Vous êtes sur la page 1sur 16

Ecole Nationale des Sciences Appliquées Al-Hoceima Année universitaire 2019/2020

Génie informatique Pr. Amina GHADBAN


Semestre 1

TP N°1 - Mise en place d'un réseau local

Partie I : questions théoriques

1) Définissez les différents types de Réseau ?


2) Qu'est-ce qu'un réseau local et ses caractéristiques ?
3) donner les Classes des réseaux selon la taille ?
4) À quel type de réseau un particulier doit-il accéder pour se connecter à un site public ?
 Un intranet
 Internet
 Un extranet
 Un réseau local

Partie II: Simulation sous Packet-Tracer


 RESEAU AVEC UN CONCENTRATEUR (HUB)

Nous allons créer un réseau de 6 postes reliés par un concentrateur qui prend également le terme «
hub»

1. Quel type de câble faut-il utiliser pour raccorder les machines au Hub ? Pourquoi ?

1
2. Qu’est-ce qui vous permet de savoir si le câble utilisé est bon ?

Configurer tous les postes en leur mettant une adresse IP et un masque de sous-réseau selon le tableau
ci-dessous :

Poste Adresse IP Masque de sous-réseau


PC0 192.168.0.1 255.255.255.0
PC1 192.168.0.2 255.255.255.0
PC2 192.168.0.3 255.255.255.0
PC3 192.168.0.4 255.255.255.0
PC4 192.168.0.5 255.255.255.0
PC5 192.168.0.6 255.255.255.0

Nous allons émettre une trame depuis PC1 vers PC4, passez en mode « simulation »

Cliquer sur « Editer filtres » puis décocher l’option « montrer tout » et cocher UNIQUEMENT le
protocole ICMP Simuler l’envoi d’une trame de PC0 vers PC4, observez ce qu’il se passe et visualisez
le rôle du concentrateur

3. Quel est le rôle d’un concentrateur HUB ? Comment travaille-t-il ?

Modifiez votre réseau de façon à avoir le réseau suivant avec 2 hub generic-PT : vous devez rajouter 2
autres postes, configurez les de sorte qu’ils fassent partie du même réseau

4) Quel type de câble utilise- t-on pour relier 2 HUB entre eux ?

Emettez une trame depuis PC0 à destination de PC6 et observez ce qu’il se passe

2
5) Que pouvez-vous en conclure si le réseau compte un grand nombre d’hôtes reliés à des
concentrateurs?

 RESEAU AVEC UN COMMUTATEUR (SWITCH)

Nous allons créer un réseau de 4 postes reliés par un commutateur qui prend également le nom de
«switch»

1) Quel type de câble est utilisé pour relier des PC à un SWITCH ?

Configurer tous les postes en leur mettant une adresse IP et un masque de sous-réseau selon le tableau
ci-dessous :

Poste Adresse IP Masque de sous-réseau


PC0 192.168.0.1 255.255.255.0
PC1 192.168.0.2 255.255.255.0
PC2 192.168.0.3 255.255.255.0
PC3 192.168.0.4 255.255.255.0

2) Utilisez la commande Ping en lui fournissant le nom d’une machine distante à contacter et
vérifiez que celle-ci répond bien ?

Passer en mode simulation, Cliquer sur « Editer filtres » puis décocher l’option « montrer tout » et
cocher UNIQUEMENT le protocole ICMP. Simuler l’envoi d’une trame du PC0 vers le PC3

3) Quel est le rôle d’un commutateur ? Comment travaille-t-il ?

4) Quel est l’avantage du commutateur (switch) par rapport au concentrateur (hub) ?


Modifiez votre réseau de façon à avoir le schéma suivant :

3
Vous constaterez que vous ne pouvez pas connecter directement le switch au hub car il manque un
port FastEthernet (CFE) au switch, nous allons le rajouter
Cliquer sur le switch pour ouvrir sa fenêtre de propriétés choisir l’onglet « physique » pour visualiser
sa face arrière éteindre le switch en cliquant sur le bouton I/O
Faites glisser un connecteur de type « CFE » vers un emplacement libre de la face arrière du switch.
Rallumer le switch puis fermer la fenêtre, il faudra attendre quelques secondes pour que tout se
remette en marche (connexions vertes) Configurez les 2 nouveaux postes de telle sorte qu’ils fassent
partie du même réseau

En mode simulation, depuis PC0, émettez une trame vers PC5

5) Décrivez ce qu’il se passe

Modifier l’adresse IP du PC5 par 192.168.1.5 (comme si on avait 2 réseaux différents), puis essayer
d’émettre une trame du PC0 vers le PC5

6) Que se passe-t-il ?

4
 SIMULATION D’UN RESEAU SANS FIL WIFI

Réalisez le montage suivant :

Poste Adresse IP Masque de sous-


réseau
PC0 192.168.0.10 255.255.255.0
PC1 192.168.0.11 255.255.255.0
PC2 192.168.0.12 255.255.255.0
PC3 192.168.0.13 255.255.255.0

1) Veuillez accéder à l’interface de configuration du routeur

2) Veuillez changer le login et mot de passe

3) Vérifier que le DHCP est actif pour le routeur wifi

4) Veuillez réduire la plage d’adresse de DHCP à 4 utilisateurs et que la plage soit entre
192.168.0.10-192.168.0.13

5) Veuillez activer le DHCP dans les PC

6) Vérifier que les adresses attribuées aux PC appartiennent à la plage d’adresse DHCP

7) Vérifier la connectivité !

5
Annexe 1 : Prise en main Packet Tracer
Le logiciel Packet Tracer est un simulateur de réseau qui permet de configurer les différents
composants d'un réseau informatique sans avoir à utiliser les appareils réels.
Trois éléments de la fenêtre de Packet Tracer seront nécessaires pour notre premier exercice :
1. La zone de travail où nous définirons graphiquement notre réseau;
2. Les types d'appareillages;
3. Les différents modèles d'appareils du type sélectionné dans la zone 2.

Les différents types d'appareils disponibles dans la boîte à outils de la zone 2 sont les suivants :

6
1. Les routeurs;
2. Les commutateurs (switches);
3. Les concentrateurs (hubs);
4. Les bornes sans fil (wifi);
5. Les connexions;
6. Les ordinateurs;
7. Les réseaux étendus (wan);
8. Des appareils divers;

9. Les connexions multi-usagers.

Au cours des prochaines semaines, nous verrons de façon détaillée à quoi sert chacun de ces types
d'appareils.

Un premier réseau local

Nous allons nous construire un réseau constitué de deux ordinateurs de bureau, reliés entre eux
par un câble croisé. Commencez par choisir le type d'appareil «Ordinateur» en cliquant sur
l'icône appropriée :

Dans la zone 3 apparaîtront alors les différents types d'ordinateurs disponibles : poste de travail,
portatif, serveur, etc. Au moyen de la souris, traînez un poste de travail (la première icône à
gauche) dans la moitié gauche de la zone de travail

7
Traînez ensuite un second poste de travail dans la moitié droite de la zone de travail :

Comme nous voulons relier nos deux ordinateurs par un câble, cliquez sur les appareillages de
type «câble» :

8
Puis sélectionnez le câble croisé (une ligne noire pointillée) en cliquant sur son icône :

Pour établir une connexion entre nos deux ordinateurs, cliquez d'abord sur notre ordinateur de
gauche dans la zone de travail et indiquez qu'il s'agit d'une connexion réseau («Fast Ethernet») :

9
Cliquez ensuite sur le 2e ordinateur et indiquez également qu'il s'agit d'une connexion réseau
(«Fast Ethernet») :

Nous avons maintenant deux ordinateurs reliés par un câble croisé :

10
Nous devons maintenant configurer nos ordinateurs en leur donnant une adresse IP. Double-
cliquez sur l'ordinateur de gauche :

Dans la fenêtre que vous allez voir s'ouvrir, sélectionnez l'onglet «Config», puis
l'interface «Fast Ethernet». Dans la zone «IP Configuration», donnez-lui l'adresse 192.168.1.1 et
le masque de sous-réseau 255.255.255.0 (ce masque devrait apparaître de lui-même quand vous
cliquerez dans le champ!) :

11
Fermez ensuite cette fenêtre.
Faites le même travail avec l'ordinateur de gauche mais donnez-lui l'adresse
192.168.1.2 Et le même masque de sous-réseau. Fermez cette fenêtre.
Nous voulons maintenant tester cette configuration. Double-cliquez sur l'ordinateur de gauche.
Sélectionnez l'onglet «Desktop» puis l'icône «Command Prompt» pour ouvrir une fenêtre de
commande :

12
Envoyez la commande «ping» à l'autre ordinateur en indiquant son adresse :
Ping 192.168.1.2 (suivie de la touche Entrée). Si la connexion a été bien réalisée, vous devriez
obtenir la réponse suivante, confirmant que l'ordinateur de droite a
bien répondu aux quatre envois d'un «ping» :

13
Quelques commandes

Dans la fenêtre de commandes d'un ordinateur fonctionnant sous les systèmes d'exploitation
DOS ou Windows, les commandes suivantes sont nécessaires pour connaître l'état des
composants de notre réseau local :

> ipconfig

Nous permet de connaître l'adresse logique (adresse IP) des adaptateurs réseau de cet
ordinateur.

> ipconfig /all

Nous permet de connaître l'adresse physique (adresse MAC) et l'adresse logique (adresse IP)
des adaptateurs réseau de cet ordinateur, de même que d'autres paramètres que nous verrons
plus tard.

> ping <adresse ip>

Nous permet de demander à l'appareil situé à l'adresse logique spécifiée de nous répondre,
pour savoir si nous sommes bien en communication avec lui.
> ping <domaine>

Nous permet de connaître l'adresse logique du réseau correspondant au nom de domaine


spécifié, et de vérifier si nous sommes bien en communication avec lui.

Annexe 2 : Configurer un réseau local


sous Windows
Tout d'abord cliquez sur démarrer, panneau de configuration, centre réseau et partage, Gérer les
connexions réseau. Faites un clic droit sur votre connexion au réseau local et cliquez sur
propriétés. Vous arrivez sur cet écran :

14
Sélectionnez ensuite "Protocole internet version 4 (TCP/IP v4)" et cliquez ensuite sur Propriétés.
Vous arrivez ici :

Cliquez sur Ok.


Vous pouvez maintenant vérifier la connexion avec le pc2 grâce à la commande ping, cliquez sur
démarrer, rechercher, cmd.exe et écrire par la suite la commande comme suit :

15
16

Vous aimerez peut-être aussi