Vous êtes sur la page 1sur 4

TP 02 : SÉPARATION MAGNÉTIQUE ET

GRAVIMÉTRIQUE.

UNIVERSITÈ BADJI MOKHTAR ANNABA .

DIVISION DES MINES.

PROFE DE TP VALORISATION : SALHI.S

NOM : SALEM NOM : LAIBI

PRÈ NOM : MONCEF PRÈ NOM : ZAKARIA

NOM :BOUDEHBA

PRÈ NOM : BILAL


GROUPE : 3
.

INTRODUCTION :
Les minerais et matériaux issus des mines souterraines peuvent être une source de phénomènes de

type affaissement. Dans un site urbain, ces phénomènes peuvent provoquer des dégâts massifs aux

bâtiments. Ainsi, le but de cette thèse est de développer un simulateur de dommages permettant

d'étudier la vulnérabilité d'une zone aux fluctuations de mouvement du sol liées à la présence

d'opérations souterraines. Le développement de ce simulateur repose sur une combinaison d'une

méthode de prédiction du déclin minier, de fonctions de vulnérabilité pour évaluer les dommages et

d'une base de données de construction. L'intérêt scientifique de la thèse est le développement de

fonctions de vulnérabilité des bâtiments dans les zones d'atterrissage minier. Ces fonctions sont

comparables à celles utilisées pour d'autres aléas tels que les tremblements de terre et les tsunamis.

Pour cela, nous avons développé et appliqué une méthodologie basée sur la simulation de Monte

Carlo. La méthodologie développée utilise les méthodes existantes pour évaluer les dommages dans

les zones d'atterrissage (méthodes expérimentales ou analytiques). Il permet de prendre en compte à

la fois l'incertitude sur les paramètres d'ingénierie et mécaniques du bâti et ceux liés aux phénomènes

d'interaction de la structure du sol des méthodes analytiques. Grâce à cette méthodologie, les

fonctions de vulnérabilité des bâtiments ont été développées dans des constructions non soutenues et
soutenues, ce qui est une caractéristique des bâtiments du Bassin de Fer de Lorraine. Pour validation,

ces messages sont comparés aux dommages constatés. Après avoir débarqué de 1996 à 1999 en

Lorraine. Dans l'étape suivante, la méthode des fonctions d'effet dans la simulation a été mise en

œuvre avec certains développements afin de prendre en compte la variabilité des angles d'impact et de

permettre le calcul des distorsions horizontales du terrain. Les résultats de cette méthode ont été

validés dans le cas d'affaissements observés dans le bassin ferreux de Lorraine. Enfin, une approche

probabiliste est mise en œuvre pour évaluer les domaines locaux dans le simulateur, afin de prendre

en compte différents scénarios d'atterrissage potentiels. L'application du simulateur sur les bâtiments

de la ville de Goof permet de clarifier les différents résultats: évaluation des risques d'exploitation

minière dans la ville, cartographie des dommages, la moyenne et l'écart type des dommages dans les

bâtiments, et la probabilité d'atteindre chacun des eux le niveau de dommage, et à partir de là, nous

abordons la méthode de remplissage de la pièce

L’OBJET :
Après le processus de broyage, le processus de séparation est effectué selon deux étapes: la séparation
par gravité et la séparation magnétique, la séparation magnétique mettant à profit les propriétés
magnétiques des matériaux pour influencer leur séparation. La susceptibilité magnétique est une
propriété d'une substance qui détermine son comportement dans un champ magnétique. À partir de
cette propriété, les matériaux peuvent être divisés en trois classes. La première classe est constituée
de matériaux magnétiques à très haute sensibilité magnétique. La deuxième catégorie comprend les
matériaux magnétiques à faible sensibilité magnétique. La troisième catégorie est constituée de
matériaux magnétiques sans sensibilité. La séparation magnétique est obtenue en attirant les
matériaux sensibles lorsqu'ils traversent un champ magnétique. Ce dernier peut être réalisé à l'aide
d'aimants permanents ou d'électroaimants. L'utilisation d'électroaimants présente de nombreux
avantages, dont la possibilité de modifier l'intensité du champ magnétique en modifiant l'intensité du
courant électrique. De plus, le champ magnétique produit par les électroaimants peut atteindre une
intensité plus élevée que l'intensité du champ produit par l'aimant permanent. La taille et la densité
des particules ou des morceaux à séparer affectent le traitement. La séparation de grosses particules
denses nécessite un champ magnétique plus fort que la séparation de petites particules légères. Il est
nécessaire de souligner que l'efficacité du procédé dépend du degré de libération ou de pureté des
matériaux à séparer. Il existe deux types d'équipements de séparation magnétique: les séparateurs à
haute intensité et les séparateurs à faible intensité. Chaque catégorie peut être divisée en deux parties,
les séparateurs humides et les séparateurs secs. Les séparateurs à faible courant sont utilisés pour
séparer les matériaux ferromagnétiques et certains matériaux magnétiques très sensibles. Si le
principe de la séparation par gravité est basé sur la mesure de la gravité ou de la concentration par
gravité, il s'agit d'une méthode couramment utilisée dans le traitement des métaux et vise à séparer les
métaux. de densités différentes.

Le principe des spirales est basé sur l'action combinée de l'effet de la précipitation des particules et
de l'effet de la force centrifuge.

Ainsi, les particules les plus denses restent près de l'axe central, tandis que les moins denses
s'écoulent vers la circonférence de l'hélice.

Vous aimerez peut-être aussi