Vous êtes sur la page 1sur 3

ÉTUDE DU DIPÔLE RC

Charge et décharge d’un condensateur à travers un conducteur ohmique


TP assisté par ordinateur n°5

Objectifs :
- Réaliser un montage électrique à partir d’un schéma.
- Montrer l’influence de R et de C sur le phénomène observé lors de la charge et de la décharge du condensateur.
- Réaliser une acquisition et un traitement informatique de la charge et de la décharge d’un condensateur.
CHARGE DU DIPÔLE RC
D
2 A
I- DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL : • R
• Utiliser le pupitre de l’interface ( pour le générateur E=5V(500mA) K •1 i
et l’interrupteur 2 positions )et les éléments suivants :
C
(R) : Boîte de résistances x 1000Ω, uC
Ug =E
(C) : Boîte de condensateurs,

pour réaliser, à partir du schéma de montage fourni, le montage ci-contre.


B
Position (1) de l’interrupteur : DECHARGE du condensateur .
Position (2) de l’interrupteur : CHARGE du condensateur
• Représenter sur le schéma ci-contre la voie EA4 et la masse de l’interface de mesure, permettant de visualiser les variations de la
tension uAB(t) aux bornes du condensateur.
• Connecter la voie EA4 à l’aide d’une fiche BNC.
• Basculer l’interrupteur sur la position (1) ( décharge du condensateur ).
• Sur le bureau, dans le répertoire Physique-Chimie , ouvrir l’application Regressi.

II- ACQUISITION INFORMATIQUE DE LA TENSION AUX BORNES DU CONDENSATEUR : (EXAO)


Vous allez réaliser trois expériences pour différentes valeurs de R et de C.
Expérience n°1 Expérience n°2 Expérience n°3
Valeurs de R (kΩ) 10 10 1
Valeurs de C (µF) 0,47 4,7 0,47

Expérience n°1 :
• Sur le bureau, dans le répertoire Physique-Chimie , ouvrir l’application GTS2 (l’application qui va piloter l’interface de mesure)
• En bas à droite de la fenêtre, cliquer sur une voie active (colorée) et la paramétrer ainsi :
- Entrée analogique : EA4
- Grandeur physique :
o Symbole : Uc
o Unité : V
- Affichage :
o Minimum : 0
o Maximum : 6
Puis cliquer sur activer.
• Veiller à désactiver, si besoin, les autres voies.
• Double-cliquez sur la fenêtre « mode » et la paramétrer ainsi :
- Mode de fonctionnement : Temporel
- Abscisse : temps
Puis , cliquer sur OK
• Double-cliquez sur la fenêtre « synchronisation » et la paramétrer ainsi :
- Entrée front : EFO ou EF1, le tout est d’être en accord avec la position de l’ « interrupteur de synchronisation » sur le
pupitre de l’interface.
- Abscisse : temps
- Mode de synchronisation : Front
Puis , cliquer sur OK
• Ensuite il faut rentrer les paramètres d’acquisition dans la fenêtre « balayage » :
- Durée : valeur qui correspond à 10.τ .
Lycée Henri de Toulouse-Lautrec (31)
- Nombre : 200

• Pour lancer l’acquisition, cliquer sur le symbole représentants des flèches vertes ( en haut à gauche de la fenêtre principale) : un
symbole rouge stop s’affiche. Vous pouvez alors basculer l’interrupteur en position (2) : La courbe présentant les variations de la
tension uc en fonction du temps apparaît à l’écran. Nous allons exploiter cette courbe avec un logiciel qui s’appelle Regressi .

• Pour cela cliquer sur l’icône sauve Regressi , puis dans la petite fenêtre qui apparaît cliquer sur nouveau fichier.
La courbe apparaît à nouveau sur l’écran .
Expérience n°2 :
• Revenir sur la fenêtre de l’interface GTS2, modifiez les valeurs expérimentales, modifiez, si besoin, la durée d’acquisition, réaliser
l’acquisition de la charge du dipôle RC, puis cliquer sur l’icône sauve Regressi . Dans le fenêtre qui apparaît il faut cocher
nouvelle page , plutôt que nouveau fichier.

Expérience n°3 :
• Idem.

III- EXPLOITATION DES DONNÉES :


1- Influence de R et de C sur la charge du condensateur :
• Faire afficher les trois courbes sur le même graphe. Pour cela, sur la fenêtre

graphique, cliquer sur l’icône coordonnées ,cocher superposition des


pages, cliquer sur l’icône jaune qui apparaît et sélectionner les trois graphes désirés.
Q1 : Comment varie la durée de charge du condensateur en fonction des valeurs de R
et de C ?Justifier.
Q2 : Comment varie la durée de charge du condensateur en fonction du produit
τ =R.C ?
2- Détermination expérimentale de la constante de temps τ =RC :
Q3 : Établir l’équation différentielle régissant l’évolution de la tension uc(t) aux bornes du condensateur, lors de la charge d’un
condensateur soumis à une tension continue E
Q4 : Vérifier que la solution suivante est bien solution de l’équation différentielle précédente : u (t) = E( 1-exp(- t )).
AB
τ
u AB
Q5 : Au bout d’un temps t= τ , que vaut le rapport ?Justifier. Proposer une méthode permettant de déterminer τ
E

(dudt )
graphiquement.
Q6 : Que vaut AB
? Proposer une deuxième méthode permettant de déterminer τ graphiquement .
t =0
Q7 : En utilisant le curseur réticule déterminer les valeurs de τ pour les trois expériences ,par la première méthode.( Pour
déterminer la valeur de E , utiliser l’asymptote de la courbe uAB =f(t) )
Q8 : Comparer les valeurs expérimentales obtenues précédemment à celles du produit R.C. Conclure.
3- Modélisation de la courbe uc=f (t) :
• Faire apparaître sur le graphe uniquement la courbe relative à l’expérience n°1.
• Modéliser la courbe expérimentale obtenue.

Pour cela cliquer sur l’icône modélisation . Dans la fenêtre de gauche

cliquer sur l’icône modèle prédéfini , puis sélectionner le modèle qui


convient le mieux. Cliquer sur OK, puis cliquer sur Ajuster.
Q9 : Commenter la valeur de l’ « écart relatif », exprimée en pourcentage,
donnée par le logiciel.
Q10 : A partir du modèle, déterminer la valeur de la constante de temps τ.
Conclure.
Q11 : Le modèle prédéfini choisi, propose la construction des droites u= E et u = duc
dt
( ) t =0
.t .
Déterminer τ par la deuxième méthode. Conclure.
• Fermer la fenêtre de gauche.
4- Comment varie l’intensité du courant pendant la charge ?
Q12 : Donner l’expression de l’intensité i(t) en fonction de uAB(t). Justifier.
Lycée Henri de Toulouse-Lautrec (31)
• A l’aide du logiciel, créer la grandeur i .

Pour cela, cliquer sur l’icône grandeurs , puis sur l’icône créer une grandeur . La fenêtre ci-dessus apparaît alors ↑ .
Enter l’expression de i, puis cliquer sur OK.
• Revenir sur la fenêtre graphique et à l’aide de la fonction coordonnée, afficher sur le même graphe (axes des ordonnées distincts)
les courbes uAB = f(t) et i= f(t). Attention il faut placer l’échelle de la courbe i=f(t) à droite dans la fenêtre coordonnées.
Q13 : Comment varie i au cours de la charge ?
Q14 : Quelle est la valeur de i à t=0 ? Cette valeur était-elle prévisible ?
Q15 : Quelle est la valeur de i en fin de charge ? Cette valeur était-elle prévisible ?
Q16 : Donner l’expression de i en fonction de t.

DÉCHARGE D’UN CONDENSATEUR


Au niveau des paramètres d’acquisition, dans la fenêtre synchronisation, cocher sens descendant au lieu de sens montant .
Une fois le condensateur chargé (interrupteur en position (2)), basculer l’interrupteur en position (1) en lançant l’acquisition.
Visualiser les variations de la tension aux bornes du condensateur sur Regressi .
Déterminer la valeur de τ. Justifier la méthode.
En justifiant , modéliser la courbe expérimentale obtenue. Conclure.
Comment varie l’intensité du courant au cours de la charge ? Superposer les courbes uAB = f(t) et i= f(t).

Fin.

PHOTO de l’interface de mesure GTS II

Lycée Henri de Toulouse-Lautrec (31)