Vous êtes sur la page 1sur 41

 

 
OFPPT  

LAFARGE CIMENT -USINE DE MEKNES

RAPPORT 
DE STAGE
Zizo_feurs@hotmail.com
28/03/2013

 Effectué par : Mouna BOUROUMI 


 Encadrée par : Nourddine ASSID (Responsable achat

!ili"re : #echnicien Spécialisé En $estion Des Entreprises


 Année : %&''%&')
  IS#A$ Bab#I*IMI 
 

 
O!++#

Tabl
edemat
ières

I
NTRODUCTI
ON..................................................................................................................................................4
 PRÉSENTATI
ONDELAFARGE......................................................................................................................5
CHAPI
TREI 
:LAFARGE
GE GR
GROUPE................................................................................................................6
1-HISTORIQUE  DU  GROUPE  : ............................................................................................................................6
2-ORGANNI ON .............................................................................................................................................7
I
S ATION  :
3-PRODUCTI ON :...............................................................................................................................................7
CHAPI
TRE I
I :LAFARGE MAROC.................................................................................................................8
1-BREF HISTORIQUE :.......................................................................................................................................8
2-APERÇU SUR LE SECTEUR  CI MENTI ER  A U  M
 
 A AROC  :................................................................................10
3-DÉVELOPPEMENT  ET CROI SSANCE  DU  SECTEUR  :...................................................................................12
4-LEADER  DE 
DE ON 
SON DOMA
DO MAI NE  D
 A ’CTI VI TÉ  :..................................................................................................13
CHAPI
TRE I
II 
:LAFARGECI
MENTUSI
NE DE MEKNÈS 
:................................................................14

1-LES 
GRANDES DATES QUI
SQU  
MARQUENT  LA V I E  DE 
DE L’ USI NE  DE  MEKNÈS  : ..............................................14
2-ORGANIGRAMME  DE 
L’ NE 
USI ...................................................................................................................16
:
3-PROCESSUS 
DE FABRI ON 
CATI DU  CI MENT  :..............................................................................................17
SERVI
CESVI
SITÉS& 
 TACHESEFFECTUÉES.....................................................................................22

CHAPI
TREI 
:SERVI
CESVI
SITÉS 
:..........................................................................................................23

1-
SERVI E 
 A
CE ACHATS :.......................................................................................................................................23
3-
SERVICE
E CO MPTABI
OMP LI TÉ  : ............................................................................................................................30
4-
SERVICE
E M
 
 AAGASIN : .....................................................................................................................................33
5-
SERVICE
E ENVIRON
ONNNEMENT  : .......................................................................................................................33
CHAPI
TRE I
I :TACHES
ESEFFECTUÉES
S :
.................................................................................................35

1-
AU  N 
SEI DU 
SERVI
CE  CHAT 
 A :....................................................................................................................35
CONCLUSI
ON.....................................................................................................................................................36

2
 

 
O!++#

Remerci
ement
s

Je voudrais exprimer mes remerciements les plus chaleureux et ma


gratitude la plus profonde  Mr, Moha--ed BOU.ADDOU ! chef du service
"chat pour sa gentillesse et sa grande s#mpathie.

Je tiens $galement  adresser tous mes remerciements les plus sinc%res 


 M, Brahi- E/ !E*A*I ! assistant acheteur ainsi &u'  M, Is-ail E/
 .A!IANE0 agent acheteur! &ui m'ont accord$ leur plus grande attention et leur 
 plus grand aide et soutien.

(es vifs remerciements  tout le personnel de  /A!AR$E Usine de


 Me1n"s  pour son accueil! sa disponi)ilit$! sa compr$hension ainsi &ue sa
colla)oration.

3
 

 
O!++#

I
ntroducti
on

  *'est claire &ue cha&ue formation ac&uise est un gain


important! mais pour &u'elle puisse +tre suffisante! elle doit +tre prati&u$e 
travers un stage effectu$ &ui peut con,uguer notre savoir et notre capacit$ de
r$pondre aux exigences actuelles et aux attentes de l'environnement $conomi&ue
et social! ainsi de mettre en prati&ue nos connaissance ac&uise durant notre
formation.

-ans cette perspective! ,'ai effectu$ un stage d'un mois au sein


de "/" (en%s pour le &uel ,e me suis fix$e comme o),ectifs 

 'int$grer au sein de l'environnement $conomi&ue.


 -$couvrir le monde de travail.
 "c&u$rir une exp$rience professionnelle.
 nrichir ma formation.
 "voir une id$e sur l'organisation de "/" usine de
(en%s.
 
e pr$sent rapport est une tentative de description des diff$rents
services et travaux &ue ,'ai visit$s et effectu$s durant mon stage 
"/"! apr%s avoir donn$ une vision g$n$rale sur le leader du ciment au
(aroc.

4
 

 
O!++#

 Présent
ati
on
De
LAFARGE

5
 

 
O!++#

Chapi
treI
 :Laf
argegroupe

1-
Hist
ori
quedugroupe
 :

-epuis sa naissance en 1833! "/" conserve ,us&u' au,ourd'hui un certain


nom)re de traits de caract%res  savoir  audace! innovation! expansion
• '2))'3'4 : naissance de /A!AR$E :
  n 1833 reprise de l'activit$ familiale ac&uise aupr%s de la seigneurie "/" site
r$put$ depuis des g$n$rations pour la &ualit$ de sa pierre  chaux se lance dans l'exploitation
du gisement de pierre calcaire.
n 1864! l'entreprise connat son premier chantier phare international  11000tonnes de
chaux sont livr$es pour le canal de ue.
'ann$e 1887 mar&ue le fondement de son premier la)oratoire central avec le&uel
colla)orent des scientifi&ues de renom  le la)oratoire de 9eil.
n 1:08! le a)oratoire central d$pose un )revet sur le *iment /ondu! o)tenu par 
fusion de calcaire et de )auxite. *e liant alumineux forge sa r$putation comme ciment 
durcissement rapide! r$sistant aux hautes temp$ratures et  la corrosion.
Jus&u'en 1:14! ,ouant la carte de la concentration horiontale! la soci$t$ des *haux et
des *iments de "/" du 9eil se lance dans le rachat et de ciment aux &uatre coins de
l'"llemagne.

• '3'4'355 /e 6o7t de la croissance


'implantation  l'$tranger d$)ute avec l'ouverture vers les march$s d'"fri&ue du
 ;ord. -$, pr$sent en "lg$rie depuis 1866! "/" # devient le premier producteur du
ciment portland et s'installe au (aroc et en 9unisie. "/" poursuit ses ac&uisitions
en m$tropole et avec un &uart du march$ national! il apparat comme le premier cimentier 
de l'<exagone.
n 1:26! "/" ouvre sa premi%re usine de *iment /ondu au "llemagne.
-$s 1:3:! "/" devient le premier cimentier fran=ais.
-$s 1:45! l'arriv$e d'"lfred /ran=ois! le plan (arshall et les )esoin de la
reconstruction donnent  "/" un nouvel souffle  en 10 ans! la production dou)l$e.

" partir du milieu des ann$es cin&uante s'ouvre une nouvelle page de l'histoire du
roupe "/"! celle d'une vocation internationale affirm$e. n &uel&ues ann$es!
"/" va passer du stade de grand producteur national! au rang de num$ro un
mondial des mat$riaux de construction
6
 

 
O!++#

• '355'32' !usion0 ac8uisitions0 i-plantations


n 1:56! "/" construit sa premi%re cimenterie en "m$ri&ue du ;ord et cr$e
"/" *iment of ;orth "merica en d$marrant une usine  ichmond au *anada.
n 1:5:! "/" lance son activit$ au >r$sil.
?ers la fin des ann$es soixante! "/" *anada devient le 3 %me producteur de
ciment dans le pa#s! avec une capacit$ annuelle de production de :00000 tonnes.
n 1:80! un accord de fusion est sign$ entre "/" et *opp$e @ le nouveau
groupe devient "/" *AB. *es ac&uisitions aux "llemagne et au *anada placent
"/" *AB comme le nC1 du ciment en "m$ri&ue du ;ord. a taille du groupe
 passe de 12000  17000 colla)orateurs.

• '32%'33& /a con8u9te de lEurope


-urant la d$cennie 80 avec la construction du march$ uni&ue repr$sentant plus de
300 millions d'ha)itants! le roupe d$cide d'# $tendre son activit$. "/" s'int$resse
en priorit$  l'"llemagne! portant  83D sa participation dans le capital de Bortland
EementFer. rGce au rachat de la soci$t$ suisse *imentier en 1:8:! le roupe entre dans
le capital d'"sland H"llemagne et 9ur&uieI et Berlmooser H"llemagneI. uivent ensuite les
investissements en urope de l'st  l'"llemagne de l'st! la $pu)li&ue 9ch%&ue H1::1I!
 puis la Bologne! la oumanie! la ussie! l'raine"/" passe des accords avec le
cimentier stKallemand Larsdorfer Eement! avant m+me &ue la r$unification allemande ne
soit r$alis$e.

2-
Organi
sati
on :
Bour cr$er la valeur &u'attendent ses clients! ses actionnaires! et ses salari$s! le roupe
"/" poursuit une strat$gie de leadership international et de croissance! "/" met
en place une organisation reposant sur la d$centralisation dans chacun de ses m$tiers.
*ette d$centralisation s'accompagne d'une volont$ de maintenir une forte coh$sion au
sein du roupe par des valeurs partag$es! des strat$gies connues de tous! des s#st%mes
informati&ues communs et des o),ectifs et crit%res de performance )ien d$finis.

3-Producti
on :
"u,ourd'hui! avec plus de 5 produits! l'offre du roupe est plus $tendue et la plus
vari$e du secteur. es produits du roupe "/" Mnternationale sont 
 e ciment H*BJ35! *BJ45! *iments >lanc! Brise merI
 e )$ton
 e granulat
 a toiture

7
 

 
O!++#
 e plGtre
 es mat$riaux de sp$cialit$s
 a peinture

Chapi
treI
I
 :Laf
argeMaroc
 

1-
BrefHi
stori
que
 :

n 1:30! "/" s'implante au (aroc! et cr$e la premi%re cimenterie du pa#s 


*asa)lanca. Nuel&ues ann$es plus tard! "/" se d$veloppe et cr$e une nouvelle
cimenterie  (en%s. ntre 1:82 et 1:84! le roupe fait l'ac&uisition des deux cimenteries du
 ;ord H9$touan et 9angerI. ne usine de plGtre  afi @ et neuf centrales de )$tons. (ais la
naissance officielle de O "/" ("A* P a eu lieu le 1 er  Juin 1::5! lors de la signature
d'une convention de partenariat entre la ;M et "/" &ui a)outit  la cr$ation d'un
<olding H50D "/" et 50D ;MI! mais notons &ue la ;M est achet$e par le roupe
A;" Hdonc 50D "/" et 50D A;"I. a premi%re cons$&uence de ce partenariat pour 
l'entreprise! est de pouvoir disposer d'une forte structure financi%re.
"u,ourd'hui! "/" ("A* occupe la place de leader sur le march$ et notons
&ue l'activit$ essentielle de "/" est issue de la production de ciment H85D des ventes
de l'entrepriseI.
e 10 Juillet 2001! c'$tait le d$)ut de la construction de l'usine de 9$touan MM! &ui
repr$sente l'$v$nement ma,eur de "/" ("A*. -epuis sa cr$ation "/"
("A* a consacr$ pr%s d'un milliard de dirhams  la mise  niveau de son dispositif 
industriel.
n 2002! la firme s'est atta&u$e  l'am$lioration de la s$curit$ de son personnel tout en
$lisant une nouvelle allure. 'an 2003! est $mouvant par les activit$s autres &ue cimenti%res 
"/" >$tons a enregistr$ une croissance significative de ses ventes et de ses r$sultats.
*orr$lativement  "/" BlGtre! celleKci a enrichi sa gamme de produits en $talant
le plGtre industriel et les dalles de plafond destin$es aussi )ien au march$ national &u'
l'exportation.
'ann$e 2004 constitue pour la dite soci$t$! l'une des ann$es les plus r$ussies! l'une
des p$riodes des magnifi&ues r$alisations &ue le roupe a pu accomplir partout dans le
monde! car c'est au 28 (ai de la m+me ann$e et sous le haut patronage de son "ltesse o#ale
le Brince (oula# achid &ue c'$tait l'inauguration de la nouvelle cimenterie de 9$touan en
 pr$sence de nom)reuses personnalit$s! des dirigeants du roupe "/"! et ceux de
l'A;".

 Nou;eautés /afar6e :

8
 

 
O!++#

"/" ("A* est $galement la 1 %re entreprise cimenti%re au monde  avoir mise


sur les $nergies renouvela)les avec la construction  9$touan d'un parc $olien de 10(Q.
*ette initiative est venue de "/" ("A* et a rencontr$ un grand $cho de la part de
son partenaire ;MRA;". "insi le roupe "/" cherche  r$duire dans toutes ses
cimenteries le volume et le coSt de l'$lectricit$ consomm$e en m+me temps &ue l'$mission de
*A2. Ml s'est engag$  ce &u'elles diminuent de 20D sur 20 ans. e parc $olien concilie ces
deux exigences puis&u'il permet aussi la r$duction de pr%s de 30000 tonnes par an de ga 
effet de serre. *Test  ce titre &u'il a $t$ retenu comme pro,et entrant dans le cadre des
m$canismes de d$veloppement propre pr$vu aux accords de L#oto.

Or6anisation /afar6e

LAFARGE   S.N.I.

50D 50D

::! :D  /A!AR$E
 MARO< 

"/"
6:! 4D
BlGtre (aroc

 "/"
53D ::! :D
*iments

"/" 0!6D
ravel (aroc
 >$tons :7! :D

"/"
47D  *ementos

!i6ure ' : Or6ani6ra--e =uridi8ue

:
 

 
O!++#


-
Aperçusurl
 A esect
eurci
menti
erauMaroc
 :

'industrie des mat$riaux de construction! dont le ciment d$tient une place importante
dans le secteur des industries de transformation! avec un pourcentage de 8! 6 D du total des
entreprises du secteur industriel marocain et 4:5 $ta)lissements en 1::0.
es soci$t$s du secteur cimentier sont contrUl$es par &uatre groupes  "/"
("A*! *iment /ran=ais HMtalcementiI! *M(BA! et <A*M(. a capacit$ totale du
march$ exc%de : millions de tonnes et se r$partit entre 10 usines couvrant tout le territoire
national. (algr$ cela! la production nationale est loin d'+tre suffisante face  une demande
acharn$e du march$.

10
 

 
O!++#

  Lafarge Ciments
  Holcim
  Ciments du Maroc

(Italcementi)

  Asment (Cimpor)

  Cimenterie

  Station broyage

  Terminal ensachage

!i6ure % : différents site ci-entiers au Maroc

a part du march$ ainsi &ue la production annuelle de cha&ue soci$t$ sont regroup$es
dans le ta)leau ciKdessous Hselon les donn$es de 2005I 

Capacité Part de
  Usin Capacité
Société Société Marche
e Usine (T/An)
(T/An) (%)

LAFARGE !o"s#o"r   &' *


  $
CIMETS a

Me#n+s *$,

Této"an &,

11
 

 
O!++#
Tan-er $,

Marra#ec
  *$
h
CIMAR  $& &*
 A-adir **

Sa. 

0LCI 0"1da *


$ $*
M F+s 

 ASME
  Te2ara & 3& '
T

#ableau ' : part du -arché des différentes ci-enteries -arocaines

-'apr%s le ta)leau pr$c$dent on remar&ue &ue "/" ("A* domine le secteur 


avec 41D la part du march$. " travers les deux march$s de (en%s et de >ousoura!
"/" ("A* produit pr%s du tiers de la capacit$ de la production totale du secteur.
e march$ de ciment au (aroc est en nette croissance. *ependant la consommation du
ciment dans notre pa#s demeure fai)le  elle est de l'ordre de 250 Lg par ha)itant par an
contre 363 Lg par ha)itant par an en "lg$rie et 700 Lg par ha)itant par an en spagne.

3-
dével
oppementetcroi
ssancedusect
eur
 :

Blusieurs pro,ets d'investissements relatifs  l'industrie du ciment vont +tre r$alis$s


dans les ann$es  venir  savoir la construction d'une cimenterie  ettat avec une capacit$ de
 production d'environ 3 millions de tonnesRan! une cimenterie  /&ih >ensalah et  >en
"hmed tout deux avec une capacit$ de production de 1 million de tonnesRan! enfin une
derni%re cimenterie dans la r$gion de idi Lacem avec une capacit$ de production de 1
million de tonneRan.

12

 
 

 
O!++#
a construction de ces pro,ets va +tre r$alis$e respectivement par Ynna Asment du
roupe Vnna <olding! Ciments de !Atas Hroupe "ddohaI et le groupe espagnol L"#asa
sp$cialis$ dans les mat$riaux de construction et la promotion immo)ili%re. ans ou)lier 
l'ouverture du march$ vers l'$tranger Hli)re $changeI et le ris&ue d'une forte concurrence &ui
sera en faveur du consommateur par la diminution des prix et le large choix du produit.

 I-plantations de /afar6e Maroc

 Dans leciment
 4 usines
  Bouskour
  Me knès
  Tétoua

  Tanger
 Capacité eprouction ! 3 8"0#
 %entes ciment ! 3&3" #
 'art u marché  !  41&"(
 Dansle*éton pr+t , l-emploi
 Casa*lanca
 a*at et /al
 #ens
 errichi& e .
 Dans le pltre! 5657
 5657 '5$
 Dans les 9ranulats! 75% #5:C
ns #5:C
*hiffre
hii;
Ch ;re
re 
des2006
e 2200
01

4-Leaderdesondomai
ned’
act
ivi

 :

  Au ni;eau social :

e roupe "/" ("A* participe activement au d$veloppement de ses salari$s


et  la vie des communaut$s &ui l'entourent  travers les richesses &u'il cr$e! par les emplois

13
 

 
O!++#
&u'il procure! par la formation &u'il dispose! mais $galement par les actions sociales
$ducatives et culturelles &u'il soutient.
*'est sur ce principe &ue "/" ("A* inscrit sa politi&ue d'emploi.

  Au ni;eau écono-i8ue :

es r$sultats d'ann$e en ann$e ont connus une progression tr%s significative. a
croissance de l'ensem)le des )ranches du roupe Hciment! plGtre! )$tonI s'expli&ue tout
d'a)ord par une orientation des march$s Hmarch$ porteurI! la &ualit$ du ciment et la )onne
gestion du roupe.
 a croissance des r$sultats s'expli&ue $galement par le succ%s des nom)reuses actions
 pour contrUler les coSts Hfixes et varia)lesI et o)tenir partout des am$liorations et des
 performances op$rationnelles.

 Au ni;eau co--ercial :

es volumes vendus au (aroc ont l$g%rement augment$s de 5D entre 2005 et 2006
H2005  1 157 000 9( W 2006  1 214 000 9(I . es augmentations de prix et les
$conomies significatives des coSts de production ont permis aux r$sultats de progresser! ce
&ui a influenc$ le niveau de consommation du ciment au (aroc.

Chapi
treI
II
 :Laf
argeci
mentusi
nedeMeknès
 :

14
 

 
O!++#
1-
les grandes dat
es qui marquent l
a vi
e de l
’usi
ne de
Meknès :

a cimenterie de (en%s se trouve au ;ordKest de la ville  proximit$


imm$diate de <a# oussi et non loin de la route principale de (en%s /%s.

1:52 -$marrage de l'usine *"-( avec une seule ligne de production


avec 400tR,

1:71 extension des capacit$s productives avec l'installation d'un


nouveau four de 650 9RJ.

1:85 conversion du proc$d$ voie humide en voie s%che! tout en


augmentant la capacit$ de production &ui atteint 1500 tonnes par ,ours.

1:8: installation d'un )ro#eur  ciment >L 4.

1::0 la capacit$ de production passe de 1500  1800 tonnes par ,our!


grGce  des modifications au niveau de pr$calcinateur et du refroidisseur.

1::3 d$marrage d'une nouvelle ligne de cuisson @ contrat *l$K*"-(


four avec un pr$ chauffeur simple! d'une capacit$ de 1200 tonnes par 
 ,our.

1::7 la *"-( est devenue "/" (en%s et faisant partie du


roupe "/". Blusieurs am$liorations ont $t$ r$alis$es pour 
augmenter le niveau de production.

2001 K(ise en place d'un filtre  manche /1 en aval du four pour 


 prot$ger l'environnement.
K (odification du pr$calcinateur four pour prot$ger 
l'environnement.
2002 le s#st%me de management environnemental de l'usine! a re=u sa
certification MA 14001 Hde l'environnementI et le MA :001 Hde &ualit$I
 par deux organismes de certification  savoir le (inist%re de l'Mndustrie
et l'"ssociation /ran=aise de l'"ssurance Nualit$ H"/"NI.

2003R2004 la mise  ,our de la nouvelle installation du pro,et d'extension du


stocage et d'ensachage du ciment. *et am$nagement a $t$ accompagn$
 par une d$marche d'automatisation et d'un s#st%me de contrUle
commande. *omme c'$tait la mise  niveau d'une installation
d'incin$ration des pneus d$chi&uet$s au niveau >"/ ligne 2.

2004R2005 lancement d'une nouvelle organisation sine Recteur.


15
 

 
O!++#

"nnonce du d$veloppement des comp$tences de fa)rication.

2005 (ise en place d'un filtre h#)ride /our 2

  !iche si6naléti8ue

 Sociale "/" *iments usine de (en%s


 Raison Si"6e social  *asa)lanca
!or-e =uridi8ue oci$t$ "non#me H."
 Date de naissance Acto)re :5
 Adresse 1: Lm 8! route de /%s! >B 33!
#éléphone
(en%s.
!a> 
035 54 :: 44R45R46 et 035 54 :2 :2
<NSS 
035 54 :1 :4 et 035 54 :3 05
 Re6istre de <o--erce
10:8343
 N? +atente
4077:
 Identification !iscale
34: 14010
 Effectif 
0164088:
 Directeur 
240
<apital 
(. Mohammed KRIOUIL
$a--e de produits /afar6e Me1n"s
476 430 500 -<
K*BJ 35 en sacs et en vrac
K*BJ 45 en sacs et en vrac
K*BJ Brise mer 
K*iment )lanc HcommercialisationI

16
 

  A/BB9

2-organi
grammedel
’usi
ne :

$i%e&te"%

 Secrétariat 

 +roduction Opti-isation Ressources !inance Sécurité  


 .u-aines

(aintenance Nualit$ /ormation Mnformati&ue

 nvironnement estion "chat


 personnel
Broc$d$
>(   *ompta)ilit$
(

(
(agasin

/a)rication
carri%re
exp$dition

!i6ure % : or6ani6ra--e de l@usine

17
 

  A/BB9

3-
Processusdef
abri
cati
on duci
ment
 :

!i6ure ) : co-posants du ci-ent 

a pr$paration du ciment passe par dix $tapes 

  /a carri"re :
a carri%re est situ$e  5 Lm de l'usine! sur une surface de plusieurs centaines
d'hectares! la mati%re premi%re est extraite sur des fronts de 8  15 m%tres par a)attage
et tirs de mines.

18
 

  A/BB9
 

<oncassa6e des -ati"res pre-i"res :


es )locs de calcaire extraits peuvent atteindre 1m 3 de volume! ils sont concass$s et
ramen$s  des dimensions inf$rieures  120 mm! le tout venant d'+tre concass$! est achemin$
du concasseur ,us&u' l'usine par une )ande transporteuse.
'usine dispose de deux concasseurs  marteaux d'un d$)it de 800 9Rh et 400
9Rh de fournitures <"E(" et /c).

Front Chargeuse Dumper Roche Tapis roulant


De taille

Concassage

!i6ure 4 : processus de concassa6e


 

 Echantillonna6e  prého-o6éinisation :
"vant l'arriv$ des produits concass$s au stoc! ils sont $chantillonn$s
automati&uement par une installation pr$vue  cet effet avant d'+tre anal#s$s. n
$chantillon de 800g est pr$lev$ pour cha&ue lot de 1500 tonnes.
Bour o)tenir un produit homog%ne Hm$lange tr%s intime des constituants 
calcaire! argile! sa)le! minerai de ferI! l'usine est $&uip$e de deux installations de pr$
homog$n$isation polaires! la capacit$ totale de chacune est de deux tas de 17500
tonnes.

  Broa6e cru :

1:
 

  A/BB9
afarge dispose de deux )ro#eurs verticaux! un par ligne (27K30! de fourniture
A*< &ui assure le )ro#age du cru par trois galets! la capacit$ de cha&ue )ro#eur est de
1209Rh.

Tapis roulant

Préhomogénéisation

Silos
Broyeurs cru d’homogénéisation

!i6ure 5 : processus de broa6e cru

  .o-o6énéisation :
"pr%s )ro#age! le cru est exp$di$ vers deux silos d'homog$n$isation de capacit$ 
  Kilo 1  7500 tonnes
  Kilo 2  5000 tonnes
*ette homog$n$isation permet d'alimenter les fours avec un cru de composition
chimi&ue constante dans le temps.

 Broa6e de co-bustibles solides :


e s$chage de com)usti)le est assur$ par les ga chauds provenant des fours 1 et 2! le
 )ro#age de com)usti)les solides Hchar)on! coe de p$troleI se fait par deux )ro#eurs
verticaux de t#pe A*<.

  <uisson :
a cuisson du cru est l'op$ration fondamentale de la pr$paration du ciment. lle est
effectu$e dans deux fours rotatifs munis d'un pr$ chauffeur  4 $tages de c#clones.

e cliner  la sortie du four est refroidi au mo#en de puissants ventilateurs dans un


refroidisseur  grilles.
e com)usti)le utilis$ pour la chauffe est  le char)on! le coe ou le fuel.

20
 

  A/BB9

Clinker 

Silos
(homo)
Préchauage Fours 'a

!i6ure C : processus de cuisson

  Broa6e clin1er :
Bour o)tenir le ciment! il faut &ue le cliner sous forme de granul$s soit finement
 )ro#$ avec du g#pse &ui forme un r$gulateur de prise et un a,out de calcaire.
e )ro#age du ciment s'effectue dans des )ro#eurs  )oulets 

(%)*e"% Ciment $+#it P"issan&e

>L2 25 9Rh 600 LQ

>L3 60 9Rh 1620 LQ


>L4 65 9Rh 1400 LQ

21
 

  A/BB9

!"out
calcaire
et
gypse Broyeurs
'a cuit

!i6ure  : processus de broa6e clin1er 

  Stoc1a6e du ci-ent :
e ciment est exp$di$ par des pompes  vis  l'aide des compresseurs d'air vers des
silos de stocage du produit fini.
"/" dispose de 2 silos d'environ 1800 tonnes! et 4 silos de 500 tonnes chacun.
a capacit$ de stocage totale est d'environ 5600 tonnes de ciment. Bour la mise en
sacs du ciment! "/" dispose de deux ensacheuses rotatives a#ant chacune un d$)it de
100tRh et trois ensacheuses en ligne! d'un d$)it de 50tRh chacune.

  /ensacha6e :
a livraison du ciment se fait soit en sacs! soit en vrac Htransport par la routeI.
Bour ceci! l'usine dispose de 2 ensacheuses rotatives H<averI! de 4 ensacheuses
stati&ues H>atesI et de deux stations de chargement du vrac.

#nsachage  
Broyeurs
cuit 

!i6ure 2 : processus densacha6e

22
 

  A/BB9

 Capacitéeprouction cliner  <=0.000 tonnes


 2 li9nes ecuisson
 6our > ! 4 éta9es a?ec précal ! 1800t/
 6our >> ! 4 éta9es ! 1200 t/
 Capacité éAui?alent ciment 1.2"0.000 tonnes
 Capacité e*roBa9ecime
ciment   1.(00.000 tonnes
 3 *roBeurs , ciment
cime
 C3 ="t/h
 C4 (0t/h
 C" 100t/h

Servi
ces
Vi
sit
és

23
 

  A/BB9

Taches
 ffe
Effectuées

Chapi
treI
 :servi
cesvi
sit
és :

1-
servi
ceAchats
 :

  <réation du ser;ice :

e service "chat se situe en haut de la chane de production. Ml ,oue un rUle tr%s


important dans l'entreprise. Ml a $t$ cr$e  la fin de l'ann$e 1::8! apr%s un long pro,et
d'informatisation du s#st%me. achant &u'avant les achats se faisaient par le magasin g$n$ral
avec des )ons de commandes manuelles. e )ut de sa cr$ation est de
  (ieux g$rer le chiffre d'affaires achat.
   ;$gocier les prix.
*hercher les fournisseurs les mieux &ualifi$s.
  Blanifier et pr$venir les )esoins des utilisateurs.
  valuer et d$montrer les $conomies engendr$es par son
action.

24
 

  A/BB9
  /aire profiter toute l'entreprise des informations ac&uises
grGce  la prospection et la veille.

  Or6ani6ra--e ser;ice Achats :

Chef du service

Assistant Assistant
 

Agent

!i6ure 3 : or6ani6ra--e Achats

*hacun se sp$cialise dans une ou plusieurs tGches. *ette organisation permet un suivi
coh$rent des achats! une matrise de la continuit$ des diff$rentes $tapes de la proc$dure! une
optimisation des comp$tences techni&ues et relationnelles ac&uises par les diff$rents acteurs
dans le domaine &ui lui appartient.

  !onction du ser;ice Achats

a fonction achat englo)e de nom)reuses activit$s importantes &ui doivent +tre


rigoureuses et faites dans les r%gles de l'art! tout en respectant le degr$ d'urgence et les
impr$vus. e service "chat doit regrouper les informations! les recouper! les anal#ser! les
mettre en forme et en valeur pour les communi&uer aux autres services demandeurs.
Bar ailleurs! la fonction achat exige un savoir faire pour les points suivants 
  9echni&ues de n$gociation et de communication.
  valuation des fournisseurs potentiels.
ta)lissement du cahier de charge.
$daction des contrats.

25
 

  A/BB9
  estion des litiges en cas de nonKconformit$ du mat$riel ou
autres.
  ne )onne manipulation du s#st%me informati&ue J- X.

XJ-  J.- dFards Ane Qord! c'est un Brogiciel de gestion int$gr$e informatis$e
t#pe B &ui englo)e 5 modules essentiels  toc! "chat! commercial! contrUle de gestion et
/inance.
 ;.>  n menu sp$cial pour cha&ue service.
n parall%le avec J-! afarge a pr$f$r$ mettre en place un logiciel d$di$  la
maintenance ("YM(A! ce dernier g%re les demandes et les donn$es des utilisateurs de la
(aintenance! ainsi &ue les histori&ues.
e s#st%me O QAL /AQ P a $t$ int$gr$  J- en 2006 pour suivre la validation
$lectroni&ues des -" et des commandes Htemps et circuit d'appro)ation plus courtsI.

 +oints forts de DE :


K ne )ase de donn$es fia)le et g$n$rale.
K ne recherche rapide et ci)l$e.
K /aire des anal#ses selon nos )esoins.
K (o#en d'$change de donn$es avec le si%ge et le roupe.
Kne )onne maitrise de l'information! etc.

  +rocédure dachat 

26
 

  A/BB9
Fi&e ma-asin/ $A

*onsultation *ommande

-emande de prix
/ax envo#er R lettre
"ttendre r$ponses

9a)leau comparatif 

>on de r$ception (agasin R achats

approchement *ompta)ilit$ R /rs

Baiement *aisse

!i6ure '& : procédure de co--ande

  /es différents tpes de co--andes :

 L)&a ,a-asin L,/ 0 se sont les commandes &ui concernent les pi%ces de
rechanges stoca)le et divers indispensa)les  la fa)rication du ciment

 L)&a Se%i&e LS/ 0 ce sont celle li$es aux )esoins des diff$rents services! 
titre d'exemple 
• les services de transport des machines! des installations
• les services d'entretien des machines! des r$parations techni&ues

 L)&a Inestissement LI/ 0  sont celles attach$es aux distincts pro,ets &ue
afarge envisage r$aliser. *e t#pe des commandes! m+me s'il est vis$ par le chef de
service achat! il faut &ue le )ureau d'$tudes l'approuve avec une 1 %re signature @ car c'est
le )ureau &ui est charg$ de la gestion du )udget des investissements! pour &u'elle soit

27
 

  A/BB9
sign$e une 2 %me  fois par le esponsa)le /inances et "chats avec une validation du
directeur d'usine.

 L)&a Fa#%i&ati)n LF/ 0 elles sont li$es directement  la production et &ui


 peuvent provo&uer en cas de non disponi)ilit$ l'arr+t des machines ou installations

 +arcours dune co--ande :

uite  un )esoin Hd'tilisateurs ou de


(agasinI
 

ta)lir une demande d'approvisionnements


  Hur s#st%meI

?alidation par le chef du service demandeur Hsur s#st%meI


 

?alidation par le chef du service "chats


 

$n$ration de la -" en appel d'offre ou en commande

  ?alidation de la commande par  le chef de service "chat


le chef du service )udg$taire et le esponsa)le /inances et
"chats.
 
Mmpression de la commande.

28
 

  A/BB9
9out au long de processus de validation et de passation des commandes de main en
main! ces derni%res sont enregistr$es dans un cahier de suivi! pour en savoir  &uel niveau et
entre les mains de &ui se trouventKelles en parall%le avec ForKfloF.

"pr%s l'$tape de l'impression! la commande est imprim$e en 4 copies 


- ne pour le (agasin.
- 'autre pour la compta)ilit$.
- a 3%me est envo#$e aux utilisateurs.
- a derni%re est r$serv$e pour les achats pour &u'elle soit class$e
dans des classeurs suivant le num$ro de >on de *ommande.
 
*es copies sont enregistr$es dans des registres Hcahier navetteI! un pour le magasin et
l'autre pour la compta)ilit$! tout en pr$cisant la date d'envoi! un document envo#$ par ces
registres peut +tre soit des factures Hcompta)ilit$I! soit des >on de ivraison HmagasinI ou
autres correspondances.

Bar la suite! et apr%s l'enregistrement des commandes! les originaux sont envo#$s aux
fournisseurs soit par courrier soit par fax si c'est urgent.

 /es di;ers stades de co--andes :

 *ommandes sold$es ou r$ceptionn$es  li)$r$es!


r$ceptionn$es et pr+tes pour le r%glement.
 *ommandes en cours  pas encore livr$es par le
fournisseur Hattente de la livraison selon le d$lai du fournisseurI.
 *ommandes non sold$es 
K $ception totale.
K $ception partielle.
 *ommandes re,et$es ou annul$es

2-
Agencecommerci
ale
 :
2:

Chef du service
 

  A/BB9

Bour assurer un service efficace  ses clients! "/" (en%s poursuit


depuis l'ann$e 2000 une d#nami&ue mo)ilisant l'ensem)le de son personnel autour du
client H"pproche clientI.
*ette mo)ilisation garantie! un accueil attentif! un environnement propre! un
meilleur temps d'attente Hgagnant gagnantI et en fin une )onne image de mar&ue pour la
soci$t$.
e service commercial est au cZur de ce processus. Ml se charge de la
commercialisation des diff$rentes &ualit$s de ciment *BJ 35 et *BJ 45 Hsacs et vracI!
*BJ Brise mer sacs et le *iment )lanc Husine de production  >ousouraI.
'agence commerciale est li$e directement  la direction commerciale du si%ge de
"/" (aroc.

  Or6ani6ra--e :

Directeur
commercial
général

Directeur Directeur
régional de la régional de la
zone Nord zone Sud

Responsable Responsable Responsable Responsable


commercial commercial commercial commercial
de l’agence de de l’agence de de l’agence de de l’agence de
e!n"s #an er #étouan $ous!oura

2 Chefs de % Chef de secteur & Chefs de

!i6ure '' : or6ani6ra--e direction co--erciale

30
 

  A/BB9
n ce &ui concerne le t#pe de march$ vis$! cette )ranche d'activit$ regroupe les
entreprises de fa)rication des plinthes! carreaux! agglom$r$s! dalles! articles sanitaires! tu#aux
et canaux! )ordures de trottoir! poteaux! etc.

  S#'(#$T!T)*$

BTP $égociants Pré a%ricants BP#

Re&endeur 
s
!i6ure '% : clients potentiels

  En8u9te de satisfaction client :

"fin de mesurer les fruits de sa politi&ue commerciale! afarge a opt$ pour la r$alisation
d'une $tude sur le terrain &ui a pour o),ectifs 

 (esurer le degr$ de satisfaction glo)ale des clients


 (esurer le degr$ de satisfaction d$taill$e sur les crit%res Hproduit! em)allage! attente!
communication ....I
 [valuer l'int$r+t des clients vis  vis des livraisons en rendu et de la palettisation
 (esurer le degr$ de fid$lit$ des clients et le niveau d'intentions de prescription
 "nal#ser les points forts et les points fai)les de la concurrence

'en&u+te a a)outi aux r$sultats suivants 


 

31
 

  A/BB9
 

 Satisfaction 6lobale

  9r%s satisfait plutUt satisfait

Fualité des produits

32
 

  A/BB9

Fualité de le-balla6e

#e-ps dattente

33
 

  A/BB9

-'apr%s ces r$sultats! on peut d$duire &ue afarge surpasse ses concurrents dans
l'ensem)le des crit%res sur les&uels c'est )as$e cette en&u+te  savoir  la &ualit$ des produits!
la &ualit$ des em)allages et le temps d'attente des camions.
a &ualit$ des produits est le point fort de la soci$t$ sachant &u'elle a re=u la
certification MA :001! ce n'est pas seulement sa seule pr$occupation elle vise d'une fa=on
dura)le  la minimisation du temps d'attente afin d'$viter toute r$clamation de la part des
clients! elle pr$voit aussi de faire une prise de rendeKvous pour rem$dier  ce pro)l%me.
a &ualit$ du service repr$sente au,ourd'hui le vrai crit%re de choix pour un client &ui
trouve au march$ des produits &ui se ressem)le au niveau &ualit$ et prix. *'est pour cela &ue
le roupe afarge s'int$resse  la satisfaction client puis&ue d'apr%s cette anal#se on a
constat$ &u'un client m$content provo&ue 24 clients partants.

3-
Servi
cecompt
abi
lit
é :

n tant &ue responsa)le compta)le! la personne affect$e  ce poste doit assurer la


supervision du service compta)ilit$. *e service a sous sa responsa)ilit$ les fonctions
suivantes 
   F)n&ti)n &)mta#iit+ -+n+%ae  elle assure la
coh$rence des donn$es de la compta)ilit$ g$n$rale! $la)orera les
documents compta)les l$gaux et $ta)lira les d$clarations fiscales.
lle assure aussi l'appro)ation des mouvements stocs sur le module finance J-
Hs#st%me informati&ue "/" ("A*I
   F)n&ti)n &)mta#iit+ )"%nisse"%s  assure le contrUle
et l'enregistrement compta)le des entr$es et sorties du stoc! ainsi &ue
l'anal#se des comptes fournisseurs.
 lle assure aussi le contrUle et l'enregistrement compta)le des factures! ainsi &ue le
suivie et l'anal#se du compte des factures non parvenues.
   F)n&ti)n -esti)n #"d-+tai%e des inestissements  elle
assure le suivie compta)le des dossiers d'investissements et $la)ore les
$tats )udg$taires et les travaux de reporting.
   F)n&ti)n t%+s)%e%ie  assure la )onne tenue et la fia)ilit$
des op$rations ainsi &ue la gestion de la fonction caisse et )an&ue et

34
 

  A/BB9
 principalement la charge des r%glements des fournisseurs et la mise 
 ,our du fichier fournisseurs.
   F)n&ti)n &)mta#iit+ &ients  assure la charge du
contrUle et de l'enregistrement compta)le du c#cle des ventes clients.

4-
Servi
ceMagasi
n :

*e service doit assurer une )onne gestion de stoc. Ml comprend l'ensem)le du mat$riel
stoca)le dont les autres services techni&ues ont )esoin.
*ha&ue article est identifi$ par un code article H8 chiffresI! un stoc minimal Hstoc de
r$approvisionnementRstoc de s$curit$I et un autre maximal. *es informations sont group$es
dans une fiche de couleur ,aune contenant ainsi l'histori&ue de l'article Hprix! fournisseurs!
&uantit$ command$eI! une autre fiche )lanche contenant les diff$rents mouvements d'entr$ et
de sortie Hinput RoutputI de l'article.
le magasin $ta)lit une -" pour &ue le service "chat &ui se chargera de la
transformation en commande ou en consultation.
ors de la livraison! le magasinier fait un contrUle &uantitatif Hr$ception &uantitativeI
 puis vient l'$tape de l'utilisateur pour valider la r$ception &ualitative.
-ans le cas d'un incident de livraison HnonKconformit$! man&ue de pi%cesI! le
mat$riel en &uestion sera l'o),et d'un retour avec fiche incident au fournisseur! et d'un mail
d'information au service "chat.

5-
Servi
ceenvi
ronnement
 :

*e service comme son nom l'indi&ue! veille  r$duire l'impact des activit$s de l'usine
sur l'environnement. a cimenterie s'est engag$e au cours de ces derni%res ann$es dans
d'importants investissements dans le domaine de la protection de l'environnement et a mis en
 place une m$thodologie rigoureuse! exigeante! d#namisante et efficace en se dotant des outils
adapt$s et des mo#ens n$cessaires pour atteindre son )ut.
Bour cela! le service a pour premi%re mission de proc$der  un contrUle r$gulier et
minutieux de toutes les $vacuations de poussi%res $mises par l'usine afin de les diminu$es
selon les normes re&uises! cela pour minimiser le plus possi)le les ris&ues de pollution
sachant &ue la population autour est en pleine expansion. n parall%le! la deuxi%me mission
est le r$am$nagement des anciennes carri%res en les re)oisant et les peuplant d'animaux.
35
 

  A/BB9
*ette grande importance d$di$e  la protection de l'environnement est r$compens$e
 par l'ac&uisition de la certification MA14001 pour l'environnement ainsi &ue la certification
MA:001 pour la &ualit$ par le minist%re de l'industrie et l'"/"N.

Réhabi
lit
ati
on descarri
ères

36
 

  A/BB9

Chapi
treI
I
 :t
acheseffect
uées
 :

1-
Ausei
nduservi
ceachat
 :

  elancer les commandes non encore livr$e aux fournisseurs par fax

  /axer diff$rents documents avec suivi et contact t$l$phoni&ue avec les fournisseurs

  *lasser les commandes par t#pe et par num$ros avec v$rification et contrUle

Broc$der au suivi des commandes  partir du cahier de suivi 

  -ate d'envoi et r$ception de la 1 %re signature et la 2 %me pour appro)ation


-ate d'envoi par poste aux fournisseurs
  -ate de la commande

37
 

  A/BB9
  ?$rifier les statuts des commandes dans le s#st%me J- et soulever l'anomalie

  nregistrer les commandes dans le registre de compta)ilit$ et de magasin

  /ax$ les diff$rentes demandes de prix! ainsi &ue leurs relances.

  ta)lir des ta)leaux comparatifs des prix

  /aire un dispatching des photocopies de la commande selon les services suivants 

  *ompta)ilit$
  (agasin
  tilisateur 
  "chats

Conclusion

  "u terme de mon stage d'initiation et en guise de conclusion!


"/" (en%s est une soci$t$ leader dans son domaine d'activit$! cette
 place privil$gi$e ne pourrait +tre &ue le r$sultat d'un effort &ui va dans le sens de
la consolidation de la culture de l'entreprise! la &ualit$! le )on service! la
comp$titivit$ et la gestion efficace des ressources humaines et mat$riels.
"/" (en%s en tant &u'entreprise marocaine doit prendre plusieurs
mesures pour confronter les limites de la mondialisation pour garder sa place et
sa part sur le march$ national ainsi &ue chercher des march$s  l'ext$rieur.

38
 

  A/BB9
*'est ainsi &ue tout au long de mon s$,our! ,'ai effectu$ plusieurs taches
&ui m'ont permis de 
 ?oir de tr%s pr%s le fonctionnement d'une grande
soci$t$! son organisation ainsi &ue son mode de gestion
 Joindre la th$orie  la prati&ue.

 -$velopper l'esprit de groupe.

3:
 

  A/BB9

40
 

  A/BB9

41

Vous aimerez peut-être aussi