Vous êtes sur la page 1sur 12

Université Constantine 3

Faculté de médecine

Département de médecine
dentaire

Service de pathologie et
chirurgie buccales .

L’avulsion
dentaire
Cours de Pathologie destiné
aux étudiants de 2ème année
Année Universitaire
2020/2021

Dr I. BENHAMADA

Maître assistante en pathologie et


chirurgie buccales
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

Le plan

Introduction

1. Définition de l’extraction dentaire

2. Les indications de l’extraction dentaire

2.1 Indications locales

2.2 Indications générales

3. Les contre-indications de l’extraction dentaire

4. L’extraction dentaire simple

4.1. Installation du patient

4.2. L’operateur

4.3. Champ opératoire et éclairage

4.4 Protocole opératoire de base

5. Extraction de la dent de lait

6. L’extraction dentaire chirurgicale

Conclusion

Bibliographie

1
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

L’avulsion dentaire
Introduction :
Définie comme l’ensemble des manœuvres permettant de sortir la dent de son
alvéole, l’extraction dentaire est loin d’être un acte anodin.

A la fois geste thérapeutique et chirurgical ; elle obéit à un certain nombre de


règles qu’il convient de respecter.

1. Définition de l’extraction dentaire :


L’extraction simple se définit comme l’acte chirurgical qui consiste en
l’avulsion d’un organe dentaire sans anomalie de forme de structure ni de
position avec un contexte général et local qui n’est pas susceptible de
compliquer cet acte.

2. Les indications de l’extraction dentaire :


2.1 Indications locales :
-Indication fonctionnelle (dents délabrées ou source de traumatisme).

-Indication prothétique (dents inutilisables, versées ou égressées).

-Indications orthodontiques.

2.2 Indications générales:


(Préparation du patient à une chirurgie cardiaque ; rénale ou avant
radiothérapie).

3) Les contre-indications relatives :


Souvent d’ordre général (l’extraction sera reportée, elle nécessite des
précautions particulières pour sa réalisation).

 Risque infectieux: (cardiopathie, radiothérapie).


 Patient immunodéprimé: (sida, chimiothérapie).
 Risque hémorragique: (patient sous anticoagulants).

2
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

 Risque liée à l’anesthésie: où l’extraction est pratiquée en milieu


hospitalier avec des précautions particulières ( Ex :trouble du rythme).
 Situation physiologique particulière (grossesse au cours des 3 premiers
mois).

4) L’extraction dentaire simple :


1. Installation du patient :le patient est confortablement installé
généralement en position semi-assise ; lunettes et prothèse amovibles sont ôtées ;
cravate ceinture et le col sont relâchés afin qu’ils ne forment pas d’obstacle à la
bonne respiration.la position complètement allongée est à éviter .

.
Fig .1

2. l’operateur : Le port d’une blouse adaptée, de masque, gants et lunettes


est indispensable.

Fig.2

3. Champ opératoire et éclairage :


Sous un bon éclairage du scialytique poser un champ stérile.

.
Fig.3

3
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

4. Le protocole de l’extraction dentaire :

4.1 La désinfection : à l’aide d’une pince et d’une compresse imbibée de


solution antiseptique.
4.2 Anesthésie : à l’aide d’une seringue métallique et une carpule de
solution anesthésiante.

Fig.4

4.3. Syndesmotomie : permet de couper la sertissure gingivale autours de la


dent avec un syndesmotome, ce qui permet d’éviter la déchirure gingivale ; introduit
dans le sulcus gingival au niveau d’une papille et par un mouvement de reptation
arriver à l’autre papille . Elle est réalisée à l’aide d’un syndesmotome

Fig.5

4
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

Fig.6

 le syndesmotome droit : pour les dents antérieures.

Fig.7

 Le faucille : le plus utilisé pour les dents supérieures et inférieures

Fig.8

 Le coudé : il permet un accès aux faces vestibulaires et linguales des


dents mandibulaires postérieures.

Fig.9

 De Bernard : permet une syndesmotomie intégrale ; peut être utilisé


comme élévateur.

Fig.10

4.4 La luxation : Avec un élévateur tenu en pleine pomme de la main et avec


l’index en extension, soit l’instrument est parallèle à la dent afin d’élargir l’espace
entre la dent et son alvéole soit perpendiculairement à l’axe de la dent.
Les plus utilisés :
5
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

- Elévateur de Pont : droit


(Fig.11)

- Elévateur de Roy : en baïonnette. Fig.12

Fig.13

4.5 La prise au davier : pince permettant de terminer l’extraction et cueillir


la dent. Les instruments sont spécifiques pour chaque dent et formés de : mors ;
charnière et de manche.

Figures 14 ( a,b,c) : a b c

Figures 15 (a, b ) : a b

6
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

4.6 Le curetage : réviser l’alvéole déshabité avec une curette afin de retirer
d’éventuels débris ou tissus de granulation

. Fig.15

4.7 l’hémostase
Avec une pression bidigitale essayer de rapprocher les berges de la plaie et la
maintenir afin d’arrêter le saignement.

4.8 les recommandations post opératoires


-Eviter les bains de bouche pendant 24h.
-Eviter les aliments chauds et fragmentés.
-Arrêter la cigarette pour au moins 48h.
-Eviter de solliciter le site d’extraction.
-En cas de douleurs, privilégier le paracétamol aux anti-inflammatoires.

7
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

Les différents daviers


* Daviers pour les dents maxillaires

Fig.16 Davier pour incisives sup Fig.17 Davier pour canine sup

Fig.18 davier pour PM sup Fig.19 Davier pour molaire sup

Fig.20 : Daviers pour dent de sagesse et racine de dents de sagesse supérieures

Fig.21 Davier pour racine sup

8
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

* Les daviers pour les dents mandibulaires

Fig.22 Davier pour incisive inf Fig.23 Davier molaire inf. Fig.24 Davier canine inf

Fig.25 Davier pour racine inf.

5. Extraction de la dent de lait :

Lors de cet acte particulier, l’anesthésie locale de surface est souvent suffisante,
une syndesmotomie, une luxation.
Le curetage est formellement proscrit pour ne pas léser le germe sous-jacent.

9
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

Fig.26 daviers de dents lactéales Fig.27

5.L’extraction dentaire chirurgicale ( l’alvéolectomie):


5.1.instrumentation :

Figures 28 (A,B) : A B.

C D
Figures 28 (A,B,C,D ) : instrumentation chirurgicale

5.2 Technique opératoire de l’alvéolectomie :

-Asepsie .
-Anesthésie .

10
L’avulsion dentaire Dr I. Benhamada

-Incision au bistouri et décollement au décolleur .(Fig 29)


-Resection osseuse vestibulaire à la pièce à main pour découvrir la racine (Fig.30)
-Extraction (luxation et prise au davier) .
-Révision alvéolaire et lavage au sérum.
-Compression et hémostase .
-Réalisation de points de sutures .(Fig 31)

Fig .29

Fig.30 Fig.31

Conclusion :
le respect des règles necessaires au bon déroulement de l’acte
chirurgical,notament les conditions d’installation , la connaissance du matériel et
des instruments et de leur utilisation rationnelle est l’ éléments qui détermine
une bonne pratique opératoire.

Bibliographie :
1 - Fragiskos D.Fragiskos .Oral Surgery. Springer.2007. (95-115). Simple tooth extraction,
surgical tooth extraction
2 - F. Denhez .JB Seigneric .JF Andreani.D CANTALOUB. (Extractions dentaires) : techniques
opératoires .Elsevier, Paris .1999
3 - J-D.Mettoudi, D.Ginisty. Extraction chez l’enfant .EMC .Elsevier Masson 2008.

11

Vous aimerez peut-être aussi