Vous êtes sur la page 1sur 9

TD COMPOSITION DES BETONS

Enseignant : Ali ELLOUZE Niveau : GC1 ENIS et IIT

Introduction
L’étude porte sur la réalisation d’une opération immobilière de 308 logements,
et 320 places de parking réparties en huit bâtiments. Les huit bâtiments ont une
infrastructure commune. Celle-ci est composée de deux niveaux de sous sol. En tant
que responsable de la production, vous êtes chargé d’élaborer une composition de
béton répondant au cahier des charges fixées par le C.C.T.P pour les poutres des
planchers de reprise du premier sous sol.
DESCRIPTIF SOMMAIRE :
- Les porteurs verticaux sont fondés sur des semelles.
- Le sol d’assise se compose de sable jaunâtre légèrement argileux.
- L’infrastructure se compose : de voiles, de poutres et de dalles en béton armé.
- La superstructure se compose de voiles et de dalles en béton armé.
- Les façades seront recouvertes d’un enduit monocouche d’imperméabilisation.
Extrait du cahier des charges
- fC28 = 25 MPa
- Béton plastique affaissement = 90 mm
- Sable + Gravier de qualité bonne, courante.
- Vibration normale
- Environnement sec
- dosage en ciment inferieur ou égal à 350 kg/m3
Matériaux utilisés
Ciment est un ciment de classe vraie 42.5 Mpa.
Soit un sable de rivière (0/5) et gravier (2/8) et (8/16).
Granulats ont dimension maximale 16 mm
Les caractéristiques des granulats :

Analyse granulométrique du sable


Teneur en
Masse de l'échantillon (g): 1500 eau (%): 0 Masse sèche (g): 1500
Diamètre Pourcentage
Masses des refus Pourcentage des
(mm) des refus Observations
tamisas cumulés
cumulés
Partiels Cumulés
6.3 0 0.0 100.0
5 10 0.7 99.3
4 22 1.5 98.5
3.15 100 6.7 93.3
2.5 250 16.7 83.3
2 350 23.3 76.7
1.6 435 29.0 71.0
1.25 538 35.9 64.1
1 634 42.3 57.7
0.8 754 50.3 49.7
0.63 895 59.7 40.3
0.4 1145 76.3 23.7
0.315 1257 83.8 16.2
0.25 1343 89.5 10.5
0.2 1400 93.3 6.7
0.16 1422 94.8 5.2
0.125 1452 96.8 3.2
0.1 1468 97.9 2.1
0.08 1492 99.5 0.5
0 1500 100.0 0.0
Analyse granulométrique Gravier (2/8)
Diamètre (mm) Masses des refus Pourcentage
Pourcentage des
des tamisats Observations
refus cumulés
cumulés
Partiels Cumulés
10 0 0.0 100.0
8 55 2.2 97.8
6.3 159 6.4 93.6
5 778 31.1 68.9
4 1225 49.0 51.0
3.15 1826 73.0 27.0
2.5 2360 94.4 5.6
2 2490 99.6 0.4
0 2500 100.0 0.0

Analyse granulométrique Gravier (8/16)


Diamètre (mm) Masses des refus Pourcentage
Pourcentage des
des tamisats Observations
refus cumulés
cumulés
Partiels Cumulés
20 0 0.0 100.0
16 86 3.4 96.6
12.5 257 10.3 89.7
10 1597 63.9 36.1
8 2357 94.3 5.7
6.3 2489 99.6 0.4
0 2500 100.0 0.0

Optimisation du gravier 2/8 et 8/16

1500
1490
1480
Masse en gr

1470
1460
1450
1440
1430
1420
1410
60 65 70 75 80
% Gravier 8/16
Rapport Gm/S Optimale
20 41

Résistance à la
compression
40.5

en MPa
T(s), A(cm)

10 40
39.5
0 39
1 1.1 1
1.2 1.25Rapport
1.3G/S
Rapport G/S
T: temp d'écoulement

Adjuvant Super plastifiant : Viscocrete 5.400 F


 Masse volumique de la solution : S = 1,18 g/cm3
g/cm
 Extrait sec 38 %
 Réduction d’eau 22 %
Courbe d’optimisation d’adjuvant

TRAVAIL DEMANDE
1-- béton ordinaire
ordinaire
1-1 Formuler une composition de béton pour réaliser les poutres du sous-sol
sous à l’aide de la
méthode de DREUX GORISSE.

1-2 Proposer un tableau récapitulatif de votre composition de béton et en déduire la masse


volumique théorique du béton en calculant le poids total des constituants et la somme
des volumes absolus (1m3)

1-3 On donne la teneur en eau des différents matériaux : WS = 3,5 %, Wg = 1,5% et WG =


1% . Faire les corrections nécessaires sur les dosages pour 1 m 3 de béton frais.
frais

1-4 Vous allez réaliser l’équivalent en volume de 4 éprouvettes 16x32 + prévoir les pertes
de 25% (le cône d’Abrams + essai étalement + …..). Déterminer les quantités de
chaque composant pour votre gâchée d’étude (présentation sous forme d’un tableau
récapitulatif.

1-5 Faire les Corrections à apporter après essais en laboratoire on donne :


Réalisation de la gâchée d’étude :
Mouillage de la cuve avant introduction des matériaux
Mode opératoire pour la réalisation d'un béton
1. Préparation des éprouvettes.
2. Peser les différents matériaux.
3. L'eau sera mesurée à l'aide d'éprouvette graduée.
4. Malaxage du béton
- Phase 1: (malaxage 20 seconde) Malaxage à sec du mélange : ordre
d’introduction graviers, sable et ciment.
- Phase 2 : (malaxage 3 minutes) Introduction de l'eau.
- Phase 3 : Contrôle de la plasticité.
5. Mesurer la maniabilité du béton frais
6. Calcul de la densité réelle du béton.
7. Réalisation des éprouvettes.
Mesurer la maniabilité du béton frais
Essai d’affaissement ‘’SLUMP TEST’’

Après réalisation de l’essai d’affaissement au cône d’Abrams, la valeur de


l’affaissement A est 8 cm.

La masse volumique réelle du béton fabriqué est 2350 Kg/m3


Conduite de l'essai de rupture
L'éprouvette, une fois rectifiée, doit être centrée sur la presse d'essai avec une
erreur inférieure à 1% de son diamètre. Pour des éprouvettes 11×22 ou 16×32, cela
signifie une précision millimétrique qui ne pourra pas être obtenue sans l'emploi d'un
gabarit de centrage prenant appui sur l'éprouvette (et non sur le produit de surfaçage),
comme indiqué sur la figure

Exemple de dispositif de centrage de l'éprouvette sur la presse

La mise en charge doit être effectuée à raison de 0,5 Mpa/s avec une tolérance
de 0,2 MPa/s. Pour des éprouvettes 11×22 cela signifie une montée en charge de
5KN/s±2KN/s et pour des éprouvettes 16 × 32 de 10 KN/s ±4 KN/s.
La charge de rupture, P, est la charge maximale enregistrée au cours de l'essai.
Soit S la section orthogonale de l'éprouvette ; la résistance, Fc, est exprimée en Mpa
à 0,5Mpa près et a pour expression :
Dans la relation ci-dessus
ci dessus Fc est directement obtenue en Mpa si P est exprimée
en méga newton (MN) et S en m2

Mode de rupture des éprouvettes cylindriques en compression


Les
es résultats obtenus sont :

éprouvette age F S résistance


N°1 28J 535 KN 200 cm² ------
------ MPa
N°2 28 J 527 KN 200 cm² -----
------ MPa
N°3 28J 512 KN 200 cm² ---------
---- MPa
La moyenne fc28 = ----------
-------------- MPa
2- vu que le cahier des charges impose un dosage de ciment = max 350 Kg/m3

2-1 Formuler une composition de béton pour réaliser les poutres du sous-sol à l’aide de la
méthode de BOLOMEY. (E/C = 0.54)

2-2 Proposer un tableau récapitulatif de votre composition de béton et en déduire la masse


volumique théorique du béton en calculant le poids total des constituants et la somme
des volumes absolus (1m3)

2-3 On donne la teneur en eau des différents matériaux : WS = 2,5 %, Wg = 1 % et WG =


0,5% . Faire les corrections nécessaires sur les dosages pour 1 m3 de béton frais.

2-4 Vous allez réaliser l’équivalent en volume de 4 éprouvettes 16x32 + prévoir les pertes
de 25% (le cône d’Abrams + essai étalement + …..). Déterminer les quantités de
chaque composant pour votre gâchée d’étude (présentation sous forme d’un tableau
récapitulatif.

2-5 Faire les Corrections à apporter après essais en laboratoire on donne :

Après réalisation de l’essai d’affaissement au cône d’Abrams, la valeur de


l’affaissement A est 10 cm.
La masse volumique réelle du béton fabriqué est 2380 Kg/m3
La moyenne fc28 = 32 MPa

3- Béton auto-plaçant : BAP

3-1 Formuler une composition de béton auto-plaçant : BAP pour réaliser de la radier du
sous-sol à l’aide de la méthode japonaise. On donne :

- C = 420 Kg/m3
- G/S = 0.95
- Le rapport E/(C+fillers) = 0.42
- Dosage de saturation en super plastifiant Viscocrete 5.400 F est 3,5 %
- M fillers = 10% de C
- Volume de la pate = 350 l

3-2 Proposer un tableau récapitulatif de votre composition de béton et en déduire la masse


volumique théorique du béton en calculant le poids total des constituants et la somme
des volumes absolus (1m3)

4- Béton à hautes performances


4-1 Formuler une composition de béton à hautes performances : BHP pour réaliser des
dalles en console à l’aide de la méthode d’optimisation . On donne :
- C = 450 Kg/m3
- Le rapport E/(C+ fumées de silice.) = 0.38
- M fumées de silice. = 7% de C

4-2 Proposer un tableau récapitulatif de votre composition de béton et en déduire la masse


volumique théorique du béton en calculant le poids total des constituants et la somme
des volumes absolus (1m3)

5- Les bétons légers

5-1 Formuler une composition de béton Léger caverneux pour réaliser des remplissage
déduite du béton ordinaire formulé par de la méthode de BOLOMEY . On donne :
- C = 300 Kg/m3
- Le rapport E/C = 0.54
- % S = 5% de S

5-2 Proposer un tableau récapitulatif de votre composition de béton et en déduire la masse


volumique théorique du béton en calculant le poids total des constituants et la somme
des volumes absolus (1m3)

5-3 Formuler une composition de béton Léger de granulats légers pour réaliser d’autres
remplissage déduite du béton ordinaire formulé par de la méthode de BOLOMEY .
On donne :
- C = 300 Kg/m3
- Le rapport E/C = 0.50
- % G = 0% de G
- %S = 25% de S
- Billes PSE = 1050 Kg/m3

5-4 Proposer un tableau récapitulatif de votre composition de béton et en déduire la masse


volumique théorique du béton en calculant le poids total des constituants et la somme
des volumes absolus (1m3)

Vous aimerez peut-être aussi