Vous êtes sur la page 1sur 14

TP N °2 

: Mécanique du point
Groupe 3 2021-2022

MOUVEMENTS HARMONIQUES
SIMPLES
INTRODUCTION :
Une pendule est un dispositif constitué d’un corps pouvant osciller
autour d’un point ou d’un axe fixe qui ne passe pas par son centre de
gravité, animé d’un mouvement périodique sinusoïdal.
On peut distinguer plusieurs types de pendules différents :
1. Pendule simple
2. Pendule de torsion
3. Ressort attaché à une masse
OBJECTIF GENERAL DU TP :
Lors de ce TP on va étudier deux mouvements harmoniques simples :
Pendule simple : Il s’agit de voir l’effet de la masse sur les
oscillations des mouvements.
Pendule à torsion : il s’agit de trouver expérimentalement l’inertie en
rotation d’un anneau et d’un disque et vérifier que les valeurs
expérimentales et théoriques sont correspondantes
Ressort attaché à une masse : il s'agit de mesurer la période
d`oscillation d`une masse attachée à un ressort et comparer la valeur
mesurée à la valeur théorique, ainsi qu’étudier l’effet de la masse sur
la période des oscillations.
MATERIEL UTILISÉ :
Partie 1 : PENDULE SIMPLE
PROCÉDURE :
On attache une masse M à un pivot sans frottement par un câble de
longueur L et de masse négligeable lié à un capteur de mouvement
relatif, puis on éloigne la ma masse de sa position initiale en tirant la
pendule en arrière d’environ 10 cm et la libérer sans vitesse initiale.
Ensuite on laisse la pendule faire 5 fouis le va et vient pour lisser son
mouvement.
On commence l’enregistrement en utilisant le GLX, et on l’arrête
après 10 secondes. Et calcule la période en utilisant l’outil de calcul
delta (F3)
On refait la même opération pour les différentes masses
ANALYSE DE RESULTATS
Q1 :
𝐿
On a T= 2π√
𝑔

On remarque que La période ne dépend pas de la masse, donc le


changement de masse ne variera pas la valeur de la période
Q2 :
D’après la relation de la période on a quand la longueur augmente la
période augmente et vice versa
Q3 : masse 70 g
Masse 140g

Q4 :

EX MASSE(KG Périod Période Période Période Périod Moyenn


P ) e1 2 3 4 e5 e
1 70 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1
2 140 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1
3 210 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1
Q5 : La forme du graphique de la position par rapport au temps est
périodique sinusoïdale
Q6 : la masse n’a aucun effet sur la période.
Conclusion
Après la réalisation de ce TP, on constate que la variation de la masse
ne modifie pas la durée de la période, les valeurs pratiques sont
cohérentes avec celles théoriques calculées par la relation suivante :
𝐿
T = 2π√
𝑔
Partie 2: Pendule à torsion
Objectif :
Le moment d’inertie au mouvement de rotation reflète la
résistance qu'oppose un corps à sa mise en mouvement.
Nous cherchons dans ce TP à trouver expérimentalement le
moment d’inertie en rotation d’un anneau et d’un disque et comparer
les valeurs expérimentales avec les valeurs théoriques.
Procédure :
 On place l’anneau et le disque sur le capteur de mouvement
rotatif.
 On met une masse suspendue de 20 g sur la poulie
 On obtient un graphique de la vitesse angulaire en fonction du
temps sur le GLX.
 On calcule la valeur expérimentale de l’accélération angulaire
en calculant la pente de la ligne droite la plus ajustée sur le
graphique.
 On retire l'anneau et on répète la même procédure avec le disque.
Analyse de résultats :
Q1 : La valeur expérimentale de IA+D le moment d’inertie du
solide(anneau+ disque) :
ID+A : Le moment d’inertie de l’anneau et du disque.
m : La masse suspendue.
r : La rayon de la poulie.
F : La tension du fil lorsque l’appareil est en rotation.
τ: Le couple provoqué par le poids suspend à la chaine.
α: L’accélération angulaire
On a:

D c
o
Alors
n
𝝉 𝑎
IA+D= et comme τ = r × F =r.m(g-a). Avec a= r.α
IA+D = 𝒓.𝒎(𝒈−𝑎)
IA+D 2.5×𝟏𝟎−2×0.02×(9.8−2.5𝟏𝟎
𝑎 −2×4.49)
= 4.49 = 1.079 10−3 (SI)

Q2 : La valeur expérimentale de IA le moment d’inertie de


l’anneau :
On a
IA = IA+D - ID
Et ID = 1 𝑚𝑅2=1 × 0.47 × (4.52 × 10−4) = 4.76× 10−4
2 2

Alors IA = 1.079 × 10−3 - 4.76× 10−4 = 6.03× 10−4 (SI)


Q3 : La valeur expérimentale de ID le moment d’inertie du disque
:
On a
ID = IA+D - IA = 1.079× 10−3 – 6.03× 10−4 = 4.76 × 10−4(SI)
Q4 : L’unité du moment d’inertie :
On a [I]= [M]. [R]2
Alors [I] = Kg. m2
Q5 :
- La formule du moment d’inertie d’une barre :

I= 1 𝑚L2
2
- La formule du moment d’inertie d’un disque :

I= 1 𝑚R2
2
- La formule du moment d’inertie d’un cylindre creux :
I= 1 𝑚(𝑅2
2 𝑒𝑥𝑡 + 𝑅2 𝑖𝑛𝑡)
Q6 : Les tableaux :

1er Cas : Disque + Cylindre creux :


Accélération Angulaire α Valeur
Essai 1 4,48
Essai 2 4,45
Essai 3 4,55
Moyenne 4,49

2ème Cas : Disque :


Accélération angulaire Vitesse
Essai1 23,29
Essai 2 24,42
Essai 3 23,93
Moyenne 23,88

Q7 : Courbes de la vitesse angulaire en fonction de


temps:
1er cas :
2ème cas :

Q8 : L’objet qui a le plus grand moment d’inertie :


On a ID < IA
Donc l’objet qui a le plus grand moment d’inertie est l’anneau.
Q9 : L’objet très difficile à accélérer :
On sait que le moment d’inertie représente la résistance qu’oppose
un objet à sa mise en mouvement.
Et puisque ID < IA
Donc la résistance de l’anneau est plus grande que celle du disque.
D’où l’objet très difficile à accélérer est l’anneau.
Q10 : La comparaison des valeurs théoriques et expérimentales :
Les valeurs théoriquement calculées sont comprises dans les
incertitudes des valeurs mesurées.
Et
Iexp – Diff <Ithéo<Iexp+Diff
Partie3 : Lois de Hook-Ressort
Objectif :
Cette partie a pour objectif de mesurer la période d’oscillation d’une
masse attachée à un ressort et de comparer la valeur mesurée à la
valeur théorique.
Procédure :
 On attache le crochet fourni avec le capteur de force
 On monte le capteur de force verticalement en utilisant une tige
et un support, une pince et une seconde tige.
 On accroche le ressort au crochet du capteur.
On accroche au sommet une masse de 150g.
 On appuie sur «la trace » sur le capteur de force pour le mettre
en zéro.
 On tire la masse vers le bas pour étirer le ressort
d’environ On relâche la masse et on laisse-la osciller
plusieurs fois.
 On appuie sur « START » sur GLX pour commencer
l’enregistrement des données.
 On continue l‘enregistrement

pendant 10s. Analyse des résultats :


Q1 : La courbe :

Q2 : A l’équilibre on a :

∑ F (𝑒𝑥𝑡) = 0

 P+F=0
 -P+F=0
 F=P
 K (L-L0)=mg
mg
 𝐾=
(L−L0)

50* 9.8∗10−3
K= 4∗10−2

K=12.25N/m
Q3 :
E M PERI PERIO PERI PERIO PERI MOYE
X AS O DE DE 2 O DE DE O DE N NE
P SE 1 3 4 5
Kg
1 0.05 0.4 0.4 0.4 0.4 0.4 0.4
2 0.06 0.6 0.55 0.53 0.55 0.54 0.55

Q4 : La période T, en fonction de m et K :
𝑚
On sait que : T=2Π√
𝐾

0.05
Pour m=50g : T=2Π√ Donc T=0.41s
12,25

0.06
Pour m=60g : T=2Π√ Donc T= 0.44
12.25

Q5 : la différente en pourcentage entre la valeur théorique de la


période d’oscillations et la valeur mesuré :
Pour m=50g (: TTHEORIQUE –TEXPEIMENTAL )=( 0.41-0.4) =1%

Pour m=60g : (TTHEORIQUE –TEXPEIMENTAL)=(0.55-0.44)=11%


CONCLUSION :
En guise de conclusion, on trouve que pour un pendule simple, la
masse n’a aucun effet sur la période d’oscillations, elles ne sont pas
proportionnelles. Par contre pour un ressort attaché à une masse, le
changement de la masse a un effet d’oscillations, elles sont
proportionnelles.

Vous aimerez peut-être aussi