Vous êtes sur la page 1sur 12

Fonctions : Limites

et asymptotes

Christophe ROSSIGNOL∗

Année scolaire 2015/2016

Table des matières


1 Limite à l’infini 3
1.1 Limite infinie en +∞, en −∞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.2 Limite finie en +∞, en −∞ – Asymptote horizontale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

2 Limite infinie en un réel a 4

3 Opérations sur les limites 5


3.1 Somme de deux fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
3.2 Produit de deux fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
3.2.1 Limite d’un produit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
3.2.2 Fonctions polynômes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
3.3 Inverse d’une fonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
3.4 Quotient de deux fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
3.4.1 Limite d’un quotient . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
3.4.2 Fonctions rationnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

4 Limite d’une fonction composée 9


4.1 Limite de la composée de deux fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.2 Limite de la composée d’une suite et d’une fonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

5 Théorèmes de comparaison 10
5.1 Théorème « des gendarmes » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
5.2 Théorème de majoration et de minoration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
∗ Ce cours est placé sous licence Creative Commons BY-SA http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/

1
TABLE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX

6 Limites et fonction exponentielle 10


6.1 Limites de la fonction exponentielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
6.2 Quelques limites importantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

Table des figures


1 Limite +∞ lorsque x tend vers +∞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
2 Limite finie lorsque x tend vers +∞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
3 Limite infinie lorsque x tend vers le réel a . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

Liste des tableaux


1 Limite d’une somme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2 Limite d’un produit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
3 Limite de l’inverse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
4 Limite d’un quotient . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

2
1 LIMITE À L’INFINI

En préliminaire au cours :
Activités : Activité 1 page 52 1 et 2 page 53 2 [TransMath]

1 Limite à l’infini

1.1 Limite infinie en +∞, en −∞

Définition : Soit f une fonction définie sur l’intervalle [α ; +∞[.


On dit que f a comme limite +∞ lorsque x tend vers +∞ si, pour tout nombre A, l’intervalle ]A ; +∞[
contient toutes les valeurs de f (x) pour x suffisamment grand (voir figure 1).
On note alors :

lim f (x) = +∞ ou lim f = +∞


x→+∞ +∞

Figure 1 – Limite +∞ lorsque x tend vers +∞

Remarque : On peut définir de manière analogue limx→+∞ f (x) = −∞ ; limx→−∞ f (x) = +∞ et limx→−∞ f (x) = −∞.
Cas des fonctions usuelles :

— Les fonctions x −→ x2 , x −→ x , x −→ xn (n entier strictement positif) ont comme limite +∞ en
+∞.
— Les fonctions x −→ x2 , x −→ xn (n entier pair, non nul) ont comme limite +∞ en −∞.
— Les fonctions x −→ xn (n entier impair) ont comme limite −∞ en −∞.

1.2 Limite finie en +∞, en −∞ – Asymptote horizontale

Définition : Soit f une fonction définie sur l’intervalle [α ; +∞[ et l un nombre réel.
On dit que f a comme limite l lorsque x tend vers +∞ si tout intervalle ouvert contenant l contient
toutes les valeurs de f (x) pour x suffisamment grand (voir figure 2).
On note alors :

lim f (x) = l ou lim f = l


x→+∞ +∞

Remarques : On peut définir de manière analogue limx→−∞ f (x) = l .

Définition : Lorsque limx→+∞ f (x) = l (respectivement limx→−∞ f (x) = l), on dit que la droite d’équa-
tion y = l est asymptote (horizontale) à la courbe représentant f .

1. Comportement d’une fonction à l’infini.


2. Différents comportements à l’infini.

3
2 LIMITE INFINIE EN UN RÉEL A

Figure 2 – Limite finie lorsque x tend vers +∞

Remarque : Graphiquement, ceci signifie que la courbe représentant f se rapproche de plus en plus de
cette droite lorsque x devient grand 3 (voir figure 2).
Cas des fonctions usuelles :
— Les fonctions x −→ √1x , x −→ x1 , x −→ x1n (n entier strictement positif) ont comme limite 0+ en
+∞.
— Les fonctions x −→ x1n (n entier pair, non nul) ont comme limite 0+ en −∞.
— Les fonctionsx −→ x1n (n entier impair, non nul) ont comme limite 0− en −∞.
Remarques :
1. « 0+ » signifie que la fonction tend vers zéro tout en restant plus grande que zéro.
2. Toutes les courbes représentatives de ces fonctions admettent l’axe des abscisses comme asymptote.

2 Limite infinie en un réel a


Définition : Soit a un réel et f une fonction définie au voisinage de a (mais pas nécessairement en a).
On dit que f a comme limite +∞ lorsque x tend vers a si, pour tout nombre A, l’intervalle ]A ; +∞[
contient toutes les valeurs de f (x) pour x suffisamment proche de a (voir figure 3).
On note alors :

lim f (x) = +∞ ou lim f = +∞


x→a a

Figure 3 – Limite infinie lorsque x tend vers le réel a

Remarque : On peut définir de manière analogue limx→a f (x) = −∞ ; limx→a f (x) = ±∞ et limx→a f (x) = ±∞.
x<a x>a

Définition : Lorsque limx→a f (x) = +∞ (respectivement limx→a f (x) = −∞), on dit que la droite d’équa-
tion x = a est asymptote (verticale) à la courbe représentant f (voir figure 3).

3. éventuellement négatif et grand en valeur absolue pour l’asymptote en −∞.

4
3 OPÉRATIONS SUR LES LIMITES

Cas des fonctions usuelles :


1
— Pour x −→ √1x : lim √ = +∞
x→0 x
1 1 1
— Pour x −→ x : lim = −∞ et lim = +∞
x→0 x x→0 x
x<0 x>0
1
— Pour x −→ x12 : lim 2 = +∞
x→0 x
— Plus généralement :
1
— si n entier pair non nul , lim n = +∞ ;
x→0 x
1 1
— si n entier impair, lim n = −∞ et lim n = +∞
x→0 x x→0 x
x<0 x>0

Remarque : Toutes les courbes représentatives de ces fonctions admettent l’axe des ordonnées comme
asymptote.
Exercices : 37, 38 page 68 et 39 page 69 4 – 40, 41 page 69 5 – 77 page 73 6 [TransMath]

3 Opérations sur les limites

Dans toute cette section, l et l0 désignent deux nombres réels ; a désigne soit un réel, soit +∞, soit −∞.

3.1 Somme de deux fonctions

Les résultats sont résumés dans le tableau 1.

limx→a f (x) l l l +∞ −∞ +∞

limx→a g (x) l0 +∞ −∞ +∞ −∞ −∞

limx→a [f (x) + g (x)] l + l0 +∞ −∞ +∞ −∞ F.I.

Table 1 – Limite d’une somme

Remarque : « F.I. » signifie « Forme Indéterminée ». Ceci veut dire que l’on ne peut pas conclure direc-
tement à l’aide du tableau. Il faut étudier plus en détail la fonction pour « lever l’indétermination » et
trouver la limite.
Exercice : 52 page 70 7 [TransMath]

3.2 Produit de deux fonctions

3.2.1 Limite d’un produit

Les résultats sont résumés dans le tableau 2.


4. Conjectures à partir d’un graphique ou d’un tableau de valeurs.
5. Allure de courbe à partir d’un tableau de variations.
6. Type BAC.
7. Limite d’une somme de fonctions.

5
3.3 Inverse d’une fonction 3 OPÉRATIONS SUR LES LIMITES

limx→a f (x) l l>0 l>0 l<0 l<0 +∞ +∞ −∞ 0 0

limx→a g (x) l0 +∞ −∞ +∞ −∞ +∞ −∞ −∞ +∞ −∞

limx→a [f (x) × g (x)] l × l0 +∞ −∞ −∞ +∞ +∞ −∞ +∞ F.I. F.I.

Il s’agit de la règle des signes

Table 2 – Limite d’un produit

3.2.2 Application : limite en l’infini d’une fonction polynôme

Exemple : f (x) = −3x4 + x3 − 2x + 1


On a une forme indéterminée en −∞ et en +∞.
Si x 6= 0 :
x3
   
4 2x 1 4 1 2 1
f (x) = x −3 + 4 − 4 + 4 = x −3 + − 3 + 4
x x x x x x

limx→+∞ x4 = +∞ 

donc lim f (x) = −∞
limx→+∞ −3 + x1 − x23 + x14 = −3 x→+∞

Remarques :
1. On a un résultat analogue lorsque x tend vers +∞.
2. On peut remarquer que la limite est la même que celle de −3x4 . Ce résultat se généralise.

Propriété : (Hors-Programme)
En +∞ ou en −∞, une fonction polynôme a la même limite que son monôme de plus haut degré.

Remarque : Ce résultat n’est valable que pour les fonctions polynômes et uniquement pour l’étude des
limites en l’infini.
Exercice : 1, 2, 3 page 59 8 [TransMath]

3.3 Inverse d’une fonction

Les résultats sont résumés dans le tableau 3.

0 0
limx→a f (x) l +∞ −∞
et f (x) > 0 et f (x) < 0

1 1
limx→a f (x) 0 0 +∞ −∞
l

Table 3 – Limite de l’inverse

Remarque : Lorsque f (x) tend vers zéro, il est nécessaire de connaître le signe de f pour conclure. Par
contre, dans la plupart des cas, ce n’est pas du tout une forme indéterminée.
Exemples :
8. Limite en l’infini de fonctions polynômes.

6
3 OPÉRATIONS SUR LES LIMITES 3.4 Quotient de deux fonctions

1
1. limx→+∞ x2 −1 =?
limx→+∞ x − 1 = +∞ donc limx→+∞ x21−1 = 0.
2

On a une asymptote horizontale d’équation y = 0.


1
2. limx→1 x2 −1 =?

Comme limx→1 x2 − 1 = 0, il est nécessaire de connaître le signe de x2 − 1 pour conclure. Il s’agit
d’un trinôme du second degré, avec deux racines évidentes : −1 et 1. De plus, le coefficient du terme
de degré 2 est positif. Le signe est donc le suivant :
x −∞ −1 1 +∞
x2 − 1 + 0 − 0 +
On a donc :
1 1
lim = −∞ et lim = +∞
x→1 x2 − 1 x→1 x2 − 1
x<1 x>1

On a une asymptote verticale d’équation x = 1.


Remarques :
1

1. Attention ! La notation lim x→1 x2 −1 n’a aucun sens. Il suffit de connaître le signe de x2 − 1 au
x<−1
voisinage de 1 pour conclure.
2. Par un raisonnement analogue, on trouve :
1 1
lim = +∞ et lim = −∞
x→−1 x2 − 1 x→−1 x2 − 1
x<−1 x>−1

Exercice : 53 page 70 9 [TransMath]

3.4 Quotient de deux fonctions

3.4.1 Limite d’un quotient

On peut remarquer que fg(x)


(x) 1
= f (x) × g(x) . On peut donc trouver la limite d’un quotient à l’aide des tableaux
2 et 3.
Les résultats sont résumés dans le tableau 4.

+∞ +∞ +∞
limx→a f (x) l l l 6= 0 ou ou ou 0
−∞ −∞ −∞
+∞ +∞
limx→a g (x) l0 6= 0 ou 0 0 l0 6= 0 ou 0
−∞ −∞
+∞ +∞ +∞
f (x) l
limx→a g(x) 0 ou ou ou F.I. F.I.
l0
−∞ −∞ −∞
Il faut étudier le règle des
signe de g signes

Table 4 – Limite d’un quotient

Exemples :
9. Limite de l’inverse d’une fonction.

7
3.4 Quotient de deux fonctions 3 OPÉRATIONS SUR LES LIMITES

x−2
1. limx→ 13 3x−1 =?

limx→ 31 x − 2 = − 53

il faut étudier le signe de 3x − 1
limx→ 31 3x − 1 = 0
1
x −∞ 3 +∞
le signe est résumé dans le tableau suivant : . Par suite, comme
3x − 1 − 0 +
la limite du numérateur est négative, on a :
x−2 x−2
lim = +∞ et lim = −∞
x→ 13 3x − 1 x→ 13 3x − 1
x< 1 x> 1
3 3

On a une asymptote verticale d’équation x = 31 .


2
x√ −3
2. limx→0 x
=?

2 x2 − 3

√ x − 3 =√−3
limx→0
donc lim √ = −∞
limx→0 x = 0 et x > 0 x→0 x
On a une asymptote verticale d’équation x = 0.
2
x√ −3
3. limx→+∞ x
=?

limx→+∞ x2√− 3 = +∞

On a une forme indéterminée
limx→+∞ x = +∞

De plus :
√ 2
x2 − 3 x2 3 x ( x) 3 √ 3
√ =√ −√ = √ − √ =x x− √
x x x x x x

x2 − 3

limx→+∞ x x = +∞
donc lim √ = +∞
limx→+∞ √3x = 0 x→+∞ x

Exercices : 54, 55 page 70 10 [TransMath]

3.4.2 Application : limite en l’infini d’une fonction rationnelle


Exemple :
2
−5x+1
h (x) = 3x x+2
On a une forme indéterminée lorsque x tend vers +∞.
Si x 6= 0 :
x2 3 − 5x 1
x 3 − x5 + 1
 
x2 + x2 x2
h (x) = =
x 1+ x 2
1 + x2
  
limx→+∞ x = +∞ 5 1
donc lim x 3 − + 2 = +∞
limx→+∞ 3 − x5 + x12 = 3 x→+∞ x x
2
De plus, limx→+∞ 1 + x = 1 donc limx→+∞ h (x) = +∞
Remarque : On peut remarquer que la limite est la même que celle du quotient des monômes de plus haut
degré. Ce résultat se généralise.

Propriété : (Hors-Programme)
En +∞ ou en −∞, une fonction rationnelle a la même limite que le quotient des monômes de plus haut
degré de son numérateur et de son dénominateur.

10. Limite d’un quotient de fonctions.

8
4 LIMITE D’UNE FONCTION COMPOSÉE

Remarques : Ce résultat n’est valable que pour les fonctions rationnelles et uniquement pour l’étude des
limites en l’infini.
Exercices : 5, 6, 7, 8 page 60 11 – 9, 10 page 61 et 19 page 64 12 – 21 page 64 et 42, 44 page 69 13 – 45, 46
page 69 et 47, 49, 50, 56, 57 page 70 14 – 58 page 70 15 – 78 et 80 page 73 16 – 81 page 74 17 – 87 page
74 18 [TransMath]
Module : 88, 89, 90 page 75 19 [TransMath]

4 Limite d’une fonction composée

4.1 Limite de la composée de deux fonctions

Théorème : (admis)
Soient f , g et h trois fonctions telles que f (x) = g (h (x)).
a, b et c désignent soit des nombres, soit +∞ ou −∞.
Si limx−→a h (x) = b et limx−→b g (x) = c alors limx−→a f (x) = c.

Remarques :
1. Ce résultat est intuitif : il faut étudier la limite de la deuxième fonction à l’endroit où « arrive » la
première.
2. On rédigera souvent l’utilisation de ce théorème comme un changement de variable (voir exemples).

Exemple : Étudier la limite en +∞ de f (x) = x2 + x.

On pose X = x2 + x. On a alors f (x) = √ X.
Or, limx−→+∞ X = +∞ et limX−→+∞ X = +∞ donc limx−→+∞ f (x) = +∞.
Exercices : 65, 66, 67 page 71 20 – 20 page 64 21 – 82 page 74 22 [TransMath]

4.2 Limite de la composée d’une suite et d’une fonction

Théorème : (admis)
Soit f , g et h une fonctions définie sur un intervalle I.
Soit (un )une suite dont tous les termes appartiennent à I.
b et c désignent soit des nombres, soit +∞ ou −∞.
Si limn−→+∞ un = b et limx−→b f (x) = c alors limn−→+∞ f (un ) = c.
q
3n+2
Exemple : Étudier la limite en +∞ de un = n+1 .

On montre facilement que limn→+∞ 3n+2


n+1 = 3.
√ √ √
Comme limX−→3 X = 3 donc limn−→+∞ un = 3.
Exercices : 68, 70 page 71 23 [TransMath]
11. Comportement à l’infini de fonction rationnelles.
12. Asymptotes horizontales.
13. Retrouver l’équation d’une courbe.
14. Étude de fonctions rationnelles.
15. Algorithmique.
16. QCM ou Vrai/Faux.
17. Limite d’une aire.
18. Courbes asymptotes.
19. Asymptotes obliques.
20. Limite d’une fonction composée.
21. Comparer des courbes à l’infini.
22. Image de l’image.
23. Limites de suites.

9
6 LIMITES ET FONCTION EXPONENTIELLE

5 Théorèmes de comparaison

5.1 Théorème « des gendarmes »

Théorème : Soient f , g et h trois fonctions définies sur ]A ; +∞[ et l un réel.


Si, pour x∈ I , on a g (x) ≤ f (x) ≤ h (x) et limx→+∞ g (x) = limx→+∞ h (x) = l alors :

lim f (x) = l
x→+∞

Remarque : On a un théorème analogue lorsque x tend vers −∞.


Exemple : Détermination de la limite en l’infini de f (x) = sin(x)
x
Pour tout x 6= 0, −1 ≤ sin (x) ≤ 1 donc, six > 0, − x1 ≤ f (x) ≤ x1 .
De plus, limx→+∞ x1 = 0 et limx→+∞ − x1 = 0 donc lim f (x) = 0.
x→+∞
1
De même, si x < 0, x ≤ f (x) ≤ − x1 , on aboutit donc à : lim f (x) = 0
x→−∞

Exercices : 11, 12, 13 page 62 ; 60 page 70 et 62 page 71 24 [TransMath]

5.2 Théorème de majoration et de minoration

Théorème : Soient f et g deux fonctions définies sur ]A ; +∞[.


1. Si, pour x∈ I, on a f (x) ≥ g (x) et limx→+∞ g (x) = +∞ alors limx→+∞ f (x) = +∞
2. Si, pour x∈ I, on a f (x) ≤ g (x) et limx→+∞ g (x) = −∞ alors limx→+∞ f (x) = −∞

Remarque : On a un théorème analogue lorsque x tend vers −∞.


Exemple : Détermination de la limite en +∞ de f (x) = x + cos x
Pour tout x ∈ R, −1 ≤ cos x ≤ 1 donc x − 1 ≤ f (x) ≤ x + 1.
Or, limx→+∞ x − 1 = +∞ donc limx→+∞ f (x) = +∞.
Remarque : De même, en utilisant f (x) ≤ x + 1 et que limx→−∞ x + 1 = −∞, on peut déduire que
limx→−∞ f (x) = −∞.
Exercices : 14 page 62 et 63 page 71 25 – 79 page 73 26 [TransMath]
Module : 25 page 67 ; 71, 74, 75 page 71 et 83 page 74 27 [TransMath]

6 Limites et fonction exponentielle

6.1 Limites de la fonction exponentielle

Propriété : On a :

lim ex = 0+ et lim ex = +∞
x→−∞ x→+∞

Démonstration :
Pour trouver la limite de la fonction exponentielle en +∞, on va la comparer à x.
Soit f (x) = ex − x.
f est dérivable sur R et f 0 (x) = ex − 1. Or, on sait que ex > 1 dès que x > 0.
On obtient le tableau de variations suivant :
24. Utilisation du théorème des gendarmes.
25. Utilisation des théorèmes de majoration et de minoration.
26. Vrai/Faux.
27. Quelle méthode utiliser en présence de radicaux ?

10
6 LIMITES ET FONCTION EXPONENTIELLE 6.2 Quelques limites importantes

x −∞ 0 +∞
f 0 (x) − 0 +

f (x) & %
1
Par suite, pour tout x ∈ R, f (x) > 0 soit ex > x.
Or, limx→+∞ x = +∞ donc : limx→+∞ ex = +∞
Pour la limite en −∞, on va faire un changement de variable.
On pose X = −x. On a alors ex = e−X = e1X .
limx→−∞ X = +∞ et limX→+∞ eX = +∞ donc limX→+∞ e1X = 0+ soit limx→−∞ ex = 0+ .

Exercices : 49, 50, 51 page 97 28 – 58, 59, 60, 61 page 98 29 – 68 page 100 30 – 80 page 103 31 [TransMath]

6.2 Quelques limites importantes

Propriété 1 :

ex − 1
lim =1
x→0 x

Remarque : Il s’agit d’une application directe de la dérivabilité de la fonction exponentielle en zéro. Son
0
taux d’accroissement tend alors vers (exp) (0) = exp (0) = 1.
Propriété 2 : Croissance comparée de ex et de x

ex
lim = +∞ et lim xex = 0−
x→+∞ x x→−∞

Démonstration (partielle) :
Soit x un réel strictement positif.
x 2 x
Comme e 2 = e2× 2 = ex , on a :
x 2
ex

e2
= √
x x
Or, on a vu au 6.1 que, pour tout X ∈ R, eX√> X.
x
En particulier, on a e 2 > x2 et donc, comme x > 0 :
x x √
e2 x x
√ > √2 = √ =
x x 2 x 2
Tous les nombres étant positifs, le passage au carrée conserve l’ordre donc :
 √ 2
ex x x
> =
x 2 4

= +∞ donc limx→+∞ ex = +∞.


x
x
Or, limx→+∞ 4

Remarques :
1. Pour trouver limx→−∞ xex = 0− , il suffit de faire le changement de variable X = −x.
2. Plus généralement, si n ∈ N∗ , on admettra que :
ex
lim = +∞ et lim xn ex = 0
x→+∞ xn x→−∞
28. Limites de fonctions contenant une exponentielle.
29. Suites et exponentielles.
30. R.O.C.
31. Type BAC.

11
RÉFÉRENCES RÉFÉRENCES

Exercices : 7, 8, 9, 10 page 88 et 52, 53, 54 page 97 32 – 24 page 95 33 – 55 page 97 et 56, 57 page 98 34 –


69 page 100 35 – 81 page 103 36 [TransMath]

Références
[TransMath] TransMATH Term S, programme 2012 (Nathan)

3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12

32. Limites de fonctions ou de suites contenant une exponentielle.


33. Comparaison à l’infini de ex et xn .
34. Étude de fonctions.
35. R.O.C.
36. Type BAC.

12

Vous aimerez peut-être aussi