Vous êtes sur la page 1sur 3

Mécanique des milieux continus Décembre 2021

Devoir N° 3

Une attention particulière sera accordée à la rédaction

Exercice 1 : (Glissement simple figure 1)


En admettant la linéarisation, on exprime :
- Tenseur des petites déformations ou tenseur de déformation infinitésimale έ
1 ´ ⃗ t
έ = [ grad ´ ⃗
U + ( grad U) ]
2
- Tenseur de la rotation rigide ou tenseur de la rotation infinitésimale ώ
1 ´ ⃗ ⃗ )t ]
ώ= [ grad U −( grad ´ U
2
Considérons une plaque rectangulaire ( A0 B0 C 0 D 0 ) d’un matériau solide. Cette plaque est
soumise à une contrainte telle que pour tout point M de la plaque, les coordonnées à l’instant
initial ( X 1 , X 2 , X 3) et les coordonnées à l’instant actuel ( x ¿ ¿ 1 , x 2 , x 3) ¿soient reliées par la
transformation définie par:
1
x 1=X 1 + X 2
5
x2 =X 2 ;
x 3 =X 3
1. Déterminer le gradient du vecteur déplacement ⃗ U ( X ,t )
2. Déterminer le tenseur de déformation infinitésimale έ
3. Déterminer le tenseur de la rotation infinitésimale rigide ώ
4. Donner les transformées des vecteurs ⃗ A0 B0 et ⃗A0 C 0
5. Calculer les allongements D0 relatifs et les glissements des vecteurs ⃗ A0 B0 et ⃗ A0 C 0
A=A
A
C
XX 02 0 C B=B0B0 X1
20

Avant déformation Après déformation

Fig. 1

Exercice 2: (Champ des déformations)


Soit la transformation linéaire suivante, dans le repère orthonormé R=(O , ⃗e1 , ⃗e 2 , ⃗e 3)
( αt2 ) X − √23 αt X
{
x1 = 1− 1 2

αt √ 3 αt X
x =( 1− ) X +
2 2 1
2 2
αt
x =( 1+ ) X
1 3
2
où t désigne le temps, α >0 une constante donnée et où X 1 , X 2 et X 3 désignent les coordonnées
de la particule M à l'instant t=0. On pose τ =α t.
1- Déterminer le tenseur F́ t de la transformation et le tenseur de Cauchy.
( )
2- Déterminer le tenseur de Green-Lagrange.
3- Déterminer les directions principales de déformation.
4- Soit n⃗ =cos ϑ e⃗ 1+ sinϑ ⃗e2 où ϑ est une constante donnée, et soit la dilatation linéique ε nn dans
la direction n⃗ ; donner l'expression de ε nn.

Exercice 3 : (Champ des déformations)


Soit le champ de déplacement exprimé par :
xyz x2 + y 2 a2 x
u⃗ ( x , y , z ) = 2 ⃗e1 + e2 +
⃗ e

a a yz 3
Trouver le tenseur des petites déformations et le tenseur de la rotation rigide.

Exercice 4 : (Mesure des déformations : extensométrie)


En un point P d'une plaque soumise à un état de déformation plane, on colle une rosette à trois
jauges qui mesurent les dilatations dans trois directions PA, PB et PC contenue dans le plan des
déformations (Fig.2). Les mesures obtenues sont respectivement :
ε A = 200 μdef , ε B=100 μdef , ε C =150 μdef .
1. Déterminer le tenseur linéarisé ε des petites déformations relativement au repère
orthonormé direct ( P , ⃗e1 , ⃗e 2)
2. Déterminer les déformations principales et les directions principales de déformations.

Exercice 5 (Déformation)
Soit une plaque rectangulaire mince ( K 0 ) (Fig.3) de cotés ( a × b ×h ) avec h très petit devant
a et b. (On suppose qu’il n’y a pas de déformation selon l’épaisseur h). Cette plaque subit une
déformation et devient (K ¿selon une loi polynomiale de la forme :

x1 =a° + a1 X 1+ a2 X 2+ a3 X 1 X 2
{ x2 =b° +b 1 X 1+ b2 X 2+ b3 X 1 X 2
Déterminer :
1. Les coordonnées x i actuelles en fonction des coordonnées X i initiales.
2. Le champ des déplacements u⃗
3. Le tenseur des dilatations [ Ć ]
4. Le tenseur des déformations linéarisé [ έ ]
Fig. 2 Fig. 3

Vous aimerez peut-être aussi