Vous êtes sur la page 1sur 26

Chapitre 1:

La montée de l'obésité se constate à l'échelle


mondiale, sans distinction de richesse ou de pauvreté.
En 2016, l'OMS dénombre dans le monde, 1,9 milliards
d'adultes en surpoids et 650 millions définis comme
"obèses". À l’échelle mondiale, le nombre de cas
d’obésité a presque triplé depuis 1975.

En France 1 personne sur 2 est en surpoids et le


nombre d’obèse est estimé à 7 millions. 15 % des
enfants et 40 % des adultes sont en surpoids d'après
l'Organisation de coopération et de développement
économique (OCDE).
 Quelles sont les causes de l'obésité ?

 Quel traitement pour l'obésité ?

 Quels moyens de prévention adopter contre l'obésité ?


L'obésité et le surpoids se caractérisent par une accumulation
anormale, ou excessive, de tissus adipeux (contenant de la
graisse) pouvant représenter un danger pour la santé.

L'Indice de Masse Corporelle (IMC) est le principal indicateur


permettant de déceler l'obésité ou le surpoids chez un adulte:
On considère qu'une personne est en surpoids lorsque son IMC
se situe entre 25 et 30.

Une personne est considérée comme obèse lorsque son IMC


est supérieure ou égal à 30.
L'IMC se calcule de la manière suivante : poids (en
kg) / (taille (en m²))

Par exemple : 61kg / (1,57m x 1,57m) = 24,7


Les causes de l'obésité varient d'un individu à l'autre.

Généralement, l'obésité fait suite à la combinaison de


plusieurs facteurs :

 La consommation excessive d'aliments caloriques est la


principale cause de surpoids et d'obésité ;

 La prédisposition génétique ;

 Une pratique sportive insuffisante ou inexistante ;


La sédentarité mesurée à partir du temps passé
devant un écran (étude chez des enfants) ;

Des facteurs environnementaux (situation


économique et/ou sociale (revenu faible), familiale) ;

Le marketing alimentaire, les publicités...


L'obésité dégrade considérablement la qualité de vie d'un
individu adulte et peut avoir de graves conséquences sur sa
santé :
 Une augmentation des risques de maladies
cardiovasculaires ;

 Une réduction de l'espérance de vie ;

 Un risque accru de souffrir de diabète, d'hypertension


artérielle, du cancer du côlon​ ou encore du cancer du sein.
Chez l'enfant et l'adolescent, le surpoids et l'obésité ont
également des conséquences néfastes :

 Un risque accru de souffrir de problèmes respiratoires ;

 Un risque élevé de fractures ;

 Le développement d'une résistance à l'insuline, conduisant


au diabète ;

 Une augmentation du risque d’arthrose : « Une personne


obèse dès l’adolescence peut souffrir d’arthrose dès l’âge de
30 ans », Pr Francis Berenbaum, rhumatologue, 2018.
Chez l'adulte comme chez l'enfant, le surpoids et
l'obésité peuvent également favoriser l'apparition
d'une dépression.

Traiter le surpoids et l'obésité est donc primordial


pour préserver la santé des personnes concernées.
La perte de poids grâce à une alimentation
saine
Il s'agit du principal moyen de lutte contre le surpoids et
l'obésité.

La perte de poids doit s'effectuer de manière raisonnée ; une


alimentation équilibrée et une pratique sportive régulière
permettent de maigrir de façon progressive sans mettre en
danger physique et psychique la personne concernée.
Le traitement de l'obésité par la chirurgie
Le traitement de l'obésité par la chirurgie (ou chirurgie
"bariatrique") s'adresse aux personnes adultes souffrant d'une
obésité dite "massive" ou "morbide" (IMC supérieur ou égal à
40) ou "sévère" (IMC supérieur ou égal à 35), combinée à une
maladie.

Le traitement de l'obésité grâce aux


médicaments
Certains médicaments permettent cependant d'aider à la perte
de poids et de limiter l'absorption des graisses alimentaires par
l'organisme. Ils doivent faire l’objet d’une prescription médicale,
dans le cadre d’indications très précises. De plus, leur prise doit
être combinée à une alimentation équilibrée.
La prévention de l'obésité est l'une des priorités de santé
publique. Un "Plan National Nutrition Santé" a été mis en place
depuis quelques années afin de prévenir l'obésité.

Au quotidien, il est recommandé d'adopter certains gestes:

 Pratiquer une activité sportive régulière : 30 minutes de sport


par jour permettent de réduire les risques de maladies
cardiovasculaires et de diabète. Une pratique sportive plus
soutenue peut-être nécessaire en cas de surpoids avéré. Pour
les enfants, le temps d’activité devrait être d’au moins 1 heure
par jour ;
Avoir une alimentation diversifiée et équilibrée ;

Limiter sa consommation de graisses saturées;

Limiter sa consommation de sucres et de sel ;

Consommer des fruits et des légumes quotidiennement ;

Augmenter la consommation de calcium chez les enfants ;


Suivre régulièrement l'évolution de la courbe de poids des
enfants et des adolescents est un moyen de prévention contre
l'obésité.

« Essayez de limiter le temps passé devant des écrans. En


particulier, il faut savoir que la télévision n’est pas adaptée aux
enfants de moins de trois ans, qui se développent mieux dans
l’interaction avec leur entourage. »
Chapitre 2:
Lors de la prise en charge de l’enfant ou adolescent en

surpoids ou obèse, le médecin peut solliciter différents

professionnels de la santé. L’enseignant en APA et santé

peut ainsi intervenir dans le cadre de cette prise en

charge pluridisciplinaire.
Le principe des APA est d’utiliser les Activités Physiques
et Sportives (APS) comme support dans la prise en
charge de l’obésité. L’objectif est d’organiser un
programme d’activités physiques personnalisées qui
tient compte de l’enfant dans sa globalité, afin de
diminuer les troubles induits ou associés à son obésité.
Les APA ne sont pas une fin en soi. Au contraire, à
terme, elles doivent permettre à l’enfant de poursuivre
une vie active de pratiquer régulièrement une ou
plusieurs APS.
Les problèmes observés chez les
personnes obèses ?
Une désadaptation à l’effort, des difficultés
respiratoires, de faibles capacités d’aérobie,

Un retard du développement moteur, des problèmes


articulaires mineurs, un manque de souplesse,
Un manque de confiance en eux, une peur du regard
de l’autre, un stress quelconque,

Une faible motivation pour les pratiques physiques


suite à de multiples expériences négatives.
La prise en charge d’une personne
obèse
La prise en charge en APA débute toujours par une
évaluation diagnostique individuelle. Plusieurs outils
peuvent être utilisés : des questionnaires de qualité de
vie, un entretien individuel sur les habitudes de vie, une
évaluation des aptitudes physiques. Ils vont également
nous permettre de suivre l’évolution de l’enfant ou
l’adolescent pris en charge.
Objectif de la prise en charge
De nombreux objectifs peuvent être proposés dans
la prise en charge de l'obésité de l'enfant en APA, tels
que :

 Lutter contre la sédentarité, en donnant des repères


pour une hygiène de vie saine dans laquelle l'activité
physique tient une place tout aussi importante que
l’alimentation dans la vie quotidienne,

 Entretenir et améliorer la condition physique altérée


par la surcharge pondérale, pour une meilleure
qualité de vie,
Créer des relations sociales au sein du groupe et
faciliter l’intégration de ces jeunes en surpoids ou
obèses dans la vie sociale,

Restaurer une forme de bien-être physique, psychique


et social notamment en améliorant l'image du corps,

Développer le plaisir et donner le goût de la pratique


physique et sportive en espérant aboutir à une
adhésion aux pratiques en club ou association sportive.

Vous aimerez peut-être aussi