Vous êtes sur la page 1sur 3

Libre- échange

Fondement et justification du libre échange

Le libre échange constitue un des principes des économies libéraux (en 18éme siècle ) qui critique la
doctrine protectionnisme et mercantiliste.

Cette politique peut avoir deux principales justifications

Pour le consommateur Pour la croissance économique

ou il conte moins cher, alors que son prix de vente sera relativement faible ce qui est bénéfique pour le consommateur
Le libre échange permet d’accroitre efficacité des firmes et de la concurrence mondi
Le libre échange encourage l’innovation.

Danger de libre échange

- C’est un facteur de chômage : vu qu’il conduit à la destruction d’emplois a cause de la


concurrence acharnée qui menace les petites entreprises.
- L’intégralité de la répartition de la richesse, la répartition des gains et au profit des pays
développé au détriment des pays en développement.
- Le libre échange conduit a une crise environnementale a cause de l’aggravation des
émissions polluantes, l’épuisement et la surexploitation des ressources naturelles.
- Le libre échange entraine une domination politique et culturelle des pays développés sur mes
pays en développement.
L’alternance historique entre libre échange et protectionnisme dans le monde

Au cours de l’histoire et depuis le 19émée sciecle, le commerce international connait trois granges
périodes qui peuvent se présenter comme suit :

L’émergence de libre échange L e retour au protectionnisme La libéralisation mondiale

La suppression de la CON LOWS C’est une période caractérisée Instauration d’un libre
(c’est une série de texte par les guerres et les crises au échange général et durable
réglementaire) et l’instauration niveau mondial avec la création des accords
des traités commerciaux internationaux
bilatéraux surtout Europe

Politique du CI de l’économie Marocaine

Apres l’indépendance l’économie marocaine connait deux périodes distinctes :

1960 - 1980 Apres 1980

Une politique protectionniste Le surendettement et


caractérisé par la mise en déséquilibre
place d’une stratégie de macroéconomique incitait
substitution des importations sur le lancement d’un
par l’industrialisation nouveau programme plus
libéralisé basé sur l’ouverture
de l’économie marocaine

Vous aimerez peut-être aussi