Vous êtes sur la page 1sur 24

Cours de Transfert de chaleur

MODULE : THERMODYNAMIQUE ET THERMIQUE


Filière : Cycle d’Ingénieur « Génie Civil » (Première année)
Semestre 6
E2IM Ecole de l'Ingénierie et d'Innovation de Marrakech
Université Privée de Marrakech

Année universitaire 2019/2020

PhD. Khaoula REHHALI


Cours de Transfert de chaleur

Chapitre III :
Transfert de chaleur par convection

MODULE : THERMODYNAMIQUE ET THERMIQUE


Filière : Cycle d’Ingénieur « Génie Civil » (Première année)
Semestre 6
E2IM Ecole de l'Ingénierie et d'Innovation de Marrakech
Université Privée de Marrakech

Année universitaire 2019/2020

PhD. Khaoula REHHALI


Sommaire

1 Introduction

2 Formulation des problèmes de convection

3 Loi de Newton et coefficient d’échange convectif

4 Analyse dimensionnelle

5 Corrélations

6 Méthodologie de calcul du coefficient 𝒉 et du flux de chaleur par convection

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 3


1 Introduction

o A l’inverse de la conduction thermique de type diffusif, la convection thermique correspond à des transferts
de chaleur qui s’effectue simultanément avec des transferts de masse.

o la convection correspond donc à des transports supportés par des mouvements macroscopiques de la matière.
Elle existe au sein des milieux fluides dans lesquels elle est généralement prépondérante.

o Le transfert de chaleur par convection résulte de deux mécanismes:


• juste à la surface là où la vitesse du fluide est nulle, il y a transfert par conduction vers le fluide;
• alors que loin de la surface le transfert résulte aussi du déplacement du fluide.

o Exemple : La chaleur s’écoule par conduction de la surface chauffée de la


casserole aux molécules du fluide adjacentes. Ensuite l’énergie transférée
augmente la température et l’énergie interne de ces molécules. Ces
molécules vont se mélanger avec celles situées dans une région à basse
température et leur céder une partie de leur énergie. l’écoulement transporte
le fluide et l’énergie.

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 4


1 Introduction
o Selon la nature du mécanisme qui provoque le mouvement du fluide on distingue :

✓ Convection naturelle ou libre: l’écoulement du fluide est dû simplement à la présence d’un


gradient de température dans le milieu fluide et par conséquent un gradient de densité. Par
exemple, L’air chaud au voisinage d’un convecteur électrique d’une pièce d’habitation étant
moins dense que l’air environnant, entame un mouvement ascensionnel du fait de la poussé
d’Archimède. Cette ascension aspire de l’air froid qui va pouvoir se réchauffer au contact du
convecteur mais permet aussi à l’air chaud d’échanger de l’énergie avec l’air situé en
hauteur. De ce fait, l’air en mouvement se refroidit et donc retombe.

✓ Convection forcée: l’écoulement du fluide est provoqué par une source extérieure d’énergie
(gradient de pression), telle une pompe , une turbine ou un ventilateur…

✓ Convection mixte: Le mouvement du fluide est produit simultanément par l’effet du


gradient de température et de pression.

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 5


1 Introduction

o L’étude du transfert de chaleur par convection permet de déterminer les échanges de chaleur se produisant
entre une paroi et un fluide en écoulement.
o On distingue alors classiquement deux grands types de configurations caractérisant la géométrie du système :
✓ Ecoulements externes: typiquement les écoulements autour d’obstacles (aéronautique, …).
✓ Ecoulements internes: concernent les écoulements dans les tuyaux (échangeurs) ou dans les locaux
(thermique du bâtiment).

o Compte tenu du lien entre le transfert de masse et le transfert de chaleur, il est nécessaire
également de considérer la nature du régime d’écoulement : régime laminaire ou
turbulent.
✓ Un écoulement laminaire est un écoulement directionnel caractérisé par des lignes
de fluides (linges de courant) bien identifiables parallèles aux parois.
✓ Un écoulement turbulent n’est pas directionnel, il est donc caractérisé par des
structures tourbillonnaires qui favorisent le brassage du fluide et donc les échanges
de chaleur.
o Pour certaines configurations, l’écoulement peut évoluer d’un régime laminaire à un
régime turbulent en passant par une phase de transition.

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 6


2 Formulation des problèmes de convection

o Les équations de conservation décrivant le phénomène de convection sont :

• Equation de conservation de la masse : Équation de continuité

𝜕𝜌
+ 𝛻 𝜌𝑉 = 0
𝜕𝑡
• Equation de conservation de la quantité de mouvement
𝐷𝑉
𝜌 = −𝛻𝑝 + 𝜇𝛻 2 𝑉 + 𝜌𝑔
𝐷𝑡
• Equation de conservation d’énergie
𝐷𝑇 2
𝐷𝑃
𝜌𝑐𝑝 = 𝜆𝛻 𝑇 + 𝛽𝑇 +𝜙
𝐷𝑡 𝐷𝑡

o La résolution de ces équations aux dérivées partielles est en général très complexes, c'est, entre autres,
l'un des objectifs de la mécanique des fluides numérique. On préfère souvent recourir à des lois
phénoménologiques telle que la loi de Newton.
Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 7
3 Loi de Newton et coefficient d’échange convectif

o Quelque soit le type de convection (naturelle ou forcée) et quelque soit le régime d'écoulement du fluide
(laminaire ou turbulent). Le mécanisme de transfert de chaleur par convection est décrit par la loi de
Newton « Au voisinage d’un solide de température de surface 𝑇𝑠 , un fluide en mouvement à la température 𝑇𝑓 ,
reçoit une densité de flux de chaleur 𝜑»:
𝑻𝒇
𝝋 = 𝒉 (𝑻𝒔 − 𝑻𝒇 ) 𝝓

𝝋 : densité de flux de chaleur transmis par convection, 𝑊. 𝑚−2


𝒉 : coefficient d’échange convectif 𝑊. 𝑚−2 . 𝐾 −1
𝑻𝒔 : Température de la surface d’échange 𝐾
𝑻𝒇 : Température du fluide loin de la surface d’échange 𝐾 𝑻𝒔
(𝑺)

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 8


3 Loi de Newton et coefficient d’échange convectif

o Les conditions de l’écoulement varient le long d’une surface, donc 𝒉 varie et par conséquent le densité du flux
de chaleur varie aussi.

o Le flux de chaleur 𝜙 est obtenu en intégrant la densité du flux de chaleur sur toute la surface 𝑆 :

𝝓 = (𝑻𝒔 − 𝑻𝒇 ) න 𝒉 𝒅𝑺

o Le flux de chaleur peut être exprimée en fonction d’un coefficient d’échange convectif moyen ℎഥ :

𝟏
𝝓 = 𝒉ഥ 𝑺(𝑻𝒔 − 𝑻𝒇 ) 𝒉ഥ = න 𝒉 𝒅𝑺
𝑺
➢ Résistance thermique de convection :
𝚫𝑻 𝟏
𝝓 = 𝒉ഥ 𝑺(𝑻𝒔 − 𝑻𝒇 ) et 𝝓= 𝑹𝒕𝒉 =
𝑹𝒕𝒉 𝒉ഥ 𝑺

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 9


3 Loi de Newton et coefficient d’échange convectif

o Le problème majeur à résoudre avant le calcul du flux de chaleur consiste à déterminer ℎ qui dépend d'un
nombre important de paramètres :
• Les caractéristiques du fluide: la conductivité thermique, λ; la capacité thermique, 𝑐𝑝 ; la viscosité
dynamique, 𝜇 et la masse volumique, 𝜌
• Les caractéristiques de l’écoulement: la vitesse moyenne du fluide, 𝑉
• L’écart de la température, 𝑇𝑠 − 𝑇𝑓
• La forme de la surface d'échange.

Ordre de grandeur du coefficient de transfert de chaleur par convection ℎ

Convection naturelle Convection forcée

Dans un gaz 2 10 𝑊. 𝑚−2 . 𝐾 −1 Dans un gaz 10 200 𝑊. 𝑚−2 . 𝐾 −1


Dans un liquide 100 1000 𝑊. 𝑚−2. 𝐾 −1 Dans un liquide 100 50000 𝑊. 𝑚−2. 𝐾 −1

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 10


3 Loi de Newton et coefficient d’échange convectif

o Il existe quatre méthodes générales pour déterminer les coefficients d'échange de chaleur par convection ℎ :
• Résolution analytique ou numérique des équations de conservation;
• Études approchées de la couche limite par les méthodes d'intégrations;
• Analyse dimensionnelle combinée avec l'expérience;
• L'analogie entre le transfert de chaleur, de masse et de quantité de mouvement.

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 11


4 Analyse dimensionnelle

o La complexité des phénomènes de convection rend nécessaire l’utilisation de techniques générales qui
permettent de limiter le nombre des paramètres d’un problème. Ces techniques sont l’analyse dimensionnelle
et la similitude.

o Les méthodes de similitude imposent la connaissance des équations régissant le phénomène. En convection,
la similitude imposent:
▪ la connaissance des équations de conservation (Voir partie formulation des problèmes de convection);
▪ Considérations d’un nombre important d’hypothèses simplificatrices;
▪ Réécriture des équations en tenant compte des hypothèses simplificatrices;
▪ Détermination de variables adimensionnelles;
▪ Ecriture des équations sous leurs formes adimensionnelle en faisant apparaître des groupements sans
dimension.

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 12


4 Analyse dimensionnelle

o Contrairement à la méthode de similitude, la méthode de l’analyse dimensionnelle ne donne pas d’équations


pouvant être résolues, il suffit de connaître toutes les grandeurs physiques intervenant ainsi que leur
dimension pour pouvoir retrouver des groupements sans dimension (nombres sans dimension).

o Le but commun de l’analyse dimensionnelle et la similitude est de déterminer, à partir des grandeurs
physiques dimensionnelles qui interviennent, un plus petit nombre de groupements sans dimension. Mais la
méthode utilisant l’analyse dimensionnelle reste la méthode la plus aisée dans sa mise en œuvre.

o les nombres sans dimension très utiles dans l’étude de la mécanique des fluides et en particuliers dans les
phénomènes convectifs sont :
✓ Le nombre de Reynolds (𝑅𝑒);
✓ Le nombre de Nusselt (𝑁𝑢);
✓ Le nombre de Grashof (𝐺𝑟);
✓ Le nombre de Prandtl (𝑃𝑟);
✓ Le nombre de Rayleigh (Ra).

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 13


4 Analyse dimensionnelle

➢ Nombre de Reynolds (𝑹𝒆):


Le régime d’écoulement d’un fluide peut être laminaire ou turbulent. Le passage d’un régime a un autre est
caractérise par le nombre de Reynolds.

𝑽𝑳
𝑹𝒆 =
𝝂

Où: 𝑉: vitesse du fluide (𝑚. 𝑠 −1 )


𝐿: dimension caractéristique (𝑚)
𝜈 : viscosité cinématique du fluide (𝑚2 . 𝑠 −1 )

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 14


4 Analyse dimensionnelle

➢ Nombre de Nusselt (𝑵𝒖):


Ce nombre caractérise l’importance de la convection par rapport a la conduction : c’est le rapport de la quantité
Δ𝑇
de chaleur échangée par convection ℎ 𝑆 Δ𝑇 à une quantité de chaleur échangée par conduction 𝜆 𝑆 .
𝐿

ℎ 𝑆 𝛥𝑇
𝑁𝑢 =
𝛥𝑇
𝜆𝑆
𝐿

𝒉𝑳
𝑵𝒖 =
𝝀
Le nombre de 𝑁𝑢 est une fonction directe de ℎ. Sa connaissance permet de donc de déterminer la valeur du
coefficient d’échange par convection ℎ.
Plus le nombre de Nusselt est important plus le transfert par convection domine devant le transfert par
conduction.

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 15


4 Analyse dimensionnelle

➢ Nombre de Grashof (𝑮𝒓):


Il caractérise la force de viscosité du fluide.

𝒈𝜷𝚫𝑻𝑳𝟑
𝑮𝒓 =
𝝂𝟐

Où: 𝑔: accélération de la pesanteur (𝑚. 𝑠 −2 )


𝛽: coefficient de dilatation thermique du fluide (𝐾 −1 )
𝛥𝑇: différence de température entre la surface d’échange et le fluide (𝐾)
𝐿: dimension caractéristique (𝑚)
𝜈 : viscosité cinématique du fluide (𝑚2 . 𝑠 −1 )

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 16


4 Analyse dimensionnelle

➢ Nombre de Prandtl (𝑷𝒓):


Le nombre de Prandtl caractérise l’influence de la nature du fluide sur le transfert de chaleur par convection:
𝝁𝒄𝒑 𝝂
𝑷𝒓 = =
𝝀 𝜶

Où: 𝜇: viscosité dynamique du fluide; 𝜇 = 𝜈𝜌 (𝐾𝑔. 𝑚−1 . 𝑠 −1 )


𝑐𝑝 : capacité thermique massique du fluide (𝐽. 𝐾𝑔−1 . 𝐾 −1 )
𝜆: conductivité thermique (𝑊. 𝑚−1 . 𝐾 −1 )
𝛼: diffusivité thermique (𝑚2 . 𝑠 −1 )
𝜈 : viscosité cinématique du fluide (𝑚2 . 𝑠 −1 )

Nombre de Rayleigh (𝑹𝒂):


Le nombre de Prandtl peut être combiné au nombre de Grashof pour former le nombre de Rayleigh.

𝒈𝜷𝚫𝑻𝑳𝟑
𝑹𝒂 = 𝑮𝒓. 𝑷𝒓 =
𝜶𝝂

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 17


4 Analyse dimensionnelle

❖ Principe de l’analyse dimensionnelle


o L'analyse dimensionnelle nécessite des calculs mathématiques simples. Pour appliquer l'analyse dimensionnelle
il est indispensable de connaître au préalable les variables qui influencent le phénomène.

o Tout phénomène est fonction d’un certain nombre de grandeurs physiques n. Établir une loi physique consiste à
chercher une relation mathématique entre les différentes variables intervenant dans le phénomène, si la relation
existe, elle peut s’exprimer sous la forme :
𝑓 𝐸1 , 𝐸2 , 𝐸3 , … , 𝐸𝑛 = 0

o Dans l’analyse dimensionnelle, selon le théorème de Vaschy-Buckingham (ou Théorème 𝝅) dans un problème
comprenant n grandeurs physiques où il y a m dimensions fondamentales, on peut réécrire ces grandeurs
physiques en (n-m) nombres sans dimensions. Nombre sans dimension

𝒇 𝑬 𝟏 , 𝑬𝟐 , 𝑬𝟑 , … , 𝑬𝒏 = 𝟎 𝒇 𝝅𝟏 , 𝝅𝟐 , 𝝅𝟑 , … , 𝝅𝒏−𝒎 = 𝟎
ou
𝝅𝟏 = 𝒇 𝝅𝟐 , 𝝅𝟑 , … , 𝝅𝒏−𝒎
Grandeur physique avec
dimension

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 18


4 Analyse dimensionnelle

➢ Dimensions fondamentales
Dans le système international, les dimensions fondamentales sont les suivantes :
• La longueur 𝐿;
• Le temps 𝑇;
• La température 𝜃;
• La masse 𝑀.
La formule dimensionnelle d’une grandeur physique découle des définitions et des lois physiques.
Exemple : La longueur d’une barre 𝐿
La vitesse d’une particule fluide 𝐿/𝑇

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 19


4 Analyse dimensionnelle et Similitude

Grandeurs fondamentales et secondaires en Analyse dimensionnelle

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 20


4 Analyse dimensionnelle

o L’application de l’analyse dimensionnelle et du théorème de Vaschy-Buckingham (ou Théorème 𝝅) pour


les phénomènes de convection a montré que les groupes sans dimensions obtenus sont :

✓ En convection naturelle , 𝑁𝑢, 𝐺𝑟 et 𝑃𝑟 : 𝑵𝒖 = 𝒇 𝑮𝒓, 𝑷𝒓 = 𝒇(𝑹𝒂)

✓ En convection forcée, 𝑁𝑢, 𝑅𝑒 et 𝑃𝑟 : 𝑵𝒖 = 𝒇 𝑹𝒆, 𝑷𝒓

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 21


5 Corrélations

o L’analyse dimensionnelle nous a indiqué qu’il existe une relation entre les trois nombres
adimensionnels (𝑁𝑢, 𝐺𝑟 et 𝑃𝑟) en convection naturelle et (𝑁𝑢, 𝑅𝑒 et 𝑃𝑟) . Cette relation ne peut pas
être établie théoriquement mais doit être déterminée expérimentalement. De nombreux résultats obtenus
par des scientifiques ont été rassembles dans la littérature. Ils sont
appelés corrélations expérimentales.

o L'ingénieur dispose alors d'une série de formules empiriques établies expérimentalement sur des
configurations typiques (voir annexe).

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 22


6 Méthodologie de calcul du coefficient 𝒉 et du flux de chaleur par convection

➢ Convection naturelle :
Le calcul d’un flux de chaleur transmis par convection naturelle s’effectue de la manière suivante :

• Calcul des nombres adimensionnels de 𝐺𝑟 et de 𝑃𝑟 .

• Suivant la valeur de 𝐺𝑟, choisir une corrélation expérimentale correspondante à la configuration

étudiée.

• Calcul de 𝑁𝑢 par application de cette corrélation.


𝝀 𝑵𝒖
• Calcul de ℎ 𝒉=
𝑳
• Calcul du flux chaleur échangé à partir de la relation de Newton

𝝋 = 𝒉 (𝑻𝒔 − 𝑻𝒇 )

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 23


6 Méthodologie de calcul du coefficient 𝒉 et du flux de chaleur par convection

➢ Convection forcée:
Le calcul d’un flux de chaleur transmis par convection forcée s’effectue de la manière suivante :

• Calcul des nombres adimensionnels de 𝑅𝑒 et de 𝑃𝑟 .

• Suivant la valeur de 𝑅𝑒, choisir une corrélation expérimentale correspondante à la configuration

étudiée.

• Calcul de 𝑁𝑢 par application de cette corrélation.


𝝀 𝑵𝒖
• Calcul de ℎ 𝒉=
𝑳
• Calcul du flux chaleur échangé à partir de la relation de Newton

𝝋 = 𝒉 (𝑻𝒔 − 𝑻𝒇 )

Khaoula Rehhali Chapitre III : Transfert de chaleur par convection 24

Vous aimerez peut-être aussi