Vous êtes sur la page 1sur 10

4 Les créances

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés

Problèmes
de
Sujets abordés Exercices compréhension

La gestion des créances

Les comptes clients


La comptabilisation des comptes clients 9, 11 7
Les ventes payées par cartes de crédit 7
L’évaluation des comptes clients 9
La détermination de la charge afférente
aux créances douteuses et aux créances
irrécouvrables
L’imputation fondée sur la constitution
d’une provision
La radiation des comptes 5 2, 3, 7
Le recouvrement d’une créance 1, 5 2, 3
radiée antérieurement
Les méthodes d’estimation des
créances douteuses fondées
sur les résultats 1, 5
sur le bilan 1, 3 1, 3, 7
L’imputation directe en charges
Les comptes clients ayant un solde créditeur

Les effets à recevoir


La nature d’un billet à ordre
La détermination de la date d’échéance
Le calcul des intérêts 7
La comptabilisation des effets à recevoir
La constatation des effets à recevoir 11 7
La réalisation des effets à recevoir
Le souscripteur n’honore pas son billet
à l’échéance

La présentation des créances au bilan


Les principales caractéristiques des travaux suggérés

Questions de révision (nos 1 à 14)

Exercices
1. La méthode d’estimation des créances douteuses fondée sur le bilan
3. Le classement chronologique des comptes clients
5. La radiation et le recouvrement subséquent d’une créance
7. La comptabilisation d’opérations effectuées à l’aide d’une carte de crédit d’un grand magasin
9. La détermination des ventes à crédit
11. La comptabilisation des opérations relatives à un compte client et à un effet à recevoir

Durée Degré de
(en min) difficulté
Problèmes de compréhension
1. L’estimation des créances douteuses 20 Facile
3. La comptabilisation d’opérations relatives aux créances 30 Difficile
5. La radiation des créances 30 Moyen
7. La comptabilisation des comptes clients et des effets à recevoir 20 Moyen

EXERCICES

E1. La méthode d’estimation des créances douteuses


fondée sur le bilan
a) Créances douteuses 1 500
Provision pour créances douteuses (1 775 $ – 275 $) 1 500
Ajustement de la provision à la suite de l’analyse des comptes clients.

b) Créances douteuses 1 990


Provision pour créances douteuses (1 775 $ + 215 $) 1 990
Ajustement de la provision à la suite de l’analyse des comptes clients.

E3. Le classement chronologique des comptes clients


a) et b) Le classement chronologique des comptes clients et le montant estimatif des créances
douteuses sont présentés à la page suivante.

c) 31 décembre 20X4
Créances douteuses 786
Provision pour créances douteuses (1 098,60 $ – 312,60 $) 786
Ajustement de la provision à la suite de l’analyse des comptes clients.

4-2 Chapitre 4
FRUITS EN GROS ENR.
Classement chronologique des comptes clients
au 31 décembre 20X4

Mois de la vente
(âge du compte)

Décembre Novembre Octobre Septembre Août Juillet-Juin Avant juin Total


(comptes (moins de (de 30 à (de 61 à (de 91 à (de 121 à (plus de
Nom courants) 30 jours) 60 jours) 90 jours) 120 jours) 180 jours) 180 jours)

Bananarama enr. 200 $ 375 $ 750 $ 1 325 $


Fruiterie pépin
de pomme enr. 475 $ 475
Kiwi ltée 300 300
Le Petit Fruitier inc. 810 $ 490 565 $ 1 865
Le Citronnier enr. 150 150
Le Verger du
centre-ville enr. 300 $ 300
Autres comptes
courants 18 500 18 500
Total 19 310 690 565 375 775 900 300 22 915 $
Pourcentage 0,005 0,020 0,050 0,100 0,300 0,500 0,800
Créances douteuses 96,55 $ 13,80 $ 28,25 $ 37,50 $ 232,50 $ 450,00 $ 240,00 $ 1 098,60 $

Chapitre 4 4-3
E5. La radiation et le recouvrement subséquent d’une créance
31 décembre 20X0
Créances douteuses (900 000 $ × 0,5 %) 4 500,00
Provision pour créances douteuses 4 500,00
Estimation des créances douteuses pour l’exercice courant.

14 janvier 20X1
Provision pour créances douteuses  717,23
TPS à payer  50,21
TVQ à payer  57,56
Clients 825,00
Radiation du compte de Max Faucher devenu définitivement
irrécouvrable.
Calculs :
 (825,00 $ ÷ 1,15025)
 (717,23 $ × 7 %)
 [(717,23 $ + 50,21 $) × 7,5 %]

5 juillet 20X1
Clients 825,00
Provision pour créances douteuses 717,23
TPS à payer 50,21
TVQ à payer 57,56
Annulation d’une radiation antérieure.
Banque 825,00
Clients 825,00
Recouvrement du compte de Max Faucher.

E7. La comptabilisation d’opérations effectuées à l’aide


d’une carte de crédit d’un grand magasin
17 juillet 20X4
Clients sur cartes de crédit – Patricia Foley 250,57
Ventes (250,57 $ ÷ 1,075 ÷ 1,07) 217,84
TPS à payer (217,84 $ × 7 %) 15,25
TVQ à payer [(217,84 $ + 15,25 $) × 7,5 %] 17,48
Vente sur carte de crédit.

28 août 20X4
Banque 100,00
Clients sur cartes de crédit – Patricia Foley 100,00
Recouvrement partiel du compte de Patricia Foley.

28 septembre 20X4
Banque 154,18
Clients sur cartes de crédit – Patricia Foley 150,57
Produits d’intérêts sur cartes de crédit (150,57 $ × 2,4 %) 3,61
Recouvrement du solde du compte de Patricia Foley et des intérêts
gagnés sur ce solde au cours du dernier mois.

4-4 Chapitre 4
E9. La détermination des ventes à crédit
Encaissements découlant des ventes à crédit 150 000 $
er
Clients au 1 janvier 20X5 (15 000)
Clients au 31 décembre 20X5 16 000
Comptes radiés  1 400
Ventes à crédit  152 400 $

Renseignements complémentaires :
 Cet élément est déterminé par l’analyse du compte Provision pour créances douteuses :
er
Solde au 1 janvier 20X5 2 000 $
Charge de l’exercice 1 000
Total partiel 3 000
Solde aux livres au 31 décembre 20X5 (créditeur) (1 600)
Écart dû à des radiations 1 400 $
 L’écart de 1 400 $ ne peut s’expliquer que par les créances radiées au cours de 20X5. Étant donné
que ce montant n’apparaît ni dans les encaissements ni dans les comptes Clients ou Provision
pour créances douteuses, il doit être ajouté aux encaissements de l’exercice pour déterminer le
montant des ventes à crédit.

 La présentation des comptes en T est une preuve des chiffres présentés ci-dessus :
Provision pour
Clients créances douteuses Créances douteuses
15 000 150 000 2 000
 152 400 1 400 1 400
16 000 600
1 000 1 000
1 600 1 000

E11. La comptabilisation des opérations relatives


à un compte client et à un effet à recevoir
15 juin 20X4
Clients 33 750,00
Ventes [(1 500 $ × 90 %) × 25] 33 750,00
Vente à crédit de 25 ordinateurs portatifs à Peter Dike enr., au prix de
1 500 $ moins une remise de 10 %. Conditions de règlement : 2/10,
n/30.

17 juin 20X4
Rendus et rabais sur ventes (1 500 $ × 90 %) 1 350,00
Clients 1 350,00
Retour par Peter Dike enr. d’un ordinateur défectueux.

15 juillet 20X4
Effets à recevoir 32 400,00
Clients 32 400,00
Réception d’un billet de Peter Dike enr. encaissable dans 90 jours et
portant intérêt au taux de 8 %.

13 octobre 20X4
Banque 33 039,12
Effets à recevoir 32 400,00
Produits d’intérêts (32 400 $ × 8 % × 90/365) 639,12
Recouvrement du billet de Peter Dike enr. plus les intérêts courus.

Les créances 4-5


PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION

P1. L’estimation des créances douteuses (20 minutes – facile)

1. Créances douteuses (900 000 $ × 0,6 %) 5 400


Provision pour créances douteuses 5 400
Estimation des créances douteuses pour l’exercice.

2. Créances douteuses (2 100 000 $ × 0,25 %) 5 250


Provision pour créances douteuses 5 250
Estimation des créances douteuses pour l’exercice.

3. Créances douteuses 10 000


Provision pour créances douteuses 10 000
Ajustement de la provision à la suite de l’analyse des comptes clients.
Calcul :
Clients au 31 décembre 20X4 200 000 $
Pourcentage retenu × 0,04
Solde régularisé de la provision 8 000
Solde débiteur aux livres (calcul ci-dessous) 2 000
Régularisation requise 10 000 $

Provision pour
créances douteuses
er
3 000 Solde au 1 janvier
Radiation de l’exercice 5 000
Solde au 31 décembre
(avant régularisation) 2 000

4. Créances douteuses 10 500


Provision pour créances douteuses 10 500
Ajustement de la provision à la suite de l’analyse des comptes clients.
Calcul :
Provision désirée
[(200 000 $ × 75 %) × 3 %] 4 500 $
[(200 000 $ × 25 %) × 8 %] 4 000
Solde régularisé de la provision 8 500
Solde débiteur aux livres (calcul précédent) 2 000
Régularisation requise 10 500 $

P3. La comptabilisation d’opérations relatives aux créances (30 minutes – difficile)


a) La passation des écritures de correction.
1. Provision pour créances douteuses  956,31
TPS à payer  66,94
TVQ à payer  76,75
Clients 1 100,00
Radiation des comptes de Albert ltée et de Leblanc ltée.
Calculs :
 (1 100,00 $ ÷ 1,15025)
 (956,31 $ × 7 %)
 [(956,31 $ + 66,94 $) × 7,5 %]

4-6 Chapitre 4
2. Provision pour créances douteuses 500,00
Créances douteuses 500,00
Renversement de l’écriture initiale.
Provision pour créances douteuses  434,69
TPS à payer  30,43
TVQ à payer  34,88
Clients 500,00
Radiation de comptes clients devenus irrécouvrables.
Calculs :
 (500,00 $ ÷ 1,15025)
 (434,69 $ × 7 %)
 [(434,69 $ + 30,43 $) × 7,5 %]
 Notez que les deux écritures précédentes auraient pu être groupées.

3. Clients 250,00
Provision pour créances douteuses  217,35
TPS à payer  15,21
TVQ à payer  17,44
Correction de l’écriture relative à l’encaissement d’un compte
déjà radié.
Calculs :
 (250,00 $ ÷ 1,15025)
 (217,35 $ × 7 %)
 [(217,35 $ + 15,21 $) × 7,5 %]

b) La passation de l’écriture de régularisation.


Afin de pouvoir régulariser les comptes de l’entreprise, il faut d’abord établir les soldes révisés des
comptes Clients et Provision pour créances douteuses, compte tenu des corrections effectuées en a).
Clients
Solde avant corrections 15 000,00
Correction 1. 1 100,00
Correction 2. 500,00
Correction 3. 250,00
Solde redressé 13 650,00
Provision pour
créances douteuses
Solde avant corrections 2 500,00
Correction 1. 956,31
Inscription initiale de la radiation
de 500 $ 500,00
Correction 2. 934,69
Correction 3. 217,35
Solde redressé 1 326,35

Créances douteuses 38,65


Provision pour créances douteuses 38,65
Ajustement de la provision au 31 mars 20X6.
Calcul :
Solde régularisé de la provision (13 650 $ × 10 %) 1 365,00 $
Solde de la provision établie ci-dessus (1 326,35)
Régularisation requise 38,65 $

Les créances 4-7


P5. La radiation des créances (30 minutes – moyen)

Charge selon la méthode de


Surévaluation ou
l’imputation la constitution sous-évaluation
Exercice Explications directe d’une provision du bénéfice

20X5 3 000 $
(600 000 $ × 2 %) 12 000 $ 9 000 $
20X6 (4 000 $ + 8 000 $) 12 000
(800 000 $ × 2 %) 16 000 4 000
20X7 (10 000 $ + 9 600 $ + 800 $) 20 400
(1 000 000 $ × 2 %) 20 000 (400)
Total 35 400 $ 48 000 $ 12 600 $

4-8 Chapitre 4
JOYEUSES SOIRÉES LTÉE
Classement chronologique des comptes clients
au 31 décembre

Mois de la vente
(âge du compte)
Décembre Novembre Octobre Septembre Août Antérieur Total
(1 à (31 à (61 à (91 à (121 à (plus de
Nom 30 jours) 60 jours) 90 jours) 120 jours) 150 jours) 150 jours)

Jean Viens 150 $ 300 $ 450 $


Pierre Laroche 696 $ 696
Jo Laterreur 3 585 $ 1 521 $ 5 106
Adélaïde Richard 3 012 696 430 4 138
Guillaume Legrand 1 072 395 291 $ 1 758
Grégoire Le Chantre 951 951
Josée Labelle 327 695 489 1 511
Philippe Marant 561 561
Jeanne Personne 1 339 1 339
Maurice Côté 309 392 646 1 347

Total partiel 8 866 3 307 780 1 923 696 2 285 17 857


Autres comptes clients 145 000 145 000

Total 153 866 3 307 780 1 923 696 2 285 162 857 $
Pourcentage 0,005 0,050 0,100 0,250 0,500 0,750

Créances douteuses 769,33 $ 165,35 $ 78,00 $ 480,75 $ 348,00 $ 1 713,75 $ 3 555,18 $

Chapitre 4 4-9
P7. La comptabilisation des comptes clients
et des effets à recevoir (20 minutes – moyen)
Effets à recevoir 25 000
Clients 25 000
Reclassement des effets à recevoir.
Calcul :
G. Fin 12 000 $
A. Plumé 8 000
D. Lambin 5 000
Total 25 000 $

Provision pour créances douteuses 8 000


Clients 8 000
Radiation du compte de M. Mason.
 Le compte est radié, et non seulement provisionné, puisque le client a fait faillite et que Jaima inc. est
assurée de ne plus pouvoir récupérer les sommes dues par M. Mason.

Créances douteuses 8 000


Provision pour créances douteuses 8 000
Régularisation de la provision pour créances douteuses.
Calcul :
R. Plante (3 000 $ × 50 %) 1 500 $
J. Volage (1 000 $ × 100 %) 1 000
D. Lambin (5 000 $ × 50 %) 2 500
Solde régularisé de la provision 5 000
Solde débiteur aux livres (5 000 $ – 8 000 $) 3 000
Régularisation requise 8 000 $
 La provision relative à l’effet à recevoir de D. Lambin est groupée avec la provision pour créances
douteuses relative aux comptes clients puisque, selon les renseignements fournis, Jaima inc. n’utilise
qu’un seul compte de provision. Notez cependant qu’il est préférable de comptabiliser dans un compte
distinct la provision afférente aux effets à recevoir.

Intérêts à recevoir 380


Produits d’intérêts 380
Régularisation des intérêts courus sur les effets à recevoir.
Calcul :
G. Fin (12 000 $ × 10 % × 1/12 mois) 100 $
A. Plumé (8 000 $ × 6 % × 7/12 mois) 280
Total 380 $

 Les intérêts courus à recevoir sur l’effet de D. Lambin ne sont pas comptabilisés au 31 décembre 20X0
puisque Jaima inc. n’a même pas l’assurance de récupérer le montant du principal de l’effet.
 Il n’est pas nécessaire de passer une écriture de régularisation pour reclasser les soldes créditeurs des
comptes de P. Groseille et de T. Bonn. Cependant, aux fins de la présentation au bilan, ces soldes
doivent être groupés respectivement avec le solde des comptes fournisseurs et des produits reçus
d’avance.

4-10 Chapitre 4

Vous aimerez peut-être aussi