Vous êtes sur la page 1sur 28

WAEL E COMMERCE

Vente en ligne du prêt à porter pour


homme

Etude de rentabilité du projet 2011-2016


Promoteur : Wael ben Brahim

Mai 2011

Projet de lancement de deux sites de ventes en ligne du prêt à porter pour homme
WAEL E COMMERCE Etude de projet

© Mai-2011 1
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Sommaire
I. FICHE SIGNALÉTIQUE DU PROJET.....................................................................................................2

II. PRESENTATION DU PROMOTEUR.......................................................................................................3

III. PRESENTATION DU PRODUIT...........................................................................................................3

IV. ANALYSE DU MARCHÉ DE LA VENTE EN LIGNE EN FRANCE...............................................3

V. STRATÉGIE COMMERCIALE.................................................................................................................4

VI. DETAIL DE L’INVESTISSEMENT......................................................................................................5


1. CRÉATION DE DEUX SITES WEB.....................................................................................................................5
2. PACK RÉFÉRENCEMENT DES SITES................................................................................................................5
3. CAMPAGNE PUBLICITAIRE............................................................................................................................5
4. MATÉRIEL INFORMATIQUE ET DE BUREAU....................................................................................................7
5. FRAIS PRÉLIMINAIRES...................................................................................................................................7
6. FONDS DE ROULEMENT................................................................................................................................7

VII. FINANCEMENT......................................................................................................................................8

VIII. ETUDE FINANCIERE............................................................................................................................8


1. INVESTISSEMENT..........................................................................................................................................8
2. FINANCEMENT BANCAIRE.............................................................................................................................9
3. CHIFFRE D’AFFAIRES..................................................................................................................................10

4. COUT DES MARCHANDISES..........................................................................................................................13

5. MOYENS HUMAINS......................................................................................................................................14
6. AUTRES CHARGES D’EXPLOITATION............................................................................................................15
7. FRAIS FINANCIERS......................................................................................................................................16
8. BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT.............................................................................................................16
9. INCITATIONS ÉCONOMIQUES.......................................................................................................................17

IX. ETATS PREVISIONNELS....................................................................................................................18


1. BILANS PRÉVISIONNELS..............................................................................................................................18
2. COMPTES D’EXPLOITATION PRÉVISIONNELS................................................................................................19
3. TABLEAU PRÉVISIONNEL DES EMPLOIS ET RESSOURCES...............................................................................20

X. RENTABILITE...........................................................................................................................................21

XI. RATIOS ECONOMIQUES ET FINANCIERS...................................................................................23

XII. ANNEXES...............................................................................................................................................24
1. ÉTAT PRÉVISIONNEL D’INVESTISSEMENT ET D’AMORTISSEMENT..................................................................24
2. TABLEAU D’AMORTISSEMENT DU CRÉDIT À MOYEN TERME..........................................................................25

© Mai-2011 2
WAEL E COMMERCE Etude de projet

I. FICHE SIGNALÉTIQUE DU PROJET

Nom ou Raison Sociale  : Wael E Commerce


Promoteur : Wael Ben Brahim
Type : Création
Nature du Projet  : Création de deux sites de ventes en ligne
d’habillement pour homme
Secteur d’activité : Commerce du prêt à porter
Forme juridique : SARL
Régime fiscal : Société de Commerce Internationale
Totalement Exportatrice
Nationalité : Tunisienne
Coût total du projet : 350 000 DT
Capital Social : 30 000 DT
Lieu de distribution  : L’Europe (la France en particulier)

© Mai-2011 3
WAEL E COMMERCE Etude de projet

II. PRESENTATION DU PROMOTEUR

Mr Wael Ben Brahim, analyste programmeur, est un jeune homme actif et


dynamique qui se donne au domaine des nouvelles technologies depuis plusieurs
années à travers ses activités et en particulier son travail en tant que chef de
projet chez label enseigne. Passionné du web, son travail inclus, entre autre, la
mise en place de sites web, la gestion des différentes bases de données,
l’optimisation des sites internet. Cette expérience, sa motivation et son
dynamisme lui seront un atout considérable pour la réussite du projet objet de
cette étude.

III. PRESENTATION DU PRODUIT

Le projet, objet de la présente étude, consiste en la commercialisation en ligne


d’habillement pour homme. La marchandise à commercialiser principalement
sur le territoire français, est exportée de la Tunisie et consiste dans le prêt à
porter pour homme et principalement, les chemises, les pantalons et les cravates.

IV. ANALYSE DU MARCHÉ DE LA VENTE EN LIGNE EN FRANCE

Les internautes français ont dépensé 31 milliards d'euros en ligne en 2010, des
achats en hausse de 24%, selon les chiffres publiés en début de l’année 2011 par
la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) et le ministère
de l'Economie numérique.

La Toile a généré plus de 340 millions de transactions en 2010, soit 60 millions


de plus qu'en 2009. Le nombre de Français qui ont acheté en ligne a également
affiché une croissance à deux chiffres: ils étaient plus de 27,3 millions sur la
période octobre-novembre 2010, soit 12% de plus qu'au dernier trimestre 2009,

© Mai-2011 4
WAEL E COMMERCE Etude de projet

selon l'Observatoire des usages internet de Médiamétrie. Le nombre de


cyberacheteurs a ainsi progressé plus vite que celui des internautes (+9%).

Le nombre de sites marchands actifs a lui connu un bond de 28% en un an pour


atteindre 81.900 sites, notamment grâce à l'arrivée de nombreuses enseignes
traditionnelles qui ont ouvert une boutique en ligne. "Si le rythme de création de
nouveaux sites se maintenait au niveau de 2010, la France devrait franchir le cap
des 100.000 sites en 2011", prévoit la FEVAD.

Le montant moyen des transactions a renoué en 2010 avec ses niveaux d'avant-
crise, à 91 euros. En moyenne, chaque cyberacheteur a procédé à douze achats
dans l'année, pour un montant estimé à 1.100 euros.

Les internautes font de plus en plus confiance au commerce électronique en effet


ils sont 65% à faire confiance au commerce électronique soit une augmentation
de 17% par rapport à 2009.

V. STRATÉGIE COMMERCIALE

Malgré la concurrence qui fait rage dans ce secteur, comme dans beaucoup
d'autres, il y a encore de la place pour les indépendants, pour cela, il est
nécessaire de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires afin de s’accaparer
une bonne place face aux concurrents.

La politique commerciale sera mise sur les trois importants axes qui alimentent
la force de vente de l’entreprise, à savoir la qualité du produit commercialisé, les
prix compétitifs et la stratégie marketing.

En effet, le produit commercialisé est acquis auprès de fabricants locaux en


Tunisie spécialisés dans le textile pour homme ce qui va garantir la haute qualité
des produits d’une part et un coût de revient compétitif d’autre part.

© Mai-2011 5
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Par ailleurs, outre le rapport qualité prix du produit commercialisé, le promoteur


a planifié une grande campagne publicitaire s’articulant sur le bon
référencement ainsi que l’optimisation du positionnement des sites marchands
ce qui augmentera le nombre de visites et par conséquent le nombre de
cyberacheteurs.

VI. DETAIL DE L’INVESTISSEMENT

1. CRÉATION DE DEUX SITES WEB

Le projet consiste en la création de deux sites de vente en ligne portant deux


noms différents mais offrant le même produit, la création d’un site de vente en
ligne est estimé à 7 000 € soit 14 000 DT pour chaque site.

2. PACK RÉFÉRENCEMENT DES SITES

Un pack de référencement est acquis pour chaque site pour une valeur de 3 000
€, soit 12 000 DT permettant d’indexer le site web sur les différents moteurs de
recherche et accélérer le passage des robots.

3. CAMPAGNE PUBLICITAIRE

Après avoir procédé au référencement internet du site en ligne, vient une étape
complémentaire celle de l’optimisation du positionnement du référencement
auprès des moteurs de recherches sur les mots clés.
L’amélioration du référencement du site web, permet à ce dernier d’être
omniprésent parmi les premiers résultats affichés par les moteurs de recherche,
car généralement, les internautes ne consultent que les trois premières pages des
résultats du moteur de recherche, il sera donc important que nos sites Internet
figurent parmi elles.

© Mai-2011 6
WAEL E COMMERCE Etude de projet

En effet, certains critères doivent être mis en place pour améliorer le


positionnement de nos sites web à savoir :
 Identification des sites web par les outils de recherche (annuaires, moteurs
de recherche,…) sur des mots clés ou expressions liés à notre activité.
 Les mots clés saisis par les internautes sur les moteurs de recherche,
devront avoir une relation avec le contenu des pages de nos sites web.
 Nos sites web doivent apparaitre parmi les premiers résultats des pages
affichées par les différents outils de recherche (annuaires, Google, Yahoo,
MSN,…)

Pour y parvenir à augmenter au maximum le nombre des visites de nos sites de


vente en ligne et par conséquent à augmenter la quantité commercialisée, nous
avons planifié une grande campagne publicitaire.
Le coût prévisionnel de la campagne publicitaire a été estimé à 78 000 € se
détaillant ainsi :
 Un pack mailing de 8 000 €, ce ci permet l’envoie de 2 000 000 d’e mail
publicitaires aux clients potentiels afin d’augmenter les visites
journalières de nos sites et améliorer le référencement naturel des deux
sites.
 Des bannières publicitaires pour 10 000 €, ce ci permet l’insertion
d’espaces publicitaires sur les pages d’autres sites connus assurant un lien
direct à nos sites de vente en ligne, cette publicité est faite pour une durée
de 5 mois
 Des liens commerciaux sur google, ce ci signifie l’achat auprès de google
des mots clés permettant l’apparition parmi les liens commerciaux de nos
sites de vente en ligne. Pour cette forme de publicité, le payement est fait
uniquement lorsque les utilisateurs cliquent sur nos liens. Un budget de
600 € par jour est estimé afin de réaliser un nombre minimum de 2 000
visites par jour. Ce budget est prélevé à 1000 € au cours des weekends

© Mai-2011 7
WAEL E COMMERCE Etude de projet

permettant ainsi d’assurer un minimum de 3 333 visites par jour pendant


le weekend.

4. MATÉRIEL INFORMATIQUE ET DE BUREAU

Pour son fonctionnement administratif, la société sera dotée :


 D’un ensemble de mobilier et de matériel de bureau d’une valeur estimée à
4 000 DT ; et
 D’un ensemble d’équipements informatiques d’une valeur estimée à
6 000 DT.

5. FRAIS PRÉLIMINAIRES

Les frais préliminaires de constitution sont estimés forfaitairement à 10 000 DT


selon notre expérience dans le domaine de constitution des sociétés, d’une part,
et selon la nature du projet, d’autre part. Ils incluent l’ensemble des coûts à
engager pour la constitution de la société, notamment : l’étude financière, les
frais de constitution et de première publicité, les droits et taxes liés à la
constitution, l’établissement et l’enregistrement des contrats,

6. FONDS DE ROULEMENT

Cette rubrique inclut le besoin en fonds de roulement nécessaire pour entamer


l’exploitation de la 1ère année. Ces charges englobent principalement le coût des
stocks de marchandise exportés de la Tunisie, la charge de transport aérien et le
coût de livraison à domicile

Le fonds de roulement nécessaire a été calculé à raison de 15 jours de


consommation des charges précitées.

L’état prévisionnel d’investissement est présenté en annexe 1.

© Mai-2011 8
WAEL E COMMERCE Etude de projet

VII. FINANCEMENT

Le coût total du projet, s’élevant à 350 000 DT, sera financé à raison de 9% par
des fonds propres, 57% par un emprunt à moyen terme contracté auprès d’une
banque de la place et le reste, soit 35%, par des facilités de gestion qui consiste
d’une part en un crédit bancaire de gestion octroyé au taux de 9% et d’autre part
par un crédit fournisseurs octroyé au taux de 9% également.

Le schéma de financement du projet se présente ainsi :

EMPLOIS RESSOURCES
Création de deux sites 28 000 Fonds propres ( 9%) 30 000
Pack référencement 12 000    
Campagne publicitaire 156 000 Endettement à LMT (63%) 220 000
Mobilier de bureau 4 000
Matériel informatique 6 000 Facilités bancaires (6%) 20 000
Frais préliminaires 10 000  
Besoin en Fonds de roulement 134 000 Crédit fournisseurs (29%) 100 000
Total Emplois 350 000 Total ressources 350 000

L’apport du promoteur en fonds propres constitue un apport en numéraire

VIII. ETUDE FINANCIERE

Nous avons réalisé l’étude du projet « VENTE EN LIGNE DU PRET A


PRTER POUR HOMME » sur la période 2011-2016.

Les données utilisées pour la confection de la présente étude ont été collectée
sur le marché textile habillement en Tunisie, au moyen de devis des fournisseurs
et sur la base d’informations du promoteur et de ses perspectives.

1. INVESTISSEMENT

Le détail des immobilisations à acquérir a été exposé plus haut.

© Mai-2011 9
WAEL E COMMERCE Etude de projet

L’amortissement des immobilisations retenu pour la réalisation de la présente


étude est pratiqué selon les durées d’utilité suivantes :

Création de sites web 20


Référencement du site 3
Campagne publicitaire 3
Mobilier de bureau 10
Matériel informatique 5
Études, frais d'approches et
3
divers

Le tableau d’amortissement est présenté en annexe 1.

2. FINANCEMENT BANCAIRE

Il est envisagé que le projet sera financé à raison de 220 000 DT par un emprunt
à moyen terme avec les conditions suivantes :

Montant en dinars
220 000
tunisiens
Déblocage Fin du 3è trimestre 2011
Période de grâce 1 année
Taux d’intérêt 8,50%
Période de remboursement 7ans
Échéance Trimestrielle
Nombre d'échéances 25

Le tableau d’amortissement de l’emprunt est présenté en annexe 2.

© Mai-2011 10
WAEL E COMMERCE Etude de projet

3. CHIFFRE D’AFFAIRES

La campagne publicitaire qui sera engagé par la société permet d’assurer un bon
référencement des sites et d’optimiser le positionnement du référencement ce
qui aura pour conséquence directe l’augmentation du nombre des visites
journalières des sites de ventes en ligne. La campagne publicitaire garantie un
nombre minimum de visite, l’estimation du nombre de visite est calculé comme
suit :
Minimu Maximum Moyenn
m e
Nombre de visite journalière du lundi au vendredi 2 000 5 000 3 500
Nombre de visite journalière samedi et dimanche 3 330 7 000 5 165
Visite journalière en moyenne 4 333

Le pourcentage des ventes est estimé à partir du nombre moyen des visites
journalières, ces pourcentages sont estimés comme suit :

Nombre moyen de pourcentag


visite journalière e
Pantalons 4 333 1%
Chemises 4 333 4%
cravates 4 333 2%

Lors des prévisions de vente, nous avons tenu compte de deux paramètres, à
savoir une tendance globale à l’augmentation du nombre des visites des sites de
vente en ligne suite au référencement naturel qu’occupera le site et que la vente
des chemises constitue la grande part de notre chiffre d’affaire.

Nous avons estimé qu’il sera nécessaire de pratiquer des prix très compétitifs
pour la pénétration du marché. En effet, comme déjà évoqué dans cette étude, la
concurrence est acharnée sur ce secteur. De ce fait, nous avons considéré qu’il
serait correct de réduire nos prix par rapport à ceux affichés par nos concurrents
tout en gardant une haute qualité afin de s’accaparer une bonne place face aux

© Mai-2011 11
WAEL E COMMERCE Etude de projet

concurrents. Le rapprochement des prix de vente qui seront retenues par rapport
à ceux affichés par les concurrents est présenté dans le tableau si dessous :
Prix de vente Prix Moyen de la
pratiqué en € concurrence en €
Pantalons 39,99 45
Chemises 29,99 40
cravates 7,99 15

Il est prévu que la vente en ligne sera active à partir d’octobre 2011.
Compte tenu de ce qui précède, le tableau suivant retrace l’évolution du chiffre
d’affaires en euro de l’entité WAEL E COMMERCE pour les douze premiers
mois d’activité d’octobre 2011 à septembre 2012

Produit Pantalons Chemises Cravates


Mois QTE CA en € QTE CA en € QTE CA en €
Octobre 1 200 47 988 5 100 152 949 2 500 19 975
Novembre 1 300 51 987 5 199 155 918 2 600 20 774
Décembre 1 399 55 956 5 298 158 887 2 699 21 561
Janvier 1 400 55 986 5 300 158 947 2 700 21 573
Février 1 410 56 386 5 350 160 447 2 710 21 653
Mars 1 420 56 786 5 380 161 346 2 730 21 813
Avril 1 430 57 186 5 410 162 246 2 750 21 973
Mai 1 440 57 586 5 470 164 045 2 760 22 052
Juin 1 450 57 986 5 500 164 945 2 780 22 212
Juillet 1 460 58 385 5 530 165 845 2 790 22 292
Août 1 470 58 785 5 550 166 445 2 810 22 452
Septembre 1 470 58 785 5 600 167 944 2 820 22 532
Total 16 849 673 802 64 687 1 939 963 32 649 260 862

Représentée en graphique, l’évolution du chiffre d’affaires de l’entreprise pour


les douze premiers mois d’activité montre une tendance globale croissante.

© Mai-2011 12
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Chiffre d'affaires des douzes premiers mois de


10/2011 au 09/2012
180,000

160,000

140,000

120,000
Pantalons CA en €
100,000
Chemises CA en €
80,000 Cravates CA en €

60,000

40,000

20,000

0
Dé re

e
e

Se oût
s

ril

ai

in
ier

ille
ier

ar
br

br

br
M

Ju
b

Av
vr

M
nv

em
m

m
to

A
Ju

ce
ve
Oc

Ja

pt
No

Le graphique suivant montre la répartition du chiffre d’affaires de l’entreprise


entre ses différents produits :

Répartition du chiffre d'affaires des douze premiers


mois par produit
9%
Pantalons
Chemises
Cravates

67%

Par ailleurs, en ce qui concerne l’évolution de l’activité sur la période étudiée,


nous avons retenu une croissance annuelle de la vente de 3% en 2012 et en
2013, de 4% pour 2014, et de 5% pour 2015 et 2016.

© Mai-2011 13
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Il est à noter que les chiffres présentés au titre de l’année 2011 sont relatifs au
dernier trimestre, date d’entrée effective en commercialisation
Le tableau suivant retrace l’évolution du chiffre d’affaire sur la période allant de
2011 à 2016.

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Croissance   3% 3% 4% 5% 5%
Pantalons 311 862 1 284 872 1 323 418 1 376 354 1 445 172 1 517 431
Chemises 935 508 3 854 293 3 969 922 4 128 719 4 335 155 4 551 913
Cravates 124 620 513 435 528 838 549 991 577 491 606 365
Production totale 1 371 990 5 652 599 5 822 177 6 055 064 6 357 818 6 675 708
Frais de livraison 218 358 899 635 926 624 963 689 1 011 873 1 062 467
Autres produits d’exploitation 218 358 899 635 926 624 963 689 1 011 873 1 062 467
Total chiffre d’affaire 1 590 348 6 552 234 6 748 801 7 018 753 7 369 691 7 738 175

Les frais de livraisons sont estimés à 8 € par livraison. Elles sont à la charge du
consommateur final. Toutefois ces charges sont initialement payées par la
société lors de la livraison des colis, leur effet est donc nul sur le résultat. On
estime que le nombre de livraison est égale en moyenne, à la moitié de la
quantité vendue ce qui revient à dire qu’une livraison est faite pour deux articles
cédés.
4. COUT DES MARCHANDISES

Les charges relatives à ces marchandises ont été estimées par le promoteur en
fonction des données réunies et principalement des devis des fournisseurs
locaux. Etant donné que l’évolution du chiffre d’affaire est estimée sur la base
de l’augmentation des quantités vendues, les prix de vente étant inchangé, le
coût d’achat également restera inchangé.
Ces charges incluent également les frais de transport aérien et les frais de
livraison à domicile
Les frais de transport aérien sont estimés à 1,800 dinar pour un kg transporté, On
estime que 3 pantalons ou 5 chemises ou 20 cravates sont l’équivalent de 1
kilogramme

© Mai-2011 14
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Les frais de livraisons sont égales aux sommes récupérées auprès des clients et
qui ont été incluses dans les autres produits d’exploitation
Le tableau suivant montre le coût unitaire des achats

Coût Coût unitaire


unitaire en en DT

Pantalons 17 34
Chemises 13 26
cravates 3 6
Transport aérien de 1 kg 0,9 1,8
Frais d’une livraison 8 16

Le tableau suivant retrace la croissance des coûts des achats du produit


commercialisé :

  2011 2012 2013 2014 2015 2016

Achat pantalons 132 575 546 207 562 593 585 097 614 352 645 069
Achat chemises 405 522 1 670 751 1 720 873 1 789 708 1 879 193 1 973 153
Achat cravates 46 791 192 779 198 562 206 505 216 830 227 672
Transport aérien 8 656 35 664 36 734 38 203 40 114 42 119
Livraison à domicile 218 358 899 635 926 624 963 689 1 011 873 1 062 467
             
Total achats consommés 811 902 3 345 036 3 445 387 3 583 202 3 762 362 3 950 480

5. MOYENS HUMAINS

L’activité de commerce en ligne, ne nécessite pas, de par sa nature,


l’intervention d’un bon nombre de moyens humains. De ce fait, le promoteur
assurera lui-même le suivi des bons de commande reçus des clients qu’il
transmet directement au magasinier qui prépare la livraison. Cette dernière sera
assurée par la poste. L’augmentation du volume des commandes nécessitera
l’embauche d’un deuxième magasinier à partir de l’année 2014.

© Mai-2011 15
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Cela dit, le tableau suivant retrace l’évolution de l’effectif sur la période 2011-
2016 :

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Gérant 1 1 1 1 1 1
Magasinier 1 1 1 2 2 2
Effectif total

Il a été tenu compte d’une évolution annuelle globale de la masse salariale de


5% à partir de l’année 2013 en guise d’augmentations annuelles et d’évolution
des charges sociales.

L’évolution de la masse salariale brute sur la période étudiée se résume ainsi :

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Gérant 7 200 28 800 30 240 31 752 33 340 35 006
Magasinier 5 400 21 600 22 680 47 628 50 009 52 510
Charge salariale totale 12 600 50 400 52 920 79 380 83 349 87 516

6. AUTRES CHARGES D’EXPLOITATION

Les autres charges d’exploitation comprennent :


 La location : Pour le stockage de sa marchandise exporté, la société prendra en
location un petit dépôt de stockage pour une charge de loyer mensuelle égale à 700€.
Cette charge augmentera annuellement de 5% à partir de l’année 2013
 Frais de télécommunication estimé à 2 000 dinars mensuellement
 Publicité et communication : bannières publicitaires, packs mailing, liens
commerciaux sur des moteurs de recherche : elles sont estimées à 5 000 dinars
mensuellement pour la période 2011 et 2012, ces charges suivront une
diminution de 5% à partir de l’année 2013
 Autres charges et honoraires : elles sont estimés à 5 000 dinars par année,
elles suivront une augmentation de 5% à partir de l’année 2013.

© Mai-2011 16
WAEL E COMMERCE Etude de projet

Ces charges évolueront comme suit sur la période étudiée :

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Location 5 600 16 800 17 640 18 522 19 448 20 421
Télécommunications 6 000 24 000 24 000 24 000 24 000 24 000
Publicité et communication 30 000 120 000 114 000 108 300 102 885 97 741
Autres charges et honoraires 5 000 5 000 5 250 5 513 5 788 6 078
Autres charges d’exploitation 46 600 165 800 160 890 156 335 152 121 148 239

7. FRAIS FINANCIERS

Les frais financiers comprennent les charges d’intérêt de l’emprunt à moyen


terme. Les intérêts, comme le principal, sont supposés payables chaque fin de
trimestre.

Par ailleurs, nous avons tenu compte, pour le calcul des résultats prévisionnels,
du coût de financement du besoin en fonds de roulement. Le taux retenu pour le
calcul des frais financiers de fonctionnement est de 9 %.

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Intérêts sur emprunts 4 121 16 484 15 180 12 963 10 557 7 947
Frais financiers de
- 10 800 - - - -
fonctionnement
Total 4 121 27 284 15 180 12 963 10 557 7 947

8. BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT

Le besoin en fonds de roulement nécessaire pour l’exploitation a été déterminé


en fonction de la consommation des charges d’exploitation nécessitant un
décaissement au comptant, soit en l’occurrence les achats consommés. Ce
dernier a été calculé à raison de 15 jours de consommation de ces charges.
L’évolution du besoin en fonds de roulement se résume dans le tableau suivant :

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Charge d'exploitation 811 902 3 345 036 3 445 387 3 583 202 3 762 362 3 950 480
BFR 134 000 139 376 143 558 149 300 156 765 164 603
Variation du BFR 134 000 5 376 4 181 5 742 7 465 7 838

© Mai-2011 17
WAEL E COMMERCE Etude de projet

9. INCITATIONS ÉCONOMIQUES

Il est à signaler que le projet entre dans le cadre de la loi n°94-42 du 7 mars
1997, fixant le régime applicable à l’exercice des activités des sociétés de
commerce international tel que complété et modifié par les textes subséquents.
La société est éligible aux avantages prévus dans le cadre du code d’incitations
aux investissements pour les sociétés totalement exportatrices grâce à
l’exportation de marchandises et produits d’origine tunisienne. Il s’agit
notamment de l’exonération de l’impôt sur les sociétés pendant une période de
10 années à compter de l’entrée en activité.

IX.

© Mai-2011 18
WAEL E COMMERCE Étude de projet

X. ETATS PREVISIONNELS

1. BILANS PRÉVISIONNELS 

WAEL E COMMERCE
BILANS FONCTIONNELS PREVISIONNELS
(en dinars tunisiens)

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


ACTIFS            
             
Actifs immobilisés 200 502 138 512 76 521 29 364 26 707 24 050
BFR 134 000 139 376 143 558 149 300 156 765 164 603
Trésorerie positive 715 125 3 197 454 3 920 230 4 663 110 5 474 462 5 954 516
             
Total actifs 1 049 628 3 475 342 4 140 309 4 841 774 5 657 934 6 143 170
CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS            
             
Capitaux propres et assimilés 30 000 379 814 960 159 1 562 646 2 190 589 2 526 453
Résultat de l'exercice 699 628 2 901 725 3 012 434 3 139 717 3 358 644 3 541 336
Emprunts 200 000 193 804 167 717 139 412 108 701 75 380
Concourt bancaire 20 000 - - - - -
Crédit fournisseurs 100 000 - - - - -
           
Total capitaux propres et passifs 1 049 628 3 475 342 4 140 309 4 841 774 5 657 934 6 143 170

© Mai-2011 19
WAEL E COMMERCE Étude de projet

2. COMPTES D’EXPLOITATION PRÉVISIONNELS 

WAEL E COMMERCE

COMPTES D'EXPLOITATION PREVISIONNELS


(en dinars tunisiens)

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


           
Production 1 371 990 5 652 599 5 822 177 6 055 064 6 357 818 6 675 708
Autres produits d'exploitation 218 358 899 635 926 624 963 689 1 011 873 1 062 467
Consommables (811 902) (3 345 036) (3 445 387) (3 583 202) (3 762 362) (3 950 480)
Marge Brute 778 446 3 207 199 3 303 415 3 435 551 3 607 329 3 787 695
             
Charges du personnel (12 600) (50 400) (52 920) (79 380) (83 349) (87 516)
Dotations aux amortissements (15 498) (61 990) (61 990) (47 157) (2 657) (2 657)
Autres charges d'exploitation (46 600) (165 800) (160 890) (156 335) (152 121) (148 239)
Résultat d'exploitation 703 749 2 929 008 3 027 614 3 152 680 3 369 201 3 549 283
             
Charges financières nettes 4 121 16 484 15 180 12 963 10 557 7 947
Frais financiers de
- 10 800 - - - -
fonctionnement
Résultat avant impôt 699 628 2 901 725 3 012 434 3 139 717 3 358 644 3 541 336
Impôt sur les bénéfices            
Résultat net de l'exercice 699 628 2 901 725 3 012 434 3 139 717 3 358 644 3 541 336

© Mai-2011 20
WAEL E COMMERCE Étude de projet

3. TABLEAU PRÉVISIONNEL DES EMPLOIS ET RESSOURCES 

WAEL E COMMERCE
TABLEAU PREVISIONNEL DES EMPLOIS ET DES RESSOURCES
(en dinars tunisiens)
  2011 2012 2013 2014 2015 2016
Ressources            

Capitaux propres 30 000 - - - - -


Dette bancaires à LMT 200 000 - - - - -
Facilités bancaires 20 000 - - - - -
Crédit fournisseurs 100 000 - - - - -
Capacité d'autofinancement 715 125 2 963 715 3 074 424 3 186 874 3 361 302 3 543 993
Résultat de l'exercice 699 628 2 901 725 3 012 434 3 139 717 3 358 644 3 541 336
Dotation aux amortissements 15 498 61 990 61 990 47 157 2 657 2 657
Total ressources 1 065 125 2 963 715 3 074 424 3 186 874 3 361 302 3 543 993
Emplois            
           
Distribution de dividendes - 349 814 2 321 380 2 409 947 2 511 773 3 022 780
Acquisitions d'éléments d'actifs immobilisés 216 000 - - - - -
Remboursement des dettes à long terme - 6 196 26 087 28 305 30 711 33 321
Remboursement des dettes à court terme   120 000 - - - -
Fonds de roulement initial 134 000 - - - - -
Variation du besoin en fonds de roulement - 5 376 4 181 5 742 7 465 7 838
Total emplois 350 000 481 386 2 351 648 2 443 994 2 549 949 3 063 939
Variation de la trésorerie 715 125 2 482 329 722 776 742 880 811 352 480 054
Trésorerie cumulée 715 125 3 197 454 3 920 230 4 663 110 5 474 462 5 954 516

© Mai-2011 21
WAEL E COMMERCE Étude de projet

XI. RENTABILITE

Comme constaté sur le tableau de financement ci haut, le projet « WAEL E


COMMERCE » dégage une trésorerie cumulée très confortable qui permet la
distribution de dividendes dès la première année et même de réinvestir afin
d’étendre l’activité de commerce.

Le tableau suivant illustre le seuil de rentabilité annuel du projet ainsi que le


point mort financier qui permettra de couvrir les coûts de financement en plus :

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Chiffre d'affaires 1 371 990 5 652 599 5 822 177 6 055 064 6 357 818 6 675 708
(3 345 (3 445 (3 583 (3 762 (3 950
Coûts variables (811 902)
036) 387) 202) 362) 480)
Marge sur coûts
560 088 2 307 564 2 376 791 2 471 862 2 595 455 2 725 228
variables
Taux de marge sur
40,82% 40,82% 40,82% 40,82% 40,82% 40,82%
CV
Charges fixes 74 698 278 190 275 800 282 872 238 127 238 412
Charges salariales fixes 12 600 50 400 52 920 79 380 83 349 87 516
Dotation aux
15 498 61 990 61 990 47 157 2 657 2 657
amortissements
Frais généraux 46 600 165 800 160 890 156 335 152 121 148 239
Frais financiers 4 121 27 284 15 180 12 963 10 557 7 947
Seuil de rentabilité 182 979 681 454 675 600 692 921 583 316 584 014
Point mort
193 073 748 288 712 785 724 675 609 176 603 480
financier

En outre, l’analyse des flux de trésorerie dégagés de l’exploitation donne une


valeur actuelle nette, au taux d’actualisation de 15%, (VAN) largement positive
de 9 552 959 DT au terme de l’année 2016. Qui plus est, le taux de rentabilité
interne (TRI) du projet est très attractif et imbattable et atteint 314%.

Il est à signaler que pour le calcul de ces deux indicateurs, nous avons tenu
compte, pour le calcul des cash-flows de l’année 2016, de la valeur résiduelle
des immobilisations, qui correspond à leur valeur comptable nette.
Par ailleurs, le coût du projet investi est récupérable à partir du début de la
première année, au bout de 1 mois et 21 jours.

© Mai -2011 22
WAEL E COMMERCE Étude de projet

  2011 2012 2013 2014 2015 2016


Investissement +
(350 000) (5 376) (4 181) (5 742) (7 465) 16 212
BFR
3 074
Cash-flows bruts 715 125 2 963 715 3 186 874 3 361 302 3 543 993
424
3 070
Cash-flows nets 365 125 2 958 339 3 181 132 3 353 837 3 560 205
243
Taux d'actualisation 15,00%
Cash-flows 2 018
271 848 2 236 929 1 818 822 1 667 450 1 539 175
actualisés 735
4 527
Cash-flows cumulés 271 848 2 508 777
512
6 346 334 8 013 784 9 552 959
Valeur Actuelle Nette 9 552 959
Taux de Rendement Interne 314,23%
Délai de récupération : 1 mois et 21 jours 0,56

Enfin, le graphique ci-après nous renseigne sur la croissance de la marge brute


dégagée par l’exploitation par rapport à celle du résultat d’exploitation et du
résultat net :

8,000,000

7,000,000

6,000,000

5,000,000

4,000,000

3,000,000

2,000,000

1,000,000

0
2,011 2,012 2,013 2,014 2,015 2,016
Marge Brute Résultat net de l'exercice Chiffre d'affaires

© Mai -2011 23
WAEL E COMMERCE Étude de projet

XII. RATIOS ECONOMIQUES ET FINANCIERS

Le tableau suivant illustre les principaux indicateurs de la santé financière et de


la rentabilité du projet :

Indicateur ou Ratio 2011 2012 2013 2014 2015 2016

5 652 5 822 6 055 6 357 6 675


Chiffre d'affaires 1 371 990 599 177 064 818 708
2 307 2 376 2 471 2 595 2 725
Valeur ajoutée 560 088 564 791 862 455 228
3 156 3 250 3 356 3 523 3 700
Excédent brut d'exploitation 765 846 799 495 171 980 179
2 901 3 012 3 139 3 358 3 541
Résultat net de l'exercice 699 628 725 434 717 644 336
Besoin en Fonds de roulement 134 000 139 376 143 558 149 300 156 765 164 603
3 336 4 063 4 812 5 631 6 119
Fonds de roulement 729 125 831 788 410 227 120
3 197 3 920 4 663 5 474 5 954
Trésorerie 715 125 454 230 110 462 516
2 963 3 074 3 186 3 361 3 543
Capacité d'autofinancement 715 125 715 424 874 302 993
3 475 4 140 4 841 5 657 6 143
Capitaux permanents 1 049 628 342 309 774 934 170
Immobilisations nettes 200 502 138 512 76 521 29 364 26 707 24 050

Ratios de structure financière(en


%)
  Fonds de roulement 523% 2509% 5411% 16489% 21185% 25543%
  Financement structurel 314% 1251% 1881% 2710% 3084% 3256%
  Financement propre 70% 94% 96% 97% 98% 99%
  Indépendance 365% 1693% 2369% 3373% 5105% 8050%
  Financement de l'activité 544% 2394% 2831% 3223% 3592% 3717%
  Coût moyen de la dette 2% 9% 9% 9% 10% 11%

Ratios de rentabilité(en %)
  Rentabilité brute d'exploitation 56% 56% 56% 55% 55% 55%
  Rentabilité globale d'exploitation 52% 52% 53% 53% 53% 53%
  Rentabilité économique 210% 1054% 1376% 1765% 1836% 1881%
  Taux de marge 51% 52% 52% 52% 53% 53%
  Taux de rotation de l'actif 410% 2034% 2645% 3389% 3465% 3539%
  Rentabilité financière nette 96% 88% 76% 67% 61% 58%
  Marge Nette 51% 51% 52% 52% 53% 53%
  Coefficient d'endettement 46% 8% 6% 4% 3% 3%
Capacité de remboursement (en
  années) 0,45 0,07 0,05 0,04 0,03 0,02
Ratios d'activité(en %)

© Mai -2011 24
WAEL E COMMERCE Étude de projet

Taux de croissance  - 3,00% 3,00% 4,00% 5,00% 5,00%


Répartition de la VA aux
prêteurs 0,74% 1,18% 0,64% 0,52% 0,41% 0,29%
Répartition de la VA à 128,43 129,35 128,93 129,51 130,04
l'entreprise 127,68% % % % % %

© Mai -2011 25
WAEL E COMMERCE Étude de projet

XIII. ANNEXES

1. ÉTAT PRÉVISIONNEL D’INVESTISSEMENT ET D’AMORTISSEMENT

WAEL E COMMERCE
COUT PREVISIONEL D’INVESTISSEMENT
(En dinars Tunisiens)

Mt en Euro Coût TTC Nb années Amortissement  VCN


  HT d'utilisation
en DT
2011 2012 2013 2014 2015 2016
                   
Création de deux sites web 14 000 28 000 20 350 1 400 1 400 1 400 1 400 1 400 20 650

Pack référencement 6 000 12 000 3 1 000 4 000 4 000 3 000 - - -

Campagne publicitaire 78 000 156 000 3 13 000 52 000 52 000 39 000 - - -

Mobilier de bureau 2 000 4 000 10 100 400 400 400 400 400 1 900

Matériel informatique 3 000 6 000 7 214 857 857 857 857 857 1 500

Etudes, frais d'approches et divers 5 000 10 000 3 833 3 333 3 333 2 500 - - -

Fonds de roulement 67 000 134 000                


Total 175 000 350 000   15 498 61 990 61 990 47 157 2 657 2 657 24 050

© Mai-2011 26
WAEL E COMMERCE Étude de projet

2. TABLEAU D’AMORTISSEMENT DU CRÉDIT À MOYEN TERME


WAEL E COMMERCE

TABLEAU D'AMORTISSEMENT PREVISIONNEL DU CREDIT MOYEN TERME


(En dinars Tunisiens)

Ppal restant
  Intérêts Principal Echéance

T4 2011 200 000 4 121 - 4 121
T1 2012 200 000 4 121 - 4 121
T2 2012 200 000 4 121 - 4 121
T3 2012 200 000 4 121 - 4 121
T4 2012 200 000 4 121 6 196 10 317
T1 2013 193 804 3 993 6 324 10 317
T2 2013 187 480 3 863 6 454 10 317
T3 2013 181 026 3 730 6 587 10 317
T4 2013 174 439 3 594 6 723 10 317
T1 2014 167 717 3 456 6 861 10 317
T2 2014 160 855 3 314 7 003 10 317
T3 2014 153 853 3 170 7 147 10 317
T4 2014 146 706 3 023 7 294 10 317
T1 2015 139 412 2 872 7 444 10 317
T2 2015 131 967 2 719 7 598 10 317
T3 2015 124 370 2 563 7 754 10 317
T4 2015 116 615 2 403 7 914 10 317
T1 2016 108 701 2 240 8 077 10 317
T2 2016 100 624 2 073 8 244 10 317
T3 2016 92 380 1 903 8 413 10 317
T4 2016 83 967 1 730 8 587 10 317
T1 2017 75 380 1 553 8 764 10 317
T2 2017 66 616 1 373 8 944 10 317
T3 2017 57 672 1 188 9 129 10 317
T4 2017 48 543 1 000 9 317 10 317
T1 2018 39 226 808 9 509 10 317
T2 2018 29 718 612 9 705 10 317
T3 2018 20 013 412 9 905 10 317
T4 2018 10 109 208 10 109 10 317
TOTAL   74 406 200 000 274 406

© Mai-2011 27

Vous aimerez peut-être aussi