Vous êtes sur la page 1sur 21

REPUBLIQUE DU TCHAD

***************
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE
L’INNOVATION
***********
MINISTERE DES POSTES ET DE L’ECONOMIE
NUMERIQUE
********
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES TIC
******
DIRECTION GENERALE
****
DIRECTION DES ETUDES
***
ANTENNE DE SARH

MENTION : INFORMATIQUE

RAPPORT DE STAGE
DE FIN DE CYCLE
Période : Du 27 janvier au 27 février 2021

REDIGE EN VUE D’OBTENTION DU DIPLOME DES TECHNICIENS


SUPERIEURS(DTS)

ELABORE

PAR

BAYTA BOURKOU Elie


Société d’accueil : STPE

Année academique 2019-2020


Remerciements
Avant tout développement de ce travail si précieux, je tiens à remercier sincèrement du fond du
cœur la STPE de m’avoir accepté en son sein pour ce stage de découverte en vue d’obtention
de mon DTS.

Je remercie l’ENASTIC pour avoir s’acquitter de son devoir, celui de me trouver une structure
d’accueil afin de compléter ma formation qui entre dans le programme du semestre 4
complétant les Travaux Pratique de l’Etudiant (TPE).

Mes remerciements s’adresses également aux personnels de la STPE plus particulièrement au


DG de la STPE, au chef du service informatique de la STPE, ainsi qu’aux différents chefs des
services de la STPE pour leur collaboration sympathique et leur agréable accueil.

Je salue la simplicité, la sympathie, l’esprit collaboratif de Mr Houna Prosper pour ses conseils
et ses multitudes aides avec une grande sincérité et gratitude.

Un grand merci à mes chers parents, amis, encadreurs, administrateurs et toutes les personnes
qui, de loin ou de près ont apporté leur soutien afin de finaliser mon stage.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page I


Avant-propos
Ce document présente le rapport de mon stage de fin de cycle, un stage de découverte effectué
dans l’enceinte de la Société Tchadienne de Poste et de l’Epargne (STPE).

Le sujet du stage est donc centralisé sur la découverte du milieu professionnel, ramenant à
décrire les différents services de la STPE que j’ai eu l’honneur d’y passer pendant une période
de quatre semaine de vie dont une semaine dans chaque service pour une découverte du milieu.
Une présentation de l’entreprise suivie de la description de ces services fera donc l’objet de ce
document.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page II


Sigles et abréviations
AEF : Afrique Equatoriale Française
AG : Agent du Guichet
ANASTIC : Ecole Nationale Supérieur de Technologie de l’Information et de la
Communication
ATP : Agence Tchadienne de Press
CBT : Commercial Bank Tchad
CCM : Centre de Contrôle des Mandants
CCP : Compte Courant Postal
CEF : Caisse d’Epargne Postale
CVCR : Centre de Vérification de la Comptabilité des Receveurs
DAF : Direction Administrative et Financière
DG : Directeur General
DP : Direction de la Production
EMS : Express Mail Service
EPIC : Etablissement Publique à caractère Industriel et Commercial
ONAMA : Office National des Médias Audiovisuels
ONPT : Office National des Potes et Télécommunication
RCA : République Centrafricaine
SADJC : Service des Affaires Juridiques et du Contentieux
SAGL : Service des Affaires Générales et de Logistiques
SAPP : Service de l’Administration du Personnel et de la Paie
SBF : Service du Budget et Finances
SC : Service de Comptabilité
SCD : Section Commercial de Distribution
SCI : Service des Compte Internationaux
SCM : Service Commercial et Marketing

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page III


SDAF : Secrétariat de DAF
SDF : Service Postal et Financier
SDG : Secrétariat de Direction Générale
SDP : Secrétariat de DP
SE : Section d’Exploitation
SEP : Service des Etudes et Planification
SGIAI : Service du Contrôle de Gestion de l’Inspection et de l’Audit Interne
SGPTC : Service de Gestion des Produits de Télécommunication et Connexes
SI : Service Informatique
SOTEL-TCHAD : Société des Télécommunications - TCHAD
STEA : Service des Transferts Electroniques d’Argent
STPE : Société Tchadienne de Poste et de l’Epargne
TIC : Technologie de l’Information et de la Communication
TPE : Travaux Pratiques de l’Etudiant

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page IV


Sommaire
Remerciements .................................................................................................................. I
Avant-propos .................................................................................................................... II
Sigles et abréviations ....................................................................................................... III
Sommaire ......................................................................................................................... V
Introduction générale ....................................................................................................... 1
Chapitre I : STRUCTURE D’ACCUEIL ............................................................................................ 2
Introduction.................................................................................................................................................... 2

I. Historique ......................................................................................................................... 2
II. Missions............................................................................................................................ 3
III. Activités ........................................................................................................................ 3
IV. Position géographique ................................................................................................... 4
V. Structure organisationnelle de la STPE ............................................................................... 4
1. Le Conseil d’Administration ................................................................................................................... 4
a. Nomination et démission des administrateurs ................................................................................. 4
b. Election .............................................................................................................................................. 5
c. La rémunération des administrateurs ............................................................................................... 5
d. Réunions du conseil d’administration ............................................................................................... 5
2. Délibérations du conseil d’administration ............................................................................................. 6
3. Attributions du Conseil d’Administration .............................................................................................. 6
4. La Direction Générale ............................................................................................................................ 8

VI. Organigramme .............................................................................................................. 8


Chapitre II : CADRE DU STAGE ................................................................................................... 9
Introduction.................................................................................................................................................... 9

I. Présentation des services visités ........................................................................................ 9


1. Service informatique(SI) ........................................................................................................................ 9
2. Express Mail Service (EMS) .................................................................................................................. 10
a. Section d’Exploitation ..................................................................................................................... 10
b. Section Commerciale et Distribution .............................................................................................. 10
c. L’Agent du Guichet .......................................................................................................................... 11
3. Recette Principale de N’Djamena (RP) ................................................................................................ 11
II. Activités réalisées............................................................................................................ 13
III. Observation et Suggestions .......................................................................................... 13
1. Observations ................................................................................................................................... 13
2. Suggestions ..................................................................................................................................... 13

Conclusion ...................................................................................................................... 15

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page V


Introduction générale
De nos jours, le monde connait une avancée technologique considérable dans tous les secteurs
et cela grâce aux Technologie de l’Information et de la Communication (TIC). Cette innovation
que connait le monde se fait même sentir dans la vie sociale.

Les TIC, sont donc devenues un atout tant économique qu’industriel dont toutes les nations s’y
intéressent pour leur développement socio-économique. C’est dans cet optique que le Tchad à
l’instar des autres pays par le biais de l’Ecole Nationale des Technologies de l’Information et
de la Communication (ENASTIC) forme des techniciens en informatique opérationnels au sorti
de leur formation afin de conquérir ce domaine si prestigieux.

Afin de finaliser la formation, un stage de découverte en vue d’obtention du DTS est organisé
par l’ENASTIC dans diverses entreprises. C’est en ce sens que ce document présente le rapport
d’un stage de découverte effectué dans l’enceinte de la STPE. Il commence par une présentation
et description de la structure d’accueil puis une présentation des différents services de la STPE
que j’ai eu à découvrir.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 1


Chapitre I : STRUCTURE D’ACCUEIL
Introduction
La STPE est une société paraétatique, placée sous la tutelle du ministère en charge de poste et
de l’économie numérique. Sa description générale en commençant par son historique jusqu’à
l’organigramme fera l’objet de ce chapitre.

I. Historique
La Société Tchadienne des Postes et de l’Epargne, communément et commercialement appelée
la Poste est une Société d’Etat, chargée de l’exploitation des Postes aux lettres (lettres, paquets
postes, colis postaux, etc.), de transfert de l’argent (mandats ordinaires, mandats électroniques,
etc.) des CCP (compte courant postal), de la Caisse d’Epargne Postale (CEP).

La Poste a traversé plusieurs formes juridiques pour arriver à cette forme actuelle de société
d’Etat :

Avant 1957, l’entité qui gérait la Poste s’appelait le service des Postes et Télécommunications
du Tchad, coiffée par une Direction Fédérale dont le siège est à Brazzaville, capitale de
l’Afrique Equatoriale Française (AEF).

Entre 1957 et 1960, cette entité devient Office des Postes et Télécommunications commun aux
quatre (4) Etats qui composaient l’Afrique Equatoriale Française à savoir la République
Centrafricaine (RCA), le Congo, le Gabon et le Tchad.

A l’accession à l’indépendance de ces Etats, il fut créé l’Office Equatorial des Postes et
Télécommunications, mettant ainsi les quatre (4) Etats dans un même espace postal et chaque
Etat avait au moins deux (2) représentants dans le conseil d’administration. Ce fut donc une
entité régionale dotée d’un même budget.

A l’éclatement de l’Office Equatorial de Postes et Télécommunications en 1964, les Postes et


Télécommunications de la République du Tchad étaient devenus un service national. Une entité
dénommée service des Postes et Télécommunications de la République du Tchad fut créés par
l’ordonnance n° 2264 du 18 Septembre 1964, transformée en Loi N° 16-64 du 15 Décembre
1964. Cette nouvelle entité est organisée par décret 158/ PR-F du 18 Septembre 1964. Elle est
devenue fonctionnelle à partir du 1er Janvier 1965.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 2


C’est en 1976, que fut créé l’Office National des Postes et Télécommunications (ONPT) par
ordonnance n°14/P-CSM/MPT du 20 mars 1976 et organisé par le décret n°152/P-CSM/MPT
du 07 mai 1976 modifié par décret n° 193/P-CSM/MPT du 22 juin 1976.

L’Office National des Postes et Télécommunications, est un établissement public à caractère


industriel et commercial (EPIC) jouissant de l’autonomie financière et de gestion.

Conformément à la loi portant désengagement de l’Etat des entreprises publiques des secteurs
marchands et à la déclaration de politique sectorielle du Gouvernement, la Société Tchadienne
des Postes et de l’Epargne fut créée par la loi n°008/ PR/98 du 17 Août 1998.

Avant sa mise en place effective, une administration provisoire de l’Office National des Postes
et Télécommunications fut créée.

L’administration provisoire gérait pour le compte de la Société Tchadienne des Postes et de


l’Epargne les activités relevant du secteur postal et pour le compte de SOTEL-TCHAD, celles
relevant du secteur des télécommunications.

La Société Tchadienne des Postes et de l’Epargne a été mise en place effectivement par décret
n°212/PR/PM/MPT/2000 du 22 mai 2000 nommant un Directeur Général (DG) et un Directeur
Général Adjoint (DGA).

En 2005, un décret n°532/PR/PM/MEF/MPT/05 du 26 juillet 2005 fixe le Statut commun des


Centre de Chèques Postaux et de la Caisse d’Epargne Postale.

II. Missions
La STPE a pour mission principale conformément aux dispositions de la loi n°008/PR/98 du 17
aout 1998 et dans le cadre du contrat plan prévu à l’article 8 de ladite loi :

 D’assurer le service postal ;


 D’introduire de nouveaux, les services postaux et financiers ;
 D’exercer toute autre activité postale autorisée par la loi.
III. Activités
La société exerce son activité conformément aux lois et usages régissant, le fonctionnement de
ses activités. Elle a pour activité :

 Le service express ;
 Le service express international ;

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 3


 Le service de coursier de ville en ville à l’intérieur du pays ;
 L’exploitation des points postaux par les correspondants postaux ;
 L’exploitation commerciale du transport national ou international des colis postaux ou
paquets-poste ;
 Toute autre activité jugée nécessaire.
Si dans le cas où ces services sont rendus à une échelle nationale ou internationale, ils
deviennent l’objet d’une licence d’exploitation qui peut être exclusive et dont la durée ne peut
excéder 15 ans renouvelables.

Si dans le cas où ils sont rendus à une e échelle régionale ou locale, ils font l’objet d’un contrat
de droit privé signé avec la STPE.

Au vu de cela, les activités concédées en vertu de l’actuel règlement, donnent lieu à la


perception des redevances par la STPE.

De ce qui reste incertain, l’analyse sur ses perspectives d’avenir constitue un atout à notre
recherche.

IV. Position géographique


La STPE est située au deuxième arrondissement municipal en plein centre de la ville,
précisément au Nord- Ouest du site présidentiel.

Elle est limitée au Nord par la Commercial Bank Tchad (CBT), au Sud par l’Agence
Tchadienne de Presse (ATP), Office National des Médias Audiovisuels (ONAMA), au Nord-
est par le service commercial de l’AIRTEL (ex-Celtel-Tchad) et Office National de la Sécurité
Alimentaire(ONASA), au Sud-est par l’Express Mail Services (EMS) et enfin à l’Ouest par
SOTEL Tchad.

Elle a, comme zone de compétence, l’ensemble du territoire national où peuvent être installés
ses succursales, bureaux, agences ou dépôts. Elle compte, en tout, cinquante-deux (52)
bureaux, et trente-deux (32) points de contact. Telles sont la genèse et la situation géographique
de la société.

V. Structure organisationnelle de la STPE


1. Le Conseil d’Administration
a. Nomination et démission des administrateurs

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 4


Les administrateurs sont nommés par décret et choisis en fonction de leur notoriété, leur
compétence ou de leur intérêt dans le secteur postal et les activités financières.

Les membres du conseil d’administration sont nommés pour une durée de trois (3) ans
renouvelable. En cas de vacances par décès ou démission d’un administrateur, le Ministre de
tutelle procède, dans le délai de 15 jours, à son remplacement pour la durée du mandat restant
à courir.

b. Election
Le conseil d’administration élit en son sein, un président qui est ensuite confirmé par un décret.

Le mandat du président ne peut dépasser la durée de son mandat d’administrateur.

c. La rémunération des administrateurs


Les administrateurs reçoivent à titre de jetons de présence, une indemnité fixée par le conseil
d’administration. Cette indemnité ne peut être versée qu’aux membres du conseil qui ont
effectivement participé aux réunions. Elle est portée en charge d’exploitation.

d. Réunions du conseil d’administration


Le conseil d’administration se réunit aussi souvent que l’intérêt de la société l’exige et, au
moins, deux fois par exercice.

 En début d’exercice (et, au plus tard, à la fin du 3è mois) pour approuver les comptes de
l’exercice précédent et décider de l’affectation des résultats ;
 En fin d’exercice, pour examiner le rapport d’activités, approuver le programme
d’action et le budget de l’exercice suivant.
Le conseil d’administration est convoqué par son président au minimum quinze (15) jours
avant la date prévue pour la réunion. Le président établit l’ordre du jour.

Sur demande de la majorité des membres du conseil d’administration ou du Directeur


Général, le président est tenu de convoquer une réunion extraordinaire sur un ordre du jour
précis dans le délai maximum de quinze (15) jours après la réception de la requête.

Le conseil d’administration siège valablement si la moitié, au moins, de ses membres est


présente. Les décisions sont prises à la majorité simple pour les réunions ordinaires et à la
majorité des 2/3 pour les réunions extraordinaires. En cas de partage des voix, celle du
président est prépondérante.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 5


Un administrateur peut se faire représenter lors d’une réunion du conseil par un autre
administrateur. Chaque administrateur ne peut disposer que d’une procuration. Les
procurations sont données par écrit.

Si le quorum n’est pas atteint, le président est tenu de convoquer une nouvelle réunion sur
le même ordre du jour dans le délai maximum de sept (7) jours, les décisions prises seront
alors valables, quel que soit le nombre d’administrateurs présents.

Le Directeur Général assiste de plein droit à toutes les réunions du conseil d’administration.
Il a voix consultative. Il peut se faire assister d’un ou de plusieurs collaborations. Il assure
le secrétariat de séance le contrôleur financier assiste à toutes les réunions du conseil
d’administration à titre d’observateur.

Le Conseil d’Administration peut appeler en séance et à titre consultatif toute personne dont
la compétence n’est susceptible d’aider aux délibérations.

2. Délibérations du conseil d’administration


Les délibérations du conseil d’administration sont constatées par des procès-verbaux
inscrits sur un registre spécial. Ils sont signés par le président et le secrétaire de séance.

Les procès-verbaux des délibérations doivent obligatoirement mentionner :

 Les administrateurs présents ;


 L’ordre du jour des délibérations ;
 Le résumé des débats et des interventions ;
 Les résolutions prises avec l’indication nominative des votes « pour » où « contre ».
Le procès-verbal des délibérations signées par le président et le secrétaire de séance
accompagné de la copie de toutes les pièces qui ont servi de support aux délibérations, est
adressé à tous les membres du conseil d’administration et au Ministre de tutelle.

3. Attributions du Conseil d’Administration


Le Conseil d’Administration fixe son règlement intérieur
Le conseil d’administration est investi des pouvoirs les plus étendus pour agir au nom de la
société et faire ou autoriser tous les actes et opérations relatifs à son objet social dans le
cadre de la politique générale des postes arrêtée avec l’Etat, telle que contenue dans le
contrat plan ; il est notamment chargé :

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 6


 De décider des principaux services fournis par la société et de leur mode de
commercialisation ;
 De définir les programmes généraux d’étude, exploitation et d’investissements ;
 D’arrêter les principes de la politique tarifaire en conformité avec les orientations fixées
dans le contrat plan ;
 D’adapter le budget et de le transmettre pour approbation au Ministère de tutelle, un
mois au plus tard avant le début de l’exercice ;
 De fixer les indemnités, primes et avantages en nature accordés au directeur général, au
directeur général adjoint et aux directeurs ;
 D’examiner les rapports établis par le commissaire aux comptes ;
 De désigner le cabinet d’expertise comptable chargé d’audit externe ;
 D’approuver après examen du rapport d’audit externe, le rapport annuel d’activités et
les états financiers ;
 D’approuver la répartition du bénéfice de l’exercice écoulé, en s’assurant qu’il est
affecté en priorité au financement des investissements nécessaires au développement de
la société ;
 De donner quitus de sa gestion au Directeur Général ;
 De fixer les modalités de passation des marchés à conclure par la société ;
 De décider de la création ou de la dissolution des filiales de l’acquisition ou de la cession
des participations ;
 De recevoir communication des programmes, des budgets et des comptes annuels des
filiales ;
 D’autoriser les emprunts et d’accepter les subventions dons et legs ;
 D’autoriser le président et le directeur général à signer le contrat plan ;
 De nommer les directeurs sur proposition du directeur général ;
 D’approuver l’organisation interne de la société présentée par le directeur général ;
 D’approuver la convention collective du personnel de la société et de veiller, le cas
échéant, à sa conformité avec la convention collective applicable au secteur ;
 De proposer au Ministre de tutelle par un rapport motivé, toutes modifications aux
présents statuts qui lui paraissent utiles ou indispensables pour assurer le bon
fonctionnement et le développement de la société, notamment :
 L’extension ou la restriction de l’objet social ;
 La modification du capital

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 7


 La modification de la forme de la société.
4. La Direction Générale
La STPE est dirigée par un Directeur Général nommé par décret, parmi les hauts cadres de la
société sur proposition du Ministre de tutelle. Le Directeur Général est nommé pour une période
de quatre (04) ans renouvelable. Le Directeur Général assure la gestion quotidienne de la STPE
et dispose à cet effet des pouvoirs les plus étendus dans le respect des attributions du Conseil
d’Administration et des délégations des pouvoirs que le Conseil peut lui consentir. Il peut être
assisté d’un Directeur Général Adjoint. Le Directeur Général Adjoint est nommé dans les
mêmes conditions que le Directeur Général.

Les Directeurs techniques sont nommés par le Conseil d’Administration sur proposition du
Directeur Général.

Conformément à l’organigramme fonctionnel réel de la STPE au 31 mai 2010, la Direction


Générale est composée d’un Secrétariat, de six (6) services rattachés à la Direction Générale et
de deux (2) Directions de services qui sont :

 Une Direction Administrative et Financière (DAF) ;


 Une Direction de la Production (DP).
VI. Organigramme

DG

DAF SGIAI SDG SAJC SAGL SCM SI SEP DP

SC SBF SDAF SAPP EMS SDP SPF SCI STEA SGPTC CCM CVCR

SE SCD AG

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 8


Chapitre II : CADRE DU STAGE
Introduction
Ce chapitre décrit les différents services dans lesquels j’ai dus effectuer mon stage. Ainsi,
considérant le cadre du stage qui est la découverte de l’entreprise, il commence par la
présentation des différents services visités, des activités réalisées dans ceux-ci ainsi qu’une
observation et des suggestions afin d’aider ces services d’aller de l’avant.

I. Présentation des services visités


1. Service informatique(SI)
Sous l’autorité d’un Chef de Service qui est sous la supervision directe du Directeur Général,
le Service Informatique assume les missions et attributions suivantes :

 Participer à l’élaboration de la politique informatique et des Technologies de


l’Information et de la Communication (TIC) de la STPE ;
 Assister la Direction Générale dans le choix des systèmes informatiques ;
 Mettre en place un système réseau informatique à la STPE et en assurer son suivi pour
le développement des activités postales ;
 Assurer la maintenance des équipements informatiques de la société en collaboration
avec le Service des Affaires Générales et la Logistique ;
 Assurer une exploitation optimale et performante du progiciel SERSYFINANCE et de
son Serveur installé au CCP et en apporter des améliorations nécessaires suite au
développement des activités du CCP, en collaboration avec le concepteur dudit logiciel ;
 Gérer les supports techniques et la sécurité de l’ensemble des services et des moyens
informatiques en prenant part aux stratégies d’équipement, d’architecture et d’évolution
du réseau et garantissant une parfaite disponibilité et une sécurisation des ressources
partagées (données, messagerie, accès Internet et contrôle des domaines) ;
 Fournir l’assistance permanente en terme d’équipements (PC, imprimantes,
accessoires…), de formation sur les applications (bureautiques) utilisées à la STPE et
dans l’utilisation de l’outil informatique par le personnel, et développer ou mettre en
œuvre les logiciels applicatifs faisant intervenir des bases de données diverses ;
 Créer un site WEB de la STPE et procéder à la diffusion des informations par
l’intermédiaire du site WEB de la société ;

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 9


 Faire la maintenance (préventive et curative) et gérer le parc informatique en installant,
en configurant de nouveau matériel et définissant les besoins et la politique
d’acquisition, en collaboration avec le Service des Affaires Générales et la Logistique ;
 Assurer la gestion des systèmes d’exploitation (mises à jour des postes clients et
serveurs) ;
 Evaluer les besoins (en personnel, formation, autres moyens, etc.) nécessaires au bon
fonctionnement du SI ;
 Déterminer le budget de fonctionnement du service informatique et en assurer le suivi.
2. Express Mail Service (EMS)
EMS Tchad est un service de la STPE, qui est société appartenant à l’Etat du Tchad. Il est placé
sous l’autorité hiérarchique de la Direction de la production, du courrier. Ses objectifs sont
destinés à la capitale et sont distribués par l’agence, les envois peuvent être enlève à domicile
sur simple appel téléphonique au 22 52 11 15 et le faxe qui est le 22 52 11 26 tandis que ceux
destinés à l’extérieur du pays sont menés par la poste.

Le service est composé sur le plan organisationnel de :


 De la section d’exploitation ;
 De la section commercial et distribution ;
 L’agent de guichet ;

a. Section d’Exploitation
Sous l’autorité d’un Chef de Section qui est sous la responsabilité directe du Chef Service EME,
la Section d’Exploitation est chargée de :

 La création, la fermeture, la réception et l’ouverture des dépêches


 La saisie des événements(BàI) dans le système IPS LIGHT
 L’organisation de la collecte et de la distribution des envois chez les clients

b. Section Commerciale et Distribution


Sous l’autorité d’un Chef de Section qui est sous la responsabilité directe du Chef Service
EMS, la Section Commerciale et Distribution est chargée de :

 Mener les activités commerciales ;


 Assurer le traitement des réclamations par le système RUGBY SYSTEME ;
 La levée à domicile des envois des clients ;

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 10


 La distribution à domicile du courrier ;
 Assister le chef de section d’exploitation ;

c. L’Agent du Guichet
Sous l’autorité d’un Chef de Guichet qui est sous la responsabilité directe du Chef Service
EMS, l’Agent du Guichet est chargé de :

 L’accueil des clients ;


 La réception, la taxation et l’enregistrement des dépôts des clients au guichet
 La saisie de l’événement (A) dans le système IPS LIGHT

3. Recette Principale de N’Djamena (RP)


La Recette principale de N’Djamena a six (6) sections à savoir

 Affranchissement- Vente de timbres- Gros et détail- Dépôt en nombre ;


 Etablissement de 1412 ;
 Paiement des mandats ;
 Emission mandats télégraphiques ;
 Livraison des lettres et autres objets recommandés ;
 Le B.C.R.
 La Section Affranchissement s’occupe des affranchissements des lettres (ordinaires et
recommandées). Concernant les lettres que le prix de timbre-poste varie d’un régime à
un autre. Pour le régime intérieur, le tarif est de 150 FCFA et non peser (cas de lettre
ordinaire). Concernant les lettres de 1er échelon c’est 400 FCFA + 150 FCFA pour la
France, USA c’est 400 FCFA + 175 FCFA. Il y a des catégories de timbres de 100
FCFA – 150 FCFA – 50 FCFA et le montant des coupon-réponse est de 700 FCFA
comme prix de vente et le prix de 400 FCFA plus quelques timbres. Mais les échanges
de coupon-réponse sont en timbre et non en argent. Il y a la vente de timbre en gros et
en détail. Le dépôt en nombre est destiné pour les Sociétés et les Organismes avec un
bordereau mensuel transmis au receveur. Les Sociétés ou les Organismes déposent leurs
correspondances à la section affranchissement avec un bordereau et l’agent de guichet
oblitère avec la mention PP et le TAD et envoie au CTD pour la distribution aux boites
postales. Tandis que les lettres recommandées, l’agent remet le 517 à l’expéditeur, il
remplit, puis l’agent pèse la lettre et informe l’intéressé en payant le montant. L’agent
remet la 2ème partie avec l’étiquette R collée au 1er remis à l’expéditeur et le 2ème en

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 11


souche du recommandée est gardé en cas de réclamation que l’expéditeur doit se
justifier. Pour les lettres ordinaires que l’expéditeur paie les timbres postes et colle,
remet à l’agent, que l’agent met le TAD et le cachet. Ces lettres sont envoyées au CTD
pour la boite postale de N’Djaména et envoyer pour les provinces et de l’étranger. Mais
l’agent de l’affranchissement exécute des commandes ne fait pas de versement.
 La Section de l’établissement de 1412. L’agent reçoit le 704 et doit procéder au
décodage de la manière suivante :
 . Si le code est conforme, on établit le mandat télégraphique. En cas de non-
conformité, le mandat est rejeté et informer le bureau d’émission. Ayant établi le
mandat télégraphique de paiement, soumis au contrôle et visa du Receveur principal.
Après cela, enregistrer sur le 1425 et transmis au guichet de paiement.

 La Section de paiement. Dès que le bénéficiaire arrive, il doit avoir son avis d’arrivée.
L’agent doit prendre cet avis et le mandat télégraphique. Il décrit la pièce d’identité du
destinataire, en émargeant sur le mandat télégraphique puis met le TAD et faire une
croix à l’avis d’arrivée. Enfin, le faire payer. L’agent garde le mandat télégraphique
1412. A la fin de sa vacation que l’agent doit faire l’enregistrement aux registres
d’inscription de mandats payés et au 1427 et 1427 bis puis au 1103 ter sur le montant
reçu le matin. Enfin, faire la situation globale de la fin de la journée au Receveur.
 La Section Emission mandats télégraphiques : Aux guichets d’émission, ce sont les
agents qui accueillent les clients, remet aux clients le mandat télégraphique 1403 que le
client remplit et signe. L’agent doit faire savoir le montant de droit au client. L’agent
compte le montant avant de mettre dans son tiroir et lui remet le récépissé. Il enregistre
au registre d’enregistrement (JA1) avec le numéro d’ordre plus taxe intérieure et
internationale. L’agent doit transmettre les mandats au BCR pour les provinces. Enfin,
l’agent doit faire la situation globale de sa vacation au Receveur.
 La Section Livraison des lettres et autres objets recommandés : Ce service s’occupe
des lettres recommandées et les objets recommandés de la cabine de chargement puis
enregistrer au registre. L’agent prépare la convocation à l’attention des bénéficiaires qui
sera déposée au caveau et transmise au CTD à la boite postale. Le bénéficiaire doit se
présenter au guichet de livraison avec sa convocation. Il doit se munir de sa pièce
d’identité que l’agent décrit et le faire signer sur le registre. Puis lui remet sa lettre. Bref,
il y a un délai de 15 jours pour le retrait. Dépassé ce délai, le courrier sera renvoyé à
l’expéditeur. Il y a aussi le cas de l’adresse incomplète, fausse, non réclamée ou décédés.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 12


 La Section de BCR : L’agent reçoit les mandats télégraphiques des provinces par la
radio. L’agent relève sur le 704 pour les provinces puis dans la boite. Celui de
N’Djaména sera enregistré sur l’inscription des mandats payés. Après cela,
l’enregistrement au procès-verbal de réception et envoyer au registre d’inscription des
mandats payés. Le 704 est envoyé à l’établissement de 1412.
II. Activités réalisées
 Installation des pilotes (clavier et souris) dans une machine de dernière génération Core
i7;
 Installation des systèmes d’exploitations (Windows 7 et Windows10) dans quatre
machines de marque HP ;
 Configuration d’un routeur Cisco TP-Link ;
 Ajout d’un utilisateur dans un domaine (stpe est le nom du domaine de la STPE) ;
 Installation des anti-virus (Kaspersky) ;
 Donner une connexion filaire à un utilisateur.
III. Observation et Suggestions
Etant donné que les difficultés ne manquent pas dans l’accomplissement d’une tâche, il est donc
important pour moi de préciser les difficultés rencontrées que je considère ici comme une
observation et de proposer quelques suggestions.

1. Observations

Observation au niveau de l’ENASTIC


 Stage non organisé, donc pas de suivi ;
 Retard dans l’octroi de la structure d’accueil ;
 Délai de stage non respecté.

Observation au niveau de la STPE


 Manque des outils informatiques dans la plupart des services ;
 Tarif d’envoi trop élevé dans le service EMS ;
 Manque de politique de marketing ;
 Pas de supervision du réseau mis en place ;

2. Suggestions

Considérants ces difficultés, nous suggérons :


A l’ENASTIC :

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 13


 Planifier le stage des étudiants d’une manière organisationnelle, afin d’éviter tout
retard ;
 Faire une suivie du stage par au moins un enseignant de l’ENASTIC afin de permettre
aux étudiants de rédiger un rapport cohérant de leur stage ;
 S’assurer du respect de la période du stage car cela représente 15 de crédits du quatrième
semestre du cycle complétant les TPE ;

A la STPE :
 Outiller ou renforcer les différents services des outils informatiques afin de faciliter les
traitements ;
 Revoir les tarifs d’envoi pour mieux retenir les clients ;
 Adopter une bonne politique de marketing pour conquérir un bon nombre des clients ;
 Superviser le réseau mis en place pour connaître le fonctionnement normaux et
anormaux des outils informatiques et avoir une main mise sur le réseau pour éviter toute
intrusion.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 14


Conclusion
Le stage effectué dans l’enceinte de la STPE détermine la fin de formation du cycle DTS en
informatique.
En effet, cela m’a non seulement permis d’acquérir des connaissances pratiques dans ce
domaine si précieux, mais aussi de découvrir le fonctionnement d’une entreprise en générale et
le milieu professionnel en particulier.
J’ai donc effectué quelques activités telles que configurer un routeur Cisco TP-Link, installer
des Systèmes d’exploitations et des anti-virus, donner une connexion filaire à un utilisateur,
ajouter des utilisateurs à un domaine, etc.

Rapport de stage de fin de cycle BAYATA BOURKOU Elie Page 15

Vous aimerez peut-être aussi