Vous êtes sur la page 1sur 11

2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022

Partie I : Chimie des solutions Chapitre I: Généralités sur les solutions

I/ Définition d’une solution


La détermination des équilibres en solution est essentielle à tout I-1/ La solution :
travail en chimie, depuis la chimie analytique jusqu'à l'industrie La Solution est un mélange homogène résultant de la dissolution
chimique. Les réactions chimiques en solution, qui interviennent dans d’une ou plusieurs espèces chimiques (le ou les soluté(s)) dans une
tous les domaines, font partie de notre quotidien. Ces réactions sont autre espèce chimique (le solvant).
des équilibres plus ou moins déplacés, obéissant aux lois connues.
Les solutés sont des espèces chimiques moléculaires ou ioniques
Leur compréhension fait appel aux raisonnements de la chimie
qui peuvent être, avant d’être dissoutes dans le solvant, à l’état solide,
analytique. Ce cours peut ainsi constituer une suite aux connaissances
liquide ou gazeux. Ce sont des espèces minoritaires dans la solution
acquises antérieurement par les étudiants. Notre cours de chimie des
finale. Contrairement au solvant qui est un liquide et c’est l’espèce
solutions englobe cinq chapitres.
chimique majoritaire.
Chapitre I: Généralités sur les solutions
Chapitre II: Acides et bases Les cinq chapitres n’aborderont que les solutions aqueuses, c’est-à-dire
Chapitre III: Réactions de précipitation celles dans lesquelles le solvant est l’eau. Par ailleurs, le soluté sera
Chapitre IV: Complexe en solution toujours, au départ, un solide ou un liquide. Si le solvant est de l’eau,
Chapitre V: Oxydoréduction on parle alors de solution aqueuse.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 1


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
I-2-a/ Electrolytes forts
Les électrolytes forts, une fois dissous dans l’eau, se dissocient
totalement en ions.

AB (aq) A (aq) + B (aq)


Exemple : HCl, HNO3, NaOH, Ba(OH)2, ......

I-2-b/ Electrolytes faibles


Les électrolytes forts, une fois dissous dans l’eau, présentent une
dissociation ionique partielle.
Lorsqu’une solution contient des ions, elle s’appelle une solution
AB (aq) A (aq) + B (aq)
électrolytique.
Exemple : HCOOH, HF, NH3, H2O, ......
I-2/ Les électrolytes et les non-électrolytes :
Tous les solutés dissous dans l’eau entrent dans deux catégories : les I-2-c/ L'électroneutralité des solutions
électrolytes et les non-électrolytes. L’éléctroneutralité d’un mélange de composés ioniques en solution
- Un électrolyte est une substance donnant des ions, une fois s’explique par le fait que la charge électrique totale de la solution doit
dissoute dans l’eau, forme une solution conductrice toujours être nulle.
d’électricité; Une solution est toujours électriquement neutre, dont elle doit vérifier
Exemple : Eau de mer l’égalité suivante :
- un non-électrolyte, par contre, forme dans l’eau une solution |+𝐪|[𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧] = |−𝐩|[𝐚𝐧𝐢𝐨𝐧]
qui n’est pas conductrice d’électricité.
+𝐪 ∶ 𝐜𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞 𝐝𝐮 𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧
Exemple : Saccharose ⎧[𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧]
∶ 𝐝é𝐬𝐢𝐠𝐧𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐦𝐨𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐡𝐚𝐪𝐮𝐞 𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐩𝐫é𝐬𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐚 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧 
𝐚𝐯𝐞𝐜
⎨ – 𝐩 ∶ 𝐥𝐚 𝐜𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞 𝐝𝐞 𝐥 𝐚𝐧𝐢𝐨𝐧
Il est ainsi possible de distinguer deux types d’électrolytes forts et ⎩ [𝐚𝐧𝐢𝐨𝐧] ∶ 𝐝é𝐬𝐢𝐠𝐧𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐦𝐨𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐡𝐚𝐪𝐮𝐞 𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐩𝐫é𝐬𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐚 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧
faibles.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 2


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
II/ Grandeurs caractéristiques d’une solution Remarque :
II-1/ Masse et volume : Une solution est dite :
Lors d’une dissolution, la masse est conservée. - molaire lorsque sa concentration molaire est égale à 1 mol/L
De façon générale, lors d’une dissolution, le volume d’une solution est ou 1 M.
plus grand que le volume du solvant utilisé pour la préparation. - décimolaire lorsque sa concentration molaire est égale à 101

II-2/ Différentes façons d’exprimer la concentration : mol/L ou 101 M.

De façon générale, la concentration correspond à la proportion de - centimolaire lorsque sa concentration molaire est égale à 102

quantité de soluté présent dans la solution par rapport à la quantité de mol/L ou 102 M.
solution elle-même. Différentes expressions sont utilisées dans - millimolaire lorsque sa concentration molaire est égale à 103
l’industrie ou le commerce en fonction des grandeurs mesurant les mol/L ou 103 M.
quantités de soluté et de solution. - micromolaire lorsque sa concentration molaire est égale à 106
mol/L ou 106 M.
 Molarité où concentration molaire :
La molarité ou concentration molaire (C) d'une solution est le nombre  La dilution d’une solution
de moles de soluté contenu par l'unité de volume de la solution. L’addition de solvant à une solution ne modifie pas la quantité de
moles de soluté
Concentration molaire où molarité = soluté, mais elle change la concentration de la solution c’est dire que :
volume de solution
𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐦𝐨𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é 𝐚𝐯𝐚𝐧𝐭 𝐝𝐢𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧 = 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐦𝐨𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é 𝐚𝐩𝐫è𝐬 𝐝𝐢𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧

D’où
Comme tout le soluté vient de la solution initiale, on peut dire que :
𝒏 𝐜 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐥. 𝐋 𝟏
𝑪 = 𝐨ù 𝐧 (𝐪𝐮𝐚𝐧𝐭𝐢𝐭é 𝐝𝐞 𝐦𝐚𝐭𝐢è𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é) 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐥   𝑪𝒊𝒏𝒊𝒕𝒊𝒂𝒍𝒆 × 𝑽𝒊𝒏𝒊𝒕𝒊𝒂𝒍 = 𝑪𝒇𝒊𝒏𝒂𝒍𝒆 × 𝑽𝒇𝒊𝒏𝒂𝒍
𝑽
𝐕 (𝐯𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧) 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐋 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐦𝐨𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐦𝐨𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é
𝐚𝐯𝐚𝐧𝐭 𝐝𝐢𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐚𝐩𝐫è𝐬 𝐝𝐢𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧

K. ZAIOUA Sections A & B Page 3


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
 Concentration massique ou titre massique (𝒕) Remarque :
La concentration massique (𝑪𝒎 ) ou titre massique (𝒕) correspond à 𝒑 = nombre de protons échangés au cours des réactions acido-basique

la masse de soluté dissous dans un volume de solution. s ou d’électrons dans le cas des réactions d’oxydo-réduction, etc. ......

𝒎 𝑪𝒎 𝐨𝐮 𝒕 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐠. 𝐋−𝟏 Une solution est dite :


𝑪𝒎 = 𝒕 = 𝐨ù 𝐦 (𝐦𝐚𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é) 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐠  
𝑽
𝐕 (𝐯𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧) 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐋 - normale lorsque sa normalité est égale à 1 éq.g/L ou 1 N.
- décinormale lorsque sa normalité est égale à 101 éq.g/L ou
 Partie par million (ou ppm) 101 N.
Une partie par million (ou ppm) correspond au nombre de parties de - centinormale lorsque sa normalité est égale à 102 éq.g/L ou
soluté par million de parties de solution (106). 102 N.
Une partie par million correspond aussi à un milligramme par - millinormale lorsque sa normalité est égale à 103 éq.g/L ou
kilogramme (1 mg/Kg) ou un milligramme par un litre de solution (1 103 N.
mg/L).
𝟏 𝒑𝒑𝒎 = 𝟏 𝒎𝒈/𝒍 = 𝟏𝒎𝒈/𝑲𝒈  Molalité
La molalité (𝓜) est le nombre de moles de soluté dissous par unité de

 Normalité masse de solvant en kilogrammes

La normalité (𝑵) d'une solution est le nombre d’équivalent gramme de 𝓜 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐥. 𝐊𝐠 𝟏
𝒏
soluté dans un volume de solution où c’est le nombre d’équivalents 𝓜= 𝒐ù 𝒏 (𝐪𝐮𝐚𝐧𝐭𝐢𝐭é 𝐝𝐞 𝐦𝐚𝐭𝐢è𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é) 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐥  
𝒎𝒔𝒐𝒍𝒗𝒂𝒏𝒕
𝒎𝒔𝒐𝒍𝒗𝒂𝒏𝒕 (𝐦𝐚𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐯𝐚𝐧𝐭) 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐊𝐠
d’une substance dissoute multiplié par la molarité

𝑴 ∶ 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐦𝐨𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐥. 𝐋 𝟏  


𝑵 = 𝒑 × 𝑴 𝐨ù
𝒑 ∶ 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐜𝐮𝐥𝐞𝐬 é𝐜𝐡𝐚𝐧𝐠é𝐞𝐬 𝐚𝐮 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝 𝐮𝐧𝐞 𝐫é𝐚𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧

K. ZAIOUA Sections A & B Page 4


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
 Le pourcentage massique, le pourcentage volumique et le  Fraction molaire (𝝌𝒊 )
pourcentage masse/volume La fraction molaire (𝝌𝒊 ) exprime le rapport entre le nombre de moles
Le pourcentage massique (% 𝒎/𝒎) est défini comme étant le rapport constituant (𝒊) donné d’un mélange et le nombre de moles total (𝒏𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍 )
entre la masse d’un soluté et celle de la solution, multiplié par 100 % où en solution.
𝒏𝒊
bien indique la masse en grammes de soluté dissous dans 100g de 𝝌𝒊 = ⇒ 𝝌𝒊 = 𝟏
𝒏𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍
solution. 𝒊

𝒎𝒂𝒔𝒔𝒆 𝒅𝒆 𝒔𝒐𝒍𝒖𝒕é
% 𝒎/𝒎 = × 𝟏𝟎𝟎  Fraction massique (𝒘𝒊 )
𝒎𝒂𝒔𝒔𝒆 𝒅𝒆 𝒔𝒐𝒍𝒖𝒕𝒊𝒐𝒏
La fraction molaire (𝒘𝒊 ) exprime le rapport entre la masse du

Le pourcentage volumique (% 𝑽/𝑽) représente le rapport entre le constituant (𝒊) donné d’un mélange et la masse totale (𝒎𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍) de la

volume d’un soluté et le volume de la solution, multiplié par 100 % où solution.


𝒎𝒊
bien indique le volume en mL de soluté dissous dans 100 mL de 𝒘𝒊 = ⇒ 𝒘𝒊 = 𝟏
𝒎𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍
solution. 𝒊

𝐯𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é
% 𝑽/𝑽 = × 𝟏𝟎𝟎
𝐯𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧 III/ Force ionique, activité et coefficient d’activité
III-1/ Force ionique :
Le pourcentage masse/volume (% 𝒎/𝑽) représente quant à lui le La force ionique est une grandeur qui permet d’apprécier
rapport entre la masse d’un soluté et le volume d’une solution, multiplié l’encombrement ionique d’une solution. Elle contient compte de toutes
par 100 % où bien indique la masse en grammes de soluté dissous les espèces ioniques i de charge Zi et de concentration ci.
dans 100 mL de solution.
𝟏 𝑪𝒊 : 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 ′𝐢𝐨𝐧 𝒊 
𝑰= 𝑪𝒊 . 𝒁𝟐𝒊 𝐚𝐯𝐞𝐜
𝐦𝐚𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é 𝟐 𝒁𝒊 : 𝐜𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞 𝐝𝐞 𝐥′ 𝐢𝐨𝐧 𝒊
% 𝒎/𝑽 = × 𝟏𝟎𝟎 𝒊
𝐯𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧

K. ZAIOUA Sections A & B Page 5


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
III-2/ Activité et coefficient d’activité : - Pour un gaz :
Lorsqu'une espèce chimique (ion ou molécule) est en solution, des
𝑷𝒊 𝑷𝒊 ∶ 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐞𝐥𝐥𝐞  
interactions soluté-solvant et soluté-soluté sont créées. Ces interactions 𝑿𝒊 = 𝟎
𝒂𝒗𝒆𝒄 𝟎
𝑷 𝑷 ∶ 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐫é𝐟é𝐫𝐞𝐧𝐜𝐞 é𝐠𝐚𝐥𝐞 à 𝟏 𝐛𝐚𝐫
sont relatives à la concentration libre de soluté au cours d’une réaction
chimique, ce qui notifie que dans une solution la concentration réelle de Debye et Huckel ont proposé un modèle électrostatique qui permet de
soluté est distincte à celle estimée quand ces interactions sont nuls. calculer les coefficients d’activité des ions à partir de la force ionique.
Afin d’expliquer l’écart entre une solution réelle (interactions non nuls) Suivant les valeurs de la force ionique, il y a des expressions pour
et idéale (interactions nuls), une nouvelle notion est introduite appelée calculer d’une manière approchée les coefficients d’activité des ions.
activité qui correspond à la concentration active de la solution.
𝐏𝐨𝐮𝐫 𝐈 ≤ 𝟏𝟎 𝟐
𝒍𝒐𝒈𝜸𝒊 = −𝑨𝒁𝟐𝒊 √𝑰
L’activité d’une espèce est sensible à la composition ionique. Pour
𝒁𝟐𝒊 √𝑰
chaque espèce, l’activité d’une espèce est reliée à la concentration 𝐏𝐨𝐮𝐫 𝟏𝟎 𝟐
< 𝐼 ≤ 𝟏𝟎 𝟏
𝒍𝒐𝒈𝜸𝒊 = −𝑨
𝟏 + √𝑰
molaire par le coefficient d’activité ().

𝜸𝒊 ∶ 𝐥𝐞 𝐜𝐨𝐞𝐟𝐟𝐢𝐜𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐝′𝐚𝐜𝐭𝐢𝐯𝐢𝐭é Pour l’eau on a 𝑨 = 𝟎, 𝟓 à 25 °C, d’où


𝒂𝒊 = 𝜸𝒊 . 𝑿𝒊 𝐚𝐯𝐞𝐜  
𝑿𝒊 ∶ 𝐜 𝐞𝐬𝐭𝐮𝐧 𝐫𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐪𝐮𝐢 𝐝é𝐩𝐞𝐧𝐝 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐥𝐮𝐭é
𝟏
𝐏𝐨𝐮𝐫 𝐈 ≤ 𝟏𝟎 𝟐
𝒍𝒐𝒈𝜸𝒊 = − 𝒁𝟐𝒊 √𝑰
𝟐
Remarque :
𝟐 𝟏
𝟏 𝒁𝟐𝒊 √𝑰
- 0 < 𝛾 ≤ 1; ce coefficient d'activité est égal à 1 pour les solutions 𝐏𝐨𝐮𝐫 𝟏𝟎 < 𝐼 ≤ 𝟏𝟎 𝒍𝒐𝒈𝜸𝒊 = − ×
𝟐 𝟏 + √𝑰
idéales (diluée).
- Pour un soluté en solution diluée : IV/ Coefficient d’ionisation où degré de dissociation (α)

𝑪𝒊 𝑪𝒊 ∶ 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐦𝐨𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞 La décomposition d’une molécule en deux ou plusieurs produits


𝑿𝒊 = 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝟎  
𝑪𝟎 𝑪 ∶ 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐦𝐨𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐫é𝐟é𝐫𝐞𝐧𝐜𝐞 é𝐠𝐚𝐥𝐞 à 𝟏 𝐦𝐨𝐥/𝐋 ioniques ou neutres s’effectue selon une réaction équilibrée ; la
dissociation ou l’ionisation sont rarement complètes. Dans ce type de

K. ZAIOUA Sections A & B Page 6


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
réaction nous pourrons mesurer le déplacement de ces équilibres en Soit une réaction chimique d’équation bilan
calculant Le degré (ou coefficient) de dissociation (ou d’ionisation). Il 𝛼𝐴 + 𝛽𝐵 𝛾𝐶 + 𝛿𝐷
est défini de la façon suivante :
 Vitesse moyenne : elle est calculée sur un intervalle de temps
𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒎𝒐𝒍𝒆𝒔 𝒅𝒊𝒔𝒔𝒐𝒄𝒊é𝒆𝒔 macroscopique.
𝜶=
𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒎𝒐𝒍𝒆𝒔 𝒆𝒏 𝒔𝒐𝒍𝒖𝒕𝒊𝒐𝒏
−𝟏 ∆[𝑨] −𝟏 ∆[𝑩] 𝟏 ∆[𝑪] 𝟏 ∆[𝑫]
Le degré d’ionisation est compris entre 0 et 1. 𝒗𝒎𝒐𝒚𝒆𝒏𝒏𝒆 = = = =
𝜶 ∆𝒕 𝜷 ∆𝒕 𝜸 ∆𝒕 𝜹 ∆𝒕
0<𝛼≤1
𝛼 = 0 signifie qu’il n’y a pas dissociation.  Vitesse instantanée : elle est calculée graphiquement à partir
𝛼 = 1 signifie que l’ionisation est complète. de la courbe de variation de concentration en fonction du temps,
ce calcul sera à un moment précis t (c’est la pente de la
V/ Cinétique chimique tangente à t).
L’application de la chimie se base sur l’étude des réactions chimiques.
Une réaction chimique est définie par ces réactifs et ces produits qui −𝟏 𝒅[𝑨] −𝟏 𝒅[𝑩] 𝟏 𝒅[𝑪] 𝟏 𝒅[𝑫]
𝒗𝒊𝒏𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕𝒂𝒏é𝒆 = = = =
sont déterminés expérimentalement. La connaissance des réactifs et 𝜶 𝒅𝒕 𝜷 𝒅𝒕 𝜸 𝒅𝒕 𝜹 𝒅𝒕
des produits nous permet d’écrire la réaction globale.
V-2/ Expression de la vitesse de réaction :
L’étude cinétique n’est pas envisageable que si la réaction est possible
Une réaction d’équation bilan
thermodynamiquement.
𝛼𝐴 + 𝛽𝐵 𝛾𝐶 + 𝛿𝐷
V-1/ Vitesse de réaction :
La vitesse de réaction se définie comme étant la variation de la La loi de vitesse s’écrit sous la forme :

concentration des réactifs où des produits par unité de temps. La 𝒗 = 𝒌[𝑨]𝒑 [𝑩]𝒒
vitesse de réaction s’exprime en mol.L1.s1.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 7


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
C’est une loi déduite de l’expérience et proposée par Van’t Hoff.  Réaction d’ordre un par rapport à un réactif
Avec : [𝑨]𝒕 𝒕
𝒅[𝑨] 𝒅[𝑨]
- 𝒌 est la constante de vitesse caractéristique de la réaction. 𝒌 𝒗 = 𝒌[𝑨]𝟏 = − ⇒ = −𝒌𝒅𝒕
𝒅𝒕 [𝑨]
[𝑨]𝟎 𝟎
ne dépend que de la température.
- 𝒑 et 𝒒 sont les ordres partiels de la réaction par rapport aux 𝒍𝒏[𝑨]𝒕 = 𝒍𝒏[𝑨]𝟎 − 𝒌𝒕
réactifs A et B.
- La somme (𝒑 + 𝒒) des ordres partiels est appelée ordre global  Réaction d’ordre deux par rapport à un réactif
𝒏 de la réaction. [𝑨]𝒕 𝒕
𝒅[𝑨] 𝒅[𝑨]
Remarque : 𝒗 = 𝒌[𝑨]𝟐 = − ⇒ − = 𝒌𝒅𝒕
𝒅𝒕 [𝑨]𝟐
L’ordre de réaction étant une grandeur expérimentale, sa [𝑨]𝟎 𝟎

détermination est basée sur l’étude des résultats expérimentaux. 𝟏 𝟏


= + 𝒌𝒕
[𝑨]𝒕 [𝑨]𝟎
V-3/ Lois cinétique pour les ordres zéro, un et deux :
Il existe plusieurs types de réactions selon leurs ordres globales, les
expressions des lois de vitesses varient selon le cas.
VI/ Notion d’équilibre chimique : loi de Guldberg et Waage
Soit la réaction suivante :
Plusieurs réactions sont réversibles. Une réaction qui «parais» achevée
𝐴 𝐵
pourrait avoir seulement atteint un état d’équilibre. On appelle équilibre
 Réaction d’ordre zéro par rapport à un réactif
chimique l’état chimique d’un système dans lequel aucune
[𝑨]𝒕 𝒕
𝒅[𝑨] transformation nette n’est observée, bien qu’il y ait une activité continue
𝒗 = 𝒌[𝑨]𝟎 = − ⇒ 𝒅[𝑨] = −𝒌𝒅𝒕
𝒅𝒕 au niveau moléculaire.
[𝑨]𝟎 𝟎
À l’état d’équilibre, les vitesses des réactions directe et inverse sont
[𝑨]𝒕 = [𝑨]𝟎 − 𝒌𝒕
égales, et les concentrations des réactifs et des produits demeurent
constantes.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 8


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
On considère la réaction réversible suivante : - Si le quotient de la réaction est supérieur à la constante de la
𝛼𝐴 + 𝛽𝐵 𝛾𝐶 + 𝛿𝐷 réaction (𝑸 > 𝐾), la réaction ce déplace vers le sens de
La constante d’équilibre (𝐾) s’écrit : formation des réactifs (sens indirect).
- Si le quotient de la réaction est égal à la constante de la
𝜸
𝒂𝑪 . 𝒂𝜹𝑫 [𝑪]𝜸 . [𝑫]𝜹 réaction (𝑸 = 𝑲), cette dernière est en équilibre.
𝑲= =
𝜷
𝒂𝜶𝑨 . 𝒂𝑩 [𝑨]𝜶 . [𝑩]𝜷
VI-1/ Les facteurs qui influencent l’équilibre chimique
Selon le principe de Le Chatelier, lorsqu’on modifie les conditions d’un
L’expression qui a la même forme que la constante 𝐾 est appelée
système à l’équilibre, celui-ci réagit de façon à s’opposer
quotient réactionnel (𝑄). Bien qu’il ne soit pas constant dans une
partiellement aux changements qu’on lui impose, jusqu’à ce qu’un
réaction, le quotient réactionnel est très utile, car il permet de prédire le
nouvel état d’équilibre soit atteint.
sens dans lequel une réaction nette doit se produire pour atteindre
l’équilibre.
Le principe de Le Chatelier
𝜸
𝒂𝑪 . 𝒂𝜹𝑫 [𝑪]𝜸 . [𝑫]𝜹 « Si une modification (un facteur extérieur) agit sur un
𝑸= =
𝜷
𝒂𝜶𝑨 . 𝒂𝑩 [𝑨]𝜶 . [𝑩]𝜷 système à l’équilibre, le système réagit de manière à
s’opposer partiellement à cette modification ».

Pour déterminer le sens de l’évolution de la réaction nette, il faut


comparer les valeurs de 𝑄 c et de 𝐾.

- Si le quotient de la réaction est inférieur à la constante de la


réaction (𝑸 < 𝐾), la réaction ce déplace vers le sens de
formation des produits (sens direct).

K. ZAIOUA Sections A & B Page 9


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
VI-2/ Prévision d’une réaction Exemples d’applications
On considère la réaction réversible suivante : Exemple 1 :
(1) Soit deux solutions (A) et (B).
𝛼𝐴 + 𝛽𝐵 𝛾𝐶 + 𝛿𝐷
(2) La solution (A) contient l’iodure de potassium (KI) de concentration 0,05
mol/L. Alors que la solution (B) est formée on mélangeant une solution
- Si 𝑲 > 1, on a un équilibre mais la réaction est favorable vers décimolaire de sulfate de potassium (K2SO4) et une solution
le sens de formation des produit c’est-à-dire sens (1). décinormale de nitrate de sodium NaNO3.
a/ Ecrire les expressions des bilans électriques.
- Si 𝑲 < 1, on a un équilibre mais la réaction est défavorable
b/ Vérifier l’électroneutralité des solutions (A) et (B).
vers le sens (1) ; elle sera déplacée vers le sens (2).

- Si 𝑲 > 𝟏𝟎𝟒 , on à une réaction quasi-totale vers le sens de Exemple 2 :


formation des produits c’est-à-dire sens (1). Déterminer le nombre d’équivalent et calculer la normalité dans les
réactions suivantes :
𝟒
- Si 𝑲 < 𝟏𝟎 , on a une réaction quasi-totale vers le sens de + -2
HClO4 + H2O H3O + ClO4 10 M
formation des réactifs c’est-à-dire sens (2), ça veut que le + 3 -1
H3A + 3H2O 3H3O + A 10 M
système ne s’évolue pas donc pas de réaction.
-2
2OH
2
Ba(OH)2 Ba  + 2.10 M
-3
NH3 + H2O NH4 + OH 10 M

-2
3 e
3
Cr + Cr (s) 5.10 M

K. ZAIOUA Sections A & B Page 10


2ème Année - Cycle Préparatoire - Chimie 3 2021-2022
Exemple 3 :
Quelle est la normalité d’une solution d’acide sulfurique contenant 10,7
5 g d’acide par 200 mL avec deux méthodes.
Remarque :
Exemple 4 : Préparez les applications pour le
On dispose d’une solution aqueuse à 12 % d’hydroxyde de potassium
dont la masse volumique vaut 1,1 Kg/L. dimanche 10 octobre 2021.
1/ calculer la concentration massique, la molarité, la normalité ainsi que
la molalité de cette solution.
2/ Quelle volume doit-on prélever pour préparer 250 mL d’une solution
d’hydroxyde de potassium centimolaire.
Donnée : Mm(K) = 39,098 g/mol

Exemple 5 :
I/ Calculer la force ionique des solutions suivantes, puis déduire les
valeurs des coefficients d’activité et les activités des ions dans chaque
solution.
a/ 0,005 M de KNO3
b/ 0,010 M de Na2SO4
c/ 0,020 M KBr + 0,010 M de Na2SO4
II/ Quelles sont les valeurs des coefficients d’activité de Ca2 et Cl dans
un litre de solution aqueuse contenant 117 mg de chlorure de sodium et
272 mg de sulfate de calcium.

K. ZAIOUA Sections A & B Page 11

Vous aimerez peut-être aussi