Vous êtes sur la page 1sur 8

1

EPREUVE DE MECANIQUE DES SOLS


QUESTIONNAIRE
QI. Définir :
a. Mécanique des sols
b. Sol
c. Sols cohérent
d. Sols pulvérulent
e. Structure d’un sol
f. Un dépôt de sol
g. Géologie
h. La limite de retrait
i. Le gradient hydraulique
j. Un forage
Correction
a. La Mécanique des sols est une science qui étudie les problèmes d’équilibre de déformation des
masses de terre de différentes natures soumises à l’effet d’efforts intérieurs et extérieurs.

b. Le solest un agrégat naturel des particules minérales, végétales ou animales pouvant être
facilement désagrégées qui constituent l’écorce terrestre.

c. Les sols cohérents sont des sols qui ont la cohésion entre les grains. Ce sont en général des sols à
grains fins.
d. Les sols pulvérulents sont des sols qui n’ont aucune cohésion entre les grains. Ce sont en général
des sols à grains grossiers.
e. La  structure d’un sol est un arrangement des particules les unes par rapport aux autres. C’est un
facteur déterminant dans le comportement mécanique d’un sol.
f. Un dépôt de sols est un ensemble de grains solides, l’eau et l’air L’ensemble de l’eau et de l’air
remplissent les vides entre les particules (les interstices).
g. La géologie est une science qui étudie les matériaux constituant la partie observable du globe
terrestre, ainsi que l’ordre suivant lequel ces matériaux sont répartis dans le temps et dans
l’espace.
h. La limite de retrait c’est la teneur en eau en dessous de laquelle le volume du sol reste
constant.
i. Le gradient hydraulique c’est le rapport entre la perte de charge et la longueur de
l’écoulement considérée.
j. Un forage est trou cylindrique de faible diamètre pratiqué dans un sol depuis la surface.
Q2.Répondez par Vrai ou Faux
1. Les sols fins sont très sensibles au phénomène de consolidation.
2. Le pouvoir portant du sol est d’autant meilleur que le C.B.R est plus petit.
3. La perméabilité du sol est faible pour les sols pulvérulents
4. L’énergie nécessaire pour le compactage est transmise au sol de la même manière.
5. Au laboratoire, l’essai utilise pour déterminera le tassement du sol set l’essai de plaque
6. Un sol est humide si le gaz contenu dans le sol est généralement un mélange d’air et de vapeur
d’eau.

7. La granulométrie est déterminée par l’essai de tamisage pour les sols cohérents
8. L’essai de sédimentométrieconsiste à mettre en suspension une certaine quantité de sols dans
un litre d’une certaine solution et à mesurer la vitesse de décantation des particules.
2

9. Une courbe granulométrique est bien graduée si Cud˂2


10. Le refus désigne la partie des grains retenue dans un tamis.
11. La structure densec’est une configuration où les interstices sont maximaux. C’est un état
instable de sol.
12. La structure des sols mélanges dépend en générale de la prédominance d’une catégorie par
rapport à l’autre.
13. La limite de liquidité c’est la teneur en eau en dessous de laquelle le volume du sol reste
constant.
14.

Correction
1. V
2. F
3. F
4. F
5. F
6. V
7. F
8. V
9. F
10. V
11. F
12. V
13. F
Q3.Différencier les sols cohérents des sols pulvérulents
Les sols cohérents sont des sols qui ont la cohésion entre les grains. Ce sont en général des sols à grains
fins tandis que les sols pulvérulents sont des sols qui n’ont aucune cohésion entre les grains. Ce sont en
général
Q4. Enumérer les systèmes de classification des sols.
Les différents systèmes de classification des sols sont :
 La classification unifiee
 La classification triangulaire
 La classification par l’Abaque de CASAGRANDE
 La classification routièrediteHight Way Reseach Board “ HRB”.
Q5.Donner le but de l’essai de pénétration
Le but de l’essai de pénétration est de déterminer la capacité portante du sol pour orienter le
dimensionnement de la fondation d’un ouvrage à construire (dans le domaine du bâtiment et ouvrages
d’Arts).
Q6. Citer les deux groupes des sols qui existent.
Les deux groupes des sols sont :
- Les sols résiduels
- Les sols alluvions
Q7. D’où proviennent les roches sédimentaires
Les roches sédimentaires sont produites après décomposition et transport du fragment des roches
ignées
Q8. Montrer par schéma la constitution d’un dépôt du sol.
3

Q9. Donner le but de la géologie


Le but de la géologie est de fournir les indications nécessaires sur le matériau et sur les
difficultés qu’on peut rencontrer lors du terrassement d’un site quelconque.
Q10. Citer les principaux types des roches.
Les principaux types des roches sont :
 Les roches ignées
 Les roches sédimentaires
 Les roches métamorphiques

Q11.Différencier un sol sec d’un sol saturé.


un sol sec est un sol dont tous les vides du sol sont remplis d’air( Le volume des vides est égal au
volume d’air) tandis que un sol saturé est un sol dont tous les vides du sol sont remplis d’eau, (le volume
des vides est égal au volume d’eau)

Q12.Différencier la porosité de l’indice des vides.


La porosité(n)est le volume des vides contenus dans un échantillon donné ramené au volume total de
l’échantillon tandis que l’indice des vides (e) est le volume des vides contenu dans l’échantillon donné
ramené au volume des grains solides de l’échantillon.
Q13. Citer les hypothèses dans lesquelles l’équation de la contrainte de rupture a été établie pour les
semelles filantes.
Les hypothèses dans lesquelles a été établie l’équation de la contrainte de rupture sont :
- Semelle filante
- Charge verticale et centrée
- Pas d’influence de la nappe phréatique
- Sol homogène
- Milieu semi-infini
- Rupture plastique (avec grande déformation).
Q14. Enoncer la loi de Jurin.
La loi de Jurin permet de calculer la hauteur h à laquelle monte le liquide dans le tube capillaire.
Q15. Enoncer la loi de Darcy
Le débit par unité d’aire dans la conduite est proportionnel à la perte de charge et inversement
proportionnel à la hauteur de la conduite 

Q16. Citer les différents états de sol


4

Les différents états de sol sont :


- Etat liquide
- Etat plastique
- Etat solide avec retrait
- Etat solide sans retrait
Q17. Compléter le tableau suivant :

Indice de plasticité Type de sol


10
0,5
20

Indice de plasticité Type de sol


10 Sable argileux
0,5 Sol pulvérulent
20 Argile

Q18. A quel état de consistance le sol se trouve si :

1. IC=0,6
2. IC=2
3. IL=0,6
4. IL=1,6
1. Le sol est à l’état de consistance plastique
2. Le sol est à l’état de consistance solide ou semi solide
3. Le sol est à l’état de consistance dure à très plastique
4. Le sol est à l’état de consistance fluide
Q19.Enumérer les différents types de forages
Les différents types de forages sont :
- Le forage par lavage;
- Le forage par percussion;
- Le forage par rotation;
- Le forage par échantillonnage continu;
- Le forage à la tarière.

Q20. Soit l’indice de pénétration N=35, indiquer le type de sol auquel on fait face.
Si N=35, le sol est compact
Q21. Soit d10=5mm et d60= 16mm calculer le degré d’uniformité et indiquer le type du sol dont il s’agit et
son comportement.
d 60 16 mm
C ud= = =3,2, Cud>2
d 10 5 mm
Il s’agit d’un sol où on trouve des particules de toutes les dimensions. Ce type de sol se comporte très
bien.

Q22. Un echantillon de sol a une teneur en eau(ω)=33,56% ; ωL=42,2% et ωP=18,3.

Calculer l’indice de plasticite (IP), l’indice de liquidite (IL) et l’indice de consistance (IC)
5

IP= ωL- ωP=42,2% -18,3%=23,9%

IL= (ω- ωP)/ IP= (33,56%-18,3%)/23,9%=0,638

IC= (ωL- ω)/ IP= (42,2%-33,56%)/23,9%=0,3615

Q23.Demontrez :

VV e
a) = =n
V T 1+ e
W
b) ( 1−n ) . γ s = s
V

VV
VV VS
a). =
VT V
1+ V
VS

VV
VV V S
=
V T V S+V V

VS

VV VV
=
V T V S +V V

VV V V
= =n
VT VT

V V WS Ws
(
b) 1− .)
V VS V
=

( V −VV ). WV
V

S
S
=
Ws
V

V S WS W s
. =
V VS V

WS W S
=
V V

Q24.Soit un sol saturée sur toute sa profondeur avec γ T=22,8KN/m3.calculez les différentes contraintes à
10m de profondeur.
6

μ=γω.h=10KN/m3.10m=100KN/m2
¿ ¿-γω ¿.h=(22,8KN/m3-10KN/m3).10m=128KN/m2
T = + μ=128KN/m2+100KN/m2=228KN/m2
Q25.La tension superficielle de l’eau ν =7,2.10-2N.m-1, l’angle de raccordement est quasi nul θ=¿
0 0. si on utilise un tube de 0,3mm alors r=0,3mm, la masse volumique de l’eau =1g/cm 3 et la
constante d’accélération de la pesanteur g=9,81m/s 2. Calculer la hauteur d’ascension capillaire.
ρ=¿1g/cm3
G=9,81m/s2
r=0,3mm
θ=00
ν =7,2.10-2N.m-1

Q26. Un échantillon d’argile saturé à une masse de 1526g et un volume de 862,14 cm3, après
passage à l’étuve, sa masse n’est plus que 1053 g. Le constituant solide des grains a une densité de
2,7.
Déterminer :
a. La teneur en eau
b. L’indice des vides
c. La porosité
d. Le poids volumique humide
e. La densité humide
f. Le poids volumique sec
g. La densité sèche

NB : g =10N/kg

Correction
Masse de l’eau = 1526g – 1053g = 473g =0.473kg

Masse des grains solides = 1053g = 1.053kg

Ww= 0.473kg x 10N/kg = 4.73N

Ws= 1.053kg x10N/kg = 10.53N

a) Ww/ Ws).100 = 4.73/ 10.53).100 = 44.9%


7

b) e = (V-Vs)/ Vs →Vs=V-Vv or Vv=Vw car le sol est saturé.


Vw=Ww/γ w= N/m3 m3
G s=γ s
→ γ s=G s × γ w =2.7× 10 KN /¿ m =27 KN /¿m ¿ ¿
3 3
γw
V s=W s 10.53 N
=
γs 10.53 N
27 KN /¿ m =
3 ¿
27 000 N /¿m =0.00039m3 ¿
3

e=V v 0.000473 m3
= =1021
Vs 0.00039 m3
e 1.21
c ¿ n= = =0.54
1+e 1+1.21

γ h=W h 15.26 N
d) = =17700.14 N /¿m =17.7 KN /¿ m ¿ ¿
3 3
VT 0.00086214 m 3
KN /¿m 3

e ¿G h=γ T ¿ ¿17.7 ¿
γw 10 KN /¿ m =1.77 ¿
3

KN /¿m 3

f ¿ γ d =γ s ¿ =27 =12.217 KN /¿m ¿ ¿ 3


1+ e 1+1.21

KN /¿ m 3

g ¿ Gd=γ d ¿ =12.217 ¿
γw 10 KN /¿ m =1.22¿ 3

Q27. Un échantillon de sable grossier a 15 cm de hauteur et 5.5 cm de diamètre . Il est placé dans un
perméamètre a un niveau constant . L’eau percole à travers l’échantillon sous une charge de 40 cm. En 6
sec , on recueillle 40 g d’eau .Quelle est la valeur du coefficient de perméabilité k ?
πx d 2 3.134 x (5.5)2
V=k.i avec s= = = 23.75 cm2
4 4
Q= v x s or v= Q/s = 40 cm3 /6x 33.75 cm2 = 0.28 cm/sec
40 cm
I= Dh/L = = 2.66
15 cm
0 .28
K= v/I = = 0.105 cm/sec
2. 66

Q29.Soit une semelle filante de 0,5m de largeur et une profondeur de 1m en


Présence d’une nappe phréatique située à 2m de profondeur sous la semelle.
Sol sableux :γ T=18,9KN/m3 et φ 1=30° : Nc=30,14 ; Nγ =22,4 ; Nq=18,4
Quelle est la charge linéaire admissible que peut supporter la semelle ?

Il n ya pas variation des hypothèses.


8

La nappe n’ a pas d’influence sur la fondation car 2m˃ B+D=1,5m


Qu=CNc+ ½γ T.B. Nγ +γ T D. Nq or CNc=0
Qu=(18,9KN/m3 .0,5m.22,4)/2 +18,9KN/m3 .1m.18,4=453,6KN/m2
Qadm=Qu/3=453,6KN/m2/3=151,2KN/m2
Qadm=Qtransmise+ Q de terre.or Q terre=γ T.D=18,9KN/m3.1m=18,9KN/m2
Qtrans=Qadm-Qterre=151,2KN/m3 -18,9KN/m3 =132,3 KN/m2
P=Qtrans.B=132,3KN/m3.0,5m=66,15KN/m.

Vous aimerez peut-être aussi