Vous êtes sur la page 1sur 2

TRAVAUX DIRIGES

Filière : SMP S5
Module 31: Physique Quantique
https://najib-optiquantique.blogspot.com
Année Universitaire 2021-2022
Prof. H. NAJIB
Série N° 2

L’OSCILLATEUR HARMONIQUE
EN MECANIQUE QUANTIQUE

I- Opérateurs d’annihilation a et de création a+ (Examen MPII-PCII, Tétouan, janvier 1987)

Dans tout le problème X et P représentent respectivement les observables position et impulsion.


L'Hamiltonien d'une particule en mouvement oscillatoire unidimensionnel s'écrit;
P2 1
H  m2 X 2
2m 2
où m et ω désignent respectivement la masse et la pulsation. Soient a et a+ deux opérateurs adjoints l'un de
l'autre, agissant sur les états stationnaires |φn> du système tels que:

a | n   n | n 1  ; a  | n   n  1 | n 1  ; [a, a+] ≠ 0

1) L'ensemble {| φn>} est une base orthonormée et complète. Ecrire les relations qu'elle doit vérifier.
2) Calculer les éléments matriciels :

<φn'|a|φn> ; <φn'|a+|φn> ; <φn'|aa+|φn> ; <φn'|a+a|φn> ; <φn'|a2|φn> ; <φn'|a+2|φn>


1/ 2
 ℏ  1  1/ 2 i
3) On pose: X   
 m  2
 
a  a et P   ℏm 
2

a  a 
Montrer que les valeurs moyennes des deux observables X et P dans un état stationnaire |φn> sont nulles et en
déduire :
- les écarts quadratiques moyens (ΔX)2 et (ΔP)2;
- les valeurs moyennes des énergies cinétique et potentielle.
Le produit ΔX.ΔP est-il conforme à la relation d'incertitude de Heisenberg ?
1

4) Montrer que l'Hamiltonien du système s'écrit : H  aa   a  a ℏ
2

 1
et a pour valeurs propres associées aux états stationnaires : E n   n   ℏ ; n = 0, 1, 2, …
 2
5) A l'instant t = 0, l'état du système est donné par: |  (0)   12 | 0   1
| 1   12 | 2 
2

a- On mesure à cet instant l'énergie du système, quelles valeurs trouve-t-on et avec quelles probabilités ?
b- Quelle est la probabilité P(t), pour qu'à l'instant t > 0, une mesure de l'énergie donne un résultat supérieur
à 2 ℏ ?
c- Calculer les valeurs moyennes de X et P à l'instant t > 0 et montrer que leur évolution dans le temps
vérifie le théorème d'Ehrenfest.

II- Action d’un champ électrique sur un oscillateur harmonique (Examen SMP S5, Kénitra,
janvier 2016)
On assimile un noyau, de masse m et de charge q, à un oscillateur harmonique unidimensionnel,
de pulsation ω. On notera En et |n> les valeurs propres et les vecteurs propres de son Hamiltonien H0 et

1
TRAVAUX DIRIGES

on désignera par a l'opérateur d’annihilation, par a+ l’opérateur de création et par N l'opérateur nombre
de quanta tel que : N|n> = n|n>.
A- 1) Démontrer les relations suivantes : n ≥ 0 ; a|0> = 0

2) Ecrire l’équation a|0> = 0 dans la base continue {|x>} et en déduire la fonction propre normée φ0(x)
associée au niveau fondamental de l'oscillateur.

 2 
On donne : I   e x dx  .

3) A l’instant t = 0, le noyau est dans l’état :
1
|  (0)   (| 0   |1 )
2
Calculer, à l’instant t > 0, les valeurs moyennes <X>t et <P>t des opérateurs de position X et
d'impulsion P et montrer que l’évolution de <X>t dans le temps vérifie le théorème d'Ehrenfest.

B- On plonge l'oscillateur dans un champ électrique uniforme  , parallèle à la direction Ox des


oscillations.

1) Montrer que le spectre de l'oscillateur est translaté d'une quantité d que l'on précisera.

2) Que devient la fonction propre associée au niveau le plus bas du noyau ?


La suite du problème porte sur la théorie des perturbations stationnaires (chapitre V).

Vous aimerez peut-être aussi