi, ces habitants
Bouira. Une quarantaine d’associations attendent impatiemment la bienveillance des autorités compéten-
ont pris part à cette manifestation, or- tes, notamment de la direction de wilaya des Travaux publics (DTP)
ganisée par «Histoire et Archéologie», pour implanter urgemment des ralentisseurs. M. Guergaoui
en collaboration avec deux autres orga-
nisations relevant des communes d’Ath
Laâziz et de Aïn Turk, sous le thème :
«Le patrimoine culturel et la société de LENTS TRAVAUX DU
proximité». L’objectif de cette activité
est de sensibiliser la société sur l’impor- MARCHÉ DE PROXIMITÉ
tance du patrimoine culturel national, es travaux de réalisation d’un marché de proximité au niveau de
de lui faire connaître et découvrir cet D la cité Amara Belkacem (ex-300 Logements), dans la ville de

PHOTO: ELWATAN
héritage séculaire de l’Algérie, dira le Sour El Ghozlane, ont certes été lancés, mais le rythme d’avance-
président de l’association Histoire et Ar- ment de ses travaux est des plus lents. Ce projet est venu en quelque
chéologie, M. Mustapha Allouache. La sorte pour compenser celui des fruits et légumes de la même ville
cérémonie d’ouverture, consacrée à la dont l’édifice date de l’ère de la colonisation française, aujourd’hui
poésie populaire, a vu le passage, en si- très vétuste. Aussi, à défaut de l’aménagement d’un lieu pour abri-
multané, d’un duo de poètes déclamant La wilaya de Bouira recèle plusieurs vestiges historiques
ter ce marché, la quasi-totalité de ses commerçants squattent les
alternativement des poèmes en kabyle principaux espaces et places publics du centre-ville.
et en arabe. Ensuite des spécialistes en découverte archéologique à Aghbalou rôle des médias et du mouvement asso-
et d’autres vestiges encore à Sour El ciatif dans la sauvegarde du patrimoine. Des endroits en ce chef-lieu de daïra, dont la population dépasse
la matière, à l’image de Jerriden Hanine, les 30 000 habitants, à l’image de la cité 5-Juillet, du carrefour de
du centre universitaire de Bouira, de Ma- Ghozlane. En parallèle, des expositions, notam-
L’exemple de l’ex Auzia, dans ce chef- ment d’un photographe professionnel la gare routière, de la place publique sise à proximité du siège de la
hmoudi Dahbia (université d’Alger) et BADR…, sont transformés en divers marchés anarchiques où se
de l’écrivain Mohamed Boudia (Chlef), lieu de daïra, est édifiant, tant on s’y de Bejaïa, Yacine Hammoudi, ainsi
heurte à des images des plus hideuses, que des associations participantes, ont vendent toutes sortes de marchandises hétéroclites.
ont animé des conférences débats. En fin de journée ce sont des tas d’immondices et déchets divers qui
Les conférenciers ont successivement de par le laisser-aller frappant ces sites embelli en photos, en couleurs et en
dont une véritable merveille représen- d’autres travaux divers traditionnels y sont abandonnés. L’on s’interroge alors sur ce qui est advenu du
mis l’accent sur le devoir de préserver sort du marché couvert de la ville, après sa fermeture il y a plusieurs
et de restaurer les sites et les monuments tant une muraille avec ses cinq portes. (habits, ustensiles, poteries…), les cou-
Dans le cadre du programme dit des loirs de la maison de la culture Ali-Za- années ? B. Hamrioui
historiques de la wilaya, en passant
impérativement par toutes les étapes, à Hauts-Plateaux destiné à la restauration moum. En clôture du programme, les
savoir la prospection, le classement, la
sauvegarde et la restauration.
des sites historiques dans la wilaya, le
Ministère de la Culture avait alloué un
initiateurs de l’activité ont organisé au
profit des invités deux sorties en rapport
ATH VOUALI
A Bouira, d’importants sites et monu-
ments historiques sont malheureuse-
budget de plus de 30 milliards de centi-
mes, rappelons-le.
avec la protection du patrimoine, diri-
gées respectivement vers la commune L’ASSAINISSEMENT
Les travaux de la deuxième journée de d’Ath Laâziz et à la station climatique
ment à l’abandon, à l’image du Fort
Turc, à Ath Mansour, d’une nouvelle cette manifestation ont été consacrés au de Tikjda. Omar Arbane SE DÉGRADE
Lprèsed’Ath
réseau d’assainissement de la localité d’Ath Vouali, commune
Mansour, est en phase de se dégrader dangereusement sur
de 200 mètres, à la suite de l’éclatement d’une de ses condui-
La méningite revient !
es maladies microbiennes semblent de retour à Sour El contagion». Les symptômes de la méningite se manifestent
tes. Devant l’urgence de sa réparation et face à l’impossibilité de sa
prise en charge par l’APC faute de moyens financiers et matériels,
ce sont les habitants qui ont pris l’initiative de sa réfection.
L Ghozlane, au sud de la ville de Bouira. Pas moins de sept
enfants atteints de méningite et âgés entre 3 et 8 ans, ont été
généralement par des maux de tête, des vomissements et une
raideur de la nuque, disent des médecins. La méningite d’ori-
De leur côté, des entreprises locales privées ont mis bénévolement
à la disposition des villageois des matériaux de construction néces-
hospitalisées au début de la semaine écoulée à l’hôpital de ce gine bactérienne peut quant à elle évoluer rapidement et pro- saires, alors que les autorités locales ont participé à ce volontariat
chef-lieu de commune et de daïra. Ces cas ont été recensés au voquer la mort, si la maladie n’est pas diagnostiquée et soignée avec quelques uns de leurs ouvriers.
quartier El Ghazali, dans le centre-ville, a-t-on appris de source à temps, préviennent-ils. La recrudescence de cas de maladies Cependant, la lenteur dans l’avancement des travaux a entravé
hospitalière. Deux d’entre eux ont quitté l’hôpital après avoir infectieuses à Sour El Ghozlane est due certainement à la dé- considérablement la circulation aussi bien automobile que pié-
reçu les soins nécessaires, tandis que les autres patients sont gradation des conditions d’hygiène et de vie dans des quartiers. tonne. Avec les dernières pluies, la boue s’est répandue ainsi en plu-
gardés en observation médicale. Pour rappel, en septembre 2010, pas moins de 600 personnes sieurs endroits du quartier, mettant la population dans un désarroi
L’état de santé de ces derniers est, cependant, hors de danger, avaient été hospitalisées après avoir consommé de l’eau puisée de trop. M. Azzoug
précise-t-on de même source en rassurant que «des mesures d’un puits réalisé par des fidèles de la mosquée El Rahma, au
préventives ont été prises par le staff médical afin d’éviter toute «quartier LSP» de Sour El Ghozlane. A.Fedjkhi
OUED EL BERDI
M’CHEDALLAH
PÉNURIE D’EAU
Lesau habitants du chef-lieu communal de Oued El Berdi, (15 km
sud de la ville de Bouira), endurent depuis plusieurs semaines

Bientôt la fibre optique l’absence d’eau potable.


Devant cette situation, les uns sillonnent des localités entières du
voisinage pour s’y alimenter par jerricans, d’autres se rabattent sur
omme le réseau filaire téléphonique pas raccordées au réseau, à l’exemple de M’chedallah, «saluent les efforts
C au niveau de la daïra de M’chedallah
est tellement saturé, l’on apprend qu’un
d’Ivahlal, Selloum, Ath Hammad et
d’autres encore.
consentis par le premier responsable
de cette agence en matière de prise
l’achat de citernes, à raison de 700 DA l’unité, avec tous les risques
que cela représente, puisque ils ignorent tout, et de la qualité et de
la provenance du liquide. Comme comble du désarroi de ses habi-
projet de liaison par système MSAN Le comble du malheur pour cette région en charge des doléances, puisque les tants, ce chef-lieu de commune accuse en plus l’absence de réseau
(fibre optique) sera incessamment lancé est que non seulement les équipements interventions de ses agents sont immé- d’assainissement, au vu et au su des pouvoirs publics. B. Atoui
au profit de la région. Ce qui augmente- disponibles ne peuvent pas répondre diates». Concernant l’accès au réseau
ra assurément le nombre des abonnés et aux besoins, constamment en augmen- Internet, les statistiques de l’Actel de
améliorera la qualité des transmissions.
La circonscription compte actuelle-
tation, mais elle enregistre en plus de
fréquents vols de câbles téléphoniques,
M’chedallah donnent le nombre de
2100 abonnés, et comme celle-ci ne
El Watan
ment quelque 7 000 abonnés en lignes notamment à Ighrem, à Cheikh Left et dispose pas de caisse pour le paiement

Bureau de BOUIRA
ordinaires. Les communes les plus tou- à Ahnif. Pour information, ces câbles, des factures, ses abonnés sont, de ce
chées par la saturation sont notamment téléphoniques ou électriques, sont très fait, obligés de régler leurs dus auprès
Aghbalou, Chorfa et M’chedallah. recherchés et achetés à un prix juteux de Recettes postales, puis revenir pour
Les demandes d’installation de lignes par des réseaux maffieux de revente du la validation. Les bureaux de cette Pour toutes vos annonces publicitaires :
téléphoniques fixes, sans cesse en aug- cuivre et de divers autres métaux en des structure commerciale sont si exigus Lotissement N° 1
mentation, ont déjà atteint quelque 500 marchés frauduleux de ce business. qu’ils n’arrivent pas à contenir les équi- 4e étage (face gare routière) Centre-ville Bouira
dossiers pour ces régions. Plusieurs Cependant, en dépit de ces problè- pements nécessaires pour un bon fonc-
Tél./Fax : 026 94 36 16
localités dans cette daïra ne sont même mes, des abonnés rencontrés à l’Actel tionnement. O. Arbane
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 10

RÉGION OUEST
SIDI BEL ABBÈS DOCUMENTAIRE ORAN
Des responsables SUR LALLA HADJA MAGHNIA
de l’université 15 ans de prison
auditionnés
Quatre responsables de
l’université Djillali Liabès ont
Un documentaire requis contre
un présumé meurtrier
été entendus, jeudi, par le
juge d’instruction près le controversé uinze années de réclusion criminelle ont été requises par
tribunal de Sidi Bel Abbès
dans le cadre de l’affaire de
falsification de diplômes au
département des sciences
● L’œuvre contient beaucoup de zones d’ombres qui ont entaché un tra-
vail qui aurait pu être plus crédible si l’équipe du film avait consulté une
Q l’avocat général contre le présumé meurtrier d’un quin-
quagénaire qui a comparu, jeudi, devant la cour d’assises.
Devant la juge, l’accusé a reconnu avoir une altercation avec la
victime qui portait un couteau sur lui, mais a nié avoir asséné les
politiques, apprend-on de grande partie de la documentation consacrée à cette femme mythique. trois coups de couteau. «C’est lui qui a sorti son arme blanche
source judicaire. Les pour m’obliger à assouvir son désir bestial en voulant exercer
responsables auditionnés, sur moi un acte contre nature», a déclaré l’inculpé devant la juge
en qualité de témoins, sont en avouant qu’il y a eu certes un accrochage physique entre lui et
ceux qui font partie de la la victime qui était ivre et droguée cette nuit du 8 octobre 2010,
commission d’enquête mise mais il ne l’a cependant, jamais touché par l’arme tranchante qui
sur pied par le recteur de lui appartenait «il s’est mortellement blessé lorsqu’il est tombé
l’université afin de faire la parterre au moment où il voulait m’agresser», a encore déclaré cet
lumière sur cette scabreuse accusé originaire du village Benfreha où s’est déroulée cette scène
affaire dans laquelle sont mis meurtrière. Pour sa part, l’avocate de la défense a plaidé la requa-
en en cause des enseignants lification de l’affaire en remplaçant le grief d’homicide volontaire
et des agents administratifs par celui de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention
du département des sciences de la donner. A. Belkedrouci
politiques. Pour rappel, le
chef de département des
sciences politiques,
soupçonné de falsification de
documents officiels et de
MOIS DU PATRIMOINE
harcèlements sexuels, a été
Le chantier-école

PHOTO : DR
auditionné la semaine
passée par le procureur de la
République près le tribunal Le scénario de l’historien Omar Dib raconte le mythe d’une femme dont de «Santé Sidi El Houari»
de Sidi Bel Abbès. l’origine a été délibérément tronquée
ls sont plus d’une soixantaine de jeunes – garçons et filles – dont
Cette affaire a éclaté au
grand jour, en 2010, suite aux ans le cadre de «Tlem- légende dont on ne connaît pas partie de la documentation
I l’âge ne dépasse pas les 20 ans, et exclus du système scolaire, à
prendre part dans les différents ateliers du chantier-école de «Santé
nombreuses réclamations
d’étudiants, qui ont dénoncé
l’octroi d’attestations de
réussite à certains
D cen, capitale de la
culture islamique», le
département Cinéma a projeté
tout. Ayant épousé son cousin,
qui lui en fit voir de toutes les
couleurs parce que jaloux de
consacrée à cette femme my-
thique. Mercredi, les quelques
spectateurs de la ville de Ma-
Sidi El Houari» ouvert depuis 2003 à des cours de formation dans
la restauration, la rénovation et la préservation des sites historiques
culturels de ce vieux quartier de la ville d’Oran. Selon la directrice
en début de soirée, mercredi au sa notoriété, elle avait enfanté ghnia ont quitté la salle, très de la culture, Mme Moussaoui Rabia, la rénovation et la préser-
«privilégiés» n’ayant pas centre international de presse, deux filles. Elle avait accompli peu convaincus de cette ver- vation de Sidi El Houari, qui est au centre des préoccupations des
réussi leurs examens de fin un documentaire fiction de 52 deux fois le rite sacré du hadj. sion «je dirais même que c’est autorités locales, des élus ainsi que des représentants de la société
de cycle. M. A. minutes sur la légende Lalla De retour des Lieux Saints de scandaleux, a déclaré Youcef civile, a-t-elle indiqué, «sont devenues une priorité et une nécessi-
Hadja Maghnia. Le scéna- l’Islam, elle tomba gravement Benkaâba, on ne reconnaît té de l’heure pour sauvegarder les sites et préserver ce patrimoine
rio de l’historien Omar Dib, malade et mourut. «Elle serait pas l’histoire qui nous a été ancestral tout en favorisant le développement socio-économique
RELIZANE réalisé par Mustapha Hacini, originaire d’Ouled Mellouk, racontée par nos grands-pa- de ce quartier populeux». Grâce aux efforts qui sont déployés, il
raconte le mythe d’une femme une tribu sur la bande fron- rents, par les livres d’histoire. pourra devenir dans un proche avenir un véritable pôle d’attraction
Huit malfrats dont l’origine a été délibéré- talière», nous a déclaré M. Le réalisateur, peut-être pris touristique et artisanal. D’ailleurs, dans le cadre de la célébration
écroués ment tronquée. Une femme Dib qui a quand même eu le par le temps, a fait un travail du Mois Mondial du Patrimoine, l’Association «Santé Sidi El
dont on dit qu’elle était belle, mérite de contribuer à donner à la va vite». Dans une brève Houari» a concocté un riche programme sur le thème : «Sidi El
Présentés ce week-end au pieuse (elle aurait appris les une version, incomplète ou interview, Mustapha Hacini Houari : Patrimoine, Authenticité et Racines» qui donnera lieu
parquet de Relizane, huit 60 sourates du Coran à l’âge quelque peu tronquée, mais ne donnait pas l’impression jusqu’au 21 Mai prochain à plusieurs actions de sensibilisation et
malfrats dont l’âge varie de 6 ans) sage, bienfaitrice et qui a provoqué un débat. de maîtriser son sujet, en ré- d’information au profit du grand public. Selon le directeur de cette
entre 19 et 32 ans ont été qui aurait combattu le roi de pondant évasivement à des structure de formation qui dispose d’un espace d’échanges socio-
écroués pour répondre aux Fès, après que ce dernier, se LIVRES D’HISTOIRE questions pourtant claires. culturels avec des ateliers de chorale, théâtre et ciné-bus au profit
chefs d’inculpation retenus sentant humilié par le refus de Aux autres d’apporter une Lalla Hadja Maghnia dont des apprenants et des jeunes de ce quartier, il s’agit de journées
contre eux à savoir la la demande en mariage, arma version plus plausible. Le do- la ville (200 000 habitants, portes ouvertes et de visites guidées à travers le chantier-école
constitution d’association ses armées et attaqua la tribu cumentaire fiction, comme aujourd’hui) porte son nom ainsi que des sites en cours de restauration comme par exemple
de malfaiteurs, le vol et de Lalla Maghnia. «Elle savait l’a précisé le réalisateur, est a quand même dit, et cela est les Bains Turcs et l’ancien campement militaire de la colonisation
l’agression. que derrière l’idée du maria- techniquement bien fait. Les quasiment authentique. «Ce- qui était implanté au sein l’hôpital Baudens. Ces manifestations
Le bout de l’’affaire remonte ge, le roi de Fès voulait s’ac- acteurs et actrices sont des lui qui a mangé 40 galettes sont suivies, durant ce mois du patrimoine, par des projections de
au 27 du mois dernier, caparer de cette région ouest professionnels. Une œuvre ir- chez moi est considéré parmi documentaires et des expositions de photos sur l’apprentissage des
lorsqu’un automobiliste fut (de l’Algérie)», nous a confié réprochable, si l’on ose le dire. les miens». Une sentence qui métiers traditionnels et la formation qui est dispensée aux jeunes
agressé et délesté d’une avant la projection M.Hacini. Sauf qu’il y a beaucoup de confirme que tout être atter- pour leur permettre d’intervenir dans des travaux de restauration
somme d’argent estimée à Née en 1765 et décédée en zones d’ombres qui ont enta- rissant dans cette ville hospi- des sites ou des objets. Tegguer Kaddour
58.000 DA. 1785 (à l’âge de 40 ans) Lalla ché un travail qui aurait pu être talière, se sent chez lui. Une
Alertés, les policiers sont Maghnia, au vu de plusieurs plus crédible si l’équipe du baraka de Lalla Hadja Magh-
descendus sur le lieu du fait
et ont réussi à appréhender
versions sur sa vie, reste une film avait consulté une grande nia. Chahredine Berriah
DÉSENGORGEMENT
trois éléments de la bande.
DU PORT D’ORAN
Là, un groupe de cinq
autres personnes fait son RACHID HARRAOUBIA À TINDOUF
apparition pour libérer ses NASCO lance un appel
acolytes des mains des
policiers et une «bataille»
L’ouverture du centre d’offres
éclata entre les deux
camps. I. B. universitaire pour 2011 - 2012 L a société de transport maritime des voyageurs et des marchan-
dises Nasco vient de lancer un appel d’offres à l’effet de se
e Centre Universitaire de Tindouf ouvrira une vitrine du pays. «Toutes les dispositions ont doter d’une aire d’entreposage et de stockage du fret dans le but
Bureau
L sses portes dès la prochaine rentrée 2011-
201 L’annonce a été faite par le ministre de
2012.
été arrêtées pour l’utilisation des NTIC à ce
niveau pour permettre aux étudiants de béné-
évident d’alléger la tension persistante sur la port d’Oran, avons-
nous appris de sources concordantes. Ce projet s’inscrit dans la

Oran l’En
l’Enseignement
Scie
Scientifique,
Supérieur et de la Recherche
M.Rachid Harraoubia, ce jeudi,
juste après la visite de l’ensemble des struc-
ficier des mêmes conférences dispensées dans
les grandes universités par vision-conférence»,
dira-t-il en citant les 4 universités d’Alger dont
perspective d’un plan initié par les responsables de l’entité por-
tuaire d’Oran afin de débarrasser totalement les aires de dépôt de
ses conteneurs. C’est dans cet état d’esprit qu’intervient le projet
ture «Toutes les structures sont en phase de
tures. l’USTHB et celle de Béchar. Concernant les de Nasco qui est une filiale autonome de la CNAN.
finit et ont atteint jusqu’à 98%, ce qui nous
finition spécialités qui y seront enseignées, le ministre a Cette opération de désengorgement du port vise à maintenir un
Pour toutes vos perm d’envisager une rentrée universitaire
permet précisé que la décision sera prise avec les auto- équilibre notable entre les différents opérateurs économiques de
annonces
El Watan

dans de bonnes conditions», a-t-il déclaré en rités locales en fonction des types de bacca- l’EPO. Les responsables de Nasco entreprennent actuellement
publicitaires soul
soulignant la qualité de la réalisation et des ma- lauréat décrochés dans la wilaya et du nombre
contactez de trouver un endroit approprié d’une superficie de deux hectares
téria utilisés. Le ministre a relevé qu’il a été
tériaux d’étudiants. Le centre universitaire s’étend sur destiné à l’entreposage des conteneurs et des marchandises, ajou-
38 boulevard déci en coordination avec le wali, de mettre
décidé, une superficie de 55 ha et sa première tranche te-t-on de même source. Le port sec d’Es-Sénia, qui n’arrive plus
Dr Benzerdjeb, (Plateau) tous les moyens pour une formation universi- de 1000 places pédagogiques, 500 lits et 20 à contenir le fret du port, verra la réalisation d’une autre structure
Tél : 041 41 23 62 taire et une prise en charge de qualité au profit logements est estimée à 120 milliards de centi- identique au niveau de la localité de Sidi Benyebka d’une superfi-
des étudiants de ce centre considéré comme mes. M. Milagh cie de cinq hectares. B. Alami
&LETTRES
El Watan Samedi 7 mai 2011 - 11

ARTS
FRONTON ÉTUDE PATRIMOINE IMMATÉRIEL ET NOMS DE LIEUX

Le clasico Bien-Mal
PAR AMEZIANE FERHANI
Demain, 66 années seront passées depuis les
manifestations du 8 Mai 1945 à Sétif. Dans cette ville,
comme chaque année, des citoyens reprendront, sans
doute, le parcours suivi en ce jour historique, non
férié, par des Algériens qui avaient cru (ou cru
comprendre) que la mise à mort de l’hydre nazie, à
laquelle nombre des leurs avaient participé, sonnait
aussi le glas de la domination coloniale. Mais
l’histoire a prouvé que le Mal ne laissait jamais
entièrement le champ libre au Bien.
C’est en commémoration de cette date que la Librairie

PHOTO : D. R. AUX ABORDS DE BOUGUEZOUL


Kalimat, dont l’adresse – boulevard Victor Hugo, à
Alger –, est un si bon augure, a choisi de présenter cet
après-midi l’essai historique de Mohamed Rebah,
intitulé Des chemins et des hommes. C’est la première
fois, à notre connaissance, que ce lieu, bien tenu et
accueillant, organise une vente-dédicace. Et c’est tant
mieux. Mais ici aussi on ne peut jouir du Bien sans
devoir se coltiner le Mal. Le pôle urbain livresque qui
se dessinait au centre-ville, malgré la fermeture de la
librairie El Ghazzali, prend de sales coups. Ainsi, après
la fermeture de l’Espace Noun, la pétillante librairie
Mille-Feuilles, par ailleurs éditrice, aurait mis la clé
sous le paillasson. L’ancienne librairie Ibn Khaldoun
présente une façade voilée. Vendue ? En travaux ?
Aucun panneau pour y répondre. Ainsi, sur toute la
rue Didouche Mourad, artère emblématique de la
ville, il ne reste plus que la librairie des Beaux-Arts et
Bouguezoul dites-vous ?

S
ce brave Mouloud, bouquiniste des Etoiles d’Or, pour PAR FARID BENRAMDANE* tuelle du pays, de ses nombreuses po- en caractères très distincts : arabe/latin
proposer l’éventualité d’une vie spirituelle au-delà de tentialités naturelles, du nécessaire re- et vice-versa. La survivance dans les
l’habillement, des chaussures, des chawarmas, des i un jour la capitale de l’Al- déploiement des flux de populations, usages oraux et écrits actuels des deux
mobiles et autres nécessités plus ou moins gérie porte ce nom, on ver- aujourd’hui dangereusement concen- formes (Bouguezoul ; Boughezoul),
nécessaires. ra comment la fortune d’un trées sur le littoral, et en vue d’un dé- s’explique certainement par la non-
Mardi dernier, à la villa Angelvy de Tipasa se tenait un nom de lieu (ou toponyme) veloppement économique plus équili- existence de sons dans chacun des sys-
bien bel hommage à Hamid Skif, émouvant, peut, à lui seul, concilier le bré et mieux réparti dans l’espace ter- tèmes phonétiques : l’arabe (littéraire)
intéressant, inscrit dans la Journée internationale de passé et le futur, la tradition ritorial national. Quel que soit le destin n’inclut pas la consonne «g» et le fran-
la liberté de la presse. A ce Bien, il fallait bien un Mal : et la modernité, rappelant final de ce projet, il est l’occasion çais ignore le «gh», ou «ghayn» de
celui de découvrir que la wilaya ne comprend que toutefois et en même temps d’étudier une dénomination qui prend l’alphabet arabe.
trois ou quatre librairies, encore que nos informateurs cette réflexion de mon ancien profes- source dans la nuit des temps. Les Le nom de «guezoul», ou sa forme al-
hésitaient à affirmer s’il s’agissait de véritables seur de psychopédagogie à l’universi- deux articulations, historiques et lin- térée, «ghezoul», émerge de manière
librairies, cette enseigne étant souvent associée, dans té d’Oran, par ailleurs psychanalyste, singulière dans les textes de tous les
notre pays, à la papeterie (passe encore), la vente de feu Khaled Ouaddah : «Tout ce qui est historiens et chroniqueurs, au Moyen-
parfums, cosmétiques, couches-bébés et autres
utilités plus ou moins utiles !
ancien n’est pas traditionnel, et tout
ce qui est nouveau n’est pas forcément Retenez bien ce nom ! âge, dans la région de Tahart/Tihart la
médiévale et les moudjahidine de la
Pendant que nous parviennent les premiers
frémissements de la préparation du 16e Salon
moderne.» De même, nous viennent à
l’esprit les mots de Mostefa Lacheraf Si, un jour, la future Wilaya V qui arpentaient ses maquis
la connaissent bien : Djebel Guezoul.

capitale le portait…
international du livre d’Alger, serait-il possible d’y dans son ouvrage Des noms et des Selon Al Bekri, et surtout Ibn
envisager une rencontre sur le devenir des librairies lieux, où il parle d’une «société dont la Khaldoun – eu égard à son long pas-
et les moyens de les soutenir ? Dans le super clasico filiation est établie depuis la plus hau- sage dans la région –, c’est sur ordre
qui oppose le Mal au Bien, bien plus terrible que celui te antiquité». guistiques étymologiques que nous d'Ibn Rostom qu’on bâtit sur le flanc
entre le Barça et le Réal, combien de temps nous Bouguezoul : perçue et évoquée de- développerons dans cette contribu- de cette montagne, la ville de Tihert
sépare de la fermeture de l’ultime librairie d’Algérie ? puis plusieurs décennies – à tort ou à tion, nous montrent que le présent vo- (ou Tiaret la moderne) en l'an 144 de
Nous aurions alors atteint le même résultat que celui raison –, comme la future nouvelle ca- cable, composé de deux unités lexica- l’Hégire (761-762). L’hôte de Frenda
de l’armée coloniale qui, en 1830, détruisant la Basse- pitale politique de l’Algérie, selon le les, «bou» et «guezoul», est transcrit précise : «Dans les temps anciens, les
Casbah, avait pris soin de raser la Qassaïrya, le plan et les prévisions conçus par le mi- différemment (Bouguezoul ; Bou- Matmata habitaient les plateaux de
quartier des livres et de ses métiers. Mal-Bien : match nistère de l’Aménagement du territoi- ghezoul), en raison des spécificités Mindas, aux environs de Ouanchérich
inachevé. Trois expulsions, un avertissement. re et de l’Environnement, en raison, phonétiques des langues en présence et du Guezoul, montagne du pays de
selon ses initiateurs, des conditions fa- et de leurs évolutions, ainsi que de la Téhert».
ZESTE D'ÉCRITURE vorables d’un pôle attractif, compte
tenu de sa proximité de la capitale ac-
tradition graphique établie, depuis le
haut Moyen-âge, et de ses conversions
Suite page 12

«Voilà un coteau éclaboussé de lumière do-


rée et rasante, celle d’une fin d’après-midi MAIS ENCORE...
d’été. Le chant des cigales, entêtant et persis-
tant, submerge le paysage et ses stridences, ■ À L’AFFICHE Suite patrimoine : Bouguezoul dites-vous ? 12
insidieusement, viennent subvertir et altérer ■ À LA VOLÉE Etre moderne/Premières «émigrées»/Chorégraphie du danger/Femmes, sortez vos haïks ! ... 13
les couleurs. L’ocre du tuf vire au soufre, le
■ À VOIR Exposition Khadda au Mama : un inventeur de beauté 14
calcaire s’oxyde et bleuit, le bleu du ciel se
plombe…». ■ Khadda : un nom, une vie, un parcours 15
Mohamed Khadda ■ À LA PAGE Essai : L'incontinent continent / Nouvelles : «La lueur du sang» de Younil / Abécédarius 16
Catalogue pour une exposition d’aquarelles, 1986.
Pour écrire à Arts & Lettres, bienvenue sur notre adresse email : arts-lettres@elwatan.com
El Watan - Arts & Lettres - Samedi 7 mai 2011 - 12

À L'AFFICHE
ÉTUDE PATRIMOINE IMMATÉRIEL ET NOMS DE LIEUX
●●● Mais, très loin dans le temps, donc dans l’Antiquité, précise : «Les Gezzûla, forme arabisée, semblent être Guezoul pourrait dériver d’une base archaïque, voire
et plus proche de nous aussi, on a attribué surtout le venus du Sahara aux premiers temps de la conquête primitive, et que nous retrouvons dans le touareg, ou
nom de «gezul», à des populations (usage ethnique, musulmane, (…) ils luttèrent notamment avec achar- cette même racine signifie «monter, gravir une pente».
ethnonyme) et même en tant que patronyme, notam- nement contre les Almohades. Ils occupèrent le Ta- Igezulen seraient donc «ceux qui gravissent les pen-
ment dans les formes «Guezoula, Guezazla et zârwalt. Quand un descendant des fils de Sidi Aêmed u tes ; les montagnards». Quant au préfixe de Bou-
Guezouli». Ces étymologies ne correspondent pas Musa voulut réoccuper le royaume de ses ancêtres, les guezoul, c’est-à-dire «bou/bu», il est à rapprocher plus
forcément aux quelques régularités que nous Berbères lui donnèrent le titre de «Amoar n iguzulen», du berbère «vou» (celui de…, qui a…) que de l’arabe
connaissons jusqu’à présent, des significations véhi- du nom des conquérants. Les Iguzulen donnèrent leur «abbou», avec le sens de père. Le «bu» berbère est
culées par le système de dénomination traditionnelle nom à un Leff qui porte encore le nom de Tagizûlt ou suivi d’une détermination et demande l’annexion. Ce-
des lieux et des tribus et de leurs représentations. de Taguzûlt auquel adhérèrent un grand nombre de lui de l’arabe consacre une relation de parenté. Ce
«Guezoula» vient de «Guezoul», nom de tribus berbè- tribus de l'Anti-Atlas et même des Haha dans leur tota- n’est pas le cas du berbère, où l’on relève des topony-
res, «descendants des Béranès», selon Ibn lité. Ce Leff est surtout montagnard; c'est un Leff no- mes comme Bou Halloufa, Chenfar Bouloulou, Oued
Khaldoun qui aborde ce point dans Histoire des Lam- ble qui groupe les adversaires acharnés des Isuk-
Des travaux en ta, des Guezoula, et des Meskoura, tribus descendues tân…».
linguistique ont de Tîski et sœurs de celles de Sanhadja et de Hooura. Tout linguiste ou historien, quelque peu averti sur les
montré l’ancrage D’autres auteurs établissent un rapport entre «gezoul» faits de langues, aurait fait le rapprochement entre le
et l’importance et «Gétule». Naït Zerrad, dans son Dictionnaire des «g» et le «j» dans gezoul/jezoul et gudala/judala (cité
du sous- racines berbères (1998), relève l’extension géogra- plus haut par Camps). Le passage d’une langue à une
bassement phique de la racine GZL (chleuh, mozabite, Maroc langue, à l’oral d’abord, à l’écrit ensuite, subit des al-
berbère, attestant central, kabyle…) sous les formes suivantes : «igzul, térations dont la science phonétique combinatoire est
la profondeur gzul, gzel, agezzul», avec le sens de «court, devenir en mesure d’expliquer les mécanismes, dans un
historique de son court, de petite taille». «Gezzul» : il est court. «Igzal, contexte de contact entre différentes langues. C’est le
origine en Afrique igzul, iwzil» : être court (Chaker, 1980). Agzal : «pi- cas présentement du berbère et de l’arabe, par la subs-
du Nord que courte, caractéristique des Nord-Africains, zug- titution du «g» par le «j». Apprécions à ce propos cette
zal» (Tilmatine, 2004). Cependant, Emile Laoust narration d’un historien : «Le plus connu de ces mara-

Bou Souf, Oued Boulensaf, Chet Boukmina, Sidi Bou


Farik, Faîd Bou Rhenndja. Ce type d’appellations est
usité pour désigner une particularité extérieure (pré-
sence de végétaux, d’animaux, de caractéristiques to-
pographiques…) singularisant un lieu et ses environs.
Un géographe français, Gautier (1952) et un linguiste
algérien, Cheriguen (1987), auteur du premier ouvrage
sur la toponymie algérienne (1993), établissent le rap-
prochement devenu classique entre Guezoul et Gétule.
Cependant, Cheriguen signale un rapprochement pos-
PHOTOS : D. R. PROJET EN 3D DE LA VILLE NOUVELLE

sible entre Gétule et Gueddala, et un continuum pro-


bable entre Geddala et Aguellid, «roi» en berbère.
Cette hypothèse conforte la nôtre : la hauteur, la préé-
minence sont des marques de supériorité, préséance,
suprématie. Bouguezoul signifierait dès lors : «celui
du roi», «le lieu, le territoire du souverain…»… Peut-
être et autrement dit, «de la capitale politique du
pays» ? Les faits de nomination (noms de lieux, de tri-
bus, de personnes, de créations artistiques, de produits
de toutes sortes) font partie du patrimoine immatériel.
Ramenés à l’échelle d’une société et de son histoire
plusieurs fois millénaires, comme nous l’avons dit en
d’autres occasions, les noms propres, chez nous, sont
(1940) et Rachid Bellil du Cnrpah d’Alger, dans son bouts est un Guezouli, Sidi Mohammed Ben Sliman el comme des dépôts de bijoux familiaux dans les mi-
Les noms ouvrage Les oasis du Gourara (Sahara algérien) : Le Jazouli, un des sept patrons de Marrakech où il a son lieux pauvres. Ils sont déposés mais non vendus, déva-
propres, chez temps des saints (1999), en font la synthèse la plus tombeau dans le quartier qui porte son nom». Plus lorisés mais non bradés, mis de côté mais non oubliés,
nous, sont pertinente, celle notamment qui supporterait, à notre proche de nous, l’on citera, à Oulhaça, à l’ouest algé- cependant, tout en étant en lieu sûr, ils peuvent être
comme des humble avis, notre hypothèse explicative de l’origine rien, plus précisément à Sidi Ouriache, la zaouïa El- perdus à jamais. Tout cela, en attendant des jours
dépôts de bijoux de ce nom. Dans son étude sur le Sahara marocain, Djazoulia liée au personnage de Abou Abdellah meilleurs... F. B.
familiaux dans les Bellil cite Jacques-Meunié, en apportant quelques pré- Mohamed El Djazouli, originaire de Medjedja (Chlef),
milieux pauvres cisions sur les Gétules. «On se souvient, écrit-il, que auteur de Dalayle El Khaïrate et fondateur de la tariqa *Université Ibn Badis des arts et des lettres, Mostaganem. Chef de
sous le nom de Gatuli, Gétules, l’Antiquité semble (ndlr : voie ou confrérie mystique) qui porte désormais
avoir englobé tous les indigènes des Hauts-Plateaux son nom : El Djazoulia.
et de l’Atlas, depuis le golfe de Gabès jusqu’à l’Atlan- Toute une littérature historiographique existe sur les
tique… Ils auraient occupé les immenses steppes de la origines des Gétules/Gezula, et leur date d’apparition
Berbérie à la lisière du Sahara, mais leur localisation dès le IIIe millénaire av. J.-C., en fonction des auteurs
est incertaine car ils sont signalés à la fois au Maroc, et de leurs époques (Strabon, Pline l’Ancien, Ibn Khal-
en Algérie et en Tunisie (…) Gétules n’a donc pas un doun, Gsell, Camps, Marouf, Bellil…), les rappro-
sens politique ni un sens ethnique (…). Comme si, à chant ou les séparant, sur un vaste territoire, des Zenata
partir d’une certaine latitude, des Libyens de ces ré- ou des Sanhadja en alliance ou en confédération avec
gions prenaient automatiquement ce nom». Précisons les Houara, Goumara, Masmouda… Des travaux en
que «Libyens» a, ici, le sens d’habitants de l’Afrique linguistique ont montré l’ancrage et l’importance du
du Nord dans l’Antiquité (ndlr : ne pas confondre avec sous-bassement berbère, attestant la profondeur histo-
les habitants de l’actuelle Libye). rique de son origine en Afrique du Nord. D’anciennes
Etablissant un lien entre «Guezoula», transcription références aux Gétules, comme celles des Carthagi-
arabe d’«Igguzulen», Bellil ajoute la réflexion de nois, révèlent les liens d’alliance entre le prince des
Camps : «L’étymologie du mot Gétule est aussi peu Gétules et la reine de Carthage, vers l'an 815 av.J.-C.
connue que celle des Maures ou des Numides ; elle est Des noms de lieux, au Maghreb, portent encore cette
vraisemblablement indigène (…) le terme gaetulus dénomination : Djebel Guezoul , Sidi Mohamed
dériverait du berbère agadig, dont le pluriel, Iguda- Guezoul dans les environs de Tiaret ; Guezzazla à
len, est transcrit en arabe : gudäla. Les Gudala (ou Mostaganem ; Jebel Guezoula Hafa Guezoula au Ma-
Djudala) sont, eux aussi, comptés parmi les groupes roc. C’est cette tendance dénominative qui attire notre
de Sanhadja du désert». Pour Laoust, étudiant la topo- attention. En effet, la racine GZL exprime l’élévation,
nymie du Haut-Atlas au Maroc (1940), le terme en le thème du relief. Nous remarquons la dimension
question est un pluriel de «aguzûl», désignant à la fois montagnarde à travers toutes les descriptions préci-
un groupement ethnique et un leff de l'Anti-Atlas. Il tées. Nous formulons cette autre hypothèse que
El Watan - Arts &Lettres - Samedi 7 mai 2011 - 13

À LA VOLÉE
BRÈVES… …ET AUTRES NOUVELLES

RENCONTRES EXPO Après le bel hommage qui lui a été MASCARA


Etre moderne Du Sahara au Sahara
rendu à Tipasa par l’Association
locale des journalistes, l’écrivain et De l’amphithéâtre au théâtre
L’exposition Khadda que le Mama journaliste Hamid Skif sera encore La troupe «Fadae Azraq» (Espace le thème «Le théâtre universitaire
organise en commémoration de la honoré lors de la prochaine édition bleu), de la cité universitaire entre innovation et distinction».
20e année de la disparition de ce du Festival international du livre de Bouakkel de Batna, a remporté, Ceci demande toutefois un soutien
grand artiste (lire pages 14 et 15 ci- jeunesse (27 mai-5 juin 2011, mardi dernier, le trophée du 7e plus fort des intiatives culturelles
après) est une occasion très Ryadh El Feth). On annonce, en Festival national du théâtre par l’Université, actuellement en
intéressante d’aborder la question effet, lors de cette manifestation, la universitaire, pour la qualité de sa crise.
de la modernité en Algérie, non venue du danseur et chorégraphe pièce Malamih. La reprise de Un bémol enfin pour le festival
seulement du point de vue de l’art, Hamid Ben Mahi qui a créé un l’activité théâtrale dans les ouvert par un défilé des potaches
mais également à l’échelle de toute spectacle éponyme à partir du universités est un signe comédiens en costumes
la société. Deux tables rondes sont roman de Skif, La géographie du encourageant. Vingt-et-une troupes traditionnels de leur région quand
prévues à cet effet : «Kadda, l’art danger. Gymnaste à ses débuts, du pays ont participé à cette ils auraient pu le faire dans leur
de décliner son identité en termes Hamid Ben Mahi, issu d’une manifestation accueillie par la costume de scène. L’Université
de modernité» (aujourd’hui, à 10 h) famille algérienne émigrée de maison de la culture Abi Ras algérienne n’est-elle pas assez
et «Les modernités hors d’Europe» Bordeaux, a découvert plus tard sa Ennaceri de Mascara et placée sous folklorisée ?
(demain, même heure). A l’instar La maison de la culture de passion pour la danse
contemporaine. Mais ce passionné
des autres pionniers de l’art Laghouat a connu une grande
de hip-hop, par ailleurs très cultivé, BABACI À LA RADIO
Femmes, sortez vos haïks !
moderne algérien, Khadda a été affluence avec l’Exposition du
confronté à ces questions dans sa Sahara, qui, selon l’APS, décline le a su très vite s’imposer en France,
pratique. A leur différence, il a écrit richissime patrimoine des wilayas puis en Europe, par des spectacles
où il joint la parole à la danse, Mercredi dernier, lors de l’émission «Vivre Ensemble» de Maya
et publié sur ce sujet. Mama, 25, du sud du pays et les spécificités Zerrouki, sur la chaîne III de la Radio nationale, Belkacem Babaci,
rue Larbi Ben M’hidi, Alger. socioculturelles de chacune. Cette soignant sa scénographie pour
concourir à l’atmosphère. connu pour sa passion de l’histoire et des légendes d’Alger qu’il
exposition a mis en valeur des s’efforce toujours de populariser, a annoncé, sans la fixer, une journée
aspects traditionnels de la vie Très attendu.
CONFÉRENCE haïk à La Casbah. Les femmes seront invitées à arborer le beau voile
Premières exilées
nomade, dont les foggaras, système d’antan qui tend à disparaître. Babaci a précisé qu’il s’agissait de
ancestral et ingénieux d'irrigation, AR(T)CHITECTURE
Zaha Hadid à l’IMA
mettre en valeur ce costume traditionnel en tant qu’élément du
les dromadaires utilisés comme patrimoine. Belle idée où le culturel se mêle au ludique. Mais les
moyen de transport, et les hommes mettront quoi ce jour, à part leurs lunettes ?
différents outils utilisés par ces
populations. Cette exposition
prouve que si les échanges TLEMCEN
culturels entre régions sont
indispensables et bénéfiques, Ouverture de la Sublime Porte
chacun a besoin aussi de se Les journées culturelles étrangères promettent d’être très suivies lors de
valoriser à ses propres yeux, «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011». Après l’Irak, l’ONCI,
d’autant que les transmissions chargé d’organiser ces journées, annonce celles de la Turquie du 7 au 12
entre générations ne se sont pas mai 2011. Trois expositions sont prévues au Palais de la culture de Tlemcen
effectuées de manière linéaire. avec des pièces magnifiques du patrimoine turc, relevant de la calligraphie,
Seuls les attardés pensent qu’on de la céramique et de la bijouterie ancienne. L’ouverture aura lieu
peut connaître les autres sans se aujourd’hui à 16 heures. Mais le clou du programme sera sans doute la
connaître soi-même. prestation, à 18h30, sur l’esplanade du Grand Bassin, de la troupe
militaire Ennouhassia «El Mahtar», célèbre dans le monde entier, et ancêtre
BIENTÔT de la tradition algérienne de la zorna. On attend surtout les Derviches
Amel Chaouati présentera jeudi 12
mai au CCF d’Alger (14h30), une
Chorégraphie Tourneurs pour une… tournée, le samedi 14 mai, à l’Atlas à 19h30. Ces
émules de Djallal Eddine Errumi pourraient remplir le stade du 5 Juillet !
conférence intitulée «Les femmes
de la Smala. Histoire de
du danger Pavillon Mobile Art, aux motifs en
spirales inspirés de la nature, a
prisonnières algériennes en France ouvert ses portes au pied de
à l’aube de la colonisation (1847- l'Institut du Monde Arabe à Paris
1852)». En 1847, après la reddition avec une exposition d'œuvres de sa
de l’Emir Abdelkader, le bateau qui conceptrice, la célèbre architecte
doit le transporter en Orient se Zaha Hadid. Ce pavillon, qui,
dirige vers la France. L'Emir et ses depuis 2008, a fait escale à Hong
compagnons d'infortune sont Kong, Tokyo et New York,
emprisonnés à Toulon, puis à Pau, accueillera la création
enfin à Amboise. Pendant cinq ans, contemporaine liée au monde
des femmes et des enfants arabe. Pour Hadid, l'intention de
partagent ainsi le sort de l'Emir son architecture est de proposer
une «expérience originale, une
PHOTOS : D. R.

jusqu'à leur libération en 1852. A


partir d’une recherche sur cette forme d'étrangeté et de nouveauté
détention, Amel Chaouati apporte comparable à la découverte d'un
un éclairage sur le vécu des nouveau pays».
femmes algériennes en France au
CETTE SEMAINE
milieu du XIXe siècle qui peut être
Cinéma : les courts au long cours
interprété comme la préhistoire de
la migration des femmes Le court métrage, école vivante du cinéma, Journées cinématographiques de Bejaïa, prévues
La fiesta de Mosta
algériennes en France au XXe suscite de plus en plus d’initiatives en Algérie et en juin, Dar Abdellatif accueille en résidence des A partir de demain et jusqu’au 12 mai
siècle. Amel Chaouati a effectué d’aucuns y voient la pépinière du cinéma de futurs cinéastes pour le 2e workshop organisé par prochain, la salle El Mougar accueille la
des études de psychologie en demain. Jeudi dernier, ont été projetés en avant- la productrice Katia Kameli, Trans-Maghreb, semaine culturelle de la wilaya de
France. Ses travaux de recherche et première à Alger, en présence du producteur, suite de Bladi in progress, qui, en 2006, avait Mostaganem. Le programme n’a pas été
de réflexion, depuis quelques Yacine Bouaziz, et des jeunes réalisateurs, Amine lancé des primo-réalisateurs et leur avait permis détaillé, mais si l’on se réfère aux dernières
années, portent essentiellement sur Sidi Boumediene, Etienne Kaleb, Zakaria Saïdani de tourner leurs scénarios. Soutenue notamment prestations issues de cette ville où les arts ont
la migration et l’exil. Parmi ses et Raouf Bena, les quatre courts métrages réalisés par l’AARC (Agence algérienne pour le toujours su fleurir sans être beaucoup arrosés,
publications : Les femmes et les suite à un concours de scénarios sur le thème rayonnement culturel), cette initiative en cours les spectateurs devraient ne pas être déçus
enfants de la suite de l’Emir Alger demain, lancé par la société audiovisuelle procède du même principe. Pendant ce temps, où selon la météo culturelle. Rare ville de
Abdelkader emprisonnés au Thala qui vise à donner leur chance à des est donc passé le Festival du court de Taghit, l’Ouest où le chaâbi, à l’origine algérois, s’est
château d’Amboise de 1848 à cinéastes en herbe. Et, pendant qu’approchent les arrêté après sa 2e édition ? implanté depuis longtemps, elle abrite une
1852», (à paraître). belle tradition de musique andalouse.
El Watan - Arts & Lettres - Samedi 7 mai 2011 - 14 El Watan - Arts & Lettres - Samedi 7 mai 2011 - 15

À VOIR À VOIR
EXPOSITION MOHAMED KHADDA AU MAMA EXPOSITION MOHAMED KHADDA AU MAMA

Un inventeur de beauté de cette forme dans l’espace de la toile, sans avoir à


démontrer ou imposer ; laisser chacun libre de créer sa
propre vision ; suggérer plutôt que dire et entrevoir dans
chaque peinture la part d’inachevé qui laisse possible
sur la même toile une infinité d’autres peintures. Dans
d’autres disciplines (cinéma, théâtre, littérature...), le
plus souvent dans sa maison-atelier qui était un des
lieux de ralliement de l’intelligentsia de l’époque.
Mais les moins jeunes trouveront aussi dans cette
exposition/hommage la reviviscence du climat d’intense
Vingt ans après son décès, ses formes et ses couleurs d’organisation, et Khadda s’y impliquait pleinement. certaines œuvres, le signe s’estompe au profit de la créativité qui caractérisa notre champ culturel dans
resplendissent encore et nous parlent. A l’image des grands artistes, Khadda pense que la
fonction de l’art est de révéler à l’être humain «sa
tache pour laisser place à des espaces picturaux plus
ouverts, parfois flottants ; le motif n’est plus centré,
les premières décennies de l’Algérie indépendante.
Ils y trouveront/retrouveront cet ancrage profond
grandeur et sa dignité». assujetti au cadre du tableau, mais traverse le champ dans la tradition plastique de notre Maghreb, et cette

LETTRES DU BORD DES CHOSES, ANNÉES 80, COLLECTION PRIVÉE


PAR MOHAMMED DJEHICHE* Confondant le plaisir de vivre avec celui de peindre, pictural, se poursuivant à l’extérieur, évoquant un hors appropriation, magistralement intégrée et décomplexée,
Khadda adopta le langage non figuratif pour exprimer champ. des esthétiques d’autres contrées : l’européenne, bien

A
travers Mohamed Khadda, le Mama a une réalité intérieure et extérieure pleine de couleurs, Derrière l’image traditionnelle du peintre abstrait sûr, qui fut son socle et son horizon de formation, mais
voulu célébrer une féconde période de d’émotion, de poésie et de beauté. Des petits formats gestuel et lyrique, Khadda manifeste un goût affectif aussi l’africaine dont il se sentait héritier à plus d’un
puissante invention picturale. Une vie aux grands formats, Mohamed Khadda privilégie le pour les instruments de la création – brosses, pinceaux, titre, mais encore la lointaine influence d’Amérique Mohamed Khadda
de peinture «évolutive, intellectuelle, geste spontané, la touche fluide et rapide, et utilise une papier, toile, carton, etc. Il sait se laisser guider par le latine ou d’Asie. Cela amena d’ailleurs Bernard recherchait la
spontanée», une peinture de la liberté gamme chromatique sensible aux contrastes prononcés matériau quand celui-ci lui convient car moyens et but Dorival, éminent critique d’art, à faire remarquer, à lumière, l’équilibre
qui débuta juste après l’Indépendance du pays, et dont et à des formes informelles qui laissent apparaître sont intimement liés dans son œuvre. Toute l’œuvre de juste titre, que pour les «jeunes artistes étrangers qui des formes et, de

PHOTO : D. R.
Mohamed Khadda est une des figures emblématiques. des espaces picturaux ouverts. En quête d’un espace Khadda laisse à penser que l’incertain et l’improbable affluèrent vers Paris, le plus merveilleux c’est qu’en y façon plus
Présenter l’œuvre de Khadda à l’occasion du invisible, d’un lieu où l’on se sent toujours en harmonie restent encore à peindre : il nous projette de toile en toile recevant des leçons françaises, ils ne laissent pas de absolue, la beauté
20e anniversaire de son décès fut pour moi, durant toute dans un monde jamais ouvert aux hommes auparavant, rester ce qu’ils sont, voire de le mieux devenir, les fils de l’harmonie et
la préparation (et le sera sans doute pendant toute la sans aucune violence. de leur pays natal et les héritiers de leur culture que du parfait à
subtile où les multiples nuances des ocres, des gris, des
durée de l’exposition), source d’une grande émotion Sans passéisme aucun, je souhaite que les jeunes tous les enseignements et les exemples de France, loin travers un
rouges, des bleus, des verts font vibrer la toile comme
où l’infini plaisir que procurent généralement les visiteurs de cette exposition s’imprègnent de cet esprit d’étouffer, épanouirent». cheminement
palpite l’esprit dans sa quête... intérieur
rétrospectives de grandes œuvres le dispute, dans mon fait d’audace, de liberté et d’exigence qui anima les Les uns et les autres (les jeunes et les moins jeunes)
Sa palette cultive la joie, la tristesse, la mélancolie,
esprit, au regret, intensément ravivé, d’une disparition artistes de cette génération, et dont Khadda représente auront à méditer, à la faveur d’un tel événement, sur ce
comme on cultiverait une amitié profonde et sans
prématurée. Le monde de la culture et, singulièrement, une sorte d’image exemplaire par le sérieux et l’allant que signifie concrètement l’engagement conjoint dans
restriction. Les couleurs sont en étroites relations et
celui de la peinture, a été, pour les gens de ma génération, qu’il apportait dans chacune des entreprises, chacune l’art et dans la vie de la cité. Ils y trouveront peut-être à
s’épanouissent avec une transparence personnelle qui
marqué par les personnages hauts en couleur que furent des tâches dans lesquelles il s’engageait. Que ce soit conforter leurs propres aspirations à un environnement
porte l’émotion dans l’âme. Les frontières, les espaces
ces «inventeurs» de la peinture algérienne moderne dont dans la confection d’une maquette de livre ou d’un logo de beauté, à un monde où le geste culturel soit partie
et les surfaces éclatent d’une beauté attachée à la vue
Khadda faisait partie et qui, à l’aube de l’indépendance, (réalisés dans le cadre de son travail dit alimentaire) ; intégrante de leur quotidien, où chacun aurait à cœur
et à la sensibilité de ceux qui regardent ses œuvres.
ont illuminé les rares cimaises d’Alger et du pays en que ce soit dans la création de la plus spontanée de ses de mener son propre combat pour prolonger et parfaire
Mohamed Khadda recherchait la lumière, l’équilibre
A l’Indépendance, construction. A la fin de la guerre d’Indépendance, aquarelles, de la plus élaborée de ses toiles ou de la l’œuvre des devanciers…, enfin à recouvrer l’idéal
des formes et, de façon plus absolue, la beauté de
Alger connaît une Alger connaît une atmosphère intellectuelle et artistique plus concise de ses gravures ; que ce soit encore dans la et l’enthousiasme de notre entrée dans le concert des
l’harmonie et du parfait à travers un cheminement
atmosphère euphorique. Les noirs souvenirs de la colonisation et rigueur de sa réflexion quand il écrivait ou intervenait nations libres.
intérieur. Peindre le mouvement pour lui-même, sans
SUR L’OLIVIER 1980, COLLECTION BELKAÏD

intellectuelle et les traumatismes qui en résultent sont omniprésents, dans un débat ; que ce soit enfin, plus simplement, dans Je souhaite à quiconque franchira le seuil du Mama, à
artistique référence à un objet particulier ; capter l’émergence,
mais la construction du futur est dans les têtes et les les échanges amicaux qu’il entretenait avec les artistes l’occasion de cette exposition, d’entrer dans l’univers
euphorique. Dans la dissolution, la fusion, l’éclatement, la transformation
cœurs. Dans ce bouillonnement de l’après-guerre, la de Khadda avec la même ouverture d’esprit et la
ce bouillonnement figure de Khadda occupait une place particulière. Sa même soif d’apprendre qu’il a manifestées pendant
de l’après-guerre, présence dans le paysage algérois était paradoxale : sa formation, qu’il a gardées, sa vie durant, dans sa
la figure de faite d’une extrême discrétion, voire d’effacement, et,

ENVOL SUR ROCHE 1987, ATELIER DU PEINTRE


peinture et dans ses écrits. Et parions que les visiteurs
Khadda occupait en même temps, d’une occupation constante de tous
une place en sortiront avec le sentiment d’avoir rencontré
les fronts culturels. Or, ceux-ci étaient alors à la fois un être aussi fraternel et amical que combatif et
particulière fort riches en débats et demandeurs de structures et intransigeant ; un de ces êtres façonnés dans cette pâte
propice à nourrir les rêves et construire les légendes,
et qui nous insuffle le désir de léguer, à notre tour,
une obole – si minime soit-elle – à verser dans le
avec soi-même et avec le monde ; même dans des patrimoine collectif, la volonté de laisser, à notre tour,
formes contradictoires, ses tableaux, à travers la couleur, notre empreinte – si légère soit-elle – dans le fonds
demeurent un espace où le rêve s’inscrit et s’étire dans commun, afin que l’une et l’autre soient transmises à
VIEILLE COMPOSITION 1957-59 ATELIER DU PEINTRE

le temps. Aussi, est-ce avec une grande nostalgie que nos descendants.
je me suis re-plongé dans ce travail multidirectionnel Au nom de tous ceux qui, de près ou de loin, ont œuvré
LYS ET BASILIC 1960, ATELIER DU PEINTRE

de Khadda qui me fait penser à un texte de Goethe : à la réalisation de cet hommage, je souhaite à tous
«Je reste toujours pareil à moi-même au sein de mes les visiteurs la bienvenue dans l’univers de Khadda.
innombrables métaphores. Les branches trop multiples Univers qu’il serait tellement heureux de les voir se
ne sont un danger que si le tronc est fragile.» Ce qui est l’approprier, le faire leur.
loin d’être le cas de Khadda. Ses visions apparaissent M. D.
progressivement et ne s’arrêtent pas à l’aspect extérieur
des choses. Ses secrets nous sont livrés peu à peu et *Directeur du Musée national d’art moderne et contemporain d’Alger,
nous entraînent alors dans une peinture où les ombres historien de l’art.
et la lumière se révèlent ; le trait devient plus net ; la Ce texte ouvre le catalogue de l’expo. Khadda (Mama, du 5 mai au 30
magie de la couleur opère pour livrer une peinture juin 2011. Entrée libre, tous les jours, sauf le vendredi, 11h à 19h).

KHADDA UN NOM, UNE VIE, UN PARCOURS


BIOGRAPHIE te les cours du soir de l’Académie de la Grande 1990. Membre du Conseil national de la culture. gne et Allemagne. Sur les 37 expositions person- De 1963 à 1986, ses œuvres ont été montrées qu’il devait à sa triple dimension d’imprimeur, de 1983, ainsi que de nombreux décors et costumes de nombreuses communications dans les rencon-
1930. Naissance le 14 mars à Mostaganem. Chaumière sans excessive conviction. Retrouve 1991. Lourde opération en janvier dans un hôpi- nelles en Algérie, 24 ont eu lieu à Alger. Chose dans de nombreuses expositions collectives de la maquettiste et d’artiste. Il a réalisé de nombreuses de théâtre. Dans l’édition, il a illustré plusieurs tres sur les arts. Plusieurs hommages et colloques
1936. Ecole de Tigditt, vieux quartier de la ville, le journaliste Mustapha Kaïd, se lie avec le comé- tal parisien. Rapatrié en avril, il s’éteint à Alger le remarquable, Khadda a exposé presque partout peinture algérienne organisées par le ministère de affiches de théâtre (Alloula, Kaki, Benaïssa), l’af- recueils de poèmes (Sénac, Boudjedra, Tengour, sur sa vie et son œuvre ont été organisés depuis sa
avec une brève interruption en 1940, lors d’un dien Mustapha Kateb et le romancier Kateb 4 mai. Son œuvre est classée patrimoine national dans le pays (Oran, Sidi Bel Abbès, Tizi Ouzou, la Culture ou l’Union nationale des arts plasti- fiche du 1er Festival panaficain d’Alger en 1969 Djaout, Hadj Ali…), couvertures de livres et de mort en Algérie et à l’étranger et ont donné lieu,
exode familial déterminé par la famine. Mis en Yacine. Milite pour l’indépendance de l’Algérie. et le ministère de la Culture projette de transfor- Blida, Sour El Ghozlane, Annaba, Constantine, ques (Abidjan, Baghdad, Moscou, New York, et d’autres événements culturels, institutionnels revues algériennes et étrangères. en plus des catalogues de ses expositions, à de
apprentissage par son instituteur dans une impri- 1963. Rentre en Algérie. S’installe à Blida où il mer son atelier en «musée Khadda », mais les Mostaganem, Tlemcen), soucieux d’aller au de- Sofia, Tokyo, Varsovie…) ou à des expositions ou commerciaux (foires économiques). En 1968, très nombreux articles et publications.
est imprimeur, puis à Alger. Maquettiste et secré- sanglants événements auxquels se trouve vant des publics, acceptant parfois de le faire thématiques avec un nombre restreint d’expo- il a utilisé huit passages d’impression pour la PUBLICATIONS
merie l’Aïn Sefra. L’imprimeur apprécie ses qua- COLLECTIONS
lités, l’abonne à des cours de dessin par corres- taire de rédaction dans plusieurs revues. Membre confrontée l’Algérie suspendent l’initiative. Un dans des lieux improvisés. Parmi les moments sants. A cela s’ajoutent, entre 1958 et 2009, plus Conférence des ministres africains du Travail à Mohammed Khadda est un des rares artistes
fondateur de l’Union nationale des arts plastiques colloque portant sur son œuvre se tient au Palais forts, citons la rétrospective de ses œuvres au de 50 expositions de groupe, dont 24 en France, 9 Alger. Sculptures et peintures murales. Khadda a peintres algériens à avoir écrit sur l’art et sa prati- Les œuvres de Khadda sont présentes dans
pondance et l’initie au travail de maquettiste qu’il des collections prestigieuses : Musée d’art
finira par lui confier. (UNAP). de la culture d’Alger. L’Ecole des beaux-arts de Musée national des Beaux-Arts d’Alger en 1983 ; à Alger, 3 à Londres et d’autres à Tunis, Casa- réalisé le Monument aux martyrs de M’sila (9m x que de l’art. On lui doit des essais précieux pour
1972. Abandonne son travail d’imprimeur pour sa ville natale est baptisée à son nom. l’exposition et hommage au même endroit, un an blanca, Bâle, Genève, Tripoli, Nouakchott, Mos- 25 m). Admirateur des grands peintres muralistes l’histoire de l’art algérien et notamment Eléments moderne de Paris, Musée national des Beaux-
1947. S’essaye à la poésie et effectue ses premiè- Arts d’Alger, Musée des arts contemporains de
res peintures en autodidacte. se consacrer à son œuvre. Il honore quelques après son décès ; l’exposition «Khadda 1930- cou… et une à Mostaganem, sa ville natale. mexicains, tel Siqueïros, Khadda a réalisé, dans pour un art nouveau*, écrit avec Anna Gréki
commandes d’affiches pour des événements ŒUVRES 199» au Château de Saint-Ouen en 1994 ; Parmi ces expositions de groupe, il faut citer celle les années 70, quatre peintures murales : Villages (1967) ; Eléments pour un art nouveau, SNED, Lyon, Musée régional d’Oran, ex-Musée des
1953/1962. Arrive à Paris avec l’idée de se arts d’Afrique et d’Océanie, Institut du Monde
consacrer plus sérieusement à la peinture. culturels, de sigles pour des organismes. Sollicité Expositions personnelles «Khadda, peintures, aquarelles, gravures» à du «Premier anniversaire de l’indépendance», de Maâmoura (peinture collective) et de Guelta Alger (1972) ; Feuillets épars liés (recueil d’arti-
comme conseiller technique par les imprimeries. 1961-2010. Ce sont 58 expositions personnelles l’Institut du Monde Arabe en 1996… Salle Ibn Khaldoun, Alger, en 1963, et à signaler Ez-Zerga, port d’Alger, ancien siège du ministère cles parus dans la presse et de préfaces d’exposi- Arabe de Paris, Centre des arts du château
Typographe et maquettiste dans différentes im- de Saint-Ouen ainsi que par des institutions,
primeries. Ménage des interruptions de deux ou Devient conseiller du ministre de la Culture pour qui ont été consacrées aux œuvres de Khadda du- Expositions de groupe cette exposition en 1964 à l’usine Sonacome de de l’Enseignement supérieur. tions), SNED (1973) ; Khadda, Album de textes
les arts graphiques en 1979. rant cette période, de son vivant et post-mortem. Khadda a participé à 15 salons d’art dont huit en Rouiba au profit des ouvriers. Divers et illustrations de l’artiste, Editions Bouchène, entreprises et ambassades, de même que chez des
trois mois pendant lesquelles il peint plus intensé- collectionneurs privés.
ment tout en visitant musées et galeries. Fréquen- 1989. Participe à la constitution d’une section al- Parmi celles-ci, 21 ont eu lieu à l’étranger Algérie et sept à l’étranger (six à Paris et une à La Autres réalisations Il a réalisé des tapisseries dont une pour l’aéro- Alger (1987), etc. Il a écrit de nombreux articles
gérienne des droits de l’homme. (France, dont 5 à Paris, Belgique, Autriche, Espa- Havane). Affiches. Khadda était un affichiste hors-pair, ce port international «King Khaled» à Ryadh en dans la presse nationale et internationale et donné *Source : Catalogue expo. du Mama, mai 2011. Rewriting A & L
El Watan - Arts & Lettres - Samedi 7 mai 2011 - 16

À LA PAGE
ESSAI "L'AFRIQUE AU SECOURS DE L'AFRIQUE" ABECEDARIUS

L’incontinent continent Ni pélican,


Décorticage des maux de l’Afrique et causes structurelles. Au passage,
il brosse un tableau de l’horreur
l’unité demeurent en-deçà des es-
poirs suscités dans la foulée des
ni phénix
propositions de voies de sortie. continentale avec ses tristes indépendances et il doute de la vo- PAR MERZAC BAGTACHE

P
records au plan du niveau de vie, lonté des dirigeants africains de
réfacé par l’ancienne de la santé, etc. Cette désolation concrétiser cet idéal qu’il attribue Le pélican, observe-t-on,
ministre malienne de la humaine s’aggrave d’une catas- notamment au «plagiat des insti- symboliserait «l’amour pa-
Culture, Aminata Traoré, trophe écologique annoncée avec tutions européennes», ainsi qu’à la ternel». Vrai ou faux ? Ap-
l’ouvrage de Samou une situation hydrique terrible, la coupure entre l’Afrique du Nord et paremment, les ornitholo-
Mbaye, «L’Afrique au destruction annuelle de 13 mil- l’Afrique subsaharienne. Il ne voit gues sembleraient d’accord
secours de l’Afrique»* se veut à lions d’hectares de forêt naturelle, d’avenir que dans la résurgence avec cette interprétation
la fois une analyse et un plai- etc. d’un panafricanisme nouveau et plutôt poétique, même si
doyer. Chroniqueur politique et Mbaye s’applique à dénoncer multiple (économique, culturel…) certains d’entre eux pas-
économique, Samou Mbaye a été l’hypocrisie des grandes puissan- qui saurait s’inspirer des modèles sent leur temps à suivre le
longtemps haut fonctionnaire de ces, promptes à se lamenter sur de développement du Brésil et des va-et-vient de ce palmipè-
Une désolation la Banque africaine de développe- l’Afrique et à donner des leçons, pays sud-asiatiques qui le fasci-
humaine de qui aime à s’absenter de
ment. Il commence par dresser un mais incapables de tenir leurs pro- nent, pour les adapter aux réalités son nid, un certain temps
qui s’aggrave bilan de la situation de l’Afrique messes. Il en donne plusieurs africaines. Quant à l’entrée de la
d’une catastrophe pour y revenir, tout frétillant, auprès de ses petits. Le
en montrant que la pauvreté endé- exemples dont l’engagement de Chine sur le marché africain, il la poète Alfred de Vigny (1797-1863), nous le révèle sous
écologique
mique qui la caractérise n’est pas 2005 de doubler l’aide au dévelop- considère comme une opportunité
annoncée l’aspect du stoïcien se sacrifiant pour sa progéniture.
une fatalité, mais le résultat de pement en faveur de l’Afrique. A pour les Africains pour contreba-
ses yeux, les institutions financiè- lancer les influences des puissan-
Le monde arabe, encore perdu dans les brouillards de
res internationales ne sont qu’un ces «traditionnelles». Ses analyses l’histoire, semble, lui aussi, chérir, mais négativement,
piège et leurs programmes et me- et propositions pourraient servir à la démarche de cet oiseau, en ce sens qu’il n’a cessé, de-
sures, poussant à l’ultralibéralis- alimenter un débat africain des mi- puis la chute de l’Andalousie en 1492, de revenir avec un
me, se traduisent par un enlise- lieux intellectuels, politico-écono- grand regain de nostalgie vers les temps immémoriaux
ment perpétuel. De même, il dé- miques et culturels. Le livre a été de sa grandeur. Comme si la civilisation, en tant que
cortique le fonctionnement de publié dans le cadre d’un partena- marche globale vers l’avant, pouvait revenir en arrière !
l’OMC, qui, par ses pratiques dis- riat entre éditeurs indépendants, Pourtant, ceux qui sont derrière cette démarche, ou qui
criminatoires, concourt à destruc- dont la maison d’édition algérien- prétendent détenir la vérité de toutes les vérités, en se
turer davantage les économies ne Apic fait partie. Mais il aurait prévalant d’une mauvaise appréhension du message
africaines, ainsi que la survivance pu justement être édité en Afri- coranique au cours des six derniers siècles, savent per-
de «reliques coloniales», telles que ! Yacine Matouri tinemment que la vie ne revient jamais en arrière. Les
PHOTOS : D. R.

que le franc CFA, qu’il appelle à Samou Mbaye, L’Afrique au secours élucubrations de ces charlatans, emboîtant le pas à
abolir. L’auteur n’est pas plus ten- de l’Afrique, le livre équitable certains scientistes, font état du fait qu’il serait possible
dre avec les siens. Les résultats de Paris, 2009. 224 p. à l’homme de revenir vers les tout débuts de la créa-
tion ! Comment s’expliquer cette acrobatie qui n’a don-
né lieu jusqu’ici qu’à une attente sans lendemain ? Al-
NOUVELLES "LA LUEUR DU SANG" DE YOUNIL Mahdi, le messie tant attendu depuis des siècles, se re-
fuse à faire escale dans ce monde arabe, et cette attente
prend une autre configuration, entendez une maladie

Macabrement vôtre existentielle chronique qui dégénère, d’une manière cy-


clique, en guerres fratricides, et, bien sûr, en gouver-
nances dictatoriales. De quel amour paternel s’agit-il
donc ? De celui du pélican rompu à ses propres instincts
Un livre étonnant qui cultive le malaise évoquera le contrecoup des années re sur l’Orient (non pas espace
naturels, ou encore de celui du phénix, cet oiseau my-
terribles et sanglantes que nous géographique, mais symbolique),
face aux morts violentes. avons vécues et que chacun a le contraire n’a que rarement eu
thique qui renaîtrait, à chaque fois, de ses cendres ?
Par quelle alchimie, le premier élan – salvateur celui-là

E
digérées à sa façon, selon l’état de lieu. Sans militer pour un contre-
n parcourant les 43 nouvel- ses défenses et selon les instru- exotisme, on pourrait alors consi- et constructeur –, s’est-il mué en une attente qui n’a, en
les, très courtes, organisées ments de son affect et de son dérer favorablement le recueil de fait, aucune essence religieuse, et relève plutôt d’un
en neuf chapitres dont la intellect. Il reste que la verbalisa- Younil sous l’œil de la pique, amalgame d’idées ésotériques et païennes destructri-
justification n’est pas lisi- tion d’un traumatisme est a priori consciente ou non, à ceux qui ces ?
ble, on peut se demander ce salutaire, ou du moins apaisante. nous ont toujours regardés. Mais Dans le monde arabe, on se met à la renverse pour dé-
qui a bien pu pousser une jeune Mais comme nous ne sommes pas Younil, ne poursuivant pas cette chiffrer le ciel, et ce geste reste on ne peut plus archaï-
écrivaine algérienne à se vautrer sur le divan d’un psychanalyste, il veine éventuelle, reprend tous les que. Si les anciens Babyloniens lisaient dans les en-
dans une série d’histoires morbi- est certain que ce recueil peut poncifs du genre, accumulés dans trailles d’animaux pour esquisser quelque signe pré-
des où l’on voit au loin l’ombre déstabiliser bien des lecteurs. leurs strates anciennes et leurs curseur de l’avenir, en revanche, de l’Atlantique au
d’Edgar Allan Poe et d’autres C’est ce que semble avoir voulu formulations nouvelles. Son Golfe, rien ne semble percer depuis le refroidissement,
influences aussi inquiétantes ? son auteure qui donne trop l’im- contre-exotisme est plutôt une puis le gel de l’élan révolutionnaire et libertaire qui a
La fascination Mais, après tout, c’est une frêle et pression de se regarder écrire, la intégration dans des catégories prévalu dans toutes les sociétés arabes à partir de la fin
pour la mort, charmante anglaise de dix-neuf plume sur le nombril de son inspi- déjà rabâchées de l’Autre. Dans de la Deuxième Guerre mondiale. Le Mahdi, démocrati-
ses ans, Mary Shelley, qui inventa, en ration, avec un surdosage d’effets sa préface intéressante, parfaite- que et moderne, campe toujours dans certains esprits,
prolongements 1817, le personnage de qui nuit à l’effet. Dans ses précé- ment écrite, mais trop longue, qui, faut-il le dire, s’ingénient, malheureusement, à
érotiques Frankesteïn ! Il y a autant de rai- dents écrits, elle avait déjà signalé Mohammed El Amraoui décrypte jouer aux guides de la pensée.
et les formes sons personnelles que sociales qui cette tendance ainsi qu’une pro- la démarche de Younil, évoque la En fait, le monde arabe, en dépit de sa grande débanda-
de jubilation poussent un auteur à écrire ce pension à la décontextualisation, fascination pour la mort, ses pro-
meurtrières de et de sa disparité à la fois, demeure perçu, aux yeux
qu’il écrit, les unes l’emportant pratiquant un exotisme à l’envers, longements érotiques et les for- des autres, sous la forme d’un ensemble pris au sens
sur les autres, selon les cas. On avec des lieux et des personnages mes de jubilation meurtrières qui mathématique du terme. Ce qui devrait compter pour
s’interdira toutefois de se deman- puisés d’autres lieux et d’autres peuvent l’accompagner. Avec une
lui, au premier chef, c’est de faire fi de ce «coup entre les
der ce qui dans le parcours per- temps. Entre, par exemple, Le écriture parfois très lyrique, qui
Crime de Raspoutine, La Crise du fait à nos yeux le seul intérêt de ce
deux omoplates», pour reprendre une expression sou-
sonnel de Younil a pu l’inciter à
s’aventurer dans les brumes d’un samouraï ou Dans le corbillard recueil, Younil nous convainc de fie, «coup» qui serait source d’inspiration, de bannir
univers où l’horreur et la mort de Mistress Rose, on évolue dans sa délectation morbide. Si c’est ce l’image fantasmée du phénix qui renaît de ses cendres
suintent en abondance. Peut-être un univers exogène. Mais il ne qu’elle recherchait, c’est gagné. et de brandir un véritable épouvantail face à ce pélican,
plus tard, dans une thèse sur les s’agit nullement d’un reproche. A. F. à cette pseudo idée du retour à ce qui fut beau un jour.
thématiques de la littérature algé- D’ailleurs, il n’est pas anodin de L’essentiel pour lui, aujourd’hui, est de regarder, serei-
rienne d’aujourd’hui, un universi- relever que si l’Occident s’est Younil, la lueur du sang, Ed. nement et avec courage, en direction de l’avenir.
taire, l’intégrant dans son corpus, toujours autorisé à peindre et écri- Aglaë, Alger, 2009. 288 p. toyour1@yahoo.fr
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 17

MODE

SALON DE LA FEMME ORGANISÉ PAR LES DERNIERES NEWS


SMART EVENT À ANNABA
SALON DU MARIAGE À RIADH
Les produits bio font EL FETH À ALGER
La première édition du Salon du mariage se déroulera du 25 au
28 mai au niveau de l’Office Riadh El Feth à Alger. Ce salon est

leur intrusion dédié aux besoins des futurs mariés. Selon les organisateurs,
l’objectif essentiel de cette manifestation est d’encourager et
de vulgariser les prestataires entourant le monde du mariage
«et regroupant les professionnels des différents métiers qui
gravitent autour de cet événement
● A l’initiative de Smart Event, Annaba a vécu du 26 au 30 avril dernier au rythme important de la vie des futurs
du Salon de la femme.

E
mariés, présenter un ensemble
d’offres de service et faire connaître
n organisant ce pre- dans ce Salon vise la promotion au public les différents acteurs du
mier rendez-vous des produits bio. Ce sont des huiles monde du mariage». Placé sous le
du genre exclusi- essentielles naturelles issues de la slogan «Tous sous le même toit pour
vement féminin, richesse des forêts. Nos produits unir les futurs mariés», ce rendez-
Grine Nadjia, la gérante de sont exclusivement algériens. A vous sera l’occasion idoine pour
cette boîte de communica- l’initiative de notre institut, Biogé- faire découvrir le savoir-faire des
tion, a visé deux objectifs. nie, en collaboration avec Racha spécialistes en la matière dont les
Le premier est l’initiation de Parfum, un laboratoire de Constan- pâtissiers, les stylistes, les photographes, les bijoutiers.... Des
la gent féminine aux der- tine, nous avons réussi à employer conférences portant sur la contrefaçon des produits
nières nouveautés consacrant ces huiles essentielles pour entrete- cosmétiques et des défilés de mode seront également au
son éternelle beauté à travers nir la beauté de la femme.» Outre menu.
l’exposition des spécialistes Andréa Dotti, le spécialiste de la
en la matière. L’évolution des chevelure et le joaillier «La Rose
mœurs étroitement liées à d’Or» de Hydra (Alger), le stand 26e FESTIVAL
l’émancipation de la femme de l’institut Biogénie a drainé
algérienne en est le second. une importante foule de par la INTERNATIONAL,
Selon l’engouement des fem- centaine de produits naturels qu’il
mes, constaté durant près d’une a exposés durant la manifestation. VIVIER DE TALENTS
semaine, on peut affirmer que «Nos produits sont à base d’huile
Smart Event a relevé le défi. de lentisque, du miel, pollen…. Le Festival de Hyères
Dans le hall du palais de la Ils sont très efficaces pour traiter qui s’est tenu du 29
culture Mohamed Boudiaf, les problèmes dont souffrent la avril au 2 mai laisse
avec ses 20 stands exposants à majorité des femmes, telles les des expositions qui
l’occasion de cette manifesta- tâches brunes, les déshydrations se poursuivent
tion, cette boîte de communica- de la peau, les rides…. Pour jusqu’au 29 mai
tion a opposé avec assurance les répondre aux exigences de nos 2011. Le Festival
bienfaits du cosmétique, du ma- clientes, nous avons fait appel à d’Hyères est
quillage et même de la joaillerie, des esthéticiens tunisiens, fran- organisé dans le
soumis aux visiteuses par des çais et libanais spécialisés dans cadre de la Villa Noailles, construite dans les années 1920 par
PHOTOS : D. R.

exposants connus pour leur célé- l’esthétique, soins du visage, Robert Mallet-Stevens. Chaque année, parallèlement aux
brité dans ce domaine incontour- manucure, pédicure, épilation, concours mode et photo, il présente des rencontres et
nable pour la beauté féminine. massage automatique avec une expositions explorant la perméabilité entre photographie,
Ce que femme veut Dieu le veut, chaise à minute et la haute mode, design et architecture. Créé en 1986 par Jean-Pierre
dit-on. En effet, elle a voulu et coiffure et le maquillage liba- Blanc, qui en est le directeur, le Festival international de
elle a été servie généreusement Même les nais.» Dans le hall, les produits exposés mode& de photographie à Hyères a pour vocation de
à travers cet évènement où la femme a eu plus exigeantes ont été servies. Très réputés trônent bien en vue, à la portée de toutes les promouvoir la jeune création dans les domaines de la mode et
droit à tous les secrets de sa beauté et de son pour leurs qualités, les produits bio exposés visiteuses intéressées. A partir de ce salon de la photographie.Chaque année, il permet de découvrir dix
bien-être. De la coiffure et ses produits au par l’institut de beauté Biogénie ont permis dédié à la femme, une première à Annaba, stylistes de mode et autant de photographes sélectionnés
maquillage et ses dernières techniques, en aux visiteuses de percer leurs bienfaits. Smart Event a permis à la ville de devenir en pour les deux concours par un jury de professionnels
passant par l’esthétique, dont les soins de Rencontrée dans son stand, Mme Lahrache l’espace de cinq jours le berceau de la beauté internationaux.
visage, la manucure, la pédicure, l’épilation Sana, la propriétaire de l’institut, nous a féminine.
et même le massage automatique, tout y est. déclaré : «L’objectif de notre participation M-F.Gaidi
UN BRACELET GUCCI
2 SALON DU LUXOTTICA EN ALGÉRIE
e POUR LE JAPON
Après Maison Martin Margiela,

Présentation des collections Theyskens Theory, Colette ou Uniglo,


chacun se mobilise à sa manière pour le
Japan et c’est au tour de la maison Gucci

printemps/été 2011 de lancer une opération dont les


bénéfices des ventes seront
intégralement reversés au profit de la
Croix-Rouge japonaise. Un bracelet gris
● Leader mondial en matière de création, de fabrication et de distribution de lunettes de vue au liseré rouge orné d’un médaillon
et de soleil, le group Luxottica a dévoilé, du 30 avril au 2 mai, à l’hôtel Sofitel à Alger, lors de son gravé «Gucci loves you» et d’un fermoir
deuxième salon, une large gamme de marques de lunettes. mors est en vente depuis le 29 avril en

A
édition limitée au sein de toutes les boutiques Gucci du Japon,
près le franc succès enregistré lors du premier salon en no- devient une urgence», argue-t-il. De son côté, le sale manager italien- suivi par toutes les boutiques Gucci du monde.
vembre dernier, les organisateurs - en l’occurrence le groupe KSA&North Africa, Gianluca Francavilla, a avoué que bien que ne
italien Luxottica et le groupe algérien Allague - ont voulu fai- connaissant pas le marché algérien, il y a tout de même une ouver- EAU DE TOILETTE DE LA SEMAINE
re de cet événement une tradition biannuelle : façon singulière de pré- ture sur le marché national. Il y a un intérêt croissant de la demande.
senter dans les normes, les collections automne/hiver et printemps/ Travaillant en étroite collaboration avec Allague Lu-
été. Dans son discours inaugural, le directeur général de la firme
Allague, Farouk Allague, a indiqué que «la contrefaçon
netterie Algérie depuis 2003, le groupe
Luxottixa enregistre une satisfaction
10:10 AM IN SICILIA
est l’ennemi du génie de la créativité
vation. Ce fléau doit être combattu de
et de l’inno-
la
croissante. Luxottica groupe couvre
130 pays et agit directement sur les 38
DE KENZO
manière la plus vigoureuse, en amont plus importants marchés mondiaux de Après deux arrêts à Bali et
par le corps médical représenté par les la lunetterie. La mission de la société Madagascar, Kenzo choisit de faire sa
ophtalmologues en prodiguant des conseils est de protéger les yeux et de mettre en troisième escale sur une île d’Italie.
préventifs aux patients et en aval, par notre corps valeur le visage d’hommes et de femmes Avec 10:10 Am In Sicillia, Kenzo invite
de métier en sensibilisant notre clientèle sur les dan- du monde entier. La société Luxottixa, qui fête les voyageuses à découvrir la nature
gers reconnus de ce fléau». Ce vétéran de la lunetterie cette année ses cinquante ans d’activité, a levé le voile, durant sicilienne au petit matin… une
a estimé que la formation reste primordiale. «L’Algérie ce salon sur les derniéres collections printemps/été. Pour rappel, symphonie de senteurs méditerranéennes, fleuries et fruitées.
compte des sommités dans la spécialité médicale qu’est l’ophtalmo- Luxottica groupe a été fondée en 1961. Elle compte actuellement Une fragrance disponible en aéroports, compagnies aériennes
logie, mais celle-ci demeure boiteuse sans le support incontournable une vaste gamme de marques telles que Ray-Ban, Vogue, Persol, et ferries. Un parfum hespéridé et floral où se mêlent agrumes,
du métier de l’opticien. Une excellente génération d’opticiens a vu Arnette et Retro et les marques sous licence Bvlgari, Chanel, Dolce& figue, freesia et pivoine. Le sillage boisé et musqué révèle des
le jour durant les années 1970 et 1980 grâce à une formation pro- Gabanna, Donna Karan, Prada, Ferragamo, Versace, Burberry, Polo notes de vétiver et de cèdre. Le flacon aux courbes douces
diguée par l’Etat algérien, ou à titre individuel, dans les meilleures Ralph Lauren et Tiffany à partir de 2008. contient un motif photographique évoquant le bord de mer en
écoles internationales. Le renouvellement de ce corps de métier N. C. Sicile.
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 18

ENVIRONNEMENT

62 FLAMANTS ROSES ONT ÉTÉ BAGUÉS À SEBKHET SEFIOUNE PRÈS DE OUARGLA

Le site le plus précoce de Méditerranée est né !


spèce emblématique très prisée, animal qui compte également des chercheurs associés

E farouche qui n’aime pas les intrusions


animales ou humaines, le flamant rose
était jusqu’à il y a quelques années en voie de
de l’université Kasdi Merbah de Ouargla. Une
quinzaine d’espèces ont été baguées depuis 2006
en Algérie et la dernière en date s’est déroulée
disparition en Méditerranée. Il s’avère être un à Sebkhet Séfioune, à 41 km de Ouargla. Une
vrai acteur de la biodiversité, une espèce-clé, un sebka ancienne, zone d’épandage de plusieurs
prédateur, mais aussi un élément qui accroît la oueds qui s’est asséchée puis a repris vie depuis
turbidité de l’eau. En Algérie, où beaucoup de 2009, date de la mise en exploitation du canal de
publications scientifiques considéraient le pays déversement des eaux d’assainissement épurées
comme un site de petite importance ne servant et des eaux de drainage agricole de la cuvette de
pas à la reproduction du flamant, la communauté Ouargla.
scientifique s’est fixé un but : démontrer que Le site est à visiter, tant sa beauté et sa richesse
l’Algérie est, bien au contraire, un site de nidi- contrastent avec le paysage désertique environ-
fication et de reproduction. Notre pays est vaste, nant. El Watan a rencontré Abdelhakim Bouzid,
difficile d’accès et comptant peu d’ornitholo- enseignant chercheur à l’université de Ouargla,
gues, il fallait un sursaut. Expérience réussie qui a co-supervisé l’opération de baguage du
pour le Laboratoire de recherche des zones hu- flamant rose le 24 avril dernier.
mides de l’université du 8 Mai 1945 de Guelma Houria Allioua

ABDELHAKIM BOUZID. Enseignant


chercheur à l’université de Ouargla
«Il faut préserver la sebkha»
Propos recueillis par est un véritable exploit scientifique. Ils portent
Houria Alioua des bagues algériennes jaunes avec un code en
noir et qui commencent par la lettre A puis des
Comment s’est déroulée l’aventure de chiffres.
Sebkhet Sefioune ? Quel est l’intérêt de cette expérience puis-
Nous avons commencé à suivre cette colo- que vous avez déjà réussi plusieurs opérations
nie de flamants vers la fin décembre 2010, ils baguage ?

PHOTO : D. R.
ont construit leurs nids très loin pour éviter le Ce n’est certes pas le premier baguage que
dérangement, le suivi a été périodique au niveau nous effectuons, mais c’est la première fois
de l’édification des nids, des parades nuptiales qu’en Algérie, le flamant rose se reproduit aussi
puis la ponte des œufs, et un mois plus tard, les précocement. Sebkhet Sefioune s’est avéré le site
premières éclosions. Il y avait 800 flamants en le plus précoce de Méditerranée en matière de
incubation et nous avons effectué des incursions reproduction du flamant rose, on le sait parce que Vous m’aviez parlé d’une expérience per- de quiétude d’un lieu, d’absence de danger. C’est
à l’intérieur avec un cache à monture métallique les différents baguages effectués au niveau des sonnelle à ce propos un vecteur de quelques maladies aviaires et des
couverte de bâche, puis observé au télescope les pays du nord de la Méditerranée commencent à Oui, j’ai pu lire une bague de flamant le matin recherches ont commencé pour étudier les parasi-
flamants. On lisait les bagues des flamants en partir de juin et que nous sommes arrivés à baguer à Aïn Beïda, j’ai pris la route vers El Goléa le soir tes qui sont à son niveau. Nous avons commencé
reproduction, nous avons des codes pour les fla- des poussins en avril. même et le lendemain matin j’ai pu lire la même à faire des prélèvements d’ectoparasites et d’ho-
mants ayant un œuf, ceux dont l’œuf n’est pas ap- Où situez-vous Sefioune par rapport à des bague au lac d’El Goléa. Il a parcouru une dis- moparasites pour déterminer leur impact sur les
parent, ceux qui ont commencé à alimenter leurs sites plus anciens, comme Aïn M’lila ou El tance de 260 km à vol d’oiseau en une seule nuit ! autres oiseaux d’eau et l’être humain. Il a un autre
petits, etc. Ces flamants qui viennent de France, Goléa ? Le choix de Sebkhet Sefioune par rapport apport, il attire les autres pour venir s’installer et
d’Italie, d’Espagne, mais aussi de Aïn M’lila se Ce site est plus important que celui d’El Goléa à Om Raneb et chott Aïn Beïda qui sont les contribue à l’équilibre de la biodiversité
sont reproduits ici et l’exploit scientifique a failli pour ce qui est de la surface et de la quiétude, les anciens sites de flamants à Ouargla, ce sont A votre avis, quelles sont les perspectives de
être mis en échec par le vent terrible qui s’est eaux sont très riches en matières organiques et les mêmes ou de nouveaux flamants qu’on ce nouveau site de reproduction du flamant ?
abattu sur la région le 24 avril dernier. Mais les autres nutriments nécessaires à la vie du flamant. voit là ? C’est un site jeune et porteur de nouveauté,
jeunes étudiants étaient très motivés et on a pu Ce site est exceptionnel de par son attractivité, En écologie, le flamant est considéré comme la reproduction y a commencé très vite. Sebkhet
suivre le peu de flamants bagués qui se trouvent il se trouve dans la zone d’épandage des oueds une métapopulation, c’est une population des Sefioune a de grandes capacités à s’élargir grâce
sur place et baguer leurs poussins. N’ssa et M’Zab. Il y a aussi les apports alluviaux populations. Il a des attaches d’habitation, donc aux déversements continus 24h /24. Ces eaux ap-
En quoi consiste cet exploit ? ainsi que les eaux épurées et les eaux de drainage il peut habiter ou déserter un site cette année et y portent des nutriments et des graines, la faune et
Les conditions climatiques étaient difficiles, agricole venant des palmeraies de Ouargla. revenir ou le quitter l’année d’après. Il n’a pas de la flore qui s’enrichissent à vue d’œil. Pour moi,
le travail se fait de nuit. A l’aube il faisait un froid Quelle est l’importance du baguage en tant période pour se déplacer, il est continuellement en c’est un site de référence en matière de recherche
de canard et la vase n’était pas pour faciliter les que tel dans vos travaux de recherche ? déplacement, puisque dans les métapopulations scientifique et ça peut devenir un excellent lieu
choses. Il faut une très bonne condition physique Le baguage nous permet de définir l’âge du il y a un ensemble d’attachements d’habitat que de détente pour les familles et les enfants. Un
et un savoir-faire pour ne pas stresser l’animal flamant, sa longévité. A travers nos différentes n’importe quel flamant peut visiter tout au long aménagement s’impose et nous proposons aussi
lors du baguage, sinon il cesse de vivre. Ce qui lectures de bagues, on est arrivés à savoir qu’il de l’année quand il veut. à l’ONA la création d’une station biologique pour
est remarquable dans cette expérience est qu’un vit 40 ans en moyenne puisqu’il est bagué à la Le lecteur peut s’étonner de tant d’intérêt que les chercheurs puissent travailler tout près du
des flamants bagués en 2006 à Aïn M’lila était naissance. On connaît l’espèce, sa dispersion, ses pour le flamant, est-ce juste pour sa beauté ou site en toute liberté et toute l’année. Oui, je pense
là, il s’est reproduit une première fois à El Goléa sites de prédilection à travers le réseau méditerra- bien a-t-il un intérêt écologique ? qu’une station biologique couronnera en beauté
et une seconde fois à Sebkhet Sefioune. C’est un néen de lecture de bagues, on connaît même les C’est une espèce fascinante, emblématique, ce grand effort de lutte contre la remontée des
flamant algérien désormais, on ne sait pas encore distances que peut parcourir un flamant durant attirante, belle à voir, mais farouche. Aussi, la pré- eaux et ses effets néfastes sur l’homme et l’envi-
si c’est une femelle ou un mâle, on ne le connaît une journée, une semaine, un mois. sence du flamant est un indicateur d’abondance et ronnement. H. A.
pas encore assez bien à ce stade de notre suivi,
mais ça viendra.
Quelle est l’importance du site de Sebkhet
Sefioune ?
UN LABORATOIRE DE RECHERCHE DES ZONES HUMIDES
Il s’agit d’un site idéal pour le flamant, il est Le Laboratoire de recherche des zones humides (LRZH) est né du flamant rose constitue une véritable «success story». Les échecs :
assez éloigné des agglomérations, donc l’espèce officiellement en 2001 à l’université d’Annaba, étant un prolongement l’incompréhension totale de la part de certains biologistes occupant
y trouve l’eau, l’alimentation et la liberté de se des efforts d’une équipe «Zones humides» qui a commencé à activer des postes de responsabilité et qui sont hostiles à ces efforts. Les
mouvoir et de vivre. La sebkha est en outre très vers la fin des années 80. Suite à notre départ pour l’université de perspectives : elles sont les mêmes, que ce soit pour le flamant rose,
vaste avec des ressources alimentaires assez Guelma, le LRZH a été dissous et il vient de renaître de ses cendres en l’Ibis falcinelle, le Goéland leucophée, la Cigogne blanche ou toute
bonnes pour habiter et se reproduire en toute 2011 sous l’appellation «Laboratoire de recherche et de conservation autre espèce (près d’une douzaine) à savoir comprendre la dynamique
quiétude. des zones humides». Le principal objectif de ce laboratoire est de de leurs populations à travers leur dispersion et leurs paramètres
Pouvez-vous définir la date du peuplement former des biologistes capables d’appréhender tous les problèmes démographiques. Avec les changements globaux, il est impératif de
de la sebkha ? qui peuvent affecter la biodiversité avec une priorité pour les zones comprendre comment cela affecte notre biodiversité et quelles sont
Dès que les premières eaux ont été déversées humides. Les thèmes vont du changement climatique au rôle des les répercussions pour notre bien-être et notre santé. Pour ce qui est
via le canal, le site a été repéré, la surface d’eau à animaux dans l’apparition de maladies émergentes, en passant par la des moyens financiers, l’équipe est dans l’attente de financements à
fin 2009 était assez perceptible pour le flamant et dynamique des populations et la conservation. Les réussites du labo : travers le LRZH et des projets PNR (ministère de l’Enseignement
quand on est venus en mai 2010, il était déjà en l’intérêt que portent les étudiants, le grand public, de nombreux supérieur et de la Recherche scientifique). Pour le baguage, seul le
train de construire ses nids. Les individus étaient décideurs aux zones humides et à la biodiversité. C’était inimaginable Groupe Benamor a offert des tenues appropriées à la mission des
peu nombreux, ils étaient immatures et inexpé- il y a peu, commente le Pr Samraoui directeur du labo. En outre une chercheurs sur le terrain. Le laboratoire a également obtenu du
rimentés et n’ont pas pu pondre d’œufs. C’est la vingtaine de thèses de doctorat portant sur les zones humides sont matériel de baguage de la part de la Station biologique de la tour du
seconde tentative de reproduction qui a très bien sorties depuis l’initiation des travaux publiés dans une centaine de Valat (France), sinon ils utilisent leurs moyens propres.
réussi et nous avons pu baguer 62 poussins, ce qui publications internationales. Il est vrai également que la conservation
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 22

JEUX - DÉTENTE
HORIZONTALEMENT : 1.Stériles 2.Nouaisons. Dégradées Quinze sur 15 N° 2884
Mots Croisés N°2884
3.Fin de verbe. Artisan. Monnaie jaune 4.Scamandre. Absurde 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Par M. IRATNI
5.Ligne de front. Impératrice d'Orient. Etablissement, en abré-
1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
gé 6.Manque de souplesse. Sport 7.Quart d'évasion. Chevalier I
2
mystérieux. Cercles intimes 8.Produit de mine. Arbre. Cale II
9.Déchiffré. Sans naturel 10.Terre ceinte. Dressas. Puissance 3
III
11.Animal à belle peau. Grand amateur de miel. Travaux en 4 IV
cours 12.Agent de liaison. Vaccin. Sein du sein. Parée 13.Faire 5 V
semblant. Léger 14.Poissons. Attachée 15.Matière de rideau. 6 VI
Possessif. Nuisible. VII
7
VERTICALEMENT : 1.Impassibles 2.Conduite morale. VIII
8 IX
Contestation quelconque 3.Forme de pouvoir. Plantes à fleurs
bleues 4.Regimbât. Projectile 5.Fleur. Clôture 6.Abimer. A 9 X

très froid 7.Eculé. Volcan. Aimée de Zeus. Chose latine 8. 10 HORIZONTALEMENT


Boîte démocratique. Atteint du trouble de la parole 9.Mise à 11 I- Expressions. II- Restreint - Toto. III- Sujet imprécis -
Clameur d’indignation. IV- Qui exagère dans ses revendi-
sec. Port d'Espagne 10.Romain. Mort. Sorti des urnes 11. 12 cations. V- Vieilles manies - Epoque - Note. VI- Terre
ceinte. VII- Fais l’innocent - Bon morceau de canard.
Partie d'une casquette. Avant la matière. Cordage de bouée 12. 13 VIII- Obscure. IX- Dans - Changer de timbre - Cepen-
dant. X- Souillure - Se vide d’une traite.
Votes. Sélectionnée 13.Relatif au sinus du cœur. Respirations
14
faciles 14.Hisses. Dans 15.Comté d'Angleterre. Mot magique. VERTICALEMENT
15 1- Significatives. 2- Personne sans envergure - Ville d’Alle-
Note. magne. 3- Heures du matin - Monnaie jaune. 4- Salpêtre -
SOL. QUINZE SUR 15 PRÉCÉDENTS : HORIZONTALEMENT : VERTICALEMENT : 1.MANIPULATIONS 2.ORALES. COLLANTS Distance. 5- Toilettes pour dame - Objectif. 6- Pareille -
Déchet organique. 7 - Economiser avec excès. 8- Non daté
1.MOUSTIQUAIRES 2.ARTERIOLES. TIEN 3.NAEVI. MIRADORS 4. 3.UTE. USINA 4.SEVERITES. VACHE 5.TRIVIAUX. DA. KIT 6.II. - Monnaie roumaine. 9- Refus de Sir - Liquide - Pronom.
IL. EVE. SETON. CV 5.PETRIRA. RI. NBA 6.US. IAMBE. SUEURS 7. ERMITE. IO. AT 7.QOM. ABSENCE. OTE 8.ULIS. MOU 9.AERER. 10- Un peu acide - Indique la direction.
ETUIS. ECU 8.AC. EXTERIEUR. ER 9.TOUS. EN. EMBALLE 10.ILS. PIEUSE. SN 10.ISATIS. EMS. TR 11.DO. URUBUS. ECU 12.ETONNE.
COUSU. ULM 11.OLIVAIE. SUCEE 12.NANA. MET. LI 13.SNACK. RA. ULCUS 13.SIR. BUE. LUCIOLE 14.ESCARCELLE. ISE 15.AN. SOLUTION N° 2883
OO. RECOIT 14.HIATUS. CULS 15.ASSETTE. NAUSEES. SUREMENT.
HORIZONTALEMENT
I- INCIDENCES. II- NOUVELLES. III- FURETE -
Biffe Tout N° 2884 ABORDAGE - ATHLETE - BIOGRAPHIE - TEL. IV- LUE - EMU - RI. V- ERRONE - PI.
VI- XE - RUNE - NA. VII- CASTREES. VIII- BROC -
BRASSERIE - CARTESIEN - CORPULENCE -
R V L A T N E M E N R O I E N RÈGLE DU JEU SIC. IX- LU - LE - NUEE. X- ESSENCES.
DERAISON - DOSER - EMIGRE - ENDOSSER -
E E G A R G A R I S E R I U E Biffer tous les mots de la
FILTRAGE - FRAGILE - GARGARISER - VERTICALEMENT
S C S N O S I A R E D H C L A liste que vous retrouverez
GRAVIER - HANDBALL - HOMMAGE - 1- INFLEXIBLE. 2- NOUURE - RUS. 3- CURER - CO.
dans la grille, en utilisant 4- IVE - ORACLE. 5- DETENUS - EN. 6- ELEMENTS.
N A E S I D I O M E P L I T E IDIOME - INOUI - IVRE - NEFASTE -
tous les sens possibles. Les 7- NL - ERINE. 8- CET - ECUS. 9- ESERINE. 10- LI -
E R G I O N I O S A E G H T T lettres qui n'auront pas été NUCLEON - OMNIPOTENT - ORNEMENTAL - ASPES.
P T A N C D T U R O A L A B N cochées serviront à former PIRATE - POURBOIRE - RECOMPENSE -
M E M O A P N G N R E R R R E le mot défini ci dessous. RICANEMENT - SANTE - SOIN Fléchés Express N° 2884
O S M U F E O E F T I D E A T
exercices puissance ville des échange
C I O I F I G U E P V O I S O DÉFINITION écrits en désordre Pays-Bas
cancres
direct de
E E H A B I L A R L R S V S P marchan-
Provisions de bouche insoumis
esprit
R N S A N T E T D B E E A E I bêtisier avant facto dises
(11 lettres)
L T E M I G R E R R O R R R N
E L L A B D N A H A O I G I M Solution Biffe Tout
C O R P U L E N C E G B R E O précédent :
T N E M E N A C I R E E A E S PARKA évaluer

En vous aidant de la définition du mot encadré, com- cardinal


Tout Codé N° 2884
plétez la grille, puis reportez les lettres correspon- sur la rose
Définition dant aux bons numéros dans les cases ci-dessous et des vents
subalterne
du mot encadré vous découvrirez le nom d’un personnage célèbre.
monnaie
Chemise de sport en tricot, à col ouvert. flétri
sous-
1 2 3 4 5 6 7 8 4 9 4 2 3 filin de entendus
cordage
2 10 6 9 7 11 12 2 10 11 4 6
sur la rose qui vit
des vents replié sur
4 3 1 4 6 1 2 13 1 4 2
lui-même

12 4 6 14 10 8 10 15 2 14 ancienne université
radio d’Amérique
16 6 4 17 4 9 15 15 1 6 refus puéril
mécréant
V
11 6 4 2 17 4 6 15 4 6 4 appelé à
siéger
15 4 6 1 2 4 2 4 3 14 16
multiplica-
7 17 7 8 7 1 3 6 18 7 19 teur rase de
item
H clown de près
18 10 8 2 7 3 7 8 1 3 4 bédé

caché en se
8 4 5 4 6 4 7 1 4 6 11 blottissant

4 10 6 4 9 11 15 4 8 4 6 nazis
autre moi
édenté
d’Amérique amour de
15 4 8 9 7 contracté Zeus

18 8 7 1 6 refus
froid
SOL. TOUT CODÉ PRÉCÉDENT : DRUIDE - BARBARA HERSHEY
SOLUTION FLÉCHÉS EXPRESS PRÉCÉDENT : de quantité
confiance déterminée
HORIZONTALEMENT : CONSTERNE / NAISSANT / AVISE / ER / TORDU / GRAISSEUX / MET
/ TIPI / EPIS / TEINTE / ESSE / TEAM / EU / MEUTE / OURSES / IR / REAS / RFA
VERTICALEMENT : CONVERTISSEUR / NAIRA / SURE / ISIS / IMITE / SA / TSETSE / MES /
LES / OSTEITES / RAIRE / PNEU / INN / DUBITATIF / ETAUX / SEMERA. Jeux proposés par gym C Magazine
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 24

L’ÉPOQUE
ON VOUS LE DIT RAPPORT SUR LA POPULATION MONDIALE L’offre
Ces nouvelles routes devenues de Djezzy
dangereuses 9,3 milliards d’habitants en 2050 Djezzy, leader de la
téléphonie mobile en
Pas de signalisation, Algérie, propose
absence totale de lumière, toujours des offres qui
des espaces de travaux répondent aux vrais
abandonnés, ce sont entre besoins de ses
autres les inconvénients abonnés. Ainsi, les deux
que rencontrent les offres Djezzy Control
automobilistes sur les 900 et 1900
nouvelles routes et bretelles conviennent à tous ceux
livrées ces derniers temps. qui veulent bénéficier
Des accidents y sont des avantages du
service abonnement,
enregistrés faute d’une
tout en ayant une
meilleure maîtrise de ces
parfaite maîtrise de leur
ouvrages construits à coups budget. En effet, avec le
de milliards, mais qui Forfait Control 900, pour
restent dépourvus des conditions minimales de seulement 900 DA TTC
circulation. Les exemples ne manquent pas dans ce par mois, vous pouvez
registre, tant les remarques sont signalées à profiter de 700 DA de
longueur de journées par des automobilistes qui ne

D R.
communications vers

O O : D. R
manquent pas de relever l’absence de sécurité face tous les réseaux en
au banditisme qui prend de l’ampleur.

PHOTO
Algérie 24h/24 et de
300 minutes de
Cousine K de Yasmina Khadra ● Un
Un rapport
rap
appo
portt d
dee l’l’ON
l’ONU
ONU
ON U a indi
iindiqué
ndi
diqu
quéé qu
quee de
de n
nouvelles
ouve
ouvelllllles
es p
projections
rojje
ro ject
cti
tions
ions p
porteraient
orttera
or teraiie
ientt communications
gratuites vers OTA tous
à l’opéra la population mondiale à 9,3 milliards en 2050, et à 10,1 milliards les jours de 00h à 13h et
Le pianiste-compositeur franco-suisse, Michel Runtz,
de personnes en 2100. plein d’autres
laboré par le Département (39 pays), mais également en Asie phiques modérées à conservatrices avantages. Quant au
est à l’œuvre depuis quelques mois pour adapter le
roman de l’auteur algérien, Yasmina Khadra, Cousine
K, à l’opéra. Cette idée lui a été inspirée par la lecture
de ce roman qui avait produit une «forte impression»
E des affaires économiques et
sociales de l’ONU, le rapport
intitulé «Révision des projections
(9), en Océanie (6) et en Amérique
latine (4). Les pays les moins fertiles
sont l’ensemble des pays européens,
indiquent que le nombre d’habitants
sur la planète atteindra, presque avec
certitude, 9 milliards, peut-être plus
Forfait Control 1900,
pour 1900 DA TTC par
mois, vous bénéficiez
de 1500 DA de
sur lui, en raison des grandes similitudes qu’il a de la population mondiale 2010» 19 pays sur 51 en Asie, 14 pays sur d’ici le milieu du XXIe siècle. communications vers
constatées entre les atmosphères dramatiques souligne que les variations dans 39 sur le continent américain, deux De l’autre, des estimations scientifi- tous les réseaux en
décrites dans cette histoire et ses compositions les calculs de la fertilité peuvent en Afrique (Mauritanie et Tunisie) et ques prudentes et de plus en plus fia- Algérie 24h/24 et de
musicales. D’une durée de 1h30, ce spectacle, dont produire différentes projections sur un seul en Océanie (Australie). Se- bles laissent entendre que la capacité 700 minutes de
la sortie est prévue pour l’année 2012, sera articulé le long terme. La projection la plus lon les experts de l’ONU, seuls les de charge de la terre à long terme, à communications
autour d’un texte s’inspirant de quelques extraits du élevée prévoit que la population pays ayant un taux de fertilité élevé un niveau de vie qui pourrait être gratuites vers OTA tous
roman ou de la réécriture de la partie consacrée aux mondiale atteindrait les 10,6 mil- verront leur population continuer à défini comme allant de «adéquat» les jours de 00h à 15h
chants, et dont la mouture finale serait liards d’individus en 2050 et 15,8 augmenter après la fin du siècle. à «modérément confortable», selon ainsi que d’autres
conjointement écrite par le romancier et le milliards en 2100. La projection Si l’on regarde au-delà des inquiétu- les standards des pays développés, services. Au-delà de ces
compositeur. basse du taux de fertilité mondiale des à court terme qui ont empoison- pourrait ne pas dépasser deux ou offres inédites, il y a
prévoit qu’en 2050 la planète comp- né les débats sur la population au ni- trois milliards. Cela pourrait être aussi les autres
La Radio prime les lauréats terait 8,1 milliards de personnes, et
que le nombre d’habitants diminue-
veau politique, il apparaît de plus en
plus clairement que la viabilité de la
considérablement moins, particuliè-
rement si le style de vie de référence
avantages qui ont fait le
succès de Djezzy
du Microphone d’or rait progressivement pour atteindre civilisation à long terme nécessitera (niveau de consommation) auquel Control : un
abonnement mensuel
6,2 milliards en 2100. non seulement une stabilisation du les gens aspirent se rapproche de
La Radio nationale a primé les meilleurs programmes Pour les experts, la variable mé- nombre d’êtres humains, comme on celui des Etats-Unis. Les affirma- fixe et rechargeable
radiophoniques lors de la 5e édition du Microphone diane est la plus plausible, laquelle l’a estimé sur les 50 prochaines an- tions, selon lesquelles la Terre pour- sans aucune contrainte,
d’or organisée, jeudi soir, au centre culturel Aïssa prévoit que la population mondiale nées, mais également une réduction rait être capable de supporter une avec une tarification par
Messaoudi. Un jury constitué de sept membres palier de 30 secondes.
atteindra 9,3 milliards personnes colossale à la fois de la population et population de 10, 15 ou même 20
expérimentés dans le domaine de l’information, Et aussi, immense
en 2050 et 10,1 milliards en 2100. de la consommation. milliards d’individus pour une durée avantage, l’accès aux
présidé par un ancien ministre et écrivain, Kamel Selon le rapport, 42% de la po- La tension grandissante entre deux indéterminée et à un niveau de vie
Bouchama, a évalué plus de 170 programmes de la communications
pulation mondiale vit dans des tendances apparemment irréconci- supérieur au niveau actuel, sont non internationales & le
Radio nationale en course pour le Microphone d’or.
pays à faible taux de fertilité, alors liables est devenue de plus en plus seulement terriblement trompeuses, roaming sans dépôt de
que les pays à fort taux de ferti- visible ces 50 dernières années. mais aussi presque certainement caution. Djezzy Control,
La communication publicitaire lité sont principalement en Afrique D’un côté, les projections démogra- fausses. c’est tout bénéfice.
au Sofitel
Ouverture demain au niveau de l’hôtel Sofitel, à
CONCOURS MEDIA STAR Une
Brésilienne
Alger, des 5es journées euro-maghrebines de la
communication publicitaire. Un événement placé
sous le patronage du ministre de la Communication.
Les récompenses de Nedjma de 116 ans
Une intéressante participation d’experts ● L’événement de Media Star coïncide chaque année La Brésilienne
internationaux est attendue. Outre nos experts avec la Journée internationale de la liberté de la presse. Sebastiana de Lourdes
nationaux, participeront aussi les éditeurs qui Silva aurait 116 ans et
ataniya Telecom Algérie-Nedjma a organisé, de la délibération finale, le jury a sélectionné les cinq
interviendront sur des thèmes qui font l’actualité.
A signaler que des responsables de pub des chaînes W dans la soirée du mercredi 4 mai 2011, à l’hôtel
Sheraton Club des Pins, une cérémonie grandiose de
meilleurs travaux parmi les 80 candidatures reçues cette
année.
serait ainsi la doyenne
de l’humanité, mais,
étrangères communiqueront sur leurs expériences, jusqu’à prèsent,
ce qui donnera très certainement une ambiance remise des prix aux heureux lauréats de la 5e édition Le jury a également sélectionné un nombre de travaux
personne n’a demandé
publicitaire de niveau à ces journées qu’organise du Concours Média Star. Un événement qui coïncide nominés dans chaque catégorie comme suit : «Prix de la
son inscription dans le
RH. International Communication. chaque année avec la célébration de la Journée interna- presse écrite», «Prix de la radio» et «Prix de la presse» livre des records
tionale de la liberté de la presse. Fidèle à son habitude, électronique et spécialisée. Le jury n’a pas décerné de Guinness, qui attribue ce
Nedjma saisit cette occasion pour rendre hommage à prix dans la catégorie «Dessins de presse et photos»,
Congrès des cardiologues des personnalités dont le parcours a marqué les médias pour non conformité des travaux soumis au règlement
titre à l’Américaine,
Besse Cooper âgée de
libéraux algériens.
A cette occasion, Joseph Ged, directeur général de
du concours. En plus du trophée et de la reconnaissance
reçus à travers ce prestigieux prix, Nedjma a offert aux
115 ans. Sebastiana est
née le 3 mai 1895 à
A l’horizon 2014, le nombre d’Algériens hypertendus Wataniya Telecom Algérie-Nedjma a notamment dé- heureux lauréats des cadeaux de valeur, sous forme Resende dans l’Etat de
atteindra les 4,5 millions, attestent le plus claré : «Media Star demeure notre événement phare en d’équipement informatique complet et d’outils multi- Rio, selon ses
sérieusement du monde les spécialistes. Le pire est direction de la presse, car il est fait pour vous et par vous médias utiles à l’exercice de leur métier. documents d’identité
que l’HTA est le facteur déclenchant de quelque 90% dans un concept alliant compétition journalistique et Par ailleurs, et en marge de la cérémonie de remise reproduits par le site G1
des maladies cardiovasculaires. Cette affection, aux hommage aux professionnels des médias.» des prix, Nedjma a rendu un vibrant hommage à cinq de Globo. «Elle est lucide
conséquences particulièrement redoutables, qui Destiné aux journalistes algériens, le concours Media personnalités qui ont marqué de leur empreinte les et joyeuse, et a toujours
touche près de 30% des personnes adultes, sera au Star récompense les meilleurs travaux journalistiques médias algériens ; il s’agit de Tahar Djaout et Ab- aidé à s’occuper des
centre d’intérêt d’un symposium qui sera organisé traitant des questions liées aux technologies de l’infor- derrahmane Mahmoudi (à titre posthume), ainsi que autres personnes âgées»
par le laboratoire MSD, aujourd’hui, lors du Congrès mation et de la communication (TIC), de la problémati- Nabila Terbeche, née Medjahed, Redouane Bendali du foyer où elle vit
annuel des cardiologues libéraux. que de leurs usages sociaux, ainsi qu’à leur développe- et Abderrezak Zouaoui. depuis vingt-quatre ans.
ment en Algérie. Après examen des travaux et à l’issue
Site web Tél : 031 66
El Watan - Le Quotidien Indépendant : http://
www.elwatan.com E-mail :
Compte devises : CPA N° 00.400 103 457 050349084
ACOM : Agence de communication : 102 Logts, tour de Sidi
43 67 - Fax
031 66 49 35 - Ouest : SPA El Watan Dif-
:
Édité par la SPA “El Watan Presse”
au capital social de 61 008 000 DA. Directeur de la admin@elwatan.com PAO/Photogravure : El Watan fusion, 38, Bd Benzerdjeb (Oran)
publication : Omar Belhouchet Publicité - Abonnement : El Watan 1, rue Bachir Attar - Yahia, Hydra. Tél : 021 56 32 77 - Tél/Fax : 021 56 10 75 Tél : 041 41 23 62 - Fax : 041 40 91 66
Direction - Rédaction - Administration Maison de la Presse : Place du 1er Mai - Alger. Impression : ALDP - Imprimerie Centre ; SIMPREC- Imprime-
Tahar Djaout - 1, rue Bachir Attar 16 016 Alger - Place du 1er Tél : 021 67 23 54 - 021 67 17 62 - Fax : 021 67 19 88. rie Est ; ENIMPOR - Imprimerie Ouest.
Mai Tél : 021 68 21 83 - 021 68 21 84 - 021 68 21 85 - R.C : N° 02B18857 Alger. Diffusion : Centre : Aldp Tél/Fax : 021 30 89 09 - Est : Les manuscrits, photographies ou tout autre
Fax : 021 68 21 87 - 021 68 21 88 Compte CPA N° 00.400 103 400 099001178 - Société de distribution El Khabar. document et illustration adressés ou remis
El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 26 El Watan - Samedi 7 mai 2011 - 27

SPORTS SPORTS

CHAMPIONS COUPE DE LA CAF. JSK 3 - FC MISSILE 0 CHAMPIONS LEAGUE. Résultats 24e JOURNÉE DU CHAMPIONNAT PROFESSIONNEL DE LIGUE 2
LEAGUE. MCA COTON SPORT - ESS À 15H et classement
(JSK AUX TAB 3-0)
- DESPORTIVO
(19h)
Le Doyen en Les Canaris qualifiés Le Coton,
une équation à
■Ligue 1 (21e J)
Aujourd’hui (16h00)

USMB - USMAl
USMH - WAT (huis clos)
Le NAHD rejoint le leader
MCO - CRB ● PAC 0 – NAHD 1
route vers la plusieurs inconnues ASK - CABBA (huis clos)
MCEE - USMAn Nasria droit
gloire a fatigue générée par un éreintant voyage de plus de MCS - ESS (24 mai)

C’est ce soir, à 19h, dans


le stade fétiche de Omar
L 20 heures, la canicule qui avoisine les 40° C, sont des
paramètres qui ne plaident pas en faveur des Sétifiens.
Ces derniers n’ont, à cause d’un démentiel plan de charge,
MCA - ASO
JSK – JSMB

Classement
(4 juin)
(4 juin)

Pts J
vers la L1
Stade de Baraki
Hamadi de Bologhine, que le pas bien préparé la rencontre de Garoua, qui ne sera pas une ■
Arbitres : Bouhenni, Nasri et Mezroua
Mouloudia d’Alger affronte, simple sinécure. Ainsi, les Noir et Blanc, qui ont passé les 1. ASO 43 19 But : Bey (67’) NAHD
pour le compte de la manche journées de mercredi et jeudi dans l’avion et dans cinq aéro- 2. ESS 34 19 Averts : Touati, Doghmani, Medahi, Brahem
retour des 8es de finale de ports (Alger, Casablanca, Douala,Yaoundé et Garoua), n’ont 3. MCO 31 20 Chaouch (PAC). Abbès, Derradja (NAHD)
la prestigieuse Champions effectué que deux légères séances d’entraînement sur place. 4. JSMB 30 19 Expls : Kidjour (88’) PAC
League africaine, l’équipe Le Coton Sport de Garoua est le leader du championnat --. USMH 30 20 PAC : Benmedour, Koudat (Touati 56’), Ki-
angolaise du Desportivo, camerounais, il dispose d’un bon effectif constitué de plu- 6. JSK 29 17 djour, Klahnmar, Doghmani, Ouali, Chettih
surnommée l’Inter, en sieurs internationaux. Le coach français de l’équipe, Denis --. CRB 29 19 (Brahem Chaouch 75’), Benachour, Ouhada
présence certainement d’un Lavagne, qui aurait reçu des tuyaux d’un coach en poste en --. MCS 29 20 (Aggoune 67’), Tiboutine, Meddahi
public nombreux totalement 9. MCEE 23 19

PHOTO : SAMI K.
Algérie, n’aura pas trop de difficultés pour manœuvrer. Alors Entr. : Bouhellal
acquis à sa cause pour --. USMAn 23 20
que Hadj Mansour, qui a repris les destinées de la barre tech- NAHD : Natèche, Khiter, Abbès, Benameur,
l’encourager à passer ce cap 11. MCAl 21 19
difficile, qui mènera le MCA
nique ententiste dans des conditions particulières et difficiles Mellouli (Douar 65’), Alleg, Mandji (Bey
à la fois, devra composer avec une équation à plusieurs in- --. USMB 21 20 65’), Sedkaoui, Hafid, Ogbi (Gana 76’),
vers le top 8 ou la phase des 13. USMAl 20 20
poules. connues. En plus de la non-qualification de Traoré, Benchadi Derradja
La JSK a fait sensation en se hissant au prochain tour de la Coupe de la CAF et Lakhdiri, qui n’ont pas fait le déplacement, il y a également 14. WAT 19 20 Entr. : Heddane
A l’aller, les camarades 15. ASK 18 19
de Mokdad, en dépit des Stade du 1er Novembre de Tizi Moussono, Mbadinga, Ngara, la 10’ par l’entremise de Tedjar, Belkaïd qui est blessé et Ghazali qui a un problème admi-
nistratif. Le Palestinien, qui ne dispose pas d’une baguette 16. CABBA 17 19 Le NA Hussein Dey a franchi un grand pas
conditions climatiques Ouzou Pongui, Nko (Kanga 74’), qui exécute victorieusement un
exécrables et un public et un Arbitres : Keita, Doumbouya et Guimambout, Momo Epande, penalty accordé par l’arbitre suite magique, sera confronté au problème de la récupération des le menant vers la Ligue 1 professionnelle, et
arbitrage hostiles, ont réussi Toure (Guinée) Kiende (Bemintsa 46’), Ngame joueurs «lessivés» par ce périple et à la gestion du match, car ■ Ligue 2 (24e journée) ce, à la faveur de son important et précieux
au fauchage de Yahia Chérif dans
l’exploit de ramener un Buts : Tedjar (10’ sp et 34’) et Yahia Esson, Karl la surface de réparation. Trois mi- il dispose d’un effectif amoindri par les absences des uns et succès obtenu hier en déplacement face au
précieux «nul» qui pourrait Chérif (61’) JSK Entr. : Simonovic la baisse de forme des autres, comme Djabou, Hadj Aïssa, OM - ESM 3-0 Paradou AC (1-0).
nutes plus tard, la partie connaît CSC - CAB 0-0
éventuellement valoir son Averts : Yahia Chérif, Douicher et El un arrêt de 5 minutes après que Metref et Delhoum, pour ne citer que ceux-là. Les dernières Dans un match électrique et surtout agressif,
pesant d’or. Orfi (JSK) Malgré une équipe décimée par et quelconques prestations de Chaouchi, qui s’est illustré ces CRT - USB 1-1 les Nahdistes ont su, en effet, tirer leur épin-
l’arbitre assistant eut été touché PAC - NAHD 0-1
Cependant, prévient JSK : Asselah, Remache, Khoutir- les suspensions, les poulains de par un projectile. Un temps d’ar- jours-ci par d’autres frasques, font grincer des dents. Pour gle du jeu grâce à une réalisation signée Bey,
l’attaquant mouloudéen Ziti, Douicher (El Orfi 75’), Rial, Rachid Belhout jetteront tout préserver les chances de qualification pour la phase des pou- RCK - ABM 6-0 deux minutes seulement après son entrée
rêt qui permet aux Gabonais de USMBA - SAM 2-1
Sofiane, «il faudrait rester Saïdi, Yalaoui (Lamhane 84’), Naïli, en attaque dès l’entame de la revenir à la charge, ratant même les, un des objectifs déclarés de la saison, le coach ententiste (67’). A la fin du match, le joueur du PAC,
méfiants, car le Desportivo Younes, Tedjar, Yahia Chérif partie. Après quelques occasions va, sans nul doute, présenter un onze à vocation défensive. MSPB - ASMO 2-1 Kidjour, a été expulsé par l’arbitre pour jeu
est une bonne équipe en Entr. : Belhout
un but tout fait à la 32’. C’est le JSMS - MOC 2-1
ratées, c’est en toute logique que moment que choisit Tedjar pour L’arrière-garde et l’entre-jeu de la formation qui devront frei- dangereux contre un joueur adverse. Les
mesure de créer le danger, FC Missiles : Loussoueke, les Canaris ouvrent le score à ner Ismaïla Baba et Saly Abega, les «locomotives» du Coton, Sang et Or ont bien fêté leur victoire en fin

PHOTO : D. R.
quand bien même nous ajouter son second but (34’),
auront, le moins qu’on puisse dire, fort à faire cet après-midi. ■ Classement Pts J de match. K. T.
partons favoris. Il ne faudra permettant à la JSK de doubler
Kamel Beniaïche 1. CSC 44 24
la mise.
surtout pas se contenter
également d’un 0 à 0». ES TUNIS A la reprise, les Gabonais réussis-
- . NAHD
3. CAB
44
40
24
24 ● RCK 6 – ABM 0
sent à se créer quelques occasions
Il rassure tout de même :
«C’est vrai, nous avons vécu Coulibaly, nouvelle recrue nettes, dont une à la 56’ qui a ERIC GERETS. 4. O.M
5. USMBA
38
37
24
24 Festival koubéen
A la faveur de sa victoire face au PAC, le NAHD se rapproche de l’accession

une saison difficile, mais ce


challenge nous a donné des Le défenseur international malien, Idrissa Coulibaly, est sur le
failli faire mouche. Les Canaris
réagissent et Yahia Cherif réus- Sélectionneur du Maroc 6. ESM 34 24 Les protégés de Khezzar ont laissé passer une belle
occasion de conforter leur leadership après avoir calé, ● CRT 1- USB 1
point de s’engager avec le champion de Tunisie en titre, sit, à l’heure de jeu, à ajouter un -. RCK 34 24 Stade Benhaddad de Kouba
ailes et nous pousse à nous
transcender. En football, tout l’Espérance de Tunis (Ligue 1 de football), en vue de la saison 3e but synonyme d’égalisation «On ne peut 8. ASMO
9. MSPB
33
32
24
24
Arbitres : Saâdi, Messaoudi et Yahi
Buts : Hanifi (1’, 58’, 63’, 85’), Aït Ali (75’) et Ben-
at home encore une fois, face à la coriace formation
batnéenne du Chabab. Témouchent
prochaine, rapporte, vendredi, le site Footafrica. Le club tunisois a pour la JSK sur les deux matchs,
est possible.»
10. USB 30 24 kouider (90’)
Les visiteurs se sont surtout montrés très dangereux en
méconnaissable
Le coach Zekri a peaufiné,
hier, la préparation du
annoncé, en effet, la conclusion d’un accord de principe avec
l’ancien défenseur de la JS Kabylie (23 ans), après avoir
notamment convaincu le staff technique, précise la même source,
après sa défaite sur le même
score au match aller. Les Canaris pas dire d’office 11. SAM
12. JSMS
28
27
24
24
Averts : Brinis, Cheraga, Boudib (RCK). Mehenaoui,
Sebihi, Frioua (ABM)
fin de première mi-temps, sans pour autant arriver à
tromper le keeper Daïf.
Stade Oussief Omar
groupe au stade Omar pousseront sans réussir toutefois Par ailleurs, la tâche des locaux a été davantage compli-
Hamadi, pour aborder
cette rencontre dans les
qui ne dévoile pas la durée du contrat qui sera signé. Longtemps
repoussé, le transfert du défenseur malien à l’Espérance de Tunis
à ajouter un 4e but synonyme de
qualification, obligeant ainsi les
qu’on va gagner» 13. PAC
--. MOC
26
26
24
24
RC Kouba : Mokrani, Chouaïb, Hamouda (Cheraga
55’), Hosni, Madi (Ben Kouider 75’), Khellef, Benya-
quée par l’expulsion de Bououdene à la 42’. Mais bien
qu’en infériorité numérique, les camarades de Zemit
Arbitres : Hallalchi, Brahim et Doulache
Buts : Boutlelis 58’ (CRT). Merazgua 85’ (USB)
meilleures conditions est sur le point de se concrétiser. Le solide joueur, passé deux équipes à la série des tirs au 15. ABM 23 24 hia, Kheddis, Hanifi, Boudib, Brinis (Aït Ali 63’) Avertis : Boutlelis, Boukhiar, Rachedi 77’ (CRT).
’entraîneur de la sélection marocaine, le Belge Eric Ge- n’ont pas cédé à l’assaut des Bouharbit et Bourahli. Ce
physiques, techniques et
psychologiques, quoiqu’il
brièvement à l’Ittihad Tripoli cet hiver, s’entraîne depuis mercredi
dernier avec l’ES Tunis.
but qui sourit aux Canaris.
Mohamed Rachid
L rets, a déclaré à propos du prochain match Maroc-Algérie
qu’«on ne peut pas dire d’office qu’on va gagner. Le football
16. CRT 19 24 Entr. : Hamada
AB Merouana : Khalfa, Boutemdjet, Nezar, Sid Ah-
choc s’est donc terminé sur un score vierge, au grand
bonheur des Cabistes, mais au grand dam des Clubistes
Merazgua, Leblatla, Moumene (USB).
Expul. : Benahmed (90’) CRT
sera privé des services med, Frioua, Ragdi (Boulaouidet 46’), Mehenaoui, CRT : Zitouni, Ould Lakhdar (Benahmed 88’) Sefir,
de certains joueurs, reste un sport, il n’est pas une science exacte. Et dans une CHAMPIONNAT Sebihi, Boukous (Rahmoune 65’), Kharchache, Abaze
qui se font ainsi rattraper par le NAHD à la première
Boukhiar, Benmoulay, Rachedi, Ghomari, Lechleche,
dont Daouadi et Derrag
(suspendus), Berremla et
SPORT URBAIN rencontre, tu peux faire match nul, gagner ou perdre». «On
sait qu’on doit gagner contre l’Algérie et avoir une grande LIGUE 2 (Tarache 75’)
Entr. : Cheriet
position. L. B.
Khelloufi, Benamar (Tlemçani 75’), Boutlelis, (Adda
Djalal 65’)
Laref (non qualifiés) et devra
donc faire avec les éléments La Grande-Poste vibre au rythme du freestyle chance de se qualifier à la CAN 2012. Une victoire est ex-
trêmement nécessaire. Mais avant que le match commence, La LNF établit le
Le RC Kouba a réussi hier un véritable festival de buts
● MSPB 2 – ASMO 1 Entr. : Kebdani
USB : Aziouane, Moumen, Ghassiri, Tria, Hiba
à sa disposition, notamment les deux équipes sont à égalité et celui qui marque le plus de programme du en s’imposant hier chez lui face à la lanterne rouge, Difficile mais méritée (Saâdelli 56’), Leblalta, Merazgua, Djerboue (Mechri
Attafen qui revient de
blessure. Ltyle.’esplanade de la Grande-Poste à Alger,r, a été,
hier, le théâtre d’un beau spectacle dee frees-
S’étant illustrés lors de la finale
bbuts remportera la rencontre. On ne peut pas dire d’office
qqu’on va gagner. Le football n’est pas une science exacte»,
a souligné vendredi Gerets dans une interview au journal
mois de mai l’AB Merouana, sur le score fleuve de 6 buts à 0. Dès
l’entame de la partie, les Algérois afficheront leurs Stade du 1er Novembre de Batna
67’), Bouzidi, Amrane, Djaïder (Mourghad 77’)
Entr. : Hammouche
Tout le monde s’attend à ce intentions quand Hanifi parviendra à ouvrir la marque
que les Mokdad, Zeddam, de coupe d’Algérie disputée dimanche marocain le Matin. Arbitres : Benbaka, Zid et Boughrara
La Ligue nationale de football à la première minute. Le CRT a hypothéqué sérieusement ses chances de
Kouidri et autres Babouche dernier, Nawel Hadjaf, Karim Mallem A une question sur l’importance de ce match et s’il était Buts : Hacinet (4’) et Bouraoui (53’) MSPB. Ameur
(LNF) a arrêté les dates des Après la pause, les coéquipiers de Hosni marqueront maintien après avoir été tenu en échec par une excel-
rééditent l’exploit du et Fahem Regrag, ont improvisé un petit décisif pour la qualification, Gerets a répondu : «Même si on Yahia (47’) ASMO
trois prochaines journées du cinq autre buts, dont trois de Hanifi et deux autres, qui lente équipe de l’USB qui a dominé outrageusement
Dynamos, car désireux de spectacle de Freestyle au niveau de l’esplanade
lanade bat
b l’Algérie, on n’est pas encore qualifiés.» «Décisif, certai- Expls : Oumamar (78’) ASMO
championnat professionnel seront l’œuvre de Aït Ali et Benkouider. A la défaveur les débats. Les protégés de Hammouche ont raté
faire plaisir à leurs fans de la Grande-Poste qui a attiré une centaineentaine nement
n pas. Il faut prendre 7 points sur les trois matchs pour MSPB : Litim, Chouati (Adjali 76’), Zegrir (Zeghidi
de Ligue 2, prévues au de ce revers, l’ABM semble avoir mis un pied en divi- lamentablement plusieurs occasions en première pé-
qui viendront, à coup sûr, de curieux venus découvrir ce sport artistique.
istique. être
ê sûr de se qualifier», a-t-il fait remarquer. Concernant 54’), Hacinet, Bitam, Belhadi, Hezil, Aguini, Bouraoui
courant du mois de mai, sion amateurs. M. A. riode. En seconde mi-temps, les protégés de Kebdani
en grand nombre pour les Les jeunes et moins jeunes ont d’ailleurs urs vibré le
l nombre de joueurs marocains qui seront présélectionnés (Louanas 75’), Rezigui, Iouanas
rapporte la LNF sur son site. montrent un visage plus offensif et la domination du
PHOTO : B. SOUHIL

supporter et faire la fête avec plus d’une heure avec les prouesses techniques
niques et pour
p affronter l’Algérie le 4 juin prochain, le technicien Entr. : Mouassa
La 25e journée aura lieu le
eux. Par ailleurs, il y a lieu
de prendre très au sérieux
figures artistiques présentées par nos trois
freestylers, venus spécialement de France
is jeunes
nce pour
belge
b a indiqué : «On est pour le moment à 29 joueurs ou 30
présélectionnés,
p et je garde la liberté d’y ajouter un ou deux
vendredi 13 mai à partir de ● CSC 0 – CAB 0 ASMO : Saoula, Youcef Yacine (Boussaid 64’), Sahraoui,
Mazari, Bouamria, Bey, Sari, Mebarki, Aïni, Benmes-
CRT porta ses fruits à la 58’ de jeu par Boutlelis qui
ouvre la marque. Les visiteurs réagiront et réussiront à
16h, tandis que la 26e journée égaliser par Merazgua à la 85’. O. Salem
les propos du coach du
Desportivo, Arsenio Tubia,
faire découvrir ce sport méconnu chez nous.ous. C’est
à cet effet que les jeunes freestylers et leur
ur mana-
autres
a
plus
joueurs», avant de préciser : «On retiendra 22 joueurs
p les gardiens de but, ça sera 25 joueurs pour l’Algérie.»
a été fixée au vendredi 20
mai à 16h, sauf pour la
Le leader cale encore ! saoud (Ameur Yahia 33’), Ghouti (Oumamar 46’)
Entr. : Durin
qui avait déclaré, rappelons- ger Céline et Karim Louas, de l’agence nce Com «En gros, a-t-il dit, ça sera le même groupe. Il y aura un ou AVIS DE DÉCÈS
le : «Nous sommes en mesure rencontre CS Constantine - Stade chahid Hamlaoui (Constantine)
Well, ont choisi la Grande-Poste, dans la mesure où nale d’Alger, mais il compte aussi sillonner les deux nouveaux joueurs, sans plus. On va essayer de voir Bien que le MSP Batna ait bataillé dur hier pour s’ad-
ASM Oran, dont le coup Arbitres : Bousseter, Hassi, Hamou
de renverser la vapeur à cette discipline est un sport de rue qui se pratique quartiers de la capitale et offrir des spectacles aux les joueurs qui ont notre confiance le plus tôt possible et de d’envoi sera donné à 19h. La Averts : Bououdene (15’), (43’), Zemit (71’) CSC
juger les trois points face à l’ASM Oran sur le score La famille Saïdi de Kouba et Guenzet (Beni Yala), parents et alliés
Alger» ; mieux, «nous allons étriqué de 2 buts à 1, il n’en demeure pas moins que sa
leur rendre la monnaie de la
en milieu urbain. Karim, Fahem et surtout Nawel, jeunes Algérois. Avec un palmarès éloquent dans collecter le plus de renseignements sur nos joueurs qui jouent LNF a programmé la 27e Expul. : Bououdene (43’) CSC ont la douleur de faire part du décès de
qui avait attiré la curiosité des badauds lors de ce les différents tournois internationaux, et autres en Europe.» victoire est amplement méritée.
pièce». Aux Mouloudéens de journée pour le vendredi 27 CSC : Daïf, Hadjadj (Kebia 70’), Yacef, Cheniguer
contredire cette prophétie. spectacle du fait que c’est une jeune fille, et pour
la première en Algérie, sont très satisfaits de l’écho
championnats de France et d’Europe dans la dis-
cipline, Nawel, Fahem et Karim, qui font partie
Concernant la domiciliation du match qu’il aurait aimé voir mai et toutes les rencontres (Ferhat 70’), Khellaf (Amrous 50’), Derrahi, Bouou-
Dès le début, le MSPB part en attaque et arrive tôt à
ses objectifs en ouvrant la marque par l’entremise de
SAIDI AMAR
Notons, enfin, que la partie se dérouler à Casablanca, le sélectionneur du Maroc a consi- débuteront à 16h. Pour dene, Kabri, Lemaïci, Zemit, Soualah ancien instituteur à Kouba, ancien directeur d'école à Hydra,
qu’ils ont eu de la part d’un public improvisé. du collectif Authentic’s basé à Marseille, espèrent déré que c’était «une décision qui a été prise par le gouver- Hacinet (4’). Le MSPB réussit à préserver son avance
sera arbitrée par un trio rappel, la 24e journée aura Entr. : Khezzar
soudanais (Abderrahmane, C’est ainsi qu’ils comptent renouveler l’initiative représenter l’Algérie au prochain Championnat nement pour donner un signal fort non seulement au peuple lieu ce vendredi avec deux CAB : Baâbouche, Kefaïfi, Benamara, Kerboua, Che-
durant le premier half. survenu le 6 mai à l'âge de 92 ans. L'enterrement aura lieu ce
Hamid et Adam), alors que le très prochainement, avec plusieurs projets en du monde de freestyle et de sport urbain qui se marocain, mais aussi pour la communauté internationale», De retour des vestiaires, les locaux sont cueillis à froid, jour, 7 mai, au cimetière de Ben Omar, Kouba. La levée du corps
matches à huis clos au bana, Saïdi, Maïdi, Bitam, Brahem-Salem, Bouharbit
commissaire au match sera le perspective. déroulera avant la fin de l’année à Chypre. Des affirmant qu’il acceptait «cette décision parce que Marra- quand Ameur Yahia égalise (47’). Les locaux réagis-
Le trio de freestylers se produira d’ailleurs, dès conctacts ont d’ailleurs été pris à ce propos avec
programme : CS Constantine (Nahili 90’), Bourahli (Bouchouk 68’). sent vite et reprennent l’avantage au score six minutes se fera du domicile, 32, rue Ali Cherif, Kouba à partir de 12h 30.
Tunisien Benkhadidja. kech est le poumon du tourisme marocain, même si j’avais - CA Batna et JSM Skikda - MO Entr. : Tebib.
Abdelmadjid Riad juin prochain, à l’occasion de la Foire internatio- la FAF. T. A. S. espéré jouer à Casablanca». APS Constantine.
plus tard par Bouraoui. A. N. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.
ALGER 18°
29° ORAN 18°
24° CONSTANTINE 14°
30° OUARGLA 20°
35°

El Watan
Retrouvez les prévisions complètes sur www.elwatan.com

LE QUOTIDIEN INDÉPENDANT - Samedi 7 mai 2011


COMMENTAIRE

L’heure
de vérité ? Par Mohammed Larbi
es Israéliens qui marchent sur les pas des Palestiniens,

L du jamais vu depuis le début du conflit du Proche-


Orient en 1948. La raison en est bien simple, car il
s’agit pour eux d’ériger le plus d’obstacles dans le
parcours actuel des dirigeants palestiniens, jusque-là sans
faute pour avoir puisé dans l’appareil diplomatique, refait
leur unité, tout en amenant le Hamas à démonter en quelques
mots la thèse israélienne en déclarant qu’il milite pour la
création d’un Etat palestinien à Ghaza et en Cisjordanie. Et
rien d’autre, ou encore nulle part ailleurs, toute précision
dans un tel cas devenant inutile. Un parcours sans faute et le
monde le leur a bien rendu en manifestant sa nette volonté
d’accueillir en son sein et dès le mois de septembre prochain
l’Etat palestinien indépendant. Il est vrai que l’on compte
encore quelques voix réfractaires, mais les Israéliens, en
MÉDIA STAR 2011 perdant leur assurance, viennent de démontrer que tout est
possible, et que cette année sera bien celle de l’Etat
palestinien, et dans un tel cas de figure, rien ne vaut un

Nedjma récompense raisonnement par l’absurde.


Les Israéliens mènent une contre-campagne et les déclarations
de leur Premier ministre traduisent tout simplement un
sentiment de panique. Le constat est celui d’un ancien

des journalistes ministre de la Défense et actuellement président de la


Commission de la défense et des affaires étrangères au
parlement israélien : «Netanyahu a affirmé que cet accord
(entre le Hamas et le Fatah ndlr) stoppait le train de la paix.

W
ataniya Telecom Algérie-Nedjma Mais de quel train et de quelle paix parlait-il ?» Même si lui
a organisé, dans la soirée du et son parti n’avaient pas fait mieux, ce responsable s’oppose
4 mai à l’hôtel Sheraton Club crûment au discours actuel du Premier ministre. Benjamin
des Pins, une cérémonie haute en couleur Netanyahu n’a jamais, autant que ces derniers jours, fait
lors de la remise des prix aux lauréats de
la 5e édition du concours Média Star. Un
référence à la paix, un terme qui n’a plus de sens, depuis que
événement qui coïncide avec la célébration les Israéliens s’en sont emparés pour mieux le vider de toute
de la Journée internationale de la liberté sa substance. A l’inverse, celui qui accuse Netanyahu «de
de la presse. L’opérateur étoilé saisit cette réagir sans raisonner, sous l’effet de la panique» ne pourrait,
occasion pour rendre hommage à des quant à lui, être qualifié de partisan de la paix, car tout ce qui
personnalités dont le parcours a marqué les différencie la classe politique israélienne est la démarche.
médias algériens. Elle est divisée entre ceux qui disent non, et ceux qui en font
Joseph Ged, directeur général de Wataniya une mission impossible. L’approche est donc tactique et, en
Telecom Algérie-Nedjma, a déclaré : «Nous ce sens, les Palestiniens ont eu tout le temps de le constater
tenons à célébrer avec vous depuis 2006 la depuis le lancement, en 1991, des premières négociations. Ils
Journée internationale de la liberté de la ont eu en face d’eux la droite, puis la gauche, et même les
presse qui coïncide avec le 3 mai de chaque deux en même temps. Tous leurs interlocuteurs avaient entre
PHOTO : DR

année. Média Star demeure notre événement leurs mains une espèce de feuille de route, comportant ce que
phare en direction de la presse, car il est fait les spécialistes appellent «les questions consensuelles»
pour vous et par vous dans un concept alliant engageant tous les dirigeants israéliens dans les rapports avec
compétition journalistique et hommage aux Lauréats de l’édition 2011
tout processus de paix. Cela va du refus de tout retrait des
professionnels des médias.» Ce concours territoires palestiniens et arabes à la question de l’eau tout
récompense les meilleurs travaux traitant El Watan Economie et à Djaid Abderrahmane terroriste en mai 1993, Abderrahmane
d’El Ayam El Djazaïria. Mahmoudi, auteur de nombreux ouvrages aussi stratégique dans une région qui en manque. Justement,
des questions liées aux technologies de le règlement de ces questions porte en lui une profondeur que
l’information et de la communication (TIC), Le Prix de la radio a été octroyé à deux dont la Face cachée du mensonge (1991)
journalistes de la radio régionale de Jijel sur et Sous les cendres d’Octobre (1998), beaucoup tentent d’occulter. La création d’un Etat palestinien
de la problématique de leurs usages sociaux
ainsi qu’à leur développement en Algérie. un sujet de facebook et un autre de la Chaîne Nabiha Terbèche, ancienne journaliste à définirait du coup les véritables frontières d’Israël et pas
Après examen des travaux et à l’issue de II sur la révolution des facebookers. l’APS, Redouane Bendali, le commentateur celles que ce dernier voudrait fixer aussi bien par la force que
la délibération finale, le jury a sélectionné Quant au Prix de la presse électronique et sportif aux «quatre Mondial» (1982, 1986, dans le cadre d’arrangements qui n’en sont en aucun cas, car
5 meilleurs travaux parmi les 80 spécialisée, il a été décerné à Tazaïrt Samir 1994 et 2010) et Zouaoui Abderrezak, ils ont le reflet d’un rapport de force, et pas celui de la
candidatures. Le Prix de la presse écrite a de l’hebdomadaire IT Mag qui a traité un ancien commentateur sportif à la télévision légalité. Il y a une limite à tout, ce que les Israéliens semblent
été décerné respectivement à Midjek Fella sujet sur le e-commerce et paiement en qui a commenté entre autres les Jeux avoir compris.
pour son article «sécurité informatique : ligne. Parmi les journalistes honorés figurent méditerranéens en 1975 à Alger.
les dessous d’un marché juteux» paru dans Tahar Djaout qui a été victime d’un attentat Kamel Benelkadi
ANNABA
POINT ZÉRO
L’HOMME LE PLUS
Un président, vu par un médecin en grève RECHERCHÉ, ARRÊTÉ
■ Objet de 15 mandats d’ar- les mêmes sources, il s’agit de
Par Chawki Amari rêt et de 14 condamnations M. Djalal, répondant au so-
’abord une moustache autoritaire qui blanchit et un carnet d’adresses régionales. Il a deux bras : l’un

D
par contumace, l’homme le briquet de Djadja (poulet), un
comme un discours en papier exposé au soleil et d’eux, celui où est marqué «agiter avant l’emploi», plus recherché par les services repris de justice sinistrement
des sourcils toujours froncés tel un panneau de sert à saluer la foule pour lui faire croire qu’il l’aime ; de sécurité dans la wilaya de célèbre pour ses agressions
signalisation qui indique où se trouve le commissariat l’autre bras est plus utile, il sert à activer les réseaux, à Annaba ne sévira plus. Selon à main armée, cambriolages,
central. La bouche affaissée sur les côtés, celle d’un tabasser étudiants, chômeurs ou médecins, à nommer des sources judiciaires, il sera viols et vols de véhicules. Agé
enfant asocial qui n’aime pas communiquer, et le regard dénommer et à se faire obéir, comme par Khalida Toumi présenté aujourd’hui devant de 22 ans, Djadja a été mis hors
le procureur de la République d’état de nuire par les éléments
clair, bien qu’insondable pour le commun des mortels. qui vient de mettre fin à une polémique en autorisant
près le tribunal de Annaba pour de la 13e sûreté urbaine.
Ensuite, il a des poches sous les yeux comme toutes finalement le livre de Benchicou. Vu en coupe, un répondre de ses actes. Selon M.-F. G.
les personnes qui ne dorment pas bien, mais aussi président a aussi un cœur qu’il utilise peu pour ne pas
de vraies poches à la profondeur infinie. Dans l’une le fatiguer et un estomac dont l’intérieur est codé dans
d’elles, 23 milliards de dollars, la rallonge budgétaire un document secret du Val-de-Grâce. Et un cerveau dont À NOS LECTEURS ET ANNONCEURS
qu’il vient de donner au pays pour financer les hausses aucun électro-encéphalogramme n’a réussi à identifier
CHANGEMENT D’ADRESSE
de salaires et acheter un peu de paix sociale au les intentions. Que veut-il pour son pays ? On ne le
marché de gros. Dans les autres poches, plusieurs saura pas, la médecine est malade, rendant impossible El Watan informe ses lecteurs et ses annonceurs
cartes à jouer, à masquer ou à exhiber comme le font tout diagnostic. Les résidents sont en grève et le de la région de Blida du transfert de son bureau
les prestidigitateurs, ou à faire valoir de menace ou scanner de l’hôpital central est toujours en panne. La régional au centre des affaires El Wouroud, local
de coup de poker de dernière minute. Dans la poche faute à Ould Abbès, qui a oublié les pièces de rechange n°66, 3e étage. Tél/fax : 025 31 31 67
intérieure, un derrick de pétrole, une bouteille de gaz dans son garage.

Vous aimerez peut-être aussi