Vous êtes sur la page 1sur 22

ISCAE Diplôme National d’Expertise Comptable

Rapport de stage

Techniques d’analyse et de révision des comptes


d’immobilisations autres que financières

MAÎTRE DE STAGE CONTRÔLEUR DE STAGE


MOSTAFA FRAIHA

TRAVAIL EFFECTUÉ PAR


EL OUATIK MOHAMED
DIPLOME NATIONAL D’EXPERTISE COMPTABLE

RAPPORT SEMESTRIEL DU CONTROLE DE STAGE

Période : DU AU .

Stagiaire : EL OUATIK MOHAMED.

Maître de stage : MOSTAFA FRAIHA

Contrôle de stage :

I – IDENTITE DU STAGIAIRE

Nom : El Ouatik.

Prénom : Mohamed.

Date de naissance : 29 août 1973.

Adresse : Hy Hind 48-50, rue 3, Ain Chock Casablanca.

Situation de famille : Marié.

Diplôme : ISCAE.
II – DEROULEMENT DU STAGE

- Date d’inscription à l’ISCAE : Septembre 1999

- Date du démarrage effectif du stage : Premier octobre 1999

- Avez-vous rencontré des difficultés Non


pour trouver un maître de stage ? :

- Avez-vous changé de maître de stage ?: Non


Si oui, pour quelles raisons ? :

- Avez-vous rencontré des difficultés


pour suivre les cours à l’ISCAE ? : Non
Si oui, de quel ordre ? :

- Avez-vous rencontré des difficultés


pour effectuer les travaux qui vous ont
été confiés par votre maître de stage ? : Non
Si oui, de quel ordre ? :

- Vos remarques et observations


concernant le déroulement de votre
stage durant le semestre : J’ai pu bénéficier d’une grande
abondance d’expériences et de
documentation au sein du cabinet
KPMG.
IV – OBJET DE L’ETUDE TRAITEE

Techniques d’analyse et de révision des comptes d’immobilisations autres que financières

V – APPRECIATION DU MAITRE DE STAGE :


…………………………………………………………………………………………………………..

………….………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………….

VI – APPRECIATION DU CONTROLEUR DE STAGE :


…………………………………………………………………………………………………………...

…………………………………………………………………………………………………………..

…………………………………………………………………………………………………………...

…………………………………………………………………………………………………………..

…………………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………
III – TRAVAUX EFFECTUES :

Nature des travaux Nature des dossiers Nombre d’heures

1. Pratique de la tenue comptable, Diverses sociétés et entreprises 300 h


de l’assistance et de la supervision industrielles, commerciales et
comptable. de services.

2. Préparation et établissement des Diverses sociétés et entreprises 60 h


déclarations fiscales et sociales. industrielles, commerciales et
de services.

3. Conseil et représentation fiscale, Divers dossiers de recours 80 h


dans le cadre de contentieux et de fiscaux.
recours fiscaux.

4. Pratique de la révision des Divers dossiers de supervision 100 h


comptes. comptable.

5. Pratique du droit des affaires. Participation à la constitution 20 h


de dossiers juridiques.

6. Formation. Préparation d’un séminaire 20 h


externe de nature comptable.

Signature du stagiaire :
Sommaire

1 Techniques d’analyse et de révision des comptes


d’immobilisations autres que financières
1.1 Comptes concernés
1.2 Objectifs des travaux de révision à entreprendre
1.3 travaux de révision à entreprendre
1.3.1 Travaux préalables à entreprendre par les services comptable
1.3.2 Travaux de révision à effectuer

2 Révision des immobilisations corporelles de Cafen


2.1 Principes et méthodes comptables
1.1 Travaux effectués
2.2 Constatations
2.2.1 Terrains et constructions
2.3 Autres informations demandées par Un acquéreur éventuel
2.3.1 Evolution des acquisitions des Immobilisations Corporelles au titre de
la période allant de 1995 à 1999
2.3.2 Les prévisions d'investissements pour la période 2000 - 2004: (En
KDH)
2.3.3 Etat de la flotte de la société
2.3.4 Etat des immobilisations acquises par crédit bail :
2.3.5 Etat du parc automobile appartenant à Cafen et utilisé par La C.I.C :
2.3.6 Autres:
2.3.7 Informations en suspens :
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

Introduction

De nos jours, de plus en plus d’entreprises disposant de leur propre département


comptable recourent aux services d’un superviseur comptable ou d’un réviseur selon le
cas d’espèce. Ces entreprises qui sont le plus souvent des sociétés moyennes à petite
structure administrative et comptable préfèrent que leur comptabilité soit validé et revue
par un professionnel en l’occurrence l’Expert Comptable.

La supervision ou la révision comptable sont des notions similaires mais différentes. En


effet, si la première se veut, avant tout, une prestation d’assistance, de suivi et de
conseil, la seconde se distingue par ses critères de contrôle et de revue.

Lorsque nous avons commencé notre stage, nous avons compris que seule une
démarche raisonnée basée sur une documentation et une réflexion professionnelle
pouvait garantir la qualité de nos prestations. Dans cet ordre d’idée et ayant, entre
autres, la charge de supervision comptable de quelques sociétés, nous avons entrepris la
réalisation d’un programme d’aide à la supervision et au suivi comptable détaillé par
rubrique comptable.

Dans ce contexte, nous présenterons dans le cadre du présent rapport et en première


partie, les contrôle de base en matière comptable en général pour les immobilisations
autres que financières et en seconde partie le cas de la révision des immobilisations
corporelles de la société Cafen.

6
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

1 Techniques d’analyse et de révision des comptes


d’immobilisations autres que financières

1.1 Comptes concernés

Etat de synthèse
CPC Bilan Etat des engagements

Comptes concernés Produits Charges Actif Passif Reçus Donnés

 Immobilisation en non-valeur X

 Immobilisations corporelles et incorporelles X

 Immobilisations en cours X

 TVA à récupérer X

 Fournisseurs immobilisations X

 Travaux faits par l’entreprise pour elle-même X

 Dotations aux amortissements et aux X


provisions

 Valeur nette des immobilisations cédées X

 Produits de cession des immobilisations X

 Redevances leasing non échues X

 Commandes d’immobilisations X

7
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

2 Principaux risques relatifs aux comptes d’immobilisations


 Erreur d’évaluation du coût d’entrée.
 Immobilisations portées à l’actif, mais inexistantes.
 Immobilisations portées à l’actif, mais n’appartenant pas à l’entreprise.
 Immobilisations de charges d’exploitation.
 Calcul incorrect de dépréciation.

1.2 Objectifs des travaux de révision à entreprendre

Veiller à ce que les montants inscrits aux postes d’immobilisations reflètent


l’intégralité :
 des biens dont l’entreprise est propriétaire,
 des coûts encourus pour leur acquisition ou leur création,
 veillez à ce que les amortissements soient calculés conformément aux principes
comptables généralement admis, appliqués de façon constante.

1.3 travaux de révision à entreprendre

1.3.1 Travaux préalables à entreprendre par les services comptable

Documents d’analyse et dossiers de base à préparer :


 Tableau des mouvements d’immobilisations.
 Dossiers d’immobilisations comportant par compte d’immobilisation une copie
des pièces de base justifiant l’acquisition, la production, la cession ou la mise
hors d’usage.
 Etat des immobilisations en cours avec indication de la date d’achèvement ou de
mise en service par les services techniques.
 Tableau des amortissements.
 Inventaire physique des immobilisations.

8
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

1.3.2 Travaux de révision à effectuer

Tests d’existence :
 Rapprocher le fichier et les comptes d’immobilisations.
 Rapprocher le fichier d’immobilisations de l’état d’inventaire physique dans le
cas où l’entreprise en a établi un.
 Se faire expliquer les écarts éventuels et établir une décision à faire signer par la
Direction avant de procéder à toute régularisation.

Tests de validité

Acquisitions
 Veiller à ce que toutes les acquisitions d’immobilisations soient appuyées au
niveau du dossier de base par des pièces justificatives (titres de propriété,
factures, décomptes …).
 S’assurer que la TVA n’a pas été récupérée indûment sur des biens exclus du
droit à déduction.
 S’assurer que cette récupération a été effectuée sur la base du prorata de
déduction.
 En cas de production d’immobilisations par l’entreprise pour elle-même, vérifier
que les coûts retenus par les services techniques sont corrects.
 Passer en revue les comptes de charges d’entretien et s’assurer que celles-ci ne
revêtent par le caractère d’immobilisations.
 En cas d’acquisitions de biens immobiliers, vérifier l’éclatement des valeurs
entre terrains et constructions.
 Veiller à ce que les immobilisations produites par l’entreprise ont été imposées à
la TVA et qu’elles sont comptabilisées en produits.

Cessions
 Vérifier que la valeur brute et les amortissements ont été sortis des comptes et du
fichier.
 Vérifier que la cession a été correctement comptabilisée.
 Vérifier le reversement le cas échéant de la TVA en cas de cession avant
expiration du délai de 5 ans.

9
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

Amortissements
 S’assurer que les taux utilisés pour l’amortissement sont appropriés, compte tenu
de la durée de vie probable des actifs.
 Vérifier que la charge d’amortissement a été correctement calculée et enregistrée
et notamment :
- l’application du prorata temporis sur les acquisitions et cessions de
l’exercice ;
- la concordance entre le montant passé en charge et les mouvements du
bilan ;
- les amortissements cumulés sont équivalents aux totaux cumulés au
début de l’exercice augmentés des dotations de l’exercice, et diminués des
amortissements correspondant aux actifs vendus ou mis au rebut ;
- le respect des règles fiscales en matière de comptabilisation
d’amortissement minimum ;
 Vérifier la constance des taux d’amortissement et des méthodes de calcul ;

Soldes de fin d’exercice

Vérifier, par rapprochement avec l’état des immobilisations achevées transmis par les
services techniques, que les compte d’immobilisations en cours ne comportent que les
opérations relatives à des immobilisations non encore terminées.

10
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

2 Révision des immobilisations corporelles de Cafen

En dh

Montants bruts Acquisitions Virements Cessions Virements Montants Amortissemen Montants


au 31.12.98 bruts au ts cumulés au net au
31.12.99 31.12.99 31.12.99

Immobilisations corporelles 80 202 171 5 169 122 +797 981 -416 177 -797 981 84 954 817 31 617 422 44 562 647

Terrains 10 972 005 - - - 10 972 005 - 10 972 005

Constructions 31 479 625 1 757 795 +797 981 - 34 035 102 11 982 831 22 052 271

Installations techniques matériel et outillage 14 655 167 897 239 - - 15 552 406 7 052 201 8 500 205

Matériel de transport 8 573 536 1 979 802 - -416 177 10 137 161 7 098 995 3 038 166

Mobilier, matériel de bureau et aménagements 7 660 507 534 286 - - 8 194 793 5 483 395

Autres immobilisations corporelles (Ecart de dissolution) 6 063 350 6 063 350 - -

Immobilisations corporelles en cours 797 981 -797 981 0 -

Immobilisations corporelles 80 202 171 5 169 122 +797 981 -416 177 -797 981 84 954 817 31 617 422 44 562 647

11
2.1 Principes et méthodes comptables

Ces immobilisations sont enregistrées à leurs coûts d'acquisition; les taux d'amortissements
appliqués au 31 décembre 1999 sont les suivants:

Rubrique Mode Taux

- Constructions Linéaire 5%

- Agenc. et Amén. des Const. Linéaire et dégressif 10% et 30%

- Matériel et Outillage Linéaire et dégressif 10 %et 30%

- Matériel de transport Linéaire et dégressif 20% et 40%

- Matériel et mobilier de bureau Linéaire et dégressif 10 %et 30%

Il faut signaler que l'amortissement dégressif a été appliqué uniquement pour les
immobilisations acquises à partir du 1 janvier 1999.

1.1 Travaux effectués

 Vérifier les principes comptables, s'assurer de la permanence des méthodes et de


l'adéquation avec les normes comptables applicables dans le cadre de notre audit.

 Établir une ventilation mettant en évidence la nature des immobilisations corporelles.

 Se procurer un état des mouvements de l'exercice et le recouper avec le bilan.

Acquisitions

 Rapprocher les acquisitions des pièces justificatives. Vérifier les dates, quantités, prix,
désignations, imputations comptables, et l'utilisation faite par l'entreprise de ces
immobilisations.

 Vérifier par sondage les opérations d'acquisitions et de cessions de fin d'exercice;


rapprocher avec les pièces justificatives (bons de livraison, bons de réception, bons de
commande, factures...).

 S'assurer que le coût d'acquisition des immobilisations inscrites à l'actif n'inclut pas

13
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

certains frais non représentatifs d'une valeur vénale ( droits de mutation, honoraires ou
commissions ).

 Faire une revue de certains comptes de charges (réparations, etc...) et s'assurer qu'il n'y a
pas lieu d'immobiliser certains frais.

 Sur la base d'un sondage, vérifier l'existence, l'état et l'utilisation des immobilisations.

Cessions

 Vérifier les principales cessions de l'exercice avec les documents justificatifs (facture,
autorisation, encaissement du prix…)

 S'assurer que les plus ou moins values dégagées sont correctement comptabilisées.

 Vérifier le reversement éventuel de la TVA.

Amortissements

 Vérifier si la base d'évaluation et les taux utilisés pour l'amortissement sont appropriés,
compte tenu des durées de vie probables.

 Vérifier que les taux utilisés sont les mêmes que ceux de l'exercice précédent. Sinon
évaluer l'impact du changement des taux sur le résultat.

 Vérifier que la charge d'amortissement de l'exercice a été correctement calculée et


enregistrée. Vérifier notamment :

- L'application du prorata temporis sur les acquisitions et cessions de l'exercice,

- La dotation sur les exercices antérieurs,

- La concordance entre le montant passé en charge et les amortissements portés au


bilan.

Autres

 S'assurer qu'aucun événement n'est susceptible d'altérer la valeur d'inventaire des


immobilisations.

 Vérifier que les actifs immobilisés sont correctement protégés et assurés. Examiner les
polices d'assurance.

Travaux spécifiques et informations demandées par un acquéreur éventuel

14
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

 Récupérer les prévisions d’investissement pour les cinq prochaines années.

 Faire un examen de l’évolution des acquisitions des immobilisations durant les cinq
dernières années.

 Vérifier l’affectation du matériel du transport par nature de prestation (distribution,


production, administrative …etc)

 Faire un dispatching des Immobilisations acquises en crédit bail par nature de prestation
(distribution, production, administrative ….etc ).

2.2 Constatations

2.2.1 Terrains et constructions


Le détail de ces rubriques est présenté ci-après par site :

Sites Date d'achat Terrain Constructions

- Casablanca 5 645 098 21 191 998

- Rabat 1 185 800 855 306

- Kenitra 552 840 1 456 242

- Fès 1 653 300 683 218

- Mèknes 148 900 1 276 088

- Tanger 900 000 1 872 543

- Oujda 179 427 2 198 508

- Marrakech 406 714 1 236 758

- Agadir 299 925 2 264 440

TOTAL 10 972 005 34 035 102

La situation juridique de certains terrains appelle les remarques suivantes:

Les fonds de dossier (contrat d'achat et titre foncier ) des terrains cités ci après ne nous ont
pas été présentés:

Terrain Date d'achat Valeur en N° Titre Foncier Supérficie


kdh

15
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

Terrain Casa 3 990 39142/C 7337 m2

Terrain Fès 1 071 38983/07 3565 m2

Terrain Marrakech 407 - 1109 m2

Les formalités d'enregistrement du terrain sis à Meknès (titre n°486/05 d'une superficie de
1484 m2 ne sont pas encore accomplies.

En 1992, la société avait versé une avance de 165 600 Dh pour l'acquisition d'un terrain à
kénitra, la société avait demandé en 1995 à la commune urbaine d'annuler cette opération et
de lui restituer les fonds avancés. A la date de notre intervention cette opération n'est pas
encore régularisée et n'a fait l'objet d'aucune provision.

Notons toutefois que le montant de ladite avance aurait du être reclassé en immobilisation
en cours.

Certains terrains, figurant actuellement dans le bilan de la société, étaient la propriété de


Monsieur Beda par l’intermédiaire de sociétés civiles immobilières qu’il avait crée en 1987
et antérieurement.

En 1998, Monsieur Beda a profité des dispositions de la loi de finance 1988 et a procédé à :

 La dissolution des sociétés immobilières.

 L’apport desdits terrains à Cafen.

La différence entre la valeur historique des terrains et leurs valeurs d’apport a été
enregistrée par la société, conformément aux dispositions de la loi de finances 1988, dans
un compte de la rubrique « autres immobilisations corporelles » intitulé écart de dissolution.
Le compte "écart de dissolution est destiné à être régularisé soit lors du retrait du bien
considéré de l'actif de l'attributaire soit lors de sa cession.

Le tableau ci récapitulé la valeur historique, la valeur d’apport et l’écart de dissolution


concernant les terrains apportés par Monsieur Beda :

Analyse des écarts de dissolution par Terrain

Terrain Lieu Coût Valeur inscrite Valeur ecart


historique du dans le poste de dissolution
terrain (**) terrain
Monners Casablanca 714 400 151 800 562 600

16
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

Ghari Casablanca 763 104 152 004 611 100


Lan Casablanca 766 627 325 277 441 350
Pirasols Casablanca 1 748 291 332 091 1 416 200
Ikam Casablanca 3 117 366 432 966 2 684 400
Konos Marrakech 538 460 190 760 347 700
7 648 248 1 584 898 6 063 350

(**) : Les documents relatifs à cette opération ne nous ont pas encore été présentés.

2.2.1.1 Autres immobilisations corporelles


Le critère de la distinction entre immobilisations et charges n’est pas respecté ainsi nous
avons remarqué que certains frais d’entretien et réparation de l’usine ont été comptabilisés
en charges alors qu'ils auraient dû être immobilisés. Exemple :

 Facture 211 du 24/06/99 fournisseur IA relative, à l'acquisition de divers pièces


mécaniques( doseurs volumétrique; Tableau électrique indépendant ;Groupe Ebarrage,
etc ) pour un montant de 807 199 dh, droits de douane pour 88 338 dh, assurances pour 3
290 dh, ODEP pour 3 368 dh, transit,4 143 dh.

 Note d'honoraire d'architecture concernant la construction d'une unité de stockage à


kénitra pour 30 195 dh.

 Facture 90004 PRO pour un montant de 102 642 dh frais compris.

 Facture Buch pour 29 981 dh frais compris.

 Facture 1450 Neotec pour 47 034 dh.

D'où les régularisations suivantes :

Facture valeur brute amortissements

F211 IA 906 338 13 595

F90004 PRO 102 642 25 660

F1450Neotec 47 034 1 176

F2161BUCH 29 981 5 247

Total 1 085 995 45 678

17
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

Tableau des excédents des amortissements dégressifs sur les amortissements


linéaires
Acquisitions Amortissement Amortissement linéaire excédent
dégressif
Mobilier matériel de bureau 66 093,95 21 733,47 44 360,48
févr-99 10 695,08 3 565,03 7 130,05
mars-99 23 718,53 7 906,17 15 812,36
Avr-99 7 353,50 2 452,50 4 901,00
mai-99 1 912,00 637,33 1 274,67
juin-99 2 154,00 418,83 1 735,17
juin-99 3 654,00 1 218,00 2 436,00
août-99 7 484,34 2 494,78 4 989,56
sept-99 3 602,50 1 200,83 2 401,67
déc-99 5 520,00 1 840,00 3 680,00
Matériel de transport 37 991,15 20 349,47 17 641,68
mai-99 17 333,33 10 833,33 6 500,00
juin-99 2 216,67 295,57 1 921,10
Oct-99 18 141,15 9 070,57 9 070,58
déc-99 300,00 150,00 150,00
Ag et aménagements de 27 664,80 9 221,60 18 443,20
constructions
févr-99 21 192,69 7 064,23 14 128,46
Avr-99 5 159,61 1 719,87 3 439,74

18
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

juin-99 1 312,50 437,50 875,00


Matériel et outillage 93 867,02 28 231,92 65 635,10
mars-99 950,00 237,50 712,50
déc-99 3 501,53 1 167,18 2 334,35
mars-99 24 218,30 7 266,17 16 952,13
août-99 24 218,30 7 266,17 16 952,13
oct-99 4 137,09 1 241,25 2 895,84
oct-99 36 841,80 11 053,65 25 788,15
187 625,77 59 186,99 128 438,78
Cafen a calculé l’amortissement dégressif sur les acquisitions de l’exercice 1999. Le surplus
de l’amortissement dégressif sur l’amortissement linéaire (128.439 Dh) n’a pas été reclassé
au passif dans la rubrique « provisions pour amortissements dérogatoires ».

2.3 Autres informations demandées par Un acquéreur éventuel


Cafen ne procède pas à l’inventaire physique des immobilisations et ne tient pas un fichier
des immobilisations.

2.3.1 Evolution des acquisitions des Immobilisations Corporelles au titre de la


période allant de 1995 à 1999
(en dh)
Rubrique/Années Solde au 1999 1998 1997 1996 1995 Solde au

31.12.99 01.01.95

Agenc.et Aménag.des Constructions 34.035.102 107 496 0 243 789 133 341 0 23 636 807

Install.Techni.Mat.et Outillage 15 552 406 897 239 7 126 222 682 289 1 142 250 159 641 5 537 918

Matériel deTransport 10 137 161 1 979 802 674 707 898 897 1 605 007 3 059 728 4 418 296

Mobilier Matériel Bureau 8 194 793 148 437 124 223 96 822 64 632 208 212 5 329 410

Autres.immobilisations corporelles 6 063 350 0 0 0 0 0 6 063 350


(Ecart de dissolution)

TOTAL ACQUISITIONS 73 982 812 3 452 371 8 088 422 2 658 653 3 127 606 4 191 401 44 985 781

Les principales acquisitions des immobilisations ont été réalisées en 1998 et ont concerné
essentiellement l’acquisition d’une conditionneuse et divers installations pour 6000 KDH
environ.

19
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

2.3.2 Les prévisions d'investissements pour la période 2000 - 2004: (En KDH)

Plan d'Investissement au titre de la période 2000 à 2004:

Rubrique/Années 2000 2001 2002 2003 2004


Constructions 200 210 221 232 243

Installations 700 735 772 810 851

Matériel et outillage 3 500 3 675 1 000 1 050 1 102

Matériel de transport 2 000 2 100 2 205 2 315 2 431

Mobilier 400 420 441 463 486

Mobilier de Bureau 1 000 1 050 1 103 1 158 1 216

Total Investissements 7 800 8 190 5 742 6 028 6 329

20
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

2.3.3 Etat de la flotte de la société


Caractéristiques de la flotte de Cafen.
VOITURES TOURISME Véhicules UTILITAIRES CAMIONNETTES TOT/DEPOT
LIEUX
NOMBRE AGE MOY NOMBRE AGE MOY NOMBRE AGE MOY

DEPOT MARRAKECH - - 3 1,3 3 3,6 6


DEPOT AGADIR - - 5 4,8 2 4 7
DEPOT FES 1 2 4 4,25 3 5,6 8
SIEGE CASA 9 3,3 2 11 - - 11
DEPOT MEKNES - - 4 7 4 7,5 8
DEPOT RABAT 1 8 5 5,8 8 8,37 14
DEPOT KENITRA 3 5 4 8,25 7
DEPOT TANGER 1 3 3 5 3 6 7
DEPOT OUJDA 1 2 2 4,5 5 4,4 8
DEPOT CASA 1 3 15 6,3 15 7 31
GARAGE 1 12 1 10 6 9 8
LIVREURS - - - - 4 9,5 4
SOUKIERS - - - - 2 11,5 2
TOTAL/TYPE VEHICULE 15 3,98 47 5,7 59 7,2 121

21
Rapport de stage
Optimisation de l’emploi des techniques comptablesCycle d’Expertise Comptable ISCAE
Cas des immobilisations autres que financières

2.3.4 Etat des immobilisations acquises par crédit bail :


Les redevances des immobilisations acquises par Cafen ont été payées totalement au 31
décembre 1995.la société n’a contracté de nouvelles acquisitions qu’en 1998 .

Il faut noter que parmi les immobilisations acquises en crédit bail, nous avons remarqué
essentiellement l’existence d’une voiture de tourisme utilisée par le directeur général (Dai.
X3004 pour un montant de 1 172 035 dh ).

2.3.5 Etat du parc automobile appartenant à Cafen et utilisé par La C.I.C :


Voitures TOURISME Véhicules utilitaires Camionnettes
Nombre Age Moyen Nombre Age Moyen Nombre Age Moyen
Dépôt Agadir - - 1 1 - -
Dépôt Rabat - - - - 1 10,00
Dépôt Casa - - - - 4 6,25
Livreurs - - - - 2 11,50
Siege casa 2 7,5 - - - -
Total/Type Véhicule 2 7,5 1 1 7 8,30

2.3.6 Autres:
Le pourcentage de la dépréciation des immobilisations au 31 décembre 1999 est de 60%
(total des amort./valeur brute totale des Immob.).

2.3.7 Informations en suspens :


- Estimation de la valeur d’utilisation des immobilisations ( travaux non encore
commandés par un acquéreur éventuel).

22

Vous aimerez peut-être aussi