Vous êtes sur la page 1sur 30

1.

INSTALLER EMBY
a. On commence par installer Emby server en choisissant a version qui va bien sur cette
page :

https://emby.media/download/

Je me sers d’une version Linux installée sur mon serveur au quotidien mais ici, je vais faire le tuto
sous windows.
b. On lance le setup, il n’y a rien à faire.

Ensuite, la page de configuration s’affiche dans votre navigateur internet. On commence par se
mettre en français (ou toute autre langue qui vous fera plaisir)
c. On renseigne ensuite son nom et son identifiant Emby.

L’identifiant Emby est optionnel mais facilie la connection au serveur depuis l’extérieur du réseau. Je
ne le renseigne pas ici.
d. On zappe l’ajout d’une librairie, on le fera par la suite
e. On choisit ses préférences pour le scrapping
f. Je skippe la partie tuner car je n’en ai pas
g. Et on accepte la création du service
h. On nous propose ensuite de tester les applis Emby qui vont bien. On remarque la
jolie icône Kodi qui nous intéresse !
2. Initialisation et première configuration
a. On peut enfin se logger sur son serveur. L’icône est rouge si vous n’avez pas de
compte Emby (optionnel comme je l’ai dit) et verte dans le cas contraire.

On se log en cliquant sur l’icône du profil.


On accède à l’interface avec l’adresse suivante : adresse_IP_du_serveur :8096

Dans mon cas c’est le 192.168.1.2 :8096

On arrive à la page d’accueil encore vierge


b. On accède au menu en cliquant sur l’icone en haut à droite.

On va ensuite dans le menu « gérer le serveur »


c. On arrive sur la page de statut du serveur que je vous laisserai explorer à votre guise.
d. Créons notre bibliothèque de films

On se rend dans le menu « Bibliothèques »


e. On clique bien entendu sur « ajouter »

On renseigne les champs et on envoie !

On remarque que j’ai mis un chemin réseau ce qui ne pose aucun problème.

i. Le premier scan de la bibliothèque se fait automatiquement

Si nécessaire, on peut utiliser la substitution de chemin d’accès (comme dans kodi) ce qui s’avère très
utile quand des dossiers locaux du serveur doivent être accessibles depuis l’extérieur. Je ne le ferai
pas ici pour ne pas semer de confusion mais sachez que je l’ai fait sur mon Emby quotidien !

ii. On ajoute une deuxième bibliothèque pour les séries


iii. Rendons-nous maintenant dans l’onglet plugins et dans le catalogue, allons
installer le plugin Emby.Kodi Sync Queue

Ce plugin permet une synchronisation incrémentale (et donc plus rapide) avec kodi
3. Gérer sa bibliothèque de films
Nous avons terminé avec la configuration du serveur, nous pouvons maintenant aller dans le menu
visualisation en cliquant sur menu puis accueil

Dans cet exemple, je n’ai ajouté qu’une série et qu’un film c’est pourquoi l’affichage n’est pas encore
jojo 

a. On clique sur la bibliothèque films


b. Puis sur le menu Films

La liste des films s’affiche.

c. Le film n’a pas été scrappé (pas de poster) on clique donc dessus.
d. On clique ensuite sur l’icone avec 3 petits points puis sur « identifier »
e. On recherche notre film
f. Il y avait ici plusieurs solutions (ce qui explique que Emby n’a pas scrappé le film) On
choisit la bonne et on envoie !
g. Voila notre joli film fraichement scrapé.

En cliquant sur le poster, on accède au menu de choix des illustrations

Notre premier film est prêt !


4. Gérer sa bibliothèque de séries
a. On se rend maintenant dans les séries
b. La série a été scrappée proprement. Il n’y a rien à toucher mais on pourrait aussi
identifier la série et modifier les illustrations ou les métadonnées (menu metits
points puis « Modifier ») comme pour les films
5. Paramétrer Kodi
a. Commençons par télécharger le repo de Emby toujours sur la page
b. Il faut aussi s’assurer d’avoir une base de données vierge dans Kodi et de ne pas
accéder à une base partagée (je conseille de passer son fichier userdata en
userdata.old)
c. On lance kodi et on installe le repo Emby (en l’installant depuis le zip qu’on vient de
télécharger)

On installe ensuite le plugin video emby depuis le repo fraichement installé


On configure le plugin avec l’adresse du serveur, le port et l’utilisateur

Enfin on active la synchro incrémentale


Emby lance la synchro et voilà
Pour info, voici l’arborescence des dossiers et ce que Emby a créé :

Voilà, c’est fini !!!

Vous aimerez peut-être aussi