Vous êtes sur la page 1sur 5

La loi relative aux études d’impact institue un Comité National des

Études d’Impact sur l’Environnement auprès de l’autorité


gouvernementale chargée de l’environnement ; le projet de décret en
précise la composition et la mission. Loi n° 12-03 relative aux études d’impact sur l’environnement
Décret n° 2-04-563 du 5 kaada 1429 (4 novembre 2008) relatif aux attributions et au fonctionnement du
comité national et des comités régionaux des études
d'impact sur l'environnement
Cette partie de l’étude est réservée au rappel des procédures prévues dans la législation marocaines en matière de gestion des EIE. A ces pratiques,
seront opposées les pratiques courantes induites par différentes institutions en charge des dossiers environnementaux ou d’investissement.
La gestion des EIE au Maroc est dictée par la loi 12-03 et explicitée dans les projets de décrets, qui précisent entre autres : i) les attributions du
Comité National et des Commissions Régionales, ii) le déroulement de l’enquête publique.
La loi et les projets de décrets définissent les projets qui sont assujettis à une étude d’impact, décrivent les étapes de déroulement de l’étude, précisent
les taches de chacun des intervenants, la composition des comités et les taches qui leurs sont afférentes, les délais d’examen
La législation marocaine est dotée d’importantes lois dans le domaine de l’environnement, permettant d’organiser la protection de nombreuses
valeurs environnementales (cours d’eau, sous-sol, forêts, littoral, ...) et autorisaient diverses Administrations Publiques à en organiser
la gestion.
Les principales lois et circulaires, en vigueur, élaborées pour préserver l’environnement, sont
les suivantes :
 Loi cadre 99-12 portant charte de l’environnement et du développement durable ;
 Loi 11-03, relative à la protection et la mise en valeur de l’environnement ;
 Loi 12-03, relative aux études d’impacts sur l’environnement et ses décrets :
o n°2-04-563, relatif aux attributions et au fonctionnement du comité national et
régional des études d’impact sur l’environnement ;
o n°2-04-564, fixant les modalités d’organisation et de déroulement de l’enquête
 Le décret n°2-04-563 relatif aux attributions et au fonctionnement du comité national
et régional des études d’impact sur l’environnement
Ce décret fixe les attributions et les modalités de fonctionnement du comité national et des
comités régionaux des études d'impact sur l'environnement, selon le cas, tels qu'ils sont prévus
à l'article 8 de la loi n° 12-03 relative aux études d'impact sur l'environnement.
Le décret comporte deux chapitres : un traitant les attributions du comité national et l’autre
celles du comité régional.
Le premier chapitre stipule que le comité national est chargé de l'examen des études d'impact
sur l'environnement des projets d'activités, de travaux, d'aménagements et d'ouvrages visés à
l'article 2 de la loi n° 12-03 précitée et entrant dans les catégories suivantes :
1. Projets dont le seuil d'investissement est supérieur à deux cent millions de dirhams
(200.000.000 DH) ;

2. Projets dont la réalisation concerne plus d'une région du Royaume, quel que soit le
montant de l'investissement ;
3. Projets transfrontaliers, quel que soit le montant de l'investissement.
Ce comité est chargé de :
 Examiner les études d'impact sur l'environnement et d'instruire les dossiers y afférents
concernant les projets qui lui sont confiés ;
 Donner son avis sur l'acceptabilité environnementale desdits projets ;
 Participer à l'élaboration des directives préparées par l'autorité gouvernementale chargée de
l'environnement afférentes aux études d'impact sur l'environnement ;
 Soutenir et de conseiller les comités régionaux des études d'impact sur l'environnement
dans l'exercice de leurs attributions.
Dans son deuxième chapitre, le décret traite des attributions du comité régional, qui est chargé
de :
 Examiner les études d'impact sur l'environnement, relatives aux projets dont le seuil
d'investissement est inférieur ou égal à deux cent millions de dirhams (200.000.000 DH), à
l'exception des projets visés aux 2) et 3) ci-dessus ;
 Donner son avis sur l'acceptabilité environnementale des projets qui lui sont soumis.
 Le décret n°2-04-564 du 5 kaada 1429 (4 novembre 2008), fixant les modalités
d’organisation et de déroulement de l’enquête publique, relative aux projets soumis
aux études d’impact sur l’environnement
Ce décret a pour objet de définir les modalités d’organisation et de déroulement de l’enquête
publique, prévue à l’article 9 de la loi n°12-03, relative aux études d’impact sur
l’environnement susvisée et à laquelle les projets, énumérés dans la liste annexée à ladite loi,
sont soumis.
Le deuxième article de ce décret stipule que la demande d’ouverture de l’enquête publique
doit être déposée par le pétitionnaire, auprès du Secrétariat permanent du comité régional des
études d’impact sur l’environnement. L’ouverture de l’enquête est ordonnée par arrêté du
gouverneur de la préfecture ou de la province concernée.
Le décret arrête la composition de la commission chargée de l’enquête et qui doit être
présidée par l’autorité administrative locale du lieu d’implantation.
La durée de l’enquête publique est de vingt jours (20j). A l’expiration de ce délai, la
commission élabore un rapport de l’enquête publique sur la base des observations contenues
dans le registre où sont consignées toutes les remarques et propositions formulées par la
population concernée au sujet du projet.
publique, relative aux projets soumis aux études d’impact sur l’environnement.

Vous aimerez peut-être aussi