Vous êtes sur la page 1sur 7

1.

Objectif de la manipulation
Déterminer les caractéristiques d’une pompe à engrenage (le débit fourni, la puissance
mécanique absorbée sur l’arbre, la puissance hydraulique, le rendement volumétrique et le
rendement global de la pompe) pour les deux vitesses de rotation (720 tr/mn et 1350 tr/mn).

2. Etude expérimentale
2.1 Description du dispositif
Pour démarrer la pompe à engrenage, il faut suivre 3 étapes : vérifier que la vanne
d’aspiration et la vanne de refoulement sont ouvertes et que le moteur est au point d’équilibre.

La figure ci-dessous représente le banc d’essai de la pompe à huile.

Figure 1 - Le banc d’essai de la pompe à huile

2.2 Mesures
Nous avons relevé pour deux vitesses de rotation du moteur (720 tr/mn et 1350 tr/mn) la
pression d’admission P1, la force F et le temps nécessaire pour remplir l’indicateur de niveau
de l’huile par 100 ml en élevant à chaque fois la pression de refoulement P2 de 1 bars. Le
tableau ci-dessous présentes toutes les mesures.

Vitesses N = 720 tr/mn N = 1350 tr/mn


P2 (bars) P1(bars) F(N) Δt(s) P1(bars F(N) Δt(s)
)
1 0.05 13 22.01 0.1 18 11.71
2 0.05 14 22.09 0.1 21 11.65
3 0.05 14 22.22 0.1 23 11.70
4 0.05 16 22.21 0.1 24 12.01
5 0.05 18 22.30 0.1 26 12.40

1
6 0.05 21 21.99 0.1 27 13.20
7 0.05 23 22.30 0.1 29 13.65

2.3 Calculs

Le débit qv fourni par (m3 /h)

0.0537 ×100 ×1 0−3 ×3600


q v=
Δt

Le couple sur l’arbre en (N.m)


C=F.d

La hauteur nette hn en (m)

P 2−P 1
h n=
ρg

La puissance mécanique sur l’arbre Pa


2 πN
Pa=C × W =C ×
60

La puissance hydraulique (nette) Pn


1
Pn=ρhuile g h n q v ×
3600

Le rendement volumétrique η v
q v reel q v reel
η v= =
q v engendré 3600
Ve × N × ×10−3
60

Le rendement global η g
Pn
η g=
Pa

Pour les deux vitesses de rotation (720 tr/mn et 1350 tr/mn), nous avons calculé la hauteur
nette hn, le débit volumétrique qv, le couple C, la puissance absorbé P a, la puissance nette Pn,
le rendement volumétrique et le rendement global.

Les données

d = 0.179 m

2
Ve = 0.0212 litre

700 kg
ρh uile =
m 3 et

g=9.8N.k g−1

Pour N = 720 tr/mn

hn(m) qv (m3/h) C (N.m) Pa (w) Pn(w) Ƞv(%) Ƞg(%)


13,84 0,88 2,33 175,45 23,17 95,90 15,04
28,42 0,87 2,50 188,94 47,40 95,55 28,66
43,00 0,87 2,50 188,94 71,29 94,99 43,36
57,58 0,87 2,86 215,94 95,50 95,04 50,81
72,15 0,86 3,22 242,93 119,19 94,65 56,59
86,73 0,88 3,76 283,42 145,30 95,99 58,31
101,31 0,87 4,12 310,41 167,36 94,65 62,19

Pour N = 1350 tr/mn

hn(m) qv (m3/h) C (N.m) Pa (w) Pn(w) Ƞv(%) Ƞg(%)


13,11 1,65 3,222 455,49 41,27 96,13 9,06
27,69 1,66 3,759 531,41 87,57 96,63 16,48
42,27 1,65 4,117 582,02 133,10 96,22 22,86
56,85 1,61 4,296 607,33 174,37 93,73 28,71
71,42 1,56 4,654 657,94 212,20 90,78 32,25
86,00 1,46 4,833 683,24 240,02 85,28 35,12
100,58 1,42 5,191 733,86 271,45 82,47 36,98

3. Courbes et interprétations
3.1 Courbe et interprétation de qv = f (hn)

3
qv = f (hn)
1.8
1.6
1.4
1.2
1
qv

0.8
0.6
0.4
0.2
0
0 20 40 60 80 100 120
hn (m)

N=720tr/mn Linear (N=720tr/mn)


N= 1350tr/mn Linear (N= 1350tr/mn)

Interprétation

Nous avons constaté que les débits volumétriques sont presque constants.

Pour N = 720 tr/mn, qv est de l’ordre de 0.87 m3/h.

Pour N = 1350 tr/mn, qv est de l’ordre de 1.6 m3/h.

3.2Courbe et interprétation de Pn = f (hn)

Pn = f(hn)
300

250

200

150
Pn

100

50

0
0 20 40 60 80 100 120

hn

N=1350 tr/mn Linear (N=1350 tr/mn)


N= 720 tr/mn Linear (N= 720 tr/mn)

Interprétation

4
Pour les deux vitesses, la courbe de Pn = f (hn) est une droite linéaire.

La pente de droite pour N=1350tr/min est plus importante que celle de N=720tr/min.

3.3 Courbe et interprétation de Pa = f (hn)

Pa = f(hn)
800

700

600

500

400
Pa

300

200

100

0
0 20 40 60 80 100 120

hn

N =1350 tr/mn Linear (N =1350 tr/mn)


N = 720 tr/mn Linear (N = 720 tr/mn)

Interprétation

La courbe de Pn = f (hn) est une droite affine.

Nous avons constaté que la pente de droite pour N=1350tr/min est plus importante que celle
de N=720tr/min.

3.4Courbe et interprétation de ȠV = f (hn)

5
Ƞv= f (hn)
100

95

90
Ƞv

85

80

75
0 20 40 60 80 100 120
hn

N =1350 tr/mn N = 720 tr/mn

Interprétation

Le rendement volumétrique est important pour les deux valeurs de vitesse.

La courbe est quasi-statique pour N=720 tr/mn, et elle commence à chuter à partir de h n =
90m.

Pour N=1350 tr/mn, atteint son maximum pour hn = 27m et elle commence à chuter à partir de
hn = 40m.

3.5 Courbe et interprétation de Ƞg = f (hn)

Ƞg = f(hn)
60

50

40

30
Ƞg

20

10

0
0 20 40 60 80 100 120
hn

N = 1350 tr/mn N = 720 tr/mn

Interprétation

6
La courbe de Ƞg = f (hn) est croissante pour les deux vitesses. Le rendement global pour N =
720 tr/mn est plus important que pour N = 1350 tr/mn.

4 Conclusion
Ce TP nous a permis de découvrir la pompe à engrenage, de comprendre son fonctionnement
et de déterminer ses caractéristiques (le débit fourni, la puissance mécanique absorbée sur
l’arbre, la puissance hydraulique, le rendement volumétrique et le rendement global de la
pompe) pour les deux vitesses de rotation (720 tr/mn et 1350 tr/mn). Nous avons également
tracé les courbes des grandeurs caractérisant la machine (qv, Pa, Pn, ƞg, ƞv) en fonction de la
hauteur nette hn.

Vous aimerez peut-être aussi