Vous êtes sur la page 1sur 4

B3-1-1

Ref – Questionnaire relatif à la continuité d’exploitation

Volet 1

QUESTIONNAIRE RELATIF A LA
GHA CONTINUITE D’EXPLOITATION
Client :

Date : Date de clôture des comptes : Préparé par  :


Revu par  :

Partie I – INSTRUCTIONS

Ce formulaire a pour objectif de documenter nos travaux relatifs à la continuité d’exploitation.


Son usage est obligatoire sur tous les dossiers de commissariat aux comptes.

Contexte 
Contexte :

La norme ISA 570 définit la responsabilité de l’auditeur, en matière d’appréciation de la


continuité d’exploitation :

"Lors de la planification et de la réalisation des procédures d’audit, ainsi que de l’évaluation


et de la communication de ses conclusions, l’auditeur doit apprécier si l’hypothèse de
continuité d’exploitation sous tendant la préparation des états financiers est fondée.

La continuité d’exploitation s’apprécie lors de l’arrêté des comptes annuels. Néanmoins, la


recherche des indices de difficultés pouvant affecter la continuité de l'exploitation s'exerce
dans le cadre de la mission permanente du commissaire aux comptes, en particulier :

 La décision « d’acceptation / maintien » de la mission doit être revue en application des


règles internes à GHA (cf. B3-1-1 Volet 2 § III.1)
 Le commissaire aux comptes doit déclencher une procédure d’alerte et demander des
explications sur tout fait de nature à compromettre la continuité de l’exploitation (cf. B3-1-1
Volet 2 § III.2),

 Le commissaire aux comptes doit modifier son rapport général (observation, réserve ou refus de
certifier) selon son appréciation de la continuité d’exploitation (cf. B3-1-1 Volet 2 § III.3)

GHA– Février 2007 Page 1 sur 4


Ref – Questionnaire relatif à la continuité d’exploitation

Partie II – INDICATEURS DE RISQUE

Avez vous relevé des indicateurs de risque de nature à remettre en cause la continuité
d’exploitation lors de vos travaux d’audit ?

 Oui Préciser les indicateurs de risque dans la liste ci-après et utiliser la troisième partie
du questionnaire (Volet 2 : fichier distinct)

 Non Dans ce cas, aucun travail supplémentaire n’est requis sur ce formulaire et ce,
d’autant plus qu’aucun changement n’est survenu jusqu’à l’émission des rapports.
De fait, aucune mention spécifique n’a à figurer dans le rapport général.

Les indicateurs de risque les plus fréquents sont les suivants :

 Détérioration de la structure financière 


financière  :
Pertes d’exploitation, capitaux propres insuffisants ou inférieurs à la moitié du
capital, dégradation des flux de trésorerie… ………………..
 Endettement excessif
Utilisation de la totalité des capacités d’endettement à moyen et long terme, ratio
de frais financiers trop élevé, moyens de financement insuffisants pour faire face
aux investissements nécessaires, augmentation des concours du
groupe……………………..
 Difficultés de trésorerie
Utilisation massive de crédits à court terme, recours accru à l’escompte,
allongement des délais de règlement, retard dans le paiement des dettes fiscales et
sociales, réduction du délai de règlement fournisseurs, réduction ou risque de
réduction des concours bancaires………………………
 Conjoncture défavorable
Pertes de part de marché, arrivée en fin de cycle de vie des produits, augmentation
des prix des matières premières, baisse des prix de vente, opérations dans des pays
en récession, baisse de la consommation………………….
 Capacité d’évolution des systèmes d’information
Systèmes obsolètes, non maintenus fragiles, etc.………………..
 Problèmes internes

GHA– Février 2007 Page 2 sur 4

Page 2 sur 4
Ref – Questionnaire relatif à la continuité d’exploitation

Départs de personnes-clé, difficultés sociales importantes, destruction totale ou


partielle de l’outil de production… …………………

 Problèmes externes
Litiges significatifs, perte de contrats de brevets ou de franchise, perte de clients
ou de marchés, évolution de la réglementation défavorable, catastrophes
naturelles…………………..
 Déficiences du management
Faiblesse du contrôle interne, pertes de contrôle, erreurs, ruptures de
stock………………………
 Perte de confiance des actionnaires
Baisse des cours, insuffisance de capitalisation…………………….
 Pratiques comptables agressives ou innovantes
Changements de méthode comptables non justifiés par le critère de l’image fidèle,
erreurs de cut-off, anticipation de la reconnaissance des produits, provisions
insuffisantes, augmentation significative du montant des
stocks……………………….
 Indicateurs de fraude ……………………..
 Autres (décrire)……………………..
(décrire)……………………..

Les indicateurs de risque identifiés ci-dessus conduisent à considérer que

 La
La continuité d’exploitation est incertaine

 La continuité d’exploitation est définitivement compromise 1


La

Dans les deux cas, des indicateurs de risques de nature à compromettre la continuité de
l’exploitation ayant été décelés, il convient de renseigner le Volet 2 du questionnaire.
1
Rappel : La continuité d’exploitation est considérée comme définitivement compromise quand les dirigeants de l’entité ont
pris la décision ou ont engagé les mesures nécessaires en vue de cesser les activités de l’entreprise ou lorsqu’une décision
judiciaire a été prise afin de mettre un terme aux activités de l’entreprise. Dans ce cas, les comptes de l’entité doivent être
établis en valeurs liquidatives.

GHA– Février 2007 Page 3 sur 4

Page 3 sur 4
Ref – Questionnaire relatif à la continuité d’exploitation

GHA– Février 2007 Page 4 sur 4

Page 4 sur 4

Vous aimerez peut-être aussi