Vous êtes sur la page 1sur 8

JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

JE VEUX AUSSI
MON MIRACLE
Tome 2

1
JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

MIRACLE 14

UNE PÊCHE MIRACULEUSE


Luc 5.1-11
« 1 Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la
foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu, 2 il
vit au bord du lac deux barques, d’où les pêcheurs étaient descendus
pour laver leurs filets. 3 Il monta dans l’une de ces barques, qui
était à Simon, et il le pria de s’éloigner un peu de terre. Puis il
s’assit, et de la barque il enseignait la foule. 4 Lorsqu’il eut cessé de
parler, il dit à Simon : Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour
pêcher. 5 Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute
la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet. 6
L’ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet
se rompait. 7 Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans
l’autre barque de venir les aider. Ils vinrent et ils remplirent les
deux barques, au point qu’elles enfonçaient. 8 Quand il vit cela,
Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit : Seigneur, retire-toi
de moi, parce que je suis un homme pécheur. 9 Car l’épouvante
l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la
pêche qu’ils avaient faite. 10 Il en était de même de Jacques et de
Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors Jésus dit à Simon
: Ne crains point ; désormais tu seras pêcheur d’hommes. 11 Et,
ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent. »

23
JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

1- Prêtez-lui votre barque pour prêcher

« Il monta dans l’une de ces barques, qui était à Simon, et il le


pria de s’éloigner un peu de terre. Puis il s’assit, et de la barque il
enseignait la foule. » (Luc 5.3)

Ce moment était un grand moment de stress, de découragement et


de déception pour Simon Pierre et ses amis pêcheurs. Ils venaient
de travailler toute la nuit sans rien prendre. Ils étaient donc en
train de laver leurs filets, tout soucieux certainement et inquiets du
lendemain.
C’est alors que le Seigneur vint demander la barque de Simon
Pierre pour prêcher.
Simon aurait pu lui répondre en ce moment de grand stress ceci :
« Une barque, c’est pour pêcher, pas pour prêcher ». Toutefois
Simon Pierre prêta sa barque au Seigneur pour prêcher.
Mieux encore, Simon Pierre laissa les filets et avança un peu la
barque sur l’eau comme le Seigneur l’a demandé pour lui permettre
d’être mieux situé pour mieux parler à la foule.
Le Seigneur sait que Simon Pierre a passé la nuit sans rien pêcher.
Il ne l’a pas vu avec un lot de poissons. Mais, le Seigneur semble
ne pas être, pour l’instant, préoccupé outre mesure par la situation
déplorable de Simon Pierre.
Il a plutôt besoin de cette barque avec laquelle Simon n’a pu rien
pêcher toute la nuit durant.
Et, c’est cette barque que le Seigneur demanda. Le Maître a
demandé la barque.
Simon Pierre prêta à Jésus sa barque. Ce sera le prélude d’une
pêche miraculeuse pour Simon Pierre plus tard.

24
JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

Bien-aimé(e),
Le Seigneur a besoin de vous et de votre barque. Il demande
vos talents, vos moyens, votre disponibilité, votre temps pour
l’avancement de son ministère maintenant.
Vous avez toutes les raisons de ne pas les lui céder. Car, le Seigneur
semble ne pas se préoccuper de votre situation, de vos besoins. Vos
prières et supplications semblent demeurer sans réponse, limitées
au plafond.
Vous aviez beau crier, prier, jeûner, mais rien n’y fit ! Les efforts, les
pêches demeurent infructueux.
Malgré tout, le Seigneur vient vous demander votre barque (vos
talents, votre disponibilité, votre temps, vos moyens...) pour le servir.
Courage ! Prêtez-les-lui. Le Maître en a besoin. Il ne vous a pas
oublié(e).
C’est certainement aussi le prélude de votre miracle. Cédez-les-
lui. Ne dites pas comme dans Malachie 3.14 : « C’est en vain que
l’on sert Dieu; Qu’avons-nous gagné à observer ses préceptes, Et à
marcher avec tristesse à cause de l’Éternel des armées ? »
Continuez par lui offrir tout ce que vous pouvez. Servez-le malgré
le manque, malgré les échecs, malgré la maladie, malgré toutes
les pêches infructueuses. Même dans le dénuement total, servez le
Seigneur.
Il ne vous a pas oublié(e).

PRIÈRE
Seigneur, je veux pouvoir Te servir, mettre tous mes talents à
Ton service, dans les bons comme dans les mauvais jours, dans
l’abondance comme dans la disette. Ce n’est pas facile.Tu le
sais.
Mais, accorde-moi le vouloir et le faire.
25
JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

Au nom de Jésus.
Amen !

2- Sur ta parole je jetterai le filet

« Lorsqu’il(Jésus) eut cessé de parler, il dit à Simon : Avance en


pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher. Simon lui répondit :
Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais,
sur ta parole, je jetterai le filet. L’ayant jeté, ils prirent une grande
quantité de poissons, et leur filet se rompait. » (Luc 5.4-6)

La nuit était le temps favorable à la pêche ; après un travail vain,


ces hommes avaient renoncé à la poursuivre de jour. Mais, Pierre
dont la foi naissante avait sans doute été fortifiée par le discours
qu’il venait d’entendre, n’hésite pas à obéir, se confiant en la parole
de Jésus.

Ce n’était point le moment ou l’heure favorable pour une bonne


pêche. La nuit était mieux. Et voilà que toute la nuit Simon Pierre et
ses amis ont travaillé en vain sans rien prendre.
À ce même endroit où Jésus leur demande de jeter à nouveau le
filet, ils auraient déjà ratissé sans résultat.
Cependant, Simon Pierre accepte jeter encore le filet sur la parole
de Jésus : « Maître..., sur ta parole, je jetterai le filet. »
La suite de l’histoire, nous la connaissons. Ce fut une abondante
pêche à rompre le filet.

Bien-aimé(e),
Arrêtez les calculs ou analyses des circonstances et échecs passés
qui influencent si négativement votre foi.
26
JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

Que vous dit le Seigneur dans sa parole à propos de votre situation


maintenant ?
Soyez attentif (ve) à sa voix et agissez sur sa parole. Jetez le filet. Il
est fidèle.
Le Maître vous parle encore aujourd’hui.

PRIÈRE
Seigneur, accorde-moi de toujours fonder ma foi sur Ta parole
que Tu m’adresses personnellement, même si les circonstances
me disent le contraire. Sur Ta parole, je veux poser mes actes de
foi.
Au nom de Jésus.
Amen !

3- Après le miracle… (Après l’abondance)

« Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit :
Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur.
Car l’épouvante l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui,
à cause de la pêche qu’ils avaient faite. Il en était de même de
Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors
Jésus dit à Simon : Ne crains point ; désormais tu seras pêcheur
d’hommes. Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout,
et le suivirent. » (Luc 5. 8-11)

Il n’est pas rare que les effets des miracles sur certaines personnes
ne demeurent qu’éphémères ou superficiels, produisant la joie et la
satisfaction d’un temps. Nous avions déjà mentionné dans le Tome
1 de ce livre que l’un des objectifs suprêmes du Seigneur pour ses

27
JE VEUX AUSSI MON MIRACLE

miracles demeure sa gloire. (Jean 11.4) Et, le Seigneur est beaucoup


glorifié quand des âmes se repentent ou manifestent leur foi en lui
et le suivent. Ce fut le cas à l’issue de cette pêche miraculeuse. «
Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit : Seigneur, retire-
toi de moi, parce que je suis un homme pécheur ». La suite : ces
nouveaux disciples suivirent tous le Seigneur.
Pierre voit dans cette pêche miraculeuse une manifestation de la
présence et de la puissance divines, qui fait un contraste douloureux
avec sa conscience d’homme pécheur.
Comme expression d’une profonde humilité, ces paroles sont d’une
vérité saisissante ; mais une connaissance plus complète de la grâce
que Jésus apportait aurait amené le disciple à une conclusion tout
opposée : «  Seigneur, je suis pécheur, viens à moi, sauve-moi !  »

Bien-aimé(e),
Voyez dans votre miracle une manifestation de la présence et de la
puissance divines, qui fait un contraste avec votre état de pécheur
n’ayant aucun mérite. Tout ce que vous recevez ou tout ce que
vous avez est par pure grâce divine.
Après votre miracle, le Seigneur attend de vous de meilleurs
services dans son ministère. Où en êtes-vous ?

PRIÈRE
Seigneur, tous les miracles que Tu accomplis dans ma vie, le sont
par pure grâce. Mon état de pécheur n’a pas de mérite dont je puis
me prévaloir devant Toi.
Je veux continuer à Te servir de mieux en mieux après Tes miracles
dans ma vie.
Au nom de Jésus.
Amen !
28

Vous aimerez peut-être aussi