Vous êtes sur la page 1sur 24

Les Courants de Foucault

Généralités

Découvert par Léon Foucault (Physicien Français) en 1851

CND
Utilisé pour Frein électromagnétique à CF
Plaque de cuisson à induction

Dans les matériaux conducteurs

Métaux Béton Composite carbone


(structure armée) éventuellement

Méthode CND la plus difficile à comprendre, et interpréter…

Les Courants de Foucault 4- 2


Principe en 3 points

1. Champ magnétique
variable 2. Sur pièce conductrice saine, il apparaît des courants induits
( les courants de Foucault). Ils forment un contre-champ qui
s’oppose au champ émetteur … un équilibre apparait

3. Si présence d’un défaut, les courants de Foucault créent un


contre-champ magnétique différent (donc équilibre différent)

Rappel: La tension induite est proportionnelle au flux magnétique total dans la sonde
u(t) = j Lw. i (t) avec Lw impédance

Les Courants de Foucault 4- 3


Représentation de l’impédance de la bobine excitatrice

L L./L0. 
Bobine seule

Z dans l’air
Z0
 normalisation
R/L0.
R
L./L0. 

équilibre
pièce saine
R/L0.

L./L0. 
air sain défaut équilibre différent

avec défaut
R/L0.

Les Courants de Foucault 4- 4


Sensibilité des CF

Flux magnétique total fonction de:

Conductivité électrique 
(structure, impureté, température, défaut)

Perméabilité magnétique µ
(amagnétique, magnétique, défaut)

Entrefer (distance bobine pièce)


(géométrie pièce, défaut)

Les Courants de Foucault 4- 5


Répartition des CF (cas d’un conducteur plan infini)

L’intensité décroît depuis la surface I  I0 .e  z. .f ..

0 1/e 1 on définit , profondeur de pénétration


surface conventionnelle (prise à 1/e)
I/I0
 500

f..r
en profondeur
z

Conclusion: profondeurs  faibles


de 1 à 2 mm pour matériau non magnétique (µr = 1)
et seulement quelques 1/10 de mm pour matériau magnétique (µr >>1)

r=a
Nota: les résultats sont similaires
r=0
pour une barre cylindrique infinie

Les Courants de Foucault 4- 6


Application / tri matière

Matériaux amagnétiques µr = 1 = constante


=> tri matière en fonction de leurs conductivités électriques

, r

Etalonnage

Les Courants de Foucault 4- 7


Application / mesure épaisseur revêtement

Matériaux amagnétiques µr = 1
utilisation des
=> mesure épaisseur couche non conductrice courbes normalisées
selon conséquences de la variation d’entrefer L./L0.
selon entrefer
(exemple: peinture, …)

R/L0.

Résolution possible
jusqu’à 10 μm

Les Courants de Foucault 4- 8


Application / détection défauts …

L./L0. Pour une même fréquence:


- sens 1: plus de conductivité
- sens 2: moins de conductivité
- sens 3: entrefer plus petit
- sens 4: entrefer plus grand

CF ?
2
4

1
3
déséquilibre => détection
mais aussi identification du
Sinon, si on change fréquence:
défaut selon la direction du - sens 1: fréquence plus élevée
déséquilibre - sens 2: fréquence plus faible

R/L0.

Les Courants de Foucault 4- 9


Identification du défaut

L./L0. 1 : f ou  
Inclusion à conductivité élect. + élevée

2 : f ou  

Inclusion à conductivité élec. - élevée

2
4 3 :  (matériaux amagnétiques) 

1 L’entrefer (distance bobine-pièce) décroît


3 Variation d’épaisseur
Défaut en surface
4 :  (matériaux amagnétiques) 
L’entrefer (distance bobine-pièce) croît
R/L0. Inverse de 3

Fissure: 2 et 4

Les Courants de Foucault 4 - 10


Appareils CF

Analyseur d’impédance

Mesure de conductivité
Portabilité du matériel

Etalon de conductivité, …

Les Courants de Foucault 4 - 11


Sondes CF

De nombreuses sondes, pour s’adapter à la géométrie des pièces

Les Courants de Foucault 4 - 12


Méthode absolue et/ou différentielle

Montage 1 sonde (absolue) Montage 2 sondes (différentielle)

+ + -
Déplacement
sonde
défaut défaut

+ + -
L./L0. L./L0.
E E

Variation
d’entrefer On s’affranchit de la
Défaut non vu variation de forme
(ou difficile) Défaut détecté

R/L0. R/L0.

Exemple: contrôle de tubes en défilement ayant 2 défauts : conicité et inclusion

Les Courants de Foucault 4 - 13


Exemples de contrôle CF

tubes de Générateurs de Vapeur (GV)

10000 tubes (à contrôler)


mais peut fonctionner avec 8000 tubes
=> si défaut détecté, le tube est volontairement bouché

contrôle rapide (200km/h ) des défauts int. et ext.


(corrosion et fatigue)

Intérieur
Extérieur Sonde CF à l’intérieur
Défaut Défaut
extérieur intérieur

=> le CND a justifié le choix du matériau (amagnétique)


pour contrôler toute l’épaisseur du tube,
et donc les 2 défauts en même temps !!

Les Courants de Foucault 4 - 14


Exemples de contrôle CF

TGV (rail)

rail: magnétique donc CF uniquement


pour les défauts débouchants

défauts des rails: fatigue des matériaux


et fissure, mais pas forcément initiée en surface

=> US nécessaire pour défauts internes


mais problématique US = pas à 300km/h
donc petite loco indépendante à 80km/h

Les Courants de Foucault 4 - 15


Exemples de contrôle CF

Contrôle de jante d’avion (congés)

Examen de boulonnerie
(boulon de fermeture de cuve de centrale à 3m de haut)
Fond de filet par CF et Volume par US

Contrôle des bords d’ailettes

Les Courants de Foucault 4 - 16


Avantages

Sensible à de petits défauts

Mesures sans contact

Très grande rapidité, Automatisation

Équipement portatif

Détection de défauts, épaisseurs,


Conductivité électrique et Perméabilité magnétique

Inspection de surfaces difficile d’accès

Les Courants de Foucault 4 - 17


Inconvénients

Restreint aux matériaux conducteurs

Profondeur limitée (surtout magnétique)

Mesure et interprétation des résultats difficiles


(caractère abstrait des principes)

Difficile d’avoir des échantillons de référence pour étalonnage

Attention à la représentativité des défauts étalons

Les Courants de Foucault 4 - 18


Compléments

Contrôle d’épaisseur (mode absolu)

et recherche de défauts (mode


différentiel)

Recherche de défauts (multifréquences)

Les Courants de Foucault 4 - 19


Compléments

L./L0.
E

+ la pièce est mince, R/L0.


+ la conduction est difficile

Les Courants de Foucault 4 - 20


Compléments

Contrôle d’épaisseur de peinture

L./L0.
E
+ la couche non conductrice est épaisse,
+ la conduction est difficile

Résolution possible jusqu’à 10 μm

R/L0.

Les Courants de Foucault 4 - 21


Compléments

Tri matière

, r Etalonnage

Identification d’un alliage


Traitement thermique
Traitement superficiel
Surchauffe locale

Les Courants de Foucault 4 - 22


Perspectives

L./L0.
E
Variation d’impédance
/ taille et position du défaut

Exploitation des signaux

Image CF

Aide à la décision (automatique ? )

Les Courants de Foucault 4 - 23


Résumé / contrôle par courants de Foucault
Dans le domaine du contrôle non destructif, les Courants de Foucault (CF) occupent une place
importante et peuvent s’employer sur tous les matériaux métalliques fortement conducteurs électriques.
On trouve des applications dans des domaines industriels très variés tels que l'aéronautique,
l'automobile, le nucléaire, la sidérurgie…
On soumet une pièce conductrice à un champ magnétique variable, sinusoïdal ou quelconque, pour
faire apparaître par inductionélectromagnétique des courants induits. Ces courants de Foucault,
parallèles à la surface, limités à l'aire du champ magnétique inducteur, circulent principalement au
voisinage de la surface.
On définit une profondeur de pénétration standard égale à la profondeur pour laquelle l'amplitude de
surface est divisée par la constante de Neper « e ». Pour les matériaux amagnétiques (μr = 1), cette
profondeur est de l'ordre du millimètre, mais pour les matériaux magnétiques (μr de 100 ou plus), la
profondeur de contrôle est faible (de l'ordre de 0,1 mm).
Les courants de Foucault sont influencés par un grand nombre de paramètres, ce qui est à la fois un
avantage et une limitation de la méthode. Leur distribution dépend de la fréquence, de la conductivité
et de la perméabilité magnétique du matériau, ainsi que de la géométrie relative pièce-bobine. La
présence de défauts, débouchants ou proches de la surface, en modifiant ces caractéristiques, change
la distribution des courants induits.

Bobine dans l’air (a), création de CF (b),


a) b) c) modifiés par un défaut (c).
La mesure est indirecte, via l’évolution de
l’impédance de la bobine inductrice.

Vous aimerez peut-être aussi