Vous êtes sur la page 1sur 3

STRUCTURES ET GROS ŒUVRE FICHE

B.05
1/3

CORROSION DES ARMATURES


DU BÉTON ARMÉ EN FAÇADES
Photo © DR - AQC DES BÂTIMENTS

1. LE CONSTAT
Les désordres affectant les structures en béton armé Des aciers presque totalement corrodés apparaissent
commencent à la surface du béton par de fines fissures et après soulèvement et détachement des éclats de
de légères traces de teinte ocre. Puis l’élargissement des béton.
fissures permet à la rouille (hydroxyde de fer) de suinter.

2. LE DIAGNOSTIC
Porosité excessive du béton la porosité. Ainsi, par un temps sec
et chaud, une dessiccation rapide (1) : Source Wikipedia
LES PHASES DE DÉGRADATION
DU BÉTON ARMÉ du béton jeune, dont la surface n’a Quand le fer (ou l’acier) entre en
pas été protégée par un produit contact avec l’eau, un processus
Acier
Front d’attaque de cure approprié, peut être à l’ori- électrochimique lent commence.
gine d’une porosité excessive du Sur la surface du métal, du fer
Le béton armé est jeune et stable, matériau. (état d’oxydation  : 0) est oxydé
mais commence la pénétration du
Milieu extérieur CO2 et de l’oxygène pour passer à l’état d’oxydation II :
humide et agressif
Mauvaise disposition des Fe + 2OH- → Fe(OH)2 + 2e-,
armatures pendant que le dioxygène de l’air
La carbonisation
progresse en direction de l’acier
Un défaut de l’enrobage des ar- (degré d’oxydation 0) est réduit en
qui se trouve bientôt matures (distance entre acier et ion hydroxyde :
dépassivé
béton), par suite d’une erreur de 2H2O + O2 + 4e- → 4OH-
La corrosion lecture de plan de ferraillage ou Lors de la seconde étape (qua-
démarre bien d’une insuffisance de cales si instantanée) l’hydroxyde de
(en présence d’humidité), c’est
bientôt la 1ère fissuration assurant le maintien des armatures fer II est rapidement oxydé en
à l’intérieur des coffrages peut en- hydroxyde de fer III selon cette
Phase finale traîner ce type de désordre. Sous la réaction :
Oxydation importante de
l’acier, avec formation de pression du béton, la souplesse des 4Fe(OH)2 + 2H2O + O2 →
sels gonflants qui
poussent sur la peau du béton.
cages d’armatures fait que celles-ci 4Fe(OH)3.
Éclats, coulures. peuvent se coller contre le coffrage. Finalement, cet hydroxyde de fer
III se transforme spontanément
Chute
Fissures structurelles en oxyde de fer III hydraté selon
Elle peut être due à la composition Les fissures structurelles des ma- l’équation-bilan suivante :
du béton (mauvais rapport entre le çonneries (évoquées en fiche B1), 2Fe(OH)3 → Fe2O3 + 3H2O.
sable et les gravillons par exemple, sont des chemins préférentiels
excès d’eau, …) ou bien à des insuf- pour l’attaque des aciers par l’eau
fisances de vibration du béton au (1) et l’oxygène (entretenant le
sein du coffrage. processus électrochimique engen-
Les conditions climatiques lors de drant la formation des sels de fer
la mise en œuvre du béton ont éga- (sels gonflants))*.
lement une incidence certaine sur

>>> Retrouvez l’ensemble des Fiches pathologie bâtiment sur www.qualiteconstruction.com et sur l’AppliQC
FICHE STRUCTURES ET GROS ŒUVRE
B.05 CORROSION DES ARMATURES
2/3 DU BÉTON ARMÉ EN FAÇADES
DES BÂTIMENTS

* la carbonatation est un phénomène 3. LES BONNES ΔΔ Prendre en compte l’exposition


chimique initié par la diffusion du PRATIQUES de la structure dans le choix de
CO2 de l’air dans l’épaisseur du béton la valeur d’enrobage : l’attaque
et contribuant fortement à la dépassi- ΔΔ Assurer une bonne compacité de l’acier par l’oxygène est accé-
vation des armatures, surtout en cas du béton : la compacité du béton lérée par la présence d’humidité.
de porosité importante de la nature sera influencée par le rapport Les façades exposées à la pluie
du béton. eau/ciment, les additions miné- sont les plus vulnérables.
rales (cendres volantes, fumées ΔΔ Veiller à la mise en place de cales
de silice, laitiers, fillers…) et l’ajout rigides des armatures dans les
d’adjuvants (plastifiants, réduc- coffrages.
teurs d’eau, accélérateurs de ΔΔ Assurer une vibration suffisante
prise, …) pour réduire la porosité au sein des coffrages en fonction
du béton durci. de la rhéologie du béton.
ΔΔ Respecter les valeurs d’enrobage ΔΔ Protéger les surfaces avec un
définies par les documents en vi- produit de cure approprié pour
gueur (Eurocode 2). éviter la dessiccation par temps
sec et chaud.

À CONSULTER
ΔΔEurocode
en béton
2 : Calcul des structures

ΔΔEurocode
structures
1 : action sur les

ΔΔDTU 21 : Exécution des ouvrages


en béton
ΔΔDTU 23-1 : Murs en béton banché L’ESSENTIEL
ΔΔFascicule P18-011 Béton - Défini-
tion et classification des environ- ΔΔVeiller à la compacité du béton.
nements chimiquement agressifs. ΔΔRespecter les valeurs d’enrobage.
ΔΔ NF EN 206-1 : Béton prêt à
l’emploi
ΔΔVérifier le positionnement des armatures et leur bon maintien.

>>> Retrouvez l’ensemble des Fiches pathologie bâtiment sur www.qualiteconstruction.com et sur l’AppliQC
STRUCTURES ET GROS ŒUVRE FICHE
CORROSION DES ARMATURES B.05
DU BÉTON ARMÉ EN FAÇADES 3/3
DES BÂTIMENTS
4. L’ŒIL DE L’EXPERT
Façade d’immeuble en panneaux lourds de béton pré-
fabriqué : éclatements localisés généralisés de pare-
ment béton dus à un mauvais enrobage des armatures
(manque de calages suffisants dans les coffrages pre-
nant en compte les traitements éventuels de surface
tels que surfaçage/rabotage fin pour «lisser» la surface)
lors des coulages en usine des panneaux préfabriqués.

Photo: © AQC - M. Boutet – 2014

Nez de dalle en béton : corrosion des aciers avec écla-


tements de béton dus au manque d’enrobage des
armatures.

Photo: © AQC - M. Lepere – 2014

Pour en savoir plus :


Retrouvez l’ensemble des
Fiches pathologie bâtiment sur :
www.qualiteconstruction.com
et sur l’AppliQC
Prévenir les désordres,

www.groupe-sma.fr
améliorer la qualité
de la construction

www.qualiteconstruction.com © 2019 - Agence Qualité Construction - Fondation EXCELLENCE SMA

>>> Retrouvez l’ensemble des Fiches pathologie bâtiment sur www.qualiteconstruction.com et sur l’AppliQC

Vous aimerez peut-être aussi