Vous êtes sur la page 1sur 34

Royaume du Maroc

UNIVERCITE HASSAN II
ECOLE NATIONNALE SUPERIEURE D’ARTS ET METIERS

Module :
Electricité
Professeur:
Mostafa Baghouri

Année universitaire 2021-2022


Session: Automne
 Eléments du Module

Electricité

Electrocinétique Electrostatique

2
 Electrostatique: Objectives visés

Objectives

La loi de Coulomb
Le théorème de
Gauss

L’origine du
phénomène
Champ et potentiel d’électrisation
électrostatique

3
 Didactique du Module

Cours
magistral

Démarches
didactiques et les
Support
TD moyens de cours
pédagogiques
prévus :

Etude de
cas

4
 Modalités d’évaluation

Les éléments suivants


• Présence
seront pris en • Participation
considération dans la • Devoir
grille de notation : • Contrôle Continu

5
Contenu du Module
Rappels et compléments mathématiques

Généralités sur les propriétés électriques


de la matière

Champ et potentiel électrostatiques

Théorème de Gauss

Conducteur en équilibre

Energie Electrostatique
Plan 6
Rappels et compléments mathématiques

Systèmes de coordonnées

Grandeurs scalaires et grandeurs vectorielles

Opérations sur les vecteurs

Différentielle

Opérateurs différentiels

7
Systèmes de coordonnées
• Un système de coordonnées est un moyen de spécifier de manière
unique l'emplacement de n'importe quelle position dans l'espace par
rapport à une origine de référence
• Tout point est défini par l'intersection de trois surfaces perpendiculaires
entre elles.
• Les axes de coordonnées sont alors définis par les normales à ces
surfaces au point.
• Dans ce module, nous n'utilisons que les systèmes de coordonnées
rectangulaires (cartésiens), cylindriques circulaires et sphériques.

8
Systèmes de coordonnées
Coordonnées cartésiennes:
• Le système de coordonnées le plus courant et souvent préféré.
• Il est défini par l'intersection de trois plans mutuellement perpendiculaires.
• Les lignes parallèles aux lignes d'intersection entre les plans définissent les axes de
coordonnées (x, y, z), où:
• l'axe x est perpendiculaire au plan de x=cst;
• l'axe y est perpendiculaire au plan de y=cst;
• l'axe z est perpendiculaire au plan de z=cst;
• Une fois qu'une origine est sélectionnée avec les coordonnées (0, 0, 0), tout autre point du plan
est trouvé en spécifiant ses distances en x, y et z à partir de cette origine

Plan z=cst

Plan y=cst

Plan x=cst

9
Systèmes de coordonnées
Coordonnées cartésiennes:
• Par convention, un système de coordonnées direct en utilisant la méthode de la main droite.
• Les directions de coordonnées sont représentées par des vecteurs unitaires 𝑖, 𝑗 𝑒𝑡𝑘, dont
chacun a une longueur unitaire et suivre la direction de l’axe de coordonnée.
• Un volume différentiel rectangulaire est formé lorsque l'on se déplace à partir d'un point (x, y, z)
d'une distance infiniment petite dx, dy et dz dans chacune des trois coordonnées.

𝒌 𝒊
𝒋

10
Systèmes de coordonnées
Coordonnées cylindrique:
• Le système de coordonnées cylindriques est utilisé lorsqu'il existe une ligne de symétrie autour
de l'axe z.
• Tout point de l'espace est défini par l'intersection des trois plans perpendiculaires d'un cylindre
circulaire de rayon r, d'un plan à z constant et d'un plan à angle constant 𝜙 par rapport à l'axe x.
• Par convention, le triplet (r, 𝜙, z) doit former un système de coordonnées direct

Plan z=cst
Plan 𝝓=cst 𝒆𝒛

𝒆𝒛 𝒆𝝓

𝒆𝒓
𝒆𝝓

𝒆𝒓

Plan r=cst

11
Systèmes de coordonnées
Coordonnées cylindrique:
• Un volume élémentaire de forme cylindrique est illustré à la figure,
• Il est formé lorsqu’on se déplace d'un point aux coordonnées (r, 𝜙, z) d'une distance infiniment
petite dr, rd𝜙 et dz dans chacune des trois directions de coordonnées.

𝒆𝒛 𝒆𝝓

𝒆𝒓

12
Systèmes de coordonnées
Coordonnées sphériques:
• Un système de coordonnées sphériques est utile lorsqu‘on a un point de symétrie.
• les coordonnées sphériques (r,𝜃,𝜙) sont obtenues par l'intersection de 3 plans:
• une sphère de rayon r,
• d'un plan d’angle 𝜙 constant par rapport à l'axe x
• et d’un cône d'angle 𝜃 par rapport l'axe z.
𝒆𝒓
Plan de 𝒆𝝓
𝝓 = 𝒄𝒔𝒕
𝒆𝒓
Cône de
𝒆𝝓 𝒆𝜽
𝛉 = 𝒄𝒔𝒕

𝒆𝜽
Sphère
de 𝐫 = 𝒄𝒔𝒕

13
Systèmes de coordonnées
Coordonnées sphériques:
• Un volume élémentaire de forme sphérique est illustré à la figure,
• Il est formé en considérant les déplacement élémentaire dr, rd𝜃, rsin𝜃d𝜙 forme les coordonnées
(r, 𝜃, 𝜙).

14
Grandeurs scalaires et grandeurs vectorielles
• Une quantité scalaire est un nombre entièrement déterminé par sa grandeur, comme la
température, la masse et la charge
• Les vecteurs, tels que la vitesse et la force, doivent également avoir leur direction spécifiée
• Ils sont complètement décrits par leurs coordonnées
• Un vecteur est représenté par un segment de ligne orienté dans la direction du vecteur avec
sa longueur proportionnelle à son module.
• Le vecteur 𝐴 = 𝐴𝑥 𝑖 + 𝐴𝑦 𝑗 + 𝐴𝑧 𝑘 a pour module: 𝐴 = 𝐴 = 𝐴2𝑥 + 𝐴2𝑦 + 𝐴2𝑧
• On peut décrire le vecteur par n’importe
quelle système de coordonnée vue précèdent.

𝑗
𝑖
15
Opérations sur les vecteurs
Multiplication d’un vecteur par un scalaire
• Si un vecteur est multiplié par un scalaire positif, sa direction reste inchangée mais son
amplitude est multipliée par le scalaire.
• Si le scalaire est négatif, la direction du vecteur est inversée:
𝛼𝐴 = 𝛼𝐴𝑥 𝑖 + 𝛼𝐴𝑦 𝑗 + 𝛼𝐴𝑧 𝑘
Addition et soustraction d’un vecteur
• La somme de deux vecteurs est obtenue en ajoutant leurs composantes tandis que leur
différence est obtenue en les soustrayant.
Si 𝐵 un vecteur tel que:
𝐵 = 𝐵𝑥 𝑖 + 𝐵𝑦 𝑗 + 𝐵𝑧 𝑘
est ajouté ou soustrait au vecteur 𝐴 le résultat est un nouveau vecteur 𝐶 (figure a):
𝐶 = 𝐴 ± 𝐵 = 𝐴𝑥 ± 𝐵𝑥 𝑖 + 𝐴𝑦 ± 𝐵𝑦 𝑗 + 𝐴𝑧 ± 𝐵𝑧 𝑘

16
Opérations sur les vecteurs
Addition et soustraction d’un vecteur

• Géométriquement, la somme vectorielle est obtenue à partir de la diagonale du


parallélogramme résultant formé de 𝐴 et 𝐵 comme le montre la figure.

• La différence est trouvée en dessinant d'abord −𝐵 puis en trouvant la diagonale du

parallélogramme formé à partir de la somme de 𝐴 et −𝐵.

17
Opérations sur les vecteurs

Exercice d’application:

On considère deux vecteurs:


𝐴 = 4𝑖 + 4𝑗, 𝐵 = 𝑖 + 8𝑗

Trouver les vecteurs 𝐵 ± 𝐴 et leurs modules

18
Opérations sur les vecteurs
Solution:

Somme:
𝐵 + 𝐴 = 5𝑖 + 12𝑗
𝐵 + 𝐴 = 52 + 122 = 13

Différence:
𝐵 − 𝐴 = −3𝑖 + 4𝑗
𝐵 + 𝐴 = (−3)2 +42 = 5

19
Opérations sur les vecteurs
Produit scalaire:
• Le produit scalaire entre deux vecteurs donne un scalaire et est défini comme
𝐴. 𝐵 = 𝐴 . 𝐵 cos 𝜃
où 𝜃 est le plus petit angle entre les deux vecteurs.
𝜋
• Le produit scalaire est maximal si 𝜃 = 0 et nul si les deux vecteurs sont perpendiculaire (𝜃 = 2 )
• Ces propriétés signifient que le produit scalaire entre différents vecteurs unitaires orthogonaux
au même point est nul, tandis que le produit scalaire entre un vecteur unitaire et lui-même est 1
𝐴. 𝐵 = 𝐴𝑥 𝑖 + 𝐴𝑦 𝑗 + 𝐴𝑧 𝑘 . 𝐵𝑥 𝑖 + 𝐵𝑦 𝑗 + 𝐵𝑧 𝑘
𝐴. 𝐵 = 𝐴𝑥 𝐵𝑥 + 𝐴𝑦 𝐵𝑦 + 𝐴𝑧 𝐵𝑧
• le produit scalaire ne dépend pas de l'ordre des vecteurs
𝐴. 𝐵 = 𝐵. 𝐴
• nous pouvons trouver l'angle entre les vecteurs comme

𝐴𝑥 𝐵𝑥 + 𝐴𝑦 𝐵𝑦 + 𝐴𝑧 𝐵𝑧
cos 𝜃 =
𝐴 . 𝐵
20
Opérations sur les vecteurs

Exercice d’application:

Trouver l’angle entre les deux vecteurs suivants:


𝐴 = 3𝑖 + 𝑗, 𝐵 = 2𝑖

21
Opérations sur les vecteurs

Solution:
𝐴. 𝐵 2 3 3
cos 𝜃 = = =
𝐴 𝐵 4 2

3
𝜃 = arcos = 30°
2

22
Opérations sur les vecteurs
Produit vectoriel:
• Le produit vectoriel entre deux vecteurs 𝐴 ∧ 𝐵 est défini comme un vecteur perpendiculaire à la
fois à 𝐴 et à 𝐵, qui est dans la direction directe en utilisant la règle de la main droite.
• Le module de produit vectoriel est:
𝑨∧𝑩
𝐴 ∧ 𝐵 = 𝐴 . 𝐵 sin 𝜃

où 𝜃 est le plus petit angle entre les deux vecteurs.


• Géométriquement, l’équation donne la surface du parallélogramme
formé avec 𝐴 et 𝐵 comme côtés adjacents.
• L'inversion de l'ordre de A et B inverse le signe du produit vectoriel :
𝐴 ∧ 𝐵 = −𝐵 ∧ 𝐴

23
Opérations sur les vecteurs
Produit vectoriel:

Comme précédemment on montre que:


𝐴 ∧ 𝐵 = 𝐴𝑥 𝑖 + 𝐴𝑦 𝑗 + 𝐴𝑧 𝑘 ∧ 𝐵𝑥 𝑖 + 𝐵𝑦 𝑗 + 𝐵𝑧 𝑘

𝐴 ∧ 𝐵 = 𝑖 𝐴𝑦 𝐵𝑧 − 𝐴𝑧 𝐵𝑦 + 𝑗 𝐴𝑧 𝐵𝑥 − 𝐴𝑥 𝐵𝑧 + 𝑘 𝐴𝑥 𝐵𝑦 − 𝐴𝑦 𝐵𝑥

𝑖 𝑗 𝑘
𝐴 ∧ 𝐵 = 𝑑𝑒𝑡 𝐴𝑥 𝐴𝑦 𝐴𝑧
𝐵𝑥 𝐵𝑦 𝐵𝑧

24
Opérations sur les vecteurs
Exercice d’application:
Trouver le vecteur unitaire 𝑛 perpendiculaire dans le sens direct aux
vecteurs:
𝐴 = −𝑖 + 𝑗 + 𝑘, 𝐵 = 𝑖 + −𝑗 + 𝑘
Quelles est la valeur de l’angle entre 𝐴 et 𝐵

25
Opérations sur les vecteurs
Solution:
𝑖 𝑗 𝑘
𝐴 ∧ 𝐵 = 𝑑𝑒𝑡 −1 1 1 = 2(𝑖 + 𝑗)
1 −1 1
𝐴∧𝐵 2 1
𝑛= = (𝑖 + 𝑗) = (𝑖 + 𝑗)
𝐴∧𝐵 8 2

𝐴∧𝐵 8 2
sin 𝜃 = = = 2
𝐴 . 𝐵 3 3 3

2 2
𝜃 = arsin = 70,5° 𝑜𝑢 109,5°
3
𝐴. 𝐵 −1 −1
cos 𝜃 = = ⟹ 𝜃 = arcos = 109,5°
𝐴 . 𝐵 3 3

26
Gradient et opérateur nabla
• Souvent, nous sommes concernés par les propriétés d'un champ scalaire 𝑓(𝑥, 𝑦, 𝑧)
autour d'un point particulier.
• La différentielle du champ scalaire 𝑓(𝑥, 𝑦, 𝑧) est définie comme le changement de
position de (𝑥, 𝑦, 𝑧) à (𝑥 + 𝑑𝑥, 𝑦 + 𝑑𝑦, 𝑧 + 𝑑𝑧) :
𝜕𝑓 𝜕𝑓 𝜕𝑓
𝑑𝑓 = 𝑑𝑥 + 𝑑𝑦 + 𝑑𝑧
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧
• Si le vecteur distance différentiel d𝑙 est défini comme:
𝑑𝑙 = 𝑑𝑥𝑖 + 𝑑𝑦𝑗 + 𝑑𝑧𝑘
• On peut définir le produit scalaire:
𝜕𝑓 𝜕𝑓 𝜕𝑓
𝑑𝑓 = 𝑖+ 𝑗+ 𝑘 . 𝑑𝑙
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧
𝑑𝑓 = 𝑔𝑟𝑎𝑑𝑓. 𝑑𝑙
où les termes de la dérivée spatiale sont définis comme le gradient de f :
𝜕𝑓 𝜕𝑓 𝜕𝑓
𝑔𝑟𝑎𝑑𝑓 = 𝛻𝑓 = 𝑖+ 𝑗+ 𝑘
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧
• L’opérateur nabla:
𝜕 𝜕 𝜕
𝛻= 𝑖+ 𝑗+ 𝑘
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧 27
Gradient et opérateur nabla
Coordonnées cylindrique:
• Le gradient d'une fonction scalaire est défini pour tout système de coordonnées
• En coordonnées cylindriques, la variation différentielle de f(r,𝜙, z) est

𝜕𝑓 𝜕𝑓 𝜕𝑓
𝑑𝑓 = 𝑑𝑟 + 𝑑𝜙 + 𝑑𝑧
𝜕𝑟 𝜕𝜙 𝜕𝑧

• Le vecteur distance différentiel d𝑙 est :

𝑑𝑙 = 𝑑𝑟𝑒𝑟 + 𝑟𝑑𝜙𝑒𝜙 + 𝑑𝑧𝑘


• Le gradient en coordonnées cylindriques est donnée par:

𝑑𝑓 = 𝛻𝑓. 𝑑𝑙

𝜕𝑓 1 𝜕𝑓 𝜕𝑓
𝛻𝑓 = 𝑒𝑟 + 𝑒𝜙 + 𝑘
𝜕𝑟 𝑟 𝜕𝜙 𝜕𝑧

28
Gradient et opérateur nabla
Coordonnées sphériques :
• Le vecteur distance différentiel d𝑙 est :

𝑑𝑙 = 𝑑𝑟𝑒𝑟 + 𝑟𝑑𝜃𝑒𝜃 + 𝑟 sin 𝜃 𝑑𝜙𝑒𝜙


• la variation différentielle de f(r,𝜃, 𝜙) est:

𝜕𝑓 𝜕𝑓 𝜕𝑓
𝑑𝑓 = 𝑑𝑟 + 𝑑𝜃 + 𝑑𝜙 = 𝛻𝑓. 𝑑𝑙
𝜕𝑟 𝜕𝜃 𝜕𝜙
• Le gradient en coordonnées sphériques est donnée par:

𝜕𝑓 1 𝜕𝑓 1 𝜕𝑓
𝛻𝑓 = 𝑒 + 𝑒 + 𝑒
𝜕𝑟 𝑟 𝑟 𝜕𝜃 𝜃 𝑟 sin 𝜃 𝜕𝜙 𝜙

29
Opérations sur les vecteurs
Exercice d’application:
Trouver le gradient de chaque fonction tel que a et b sont des
constantes:
1) 𝑓(𝑥, 𝑦, 𝑧) = 𝑎𝑥 2 𝑦 + 𝑏𝑦 3 𝑧

2) 𝑓(𝑟, 𝜙, 𝑧) = 𝑎𝑟 2 𝑠𝑖𝑛 𝜙 + 𝑏𝑟𝑧 𝑐𝑜𝑠 2𝜙


𝑎
3) 𝑓(𝑟, 𝜃, 𝜙) = + 𝑏𝑟 𝑠𝑖𝑛 𝜃 𝑐𝑜𝑠 𝜙
𝑟

30
Opérateurs différentiels
Divergence

L’opérateur nabla définit précédemment permet de définir aussi


la divergence d’un vecteur :
𝑑𝑖𝑣𝐴 = 𝛻. 𝐴

Ainsi, la divergence d’un vecteur 𝑉 = 𝐴𝑥 𝑖 + 𝐴𝑦 𝑗 + 𝐴𝑧 𝑘 est donnée


par :
𝜕𝐴𝑥 𝜕𝐴𝑦 𝜕𝐴𝑧
𝑑𝑖𝑣𝑉 = + +
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧

31
Opérations sur les vecteurs
Exercice d’application:
Trouver la divergence de chaque vecteur:
1) 𝐴 = 𝑥𝑖 + 𝑦𝑗 + 𝑧𝑘 = 𝑟𝑒𝑟

2) 𝐴 = 𝑥𝑦 2 𝑧 3 𝑖 + 𝑗 + 𝑘

𝑧
3) 𝐴 = 𝑟 cos 𝜙 𝑒𝑟 + 𝑟
sin 𝜙 𝑒𝑧

32
Opérateurs différentiels
Rotationnel

Soit 𝐴(𝑀) un champ vectoriel ayant pour composantes au point


𝑀(𝑥, 𝑦, 𝑧): 𝐴 (𝑥, 𝑦, 𝑧)
𝑥
𝐴(𝑥, 𝑦, 𝑧) = 𝐴𝑦 (𝑥, 𝑦, 𝑧)
𝐴𝑧 (𝑥, 𝑦, 𝑧)
Le rotationnel du vecteur 𝐴(𝑀) est un vecteur définit en utilisant
l’opérateur 𝛻 : 𝑟𝑜𝑡𝐴(𝑀) = 𝛻 ∧ 𝐴(𝑀)
𝜕
𝜕𝑥 𝑖 𝑗 𝑘
𝐴𝑥 𝑥, 𝑦, 𝑧
𝜕 𝜕 𝜕 𝜕
𝑟𝑜𝑡𝐴 𝑀 = ∧ 𝐴𝑦 𝑥, 𝑦, 𝑧 = 𝑑𝑒𝑡
𝜕𝑦 𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧
𝐴𝑧 𝑥, 𝑦, 𝑧
𝜕 𝐴𝑥 𝐴𝑦 𝐴𝑧
𝜕𝑧 33
Opérations sur les vecteurs
Exercice d’application:
Trouver le rotationnel de chaque vecteur:
1) 𝐴 = 𝑥 2 𝑦𝑖 + 𝑦 2 𝑧𝑗 + 𝑥𝑦𝑘
𝑧 sin 𝜙
2) 𝐴 = 𝑟
𝑒𝑟 + 𝑟 cos 𝜙 𝑒𝑧

cos 𝜃 sin 𝜙
3) 𝐴 = 𝑟 2 sin 𝜃 cos 𝜙 𝑒𝑟 + 𝑒𝜃
𝑟2

34

Vous aimerez peut-être aussi