Vous êtes sur la page 1sur 26

GRAPHS 3D

Introduction à Matlab 1
GRAPHS 3D

Introduction à Matlab 2
Introduction à Matlab 3
Opérateurs de comparaison et opérateurs logiques
Les opérateurs de comparaison sont:
== : égal à (x == y)
> : strictement plus grand que (x > y)
< : strictement plus petit que (x < y)
>= : plus grand ou égal à (x >= y)
<= : plus petit ou égal à (x <= y)
~= : différent de (x ~ = y)

Ces opérateurs peuvent être utilisés avec des scalaires ou des matrices. Le
résultat d'évaluation d'une expression de comparaison est 1 (vrai) ou 0 (faux).

Introduction à Matlab 4
Opérateurs de comparaison

Introduction à Matlab 5
Opérateurs de comparaison

Introduction à Matlab 6
Opérateurs de comparaison et opérateurs logiques
Les opérateurs logiques sont:

& : et (x & y)
| : ou (x | y)
~ : non (~ x)

Ces opérateurs sont appliqués sur les matrices élément par élément. Les
opérateurs logiques ont une priorité plus faible que les opérateurs de
comparaison, qui à leur tour ont une priorité plus faible que les opérateurs
arithmétiques.

Introduction à Matlab 7
les opérateurs logiques
On considère deux matrices M1 et M2 de même format, évaluons M1 & M2

 MATLAB évalue sans problème M1 & M2 bien que M1 et M2 ne soient pas


des matrices booléennes
 Il en est de même pour les autres opérateurs logiques |, ~

Introduction à Matlab 8
Instructions de contrôle

MATLAB dispose des instructions de contrôle suivantes :

• if
• for
• while
• break
La syntaxe de chacune de ces instructions est semblable à celles des
langages classiques.

Introduction à Matlab 9
Instructions de contrôle
 La forme la plus simple de la structure IF-else est la suivante :
• if (expression logique)
• script (séquence d’instructions) end

 Quand il y a plus de deux alternatives, on peut utiliser la structure suivante :


if (exp1)
script1 (évalué si exp 1 est vraie)
elseif (exp2)
script2 (évalué si exp 2 est vraie)
elseif (exp3)
. . .
else
script (évalué si aucune expression n’est vraie)
end

Introduction à Matlab 10
EXEMPLE1 : Voici un exemple à partir de la fenêtre de commande

EXEMPLE2 : Saisir le script suivant puis sauver le dans le m-file test3.m


%
% Script / structure IF : test3.m
%
x = input(‘Entrez une valeur numérique : ‘);
if (x>0)
disp(‘La valeur saisie est positive’)
end
Introduction à Matlab 11
 EXEMPLE3 : Saisir le script suivant puis sauver le dans le m-file test4.m
%
% structure IF multiple: test4.m

x = input(‘Entrez une valeur numérique : ‘);


if (x>0)
disp(‘La valeur saisie est positive’)
elseif (x<0)
disp(‘La valeur saisie est négative’)
Else
disp(‘La valeur saisie est nulle’)

Résultats d’exécution

Introduction à Matlab 12
Les boucles
 Il y a deux types de boucles en Matlab : les boucles for et les boucles
while.

 Voici la syntaxe de la boucle for


for indice = borne_inf : borne_sup
script (séquence d’instructions)
end

 indiceest une variable appelée l’indice de la boucle ;


 borne_inf et borne_sup: paramètres de la boucle;
 script(séquence d’instructuions) est le traitement à effectuer pour les valeurs
d’indices variant entre borne_inf et borne_sup avec un incrément de 1(cette
séquence est aussi appelée corps de la boucle).

Introduction à Matlab 13
 EXEMPLE 1 : Saisir le script suivant puis sauver le dans le m-file test6.m
%
% Boucle for: test6.m
%
for k=1:5
disp ([‘k= : ‘, num2str(k)]); end
for r=1.1:-0.1:0.75
disp([’r = ’, num2str(r)]); end

Résultats d’exécution

Introduction à Matlab 14
 EXEMPLE 2 : Boucles for test7.m
%
% Boucle for: test7.m

N=20
S=0
for i=1:N
s=s+i^2;
end
disp('La somme s= '), disp(s)

Résultats d’exécution

Introduction à Matlab 15
Les boucles
 Une seconde possibilité pour exécuter une séquence d’instructions de manière
répétée consiste à effectuer une boucle tant qu’une condition reste vérifiée.
 On arrête la boucle dès que cette condition n’est plus satisfaite.
 Ce processus est mis en œuvre par la boucle while
 Voici la syntaxe de la boucle while
while expression logique
script (séquence d’instructions)
end
 expression logique est une expression dont le résultat peut être vrai ou faux ;
 Script (séquence d’instructions) est une séquence d’instructions à
exécuter tant que expression logique est vraie.
 Tant que expression logique est vraie la séquence d’instructions est exécutée
sous forme d’une boucle. Dès que l’expression logique
devient faux, on passe à l’instruction qui suit immédiatement
l’instruction de fin de boucle (end).

Introduction à Matlab 16
 EXEMPLE 1 : Saisir le script suivant puis sauver le dans le m-file test8.m
%
% Boucle while : test8.m
%
n = 4;
k = 1;
nfac = 1;
while k <= n
nfac = nfac*k;
k = k+1;
end
nfac

Résultats d’exécution

Introduction à Matlab 17
SIMULINK : APPLICATION

Exercice de prise en main de Simulink :

Visualisation simultanée d’une sinusoïde et de son intégrale

Introduction à Matlab 18
SIMULINK : APPLICATION

1 – Création d’un nouveau


modèle :
Cliquez sur l’icône
dans la barre d’outils Matlab
Cliquez sur l’icône
Pour créer un schéma-bloc.
Pensez à enregistrer votre
modèle dans votre espace
de travail

Introduction à Matlab 19
SIMULINK : APPLICATION

2 – Ajout des blocs :


Ajout par « glisser / déposer »
(drag and drop) de la fenêtre de
librairie vers la fenêtre du
modèle :
Librairie « commonly used » :
Intégrateur, Mux
Librairie « Sinks » :
Scope
Librairie « Sources » :
Sine Wave

Introduction à Matlab 20
SIMULINK : APPLICATION
3 – Organisation des blocs :
Pour déplacer un bloc vous
pouvez :
Cliquer et glisser le bloc
Sélectionner le bloc, et le
déplacer au moyen des
flèches du clavier.

Lorsque vous déplacez un bloc, si l’une de ses entrée/sortie


coïncide avec une sortie/entrée d’un autre bloc, un trait bleu apparait.
Cela vous permet d’aligner convenablement les blocs.

Introduction à Matlab 21
SIMULINK : APPLICATION
4 – Connection des blocs :
Pour connecter une entrée à une sortie
vous devez :
Cliquer sur le port (une croix apparait)
Maintenir enfoncé le bouton. En
Arrivant sur l’autre port, une double
croix apparait.
Relacher le bouton de la souris
Connections à réaliser :

Introduction à Matlab 22
SIMULINK : APPLICATION

5 – Création d’un branchement :


Pour brancher une entrée à un
signal existant vous devez :
Cliquer sur le port (une croix
apparait)
Maintenir enfoncé le bouton. En
Arrivant sur le signal, une double
croix apparait.
Relacher le bouton de la souris

Introduction à Matlab 23
SIMULINK : APPLICATION

6 – Simulation :
Cliquer sur l’icône pour
lancer la simulation

Double-cliquer sur le scope


pour visualiser le résultat

Cliquer sur l’icône pour


adapter la fenêtre à la taille

Introduction à Matlab 24
SIMULINK : SIMULATION
Paramètres de simulation :
Menu « Simulation » → « Configuration Parameters »

Introduction à Matlab 25
SIMULINK : SIMULATION

Intervalle de simulation :

Temps de début : généralement laissé à 0s.


Temps de fin : dépend des caractéristiques temporelles des
signaux à visualiser (par défaut = 10s). Pour une simulation en
continu, mettre la valeur à « inf ».

Introduction à Matlab 26

Vous aimerez peut-être aussi