Vous êtes sur la page 1sur 17

Introduction

En profitant des nouvelless générations de technologie c’est ainsi qu’on


assistera a un paogression exponentielle des technologies de l’information et
des communications, chose qui aura un impact fort sur l’économie et même
sur la croissance, c’est donc l’apparition du « commerce électronique » qui
sera aujourd’hui un facteur très important pour la compétitivité des
entreprises et de l’économie .
Aujourd’hui encore on ne cesse de confirmer que toute entreprise devrait
gagner à faire du commerce électronique le plutôt –possible et à profiter des
opportunités offerts par la nouvelle économique en terme de productivité, de
compétitivité, de croissance et d’emploi, surtout avec l’exlploitation rendue
désormais plus facile de l’information .
Le commerce électronique est considéré comme un dossier prioritaire par de
nombreuses organisations internationales, surtout depuis que les problèmes
liés à la facture numérique ramènent les politiques des technologies de
l’information, de la communication et du développement sur les devant de
l’actualité. Des recommandations stratégiques spécifiques ont été formulées
dans différent domaine : infrastructure et services de télécommunications,
fiscalité, protection du consommateur, sécurité des réseaux, protection de la
vie privée et des données. La confiance est un élément crucial pour le
développement du commerce électronique. Il s’agit, essentiellement, d’assurer
aux consommateurs et à l’entreprise des services de réseaux sures, fiables et
vérifiables. De même, les consommateurs entendent rester maîtres de la
collecte de leurs données personnelles et de l’usage qui en est fait, et veulent
être surs d’avoir accès à des mécanismes de recours adaptés. Pour créer le
niveau de confiance souhaitable, il faut se doter de technologie fiable, de
dispositifs de réglementation et d’auto réglementation appropriés, et
pratiquer une pédagogie du public.
Qu’est‑ce que le commerce électronique?
Dans la présente publication, qui est axée sur la dimension commerciale, le
commerce électronique est la vente ou l’achat de marchandises ou de services
effectués sur des réseaux informatiques au moyen de méthodes
spécifiquement conçues pour la réception ou la passation de commandes.
Même si les marchandises ou les services sont commandés par voie
électronique, le paiement et la livraison n’ont pas besoin d’avoir lieu en ligne.
Contrairement à la croyance populaire, le commerce électronique n’est pas
seulement sur le web. En fait, le commerce électronique est bien vivant dans
les transactions entre entreprise avant le web dans les années 70 par
l’intermédiaire de l’EDI (Electronic Data Interchange) a travers des VAN (Value-
Added Networks)
Le magasinage en ligne gagne de plus en plus en popularité en raison de la
rapidité et de la facilité d’utilisation qu’il offre aux clients.Les activités de
commerce électronique, telles que la vente en ligne, peuvent viser les
consommateurs ou d’autres entreprises.
E-commerce peuvent être répartis en quatre catégories principales : B2B, B2C,
C2B et C2C.

Types:
. B2B (Business-to-Business) Ceux sont les entreprises qui font affaire avec
d’autres, comme les fabricants qui vendent a des distributeurs et grossistes,
qui a leur tour vendent aux détaillants. La tarification est basée sur la quantité
de l’ordre et est souvent négociable.
.B2C (Business-to-consumer) Ceux sont les entreprises vendant au grand
public en général grâce a des catalogues en utilisant des logiciels panier. En
volume en dollars, B2B a la palme, cependant B2C est vraiment ce que
l’utilisateur, a en tête en ce qui concerne le commerce électronique, dans son
ensemble.
.C2B (Consumer-to-Business) Le consumer to business (C2B) est un modèle
d’entreprise (business model) dans lequel les consommateurs (les particuliers)
sont au service de l’entreprise en apportant un produit ou une prestation, et
non le contraire comme c’est le cas traditionnellement. Ce type de système
économique est qualité de modèle d’entreprise inversé. Deux événements ont
rendu possible l’émergence de ce nouveau type de relation commerciale,
d’une part, l’événement des réseaux informatiques a permis a moindre frais de
mettre en relation un très grand nombre de personnes ; d’autre part, le
développement des technologies et la baisse des cout qu’il a engendré, ont
donné aux particuliers accès a des technologies autrefois réservées aux
entreprises (ordinateur, moyens d’impressions et d’acquisition numériques,
logiciels) .
C2C (Consumer-to-Consumer) Il existe de nombreux sites offrants de petites
annonces gratuites, enchères, et des forums ou les particuliers peuvent
acheter et vendre en ligne grâce au système de paiements tels que PayPal [2],
ou les gens peuvent envoyer et recevoir de l’argent en ligne en toute
simplicité. Le service d’enchère d’eBay est un bon exemple de commerce de
personne, des transactions ont lieu tous les jours depuis 1995.
Les entreprises utilisant les réseaux internes, pour offrir a leurs employés des
produits et services en ligne (pas nécessairement en ligne sur le web) se sont
livrées a B2E (Business—to-Employée) e-commerce.

L’Internet une plate –forme pour le e-commerce

On constate également que l’avènement d’Internet a ouvert une nouvelle


avenue au commerce électronique, les achats en ligne. Nous pouvons,
aujourd’hui, acheter des biens et des services –allant des livres, des disques et
des produits de divertissement aux forfaits-vacances et au matériel
informatique dans le confort de notre foyer
Toutefois pour permettre au commerce en direct de rallier le grand public il
faut d’abord répondre à certaines grandes préoccupations des
consommateurs, comme la protection des renseignements personnels et la
sécurité.
Si l’Internet veut s’imposer comme une autre plate forme pour effectuer
des transactions financières, les gens doivent se sentir aussi à l’aise de faire
affaire dans le cyber que dans l’environnement traditionnel.
En effet, grâce à l’Internet le monde du commerce se présente aujourd’hui
sous un nouveau jour.
Toutefois en constate que l’expansion du commerce électronique se trouve
dans le fait que certaines entreprises ont franchi une étape de plus et utilisent
Internet pour vendre leurs marchandises directement
Les consommateurs et les entreprises peuvent donc maintenant effectuer les
transactions en direct.
En effet, à l’image d’un centre commerciale mondial ouvert jour et nuit,
Internet propose des milliers de biens et de services allant de voitures neuves
et de billets d’avion à des livres au tirage épuise. Grâce aussi à Internet toute
personne peut acheter des produits dans le cyberespace. C’est ainsi qu’on
utilisant notre navigateur Internet pour accéder au site web de notre choix,
nous pouvons regarder des images des produits offerts par l’entreprise et
prendre connaissance de ses caractéristiques.
Ainsi, au lieu de consulter un catalogue imprimé, nous regardons un écran
d’ordinateur, nous pouvons fureter à notre rythme et commander les produits
au moment voulu.

–La création d’un site web marchand:


Une fois le concept clairement mis en place, trouvez un nom de
domaine percutant et facile à retenir pour votre site. Il doit être
disponible et original, sans être trop long. Prenez réellement le temps
d'y réfléchir, car il s'agit d'un point très important pour assurer le succès
de votre commerce électronique. Communication, affichages publiques,
publicités en ligne, ADN de marque... Tous ces éléments seront
influencés voire conditionnés par votre dénomination .Votre logo doit
également être bien réfléchi, tout en révélant d'emblée votre secteur
d'activité.Tout d’abord, il est indispensable que l’entreprise s’assure qu’il
respecte sa carte graphique lors de la création d’un site de commerce
électronique.Dans le cyberespace plus qu’ailleras, la société et sa marque ont
besoin d’une identité visuelle claire pour rassurer les clients.
La plupart du temps, l’identité visuelle de l’entreprise est complément
ignoraient, ce qui est réellement regrettable.
à ce qu’un visiteur localise très rapidement le produit qu’il cherche lorsque ce
dernier fait accès à la site et que la commande soit la plus simple possible.
L’entreprise doit également faire jouer son bon sens lorsqu’il place ses
produits sur son serveur: un produit a davantage de chance d’être vu et dès
lors d’être acheté s‘il est caché dans un âge du serveur à laquelle on ne peut
accéder qu’après 5 ou 6 clics. Aujourd’hui à ceci que le nombre de rubrique
doit être limité et il faut que la navigation dans le serveur soit simple. Prenons
tout d’abord, amazone, comme, la célèbre librairie en ligne comme exemple
de se point d vue : deux ou trois ouvrage en promotion sont mis en d’avant dès
la page d’accueil, la recherche d’un ouvrage spécifique et possible grâce à un
moteur de recherche Interne, très visible, les différents rubrique sont
accessibles dès le haut de la page et l’on découvre rapidement
qu’Amazone.Com vend désormais également des disques, grâce à l’Anglais
«Music».Enfin d’autre page du site sont accessible dès la page d’accueil mais
elles bénéficient d’une moindre grande visibilité, probablement car jugée de
moindre importance.

Les acteurs économiques et la rentabilité du


commerce sur Internet:
L’avénement de l’Internet à modifier profondèment le
comportement des acteurs économiques, c’est
Il convient de souligner que l’Internet est avantageux non plus pour les
entreprises qui disposent d’un site marchande mais aussi pour les
consommateurs, ainsi que pour le secteur financier.
En effet, dans un premier lieu, nous aborderons la rentabilité du commerce
sur l’Internet pour les entreprises puis pour le consommateur, enfin nous
terminerons le paragraphe pour celle des établissements financiers.
1-Les avantages retirée par les entreprises :
Les entreprises sont incontestablement les plus bénéficiaire des services
présentés par l’Internet du fait de la multiplicité du gain retire.
Ainsi les chefs d’entreprise qui ouvrent un commerce dans l’Internet peuvent
espérer :
-Bénéficier de nouvelles occasions d’affaires en élargissant leur s bases de
clients pour y inclus la planète tout entière par exemple, Roswelle Computer
Bocks de la nouvelle –Ecosse à établie une librairie électronique qui permet
aux internautes de surfer et de commander des livres.
-Offrir à leurs clients existent une avenue supplémentaire de service à la
clientèle.Ainsi T et T seeds du Manitoba à établie un site Web pour mettre à la
disposition des jardaniers amateur des semences de variété hâtives et espére
effectué une percée sur le marché américain.
-Réduire potentiellement leurs frais d’exploitation (Marketing, inventaire,
distribution et production ) et ainsi peut être accroître leurs revenus.
-Trouver une nouvelle source grâce aux annonceurs payant pour faire la
publicité sur le site.
A tout ces avantages on peut ajouter d’autre :
En effet, l’Iternet permet, pour un coût et un apprentissage relativement
modeste, l’ouverture sur le marché mondiale, la recherche de partenaire de
n’importe quel pays, l’accès à d’innombrables sources d’informations sur les
marchés lointaines.
Pour de nombreux produits et services, il permet au moins du départ, de faire
l’économie d’investissements commerciaux locaux et des risques qui leur sont
liés tout en offrant, grâce à l’interactivité, une capacité d’évoluer rapidement
la compétitivité de son offre.
Pour des entreprises innovantes il permet de diffser très rapidement leur
innovation pour, soit les commercialiser directement, soit trouver des
partenaires et devenir aussi, d’entrée de jeu, une référence mondiale c’est
ainsi qu’une entreprise française a pu devenir un leader sur le marché
américain des fauteuils pour handicapés.

2-Les avantages pour les consommateurs


Pour les consommateurs, le commerce dans l’Internet n’en présente pas
moins d’avantages, il convient donc d’en citer quelques-unes :
-La possibilité de furerter de comparer les produits et d’effectuer nos achats
à notre convenance.
-La commidité-Le magasin est toujours ouverte dans l’Internet.
-Un marché élargie-notre centre commercial se mondialise (nous pouvons
acheter auprès d’une entreprise à Alger, Paris, TOKYO, ou San Francisco tout
en demeurant dans le confort de notre foyer).
-La possibilité de prendre des décisions éclaircées grâce à l’accès à pein de
renseignement et à des liens permanents à d’autres sites.
-Une baisse potentielle des prix grâce à la
compression des frais généraux et à la concurrence accrue.
-Une plus grande facilité d’accès aux fournisseurs.
3-Les gains requis par les établissements bancaires.
L’arrivée de l’Internet a engendré des changements structurels profonds
dans le secteur de la finance professionnelle, mais loi d’etre une menace fatale
et inéluctable,il pour les etablissements financiers d’étre les premiers a saisir
les opportunités naissantes.

Planifier en vue du commerce électronique


Le passage aux activités de vente en ligne nécessite un examen de vos besoins
commerciaux et de vos besoins en matière de technologie de l’information,
ainsi que des options qui s’offrent à vous, de manière à formuler une stratégie
de mise en œuvre et de gestion optimale du commerce électronique.

Vendre sur site Web – mise sur pied d’un magasin


virtuel
La présente section explique en quoi consiste la vente en ligne sur votre site
Web. Trois éléments sont indispensables au traitement d’une opération de
vente en ligne :
1-. Le panier d’achat
2-. Un serveur sécurisé
3- Le traitement des paiements
Ces trois éléments essentiels sont exposés plus amplement ci-dessous
1. Paniers d’achat Les logiciels « panier d’achat »
retiennent les articles que l’utilisateur choisit d’acheter sur le site Web avant
de passer à la « caisse ».
Le panier d’achat virtuel comporte trois parties:
A-Le catalogue de produits
B-La liste des achats
C-Le système de caisse de sortie
A- Le catalogue de produits: contient tous les renseignements nécessaires
pour présenter au client chaque produit offert et compléter une opération de
vente en ligne. Les renseignements inclus dans la base de données de produits
comprennent, en règle générale, le prix, le numéro du produit (UGS), une
image ou autre représentation multimédia, les options ou choix concernant le
produit. La liste des achats (c.-à-d. la liste des produits sélectionnés) permet
aux utilisateurs de retracer les articles qu’ils souhaitent acheter. On utilise
habituellement une image de panier d’achat pour indiquer les articles
sélectionnés par le visiteur. Pour que le panier d’achat fonctionne
correctement, l’ordinateur de l’utilisateur doit être réglé pour accepter les
témoins (cookies). Le système de caisse de sortie permet aux clients de
sélectionner des produits en cliquant sur un bouton « ajouter des articles dans
le panier », puis de payer les produits sélectionnés.
2-Serveur sécurisé:
Le serveur sécurisé contribue à assurer une protection contre la perte ou la
modification des renseignements personnels. Le protocole SSL est la
technologie la plus couramment utilisée aux fins des transactions sécurisées en
ligne. Le protocole SSL procède au cryptage (codage) de toutes les données
échangées entre le serveur de la boutique et l’ordinateur du client. Ces
renseignements, par exemple les numéros de carte de crédit, deviennent ainsi
très difficiles à décoder pour des tiers.
Les paniers d’achat n’ont un rôle à jouer que dans une partie de la
transaction. Ils transmettent des renseignements (c.-à-d. les articles
commandés par l’utilisateur) à une passerelle de paiement. Une
passerelle de paiement est un service distinct qui relie le panier
d’achat aux réseaux financiers intervenant dans la transaction.
Lorsque vous choisissez un forfait de panier d’achat, assurez-vous de
la compatibilité entre celui-ci et le service de passerelle de paiement.
Renseignez-vous auprès du fournisseur du service de passerelle afin
de connaître les forfaits de panier d’achat que celui-ci prend en
charge. Les passerelles de paiement associent les transactions à des
certificats d’identification commerciale et les marchands n’ont ainsi
par besoin de connaître le numéro de carte de crédit de leurs
clients.Les témoins sont de petits fragments logiciels qui les sites
Web stockent dans l’ordinateur des utilisateurs. Ils ont de très
multiples usages, dont un important consiste à savoir comment les
visiteurs arrivent dans le site et comment ils utilisent celui-ci. Si votre
site Web fait usage de témoins, vous devriez expliquer aux visiteurs
l’usage que vous faites de ces renseignements et les raisons pour
lesquelles vous les utilisez. Les serveurs constituent l’épine dorsale
d’Internet – il s’agit d’ordinateurs reliés par des lignes de
communication qui distribuent les renseignements sous forme
textuelle, graphique et multimédia à des ordinateurs en ligne qui
demandent des données.
Source : Expedite Media Group, Inc
3. Options relatives au traitement des paiements
En matière de traitement des paiements, cinq options s’offrent à vous :
A-Le traitement des paiements par un tiers
B- Le compte commercial Internet
C. Le traitement des paiements manuel (hors ligne)
D. Les passerelles de PPEF et de paiement sur demande
E. Le commerce électronique mobile avec identification par radiofréquence et
communication

Sécurité et protection des renseignements personnels


Il importe d’être conscient des questions relatives à la sécurité et la protection
des renseignements personnels associées au commerce électronique. Les
risques les plus courants sont l’utilisation frauduleuse des cartes de crédit, les
virus informatiques, les pourriels (courriels non sollicités) et le vol
d’ordinateurs ou de renseignements. L’hameçonnage est un risque pour la
sécurité qui se présente sous forme de courriel qui semble provenir d’une
source officielle, mais qui contient des hyperliens redirigeant l’utilisateur vers
un site factice où il est amené à divulguer des renseignements personnels. Le
vol de renseignements personnels ou leur protection inadéquate constituent
des menaces à la vie privée
Conseils pour attirer et fidéliser les clients
Des techniques de marketing efficaces et un bon service à la clientèle vous
aideront à attirer les clients sur votre site et à les conserver.
• Acceptez les retours.
• Offrez des incitations et des rabais à vos clients en ligne.
• Utilisez des stratégies de marketing en ligne et hors ligne pour augmenter
vos ventes en ligne.
• Assurez-vous de livrer ce qui a été commandé.
• Assurez-vous que les produits sont expédiés promptement.
• Répondez rapidement aux demandes d’information des clients.
• Rendez l’expérience d’achat facile et agréable pour le client.
• Dans la mesure du possible, utilisez le même nom d’entreprise sur votre site
et sur les reçus de transactions. Autrement, informez vos clients du nom qui
apparaîtra sur le relevé de compte de leur carte de crédit.
• Envoyez des reçus en ligne pour toutes les transactions.
• Affichez clairement les coûts totaux incluant les frais d’expédition.
• Indiquez la disponibilité des stocks et le délai de livraison estimé.
• Indiquez sur votre site le pays où s’effectuent les activités de l’entreprise, la
devise de transaction et toutes les conditions d’exportation.
• Informez les clients de toutes les mesures mises en place par l’entreprise
pour assurer la sécurité et la protection des renseignements personnels.
• Dans la mesure du possible, offrez aux clients une méthode d’achat de
rechange pour se procurer les produits en ligne.
• Rappelez aux utilisateurs les produits qu’ils ont commandés lorsqu’ils passent
à la caisse.
• Assurez-vous que votre site a une allure professionnelle et que les
renseignements sur les produits sont faciles à trouver.
• Assurez-vous d’offrir un bon service à la clientèle. Un logiciel de gestion du
service à la clientèle permet d’offrir de l’aide et des services améliorés aux
clients réguliers. Ce type de logiciel offre également de l’assistance aux
premiers acheteurs et peut favoriser la fidélisation des clients occasionnels.
• Veillez continuellement à ce que la convivialité de votre site convienne aux
attentes des clients et à leurs capacités

L’avenir du commerce électronique


Selon Forbes.com, les tendances suivantes semblent vouloir se confirmer en
matière de commerce de détail en ligne.
1. Ramassage en magasin: Les grands détaillants proposent de nouveaux
services, comme le ramassage en magasin et même la livraison à l’auto, qui
contribuent à rendre encore plus floues les frontières entre les détaillants qui
vendent exclusivement en ligne et les détaillants traditionnels. Les marchands
s’efforcent de trouver diverses tactiques afin de se distinguer de leurs
concurrents. Les propriétaires d’une petite entreprise sont également à la
recherche de moyens uniques pour personnaliser leur service à la clientèle afin
d’attirer et de conserver les clients. Cette tendance ira en s’accentuant avec
l’arrivée croissante de nouvelles idées.
2. Applications mobiles: Les entreprises seront de plus en plus incitées à
recourir à des applications haut de gamme de commerce électronique pour
dispositifs mobiles et à rehausser les expériences d’achat au moyen de services
basés sur la localisation et de la réalité augmentée. Les téléphones intelligents
sont perçus comme dominant le marché des appareils mobiles et un nombre
toujours plus grand d’applications pour toutes les plateformes continues de
voir le jour. Les applications les plus en demande et recevant des critiques
positives servent à comparer les prix ou à envoyer des coupons. Cette
tendance se poursuivra, puisque les entreprises sont de plus en plus
ingénieuses en ce qui concerne les produits et services uniques qu’elles offrent
sur les sites de commerce mobiles.
3. Vidéo: On verra de plus en plus, sur les sites de commerce de détail, des
vidéos produites par les utilisateurs. Les détaillants laissent les clients
téléverser des vidéos dans lesquelles ils exhibent leurs nouveaux vêtements ou
utilisent leur nouvelle acquisition. Cette forme de publicité gratuite continuera
de gagner en popularité.
4. Réseautage social: Twitter, Facebook, Pinterest et Pose sont d’excellents
exemples de sites sur lesquelles les internautes puisent leur inspiration et
choisissent, de façon consciente ou inconsciente, l’endroit où ils iront
magasiner. Les réseaux sociaux offrent de bonnes occasions de marketing.
5. Aubaines du jour et soldes éclair: On pourrait être porté à croire que les
sites de bonnes affaires comme www.ruelala.com et OneKingsLane
(www.onekingslane.com) existent déjà en trop grand nombre, mais au
contraire, ils sont en plein essor. Et si l’on se fie à la rapidité avec laquelle
plusieurs articles s’envolent – souvent quelques minutes après avoir été
annoncés par courriel – davantage d’entreprises emboiteront le pas à cette
tendance populaire.
6. Agrégateurs de bonnes affaires: En plus des sites d’aubaines tels que
Groupon, Living Social et Wag Jag, il existe désormais des sites agrégateurs,
comme Deliver the Deals (www.deliverthedeals.com ), qui dressent une liste
consultable de bonnes affaires recueillies auprès de plusieurs sources en ligne
afin de présenter uniquement aux consommateurs les renseignements qui les
intéressent. Au Canada, on compte aujourd’hui plus de 120 sites d’achats
groupés http://directory.groupbuyingcanada.com/.
7. Expérience décontractée: De plus en plus, les consommateurs recherchent
une expérience aisée et personnalisée. Le processus de transaction que vous
offrez doit être simple à tous les égards, de la saisie du nom du client à la
livraison du produit ou du service. Vu les attentes de plus en plus élevées des
clients et la concurrence féroce, les erreurs de convivialité fondamentales
n’ont pas leur place.
8. Cartes de débit en ligne: Les cartes de débit en ligne ont fait leur apparition
dans les dernières années. Elles permettent aux consommateurs d’utiliser leurs
cartes de débit pour effectuer des achats sur Internet. Les cartes de débit en
ligne exigent l’autorisation électronique de chaque transaction et les
transactions sont débités immédiatement dans le compte de l’acheteur
Les avantages du commerce sur Internet
Une grande ouverture sur le monde
Contrairement à un magasin physique qui ne touche que des clients de
proximité, le commerce électronique peut étendre la commercialisation
de ses produits bien au-delà des frontières de notre pays, des pays
européens, jusqu'aux Etats-Unis, jusqu'en Asie, ce qui représente
beaucoup plus de clients potentiels pour les marchands

Un magasin constamment ouvert, ici ou ailleurs

Alors que les magasins physiques ont des horaires limités, un


commerce électronique reste ouvert en permanence. Là encore, il s'agit
d'une formidable opportunité pour accroître votre chiffre d'affaires.

Un investissement financier bien moins important


Les commerces électroniques ont des coûts d'exploitation largement
inférieurs à ceux des magasins physiques. Pour fonctionner, ils n'ont
pas forcément besoin de personnel ni de local. C'est d'ailleurs grâce à
cela qu'il est possible de proposer des prix particulièrement compétitifs,
tout en affichant une très bonne rentabilité.

Une logistique simple


Il est également beaucoup plus simple de gérer ses stocks depuis un
commerce en ligne que dans une entreprise physique. La gestion des
stocks y est beaucoup moins fastidieuse, ce qui réduit, là encore, les
coûts d'exploitation et les frais d'inventaire des e-commerçants.

Un meilleur fichier clients


Récolter des informations sur ses clients par l'intermédiaire d'un
commerce électronique est également plus simple qu'en magasin. Les
acquéreurs sont plus à même de fournir leur adresse, leur numéro de
téléphone et leurs coordonnées en général que lorsqu'ils se retrouvent
en face d'une vendeuse dans un commerce physique. Ces informations
permettent ensuite de mettre en place des actions marketing beaucoup
plus ciblées et donc plus efficaces.

La possibilité de travailler partout


Enfin, le gérant d'un commerce électronique peut travailler de n'importe
quel endroit dans le monde, pourvu qu'il dispose d'une connexion
Internet. Grâce à cette liberté de lieu, de nombreux entrepreneurs ont
choisit de poursuivre des carrières nomades, en travaillant n'importe où
dans le monde pour réaliser leur rêve tout en gérant une entreprise.

Les inconvénients du commerce électronique


Cependant, comme toute activité lucrative, le commerce
électronique a aussi quelques inconvénients :
L'obligation d'être un marchand très compétitif
Sur Internet, et via l'onglet « shopping » des moteurs de
recherche, il est particulièrement simple de comparer les prix
d'un même produit entre différentes enseignes. Les
consommateurs sont très bien informés et n'hésitent pas à
faire jouer la concurrence. Cela a tendance à réduire la marge,
ce qui peut parfois freiner leur rentabilité.
Transparence, honnêteté et humilité pourront guider votre
business afin de satisfaire des clients toujours plus exigeant.
Si, en plus, vous ajoutez à cela une interface e-commerce ultra
responsive et une expérience client bien étudiée, vous serez
assuré de sortir du lot
Le manque d'échanges humains
Même si la plupart des commerces électroniques sont
joignables par mail ou par téléphone, ont une stratégie
multicanale et sont présents sur les réseaux sociaux,
nombreux sont les consommateurs à regretter un manque de
contact lors de leurs achats sur Internet. Il est bien plus
compliqué d'obtenir des renseignements personnalisés en
ligne qu'en magasin.
N'hésitez pas alors à imaginer des formats qui pourront
briser la frontière du digital : Live Shopping, story face
caméra, vidéos de votre espace de vente, ou même des
webinars autour de votre domaine d'expertise. Plus vous
créerez du lien, plus votre communauté vous sera fidèle
La nécessité de faire face aux problèmes techniques
Pour faire fonctionner votre commerce en ligne, il vous faudra
obligatoirement une bonne infrastructure technique. Les bugs
seront vos pires ennemis ! Ces derniers doivent rester
exceptionnels, au risque de mettre à mal votre activité.
Conclusion

1-Pour garantir le succès d'un e-commerce et générer des ventes,


nombreux sont les entrepreneurs à s'attacher à la célèbre « règle des 5P »
: le produit, le prix, la promotion, la place et le plan d'affaires. Autrement
dit, pour bien démarrer, prenez du recul quant à ces différents éléments.

Trouvez le produit attractif et proposez-le à un prix compétitif et assurez-


lui une bonne promotion avec une stratégie marketing et webmarketing
efficace. Faites-vous une place de choix sur le net pour que l'on remarque
votre commerce électronique avant vos principaux concurrents.

Pour conclure, nous pouvons affirmer que le e-commerce est une révolution
suite à son explosion massive grâce au développement d’Internet et des
nouvelles technologies. De plus, le comportement du consommateur a été
révolutionné. Cependant, le e-commerce ne peut être considéré comme
révolution dans le monde du commerce car il n’a pas détrôné le commerce
traditionnel. Mais également, car il s’agit seulement d’une des formes qui
composent la vente par correspondance.
On peut penser que la technologie future va encore créer de nouveaux
processus qui continueront de faire évoluer la vente à distance. Ces
innovations changeront probablement les pratiques d’achat de demain qui
seront mises au service des futures générations.

Vous aimerez peut-être aussi