Vous êtes sur la page 1sur 5

Détermination des nombres d’étages

Avant tout, on doit connaitre le type de courant utilisé : co-courant ou contre courant.

pour chaque type de courant, on distingue 2 cas : miscibilité partielle et immiscibilité

miscibilité partielle => le nombre d’étages est déterminé à partir du ternaire et de la


binodale

Immiscibilité totale=> le nombre d’étages est déterminé à partir de la courbe de partage


y=f(x) et de la droite opératoire

l’équation de la droite opératoire dépend du type de courant (explications + détaillées ci-


dessous) .

REMARQUES Très très très importantes :

Dans l’immiscibilité : la courbe de partage et la droite opératoire sont en RAPPORTS


𝒙𝒊
MASSIQUES ( le rapport massique est : Xi=𝟏−𝒙𝒊 )

Dans la miscibilité partielle : la courbe de partage est en fractions massiques xi


Il arrive que le solvant S ne soit pas pur, dans ce cas, on ne le positionne pas à 100% dans
le ternaire

1-CO-COURANT ( courant croisé )


1.a. Immiscibilité : on utilise la droite opératoire et la courbe de partage :

Z
y

X
x1 x x0
𝑩
1- on utilise cette équation : y1= − ( x-x0) avec : x0 , S donnés et B la quantité du
𝑺
diluant dans l’alimentation ( B= F . XB0 ). et on travaille avec les rapports massiques
2- on choisis un x inférieur à x0 ( exemple : x0= 0.4 => on prend x= 0.35 )
3- on replace cette valeur dans l’équation , on trouve y
4- on positionne le point Z ( x, y ) et on le relie au point (x0, 0 ) ( la droite en rouge )
5- le point ou se croisent la droite (x0Z) et la courbe est le point pour désigner x1 et y 1
6- à partir de ce point, on trace une droite parallèle à la droite rouge, et on procède
de la même manière jusqu’à atteindre la valeur minimale de x 0
7- le nombre de droites est le nombre d’étages .

1.b. Miscibilité partielle : ( on est toujours dans le co-courant )

on utilise le ternaire A

XA0

Y1
M E1
X1
R1 E2
R2
Rn M’
S
B

1-On positionne le point XA0 ( fraction de A dans F) avec le point S (droite rouge).

2-Avec la règle des Leviers, on positionne le point M .

3-ensuite, on fait un tâtonnement, on prend une valeur de x1 et on tire y1 qui lui


correspond , et on les positionne coté soluté.

4- on projette x1 coté raffinat pour trouver R1, et y1 coté extrait pour trouver E1
5-le segment ( R1E1 ) (en vert) doit passer par le point M , sinon, il faut choisir d’autres
valeurs ( x1,y1) . Le segment (R1E1) représente le 1er étage.

6-POUR TROUVER R2, On relie R1 avec S , avec la règle des Leviers on trouve M’, ensuite,
on choisis un x2, et on le projette sur la courbe de partage pour trouver y2

7-comme on a fait pour E1 et R1, on positionne R2 ET E2 en utilisant x2 et y2 , si R2E2 ne


passe pas par M’, on choisis d’autres valeurs à partie de la courbe de partage.

8- et ainsi de suite jusqu’à attendre la valeur Rn ( donnée de l’exercice), il ne faut pas


dépasser cette valeur. , le nombre de droites est le nombre d’étages .

2-CONTRE –COURANT

2.a immiscibilité totale :


𝑩
1- on utilise l’équation : yn+1= 𝑺 (xn-x0) + y1 sachant que x0 et xn et B et S sont données
et on travaille avec les rapports massiques
2- il faut trouver le y1 , il y’a deux cas FAIRE TRES ATTENTION :
yn+1 représente la fraction du soluté dans le solvant :
A. si LE SOLVANT EST PUR, on prend yn+1=0
B. si le solvant contient une quantité de soluté, yn+1 prend cette valeur en
R.MASSIQUE
3- y1 trouvée, on positionne le point Z( x0, y1 ) et on le relie au point ( xn, 0 ) droite rouge
4- à partir de ce point, on trace les droites en bleu, en démarrant de z , ligne
horizontale jusqu’à atteindre la courbe , ensuite ligne verticale jusqu’à atteindre la
droite rouge, et ainsi de suite jusqu’à atteindre la valeur xn ( à ne pas dépasser )
Y
z
Y1

xn X0
ici, par exemple, le nombre d’étages est égal à 2

2.b miscibilité partielle :

A ( soluté)

XA0
R1
E2
x1
E1
M
R2

Rn S Δ

B (diluant)

1- on positionne XA0 ET S (données )


2- on positionne le point M , avec la règle des Leviers.
3- dans l’exercice on a soit le xn ( fraction limite du soluté dans le raffinat )
ou y1 ( fraction du soluté dans l’extrait ) , si on a l’un, on peut déduire
l’autre : soit :

-on a xn =>on trouve Rn et on le relie à M pour trouver E1 ( voir figure )

-on a y1 =>on trouve E1 , on relie E1 à M, et on déduit Rn ( voir figure)

4- on positionne Δ ( delta) , c’est le point ou se croisent les droites (RnS) et


(xA0E1) ( les lignes en vert )
5-a partir de la courbe de partage , connaissant y1, on tire x1 , on le positionne
sur le ternaire coté soluté ( voir figure), en projetant horizontalement sur la
binodale ( coté raffinat) on trouve R1 .

Le segment R1E1 représente le 1er étage.

6- On relie R1 avec Δ , le point ou se croisent cette droite et la binodale est le


E2

7-à partir de la courbe de partage, on tire x2 qui correspond à y2 ( y2 on peut


l’obtenir en projetant E2 horizontalement sur le ternaire coté soluté ).

8- on positionne x2 sur le ternaire coté soluté, on fait une projection (


horizontale ) sur la binodale, on trouve R2

9-en reliant R2 à Δ, on trouve E 3

et Ainsi de suite jusqu’à atteindre R=Rn, valeur à ne pas dépasser

Les nombre de droites ( RE) est le nombre d’étages.

règle des Leviers :


𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑒 𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑆 [𝑀𝐴]
= [𝑀𝑆] distances
𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑢 𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é 𝐴

Vous aimerez peut-être aussi