Vous êtes sur la page 1sur 3

INSTITUT SUPÉRIEUR DES TECHNOLOGIES DE L’ENVIRONNEMENT

DE L’URBANISME & DU BÂTIMENT

Examen Béton Précontraint (Session principale – Mai 2021)


Enseignantes : Marwa BEN Niveau : 2ème  Documents: non autorisés
YOUSSEF & Aya REZGUI Filière : INF, HE, CM Durée : 1h 30min
Matière: Béton Précontraint

Exercice 1 (12 points)

Le câble considéré ci-dessous est un câble 7T15 parabolique filant assurant, avec cinq autres
câbles du même type, la précontrainte d’une poutre isostatique de 28 m de portée (avec sa
section B= 2,244 m2 et IGz= 2,275 m4).
Il passe sensiblement à 0,18 m de la fibre inférieure au milieu de travée et à 1,5 m de cette
même fibre à la verticale de l’appui (Son excentricité au niveau de la section médiane est
alors égale à -1,32m).

La poutre en simple Te, coulée sur cintre, est constitué d’un béton de résistance f c 28  30 MPa .
Les câbles sont mis en tension lorsque le béton a atteint un age j tel que f cj  24 MPa (on peut
admettre j=14 jours). Les superstructures sont posées à 28 jours.

Le tablier est soumis aux actions permanentes suivantes :


• Son poids propre g (Poids volumique B.P=25KN/m3)
• Charges de superstructures appliquées à 28 jours d’âge du béton et de valeur g’=0,046
MN/m.

On vous demande d’évaluer la tension du câble considéré dans la section médiane, compte
tenu des caractéristiques définies ci- après en passant par les questions suivantes :

1. calculer la tension à l’origine σp 0 (1 point)


2. calculer les pertes par frottements (1,5 point)
3. calculer les pertes de la rentrée d’ancrage (1,5 point)
4. calculer des déformations instantanées du béton par échelonnement des mises en
tension (à 14 jours) et la pose des superstructures (à 28 jours) (2 points)
Déduire la tension initiale au niveau de la section médiane de la poutre (1 point)
5. calculer les pertes différées : retrait, fluage et relaxation (3 points) 
Déduire la tension finale au niveau de la section médiane de la poutre (2 points)

Pour les armatures T15 de classe 1770, TBR on a :


Force moyenne (toutes pertes instantanées faites) transmise à 14 jours estimée à 0,2MN;
Force moyenne (toutes pertes faites) transmise à tȹ estimée à 0,16MN
220 103
f prg  1770 MPa ; f peg   1583MPa  ; u0=0,43 ; 1000  2,5%; E p  190 000 MPa
139 106
Pour le procédé de précontrainte utilisée : g  6 mm
Pour les frottements: f  0,18rd 1 ;   2 103 m 1  ; soit K(x)=fα(x)+ϕ.x=K.x avec K=0.0044
Hygrométrie du milieu ambiant: 58%  ; ɛr=2.10-4
σp 0 <= min (0,8 f prg pour les fils et torons ; 0,7 f prg pour les barres; 0,9 f peg ; toute autre
valeur préconisée par le procédé de mise en tension)

Exercice 2 (08 points)

L'ouvrage à étudier est un pont ferroviaire, dont la poutre est considérée comme une poutre
isostatique dans la première partie de longueur 24,90 m (portée entre axes Lc=23,30 m), de
tablier en forme de U « Pont à Voussoirs précontraints » supportant deux voies ferroviaires
assurant chacune un sens de circulation. La charge relative à la superstructure est estimée à

. Pour les charges variables, on considère que le chargement est

équivalent à une charge linéaire uniformément répartie de par voie de rails,

l’ouvrage comprend 2 voies de rails soit pour l’ouvrage.

Figure 1:coupe de la poutre étudiée

Les caractéristiques géométriques de la section sont données dans le tableau suivant :


Aire B (m2) Moment IGz (m4) V(m) V’ (m) Ρ

5.11 1.94 1.44 0.56 0.47

Matériaux utilisés
Pour un âge du béton inférieur à 28 jours, on se base sur les formules suivantes données par le
PBEL :

Aciers de précontrainte :
On adopte une précontrainte composée des câbles du type 12T15 classe 1860
 La résistance caractéristique à la rupture en traction fprg =1860MPa;
 La limite conventionnelle d'élasticité fpeg=1660MPa.
 Le module d'élasticité longitudinal = 190000MPa
 La section d’un câble (12T15) est

 La force utile (toutes pertes instantanées déduites) =2.48MN

Contraintes admissibles du béton :


En phase de construction les contraintes limites de béton sont résumées dans le diagramme
suivant

L’enrobage :
Pour le reste de calcul prenons d=d’=0.1m
Travail demandé

1. Calculer à l’ELS au niveau de la section médiane le moment maximal


2. Calculer à l’ELS au niveau de la section médiane le moment minimal
3. Déterminer la précontrainte minimale nécessaire au niveau de la section médiane
4. Déterminer le nombre des câbles (12T15) nécessaires au niveau de la section médiane
5. Déterminer la précontrainte réelle au niveau de la section médiane
6. Déterminer l’excentricité e0 des câbles au niveau de la section

Vous aimerez peut-être aussi