Vous êtes sur la page 1sur 22

Dédicace

Je dédie ce modeste rapport à tous ceux et celles qui m’ont offert


l’opportunité de faire ce stage et m’ont permis de connaître
l’importance d’un travail collectif sérieux au sein d’un
établissement.

Je dédie également ce rapport à :

Mes très chers parents à qui je dois énormément de respect et


d’amour, pour leur soutien qui m’ont apporté durant toute les
phases de ma vie.

Ma grande sœur qui m’a beaucoup orienté durant mes études et


mon stage, et qui m’a toujours encouragé et soutenu.

A la mémoire de mon cher frère ingénieur, qui était et qui est


encore l’exemple de la personne travaillante et ambitieuse, que
son âme repose en paix.

Mes formateurs que je remercie pour les efforts et l’attention


qu’ils m’ont accordés durant ma formation sans se lasser.

2
Remerciement

A travers ce rapport, je tiens à présenter mes vifs remerciements


à mes enseignants Mr. LAAZIZ Hassan, Mme. BENMAMOUN
Zoubida, Mme. MADDAD Khadija pour avoir assuré la partie
théorique de celui-ci.

Je tiens aussi à remercier très sincèrement et profondément mon


encadrant Mr. HASSIN Mohammed, responsable achat, logistique et
import, pour ses directives, et Mme. ZOUHAIR Souad pour ses
nombreux conseils, son aide et son assistance, qu’elle n’a cessé de
m’apporter pour la réalisation de ce stage. Par ailleurs, je tiens à
remercier Mr. CHAFIK Amine, Mme. DIANI Ahlam et Mr. LAFIF
Abdeljalil, pour leur sympathie.

C’est l’occasion aussi pour remercier tout le personnel de


SETTAVEX qui a participé de près ou de loin au bon déroulement de
mon stage, je ne vais jamais oublier les 4 semaines que j’ai passées à
SETTAVEX.

3
4
Table des matières
Dédicace.............................................................................................................................................................2
Remerciement....................................................................................................................................................3
Table des matières..............................................................................................................................................4
Introduction........................................................................................................................................................5
Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil.............................................................................................6
I. Présentation de compagnie mère EVLOX................................................................................................6
1. Filiales :................................................................................................................................................6
2. Aperçu historique :..............................................................................................................................6
3. Clients :................................................................................................................................................7
4. R&D :...................................................................................................................................................7
5. Pourquoi le Maroc (SETTAVEX):..........................................................................................................7
II. Présentation de la filiale SETTAVEX.........................................................................................................8
1. La fiche signalétique :..........................................................................................................................9
2. L’organigramme :..............................................................................................................................10
3. Stratégie SETTAVEX...........................................................................................................................11
4. La mini-compagnie :..........................................................................................................................11
5. Processus de production...................................................................................................................13
Chapitre 2 : Mes taches et observations au service achat :.............................................................................14
I. Généralités sur les achats......................................................................................................................14
1. La fonction achat...............................................................................................................................14
2. Les missions de l’acheteur.................................................................................................................14
3. Les enjeux des achats........................................................................................................................15
II. Service achat au sein de SETTAVEX :.....................................................................................................15
1. Procédure d’achat :...........................................................................................................................16
2. Modes de paiement :........................................................................................................................18

5
Introduction

L’intégration d’entreprise est un vrai défi pour l’étudiant, passer de la


théorie à la pratique cela nécessite non seulement un savoir mais
aussi un savoir-faire et surtout un savoir être qui est d’une extrême
importance, c’est pourquoi l’École supérieure des industries du
textile et de l'habillement appuie sur l’importance des stages dès la
première année de la formation.
En effet ce stage qui a pour durée quatre semaines est une véritable
occasion qui permet à l’étudiant de franchir l’environnement
industriel, pour accumuler tout un ensemble de savoir-faire et savoir-
être et pour concrétiser au maximum le savoir acquis lors de la
formation au sein de l’ESITH surtout dans les modules « assurer les
achats et « règles et procédures de commerce »

6
Chapitre 1  : Présentation de l’entreprise
d’accueil

I. Présentation de compagnie mère EVLOX


EVLOX est un groupe de textile multinational avec plus de 170 ans à la pointe de la
fabrication de denim, et a été fondée en 1846 comme une usine de fil, de tissage et de
filature à Bergara (Espagne) et a ensuite été nommée Algodonera de San Antonio en 1910.
Puis acquit l’usine Settavex au Maroc au début des années 90.

1. Filiales :
Elles sont situées en
 Espagne: ALGODONERA S.A, TAVESA S.A, ALGINET S.A, NAVARRES S.A
 Maroc : SETTAVEX S.A
 Mexique TAVEMEX S.A

2. Aperçu historique :

1846: 2003 : 2006 : 


Usine de fil, de tissage Acquisition de 100% de Tavex Algodonera 
et d'estampage la société S.A. Sanpere  fusionne
de Bergara avec Santista Textil 

1910 : 2002 : 2007 :


La société a changé son nom Tavex acquiert les actifs Acquisition de deux
pour Algodonera de San industriels hangars dans les villes
Antonio, S.A., spécialisée
dans tissus pour vêtements
d'Industria Textil de mexicaines de Puebla
de travail  Puebla et Tlaxcala 

1970 : 1999 :   2013 : 2018 :


Première machine de Investissement dans un Réorientation de Le nom de la société
teinture de corde en nouveau hangar de l'entreprise vers est changé en Evlox 
Espagne  teinture et de finition  l'Europe marché 

1989 : 1991 : 2016 : 2017 :


Le plus grand fabricant Nouvelle usine à Settat Un nouveau groupe Ouverture d'une
de denim en Espagne  (Maroc)  d'investissement ingénierie avancée du
espagnol acquiert la denim centre à
société  Valence 

7
3. Clients :

4. R&D :
EVLOX a l’un des plus grands R&D centres en Europe spécialisés en denim durable,
situé dans Valence (Espagne).
Connecté en permanence au plus entreprises importantes dans le monde en termes de
durabilité, spécialisé dans chacune des différentes phases de le processus ; Récupérer et
Filatures du Parc, filature de recyclé les fibres. Archroma, leader mondial fabrication durable
colorants au soufre. Jeanología, un monde leader de la finition durable les technologies.

5. Pourquoi le Maroc (SETTAVEX):

Positionnement Accord de libre-échange


Champion du circuit de la stratégique Stabilité monétaire euro / américain et commerce
mode rapide géographique: accès dirham préférentiel accord avec
rapide à l'Europe l'UE

Industrie du vêtement: Secteur textile: Au niveau


Stablité politique et
hautement développée et national, la priorité est de Accord Euromed FTA
sociale
compétitive créer emploi

8
II. Présentation de la filiale SETTAVEX
SETTAVEX, filiale du Groupe Espagnol EVLOX, a été créée en 1990. Avec un
investissement initial de 500 Millions de Dirhams, cette unité, totalement intégrée, a démarré sa
production en Mars 1991, soit 10 mois après sa création. Installée sur une superficie totale de
19 HA, avec 35.000 M² couverts, SETTAVEX est spécialisée dans la fabrication de Tissu
JEAN’S, avec une
production annuelle de 13
Millions de mètres
linéaires, et un effectif de
250 personnes travaillant
avec un système de
rotation en 4 équipes,
permettant ainsi à l’usine
de travailler 24h/24h, 360
jours par an.
Linéaires par an. Ce
nouvel investissement,
entièrement réalisé
aujourd’hui, a été initié en
Septembre 1998 et finalisé
en Avril 1999. Intégré à la
première unité du DENIM,
sur une superficie de 15.000 mètres carrés, il emploie une centaine de personnes travaillant
actuellement en 4 équipes 24h/24h et 360 jours par an.
De ce fait, SETTAVEX, dispose aujourd’hui d’une unité de production diversifiée, totalement
intégrée (filature, teinture, tissage, finissage) utilisant une technologie de pointe, et disposant
d’une capacité de 22 millions de mètres linéaires par an.
Avec une facturation de 14 millions de mètres linéaires en 1999 et un objectif de 18 millions en
2000, SETTAVEX occupe une position de leader sur le marché marocain, avec une part de
marché de 45%.
La responsabilité commerciale de SETTAVEX couvre l’ensemble de ces régions. SETTAVEX a
permis au Maroc de devenir une source privilégiée d’approvisionnement pour l’Europe, pour
tout ce qui est articles en Jean et sportwear, en renforçant sa compétitivité et sa réactivité. Sa
politique commerciale, basée sur le partenariat avec ses clients, a fait de SETTAVEX
aujourd’hui, un fournisseur de référence pour les marques, centrales d’achat, et chaînes de
magasins européens.
Soucieuse du respect de son environnement, SETTAVEX a investi en 1991, 10 millions de
Dirhams dans la réalisation d’une station de traitement des eaux résiduelles. Une seconde
station, d’un montant de 20 millions de Dirhams, a été réalisée pour traiter des eaux résiduelles
de la nouvelle unité de teinture et de finissage, conformément aux normes européennes en
vigueur.

9
1. La fiche signalétique :

Date de création
Mai 1990
Démarrage de production
Mars1991
Superficie totale
19hectares
Superficie construite
49 .000 m²
Capital social
300.000.000 dhs
Montant de l’investissement:
750.000.000dhs
Effectif employé :
420 personnes avec un système de rotation en 4 équipes
Nombre de jours travail:
360 jours par an -24 h/24 h
Spécialité :
Fabrication de tissu jean ; flat
Produit:
SETTAVEX dispose d’une gamme de 24
Articles:
Entre denim, gabardine, professionnel
Destination du produit:
70 % transformés au Maroc et exportés vers L’Europe.
25 % destinés à la consommation locale
5 % destinés à l’export (Liban –cote d’ivoire-palestine-afrique du sud)

10
2. L’organigramme :

Direction
générale

Direction Direction
Direction Direction
administrartive ressources
technique commerciale
et financière humaines

Sce.nationale ADM du
Assistante DT Assistance DAF
DENIM personnel

assistance Sce. controle de


Service achat Assistante
clientèle gestion

Sce. vente
MC filature Service Risque Réception
export

Service
Sce. vente Service
MC teinture formation et
Denim comptabilité
intégration

Service
MC tissage Sce.vente Flat
informatique

MC
Service transit
maintenance

MC éxpédition Service juridique

Service
MC qualité
trésorerie

MC finissage

MC
cogéneration

11
3. Stratégie SETTAVEX
Comme toute composante du groupe SETTAVEX s’aligne aux quatre grands axes
qui forment la culture du groupe TAVEX.

1. La rentabilité et la pérennité de l’entreprise, c’est l’axe le plus important et l’objectif


que tout le personnel doit agir pour le réaliser.
2. La satisfaction de la clientèle à travers la bonne qualité, l’écoute, l’accueil et le
conseil : « tout le personnel est au service du client », affirme M.HAMRO, directeur
des ressources humaines.
3. La motivation du personnel à travers trois volets :

 La rémunération
 La formation 
 La communication :

4. L’insertion à l’environnement social de l’entreprise en participant aux


Festivités nationales et au financement de certains journaux : ANNAHDA CHAOUIA

4. La mini-compagnie :

a) Définition de la Mini Compagnie (MC) :

L’entreprise est subdivisée en plusieurs unités appelées MINI COMPANIES. C’est le


modèle de gestion de l’amélioration continue, instauré en 1998, à l’aide du groupe Belge
Bekaert au sein de SETTAVEX, cette formule permet à chaque département de se
responsabiliser et devenir autonome.

b) Objectif de la MC

L’objectif principal de la MC est d’apporter une entière satisfaction à ses clients aussi bien
internes qu’externes, et la maximisation de la rentabilité de l’entreprise, ce qui ne peut se
réaliser que par :

12
 Un contrôle systématique des processus de l’unité.
 Une amélioration continue de l’activité.
 Une implication totale de tous les employés.

c) Organisation de la mini-compagnie :

L'organisation en mini-compagnies est basée sur le principe de la communication de


l'information en temps réel, cela est du à le fait que les membres de la MC parle le méme
langage et en les mêmes orientations ce qui permet à l'ensemble du personnel de savoir ce
que fait l'entreprise, quelles sont ses prévisions et ce qu'elle dégage en termes de résultats.

d) Personnel de MC :

La mini-compagnie permet au personnel :

 Une identification de l’ensemble des membres de la MC


 Créer un sentiment d’appartenance et d’identification chez les membres de la MC
 Connaître les indices de polyvalence par individu
 Établir des plans de formation personnalisés

e) Relation client fournisseurs de la MC :

Etant donné que la satisfaction des clients est le pilier de la gestion de qualité totale, ce
chapitre vise à s’approcher plus des clients afin de connaître leurs besoins pour mieux les
satisfaire.

13
5. Processus de production

C’est le premier Teinture Finissage Contrôle visuel de


Cette étape permet de C’est le fait de C’est la dernière étape de
maillon de la teindre les fils en noir ou fabriqué le tissu la production , ou le tissu la qualité du tissu
chaine de en bleu après son provenant des ateliers fini et répartition
nettoyage , puis l’encoller de jean à partir selon le choix
production : ou la du fils teint sous tissage passe par le
pour qu’il devient plus Coupe de tissu en
matiere premiere resistant, pour obtenir forme de brossage le nettoyage le petits rouleaux.
( coton) est enfin des ensouples flambage et enfin le
rouleaux. moulage.
transformé en fil destinés au tissage.
sur des bobines.
Filature Tissage Revision

14
Chapitre 2  : Mes taches et observations au service
achat  :

I. Généralités sur les achats

1. La fonction achat
La fonction achats est la fonction de l’entreprise responsable de la recherche et de
l’acquisition des produits, services et prestations, demandés par les utilisateurs internes,
dans les meilleures conditions de coûts, de sécurité, de service et d’innovation et dans un
délai précis, tout en maîtrisant les différents risques encourus à court, moyen ou long terme.

2. Les missions de l’acheteur


L’organisation des achats :

 Analyse des besoins de l’entreprise


 Analyse des marchés fournisseurs
 L’élaboration d’une stratégie achats

La réalisation des achats :

 Répondre à un besoin d’achat


 Procéder au sourcing
 La gestion d’un appel d’offres

La gestion des risques juridiques à l’achat :

 Maîtriser les fondements du droit des achats


 Maîtriser les fondamentaux des contrats
 Sécuriser les aspects financiers du contrat

La négociation aux achats

 La préparation à une négociation


 Conduire la négociation

15
 Conclure favorablement

3. Les enjeux des achats


L’importance de la fonction Achats ou Approvisionnement peut s’appréhender à
plusieurs niveaux :

 Sur le plan financier : la politique d’achats contribue à la rentabilité de l’entreprise en


influant sur les coûts des composants et donc sur la marge de l’entreprise.
 Sur le plan commercial : la fonction d’approvisionnement permet de fournir des produits
de bonne qualité tout en évitant les ruptures de stocks (qui sont très mauvaises pour
l’image d’une entreprise)
 Sur le plan stratégique : la fonction achats va contribuer à la compétitivité de l’entreprise
tant en termes de coûts que de délais.

II. Service achat au sein de SETTAVEX  :


Durant cette durée de stage j’ai développé mes idées concernant les départements
de l’administration de SETTAVEX, et spécialement le service achat.

Le service achat à SETTAVEX est subdivisé en 5 « sous-département » comme suit :

 Achat des produits chimiques


 Achat des pièces de rechange
 Achat de fournitures bureautiques
 Documents liés au Transit
 Dédouanement

Chacun est dirigé par un responsable qui assure la partie d’achat correspondante, cette
répartition permet un flux d’information et de document très souple et assure la rapidité de
traitement des demandes d’achats.

16
1. Procédure d’achat :
Grace au suivi d’un dossier d’une commande, j’ai pu comprendre et conclure le processus
achat adopté par l’entreprise SETTAVEX
Les achats à SETTAVEX sont subdivisés en 2 types :
 Des achats locaux
 Des achats d’import
Mais, les deux sont traités de la même façon et suivant la procédure suivante :

17
 Ouverture de dossier :

Chaque commande est attribuée à un dossier regroupant les fichiers et les


informations suivantes :
 Le nom du fournisseur
 Le numéro du dossier
 La modalité de paiement
 Le numéro du bon de commande
 La facture transitaire
 D’autres informations liées à la commande

Chaque dossier est attribué -soit automatiquement, soit manuellement (à l’aide du


système de SETTAVEX) – à un numéro de dossier.

A ce terme, 2 types de dossiers se présentent :

 Le premier est transmis au magasinier pour qu’il soit informer de la


date de livraison de la marchandise ainsi que pour faire la comparaison
entre ce qui est demandé et ce qu’il a reçu.
 Le deuxième est transmis au service comptabilité pour enregistrer les
informations nécessaires.

2. Modes de paiement :

a) Remise documentaire (Remdoc)

La remise documentaire consiste pour l'exportateur à mandater sa banque afin


d'obtenir le paiement par l'importateur en échange de documents.

Dans la remise documentaire, les banques interviennent comme des mandataires de


leurs clients : elles s'engagent uniquement à exécuter leurs instructions.

La banque de l'exportateur reçoit de son client le mandat de remettre à l'importateur des


documents (facture, document de transport…) par l'intermédiaire d'une banque.

18
La banque de l'importateur reçoit de la part de la banque de l'exportateur instructions de ne
délivrer les documents à l'importateur qu'en contrepartie de son :

 Paiement « documents contre paiement » (D/P)


 Engagement de paiement à échéance « documents contre acceptation » (D/A)

Schéma explicatif :

 Avantages :L'acheteur ne peut pas retirer la marchandise en douane sans


avoir préalablement réglé à sa banque le montant de la facture due au fournisseur étranger.
La procédure est plus souple que le crédit documentaire, moins formaliste, moins
rigoureuse sur le plan des documents et des dates. Le coût bancaire est minime. 

 Inconvénients :Si le client ne se manifeste pas, marchandise est immobilisée, il


faudra la vendre sur place à bas prix ou la rapatrier et donc payer à nouveau des frais
de transport. L'acheteur peut invoquer de nombreux motifs pour ne pas payer. Cette
pratique favorise la renégociation à la baisse des prix par l'acheteur (risque de
marchandage). 

19
b) Crédit documentaire (Credoc)
Le crédit documentaire est une opération par laquelle une banque s’engage à la
demande de son client importateur à payer l’exportateur, dès lors que ce dernier aura
présenté des documents conformes aux conditions du crédit documentaire.

Il fait intervenir des tiers neutres au contrat commercial, à savoir :

 La banque de l’importateur
 La banque de l’exportateur.

La banque de l’importateur, en prenant un risque sur la solvabilité de son client,


s’engage pour compte de ce dernier, irrévocablement à payer l’exportateur à vue ou à
terme.

Dans le cas d’un crédit documentaire confirmé, la banque de l’exportateur ajoute son
engagement irrévocable de paiement à celui de la banque de l’importateur. L’exportateur
est ainsi couvert du risque d’insolvabilité de la banque de l’importateur et du « risque pays »
lié.

Schéma explicatif :

1) L’ouverture :

20
2) La réalisation :

 Avantages :  le crédit documentaire est la seule technique de paiement alliant un


moyen de paiement à une garantie de paiement pour le fournisseur. Il est utilisé lors
d’une première opération avec un nouveau fournisseur pour pallier le manque de
confiance éventuel et garantir à l’importateur la réception de sa marchandise. 

 Inconvénients :  cette technique de paiement peut s’avérer coûteuse. Le crédit


documentaire est irrévocable ou révocable avec l’accord des toutes parties engagées 

c) Le virement bancaire international : 


        Le virement (bank transfer) est un ordre donné par un acheteur étranger à son banquier
de débiter son compte d’une certaine somme pour créditer celui du vendeur. Il peut être
transmis par courrier, télex ou encore par un réseau de télécommunications privées gérées
par ordinateur : le virement SWIFT (Society for Wordlwide Interbank
Financial Telecommunications) 
Il peut être soit :
 A l’avance,
 Comptant ( à la réception),
 A crédit/ à échéance

21
 Avantages : il est le moyen de transmission le plus rapide, le plus souple et il est
peu coûteux , impossibilité de perte, vol ou falsification puisqu’il n’y a pas de support
papier et impossibilité d’impayé.  
 Inconvénients :  S’il est effectué à l’avance : le client risque de perdre en matière de
marchandise, par contre s’il effectué à la réception ou crédit le fournisseur qui aura plus
de risques

22

Vous aimerez peut-être aussi