Vous êtes sur la page 1sur 1

!

@U)-8*VW

!""#$%& ' (!")#*&%)+, ' (-*""%. ' (/+01%2.*2$(,#3(45$6,(7(8(9:(*.,;($&&$(.$(<$#)(<&#,(0*3"=$3(,#%)$(*#(-*""%.(*.)%>41-%?

AM..N/

!"#$%&'(&)*+,-*./)0+*1*2*34*('+5*)66)*')*7),8*76,+
#(-9:)-*+,%8)*(,*;(99%'*('8%<.$;%=
>?*/@ABCDEB*>F>3

Depuis quelques semaines, chaque vendredi, Pascal Praud donne la parole à des victimes d’e!ets
indésirables du vaccin anti-Covid, dans l’émission « L’Heure des Pros ». Vendredi 19 novembre,
c’est Mathilde, une jeune fille de 16 ans, qui a expliqué comment elle a développé une maladie
cousine du syndrome de Guillain-Barré suite à la vaccination. Le lien avec l’injection a été établi par
sa neurologue.

Mathilde, seize ans, était une adolescente et gymnaste en pleine forme. Elle a fait le choix de la vaccination
pour pouvoir continuer les compétitions et sortir librement. Suite à la première injection, elle a été malade
pendant une semaine, mais c’est après la seconde dose que son état s’est aggravé.

Une vie qui bascule

Trois jours après l’injection, elle a sou!ert de rougeurs, gonflements, douleurs… Après un passage aux
urgences où on lui a dit que c’était psychologique, elle a finalement été hospitalisée plusieurs jours et mise
sous anti-douleurs et anxiolytiques. La jeune fille explique que désormais, elle ne peut non seulement plus
pratiquer la gymnastique, mais qu’elle ne peut surtout plus marcher, sortir de chez elle et suivre sa scolarité :
« Aujourd’hui, je n’arrive plus à marcher, j’ai mal partout, ma colonne vertébrale me brûle en permanence, je
tremble des fois et mes jambes bougent toutes seules. »

Regarder le témoignage à partir de 19min40 :

CNEWS

L'Heure des Pros du 19/11/2021

Un lien avec le vaccin établi

Un diagnostic a finalement été posé par une neurologue : Mathilde sou!re d’une maladie cousine du syndrome
de Guillain-Barré (SGB), une maladie auto-immune inflammatoire du système nerveux périphérique, liée à
une infection ou à une vaccination. Le lien entre son état de santé actuel et le vaccin a été établi par le corps
médical. Les médecins lui ont donné l’espoir de retrouver une vie normale d’ici deux mois à deux ans… En
attendant, elle ne peut rien faire d’autre que prendre son mal en patience ainsi que sa dose quotidienne de
morphine.

Des réactions incongrues sur le plateau

Si Pascal Praud a pris ses précautions avant de donner la parole à la jeune fille en précisant aux auditeurs qu’il
ne s’agissait pas de remettre en cause le vaccin, il n’a cependant pas hésité à hausser le ton et défendre
Mathilde face à des chroniqueurs aux commentaires déplacés.

L’avocat Alain Jakubowicz a accusé Pascal Praud d’être « irresponsable » en choisissant de partager de tels
témoignages. Il lui a reproché de di!user le message qu’il pourrait y avoir un risque généralisé de se faire
vacciner à seize ans.

Brigitte Milhau, chroniqueuse santé, a réagi comme si le fait de pouvoir contracter le SGB était une évidence
reconnue. Elle a précisé que cette maladie neurologique « peut être liée, on le sait, aux infections, mais aussi aux
vaccinations. C’est quelque chose que l’on connaît depuis plusieurs années maintenant, ça fait partie des risques de la
vaccination d’avoir une maladie de Guillain-Barré ».

Son intervention a été suivie de celle de Laurent Jo!rin, journaliste et chroniqueur, qui a souligné que des
maladies rares peuvent se développer par hasard le lendemain de la vaccination et que les gens pensent alors
qu’elles ont un lien avec l’injection. Il se lance ensuite dans une comparaison hasardeuse avec le paracétamol :
« Tous les vaccins et beaucoup de médicaments ont des cas bizarres (…) vous prenez le paracétamol, et vous allez
trouver plein de gens qui ont eu un excès de paracétamol, ils sont tombés en pâmoison et tutti quanti, les gens vont en
déduire que le paracétamol, c’est dangereux. »
Il s’est exprimé ainsi, alors que Mathilde était toujours à l’antenne et que, dans son cas, le lien entre son état
et le vaccin a bien été établi…

✰ Magazine NEXUS : 112 pages, 100 % INDÉPENDANT et SANS PUB ! ✰

CHER LECTEUR, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! En plus de son magazine papier, Nexus vous propose du
contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, Nexus ne bénéficie d’aucune subvention
publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

Vous abonner au magazine Papier & Numérique


Feuilleter tous nos numéros et les commander à l’unité
Acheter notre numéro 137 de novembre-décembre 2021 en kiosque, ou en ligne

Gardons le contact, retrouvez-nous sur les autres réseaux sociaux : https://magazine.nexus.fr/les-reseaux/

Vous pouvez aussi FAIRE UN DON ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL pour financer le contenu en
ligne GRATUIT. C’est grâce à votre contribution que l’équipe web pourra continuer !

GHE*IB*CJCB*!KLCB

! Victimes d’e!ets indésirables post-vaccinaux : CNews lance un appel à témoins !


! Un proche de victime d’e!ets secondaires témoigne sur CNews, Martin Blachier minimise le lien
avec le vaccin
! Des parents d’enfants décédés ou malades suite à l’injection contre la Covid-19 se rassemblent pour
la Vérité
! Vaccins anti-Covid : d’après le vététiste Kyle Warner, « là où il y a un risque, il doit y avoir le choix »
! Lettre ouverte du Dr Denis Agret sur les e!ets secondaires du vaccin chez les 12-18 ans
! Vaccination des 12/17 ans : une campagne o!ensive !

M.!HMIN!OG P@GGNBEG

@%,)1%3$ @%,)1%3$

41.,"%$."$ 41.,"%$."$

A.$32%$ A.$32%$

B.-%31..$0$.) B.-%31..$0$.)

C+1<1&%)%D#$ C+1<1&%)%D#$

E"%$."$ E"%$."$

E*.)+ E*.)+

E1"%+)+ E1"%+)+

BF1&12%$ BF1&12%$

ANPO@G !@HG*IBG*/HCOE@G

@%,)1%3$ 5#0+31($.("1#3,

41.,"%$."$ G$,(*."%$.,(.#0+31,

A.$32%$ H$(0I*J1..$

B.-%31..$0$.)

C+1<1&%)%D#$

E*.)+

E"%$."$

E1"%+)+

BF1&12%$

QHN*G@CCBG</@HG*R

51#,("1.)*")$3

KL3$,(?$("1&&*J13*)%1.

M#%(,100$,>.1#,(N

SBHNIIB!BE

M.KB!BE

KO()31#-$3(&$(0*2*P%.$(N

41<Q3%2=)(R(STSS(5$F#,UV3

W$.)%1.,(&+2*&$,(>(41.?%)%1.,(C+.+3*&$,(?$(X$.)$

Vous aimerez peut-être aussi