Vous êtes sur la page 1sur 6

NOTE SYNTHETIQUE DES GRANDS PROJETS

AU NIVEAU DE LA REGION SOUSS-MASSA

OCTOBRE 2019

Note synthétique sur les grands projets

1/6
- Région du Souss Massa –

Le Plan Agricole Régional (PAR) du Souss Massa qui est la déclinaison


du Plan Maroc Vert (PMV) à l’échelle régionale a été élaboré en tenant
compte des orientations stratégiques de développement agricole à
l’échelle nationale.

L’objectif global est la mise en place d’une nouvelle dynamique du


secteur agricole au niveau régional en s’appuyant sur 2 piliers (pilier I et
pilier II). Cette nouvelle dynamique s’articule autour de 3 principaux axes
:
-Le développement des filières à haute valeur ajoutée,
-L’accompagnement de l’agriculture solidaire.
-Le rétablissement de l’équilibre entre les utilisations et les apports en
eau renouvelables,

La présente note, en préparatif de la réunion du comité exécutif élargi,


résume l’état d’avancement des principaux projets en cours d’exécution
qui concernent :

Projet de dessalement
Projets pilier I
P.N.E.E.I
Projets pilier II
P.M.H III

Projet T.I.S, Projet « IRRIG SM »,


Qualipôle, PRDTS, DARED

2/6
En ce qui concerne les projets filières, le Plan Agricole Régional
concerne un portefeuille de 109 projets dont 47 projets ‘’Pilier I’’, basée
essentiellement sur l’agrégation des producteurs et 62 projets ‘’ Pilier II’’.

 Projets Pilier I : 42 projets, regroupant 14.500 bénéficiaires, ont


été lancés d’un montant de 5,84 Milliards de dirhams, dont :

- 11 projets d’agrégation sur une superficie 24.400 ha et pour un effectif


de cheptel de 95.000 ha d’un montant globale d’investissement de
5,21 Milliards de dirhams,
- 31 projets de Partenariat Public et Privé d’un montant global
d’investissement de 0,63 Milliards de dirhams pour créer 3.026
journées de travail. Le taux moyen de réalisation est de 85%. Les
agrumes, les primeurs, le lait et les viandes constituent les principales
filières concernées.
Les cinq nouveaux projets d’agrégations restants, d’un montant de 1
Milliards de dirhams, sont programmés en 2020.
 Projets Pilier II : 67 projets d’un montant de 1,89 milliards de
dirhams, ont été lancés (soit 108% du PAR) au profit de 86.300
producteurs des principales filières suivantes : amandier, olivier, cactus,
arganier, , caroubier, apiculture, viande et produits de terroir (safran,
dattes..). Le taux moyen de réalisation est de 75%

Le nombre de projet achevé est 13 avec un montant de 176 Millions de


Dirhams au profit de 32.650 agriculteurs.
Par ailleurs et suite à un grand effort mené en 2019 avec l’implication de
l’ensemble des acteurs, 19 nouveaux projets pilier II ont été formalisés
pour un montant de 253 Millions de Dirhams et au profit de 8.300
producteurs. Une partie des crédits a été budgétisée au titre de
l’exercice 2020.

Pour accompagner ces projets filières, plusieurs programmes et actions


transverses ont été mis en ouvre et dont les principaux sont :

 Programme National de l’Economie de l’Eau d’Irrigation qui


consiste en :

- La modernisation des stations de pompage et des réseaux d’irrigation


collectifs au niveau des périmètres irrigués du Massa et du Souss Amont
sur une superficie de 24.200 ha pour un montant de 550 Millions de
DHS.

3/6
- La modernisation des équipements des périmètres irrigués du Souss
Amont est en cours d’achèvement et celle du périmètre du Massa est
réalisée à 40%. L’achèvement de ce programme est prévu pour 2021.

- La reconversion individuelle en irrigation localisée d’un potentiel de


50.000 ha. Les réalisations depuis 2008 sont de 60.000 ha, portant ainsi
la superficie cumulée reconvertie au niveau de la région du Souss Massa
à 107 000 ha.

 Fonds de Développement Agricole. Ce fond qui constitue un


important outil pour booster l’investissement agricole a permis, durant la
période 2008-2019, l’octroi de dont 3,5 Milliard de Dirhams de
subvention repartis entre Irrigation (55%), production végétale (38%) et
production animale (7%), correspondant à un investissement total de
9,5 Milliards de Dirhams .

 Projet de dessalement de l’eau de mer ; Lancé en 2018 dans le


cadre de partenariat Public Privé, le projet d’un montant de 4,48
Milliards Dh consiste en l’irrigation de 15.000 ha au niveau de la plaine
du Chtouka.

Les travaux au niveau de la station de dessalement, ayant une capacité


de production de 400.000 m3 par jour, sont réalisés à 50% pour le génie
civil et à 25% pour les travaux maritimes et le taux d’avancement
physique global est de 49%.

Les travaux des réseaux d’irrigation ont été lancés en octobre 2019
sachant que la mise en eau est prévue à partir de Mars 2021. Le cumul
des paiements effectués à ce jour s’élève à 720 Millions de Dirhams,
soit 40% de la contribution publique.

 Programme de Petit et Moyenne Hydraulique (Troisième


tranche), d’un montant global de 470 Millions de DHS, concerne
l’aménagement hydroagricole d’une superficie de 7.400 ha, dont 4870
ha (G1 et P12/13) au niveau de la plaine et 2.570 ha au niveau des
zones montagneuses (60 périmètres).
Les investissements sont réalisés à hauteur de 100 % au niveau des
zones montagneuses et à 30 % au niveau des zones de plaine.
La mise en eau au niveau de P12/13 et G1 est prévue respectivement
pour décembre 2019 et juillet 2021.

4/6
 Programme de Réduction des Disparités Territoriales et
Sociales, Ce programme qui couvre la période 2017-2023 vise en plus
l’amélioration des infrastructures de base et l’accés à l’eau et à
l’électricité, le désenclavement des populations rurales et des zones de
montagne à travers la construction et la réhabilitation des routes et
pistes rurales.
En ce qui concerne le programme entrepris par les structures du
MAPMDREF, il concerne principalement la construction et la
réhabilitation des routes et pistes rurales dans le cadre de la convention
passée avec l’ANDZOA.
Cette tranche porte la construction et la réhabilitation de 130 Km de
routes et pistes. Pour un montant de 145 Millions dhs. Les réalisations
sont en moyenne de 90 % en 2017 et 26 % en 2018.

En ce qui concerne le FDR régional, dont le montant global des crédits


délégué au titre de 2017 et 2018 est de 895,34 Milliards de Dirhams,
les taux moyens de réalisation au titre de 2017 et 2018 sont
respectivement de 71 % et 21 %

 Projet de Construction d’une Unité de Production de mâles


stériles de cératite, qui a pour objectif le contrôle de la reproduction de
la population de la mouche méditerranéenne au niveau du verger
agrumicole national. Ce projet dont le coût d’investissement s’élève à
58 Millions de Dirhams sera achevé en décembre 2019.
L’exploitation et la gestion de cette unité seront assurées par
l’interprofession représentée par Maroc-Citrus et ce dans le cadre
contractuel.

 Projet de Construction du Qualipole Alimentation d’Agadir, Ce


pôle de concentration des compétences et de mutualisation des
moyens et des services permettant de renforcer le rôle des acteurs
dans le secteur. Le projet, hébergé au sein de l’agropole Souss Massa,
consiste en la construction des laboratoires du Ministère de
l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des
Eaux et Forêts (INRA, ONSSA, EACCE et INRH) et des espaces de
formation et d’accueil, sur une superficie de 10.000 m 2, avec un
montant d’investissement de 90 Millions de Dirhams.

Les travaux de gros œuvres sont achevés et les lots techniques et


secondaires seront terminés en 2020.

 Projet de Développement de l’Arganiculture en Environnement


Dégradé « DARED ». Le développement de l’arganiculture est une

5/6
filière phare du PAR SM formalisé dans le cadre d’un contrat programme
qui est financé par le Fond Vert pour le Climat « Green Climat Fund »,
Le bilan de réalisation en matière de plantation de l’arganiculture au
niveau de la région sur un programme de 6000 ha se présente comme
suit :

 850 ha plantée dans le cadre du cofinancement


 750 ha en cours de plantation dans le cadre du GCF
 2.200 Ha formalisée et les travaux sont prévus en 2020
 2.300 Ha en cours d’identification et de formalisation.

 Projet « IRRIG SM » de développement de l’agriculture durable et


résiliente aux changements climatiques dans la vallée du Souss,
accrédité au niveau de l’ADA, d’un montant de 500 Millions de Dirhams,
financé par le Fonds Vert pour le Climat « Green Climat Fund », sur
une superficie de 20.000 ha au profit de petits agriculteurs organisés en
Associations d’Usagers de l’Eu Agricole (AUEAs). Ce projet a fait l’objet
d’une étude de faisabilité technique et socio-économique ainsi qu’une
étude d’impact environnemental et social qui ont été achevées en Mars
2019.
La proposition de financement du projet a été soumise au FVC pour
approbation. Le démarrage des travaux est prévu pour 2020.

6/6

Vous aimerez peut-être aussi