Vous êtes sur la page 1sur 15

Traduit de Anglais vers Français - www.onlinedoctranslator.

com

4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat


Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

Dropshipping Supply Chain : les caractéristiques des PME pour l'adopter

Haslinda binti Musa, Mohd Syafiq bin Md Taib, Juhaini Jabar, Fararishah Abdul Khalid
1Faculté de gestion de la technologie et de technopreneurship, Universiti Teknikal Malaysia Melaka,

Hang Tuah Jaya, 76100 Durian Tunggal, Melaka, Malaisie


haslindamusa@utem.edu.my

Les petites et moyennes entreprises (PME) malaisiennes ont toujours été le principal fournisseur du développement économique du pays.
Cependant, des études limitées ont été menées dans le domaine de la chaîne d'approvisionnement en dropshipping. Par conséquent,
l'objectif principal de cette étude était de fournir un aperçu des caractéristiques des petites et moyennes entreprises malaisiennes qui ont
influencé l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de livraison directe dans leur gestion. Les données ont été recueillies au moyen de
questionnaires auprès de plusieurs secteurs d'activité de PME situées dans toute la Malaisie. Les résultats précisent qu'il y avait une
corrélation très positive entre les variables : 1. structure organisationnelle, 2. stratégie d'organisation, et 3. stratégie de l'entreprise vers
l'adoption de la chaîne d'approvisionnement drop-shipping. Les résultats significatifs de cette étude ont montré que les caractéristiques des
PME ont fortement contribué au niveau d'adoption de la livraison directe. Par conséquent, les résultats de cette étude soutiennent le cadre
proposé et confirment qu'ils contribuent effectivement à l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de livraison directe par les PME.

Mots clés: Dropshipping, Petites et moyennes entreprises, Innovation durable

1
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

1.0 Introduction

Avec la croissance rapide du commerce en ligne de nos jours, les PME ont de plus en plus besoin d'améliorer leurs
performances de vente en utilisant Internet. L'une des techniques populaires est appelée drop-ship. Le dropshipping peut
être décrit comme une technique de gestion de la chaîne d'approvisionnement où le détaillant ne conserve aucun produit
dans ses stocks. Au lieu de cela, ils transfèrent les commandes des clients et les détails de l'expédition au fabricant ou au
grossiste, qui expédie ensuite les produits directement aux clients.

L'utilisation de la plate-forme de livraison directe est devenue plus populaire au cours de la dernière
décennie avec l'augmentation du commerce électronique en Malaisie. Cette technique est un bon modèle
économique pour les fabricants et les détaillants qui souhaitent développer leur activité. Les fournisseurs se
concentreront sur la fabrication et l'expédition, tandis que les détaillants se concentreront uniquement sur les
ventes et les services à la clientèle. C'est un avantage pour les fabricants et les détaillants. Cependant, peu de
recherches ont été menées sur la livraison directe. L'objectif principal de cette recherche est d'étudier les
caractéristiques des PME qui affectent l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de livraison directe en
Malaisie. Cette recherche porte sur la taille et la structure organisationnelles, la stratégie d'entreprise et les
attitudes managériales. Sur la base des recherches de Khouja (2001),

Le résultat de cette recherche apporte des connaissances supplémentaires et une meilleure compréhension de l'adoption de la méthode
de livraison directe, qui est une chaîne d'approvisionnement innovante qui peut être appliquée par les PME malaisiennes.

1.2 Énoncé du problème

Actuellement, les petites et moyennes entreprises (PME) ont attiré l'attention des universitaires et
des praticiens car elles ont réalisé la contribution significative apportée par les PME à la croissance de la
nation. Selon une étude, ils ont constaté que la contribution des PME au produit intérieur brut (PIB) de
l'Asie atteint 30 à 60 % et les opportunités d'emploi de 40 à 80 % de la main-d'œuvre (Chong et al., 2014).
Cela inclut les PME qui font des affaires en ligne.

Dans le contexte malaisien, il ne fait aucun doute que les PME jouent un rôle crucial dans le développement de
l'économie malaisienne. Malheureusement, leur contribution à l'économie nationale est encore considérée comme faible.
Selon le président-directeur général de SME Corp (2013), Datuk Hafsah Hashim, ce problème est survenu en raison de la
variété des défis et des circonstances qui empêchent les PME de développer davantage leurs activités, tels que le coût
croissant des matières premières, l'augmentation des frais généraux , les contraintes de trésorerie et l'incapacité d'accéder
au financement et au fonds de roulement.

Afin de surmonter ces problèmes, SME Corp a formulé des stratégies clés pour aider les PME à poursuivre leur
succès en affaires, notamment en intégrant l'innovation dans leurs organisations. Par conséquent, une innovation
appropriée et appropriée aidera les PME à développer leur activité.

De nos jours, il y a une augmentation rapide de l'intérêt des entreprises pour la construction d'organisations durables (Pfeffer,
2010). Tout comme les grandes entreprises, les PME sont également impatientes de s'assurer que leurs capacités se maintiennent
dans les industries. Avec les technologies d'aujourd'hui et l'essor du marketing des médias sociaux, les PME peuvent désormais
facilement entrer dans les industries commerciales et pénétrer la part de marché. L'écart et les limites pour qu'ils puissent rivaliser
avec chacun sont maintenant très faibles. Tout le monde peut créer sa propre entreprise n'importe quand et n'importe où. Ceci a
cependant conduit les PME à un autre problème ; le nombre de concurrents a désormais doublé, voire triplé.

2
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
Les PME des pays en développement comme la Malaisie ont commencé à se concentrer sur une chaîne d'approvisionnement et des
opérations efficaces. L'un des types de chaîne d'approvisionnement les plus utilisés par les PME aujourd'hui est la chaîne
d'approvisionnement en ligne. De nombreuses recherches et études ont été menées dans le domaine du commerce en ligne en Malaisie.
Cependant, le concept d'adoption d'une chaîne d'approvisionnement en dropshipping est plutôt rare. Par conséquent, cette étude conduit à
un aperçu des caractéristiques des PME qui seront les plus susceptibles d'adopter la livraison directe dans leur système de chaîne
d'approvisionnement.

2.0 Revue de la littérature

2.1 Définition de la chaîne d'approvisionnement de livraison directe

D'après Lieber et al. (2011), la livraison directe se produit lorsque les détaillants envoient des commandes aux
grossistes, qui expédient ensuite la commande directement au client, ce qui réduit la nécessité pour un détaillant de gérer
les stocks et de réduire les coûts de distribution. Cela dépendrait fortement de l'efficacité de la vitesse de communication au
sein de la chaîne d'approvisionnement, des grossistes, des détaillants aux consommateurs. Contrairement aux détaillants
traditionnels, le dropshipping est différent de la gestion habituelle de la chaîne d'approvisionnement où le grossiste est en
charge de la gestion des stocks pour les détaillants (Katircioglu et al., 2014). La livraison directe diffère en ce sens que les
détaillants ne détiennent ni ne gèrent l'inventaire mais vendent seulement, tandis que les grossistes détiennent l'inventaire
et distribuent les produits au nom des détaillants.

L'une des plus grandes différences entre la livraison directe et la vente au détail traditionnelle est la vente sur Internet et
elle n'est basée que sur le flux de marchandises et le flux d'informations au sein de la chaîne d'approvisionnement. Dans la vente au
détail traditionnelle, un magasin physique est nécessaire, où un client sélectionne des produits et les paie au même moment et au
même endroit au moment où le client reçoit physiquement le produit (Heizer et al., 2014).

2.2 Petites et moyennes entreprises (PME) en Malaisie

En cette ère difficile, une petite et moyenne entreprise (PME) est devenue un centre d'intérêt pour
chercheur et académicien. Ils constituent désormais une entité importante qu'il ne faut pas négliger. C'est
parce qu'ils ont une contribution significative au développement économique du pays.

Les PME jouent un rôle important dans l'économie malaisienne. Sur la base du rapport du recensement
économique de la Malaisie (2011), il a montré qu'il y avait 645 136 PME en activité en Malaisie, ce qui
représente également 97,3 % du total des établissements commerciaux. En plus de cela, les PME emploient
environ 3,7 millions sur un total de 7,0 millions de travailleurs, soit 52,7% de l'emploi total dans le pays. D'une
part totale de la production brute qui a atteint 28,5% en 2011, contre seulement 22,2% en 2000, cela prouve
que l'importance des PME augmente d'année en année.

2.3 Adoption du commerce électronique

3
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
La chaîne d'approvisionnement de livraison directe est étroitement liée à l'adoption du commerce électronique. La plupart de
le processus de livraison directe se produit dans un environnement de commerce électronique. Spécifiquement pour cette étude, nous avons
repris la définition du commerce électronique de Grandona et Pearson (2004) comme « le processus d'achat et de vente de produits ou de
services utilisant la transmission électronique de données via Internet et le www. » La simple utilisation du courrier électronique ou
l'utilisation d'un site Web à des fins de publication électronique ne constitue pas du commerce électronique au sens de la définition ci-dessus.
D'après les conclusions de Khouja (2001), de nombreux détaillants de commerce électronique, en particulier les PME, utilisent le drop-
shipping pour satisfaire la demande sur Internet depuis la dernière décennie.

2.4 Cadre technologie-organisation-environnement (TOE)

Tornatzky et Fleischer (2001) ont développé le cadre TOE, qui identifie trois aspects du contexte d'une
organisation qui influencent son adoption d'une innovation technologique, y compris le contexte
technologique, le contexte organisationnel et le contexte environnemental. Selon Tornatzky et Fleischer
(2001), le contexte technologique se compose à la fois de technologies existantes et d'une technologie à
adopter.

Le contexte technologique se concentre principalement sur la façon dont les caractéristiques technologiques peuvent
influencer l'adoption. Le contexte organisationnel décrit les caractéristiques de l'organisation qui contraignent ou facilitent
l'adoption d'innovations technologiques. Le contexte environnemental externe est l'arène dans laquelle une entreprise
exerce ses activités, comme l'industrie à laquelle elle appartient, ses concurrents, les réglementations, l'accès aux
ressources fournies par d'autres et les gouvernements avec lesquels elle interagit. Dans le contexte de la Malaisie, les défis
des organisations à passer au vert ont été discutés par Musa et Chinniah (2015) dans le domaine des travailleurs qualifiés et
de l'économie d'échelle. Selon leurs recherches, les principaux défis auxquels sont confrontées les organisations sont la
disponibilité des ressources, notamment financières, humaines et temporelles (Musa & Chinniah, 2015).

Basé sur le cadre TOE créé par Li et Xie (2012) dans la figure 1, il montre que la TOE a été formée comme un cadre
complet spécifiquement pour l'adoption du commerce électronique, et classée en trois catégories ; perspectives
environnementales, perspectives de l'entreprise et perspectives technologiques. Dans cette recherche, l'étude est
liée aux caractéristiques des PME; par conséquent, la perspective de l'entreprise a été choisie pour devenir le centre
d'intérêt de la recherche, dans lequel sa composante sera choisie comme variables pour cette étude.

Figure 1 : Feuille de route pour l'adoption du commerce électronique

4
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

2.5 Perspective des entreprises comme caractéristiques des PME


L'un des principaux objectifs de la littérature sur l'innovation organisationnelle est d'identifier
caractéristiques qui influencent l'adoption d'une innovation au sein de l'organisation. Sur la base de la feuille de route pour l'adoption du
commerce électronique (Li & Xie, 2012), les caractéristiques qui existent dans la perspective des entreprises sont la taille et la structure des
entreprises, la stratégie d'entreprise, les mondialisations, les attitudes managériales et les pressions externes.

Cependant, du point de vue des PME malaisiennes, elles sont davantage centrées sur le marché local et les facteurs internes
aux entreprises. Cette étude éliminera donc les autres facteurs liés aux mondialisations et aux pressions extérieures.
Compte tenu de toutes les caractéristiques ci-dessus, nous avons finalisé trois caractéristiques des PME qui seront
examinées dans cette recherche ; la taille et la structure de l'organisation, la stratégie d'entreprise et les attitudes
managériales.

2.6 Stratégie organisationnelle

Trott (2002) a présenté un aperçu des éléments clés de la stratégie commerciale, notamment : (i)
les aspirations à long terme de l'organisation et de la gestion qui auront un impact sur la
stratégie éventuelle, (ii) la capacité de l'organisation en termes de compétences et de
ressources humaines, etc. . Patterson et al. (2003) ont convenu que pour réussir, les
organisations devraient aligner leurs

5
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
la structure organisationnelle et le processus de gestion aux changements de l'environnement externe ainsi qu'à la stratégie de
l'entreprise.

2.7 Taille et structure organisationnelles

Cartman et Salazer (2011) ont décrit la taille de l'organisation comme une variable proxy qui donne des
dimensions en termes de ressources économiques et organisationnelles qui incluent le nombre d'employés et l'échelle de
leurs opérations. Une petite entreprise est indiquée pour avoir moins de 20 employés diffère considérablement en termes
de ressources par rapport à une organisation de 200 à 2000 employés (organisation plus grande). Certaines études
soutiennent que les grandes entreprises auront tendance à adopter des innovations en raison de leur capacité à accéder
aux ressources (Musa, 2014), tandis que d'autres ont signalé qu'il n'y avait pas d'association significative entre la taille de
l'entreprise et l'adoption de l'innovation (Struker et Gille, 2010).

Le type d'entreprise que dirigent les PME peut déterminer si l'innovation sera adoptée ou non dans l'organisation.
Wang et Wu (2012) qui ont étudié l'interaction entre le type d'entreprise d'une entreprise et la chaîne de valeur de
l'industrie ont trouvé une relation positive sur la performance opérationnelle des organisations.

2.8 Comportements managériaux

De nombreuses études considèrent l'accompagnement du manager comme un déterminant clé de l'adoption de l'innovation.
L'accompagnement du top management est l'un des moyens motivants pour les salariés d'adopter positivement
l'innovation (Musa et al., 2015). C'est parce que le gestionnaire possède le pouvoir et l'autorité car ils sont la clé du
processus de prise de décision. Kuratko et al. (2014) ont affirmé que les décideurs (le management) jouent un rôle
important dans l'innovation car ils choisiront si oui ou non les innovations sont sélectionnées (pour innover ou non)
ou pour décider des méthodes de mise en œuvre à utiliser. Kuratko et al. (2014) ont décrit une personne qui occupe
un poste de pouvoir supérieur au sein de l'organisation (le patron) comme une « autorité en matière d'innovation-
décisions ».

Les managers influencent la décision d'adopter l'innovation. De plus, les gestionnaires décident et anticipent les exigences
de compétences du personnel pour qu'une nouvelle technologie corresponde au système existant.

2.9 Hypothèse de recherche

H1 : Le type d'activité de la PME est associé à l'adoption de la supply chain dropshipping.

H2 : La stratégie d'organisation des PME est associée à l'adoption du dropshipping supply chain.

H3 : Les comportements managériaux sont associés à l'adoption du dropshipping supply chain.

3.0 Méthodologie de recherche

Cette recherche vise à identifier les caractéristiques des PME qui affectent l'adoption de
chaîne d'approvisionnement d'expédition dans leur entreprise. La recherche se concentre sur trois caractéristiques des PME; la
structure organisationnelle, la stratégie organisationnelle et les comportements managériaux. Pour cette recherche, une stratégie
d'enquête avait été entreprise comme suggéré par la littérature précédente menant des études similaires. Afin de mettre en œuvre
efficacement dans cette étude, la méthodologie implique la formation d'hypothèses formulées, la sélection

6
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
de la conception, de la méthode de collecte des données, de la détermination de la population et de la sélection de
l'échantillon, des questionnaires et des méthodes d'analyse des données (Rajasekar et al, 2006). Il est nécessaire pour le
chercheur de concevoir une méthodologie pour le problème choisi. Il est à noter que même si la méthode considérée est
similaire à d'autres, la méthodologie serait différente. Il est important pour le chercheur de connaître non seulement les
méthodes de recherche qui conviennent à la recherche. Dans cette étude, 300 échantillons ont été sélectionnés parmi
différents types d'entreprises qui se composent de services, fabrication, constructions, agricultures et autres (vente en gros/
détail) qui sont situées en Malaisie.

4.0 Recherche et discussion

Les résultats sont présentés dans pour comprendre la relation entre l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de
livraison directe et les caractéristiques des PME (structure des organisations, stratégie des organisations et comportement
managérial). Les résultats fournissent les caractéristiques des PME qui affectent l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de
livraison directe dans leur entreprise.

4.1 Antécédents des répondants

Dans cette section, les réponses des PME ont été analysées pour obtenir leur profil tel que
secteurs, l'âge de l'entreprise, le nombre d'employés et le bénéfice annuel estimé. Cette section analyse également
la mise en œuvre de la chaîne d'approvisionnement du dropshipping dans l'entreprise et si elle est mise en œuvre ou
non.

4.1.1 Secteurs d'activité

Tableau 1 : Type d'entreprise


es options Réponse Réponse
Pour cent Compter

Prestations de service 10,0% 15


Fabrication 53,3% 80
Bâtiments 0,0% 0
Agricultures 0,0% 0
Autre (gros/détail) 36,7% 55
Questions répondues 150

Sur la base du tableau 1, il montre que la majorité des répondants sont du secteur manufacturier,
avec 53% du nombre total de répondants. Viennent ensuite les autres secteurs (tous issus du commerce de
gros/de détail) avec 37% de l'ensemble des répondants, et les secteurs des services (10%). Cependant, il n'y a
pas de répondants provenant des secteurs de l'agriculture et de la construction.

7
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

4.1.2 Nombre d'employés du répondant

Tableau 2 : Nombre d'employés des PME


Options de réponse Réponse nombre de réponses

Pour cent

Moins de 5 8,7% 13
5 – 50 87,3% 131
51 – 150 4.0% 6
Question répondue 150

Sur la base du tableau 2, il montre que le nombre d'employés du répondant majoritaire se situe entre 5 et 50
personnes (87 %). Viennent ensuite moins de 5 employés (9 %) et 51 à 150 employés (4 %).

4.1.3 Âge des entreprises

Tableau 3 : Âge des entreprises

Options de réponse Réponse Réponse


Pour cent Compter

Moins de 5 ans 53,3% 80


5 - 10 ans 45,3% 68
11 - 15 ans 0,7% 1
Plus de 15 ans 0,7% 1
Question répondue 150

Sur la base du tableau 3, il montre que la majorité des entreprises interrogées ont moins de 5 ans avec
53% du nombre total de répondants. Viennent ensuite les 5-10 ans (45%), les 11-15 ans (1%) et les plus
de 15 ans (1%).

4.1.4 Bénéfice brut annuel estimé

Tableau 4 : Bénéfice brut annuel estimé


Options de réponse Réponse Réponse
Pour cent Compter

Moins de 300 000 RM 64,7% 97


Plus de 300 000 RM Plus 26,7% 40
de 1 million de RM 8,7% 13

Sur la base du tableau 4, il montre que la majorité des répondants ont estimé que le bénéfice brut annuel est
inférieur à 300 000 RM, ce qui représente 64% de l'ensemble des répondants. Viennent ensuite ceux qui gagnaient
plus de 300 000 RM par an (27 %) et plus de 1 million de RM (9 %).

8
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

4.1.5 Adoption du système de livraison directe

Tableau 5 : Adoption du système de livraison directe


Options de réponse Réponse Réponse
Pour cent Compter

Oui 58,7% 88
Non 41,3% 62
question répondue 150

4.2 Test de validité et de fiabilité

4.2.1 Test de validité


La validité est la mesure dans laquelle un test mesure ce qui est censé mesurer. C'est l'un des critères les
plus importants pour identifier la qualité d'un test. La question de la validité se pose dans le cadre des
trois points, la forme du test, la finalité du test et la population à laquelle il est destiné.

La validité évaluera l'exactitude de la question du questionnaire, qu'elle ait été comprise par le répondant ou
non. À partir du test de validité, nous pouvons également découvrir la signification des questions. Sur un test
avec une bonne validité, les items seront étroitement liés à l'objectif visé par le test. Si un test a une faible
validité, il ne mesure pas le contenu et les compétences liés à l'emploi qu'il devrait mesurer. Lorsque c'est le
cas, rien ne justifie l'utilisation des résultats des tests aux fins prévues.

Dans cette recherche, le brouillon du questionnaire a été développé avec des questions tirées de la littérature et
également en se référant à d'autres études antérieures qui ont des objectifs de recherche très proches. En se
référant aux questionnaires des études précédentes, il y avait une possibilité minime d'incompréhension.

4.2.2 Test de fiabilité

Selon Cooper et Schindler (2000), la fiabilité fait référence au degré de cohérence des résultats et à la mesure
dans laquelle la mesure est exempte d'erreur aléatoire et instable. DeCoster (2005) a recommandé que l'alpha
de Cronbach soit l'estimation la plus utile de la fiabilité. L'alpha de Cronbach a été calculé pour les échelles
individuelles afin de confirmer la cohérence interne et la fiabilité des mesures. Sekaran (2003) a défini que
l'alpha de Cronbach est un coefficient de fiabilité qui indique dans quelle mesure les éléments d'un ensemble
sont positivement corrélés les uns aux autres. L'alpha de Cronbach est calculé en fonction des
intercorrélations moyennes entre les items mesurant le concept. Une valeur alpha de Cronbach supérieure à
0,6 indique une fiabilité adéquate (Mei, Hua et Yong, 2007).

Tableau 6 : Statistiques de fiabilité

de Cronbach
de Cronbach
Alpha basé sur N d'articles
Alpha
Standardisé
Articles

. 995 . 995 3

9
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
Le tableau 6 montre que l'alpha de Cronbach pour les items sous les variables indépendantes. Comme mentionné
précédemment, l'objectif principal de ce test est de vérifier si les données obtenues sont fiables ou non. La règle de
base pour le test de fiabilité est que 0,7 et plus représente une bonne fiabilité.

Sur la base du résultat du tableau 6, l'alpha de Cronbach pour toutes les variables est acceptable et considéré comme fiable
car les résultats sont de 0,995.

4.2.3 Analyse de corrélation

La corrélation fait référence au synonyme d'association ou de relation entre les variables. Il mesure le degré de relation
entre deux ensembles de données. En d'autres termes, le but de l'analyse de corrélation est de voir s'il y a un changement
dans les variables indépendantes entraînera un changement dans les variables dépendantes.

Une valeur de corrélation plus élevée indique la relation plus forte entre les deux ensembles de données. Lorsque la
corrélation est de 1 ou -1, une relation positive ou négative parfaitement linéaire existe. Cependant, si la corrélation est de 0,
cela implique qu'il n'y a pas de relation entre les deux ensembles de données.

Coetzee (2013) a noté que lorsque l'on considère la corrélation entre les variables indépendantes (structure
organisationnelle, stratégie d'organisation et comportements managériaux) et la variable dépendante (adoption de la
chaîne d'approvisionnement en dropshipping), plus l'amplitude de la corrélation est grande, plus la association linéaire. Le
coefficient de corrélation standard est le coefficient de Pearsonr, qui s'applique principalement aux variables distribuées
plus ou moins le long d'échelles de mesure d'intervalle ou de rapport.

Tableau 7 : Corrélations

Livraison directe Organisationnel Innovation Managériale


adoption structure Stratégie comportement

Adoption par livraison directe Corrélation de Pearson 1 . 987** . 987** . 975**

Sig. (2 queues) . 000 . 000 . 000

N 150 150 150 150

Organisationnel Corrélation de Pearson . 987** 1 . 982** . 974**

Structure Sig. (2 queues) . 000 . 000 . 000

150 150 150 150

Organisation Corrélation de Pearson . 987** . 982** 1 . 998**

Stratégie Sig. (2 queues) . 000 . 000 . 000

150 150 150 150

Comportement managérial Corrélation de Pearson . 975** . 974** . 998** 1

Sig. (2 queues) . 000 . 000 . 000

dix
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

150 150 150 150

La corrélation est significative au niveau de 0,01 (bilatéral).

Le tableau 7 présente les inter-corrélations entre les variables étudiées. À partir de l'analyse, il est noté que l'adoption de la
chaîne d'approvisionnement de livraison directe est positivement et fortement corrélée avec toutes les variables
indépendantes ; structure organisationnelle (r = 0,987, p < 0,01), stratégie organisationnelle (r = 0,987, p < 0,01) et
comportement managérial (r = 0,975, p < 0,01). Il est prouvé que les variables dépendantes (adoption du dropshipping)
étaient fortement corrélées avec toutes les variables indépendantes qui ont été prises en compte dans cette étude.

4.2.4 Analyse de régression

La régression est une mesure d'association entre deux variables quantitatives. Cette forme de test statistique n'est possible
qu'avec des données d'intervalle ou de rapport. Si une variable indépendante et une variable dépendante sont placées sur
les deux axes d'un graphique avec les données réelles puis dispersées sur le graphique, il est possible de tracer une ligne à
travers la ligne résultante (qui peut être droite ou courbe) est une ligne de régression. Toute valeur particulière de la
variable dépendante peut alors être prédite en multipliant la valeur de la variable indépendante par le coefficient de
régression (un nombre qui détermine la pente de la ligne). Cela aide à la prévisibilité; si vous connaissez une variable, dans
quelle mesure vous pouvez en prédire une autre.

Pour tester les hypothèses d'effet direct, la variable dépendante a d'abord été régressée sur les caractéristiques de la
variable PME.

Tableau 8 : Résumé du modèle

R ajusté td. Erreur de la


Modèle R R Carré Carré Estimation

1 1.000une . 999 . 999 . 17276

une. Prédicteurs : (Constante), Structure organisationnelle, Stratégie


d'innovation, Comportement managérial

D'après le résultat obtenu en utilisant l'analyse de régression linéaire, une valeur de R=1,00 indique un bon niveau de
prédiction. R2 = 0,999 implique que les variables indépendantes (structure organisationnelle, stratégie d'organisation
et comportement managérial) expliquent 99% de la variabilité de la variable dépendante (adoption du drop-
shipping). Sur la base du résultat, il montre le modèle parfait où R carré = R carré ajusté =
1.0.

11
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015

Tableau 9 : Coefficients

Non standardisé Standardisé


Coefficients Coefficients
Modèle B Std. Erreur Bêta T Sig.

1 (Constant) 2.146 . 334 6.433 . 000

Structure organisationnelle . 376 . 089 . 327 4.207 . 000

Stratégie d'organisation . 674 . 052 . 746 12.947 . 000

Comportement managérial - . 356 . 063 - . 296 - 5.857 . 000

une. Variable dépendante : Dropship_adoption

Les résultats du modèle de régression sont présentés dans le tableau 9. Les modèles de régression du tableau
sont utilisés pour tester les relations directes entre l'adoption de la livraison directe parmi les PME en Malaisie
avec les variables indépendantes. Ces analyses montrent que l'adoption du drop-shipping parmi les PME en
Malaisie est influencée positivement par la structure organisationnelle (B=0,376, p<0,05) et la stratégie
organisationnelle (B=0,674, p<0,01). D'autre part, le comportement managérial (B= -0,356, p<0,05) s'est avéré
avoir une influence négative sur l'adoption du drop-shipping dans la PME.Ainsi, les trois hypothèses H1, H2 et
H3 ont été acceptées.

La relation entre la variable dépendante et les variables indépendantes peut être représentée par
l'équation suivante :

Ouiadoption du dropshipping= 2,146 + 0,376org.structure+ 0,674org. stratégie– 0,356homme.comportement

On peut conclure que la stratégie de l'entreprise est le facteur qui contribue le plus à l'adoption du
drop-shipping dans la PME par rapport aux autres variables indépendantes (structure
organisationnelle et comportement managérial).

5.0 Conclusion

La recherche utilise des enquêtes comme principale méthode de collecte de données. Les questionnaires de l'enquête
sont composés d'une série de questions sur les informations générales des répondants (PME) et sur la manière dont les
répondants réfléchissent aux caractéristiques de leur entreprise en vue de l'adoption de la chaîne d'approvisionnement
en dropshipping. Les questionnaires ont été distribués à 400 PME. Cependant, seulement 150 ont été retournés et
considérés comme des données utiles. Dans un premier temps, nous ciblons les répondants de divers secteurs d'activité
en Malaisie. Cependant, la majorité des répondants qui ont donné leur avis ne provenaient que de trois (3) secteurs ;
Fabrication (53 %), Autres (gros/détail – 37 %) et Services (10 %). Tous les répondants sont pertinents pour répondre à
ces questionnaires.

Cette recherche permet de mieux comprendre comment les caractéristiques de la PME affectent l'adoption du drop-
shipping dans l'entreprise. En règle générale, il existe peu de caractéristiques des PME qui peuvent affecter l'adoption de
la chaîne d'approvisionnement en dropshipping. Cependant, seules trois variables sont prises dans cette étude pour
représenter les caractéristiques des PME vers l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de livraison directe, à savoir
la structure organisationnelle, la stratégie organisationnelle et les comportements de gestion. Divers

12
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
des approches ont été utilisées pour trouver des réponses aux objectifs énoncés dans la recherche, tels que la
distribution du questionnaire ainsi que certaines des méthodes utilisées pour analyser les données obtenues.

Cette étude a révélé l'existence d'une relation d'importance entre la structure organisationnelle des PME et
l'adoption de la chaîne d'approvisionnement en dropshipping. L'analyse de régression a interprété une
corrélation positive modérée entre la structure organisationnelle et l'adoption de la chaîne d'approvisionnement
de livraison directe. Selon cette analyse, les résultats montrent qu'il existe une relation significative entre les
variables indépendantes et dépendantes de cette étude, ce qui indique que la valeur R est de 0,376. Selon ce
résultat, on peut interpréter qu'il existe une corrélation modérément positive entre l'organisation
structure et l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de livraison directe. En d'autres termes, lepremière hypothèse
de cette étude, « Il existe une relation entre la structure organisationnelle et l'adoption de la chaîne
d'approvisionnement de livraison directe » est positivement soutenu.

Outre cela, on peut également conclure qu'il existe une relation significative entre la stratégie d'organisation de
la PME et l'adoption de la chaîne d'approvisionnement en dropshipping. Sur la base de l'analyse, le
Les résultats montrent qu'il existe une relation significative entre la variable
indépendante (stratégie d'organisation) et dépendante (adoption du drop-shipping) de
cette étude qui indique que la valeur R est de 0,674. Selon ce résultat, on peut interpréter
qu'il existe une corrélation modérément positive entre la stratégie de l'entreprise et
l'adoption de la chaîne d'approvisionnement en dropshipping. En d'autres termes, la
deuxième hypothèse de cette étude, « Il existe une relation entre la stratégie
d'organisation et l'adoption de la chaîne d'approvisionnement du dropshipping » est
positivement soutenue.

Plus de l'analyse, on peut également conclure qu'il existe une relation significative entre les comportements
managériaux de la PME et l'adoption de la chaîne d'approvisionnement de drop-shipping. L'analyse de corrélation de
Pearson montre qu'il existe une relation négative entre les comportements managériaux et l'adoption de la chaîne
d'approvisionnement en dropshipping, ce qui indique que la valeur de R est de -0,356. D'après ce résultat, on peut
interpréter qu'il existe une corrélation négative entre les comportements managériaux et l'adoption de

chaîne d'approvisionnement de livraison directe. Cela signifie que letroisième hypothèse « Il existe une relation
entre les comportements managériaux et l'adoption de la supply chain dropshipping » est
soutenu. Cela signifie que l'adoption de la chaîne d'approvisionnement en dropshipping dans
les PME peut réduire le problème des comportements managériaux.

6.0 Reconnaissance

Les auteurs tiennent à remercier les relecteurs anonymes qui ont apporté une contribution précieuse à la clarification
des idées présentées dans cet article. Le premier auteur est financé par une bourse du ministère de l'Éducation de
Malaisie. Ce travail a été financé en partie par l'Universiti Teknikal Malaysia Melaka dans le cadre du programme de
subventions de recherche fondamentale FRGS/1/2014/SS05/FPTT/02/F00223.

7.0 Références

13
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
Cartman, C., & Salazar, A. (2011). L'influence de la taille de l'organisation, des capacités informatiques internes et des
pressions concurrentielles et des fournisseurs sur l'adoption de l'ERP dans les PME. Journal international des systèmes
d'information d'entreprise (IJEIS), 7(3), 68-92.

Chong, AY, Ooi, K., Haijun, B. et Binshan, L. (2014). L'adoption du commerce électronique peut-elle être influencée
par la gestion des connaissances ? Une analyse empirique des PME malaisiennes. Journal de la gestion des
connaissances. VOL. 18 NON. 1 2014, pp. 121-136, Emerald Group Publishing Limited, ISSN 1367-3270

Cooper, DR et Schindler, PS (2001) Méthodes de recherche commerciale, McGraw-Hill Irwin.

DeCoster, J. (2005). Notes de construction de l'échelle.Département de psychologie Université de l'Alabama.

Fuller-Love, N. (2006), « Management development in small companies », International Journal of


Management Reviews, Vol. 8 n° 3, p. 175-90.

Heizer, Jay H., Paul Griffin et Barry Render (2014). "Gestion des opérations." Gestion de la chaîne
d'approvisionnement 434, n°436 : 438-450.

Katircioglu, K., Robert, G., Mary, H., Youssef, D., Pawan, C., Matt, J. et Takashi, Y. (2014). "Modélisateur de scénarios de chaîne
d'approvisionnement : une solution holistique d'aide à la décision pour les dirigeants." Interfaces 44, non. 1 : 85-104.

Khouja, M. (2001). Les

Kuratko, DF, Hornsby, JS et Covin, JG (2014). Diagnostiquer un environnement interne d'entreprise pour
l'entrepreneuriat d'entreprise. Horizons d'affaires, 57(1), 37-47.

Li, P., & Xie, W. (2012). Un cadre stratégique pour déterminer l'adoption du commerce électronique.Journal de
gestion de la technologie en Chine, 7(1), 22-35.

Lieber, E., & Syverson, C. (2011). Concurrence en ligne contre hors ligne.Peitz, M., Waldfogel.

Mei, GF, Hua, MS et Yong, T. (2007). Étude empirique sur l'influence entre les capacités d'information
logistique et la performance de la chaîne d'approvisionnement.Génie Industriel et Gestion, 12-
18.

Musa, H. (2014). Analyse des facteurs d'adoption des TIC au sein du réseau d'approvisionnement au Royaume-Uni.
Journal of Technology Management et Technopreneurship, 2(1), 23-36.

Musa, H., Mohamad, N., Rajiani, I., Hasman, NSB, & Azmi, FR (2015). L'utilisation du site Web dans le
secteur privé : un cas d'organisation commerciale malaisienne. Journal européen des affaires et de la
gestion, 7(6), 121-125.

Musa, H et Chinniah, M (2015). Développement, avenir et défis des PME malaisiennes pour passer au vert :
6e Symposium international de recherche sur la gestion des services, IRSSM-6. UiTM Sarawak, Malaisie.
11-15 août 2015.

Pfeffer, J. (2010), « Construire des organisations durables : le facteur humain », Academy of Management
Perspectives, Vol. 24 n° 1, p. 34-45.

SME Corporation Malaisie. (2013).Communiqué de presse : Nouvelle définition des PME


pour faciliter la transition vers une économie à revenu élevé. Extrait de http://
www.smecorp.gov.my/vn2/sites/default/files/nsdc%20eng.pdf.

Tornatzky, LG, & Fleischer, M. (2001). Le processus d'innovation technologique.Lexington, MA :


Lexington Books.

14
4e Conférence internationale sur la gestion de la technologie, les affaires et l'entrepreneuriat
Kings Green Hotel Melaka, Malaisie [24-25 novembre 2015] 2015
Wang, HW et Wu, MC (2012). Type d'entreprise, chaîne de valeur de l'industrie et performances de R&D : données probantes provenant
d'entreprises de haute technologie dans un marché émergent. Prévision technologique et changement social, 79(2), 326-340.

15

Vous aimerez peut-être aussi