Vous êtes sur la page 1sur 3

DEVOIR 8

Ce devoir est à réaliser sous forme numérique :


connectez-vous à votre site de formation www.cned.fr > espace inscrit
et suivez nos conseils pratiques pour déposer votre devoir et le faire corriger par internet.

 IMPORTANT    Veuillez réaliser ce devoir après avoir étudié la séquence 7.

« La réalisation de vos devoirs est un travail personnel permettant d’évaluer vos acquisitions et de construire
votre projet d’orientation. Sauf consignes contraires, il est obligatoire de les réaliser dans les conditions
de l’examen, c’est-à-dire en temps limité, sans recopier des contenus issus de supports extérieurs au
sujet (internet, cours du CNED, manuels scolaires…). Le cas échéant, si vous avez besoin de vous référer
à un passage issu d’un support extérieur, mettez-le entre guillemets et citez votre source. Tout travail non
personnel sera sanctionné.»

Objectifs de l’épreuve : compétences et connaissances évaluées.

Il est demandé au candidat :


— de répondre à la question posée par le sujet ;
— de construire une argumentation à partir d’une problématique qu’il devra élaborer ;
— de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment
celles figurant dans le dossier ;
— de rédiger en utilisant le vocabulaire économique et social spécifique approprié à la question et en
organisant le développement sous la forme d’un plan cohérent qui ménage l’équilibre des parties.
Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.

L’usage de la calculatrice est strictement interdit.

Durée : 4 heures

Dissertation s’appuyant sur un dossier documentaire

SUJET

Comment justifier l’action de l’État en matière de justice


sociale ?
Ce sujet comporte quatre documents.

CNED  TERMINALE  SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES  1


—DOCUMENT 1
Montants moyens des prélèvements et des prestations en 2017 (en euros)

Niveau de vie moyen par quintile et


1
par unité de consommation (UC)

Q1 2 Q2 Q3 Q4 Q5 2

Niveau de vie avant redistribution (A) 6720 15830 21800 29190 56130

Prélèvements -340 -940 -1730 -3350 -11320


– Financement de la protection sociale -270 -700 -1150 -1720 -4100
(cotisations sociales)
– Impôts directs -70 -240 -580 -1630 -7220
(impôt sur le revenu, taxe d’habitation)

Prestations sociales 5190 1400 740 440 140

Niveau de vie après redistribution (B) 11560 16300 20810 26290 45040
Source : INSEE 2018
1. UC : système de pondération attribuant un coefficient à chaque membre du ménage et permettant de comparer les niveaux de
vie des ménages de tailles ou de compositions différentes.
2. Q1 : 20 % des personnes les plus modestes, Q5 : 20 % des ménages les plus aisés.
Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu est positif ou nul et dont
la personne de référence n’est pas étudiante.
Lecture : les personnes situées dans le 2e quintile de niveau de vie ont acquitté en moyenne 240 euros
d’impôt direct en 2017.

—DOCUMENT 2 
Salaires nets mensuels selon le sexe et la catégorie sociale

Unité : euros Hommes Femmes Ensemble Écart femmes/hommes (en %)

Cadres supérieurs 4377 3477 4060 - 21

Professions intermédiaires 2396 2055 2241 - 14

Employés 1681 1549 1590 -8

Ouvriers 1731 1441 1681 - 17

Ensemble 2431 1968 2238 - 19

Écart ouvriers/cadres
2646 2036 2379
(en euros)

Écart ouvriers/cadres
- 60 - 59 - 59
(en %)
Source : Insee – Données 2016 – © Observatoire des inégalités
Salaires nets en équivalent temps plein.
Lecture : les femmes cadres gagnent en moyenne 21 % de moins que les hommes cadres en équivalent
temps plein.

2 CNED TERMINALE  SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES


—DOCUMENT 3
Taux d’obtention du baccalauréat en France selon les années de naissance

Sources : calculs Centre Maurice Halbwachs à partir des enquêtes Formation et qualification professionnelle et
DEPP à partir des enquêtes Emploi de l’INSEE

Lecture : parmi les jeunes nés de 1983 à 1987, 89 % de ceux dont le père est cadre sont bacheliers,
conter 49 % des jeunes de père ouvrier. C’est nettement plus que dans les générations des années 1930,
où 41 % des enfants de cadres obtenaient le baccalauréat, contre 2 % seulement des enfants d’ouvriers.

—DOCUMENT 4
1945 création du régime de la Sécurité sociale.
1956 création du minimum vieillesse.
1957 création du minimum invalidité.
1975 création de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH).
1983 l’âge légal de la retraite passe de 65 ans à 60 ans.
1984 création de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS).
1987 obligation pour les entreprises de plus de 20 salariés d’employer 6 % de travailleurs handicapés.
1988 création du Revenu minimum d’insertion (RMI).
1999 création de la Couverture médicale universelle (CMU).
2003 alignement de la durée de cotisation pour les fonctionnaires sur la durée du régime général et
augmentation progressive de la durée de cotisation permettant de bénéficier d’une retraite à taux
plein jusqu’à 41 ans.
2004 création de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE).
2007 création du Revenu de solidarité active (RSA) qui remplace le RMI.
2010 relèvement progressif de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans.
2011 création du Défenseur des droits qui remplace le Médiateur de la République, le Défenseur
des enfants, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) et la
Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS).
Source : D’après www.vie-publique.fr.

CNED  TERMINALE  SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES  3

Vous aimerez peut-être aussi