Vous êtes sur la page 1sur 10

Cas pratiques d’évaluation par la méthode de Goodwill

✓ Cas N° 1 1
Soit la situation suivante de la société Anonyme "ALPHA" au 31 décembre 2018 exprimée en
dirham (DH), Le capital social est formé de 30 000 actions de 1000 DH. Elle constitue au début
de l’année 2001. Elle dispose d’un patrimoine divers dont le détail est fourni par le bilan et les
informations complémentaires au 31/12/2018

Bilan de la société "ALPHA" au 31/12/2018(Montants exprimés en DH)

ACTIF Montant PASSIF Montant


Actif immobilisé : Financement permanent :
• IMMOBILISATIONS EN NON 363.000 • CAPITAUX PROPRES 52.491.000
VALEUR ➢ Capital social ou personnel 30.000.000
➢ Frais préliminaires 363.000 ➢ Primes d’émission, de fusion, 3.750.000
• IMMOBILISATIONS - d’apport
INCORPORELLES ➢ Réserves légales 3.000.000
• IMMOBILISATIONS 675.000 ➢ Autres réserves 15.741.000
CORPORELLES • CAPITAUX PROPRES ASSIMILES 300.000
➢ Mobilier, matériel du bureau 675.000 ➢ Subventions d’investissement 300.000
et aménagement divers • DETTES DE FINANCEMENT 6.262.500
• IMMOBILISATIONS 53.614.800 ➢ Autres dettes de financement 6.262.500
FINANCIERES • PROVISION POUR RISQUES ET 90.000
➢ Prêts immobilisés 13.530.000 Charges
➢ Titres de participations 40.084.800 ➢ Provision pour charge 90.000
• ECARTS DE CONVERSION ACTIF - • ECARTS DE CONVERSION PASSIF -
Total Actif immobilisé 54.652.800 Total Financement permanent 59.143.500
Actif Circulant : Passif circulant :
• Stock - • Dettes du passif circulant 235.500
• Créances de l’actif circulant 385.500 ➢ Fournisseur et comptes 61.200
• Titres et valeurs de placement 1.879.200 rattachés
➢ Autres créanciers 174.300
Total Actif Circulant 2.282.700 Total passif Circulant 235.500
Trésorerie Actif : Trésorerie Passif -
Banque 2.443.500
Total TA 2.443.500 Total -
Total Actif 59.379.000 Total Passif 59.379.00

1DSCG comptabilité et audit, manuel et application, 2éme édition, Robert OBERT, Marie-Pierre MAIRESSE. 2009, p :
42.43
Informations complémentaires

• Le mobilier, le matériel du bureau et les aménagements divers sont évalués à 732000Dh.


• Les titres de participations sont estimés à 43083000.
• La valeur moyenne boursière des titres et valeurs de placement ressort à 1762200.
• La société aura à honorer un aval de 450000Dh dans l’intérêt de l’exploitation.
• Un dividende de 48Dh par action a été distribué aux 100000 actions formant le capital.
• Les créances et les dettes sont évaluées correctement au bilan.
• L’entreprise exploite un bien acquis en crédit-bail (nécessaire à l’exploitation) évalué à 60 000
DH
• Un matériel nécessite des dépenses de remises en état ; ces dépenses sont estimées à 252 000 dh
• Parmi les actifs, il existe un bien non nécessaire à l’exploitation avec une valeur de 351 000 dh
• Le besoin de fonds de roulement nécessaire à l’exploitation est de 47 000 dh
Informations diverses :
✓ Taux de rendement exigé des actifs (r) = 4%
✓ Taux d’actualisation = 10%
✓ Taux d’IS = 30%
✓ Capacité bénéficiaire de référence (VSB) = 8.500.600 ; taux d’actualisation = 12%
✓ Capacité bénéficiaire de référence (CPNE) = 7.860.500 ; taux d’actualisation = 9%
✓ Capacité bénéficiaire de référence (ANCC) = 6.970.460
✓ Durée de la rente (n = 5 ans)

TAF :
1. Déterminez la valeur de l’entreprise par l’approche patrimoniale ; en calculant l’ANCC, La
VSB et le CPNE
2.1.Évaluer la société en estimant le goodwill en fonction de l’actif net comptable corrigé.
2.2.Évaluer la société en estimant le goodwill en fonction des capitaux permanents nécessaires à
l’exploitation.
2.3.Évaluer la société en estimant le goodwill en fonction de la valeur substantielle brute

Corrigé :
a. Calcul de l’ANCC

✓ La méthode directe :

ANCC = 54 023 640


Total des capitaux propre 52 791 000
- Frais préliminaires 363 000
+ Plus-value / Le mobilier, le matériel 57 000
Du bureau et les aménagements
+Plus-value / titres de participation 2 998 200
- Moins-value/ TVP 177 000
+ Economie d’impôt/Moins-value et actif fictif 144 000
- Economie d’impôt / Plus-value 916 560
- Impôt latent/ subventions et provisions 90 000
- Dividendes 480 000

✓ La méthode indirecte :
ANCC = Actif réel – Dettes réelles = 54 023 640
Actif réel = 62 098 200
Total d’actifs 59 379 000
- Frais préliminaires 363 000
+ Plus-value / Le mobilier, le matériel 57 000
Du bureau et les aménagements
+ Plus-value / titres de participation 2 998 200
- Moins-value/ TVP 177 000
+ Economie d’impôt/Moins-value et actif fictif 144 000
Dettes réelles = 8 074 560
Total des dettes 6 588 000

+ Economie d’impôt / Plus-value 916 560


+Impôt latent/ subventions et provisions 90 000
+ Dividendes 480 000
b. Calcul de La VSB
VSB = 62 020 200
Actif réel 62 059 200
+ Bien acquis par crédit-bail 60 000
+Dépenses de remises en état 252 000
-Actif hors exploitation 351 000
c. Calcul du CPNE
CPNE = 57 353 000
Σ des actifs immobilisés 57 345 000

+ Actif immobilisé acquis par crédit-bail 60 000


+Dépenses de remises en état 252 000
-Actif immobilisé hors exploitation 351 000
+BFR d’exploitation 47 000

2.1. Goodwill fondé sur l’actif net comptable corrigé :

Actif de référence ou ANCC = 54 023 640

Capacité Bénéficiaire (ANCC) = 6 970 000

• Annuité de la rente de goodwill :

6 970 460 – 54 023 640 * 4 % = 4 809 514

• Rente de goodwill actualisée :

• Valeur de la société ALPHA :

ANCC + GW = 54 023 640

2.2. Goodwill fondé sur les capitaux permanents nécessaires à l’exploitation :

Actif de référence ou(CPNE) = 57 353 000

Capacité Bénéficiaire (CPNE) = 7.860.500

• Annuité de la rente de goodwill :


• Rente de goodwill actualisée :

• Valeur de la société ALPHA :

2.3. Goodwill fondé sur la valeur substantielle brute :

Actif de référence ou (VSB) = 62 020 200

Capacité bénéficiaire (VSB) = 8.500.600

• Annuité de la rente de goodwill :

• Rente de goodwill actualisée :

• Valeur de la société ALPHA :

✓ Cas N°22

L’actif net comptable (corrigé) de la société « ALPHA » est de 30 000 DH. Il comprend des
actifs pour 70 000 DH (dont 2 000 non nécessaires à l’exploitation) et des passifs exigibles pour
40 000 DH. Il ne comprend pas les biens acquis en crédit-bail (nécessaires à l’exploitation) évalués 6
000 mDH.

Le besoin de fonds de roulement nécessaire à l’exploitation est de 4 000 DH.

2DSCG comptabilité et audit, manuel et application, 2éme édition, Robert OBERT, Marie-Pierre MAIRESSE. 2009, p :
43-44
La valeur de rendement de la société est de 36 000 DH. Elle a été calculée à partir d’un bénéfice
net de 2 880 DH après impôt rémunéré à 8 % (36 000 × 8 % = 2 880).

Le résultat économique généré par l’actif net comptable corrigé d’exploitation (qui ne tient pas
compte des résultats hors exploitation) est de 2 640 DH après impôt et doit rémunérer l’actif net
comptable corrigé d’exploitation au moins au taux de 7,5 %.

Le résultat économique généré par la valeur substantielle brute (c’est-à-dire un résultat duquel
on n’a pas déduit de charges financières ni pour les financements à long terme ni pour les financements
à court terme) est de 3 460 DH, après impôt et doit rémunérer la valeur substantielle brute au moins
au taux de 4 %.

Enfin, le résultat économique généré par les capitaux permanents nécessaires à l’exploitation
(c’est à-dire un résultat duquel on n’a pas déduit de charges financières pour les financements à long
terme) est de 3 400 DH après impôt et doit rémunérer les capitaux permanents nécessaires à
l’exploitation au moins au taux de 6 %.

Le goodwill calculé avec ces paramètres sera actualisé sur dix années au taux de 10 %.

Travail à faire
Calculer le goodwill et la valeur de cette société selon la méthode des anglo-saxons, et la
méthode des praticiens.

Corrigé :
• Si l’on calcule la valeur de l’entreprise par la méthode des patriciens, celle-ci est égale à :

= (30 000 + 36 000) /2 = 33 000 DH

Soit une survaleur (goodwill) de : 33 000 – 30 000 = 3 000 DH.

• Si l’on utilise la rente de goodwill à partir du bénéfice net de l’entreprise, cette rente de
goodwill est égale à 2 880 – 30 000 × 8 % = 480 mDh ; le goodwill est de :

480 × = 2 949 Dh.

Et la valeur de l’entreprise est de : 30 000 + 2 949 = 32 949 Dh.


• Si l’on utilise la rente de goodwill à partir du bénéfice économique généré par l’actif net
comptable corrigé d’exploitation de l’entreprise, il faut d’abord calculer cet actif net comptable
corrigé d’exploitation :

ANCCE = actif net comptable corrigé – actifs non nécessaires à l’exploitation ;

ANCCE = 30 000 – 2 000 = 28 000 Dh.

La rente de goodwill est alors égale à 2 640 – 28 000 × 7,5 % = 540 Dh ; le goodwill est de :

540 × = 3 318 Dh

Et la valeur de l’entreprise est de : 30 000 + 3 318 = 33 318 Dh.

• Si l’on utilise la rente de goodwill à partir du bénéfice économique généré par la valeur
substantielle brute de l’entreprise, il faut d’abord calculer cette valeur substantielle brute :

VSB = actif total – biens non nécessaires à l’exploitation + biens dont l’entreprise n’est pas
propriétaire mais qui sont nécessaires à l’exploitation

VSB = 70 000 – 2000 + 6 000 = 74 000 Dh.

La rente de goodwill est alors égale à : 3 460 – 74 000 × 4 % = 500 Dh ; le goodwill est de :

500 × = 3 072 Dh.

et la valeur de l’entreprise est de : 30 000 + 3 072 = 33 072 Dh.

• Si l’on utilise la rente de goodwill à partir du bénéfice économique généré par les capitaux
permanents nécessaires à l’exploitation, il faut d’abord calculer ces capitaux permanents nécessaires
à l’exploitation :

CPNE = Valeur substantielle immobilisée (c’est-à-dire valeur substantielle brute – actif


circulant) + le besoin de fonds de roulement nécessaire à l’exploitation ;

CPNE = 74 000 – 30 000 + 4 000 = 48 000 Dh.

La rente de goodwill est alors égale à : 3 400 – 48 000 × 6 % = 520 mDh ; le goodwill est de :

520 × = 3 195 DH
et la valeur de l’entreprise est de : 30 000 + 3 195 = 33 195 DH.

✓ Cas N° 33

La société FACG est spécialisée dans la fabrication et commercialisation de smartphones, elle


a pu dépasser 30 Million de DH du chiffre d’affaire, ce qui donne la possibilité d’intervention en
bourse de valeur de Casablanca.

La procédure d’intervention en bource nécessite l’évaluation de l’entreprise MFSO par un


expert, dont il a procédé à l’évaluation à la fois par deux approches, actuarielle et patrimoniale.

Cependant il a obtenules résultats suivants par MDH :

Actif net comptable corrigé = 7 017 MDH

Résultat d’exploitation moyen= 1 590 MDH

1/ Selon vos connaissances, les méthodes utilisées par l’expert sont-elles suffisantes pour déterminer
la valeur réelle de MFSO ? Pourquoi ?

2/ A quoi sert la méthode indirecte du calcul de Goodwill ? Calculer ce dernier par cette méthode.
Taux d’actualisation 8%.

3/a)A quoi sert la méthode directe du calcul de Goodwill ?

b) Calculer le Goodwill par méthode des anglo-saxonnes.

• Taux de rentabilité rendu par l’actif = 5%

c) Calculer le Goodwill par méthode de la rente abrégée.

3Par nous même


Rente de goodwill 1 année = 1 229.15
La période d’observation est de 5 ans.
Taux d’actualisation = 8%

4/ Interprétez les résultats obtenus.

Solution
1/ Les outils utilisés par l’expert permettent de déterminer la valeur réelle de l’organisation en se
basant sur les données patrimoniales, et future de l’organisation, en revanche ça reste insuffisant pour
déterminer la valeur la plus proche à l’organisation, en effet il existe certaines variables qualitatives
non mesurables, et non prises en considération par l’approche patrimoniale, à savoir la part de marche,
la fidélité des clients, marketing appliqué…

Cependant il est préférable de mettre en œuvre des méthodes mixes regroupant les deux approches,
c’est le Goodwill.

2/ La méthode indirecte se base sur ANCC dans la détermination de la valeur de Goodwill.

En se basant sur la formule suivante GW =

VR = = 19 875

GW = = 6429

3/ a)La méthode de calcul directe s’intéresse sur la détermination du Goodwill a la base de résultat
d’exploitation, puisqu’il estliéà la valeur de certaines variables, ces derniers apparaitront dans
l’activité normale d’exploitation.

Calcul de GoodwillRGW= RE – (A* i)

RE = 1590
A = ANCC = 7 017

RGW = 1 590 – (7 017*5%) = 1 239.15

Gw= RGW/t =1 239.15/8% = 15 389.38

VG = ANCC+ GW= 7 017 + 15 489.38 = 22 506.358

b) RGW= 1 229.15

GW= RW x

GW= 1 229.15x

GW= 5 187.54

VG = ANCC+ GW= 7 017 +5 187.54 = 12 204.44

4/ Interprétation des résultats

En remarque la diversification en terme des méthodes de calcul du Goodwill,tandis que chacune


engendre un résultat diffèrent par rapport à l’autre, cependant le GW engagé dans la méthode indirecte
et la méthode de la rente abrégée, sont de plus en moins proches, 6429 et 5187.5, alors que celui
engager dans la méthode anglo-saxonne est largement supérieur.

Ceci est normale puisque l’analyse anglo-saxonnes ne prend pas en considération la limite de
projet en terme de temps, c’est une analyse a l’infinie, ce qui explique la capitalisation de la rente par
la division sur le taux d’actualisation.

Vous aimerez peut-être aussi