Vous êtes sur la page 1sur 9

http://www.freud-lacan.com http://www.freud-lacan.

com

Charles Melman - 23/01/2007 Charles Melman 23/01/2007

"Qu'est-ce qu'invente le ¿Qué es eso que inventa el


paranoïaque ?" paranoico?
Journées des 13 et 14 mai 2006 Invention et Jornadas del 13 y 14 de mayo de 2006 – Invención
suppléance : une clinique de la psychose ? y suplencia: ¿una clínica de la psicosis?

Charles Melman : Nous allons supposer que Charles Melman: Vamos a suponer que eso,
ce dont souffre le paranoïaque, c'est de son de lo que sufre el paranoico, es de su
inadmissibilité sur la scène du monde, je veux inadmisibilidad sobre la escena del mundo,
dire qu'il se trouve interdit de séjour. Il n'a pas quiero decir que se encuentra incapaz de
le droit, justement, c'est le point que vient estancia. No tiene el derecho, justamente, ese es
d'évoquer Stéphane Thibierge, il n'a pas le el punto que viene a evocar Stéphane
droit de représentation sur la scène du monde. Thibierge, él no tiene el derecho de
Supposons cela et que cet état de fait soit lié à representación sobre la escena del mundo.
ce que la mise en place chez lui de cette Supongamos esto, y que este estado de hecho
instance qui ordonne et autorise les está ligado a eso que tiene lugar de instancia
représentations, c'est-à-dire ce que ordena y autoriza las representaciones, es
Vorstellungsrepräsantanz, que Lacan a spécifié decir, ese Vorstellungsrepräsentanz
comme tenue par le Phallus même, eh bien, [representante de la representación] que Lacan
pour le paranoïaque c'est la mise en place especificó como soportado por el Falo mismo,
défectueuse ou absente de la dite instance, celle pues bien, para el paranoico es la colocación
du Vorstellungsrepräsantanz, qui le rend ainsi defectuosa o ausente de dicha instancia,
interdit de séjour, interdit de figurer dans le aquella de la Vorstellungsrepräsentanz, lo que
monde des représentations. le deja incapaz de estancia, incapaz de figurar
en el mundo de las representaciones.

Le problème que je vous soumets est le El problema que les voy a plantear es el
suivant : s'il se trouve donc, forclos de ce siguiente: si él se encuentra, pues, forcluido de
monde des représentations, ça ne peut être este mundo de representaciones, ello no puede
qu'au titre d'un objet petit a, comme équivalent ser más que a título de un objeto pequeño a,
d'un objet petit a. Pourquoi ? Parce qu'il ne como equivalente de un objeto pequeño a. ¿Por
peut pas être exclu en tant que Un. En effet, le qué? Porque él no puede ser excluido en tanto
fait d'être en mesure de s'individualiser, de se que Uno. En efecto, el hecho de ser capaz de
faire reconnaître comme Un suffit justement individualizarse, de hacerse reconocer como
pour faire valoir l'admission sur la scène du Uno, es suficiente justamente para hacer valer
monde, même s'il se trouve que c'est un Un la admisión sobre la escena del mundo, así sea
étranger ou bien le genre de Un que l'on n'aime que encuentre que es un Uno extraño o bien del
pas ou que l'on ne veut pas, dont on ne género de un Uno que no se ama o no se quiere,
souhaite pas la présence sur la scène du entonces no se desea la presencia sobre la
monde. escena del mundo.

Mais c'est un dispositif qui est, dans ce cas- Pero es un dispositivo que es, en ese caso,
là, complètement différent de celui que je viens completamente diferente de aquel que yo he
d'évoquer à l'instant. D'ailleurs, c'est evocado hace un instante. Por otra parte, es
occasionnellement, en tant que Un relevant de ocasionalmente, en tanto que Uno relevante de
tel référent paternel que je me trouve mal vu tal referente paternal, que yo me encuentro mal
ou barré ou interdit de séjour ; non admis. En visto, o barrado, o incapaz de estancia; no
tout cas, cela ne m'empêche nullement de me admitido. En todo caso, eso no me impide para
percevoir comme étant Un et, du même coup, nada percibirme como estando Uno y, a la vez,
d'avoir un Vorstellungsrepräsentanz, même si ce de haber un Vorstellungsrepräsentanz, igual si
n'est pas le bon ; donc, de pouvoir me tenir ! no es bueno; pues, ¡de poderme tener!

L'énigme que je soumets à votre sagacité est El enigma que yo someto a la sagacidad de
alors la suivante : comment, exclu forcément au ustedes es el siguiente: cómo, excluido
titre d'objet petit a, forclos, reconduit à la forzosamente a título de objeto pequeño a,
frontière, chassé, renvoyé chez moi dans un forcluído, reconducido a la frontera, expulsado,
charter, peu importe, mais en tant que forclos reenviado a mi casa en un vuelo chárter, poco
de la scène du monde, donc en tant qu'objet importa, ¿ cómo me puedo desembrollar para
petit a, comment puis-je me débrouiller pour constituirme como Uno? He aquí, después de
me constituer comme Un ? Car, après tout, c'est todo, este es el tipo de invención que logra el
bien là le type d'invention que réussit le paranoico, igual si, como vamos a ver muy
paranoïaque, même si, comme nous allons le rápidamente, es Uno notable, es el caso de
voir très rapidement, c'est un Un remarquable, decir. ¿Cómo se desembrolla él para pasar de
c'est le cas de le dire. Comment se débrouille-t- ese estatus de objeto pequeño a a la erección
il pour passer de ce statut d'objet petit a à que él va a encarnar, el Uno ?
l'érection qu'il va incarner, du Un ?

Alors, si nous supposons, si nous reprenons, Pues bien, si nosotros suponemos, si nosotros
comme l'a fait à l'instant Stéphane Thibierge, le retomamos, como lo hace al instante Stéphane
problème de la relation au semblable, de la Thibierge, el problema de la relación al
relation spéculaire, nous voyons bien que, dans semejante, de la relación especular, nosotros
cette dernière, le paranoïaque, je veux dire, bien vemos, en esto último, el paranoico, lo voy
celui qui n'a pas droit, qui ne peut se fonder a decir, es aquél que no tiene derecho, que no
sur ce référent paternel, ce puede fundarse sobre ese referente paternal, ese
Vorstellungsrepräsentanz, cette instance investie Vorstellungsrepräsentanz, esa instancia
de cette fonction, ne peut en aucun cas, dans investida de esta función, él no puede en caso
l'image qui lui est là proposée du semblable, semejante, leer de alguna manera su propia
reconnaître justement ce qui serait un imagen invertida en aquella del semejante. Es
semblable, lire en quelque sorte sa propre sin dudo lo uno de las etapas primordiales de
image inversée dans celle du semblable. C'est esta forclusión, yo diría que se puede evocar
sans doute l'une des étapes primordiales de así el comienzo.
cette forclusion, je dirais, que l'on peut
invoquer ainsi au départ.

Remarquez donc que s'il prend ce statut, Señalemos entonces que si él se prende de
sans l'avoir aucunement cherché bien sûr, mais ese estatuto, sin haber buscado de ninguna
ce statut mécanique, il n'y a pas d'autre place, manera, por supuesto, sino sólo de este
pas d'autre offre qui lui est faite, que ce statut estatuto mecánico, él no tiene otro lugar, no
d'objet petit a ; il ne pourra, à ce moment-là, hay otro que le sea ofertado de hecho que ese
s'autoriser d'une réintroduction sur la scène du del estatuto del objeto pequeño a; él no podrá,
monde, qu'à la condition de se féminiser, en ese momento, autorizarse de una
puisque c'est exactement le statut d'une femme reintroducción sobre la escena del mundo más
que d'apparaître sur la scène du monde sans que a condición de feminizarse, puesto que es
avoir pour la classe qui la constitue en tant que exactamente bajo el estatuto de una mujer que
femme, le type de référent qui la fonde ; qui la aparece sobre la escena del mundo, sin haber
fonde comme Une ! C'est bien pour cela qu'elle para la clase que la constituye, en tanto que
n'est pas Une ! Donc, on voit bien comment, du mujer, el tipo de referente que la funda; ¡que la
même coup, la seule offre qui lui est faite, c'est : funda como Una! Entonces, se ve bien cómo,
si tu veux venir parmi nous eh bien, ça ne del mismo golpe, sólo le es hecha la oferta: si tú
pourra être qu'en faisant la bonne femme. Il est quieres venir en medio de nosotros, pues bien,
bien évident qu'il n'y a jamais personne pour eso no podrá ser sino haciendo de buena
venir lui articuler ça, mais le problème, et ça mujer. Es bien evidente que no hay quién para
c'est sûrement un des problèmes magnifiques venir a articularla, pero el problema es, y ese es
dans la psychose, c'est de quelle façon c'est seguramente uno de los grandes problemas en
entendu ! Même si ce n'est jamais articulé, c'est la psicosis, ¡que es de esa manera como es
entendu comme ça. entendido! Aunque eso no es articulado, es
entendido así.

Remarquez aussi, à ce propos, en passant, Señalemos así, a este propósito, en seguida,


que justement, la position hystérique, supposée que justamente, la posición histérica, supuesta
réservée à celle qui ne pourra, en tant qu'image reservada a aquello que no podrá, en tanto que
de l'objet petit a, apparaître sur la scène du imagen del objeto pequeño a, [que no podrá]
monde que comme une femme, eh bien aparecer sobre la escena del mundo más que
justement, cette position consiste à se donner, como una mujer, pues bien, justamente, esta
par l'hystérie même, ce Un en souffrance, ce posición consiste en darse, por la histeria
père en souffrance qui, faute d'avoir pu misma, a ese Uno en sufrimiento, a ese padre
constituer cette classe des femmes, a besoin en sufrimiento que, falto de haber podido
sans cesse d'être ranimé, d'être rappelé à constituir esta clase de mujeres, necesita sin
l'existence ; c'est le cas de le dire. Donc, on cesar ser reanimado, ser llamado a la
aurait envie de dire à ce propos, que la position existencia; es el caso de decirlo. Pues se nos
hystérique - c'est bien ce que dit Lacan - fait antojaría decir al respecto que, la posición
partie de notre normalité ; voilà, c'est comme histérica – esto es lo que dice Lacan –, hace
ça. parte de nuestra normalidad; he aquí, es así.

En tout cas, s'il est vrai que le paranoïaque se En todo caso, si es verdad que el paranoico
trouve dans cette position d'objet forclos, on se encuentra en esta posición de objeto
voit immédiatement le type d'atopie qui va être forcluído, se vé inmediatamente el tipo de
la sienne, parce que s'il fonctionne dès lors atopia que va a ser la suya, porque si él
comme un bouche-trou, quel trou ? N'importe funciona desde entonces como una boca-
lequel ? Celui qui, dans la chaîne signifiante agujero, ¿cuál agujero?, ¿importa cuál? Aquél
peut se produire à un endroit absolument que, en la cadena significante puede ser
quelconque et générer, à partir de cet endroit, producido en un lugar absolutamente
les messages, je dirais, les plus aberrants et les cualquiera y generar, a partir de ese lugar, los
plus quelconques, mais qui, dans l'ensemble, mensajes, yo diría, los más aberrantes y los más
vont se regrouper dans la dénonciation de ce cualquieras, pero que, en el conjunto, van a
qui le constitue, lui, comme déchet ; de ce qu'il reagruparse en la denuncia de eso que le
ne faut pas, de ce qui va être effectivement le constituye, a él, como desperdicio; de lo que no
rappel qu'il n'est là que comme ce qui doit être hace falta, de lo que efectivamente va a ser la
éliminé, à partir à l'égout, avec bien sûr tous les relación que está allí sólo como lo que debe ser
thèmes sexuels dont on voit de quelle manière eliminado, a salir de esa cloaca, por supuesto
ils y sont adjacents et, là encore, con todos los temas sexuales de los que se ve
automatiquement. de qué manera son adyacentes a eso y, aún,
automáticamente.

On le voit très bien pour Schreber, dans son Eso se ve bien en Schreber, en su estatuto de
statut de grand paraphrène où ça bouge de gran parafrenia donde eso mueve de partida;
partout ; il y a des tas de soleils, le monde hay los montones de soles, el mundo amenaza
risque sans cesse de s'effondrer, ça risque de sin cesar de horrorizarse, se amenaza en
s'arrêter, il est là dans une panique effrayante detenerse, él está ahí en un pánico pavoroso y
et douloureuse, angoissante à l'extrême, etc. ; doloroso, angustiante al extremo, etc.; se ve de
on voit de quelle façon, nous le savons par esa manera, nosotros lo sabemos central, que él
coeur, il va guérir en faisant l'au-moins-une, il va a curarse haciendo del al-menos-uno, que él
va passer de ce statut d'objet petit a à ce statut va a pasar de ese estatuto de objeto pequeño a
d'au-moins-une, purement imaginaire et qu'il est a ese estatuto de al-menos-uno, puramente
obligé d'entretenir avec les méthodes que nous imaginario, y que él está obligado a entretener
savons. Ça, c'est le cas Schreber. con los métodos que sabemos. Eso, es el caso
Schreber.
Mais lui, le paranoïaque, justement, va Pero él, el paranoico, justamente se va a
s'organiser pour régulièrement lutter et se organizar para luchar regularmente, y se
défendre contre ce que Freud prenait pour des defenderá contra eso que Freud tomaba por
tendances homosexuelles - il prenait tendencias homosexuales – él tomaba la
l'organisation paranoïaque pour une défense organización paranoica como una defensa
contre l'homosexualité - et c'est comme cela contra la homosexualidad – y es como eso que
qu'il a pris Schreber. Mais l'effet pousse-à-la- tomó a Schreber. Pero el efecto, producir-a-la-
femme, dont parle Lacan dans les psychoses, mujer, del que habla Lacan en las psicosis, no
n'est pas lié à la même chose que cette position está ligado a la misma cosa que esta posición
de structure que je suis en train de rappeler. de estructura que estoy en curso de relacionar.

Alors, comment le paranoïaque va-t-il faire En tal caso, ¿cómo va a hacer el paranoico
pour faire Un ? Non pas n'importe lequel, para hacer Uno? No importa cuál, porque eso
parce que ce fait de se trouver forclos, là hace que se encuentre forcluído, aún ahí, en el
encore, au lieu de l'Autre, automatiquement, ce lugar del Otro, automáticamente, no es
n'est pas choisi, il ne pourra y figurer comme escogencia, él no podrá figurar como Uno que
Un qu'en venant incarner cet au-moins-un. Il n'y venga a encarnar ese al-menos-uno. No hay otro
en a pas d'autre dans l'Autre que cet au-moins- en el Otro sino este al-menos-uno y esta ya es,
un et c'est déjà, comme vous le savez, une des como ustedes saben, una de las interrogantes
interrogations de Lacan : comment se fait-il de Lacan: ¿cómo hacer que haya del Uno en el
qu'il y ait du Un dans l'Autre? Pourquoi n'y Otro? ¿Por qué no habría más que el cero,
aurait-il pas que du zéro, après tout ? C'est bien después de todo? Es por ello que él va a figurar
pour cela qu'il va figurer au titre de cet Un a título de este Uno de excepción, con un cierto
d'exception, avec un certain nombre de número de consecuencias clínicas
conséquences cliniques absolument claires et absolutamente claras y que van a encontrarse
qui vont se trouver ramassées d'une façon reunidas de una manera magistral en esa
magistrale dans cette représentation representación sorprendente que nos brinda
surprenante que nous donne Lacan dans son Lacan en su manejo del nudo borromeo, por la
maniement du noeud borroméen, par la mise puesta en continuidad del real, del simbólico y
en continuité du réel, du symbolique et de del imaginario, en donde él dice que es el
l'imaginaire dont il dit que c'est le rond du círculo del paranoico; ustedes ven cómo en ese
paranoïaque; vous voyez comment, avec ce círculo, tres no hace más que Uno. Ello no hace
rond, trois ça ne fait plus que Un. Ça ne fait más que Uno, con todas las consecuencias
plus qu'Un, avec toutes les conséquences clínicas en cuanto a eso que va a ser ahora la
cliniques quant à ce qui va être maintenant la dimensión del espacio, por una inversión, si
dimension de l'espace, puisque par un puedo decirlo, del dispositivo especular, es eso
renversement, si je puis dire, du dispositif lo que va a meterse ahí, para el otro, en una
spéculaire, c'est lui qui va se mettre là, pour posición de ideal, pero un ideal que va a
l'autre, dans une position d'idéal, mais un idéal excluir ahora; es él quien va a excluir al otro de
qui va exclure maintenant; c'est lui qui va todo derecho a la representación. Es decir, que
exclure l'autre de tout droit à la représentation.
C'est-à-dire que c'est un Un qui occulte tout es un Uno que oculta todo el espacio, él es
l'espace, il est lui le seul à avoir le droit à y être aquél único a tener el derecho de ser
représenté et ce sont tous les petits autres qui representado y eso son todos los pequeños
s'en trouvent maintenant chassés. Autrement otros que se encuentran ahora atrapados.
dit, il inverse ce type de souffrance qu'il avait Dicho de otra manera, él invierte este tipo de
éprouvé initialement dans le dispositif sufrimiento que él había probado inicialmente
spéculaire en se faisant maintenant l'agent de en el dispositivo especular haciéndose ahora el
l'exclusion de tous les autres, puisqu'ils sont agente de la exclusión de todos los otros,
parfaitement inégaux à lui-même qui, en tant puesto que ellos son perfectamente iniguales a
que Un est évidemment intégral, intact, non él mismo, que, en tanto que Uno, es íntegro,
castré, alors que tous les autres misérables, intacto, no castrado, mientras que todos los
avec leurs insuffisances, leurs machins, qui leur otros son miserables, con sus insuficiencias, sus
donnerait le droit à se trouver, à entrer dans le chismes, ¿qué les daría el derecho a
champ de la représentation ? encontrarse, a entrar en el campo de la
representación?

Donc, ce type d'invention amène ainsi le Entonces, ese tipo de invención conduce así
paranoïaque à investir l'espace, à y faire état, al paranoico a investir el espacio, tener en
bien sûr, d'un savoir inentamé, absolu, cuenta allí, por supuesto, un saber no-mocho,
complet, total, résolu, terminé, définitif mais ce absoluto, completo, total, resuelto, terminado,
qui est encore, pour nous, plus amusant, si tant definitivo; pero que aún para nosotros, para
est que ça le soit, c'est que, dans ce rond que esto sea más interesante, es que, en este
devenu Un, bizarrement, il semble qu'il lui círculo hecho Uno, de forma extraña, parece
manque quelque chose. Quelque chose lui que a él le falta algo. Aquella cosa que le falta a
manque quand même, il y a un manque qui fait pesar de todo, hay una falta que hace que él
qu'il est fou, mais c'est limite. Quelque chose ne esté loco, pero ese es el límite. Aquella cosa no
va pas et il est bizarre de penser que ce qui ne va y es extraño pensar que eso que no va, que
va pas, ce n'est pas seulement qu'on ne lui eso no es solamente que no se le rinda los
rende pas les hommages qui devraient être homenajes que deberían ser los que el pueblo le
ceux que le peuple lui devrait, mais également debería a él, sino que, igualmente, ¡no se le
qu'on ne lui offre pas les sacrifices que sa ofrecen los sacrificios que su posición implica!
position implique ! Autrement dit, il Dicho de otra manera, convendría que cada
conviendrait que chacun de ... on ne sait pas uno… no se sabe cómo llamarles, no se les
comment les appeler, on ne peut pas dire puede decir individuos porque no tienen
individus puisqu'ils n'ont pas droit au titre, derecho a tal título, pero que cada una de esas
mais chacune de ces choses qui s'agitent cosas que se agitan como ello en el mundo, le
comme ça dans le monde, lui paie tribut, qu'il pagase tributo, que él tendría un arca real. Él se
ait une cassette royale. Il se tient à la place où siente en el lugar donde se le deben los
on lui doit des sacrifices. sacrificios.
Je crois donc que ce type de parcours que je Yo creo entonces que ese tipo de recorrido
propose, nous permet à la fois de revoir la que propongo, a la vez que nos permite revisar
clinique du paranoïaque, de la ramasser, avec la clínica del paranoico, de recopilar, con sus
ses catégories qui sont maintenant celles du categorías que ahora son aquellas de lo real, lo
réel, du symbolique et de l'imaginaire, simbólico y lo imaginario, puesto que habrá, a
puisqu'il y aura, quand même, pour lui, non pesar de todo, para él, no sólo un imposible
pas un impossible, mais une frustration, dans sino una frustración, en este círculo: ¡a él le
ce rond : il lui manque quand même l'objet falta, pese a todo, el objeto pequeño a! Es
petit a ! Il est étrange que ça puisse être perçu extraño que eso pueda ser percibido por este
de cette place, comme quelque chose qui lugar como aquella cosa que debería estar ahí y
devrait être là et qui manque ; c'est bizarre ! que falta; ¡es extraño! Después de todo, desde
Après tout, de la place puissante qui est la el lugar poderoso que es el suyo, ¡él podría ser
sienne, il pourrait être oblatif, généreux ! Un oblativo, generoso! ¡Un buen rey para el pueblo
bon roi pour le peuple qui souffre ! Non ? que sufre! ¿No?

Donc, de quelle manière cette façon de lire la Entonces, este modo de leer la
représentation topologique que donne Lacan representación topológica que da Lacan de la
de la paranoïa ramène sa clinique, sous un jour paranoia, lleva a la clínica bajo una luz
intéressant, renouvelé et nous repose la interesante, renovada, y, nos vuelve a plantear
question de cette mutation, guérisseuse d'une la pregunta de esta mutación, saneada de
certaine manière quoique folle, mutation d'un alguna cierta manera loca, al estatuto de Uno,
objet petit a, au statut de Un, même si cela va igual si va a ser el Uno de excepción, de Uno
être celui de Un d'exception, de Un unique, de único, de Uno todo solo, de Uno que no
Un tout seul, de Un qui n'engendrera jamais engendrará nada. Asimismo, eso nos invita,
rien. Cela bien sûr nous invite également à, eventualmente, a repensar un modo de
éventuellement, repenser un mode intervención posible a partir del aislamiento de
d'intervention possible, à partir de l'isolement esta figura, puesto que se sabe, de todas
de cette figure, puisqu'on sait que, de toute formas, que ¡el paranoico es aquél que busca
façon, le paranoïaque est quelqu'un qui hacerse golpear! Lacan ha descrito la paranoia
cherche à se faire battre ! Lacan a décrit la de auto-punición; en todo comportamiento del
paranoïa d'autopunition, mais dans tout paranoico, él busca la punición, ¡hacerse cascar!
comportement de paranoïaque, il y a la Entonces, digo bien, la reintroducción de la
recherche de la punition, à se faire casser ! pregunta de saber si, ante un caso de paranoia,
Donc, je dis bien, la réintroduction de la nos hemos de contentar, diría, sagazmente, con
question de savoir si, devant un cas de dar el brazo a ceder y decir: “¡salud, camarada!
paranoïa, il faut nous contenter, je dirais, Tú te desembrollas como tal, perfecto!”, o bien,
sagement, de baisser les bras et de dire : "Salut, si, efectivamente, hay alguna cosa a hacer,
camarade. Tu te débrouilles comme ça, parfait puede ser gracias a esta [pregunta], volver a
!" ou bien si, effectivement, il y a quelque pensar sobre el tipo de intervención que
chose, peut-être grâce à cela, à repenser quant convendría.
au type d'intervention qui conviendrait.
Un tout dernier mot, il y a une autre façon de Una última palabra, hay otra manera de
passer de l'objet petit a au Un, j'en connais une pasar del objeto pequeño a al Uno, yo no
autre. Il y a la suivante et, d'une certaine façon, conozco otra [distinta]. Hay la siguiente y, de
elle a un rapport avec la paranoïa. Je me una cierta manera, ella guarda una relación con
souviens d'une séance de séminaire, je ne sais la paranoia. Me acuerdo de una sesión de
plus duquel il s'agit, mais où Lacan avait posé seminario, no sé de cuál se trata, pero allí
à son auditoire la question du nom propre : Lacan plantea a su auditorio la pregunta por el
qu'est-ce que c'est qu'un nom propre ? Dans nombre propio: ¿qué es eso que es un nombre
quel séminaire traite-t-il de cela ? propio? ¿De cuál seminario se trata?

Bernard Vandermersch: Dans Bernard Vandermersch: En La identificación.


L'identification.

Charles Melman : Dans L'identification et je Charles Melman: En La identificación y yo me


me souviens encore, et c'est peut-être consigné acuerdo aún, y eso puede ser consignado en la
dans le compte-rendu, du désarroi de cuenta dada del desarrollo de la asistencia,
l'assistance, parce que ce n'est pas un signifiant porque eso es un significante que representa a
qui représente un sujet pour un autre nom un sujeto para otro nombre propio; ¡uno no
propre ; on ne peut pas dire ça ! D'autre part, puede decir eso! De otra parte, ¿qué es eso que
qu'est-ce qui fait le caractère oppositionnel de hace el carácter oposicional de ese significante
ce signifiant nom propre par rapport aux nombre propio en relación a otros, a los
autres, aux signifiants ? Alors, la question est significantes? En tal caso, la pregunta es una
une question très ancienne, nous ne pregunta muy antigua, ¡nosotros no la
l'inaugurons pas ! Platon, bien entendu, s'est ignoramos! Platón, por supuesto, colocó la
posé la question et y compris la question du pregunta e, incluso, la pregunta del nombre de
nom de Socrate, en tant que ce nom propre est Sócrates, ¿en tanto ese nombre propio es el que
ce qui désigne l'objet lui-même ? Là, c'est le designa al objeto mismo? ¡Ahí, es el nombre
nom spécifique ! Il faudrait même arriver à específico! Él mismo fallaría en hacer una
faire une langue, une logique, où il n'y ait que lengua, una lógica donde no hubiera nombres
des noms propres. Comme cela, nous serions propios. Como tal, estaremos seguros de no
bien sûrs de ne jamais rater l'objet. Je dis : acertar jamás al objeto: “Chemama”, ¡es él, no
"Chemama", c'est lui, ce n'est pas Jeangirard ! Je es Jeangirard! Te atrapé. Pero el nombre
l'ai attrapé ! Mais le nom propre, comme vous propio, como ustedes ven, es la manera en que
voyez, c'est la façon dont il est constitué. Il est él está constituido. Él está constituido de una
constitué d'une concrétion littérale, regroupée concreción literal, reagrupado de suerte de
de sorte à faire Un et que cette concrétion hacer Uno y, que esta concreción literal, no
littérale ne veut strictement rien dire d'autre, quiere decir estrictamente nada más, puesto
puisqu'il est bien évident qu'en tant que nom que es bien evidente que en tanto que nombre
propre elle ne se rapporte pas à telle quiddité, propio, esta [concreción] no se relaciona a tal
comme on l'a dit à propos de Socrate, quididad específica, como se ha dicho de
spécifique. En tant que nom propre, elle se Sócrates. En tanto que nombre propio, ¿con
rapporte à quoi ? Eh bien, nous allons imaginer qué se relaciona ella? Pues bien, vamos a
qu'elle se rapporte justement à ce Un qui fait imaginar que ella se relaciona justamente a ese
coupure dans la chaîne littérale de l'Autre et Uno que hace corte en la cadena literal del
qui devient, en tant que Un, le signifié de ce Otro, y que deviene, en tanto que Uno, el
nom propre. À charge pour vous ensuite de le significado de ese nombre propio. Queda a
phonétiser, puisque vous avez tout lieu de cargo de ustedes, después, fonetizar, puesto
penser qu'initialement il est purement que ustedes tienen que pensar que todo lugar
consonantique. Alors, vous vous débrouillez es inicialmente puro consonántico. En tal caso,
après à le phonétiser et selon la langue ustedes se desembrollarán antes que fonetizar,
évidemment que vous parlez, vous le y, según la lengua en que evidentemente
phonétisez en vous référant aux phonèmes, aparecen cierto número de objetos: peral,
voire éventuellement aux objets naturels ou manzana, fuente, lo que ustedes quieran, que
autres : poiriers, pommiers, fontaine, ce que figuran en su lengua y representan
vous voudrez, qui figurent dans votre langue evidentemente un cierto número de objetos
et représentent évidemment un certain nombre derechohabientes de admisión sobre la escena
d'objets ayant droit d'admission sur la scène de del mundo de ustedes, en relación al
votre monde à vous, dans le rapport aux Vorstellungsrepräsentanz. Simplemente, eso
Vorstellungsrepräsantanz. Simplement ceci pour que para ustedes dice, ustedes lo ven, ese
vous dire que, vous le voyez, ce passage de pasaje del objeto pequeño a, la manera en que
l'objet petit a, la façon dont il serait amené à él sería llevado a poder ser Uno es una cuestión
pouvoir faire Un est une question qui mérite que amerita que nosotros lo tomemos en
que nous la prenions en compte et, à l'occasion, cuenta; y, en el momento, yo diría, tomar en
je dirais, prendre en compte la façon dont le cuenta que el paranoico intenta volver a soldar
paranoïaque tente de résoudre la folie la locura insoportable a la que él está expuesto,
insupportable, à laquelle il est exposé, par cette por esta puesta en orden, por esta
mise en ordre, par cette réhabilitation, par cette rehabilitación, por esta divinización, que le da
divinisation, qui lui donnent un statut tenable, un estatus sostenible, ¡se sería siempre fuera
serait-ce toujours hors du monde ! Sauf que le del mundo! Salvo que el mundo se
monde se ramène maintenant à cet espace que restableciese manteniendo ese espacio que le
lui, seul, a le droit de tenir, a le droit d'occuper. da a él, sólo, el derecho de tener, el derecho de
ocuparlo.

Voilà quelques propositions qui vous He aquí, espero, que aquellas proposiciones
paraîtront, je l'espère, amènes. que ustedes presenten, las hagan llegar.

Amen ? ¿Amén?

Traducción : Luisa M. Matallana


Texto revisado en julio de 2008