Vous êtes sur la page 1sur 10

APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

OBJECTIFS DU CONTROLE INTERNE :

L’analyse du système de contrôle interne des immobilisations


doit permettre de s’assurer que ce système est suffisant pour
que :

 Toutes les immobilisations soient correctement autorisées


et comptabilisées.

 Toutes les immobilisations soient correctement évaluées


(valeur brute et valeur nette).

 La protection des actifs soit assurée.

 Les engagements hors bilan concernant les


immobilisations soient correctement saisis.

SEPARATION DE FONCTIONS :

Apprécier la séparation de fonctions en ce qui concerne :

 Approbation des budgets.

 Approbation des dépassements par rapport au budget.

 Autorisation des dépenses.

 Contrôle des devis.

 Signature des commandes.

 Réception des immobilisations.

 Contrôle des factures avec les bons de commande et de


réception.

 Visa du bon à payer.

 Autorisation des dépassements par rapport aux devis.

 Autorisation des cessions.


APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

 Autorisation des mises au rebut.

 Enregistrement des acquisitions et cessions.

 Contrôle des enregistrements comptables.

 Tenue du fichier d’immobilisations.

 Inventaire physique.

 Responsabilité du matériel.

 Décision des actions d’entretien.

 Contrôle des dépenses d’entretien.

 Evaluation des immobilisations.

 Approbation des ajustements de comptes.

 Autorisation des achats et ventes de titres.

 Enregistrement des mouvements de titres.

 Détention de titres.

 Evaluation des titres.

 Autorisation des prêts.

 Contrôle des dépôts et cautionnements.


APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

CONTROLE GENERAL :

 Existe-t-il un plan à long terme d’investissement ?

 Des budgets d’investissements sont-ils établis et si


oui, suivant quelle procédure ? A défaut, s’informer
des principales acquisitions prévues pour l’année ; se
renseigner sur la politique de construction, d’achats ou
de retraits de l’entreprise.

 Les écarts entre budget et réel sont-ils régulièrement


analysés ? Soumis à approbation ?

 Les critères servant à distinguer les immobilisations et


les charges sont-ils clairement définis ?

 Les taux d’amortissement à utiliser sont-ils autorisés


par la Direction ?

ACQUISITION D’IMMOBILISATIONS :

 Les achats d’immobilisations sont-ils précédés par :

- des études comparatives de matériels ?


- des appels d’offres ?
- des études comparatives de financement ?

 Ces éléments sont-ils soumis au signataire de la


commande ?

 Le signataire vérifie-t-il que la commande est conforme


au plan d’investissement ?

 Pour les dépenses supérieures à un certain montant


l’autorisation du Conseil d’Administration est-elle
nécessaire ?

 Les commandes importantes prévoient-elles des clauses


de pénalités pour retard de livraison ?
APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

 Les acquisitions d’immobilisations sont-elles autorisées


par des personnes responsables ?

 S’il y a des succursales, fait-on approuver les


acquisitions au-dessus d’un certain montant ? Comment
contrôle-t-on les acquisitions ?

 Existe-t-il des procès-verbaux de réception (ou bons)


prénumérotés ?

 La qualité des acquisitions est-elle contrôlée ?

 Les factures sont-elles contrôlées, avant paiement,


quant à la qualité des immobilisations reçues, aux prix,
calculs... ?

 Ces contrôles sont-ils matérialisés ?

 Pour les paiements voir Trésorerie Dépenses, Section


34.

 Les factures sont-elles enregistrées dès leur réception


pour permettre une récupération rapide de la T.V.A.,
même si les factures n’ont pas encore le bon à payer ?

 Pour les installations importantes, le service comptable


est-il informé des dates de mise en service effectives ?

 L’utilisation réelle des immobilisations est-elle


régulièrement examinée pour déterminer les
immobilisations à céder, mettre au rebut, ou déprécier ?

 Le paiement des acomptes est-il contrôlé ?


APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

CESSIONS D’IMMOBILISATIONS – RETRAITS :

 Les ventes ou mises au rebut sont-elles dûment


autorisées ?

 Les ventes ou mises au rebut font-elles l’objet d’un


bon de sortie (ou document équivalent).

- prénuméroté.
- Transmis régulièrement à la comptabilité.

 La séquence numérique des bons de sortie d’im-


mobilisation est-elle contrôlée pour vérifier que :

- toutes les ventes sont facturées ?


- toutes les ventes et mises au rebut sont sorties du
fichier d’immobilisations ?
- toutes les ventes et mises au rebut sont sorties des
comptes d’immobilisations ?

 Vérifie-t-on les encaissements des prix de ventes ?

 Existe-t-il des comptes rendus périodiques des éléments


d’immobilisations devenus inutilisables ou nécessitant
des réparations ?

 Les destructions d’immobilisations font-elles l’objet


d’un constat officiel ?

 Les immobilisations entièrement dépréciées, mais encore


en service sont-elles maintenues dans les comptes ?

COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS :

 Les imputations comptables des factures


et de cession sont-elles contrôlées par un responsable ?

 Comment procède-t-on pour les immobilisations de


faible montant ?
APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

 Existe-t-il des états détaillés faisant ressortir le total des


immobilisations pour chaque section usine ?

 Ces états sont-ils intégrés à la comptabilité générale ?

 Quel est le traitement comptable des immobilisations


produites par soi-même ?

 Existe-t-il un système de prix de revient par projet


pour les productions d’immobilisations de l’entreprise
par elle-même (éventuellement se reporter aux stocks) ?

 Les amortissements sont-ils comptabilisés régulièrement ?

 Le système de calcul des amortissements permet-il de


dissocier aisément le montant des amortissements
« normaux » et dérogatoires ?

 Les comptes d’immobilisations sont-ils


régulièrement rapprochés du fichier des immobilisations ?

 Les écarts décelés lors de ces rapprochements sont-ils


expliqués ?

 Les régularisations sont-elles soumises à l’approbation


d’un responsable ?

ENCAISSEMENT DES REVENUS :

 Le système permet-il de s’assurer que tous les revenus


relatifs aux immobilisations sont enregistrés dans la bonne
période et encaissés :

- revenus des immeubles ?


- redevances ?
- dividendes ?
- ...
APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

FICHIER DES IMMOBILISATIONS :

 Existe-t-il un fichier des immobilisations, mentionnant :

- la description ?
- le numéro d’identification ?
- la localisation ?
- le coût d’acquisition (y compris les coûts de
rénovation et de transformation) ?
- la valeur fiscale à retenir (en cas de fusion, apports
partiels...) ?
- la date de mise en service ?
- la méthode et le taux d’amortissement ?
- les dates des inspections physiques ?

 Des relevés détaillés, plans d’implantation et


dossiers sont-ils conservés pour connaître
individuellement les terrains, les bâtiments, les machines
et les équipements ?

 Ce fichier est-il régulièrement rapproché des existants


physiques ?

 Les écarts sont-ils analysés ?

 Les corrections sont-elles soumises à l’approbation


d’un responsable ?

INSPECTION PHYSIQUE DES IMMOBILISA-


TIONS  :

 Les immobilisations font-elles régulièrement l’objet


d’un inventaire physique ?

 Comment détermine-t-on le matériel à mettre au


rebut ?

 Comment détermine-t-on le taux d’utilisation de


certaines immobilisations ?
APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

 Les immobilisations détenues par des tiers sont-elles


régulièrement :

- physiquement contrôlées par une personne de la


société ?
- confirmées par le tiers qui les détient ?

 Les nantissements sont-ils dûment autorisés ?

 La procédure permet-elle d’assurer une comptabilisa-


tion exhaustive des nantissements ainsi autorisés ?

 Existe-t-il une procédure permettant l’identification


des immobilisations qui comportent des clauses de
réserve de propriété ?

PROTECTION DES ACTIFS  :

Protection physique.

 L’accès aux actifs qui peuvent être facilement


déplacés (outillage, petit matériel) est-il suffisamment
protégé ?

 Les titres de propriété sont-ils :

- tous au nom de la société ?


- conservés dans un coffre ou chez un tiers de
confiance ?

Assurance.

 Comment détermine-t-on la valeur d’assurance des


immobilisations ?

 Comment l’actualisation des capitaux assurés est-elle


calculée ?

 L’évaluation périodique par un Cabinet d’expertise


générale est-elle réalisée ?
APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

Entretien.

 Existe-t-il des contrats d’entretien avec les constructeurs ?

 Ces contrats font-ils l’objet d’une autorisation comparable


à celle des acquisitions ?

 Un service « entretien général » a-t-il été créé ?

 Existe-t-il un calendrier d’entretien préventif des


machines ?

 La réalisation des travaux d’entretien est-elle contrôlée ?

SUIVI DES ENGAGEMENTS :

Si les acquisitions sont faites en location vente :

- les acquisitions sont-elles soumises aux mêmes


procédures que ci-dessus ?
- la procédure de suivi des engagements
correspondants est-elle suffisante pour assurer
l’exhaustivité des informations hors bilan ?

Existe-t-il un système de suivi régulier (par nature


et en valeur) des commandes fermes d’immobilisations non
encore honorées ?

IMMEUBLES  :

 Comment s’assure-t-on que les dépenses de construction


correspondent au coût normal des ordres passés ?

 Comment contrôle-t-on les devis ?

 Comment analyse-t-on les dépassements par rapport aux


devis initiaux (motifs, calculs) ?
APPRECIATION DU CONTROLE INTERNE

IMMOBILISATIONS

CHAPITRE SECTION FOLIO


LISTE DES CONTROLES POSSIBLES

 Ce contrôle qualitatif des travaux est-il fait par des


experts ?

MATERIEL ET OUTILLAGE :

 Identifie-t-on tous les matériels par un numéro collé ou


peint ? A quel moment ?

Vous aimerez peut-être aussi