Vous êtes sur la page 1sur 10

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

LES AMETROPIES

I. INTRODUCTION:

A. Définition:

Pr. BIYI

Les amétropies sont des troubles de la vision dus à des troubles de la

réfraction (ou encore trouble de la dioptrique oculaire)

NB : un sujet dont la vision est normale est dit emmétrope.

B. Classification:

2 types:

Amétropies sphériques:

Tous les dioptres de l’œil sont sphériques mais l’image d’un objet ne

se forme

pas

sur

la

rétine quand l’œil

est

au repos (myopie et

hyperopie).

Amétropies non sphériques ou astigmatismes:

- Au moins un dioptre de l’œil est non sphérique (l’image d’un point

n’est plus un point)

C. Quelques chiffres:

Emmétropes

13 %

(sujets dont la vision est normale !)

Myopes

22 %

Hyperopes

15 %

Astigmates

50 %

II. AMÉTROPIES SPHÉRIQUES

A. LA MYOPIE

1. Définition:

Amétropie sphérique où l’image d’un objet à l’infini se forme en avant de

la rétine

L’œil myope est trop puissant par rapport à sa longueur

24

Cours de Biophysique.

2. Schéma:

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Pr. BIYI

année d’études médicales et pharmaceutiques. Pr. BIYI 3. Causes de la myopie : au nombre de

3. Causes de la myopie: au nombre de trois:

Myopie axile: le diamètre de l’axe antéropostérieur est un peu plus grand que chez la population générale

Myopie de courbure : le rayon de courbure du dioptre cornéen est plus réduit (donc sa puissance est plus grande)

Myopie d’indice : très rare, il s’agit d’une augmentation de l’indice de réfraction du cristallin (cataracte débutante (opacification du cristallin) , diabète).

4. Position du PR

L’œil est trop convergent, le PR est à une distance finie devant l’œil (ses

coordonnées sont positives)

Schéma:

l’ œ il (ses coordonnées sont positives) Schéma: 5. Degré de myopie (DM) DM = excès

5. Degré de myopie (DM) DM = excès de puissance =

cornéen et la position du PR)

6. Parcours d’accommodation

1

PR

(distance

entre

sommet

du

dioptre

Le Pr est à une distance fini de l’œil, donc 1/Pr

25

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Et

1/Pp = (AA + 1/Pr), donc Pp

Pr. BIYI

Le PR et le PP d’un myope sont très rapprochés de l’œil. Le parcours d’accommodation du myope est relativement réduit par rapport à un emmétrope.

7. Myopie et Presbytie:

Pp du myope est rapproché. Presbytie fait éloigner le PP. Donc: le myope devient presbyte à un age plus avancé que normalement Schéma récapitulatif

un age plus avancé que normalement Schéma récapitulatif 8. La vision du myope Voit bien de

8. La vision du myope

Voit bien de prés et mal de loin

Diagnostic: souvent à l’occasion d’une baisse de l’acuité visuelle B. L’HYPEROPOPIE

1. Définition:

Amétropie sphérique où l’image d’un objet à l’infini se forme en arrière

de la rétine.

L’œil hyperope est trop court par rapport à sa puissance (ou bien pas assez puissant par rapport à sa longueur).

26

Cours de Biophysique.

2. Schéma :

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Pr. BIYI

année d’études médicales et pharmaceutiques. Pr. BIYI 3. Causes: au nombre de trois:  Hyperopie axile

3. Causes: au nombre de trois:

Hyperopie axile : A la naissance, la plupart des yeux sont hyperopes et l’axe antéropostérieure augmente avec la croissance. Les yeux deviennent emmétropes au moment de l’adolescence. Mais dans certains cas, une hyperopie persiste. A une diminution de 1 mm de l’axe antéropostérieur, correspond une hyperopie de 3 dioptries. Il existe des hyperopies plus fortes mais cela est dû à des anomalies du développement (une microphtalmie peut compliquer certaines infections durant la grossesse). Une tumeur orbitaire, ou une compression par une masse inflammatoire peut également diminuer l’axe antéropostérieur de l’œil.

Hyperopie de courbure : Aplatissement de la cornée par une maladie congénitale (cornea plana), ou par un traumatisme.

HHyyppeerrooppiiee ddiinnddiiccee :: DDiimmiinnuuttiioonn ddee lliinnddiiccee ddee rrééffrraaccttiioonn ppaarr vviieeiilllliisssseemmeenntt LLaabbsseennccee ddee ccrriissttaalllliinn ((ddiittee aapphhaakkiiee)) ppeeuutt êêttrree rreessppoonnssaabbllee dduunnee hhyyppeerrooppiiee ttrrèèss pprrooffoonnddee

4. Position du PR Le PR est virtuel, situé en arrière de la rétine L’œil accommode pour ramener le PR à l’infini et donner son image sur la rétine

27

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Pr. BIYI

5. Degré d’hyperopie (DH) DH = manque de puissance

PR (1 sur PR en valeur absolue car le PR chez l’hyperope est situé en arrière de l’œil, il est donc négatif)

6. Hyperopie et Presbytie L’hyperope devient presbyte à un âge plus jeune qu’un sujet normal:

1

=

presbyte à un âge plus jeune qu’un sujet normal: 1 = PP déjà éloigné de l’

PP déjà éloigné de l’œil, continu à s’éloigner avec l’âge et

La presbytie apparaît précocement.

Note très importante :

 

1

1

Amplitude d’accommodation =

-

 

PP

PR

Et

 

1

DH = manque de puissance

=

PR
PR

Tant que l’amplitude d’accommodation reste supérieure au degré d’hyperopie, PP est positif. Le sujet est alors dit hyperope à PP réel. Quand l’amplitude d’accommodation diminue (par vieillissement), jusqu’à devenir inférieure au degré d’hyperopie, le PP devient négatif. Il est situé en arrière de l’œil. Le sujet ne voit alors aucun objet clairement sans correction.

28

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

7. Schéma récapitulatif

Pr. BIYI

et pharmaceutiques. 7. Schéma récapitulatif Pr. BIYI 8. La vision de l’hyperope  Vision de loin:

8. La vision de l’hyperope

Vision de loin: Pour les Hyperopes à PP réel, la vision de loin reste bonne, le défaut de puissance de l’œil est compensé par un effort d’accommodation. De tels sujets se plaignent souvent de maux de tête en fin de journée. Pour les Hyperopes à PP virtuel, la vision de loin est mauvaise, les objets éloignés leur paraissent flous.

Vision de près: elle est mauvaise dans les deux cas.

C. CORRECTION DES AMÉTROPIES SPHÉRIQUES 1. But : Permettre une vision nette dans un parcours d’accommodation normal.

2. Principe: Annuler la différence de puissance entre l’état « amétrope »

et l’état emmétrope

3. Cas de la myopie

Nécessité de diminuer la puissance : cela est possible par des verres divergents de puissance π = 1/Pr = DM Lentilles de contact : placées au contact du dioptre oculaire, П = DM Verres de lunettes : П dépend du DM et de la distance entre la lentille et le sommet du dioptre oculaire (d =1cm) Chirurgie réfractive Basée sur la photo-ablation au laser Excimer pour les myopies faibles ou moyennes.

29

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Pr. BIYI

Pour les fortes myopies: on extrait le cristallin et on le remplace par implant intraoculaire 4. Cas de l’hyperopie:

Elle se fait par Des verres sphériques convergents de puissance π = DH. Il peut s’agir de :

Verres de lunettes

Lentilles de contact La chirurgie réfractive : peu indiquée III. AMÉTROPIES NON SPHÉRIQUES OU ASTIGMATISMES

1. Définition:

Troubles de la dioptrique oculaire dans lesquels un au moins des dioptres de l’œil n’est plus sphérique.

2. Classification :

Deux grandes catégories:

L’astigmatisme cornéen et

L’astigmatisme cristallinien L’astigmatisme cornéen peut être:

Un astigmatisme régulier:

Les variations des rayons de courbure se font progressivement d’une direction à l’autre.

Un astigmatisme irrégulier:

La modification de surface (cornée) n’obéit à aucune loi géométrique (brûlures, traumatisme )

à aucune loi géométrique (brûlures, traumatisme ) Sphéricité de la cornée conservée Astigmatisme

Sphéricité de la cornée conservée

à aucune loi géométrique (brûlures, traumatisme ) Sphéricité de la cornée conservée Astigmatisme irrégulier 30

Astigmatisme irrégulier

30

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Pr. BIYI

3. Les astigmatismes réguliers

Caractéristiques

Les puissances dans les deux méridiens principaux sont différentes.

Par ailleurs, il s’agit d’un système optique astigmate, donc l’image d’un

point n’est plus un point mais une portion de droite que l’on va appeler

focale.

Dans ce qui suit, et dans un souci de simplification, on prendra en

considération les puissances du dioptre cornéen selon l’axe vertical et

horizontal seulement.

La position des deux focales correspondantes (verticale et horizontale)

dépend des valeurs des deux puissances, donc des deux rayons de

courbure du dioptre.

Classification

a) Selon les positions des deux focales entre elles:

- Astigmatismes directs: la focale horizontale est devant la verticale

- Astigmatismes indirects: la verticale est devant l’horizontale

b) Selon qu’une focale se trouve sur la rétine ou qu’aucune ne s’y

trouve:

- Astigmatisme simple: une focale est sur la rétine

- Astigmatisme composé : les deux focales sont décalées par rapport à la rétine c) Selon la position des deux focales par rapport à la rétine:

- Astigmatisme myopique: une ou les deux focales en avant de la

rétine

- Astigmatisme hyperopique: une ou les deux focales en arrière de la

rétine

- Astigmatisme mixte: une focale devant la rétine, l’autre en arrière:

31

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

r e année d’études médicales et pharmaceutiques. Pr. BIYI Exemple d’un astigmatisme simple hyperopique

Pr. BIYI

Exemple d’un astigmatisme simple hyperopique direct (Focale horizontale sur la rétine, focale verticale en arrière de la rétine).

4. Vision de l’astigmate : mauvaise de près comme de loin 5. Correction des astigmatismes réguliers

a) Astigmatisme simple

Le verre correcteur est de type cylindrique: la puissance nulle pour l’axe où la vision est bonne et non nulle pour l’autre (où la vision est floue). La puissance non nulle est <0 ou >0 selon la nature l’astigmatisme simple (myopique ou hyperopique) Notions importantes:

o

Degré d’astigmatisme (DA) = différence des deux puissances du verre correcteur.

o

La position du verre devant l’œil doit être faite de manière à ce que l’axe du cylindre soit parallèle à l’axe qu’il faut corriger.

b)

Astigmatisme composé:

Correction de l’astigmatisme par un verre plan cylindrique de puissance = DA Et +++ Correction de l’amétropie sphérique qui subsiste par un verre sphérique (π <0 ou >0) selon qu’il s’agisse d’un astigmatisme myopique ou d’une hyperopique. Donc :

32

Cours de Biophysique.

1 ère année d’études médicales et pharmaceutiques.

Pr. BIYI

La correction totale: verre cylindrique + verre sphérique = verre sphéro-cylindrique ou torique.

+ verre sphérique = verre sphéro-cylindrique ou torique. 6. Correction des astigmatismes irréguliers : La
+ verre sphérique = verre sphéro-cylindrique ou torique. 6. Correction des astigmatismes irréguliers : La

6. Correction des astigmatismes irréguliers : La correction se fait par des lentilles de contact. Important : L’indice de réfraction de tels verres doit être égal à celui du liquide lacrymal qui comble l’espace entre le dioptre cornéen et la face postérieure de la lentille.

le dioptre cornéen et la face postérieure de la lentille. Lentille de contact Dépression cornéenne Liquide

Lentille de contact

Dépression cornéenne

le dioptre cornéen et la face postérieure de la lentille. Lentille de contact Dépression cornéenne Liquide

Liquide lacrymal

33