Vous êtes sur la page 1sur 11

NF EN 1367-5

Janvier 2003
AFNOR
Association Française
de Normalisation

www.afnor.fr

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients Normes en ligne.
Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of AFNOR Webshop
(Standards on line) customers. All network exploitation, reproduction and re-dissemination,
even partial, whatever the form (hardcopy or other media), is strictly prohibited.

Boutique AFNOR

Pour : KRUPP HAZEMAG

Toute reproduction ou représentation


Code client : 1424400
intégrale ou partielle, par quelque
procédé que ce soit, des pages publiées Commande : N-20050114-094458-MA
dans le présent document, faite sans
l'autorisation de l'éditeur est illicite et le 14/1/2005 - 8:36
constitue une contrefaçon. Seules sont
autorisées, d'une part, les reproductions
strictement réservées à l'usage privé
du copiste et non destinées à une
utilisation collective et, d'autre part,
les analyses et courtes citations Diffusé par
justifiées par le caractère scientifique
ou d'information de l'œuvre dans
laquelle elles sont incorporées (Loi du
1er juillet 1992 – art. L 122-4 et L 122-5,
et Code Pénal art. 425).
Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36
FA050051 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 1367-5


Janvier 2003

Indice de classement : P 18-653-5

ICS : 91.100.15 ; 93.080.20

Essais pour déterminer les propriétés


thermiques et l'altérabilité des granulats
Partie 5 : Détermination de la résistance au choc thermique

E : Tests for thermal and weathering properties of aggregates —


Part 5: Determination of resistance to thermal shock
D : Prüfverfahren für thermische Eigenschaften und Verwitterungsbeständigkeit
von Gesteinskörnungen — Teil 5: Bestimmung des Widerstandes gegen
© AFNOR 2003 — Tous droits réservés

Hitzebeanspruchung

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 20 décembre 2002 pour prendre effet
le 20 janvier 2003.

Correspondance La Norme européenne EN 1367-5:2002 a le statut d’une norme française.

Analyse Le présent document spécifie les méthodes permettant de déterminer la résistance


au choc thermique des granulats chauffés et séchés lors de la production des mélan-
ges hydrocarbonés à chaud.

Descripteurs Thésaurus International Technique : granulat, essai, détermination, résistance au


choc thermique, essai au choc thermique.

Modifications

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, avenue Francis de Pressensé — 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.fr

© AFNOR 2003 AFNOR 2003 1er tirage 2003-01-F


Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Granulats BNSR GRA

Membres de la commission de normalisation


Président : M ROUDIER
Secrétariat : M DESCANTES — LCPC

M AUSSEDAT UNPG
M BARCIET SNCF
M BENABEN LRPC
M BRESSON CERIB
M COQUILLAT CEBTP
MME DECREUSE ATCG
M DELALANDE LRPC
M DELORME LREP
M DELORT ATILH
M DESCANTES LCPC
M DESMOULIN USIRF
M DUPONT SETRA
M DUPRAY LRPC
M GAND LAFARGE
M GONNON OMYA SAS
M GROSJEAN UNM
M HAGER SNCF
M HAWTHORN UNPG
M HESLING AFNOR
M HUVELIN SNBPE
M JEANPIERRE EDF
M MIERSMAN SURSCHISTE
M MISHELLANY LRPC
M MORIN SNCF
M PASQUIER EUROVIA
M PEREME CTPL
M PIKETTY UNPG
M PIMIENTA CSTB
M POINEAU SETRA
M RELLIER EUROVIA
M ROBINET SNCF
M ROUDIER LCPC
M ROUSSEL LRPC
M SOURZAT LAFARGE
M VERHEE USIRF
M WAGNER AFNOR

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 932-1 : NF EN 932-1 (indice de classement : P 18-621-1)
EN 932-5 : NF EN 932-5 (indice de classement : P 18-621-5)
EN 933-2 : NF EN 933-2 (indice de classement : P 18-622-2)
EN 1097-2 : NF EN 1097-2 (indice de classement : P 18-650-2)
Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

NORME EUROPÉENNE EN 1367-5


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Août 2002

ICS : 91.100.15 ; 93.080.20

Version française

Essais pour déterminer les propriétés


thermiques et l'altérabilité des granulats —
Partie 5 : Détermination de la résistance au choc thermique

Prüfverfahren für thermische Eigenschaften Tests for thermal and weathering


und Verwitterungsbeständigkeit properties of aggregates — Part 5: Determination
von Gesteinskörnungen — Teil 5: Bestimmung of resistance to thermal shock
des Widerstandes gegen Hitzebeanspruchung

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 10 mai 2002.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège,
Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2002 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 1367-5:2002 F
Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 2
EN 1367-5:2002

Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 3

1 Domaine d’application ...................................................................................................................... 4

2 Références normatives .................................................................................................................... 4

3 Termes et définitions ........................................................................................................................ 4

4 Principe .............................................................................................................................................. 4

5 Appareillage ...................................................................................................................................... 5

6 Échantillonnage ................................................................................................................................ 7

7 Mode opératoire ................................................................................................................................ 7

8 Calcul et expression des résultats .................................................................................................. 8

9 Rapport d'essai ................................................................................................................................. 8


Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 3
EN 1367-5:2002

Avant-propos

La présente Norme européenne a été élaborée par le Comité Technique CEN/TC 154 «Granulats», dont le secré-
tariat est tenu par le BSI.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d’un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en février 2003, et toutes les normes nationales en contradiction devront être reti-
rées au plus tard en décembre 2003.
La présente norme fait partie d’une série qui spécifie les essais permettant de déterminer les propriétés thermi-
ques et l’altérabilité des granulats. Les méthodes d’essai concernant les autres propriétés des granulats seront
traitées dans les différentes parties des normes européennes suivantes :
EN 932, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats.
EN 933, Essais pour déterminer les propriétés géométriques des granulats.
EN 1097, Essais pour déterminer les propriétés mécaniques et physiques des granulats.
EN 1744, Essais pour déterminer les propriétés chimiques des granulats.
EN 13179, Essais pour les fillers utilisés dans les enrobés.
Les autres parties de l’EN 1367 seront les suivantes :
— Partie 1 : Détermination de la résistance au gel-dégel.
— Partie 2 : Essai au sulfate de magnésium.
— Partie 3 : Essai d’ébullition pour les basaltes coup de soleil.
— Partie 4 : Détermination du retrait au séchage.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République
Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.
Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 4
EN 1367-5:2002

1 Domaine d’application
La présente Norme européenne spécifie les méthodes permettant de déterminer la résistance au choc thermique
des granulats chauffés et séchés lors de la production des mélanges hydrocarbonés à chaud.

2 Références normatives
La présente norme européenne comporte, par référence datée ou non datée, des dispositions d’autres publica-
tions. Ces références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énu-
mérées ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l’une quelconque de
ces publications ne s’appliquent à la présente norme européenne que s’ils y ont été incorporés par amendement
ou révision. Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence
s’applique (y compris les amendements).

EN 932-1, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats — Partie 1 : Méthodes d’échantillonnage.

EN 932-5, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats — Partie 5 : Équipements communs et
étalonnage.

EN 933-2, Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats — Partie 2 : Détermination de
la granularité — Tamis de contrôle, dimensions nominales des ouvertures.

EN 1097-2:1998, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats —
Partie 2 : Méthodes pour la détermination de la résistance à la fragmentation.

3 Termes et définitions
Pour les besoins de la présente Norme européenne, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
choc thermique
modification des caractéristiques physiques des granulats soumis à un environnement à 700 °C pendant 3 min

3.2
prise d’essai
échantillon utilisé en totalité pour un seul essai

3.3
masse constante
masse déterminée par la dernière pesée d’une série de pesées successives, effectuées en cours de séchage,
à 1 h d’intervalle au moins, lorsque cette dernière pesée ne diffère pas de plus de 0,1 % de la précédente
NOTE La masse constante peut souvent être atteinte après séchage d’une prise d’essai pendant un laps de temps pré-
déterminé, dans une étuve spécifiée, réglée à (110 ± 5) °C. Les laboratoires d’essais peuvent déterminer le temps néces-
saire pour atteindre la masse constante, suivant le type et la taille de l’échantillon et en fonction de la capacité de séchage
de l’étuve utilisée.

4 Principe
L’essai consiste à porter à 700 °C, pendant 3 min, des granulats saturés et à calculer l’augmentation de la quantité
de granulats passant au tamis de 5 mm à l’issue de ce choc thermique. La résistance à la fragmentation est
ensuite déterminée conformément à l’EN 1097-2 sur un échantillon chauffé et la perte de résistance est calculée
en comparant avec le résultat obtenu sur un échantillon non chauffé.
Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 5
EN 1367-5:2002

5 Appareillage

5.1 Généralités
Sauf indication contraire, tout l’appareillage doit être conforme aux exigences générales de l’EN 932-5.

5.2 Appareillage pour l’essai à chaud


5.2.1 Eau distillée ou déminéralisée.

5.2.2 Four ou étuve, chauffé par rayonnement uniquement, pouvant maintenir les prises d’essai à une tempé-
rature de (700 ± 100) °C pendant le laps de temps spécifié et ce, à l’aide d’un système de régulation approprié.
Les dimensions intérieures minimales doivent être les suivantes :
a) largeur : 260 mm ;
b) hauteur : 160 mm ;
c) profondeur : 450 mm.

5.2.3 Tamis de contrôle, conformes à l’EN 933-2, avec les ouvertures de maille spécifiées dans le Tableau 1.

Tableau 1 — Tamis de contrôle

Ouverture de maille
Essai
mm

Choc thermique 5

Los Angeles 1,6 ; 10 ; 11,2 (ou 12,5) ; 14

Essai de choc 0,2 ; 0,63 ; 2,5 ; 8 ; 10 ; 11,2 ; 12,5

5.2.4 Balance, d’une capacité adéquate et d’une précision de ± 0,5 g.

5.2.5 Étuve ventilée, à circulation forcée d’une capacité adéquate. L’étuve doit pouvoir être maintenue
à (110 ± 5) °C.

5.2.6 Bac d’essai métallique résistant à la chaleur, de (4 ± 0,5) mm d’épaisseur, (440 ± 5) mm de longueur,
(240 ± 5) mm de largeur dont les bords ont une hauteur de (12 ± 1) mm (voir Figure 1).

5.2.7 Cadre support ou grille métallique, permettant de surélever d’au moins 10 mm le bac d’essai par rapport
au bas de l’étuve.
NOTE La Figure 2 en donne un exemple.

5.2.8 Plaque résistant à la chaleur, de (10 ± 1) mm d’épaisseur, (450 ± 5) mm de longueur, (250 ± 5) mm de


largeur.

5.2.9 Pinces permettant d’introduire le bac d’essai dans l’étuve et de l’en retirer.

5.2.10 Pelle de 220 mm de large sur 350 mm de long permettant d’étaler la prise d’essai sur le bac d’essai.

5.2.11 Toile métallique tissée résistant à la chaleur, d’environ 2 mm d’ouverture de maille, de (250 ± 5) mm
sur (445 ± 5) mm pour recouvrir la prise d’essai.

5.2.12 Récipient métallique, suffisamment grand pour recevoir la prise d’essai.

5.2.13 Chiffon absorbant ou tissu-éponge de dimensions adéquates.


Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 6
EN 1367-5:2002

Dimensions en millimètres

Figure 1 — Bac d'essai métallique

Légende
1 Au moins 10 mm

Figure 2 — Exemple de support pour le bac métallique


Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 7
EN 1367-5:2002

6 Échantillonnage
L’échantillonnage doit être effectué conformément à l’EN 932-1. La masse de l’échantillon de laboratoire doit être
suffisante pour permettre d’effectuer deux essais de résistance mécanique conformément à l’EN 1097-2:1998,
5.2 ou 6.2, selon le cas. Une prise d’essai doit être soumise à essai sans chauffage et l’autre après le choc ther-
mique. Chaque prise d’essai doit avoir une classe granulaire et une masse appropriées, conformément à
l’EN 1097-2:1998, 5.2 ou 6.2.
NOTE Il est préférable que le volume de la prise d’essai soumise au choc thermique soit plus important que celui de la
prise d’essai non chauffée car les particules peuvent se dégrader dans le four.

7 Mode opératoire

7.1 Préparation des prises d’essai


Laver et sécher les prises d’essai jusqu’à masse constante. Peser la première prise d’essai et enregistrer la masse
en grammes comme étant M1.

7.2 Exposition au choc thermique


Placer la première prise d’essai dans un récipient et la recouvrir d’eau déminéralisée jusqu’à 20 mm au-dessus
de la surface des granulats et la laisser s’imbiber pendant (2 ± 0,5) h à température ambiante.
Verser doucement les granulats et les étaler sur le tissu absorbant l’eau. Sécher doucement les granulats à l’aide
des bords du tissu jusqu’à ce que la surface soit visiblement sèche.
Porter le four à une température de (700 ± 50) °C et maintenir cette température pendant la durée de l’essai.
Chauffer le bac d’essai dans l’étuve pendant au moins 5 min, puis le retirer et le placer sur la plaque résistant à
la chaleur. À l’aide de la pelle, prélever environ 1 000 g de la prise d’essai préparée et l’étaler régulièrement sur
le bac d’essai préchauffée. Recouvrir les granulats avec la toile métallique et transférer immédiatement le bac
d’essai et son contenu dans l’étuve, fermer la porte et laisser la prise d’essai chauffer pendant (180 ± 5) s.
Retirer le bac d’essai du four et le placer sur la plaque résistant à la chaleur. Transférer rapidement le prélèvement
dans le récipient et le laisser refroidir.
Recommencer ce mode opératoire avec des prélèvements de 1 000 g.
Le temps nécessaire pour transférer les granulats de l’étuve dans le récipient, recharger le bac d’essai avec un
nouveau prélèvement, le remettre dans l’étuve et fermer la porte ne doit pas dépasser 20 s.
Lorsque la totalité de la prise d’essai a été retirée de l’étuve et transférée dans le récipient, la laisser refroidir à
température ambiante. Séparer par tamisage la fraction passant au tamis de 5 mm et enregistrer sa masse, en
grammes, comme étant M2.

7.3 Détermination de la résistance à la fragmentation


Déterminer la résistance à la fragmentation sur la prise d’essai exposée au choc thermique conformément à
l’EN 1097-2:1998, 5.3 ou 6.3, selon le cas.
Répéter le même essai de fragmentation sur la deuxième prise d’essai qui n’a pas été exposée au choc thermique.
Boutique AFNOR pour : KRUPP HAZEMAG le 14/1/2005 - 8:36

Page 8
EN 1367-5:2002

8 Calcul et expression des résultats


Calculer le passant (l) passant au travers du tamis de 5 mm du fait de l’exposition au choc thermique conformé-
ment à l’équation suivante :

æ ö
l = ç M 2 ⁄ M 1÷ × 100 ... (1)
è ø

où :
l est le pourcentage de passant à 5 mm dû au choc thermique ;
M1 est la masse initiale de la prise d’essai, en grammes ;
M2 est la masse du passant au travers d’un tamis de 5 mm, en grammes.
Calculer la résistance au choc thermique (VLA ou VSZ) conformément à l’équation (2) ou à l’équation (3), selon le
cas, de la manière suivante :

V LA = LA 2 – LA 1 ... (2)

où :
VLA est la perte de résistance due au choc thermique ;
LA1 est le coefficient Los Angeles sans chauffage, déterminé conformément à l’EN 1097-2:1998, 5.3 ;
LA2 est le coefficient Los Angeles à l’issue du choc thermique, déterminé conformément à l’EN 1097-2:1998, 5.3.

V SZ = SZ 2 – SZ 1 ... (3)

où :
VSZ est la perte de résistance due au choc thermique ;
SZ1 est la valeur d’impact sans chauffage, déterminée conformément à l’EN 1097-2:1998, 6.3 ;
SZ2 est la valeur d’impact à l’issue du choc thermique, déterminée conformément à l’EN 1097-2:1998, 6.3.

9 Rapport d'essai
Le rapport d’essai doit comporter les informations suivantes :
a) la référence à la présente Norme européenne ;
b) la méthode d’échantillonnage et le marquage, le type et l’origine des échantillons de laboratoire ;
c) la forme (si elle est déterminée), la classe granulaire, la granularité et le nombre d’échantillons de laboratoire ;
d) le pourcentage de tamisat passant au travers d’un tamis de 5 mm du fait de l’exposition au choc thermique,
exprimé à 0,1 % près, en masse ;
e) le type d’essai de résistance utilisé ;
f) la différence, en plus ou en moins, de l’essai de résistance, du fait de l’exposition au choc thermique (VLA ou VSZ) ;
g) la date de l’essai et le nom du laboratoire.

Vous aimerez peut-être aussi