Vous êtes sur la page 1sur 2

Série 2 Merise Module 

: Base de données

Réaliser pour chaque cas: le dictionnaire de données, le Modèle Conceptuel de Données et le


Modèle Logique de Données

Exercices 1 : Gestion de salariés


On souhaite gérer le personnel d'une société. Chaque membre du personnel a un nom,
une fonction, un salaire, une commission, une date d'entrée dans la société. Chaque membre
du personnel travaille dans un département caractérisé par son nom (commercial, production,
personnel, comptable et recherche) et la ville dans lequel il se trouve. Un employé a un
supérieur hiérarchique, lui-même employé, et un seul, à l’exception du président qui n’a pas
de supérieur hiérarchique. Inversement, les employés peuvent avoir ou ne pas avoir de
subordonnées.
Exercices 2 : Gestion de cinémas
Une cinémathèque veut mettre en place un système d’information concernant des films et
leurs diffusions. Pour chaque film on connaît son titre, sa date de création, ses acteurs avec
leur nom, leur prénom et leur nationalité, les réalisateurs avec les mêmes informations, la
langue du film. On connaît aussi les salles dans lesquelles il a été projeté, avec l’heure et le
jour de la projection, la version projetée (version originale ou version française). On connaît
le nombre de place des salles, le type d’écran et le type de son, ainsi que le cinéma
correspondant, avec son nom, son adresse, son téléphone et le nombre de salles du cinéma.
Exercices 3 : Gestion d’emprunt de livres
Une bibliothèque de prêt dispose d'un certain nombre d'ouvrages, classés par rayon
(Littérature, Histoire, Géographie, etc.). Chaque ouvrage est l'oeuvre d'un ou plusieur auteurs,
et doit également être référencé selon un certain nombre de mots-clés.
Chaque adhérent peut emprunter jusqu'à 5 livres en même temps, et dispose d'un certain
délai passé lequel il doit recevoir des relances puis des pénalités.

On se place dans quatre cas successifs, de complexité croissante :

1. la bibliothèque ne possède qu'un seul exemplaire de chaque ouvrage. Elle enregistre


uniquement les emprunts présents (il n'y a pas d'historique des emprunts passés).
2. la bibliothèque ne possède qu'un seul exemplaire de chaque ouvrage, mais elle tient un
historique de tous les emprunts qui ont été effectués.
3. la bibliothèque tient un historique... et elle est maintenant susceptible de posséder
plusieurs exemplaires de certains ouvrages
Exercice 4: Gestion des fichiers

Lors du travail sur son ordinateur, on se retrouve rapidement avec un grand nombre de
fichiers. On voudrait réaliser une application de gestion de ces fichiers, qui permettrait de
compléter celles déjà offertes par les gestionnaires des systèmes d’exploitation (SE).

Mme.IDRISSI 1 CFMOTI
Série 2 Merise Module : Base de données

On aborde dans cette partie, la phase d’analyse ; et on s’intéresse plus particulièrement aux
données.
Conformément aux règles de gestion communément utilisées par les SE, tout fichier est
caractérisé par les caractéristiques habituelles (nom, type, taille et date de création ou mise à
jour …) ; et se trouve bien sûr dans un dossier ; lui-même pouvant être un sous-dossier d’un
dossier parent.
L’ensemble des dossiers, constituant une telle arborescence, sont enregistrés sur un support
de stockage qui peut être un disque (physique ou logique), un CD ou DVD, une clé USB …
On ajoutera, pour chaque fichier ou dossier, une ou plusieurs catégories, qui les regroupent
logiquement par centre d’intérêt (livre, polycopié, image, programme,…).
Une catégorie pouvant être une sous catégorie d’une autre, un fichier appartenant à une
catégorie, appartient par conséquent à toutes ses sous catégories.
D’autre part, un fichier, ou même un dossier dans son intégralité appartient à un, voire
plusieurs utilisateurs.

Exercice 5 : Gestion des produits informatiques

Une grande société de fabrication de produits informatiques souhaite réaliser un site web,
permettant de présenter ses produits à la clientèle. La société fabrique plusieurs produits
informatiques, notamment des serveurs, des postes de travail, des ordinateurs portables, des
imprimantes, … .

Certains produits de la société informatique nécessitent l’intégration de composants de


constructeurs tierces. Par exemple: pour fabriquer un ordinateur personnel, la société peut
utiliser les microprocesseurs et les mémoires vives fabriquées par des constructeurs spécialisés
en microélectronique. On indique par conséquent le nombre de composants utilisés (Par
exemple: 3 barrettes mémoire, 2 disques dur,…). D’autre part, certains produits (ordinateurs,
tablettes, …) ont besoin de systèmes d’exploitation pour les utiliser; ces systèmes sont
développés par des sociétés de développement informatique. La société n’installe qu’un
système d’exploitation par machine.

Pour construire ses produits informatiques, la société informatique peut faire appel à des
constructeurs de composants informatiques. Par exemple: pour fabriquer un ordinateur
personnel, la société peut introduire des disques dur fabriquées par une société spécialisée dans
ce domaine. Les constructeurs peuvent être des filiales d’autres sociétés constructrices en
conséquence des fusions qui se font entre les sociétés. Par exemple: pour ses ordinateurs, la
société informatique peut utiliser les microprocesseurs d’un constructeur, et les cartes
graphiques d’une filiale de ce même constructeur.
Pour faire fonctionner les composants de ses produits, la société informatique installe les
pilotes de chaque composant tiers, en tenant compte de la compatibilité avec le système
d’exploitation utilisé avec le produit. Pour chaque constructeur ou société de développement
informatique, on retient sa raison sociale, son adresse postale, son numéro de téléphone, son e-
mail et le lien vers son site web. Pour chaque composant, produit, pilote ou système
d’exploitation, on retient sa référence, sa désignation et son prix (sauf pour les pilotes qui sont
fournies gratuitement avec leurs composants).

Mme.IDRISSI 2 CFMOTI

Vous aimerez peut-être aussi