Vous êtes sur la page 1sur 11

2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022

ions H.
CHAPITRE II: Acides et bases (Partie 1)
- une base est une espèce qui se dissocie dans l’eau en donnant des
ions OH.
Dans ce chapitre nous étudierons le comportement des espèces
H2O
Acide HA : HA (aq) H (aq) + A (aq)
acide ou base, ou encore un mélange d’acides et de bases en solution
H2O
Base BOH : BOH (aq) B (aq) + OH (aq)
aqueuse. Ces réactions sont dites, des réactions acido-basiques
reposant sur l’échange d’un où plusieurs protons.
Exemple : HCl, HClO4, KOH, NaOH, ......
Les acides et les bases constituer les substances de base de nombreux
Limite
produits médicinaux et domestiques, Ils jouent un rôle important dans
- Cette théorie est applicable seulement pour les solutions aqueuses.
certains procédés industriels et sont essentiels au bon
- Elle ne peut pas expliquer la nature acide de certains sels comme
fonctionnement des organismes vivants. Avant d’étudier les réactions
AlCl3, BF3, etc.....
acido-basiques, il faut d’abord comprendre la nature des acides et des
bases.
Théorie de Lewis (1923)
1/ Notions générales - un acide est un composé chimique qui
1-a/ Définitions des acides et des bases : présente une lacune et accepteur
Théorie d’Arrhenius (1884) d’électrons.
En 1884, une première théorie moderne a Exemple : AlCl3 acide de
Lewis
été proposée par Svante August
Arrhenius, elle se base sur la dissociation
ionique en solution aqueuse. - une base est une espèce chimique qui
- un acide est un composé qui se possède un doublet électronique disponible
dissocie dans l’eau en donnant des et donneur d’électrons.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 1


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
Exemple : NH3 base Application 1 :
de Classez les espèces suivantes selon les trois théories des acides et
Lewis
des bases : 𝐻𝑁𝑂 ; 𝐿𝑖𝑂𝐻; 𝑁𝐻 ; 𝑃𝑂 ; 𝐶𝑙𝐶𝐻 𝐶𝑂𝑂𝐻; CN−; (𝐻 𝐶) 𝑁;
Limite
𝐻𝐴𝑠𝑂 ; 𝐵𝑒𝐶𝑙 ; 𝐴𝑔 .
- Cette théorie ne peut pas prédire la force relative des acides et des
bases. 1-b/ Couple acide/base :
- Elle ne peut pas expliquer l'activité catalytique des acides. Lorsqu’un acide cède un proton forme une base conjuguais, tandis
que une base lorsqu’elle capte un proton formera un acide
Théorie de Bronsted-Lowry (1923)
conjuguais. Pour une réaction acido-basique on a toujours deux
espèces associées qui vont constituer un couple acido-basique. Le
couple acide-base est noté conventionnellement Acide/Base.

Exemple :
CH3COOH (aq) + H2O (l) CH3COO (aq) + H3O (aq)
NH3 (aq) + H2O (l) NH4 (aq) + OH (aq)
Les couples acide/base sont : CH3COOH/ CH3COO, H3O/ H2O, NH4
- un acide est un composé capable de céder un proton. NH3 et H2O/ OH.
- une base est une espèce capable de capter un proton.
1-c/ Réaction acido-basique :
CH3COOH (aq) + H2O (l) CH3COO (aq) + H3O (aq)
Une réaction acido-basique correspond à un échange de proton
NH3 (aq) + H2O (l) NH4 (aq) + OH (aq)
entre un acide donneur de proton d’un couple HA1/𝐀𝟏 et une base
Remarque : cette théorie est très importante pour le calcul des pH et accepteur de proton d’un couple et HA2/𝐀𝟐 selon les réactions mise
elle est valable pour tous les solvants (protique ou aprotique). en jeu suivantes :

K. ZAIOUA Sections A & B Page 2


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
HA1 (aq) A (aq) + H (aq) 2 / Réaction acido-basique de l’eau
A (aq) + H (aq) HA2 (aq) 2-a/ L’autodissociation ou l’autoprotolyse de l’eau :
Dans l’eau pure, il existe un équilibre acido-basique dans lequel l’eau
Les protons (H) n’existent pas à l’état libre. Pour qu’un acide puisse joue à la fois les deux rôles, acide et base. Une telle espèce est
céder des protons, il faut en sa présence une base susceptible de les appelée ampholyte ou amphotère.
fixer, de ce fait on a réaction acido-basique. L’eau se dissocié selon l’équilibre suivant :
𝑯𝟐 𝑶(𝒍) + 𝑯𝟐 𝑶(𝒍) 𝑶𝑯 (𝒂𝒒) + 𝑯𝟑 𝑶 (𝒂𝒒)
HA1 (aq) + A (aq) A (aq) + HA2 (aq) 𝒂𝒄𝒊𝒅𝒆 𝟏 𝒃𝒂𝒔𝒆 𝟐 𝒃𝒂𝒔𝒆 𝟏 𝒂𝒄𝒊𝒅𝒆 𝟐

Cette équilibre est appelée réaction d’autoprotolyse de l’eau :


Application 2 :
𝟐𝑯𝟐 𝑶(𝒍) 𝑶𝑯 (𝒂𝒒) + 𝑯𝟑 𝑶
Parmi les réactions suivantes, quelles sont celles qui sont des (𝒂𝒒)

réactions acido-basiques et précisez les couples Acide/Base mis en


2-b/ Produit ionique de l’eau :
jeux :
L’équilibre d’autoprotolyse de l’eau est caractérisé par une constante
𝑪𝟐 𝑯𝟓 𝑪𝑶𝑶𝑯(𝒂𝒒) + 𝑵𝑶𝟐 (𝒂𝒒) 𝑪𝟐 𝑯𝟓 𝑪𝑶𝑶 (𝒂𝒒)
+ 𝑯𝑵𝑶𝟐 (𝒂𝒒)
d’équilibre 𝐾
𝑪𝟐 𝑶𝟐𝟒 (𝒂𝒒)
+ 𝟐𝑨𝒈 (𝒂𝒒)
𝑨𝒈𝟐 𝑪𝟐 𝑶𝟒 (𝒔) 𝒂𝑯𝟑𝑶 . 𝒂𝑶𝑯
𝑲𝒆 =
𝒂𝟐𝑯𝟐𝑶
𝒁𝒏 (𝒂𝒒) + 𝟒𝑵𝑯𝟑 (𝒂𝒒) [𝒁𝒏(𝑵𝑯𝟑 )𝟒 ]𝟐 (𝒂𝒒)

𝑪𝑯 𝑶
𝑯𝑪𝑶𝑶𝑯(𝒂𝒒) + (𝑪𝑯𝟑 )𝟑 𝑵(𝒂𝒒) 𝑯𝑪𝑶𝑶 (𝒂𝒒) + (𝑪𝑯𝟑 )𝟑 𝑵𝑯 (𝒂𝒒) 𝒂𝑯𝟑𝑶 = 𝜸𝑯𝟑𝑶 . 𝟑

Avec l’eau est le solvant ; 𝒂𝑯𝟐𝑶 = 𝟏 et 𝑪𝟎  , on travail


𝑪
𝒂𝑶𝑯 = 𝜸𝑶𝑯 . 𝑶𝑯𝟎
𝑪𝒖(𝑺) + 𝒁𝒏𝑺𝑶𝟒 (𝒂𝒒) 𝑪𝒖𝑺𝑶𝟒 (𝒂𝒒) + 𝒁𝒏(𝑺) 𝑪
𝒂𝑯𝟑𝑶 = 𝑪𝑯𝟑𝑶  
avec des solution diluées donc 𝜸𝑯𝟑𝑶 = 𝜸𝑶𝑯 = 𝟏 𝑒𝑡
𝒂𝑶𝑯 = 𝑪𝑶𝑯
Donc

K. ZAIOUA Sections A & B Page 3


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022

𝑲𝒆 = [𝑯𝟑 𝑶 ]. [𝑶𝑯 ] 2-c/ Caractère ampholyte de l’eau avec un couple HA/A :


L’eau possède un caractère acido-basique.
Sachant que 1 litre de H2O pèse 1000 g et sa masse molaire est 18
 Comportement basique de H2O
g/mol.
𝑛 𝑚 1000 HA (aq) + H2O (l) A (aq) + H3O (aq) (1)
[𝐻 𝑂] = = ⇒ [𝐻 𝑂] = = 55,556 𝑚𝑜𝑙. 𝐿
𝑉 𝑀𝑉 1 × 18
Les couples acide-base sont : HA/A et H3O/H2O.
Alors, le produit ionique de l’eau à 25°C, est :
La constante d’équilibre qui caractérise la réaction (1) est appelée
𝟏𝟒
𝑲𝒆 = [𝑯𝟑 𝑶 ]. [𝑶𝑯 ] = 𝟏𝟎 constante d’acidité, elle est notée 𝑲𝒂 :

[𝑨 ][𝑯𝟑 𝑶 ]
On a aussi : 𝑲𝒂 =
[𝑯𝑨]
𝒑𝑲𝒆
𝒑𝑲𝒆 = −𝐥𝐨𝐠𝑲𝒆 = 𝟏𝟒 𝒆𝒕 𝑲𝒆 = 𝟏𝟎

 Comportement acide de H2O


D’où
𝟕 A (aq) + H2O (l) HA (aq) + OH (aq) (2)
[𝑯𝟑 𝑶 ] = [𝑶𝑯 ] = 𝟏𝟎 𝒎𝒐𝒍/𝑳

𝐾 est le produit ionique (ou la constante d’ionisation) de l’eau. Les couples acide-base sont : HA / A et H2O/OH.

Cette très faible valeur da la constante d’ionisation, montre que La constante d’équilibre qui caractérise la réaction (2) est appelée
l’équilibre d’autoprotolyse est faiblement déplacé vers le sens de constante de basicité, elle est notée 𝑲𝒃 :
formation des ions H3O et OH.
[𝑯𝑨][𝑶𝑯 ]
𝑲𝒃 =
[𝑨 ]

K. ZAIOUA Sections A & B Page 4


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
𝑲𝒂 et 𝑲𝒃 sont des constantes d’équilibre, sans dimension, toujours 3/ Force des acides et des bases :
positives, dépendant de la température. Les valeurs tabulées des La force d’un acide ou d’une base est donc appréciée par rapport aux
constantes 𝑲𝒂 et 𝑲𝒃 sont données à 298 K. couples acido-basiques de l’eau H3O/H2O et H2O/OH ces derniers
𝑲𝒂 est définie par rapport à un couple de référence est c’est H3O/H2O ; sont considérés comme couples de référence.
Si nous utilisons un autre solvant elle prendrait une autre valeur.
3-a/ Effet de nivellement de l’eau :
 Relation entre les constantes 𝑲𝒂 et 𝑲𝒃 pour un couple L’ion hydronium H3Oest l’acide le plus fort qui existe dans l’eau, car
HA/A l’eau transforme tous les acides forts en ions H3O.
On considère l’équation suivante :
[𝑨 ][𝑯𝟑 𝑶 ] [𝑯𝑨][𝑶𝑯 ]
𝑲𝒂 × 𝑲𝒃 = × = 𝑲𝒆 = 𝟏𝟎 𝟏𝟒
H3O (aq) + H2O (l) H3O (aq) + H2O (l)
[𝑯𝑨] [𝑨 ]

La constante d’acidité Ka s’écrit :


[𝑯𝟑 𝑶 ]
On peut exprimer les constantes 𝑲𝒂 et 𝑲𝒃 sous la forme suivante : 𝑲𝒂 = = 𝟏 ⇒ 𝒑𝑲𝒂 (𝑯𝟑 𝑶 /𝑯𝟐 𝑶) = 𝟎
[𝑯𝟑 𝑶 ]
𝒑𝑲𝒂 = −𝐥𝐨𝐠𝑲𝒂 et 𝒑𝑲𝒃 = −𝐥𝐨𝐠𝑲𝒃
De la même façon les bases fortes réagissent avec l’eau qui les
remplace par des ions OH, car l’ion hydroxyde OHest la base la plus
On obtient :
forte pouvant exister dans l’eau.
−𝐥𝐨𝐠𝑲𝒆 = −𝐥𝐨𝐠(𝑲𝒂 . 𝑲𝒃 ) = −𝐥𝐨𝐠(𝟏𝟎 𝟏𝟒
) On considère l’équation suivante :
⟹ 𝒑𝑲𝒆 = 𝒑𝑲𝒂 + 𝒑𝑲𝒃 = 𝟏𝟒 H2O (l) + H2O (l) H3O (aq) + OH (aq)

La constante d’acidité Ka s’écrit :


𝟏𝟒
𝑲𝒂 = [𝑯𝟑 𝑶 ][𝑶𝑯 ] = 𝟏𝟎 ⇒ 𝒑𝑲𝒂 (𝑯𝟐 𝑶/𝑶𝑯 ) = 𝟏𝟒

K. ZAIOUA Sections A & B Page 5


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
3-c/ Force des acides et des bases :

Les acides plus forts que H3O on des 𝒑𝑲𝒂 < 0, ne se Un acide fort est totalement dissocié dans l’eau.
distinguent pas dans l’eau. De la même façon, les bases plus HA (aq) + H2O (l) A (aq) + H3O (aq)

fortes que OH on des 𝑲𝒃 > 14 , ne se différencient pas dans
Exemple : HCl, HClO4, HNO3,…….
l’eau. Pour les acides et bases faibles on a 𝟎 < 𝑝𝑲𝒂 < 14. Pour
les classer, on utilise une échelle de 𝒑𝑲𝒂 . Un acide faible est partiellement dissocié dans l’eau.
HA (aq) + H2O (l) A (aq) + H3O (aq)
3-b/ Classement des couples acide/base :
L’équilibre de dissociation est caractérisé par la constante d’acidité
La valeur du 𝒑𝑲𝒂 (donc du 𝑲𝒂 ) caractérise l’aptitude de l’acide et de sa
𝑲𝒂 :
base conjuguée à réagir avec l’eau : on peut donc classer les couples [𝑨 ]. [𝑯𝟑 𝑶 ]
acide/base en utilisant ce diagramme. 𝑲𝒂 =
[𝑯𝑨]

Une base forte est totalement protonée dans l’eau.


BOH (aq) B(aq) + OH(aq)

Exemple : NaOH, KOH, Ba(OH)2,…….

Une base faible est partiellement protonée dans l’eau.


B (aq) + H2O (l) BH (aq) + OH (aq)
L’équilibre de protonation est caractérisé par la constante de basicité
𝑲𝒃 :
[𝑩𝑯 ]. [𝑶𝑯 ]
𝑲𝒃 =
[𝑩]

K. ZAIOUA Sections A & B Page 6


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
Un acide est d’autant plus fort que la valeur de la constante d’acidité
𝑲𝒂 de son couple est plus grande (ou que son 𝒑𝑲𝒂 est plus petit) et
inversement.
Une base est d’autant plus forte que la valeur de la constante de
basicité 𝑲𝒃 est plus grande donc 𝑲𝒂 de son couple est plus petit (ou
que son 𝒑𝑲𝒂 est plus grand).

3-d/ Prévision d’une réaction acido-basique :


Considérons deux couples acide-base : acide1 / base1 et acide2 / base2.
acide1 + base2 base1 + acide2

La réaction est caractérisée par une constante d’équilibre K.


On peut considérer cette réaction est quantitative si 𝑲 ≫ 𝟏, donc si
[𝒂𝒄𝒊𝒅𝒆𝟐 ]. [𝒃𝒂𝒔𝒆𝟏 ] [𝒂𝒄𝒊𝒅𝒆𝟐 ]. [𝒃𝒂𝒔𝒆𝟏 ] [𝑯𝟑 𝑶 ]
𝑲= = × 𝑲𝒂𝟏 ≫ 𝑲𝒂𝟐 ou encore 𝒑𝑲𝒂𝟏 ≪ 𝒑𝑲𝒂𝟐 .
[𝒂𝒄𝒊𝒅𝒆𝟏 ]. [𝒃𝒂𝒔𝒆𝟐 ] [𝒂𝒄𝒊𝒅𝒆𝟏 ]. [𝒃𝒂𝒔𝒆𝟐 ] [𝑯𝟑 𝑶 ]
La réaction est quasi-totale (ou quantitative), si 𝑲 ≥ 𝟏𝟎𝟒 . Cette
𝐊 𝐚𝟏
𝑲= ⟹ 𝑲 = 𝟏𝟎(𝒑𝑲𝒂𝟐 𝒑𝑲𝒂𝟏 )
condition entraîne une relation entre les deux pKa des couples acide1 /
𝐊 𝐚𝟐
base1 et acide2 / base2.

La prévision d’échange de protons, consiste à placer les espèces 𝑲𝒂𝟏 𝑲𝒂𝟏


𝑲= ≥ 𝟏𝟎𝟒 ⟹ −𝐥𝐨𝐠 ≤ −𝐥𝐨𝐠 𝟏𝟎𝟒
acido-basiques sur une échelle d’acidité verticale et on vérifiant la règle 𝑲𝒂𝟐 𝑲𝒂𝟐

de gamma () pour prévoir le sens de déplacement de la réaction. On −𝐥𝐨𝐠𝑲𝒂𝟏 + 𝒍𝒐𝒈𝑲𝒂𝟐 ≤ −𝟒 ⟹ 𝒑𝑲𝒂𝟐 − 𝒑𝑲𝒂𝟏 ≥ 𝟒

peut distinguer deux cas.


L’acide1 est plus fort que l’acide2.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 7


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
Application 3 : Pour un acide faible caractérisé par l’équilibre de dissociation :
On considère les réactions suivantes : HA (aq) + H2O (l) A (aq) + H3O (aq)
𝑯𝑪𝑶𝑶𝑯(𝒂𝒒) + 𝑪𝑯𝟑 𝑵𝑯𝟐 (𝒂𝒒) ? + ?
initialement 𝐶 0 0
𝑯𝑪𝒍𝑶𝟐 (𝒂𝒒) + 𝑯𝑪𝑶𝑶 (𝒂𝒒) ? + ?
à l’équilibre 𝐶 (1 − 𝛼) C α C α
𝑪𝑯𝟑 𝑵𝑯𝟑 (𝒂𝒒)
+ 𝑩𝒓𝑶 (𝒂𝒒) ? + ?
[𝑨 ]. [𝑯𝟑 𝑶 ]
𝑯𝑩𝒓𝑶(𝒂𝒒) + 𝑪𝒍𝑶𝟐 (𝒂𝒒) ? + ? 𝑲𝒂 =
[𝑯𝑨]

1/ Compléter les réactions ci-dessus.


La constante d’équilibre s’écrit en fonction de 𝛼 et C :
2/ Donner les couples Acido-basiques.
3/ Calculer la constante d’équilibre pour chaque réaction. Conclure.
𝑪𝟎 𝟐 𝜶𝟐 𝑪𝟎 𝜶𝟐 𝑲𝒂 𝜶𝟐
𝑲𝒂 = = ⟹ =
𝑪𝟎 (𝟏 − 𝜶) 𝟏 − 𝜶 𝑪𝟎 𝟏 − 𝜶
Données :
𝜶𝟐
Espèces 𝐻𝐶𝑂𝑂𝐻 𝐶𝐻 𝑁𝐻 𝐻𝐶𝑙𝑂 𝐻𝐵𝑟𝑂 Quand 𝑪𝟎 diminue, la fonction augmente ainsi que 𝜶 le
𝟏 𝜶

𝑝𝐾 3,75 10,66 1,94 8,55 coefficient de dissociation.

Nous remarquons que l’augmentation de 𝜶 est favorisée par la


3-e/ Expression générale du coefficient de dissociation α :
diminution de la concentration 𝑪𝟎 , c’est-à-dire par la dilution de la
Soit C0 la concentration molaire initiale de l’acide HA. On définit le
solution (loi de dilution d’OSTWALD).
coefficient de dissociation de l’acide comme le rapport de la quantité
d’acide dissociée sur la quantité initiale d’acide.
Si 𝜶 ≪ 𝟏 on obtient :
Le coefficient de dissociation α est donc :
𝑲𝒂 𝑲𝒂
[𝑨 ] 𝜶𝟐 = ⟹𝜶=
𝜶= 𝑪𝟎 𝑪𝟎
𝑪𝟎

K. ZAIOUA Sections A & B Page 8


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
Afin de calculer la valeur numérique de coefficient de dissociation 𝜶, 4/ pH d’une solution aqueuse
nous allons résoudre une équation de second ordre. 4-a/ Définition :
Le pH est une grandeur définie par Sorensen en 1909, cette grandeur
𝟐
𝑪𝟎 𝜶 accède à la mesure quantitative de l’acidité d’une solution. La valeur du
𝑲𝒂 = ⟹ 𝑪𝟎 𝜶𝟐 + 𝑲 𝒂 𝜶 − 𝑲 𝒂 = 𝟎
(𝟏 − 𝜶)
pH correspond à la quantité d’ions H3O libre en solution aqueuse.
−𝑲𝒂 ± 𝑲𝒂 𝟐 + 𝟒𝑲𝒂 𝑪𝟎
𝜶=
𝟐𝑪𝟎 𝒑𝑯 = − 𝐥𝐨𝐠 𝒂𝑯𝟑𝑶
L’activité des ions hydronium H3O:
Application 4 : 𝑪 𝑯𝟑 𝑶
𝒂𝑯𝟑𝑶 = 𝜸𝑯𝟑𝑶 .
Calculer le coefficient de dissociation de l’acide acétique 𝐶𝐻 𝐶𝑂𝑂𝐻 de 𝑪𝟎
Pour une solution diluée, le coefficient d’activité 𝜸𝑯𝟑𝑶 = 𝟏
𝑝𝐾 = 4,76, pour les concentrations respectives 101 mol/L ; 103 mol/L ;
105 mol/L et 107 mol/L. Conclure. et 𝑪𝟎 = 𝟏 𝒎𝒐𝒍/𝑳 .
𝒂𝑯𝟑𝑶 = 𝑪𝑯𝟑𝑶 ⟹ 𝒑𝑯 = −𝐥𝐨𝐠[𝑯𝟑 𝑶 ]
Remarque
𝑪𝑯 𝑶
- Si 𝜸𝑯𝟑𝑶 < 𝟏 ⟹ 𝒑𝑯 = − 𝐥𝐨𝐠 𝜸𝑯𝟑𝑶 . 𝟑
𝑪𝟎

- Le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution


et non la force de l’acide ou la base en solution.
Alors que le 𝒑𝑲𝒂 mesure la force propre de l’acide ou
de sa base conjuguée indépendamment de sa
concentration.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 9


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
4-b/ Echelle du pH :
 HA est majoritaire si [HA] ≥ 10[A]
L’échelle du pH en solution aqueuse est comprise entre 0 et 14.
[𝐻𝐴]
 Lorsqu’on a la concentration en ion hydronium (oxonium) [𝐻𝐴] ≥ 10[𝐴 ] ⟹ ≥ 10
[𝐴 ]
H3Oest égale à celle de l’ion hydroxyde OH, la solution est
[𝐻𝐴]
dite neutre [𝐇𝟑 𝐎 ] = [𝐎𝐇 ] = 𝟏𝟎 𝟕
𝐦𝐨𝐥/𝐋 ⟹ 𝐩𝐇 = 𝟕. log ≥ log10 ⟹ 𝑝𝐾 − 𝑝𝐻 ≥ 1
[𝐴 ]

 Une solution sera acide, lorsqu’on acidifié le milieu [𝐇𝟑 𝐎 ] > 𝐩𝐇 ≤ 𝐩𝐊 𝐚 − 𝟏


𝟕
𝟏𝟎 𝐦𝐨𝐥/𝐋 ⟹ 𝐩𝐇 < 7.
 A est majoritaire si [A] ≥ 10[HA]
 Dans le cas où la concentration en ion hydronium H3O [𝐴 ]
[𝐴 ] ≥ 10[𝐻𝐴] ⟹ ≥ 10
diminue et celle de l’ion hydroxyde OH augmente, 
la [𝐻𝐴]
𝟕 [𝐴 ]
solution est dite basique [𝐇𝟑 𝐎 ] < 𝟏𝟎 𝐦𝐨𝐥/𝐋 ⟹ 𝐩𝐇 > 7. log ≥ log10 ⟹ 𝑝𝐻 − 𝑝𝐾 ≥ 1
[𝐻𝐴]
4-c/ Diagramme de prédominance où diagramme de répartition des 𝐩𝐇 ≥ 𝐩𝐊 𝐚 + 𝟏
espèces :
On considère la réaction suivante : Diagramme de prédominance de l’acide HA :
 
HA (aq) + H2O (l) A (aq) + H3O (aq) Acide faiblement Acide fortement
dissocié dissocié
[𝑨 ]. [𝑯𝟑 𝑶 ] 𝑲𝒂 . [𝑯𝑨]
𝑲𝒂 = ⇒ [𝑯𝟑 𝑶 ] =
[𝑯𝑨] [𝑨 ] HA et A coexistent A prédominante
HA prédominant
pH
pKa 1 pKa pKa 1
Il en ressort la relation d’Henderson-Hasselbach
[𝑨 ] Acide moyennement
𝒑𝑯 = 𝒑𝑲𝒂 + 𝒍𝒐𝒈 dissocié
[𝑯𝑨]

K. ZAIOUA Sections A & B Page 10


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
Application 5 : 5-1/ Influence de l’autoprotolyse de l’eau sur le pH :
On considère les 𝑝𝐾 des espèces suivantes : L’autoprotolyse de l’eau peut influencer le pH des solutions très diluées.
Espèces 𝐻𝐶𝑂𝑂𝐻 𝐶𝐻 𝑁𝐻 𝐻 𝑇𝑒 𝐻 𝐴𝑠𝑂 Lorsqu’on néglige l’autoprotolyse de l’eau Dans :

𝑝𝐾 3,75 10,66 2,60 2,26  un milieu acide H3O est majoritaire si [H3O] ≥ 10[OH]

𝑝𝐾 − − 11 6,76 𝑲𝒆
[𝑯𝟑 𝑶 ] ≥ 𝟏𝟎 ⟹ [𝑯𝟑 𝑶 ]𝟐 ≥ 𝟏𝟎𝑲𝒆
𝑝𝐾 − − − 11,29 [𝑯𝟑 𝑶 ]
[𝑯𝟑 𝑶 ]𝟐 ≥ 𝟏𝟎 𝟏𝟑
⟹ −𝐥𝐨𝐠[𝑯𝟑 𝑶 ]𝟐 ≤ −𝐥𝐨𝐠𝟏𝟎 𝟏𝟑
1/ Ecrire les réactions de dissociation dans l’eau des différents espèces
𝒑𝑯 ≤ 𝟔, 𝟓
en indiquant le couple acide/base dans chaque cas.
D’où :
2/ Etablir le diagramme de prédominance pour chaque espèce.
- Si CHA ≥ 3,162.107 M ; on néglige l’autoprotolyse de l’eau.
5/ Calcul du pH d’une solution aqueuse
Pour calculer le pH, on doit suivre les étapes suivantes en écrivant :  un milieu basique OHest majoritaire si [OH] ≥ 10[H3O]

- Les réactions mises en jeu Les réactions mises en jeu


𝑲𝒆 𝑲𝒆
(l’ionisation de l’acide ou la base et de l’eau), ≥ 𝟏𝟎[𝑯𝟑 𝑶 ] ⟹ [𝑯𝟑 𝑶 ]𝟐 ≤
[𝑯𝟑 𝑶 ] 𝟏𝟎
- Les constantes d’équilibres Ka ou Kb et Ke, [𝑯𝟑 𝑶 ]𝟐 ≤ 𝟏𝟎 𝟏𝟓
⟹ −𝐥𝐨𝐠[𝑯𝟑 𝑶 ]𝟐 ≥ −𝐥𝐨𝐠𝟏𝟎 𝟏𝟓

- Bilan de matière (ou conservation de masse),


𝒑𝑯 ≥ 𝟕, 𝟓
- Bilan électrique (ou électro-neutralité de charges).
D’où :
Le bilan de matière s’écrit comme suit :
- Si CB ≥ 3,162.107 M ; on néglige l’autoprotolyse de l’eau.
Par rapport à l’acide HA: [C ] = [HA] + [A ]
Le bilan électrique s’écrit comme suit : ∑|+q|[cation] = ∑|−p|[anion] L’autoprotolyse de l’eau n’est pas négligeable lorsque :
- Pour simplifier les calculs, des approximations sont faites puis
𝟔, 𝟓 < 𝒑𝑯 < 𝟕, 𝟓
vérifiées en fin de calcul.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 11

Vous aimerez peut-être aussi