Vous êtes sur la page 1sur 4

AQF (Assurance qualité fournisseurs) http://start10g.ovh.net/~formatioys/index.php?view=article&catid=4%...

AQF (Assurance qualité fournisseurs)

Sur l'assurance qualité.

Dans l'AQF, assurance qualité fournisseurs, mais on dit et écrit aussi au MINDEF "assurance qualité des
fournitures", le mot "fournitures" est pris au sens large :

ce peuvent être des fournitures proprement dites, mais aussi des services, des travaux.

L'assurance qualité des fournitures AQF est un concept hérité des pratiques en matière de
qualité, propres au ministère de la défense MINDEF, et sa délégation générale pour l'armement (DGA).

Le ministère de la défense et ce qui était la DGA à l'époque (1) avaient déjà apporté beaucoup aux
systèmes de la qualité, avec le service de Surveillance industriel de l'armement (SIAr), créé par décret n°
64-304 du 4 avril 1964, et son cahier des obligations des fournisseurs de l'armement (COFA), puis son
règlement sur les obligations des fournisseurs de l'armement (ROFA) dans les années 80, avec ses
certifications RAQ 1, RAQ 2, RAQ 3, équivalentes aux référentiels de l'Otan, AQAP (Allied Quality
Assurance Publications) ou "Publication interalliée sur l'assurance de la qualité", respectivement AQAP
1 qui s’applique aux entreprises devant prouver la maîtrise de la qualité en conception et fabrication ;
AQAP 4 pour les entreprises uniquement concernées par la fabrication, la conception étant externe ; et
AQAP 9 lorsque des contrôles finaux suffisent à garantir la qualité des produits finis .

Les certifications RAQ 1, RAQ 2, RAQ 3 accordées par le service de Surveillance industriel de
l'armement (SIAr), furent certainement la voie des certifications ISO 9001, ISO 9002, ISO 9003, et
permirent à beaucoup de sociétés industrielles de progresser en matière de qualité (qu'elles soient de
simples PME, mais aussi des industriels de renom).

Le service de Surveillance industriel de l'armement (SIAr) est alors un réseau d'agents qui constitue un
maillage du territoire pour l'ensemble des très nombreux fournisseurs ; ces agents du SIAr sont parfois
résidant en entreprise ; ils réalisent notamment des contrôles "sur pièces et sur place".

(1) Le Service des fabrications d’armement, devenu par la suite la Direction des études et fabrications
d’armement (DEFA), a été créé le 3 juillet 1935.

On parlait alors surtout de la direction des études et fabrications d'armement, DEFA, puis vint la
délégation ministérielle pour l'armement (DMA) à partir de 1961, avec des fonctions étatiques et des
fonctions industrielles confirmées, et ses grandes directions techniques, direction technique des
armements terrestres (DTAT), direction technique des constructions aéronautiques (DTCA), direction
technique des constructions aéronautiques (DTCN), direction technique des engins (DTEN), la direction
des poudres (DP) qui recouvraient notamment tous les arsenaux et moyens de production d'armement.

1 sur 4 11/03/2011 22:00


AQF (Assurance qualité fournisseurs) http://start10g.ovh.net/~formatioys/index.php?view=article&catid=4%...

Yves Gleise, DGA/D, a signé le 11 juillet 2001 le texte définissant la politique de la DGA en matière de
qualité des produits.

C'est la naissance de l'assurance qualité des fournitures AQF, qui romp avec le principe de contrôles "sur
pièces et sur place".

Ce document a marqué le passage de la notion de surveillance industrielle à l’assurance qualité des


fourniture basé sur :

- la responsabilité des industriels,

- le niveau de confiance en matière de qualité.

Les finalités de l'assurance qualité des fournitures AQF sont d'apporter l’assurance que le fournisseur a
respecté les exigences contractuelles pour la qualité des fournitures et prestations qui font l’objet du
marché, avec pour valeur ajoutée l'augmentation de la confiance envers la qualité des fournitures, basée
sur l’existence, la véracité, la pertinence et la suffisance des preuves fournies par le titulaire du contrat,
la connaissance des risques du domaine industriel.

L’assurance qualité des fournitures AQF est donc basée notamment sur une analyse de risques, et est
modulée en fonction du degré de confiance acquis dans le système de management de la qualité du
titulaire, et de l’évolution des risques au cours de l’exécution du marché (a minima, une analyse
sommaire des risques) ; cette analyse est tenue régulièrement à jour.

De l'analyse des risques et du classement de leur criticité, découlent des actions de maîtrise des
risques qui doivent être déclenchées ; elles ont généralement de la responsabilité du titulaire d'un marché
publics, mais pourront être à l'initiative de l'administration, ou en responsabilité partagée (par exemple
dans le cas de mise au point ou mise à disposition de certaines installations rendues nécessaires pour les
opérations de réception).

L’exercice de l’assurance qualité des fournitures AQF consiste principalement :

- en l'appréciation de la mise en oeuvre, par le titulaire, des dispositions d’assurance qualité spécifiques
au marché, par la constatation de la présence des preuves prévues au marché ;

- l'analyse de ces preuves et enregistrements qualité, consignée et motivée dans un procès verbal

2 sur 4 11/03/2011 22:00


AQF (Assurance qualité fournisseurs) http://start10g.ovh.net/~formatioys/index.php?view=article&catid=4%...

communiqué au titulaire ;

- la constatation de l’application des plans d’amélioration proposés par le titulaire ainsi que celle des
résultats obtenus, dans le cadre des obligations contractuelles.

L’exercice de l’AQF doit avoir été stipulé dans le marché.

Dans le silence du marché, l’exercice de l’AQF, qui est une démarche qualité, consiste en :

- la constatation de la présence du certificat de conformité et de l’état de configuration du produit limité


à ses articles de configuration ;

- l’analyse des éléments pris en compte par le titulaire pour établir ces documents.

Formations achats marchés publics Famp met la qualité au coeur de ses formations, qui sont
ouvertes à l'acheteur, au prescripteur, au responsable d'entité et aux PME.

Formations achats marchés publics Famp propose des formations "spécifiques" pour les acheteurs
qui abordent les cas de figure des mutualisations, externalisations, mutualisations et
externalisations dans des situations complexes, où sont abordées les stratégies d'acquisition, et
notamment les réflexions sur les conditions de recours à l'assistance à la maîtrise d'ouvrage, la
maîtrise d'ouvrage déléguée, la maîtrise d'oeuvre, l'allotissement, et une idée de plan permettant la
maîtrise de l'accès des PME sous-traitantes, qui apporte une forme de réponse à la problématique
des marchés de facility management et de l'allotissement, les cahiers des charges, les procédures
possibles.

Formations achats marchés publics Famp propose ses formations également pour les prescipteurs,
voire pour les PME, avec pour ambition de réaliser des formations avec les trois acteurs majeurs
de l'achat autour d'une même table : le prescripteur, l'acheteur, le fournisseur, pour des moments
d'interactivité et d'écahanges, où chacun pourra s'enrichir des expériences de l'autre.

C'est une des ambitions de Formations achats marchés publics Famp.

Cette démarche d'ouverture de formations à dominante qualité, s'adressant aux différents acteurs de la

3 sur 4 11/03/2011 22:00


AQF (Assurance qualité fournisseurs) http://start10g.ovh.net/~formatioys/index.php?view=article&catid=4%...

chaîne achat, est unique.

Formations achats marchés publics Famp insuffle le thème qualité dans toutes ses formations, notamment
celles qui traitent du cahier des charges ; citons :

- ACH n° 9 (Bâtir une stratégie d'acquisition et une ébauche de cahier des charge pour un marché
multiservices, multitechniques ou facility management dans un contexte de mutualisation, 5 jours),

- ACH n° 14 (Les fondamentaux du CCTP, 1 jour),

- ACH n° 15 (L'optimisation du CCTP pour un cahier des charges et une consultation efficaces, 3
jours)

- ACH n° 16 (La réalisation du cahier des charges CCTP, FDC, RC, CCAP, et sa gestion par
l'acheteur et le prescripteur, 4 jours),

- ACH n° 24 (Cursus "L'acheteur négociateur dans sa relation prescripteur fournisseur" (ACH 15


+ ACH 11 + ACH 17), 3x3 jours),

- ACH n° 45 (La démarche qualité dans les achats, 1 jour),

- ACH n° 47 (La réglementation et l'exécution des marchés publics, 3 jours),

- ACH n° 52 (Exécution et contrôle des marchés publics, synthèse, 1 jour),

- ACH n° 53 (Exécution et contrôle des marchés publics, 2 jours),

- ACH n° 58 (Les fondamentaux du CCTP et son optimisation, 2 jours),

- ACH n° 59 (Les fondamentaux du CCTP et sa gestion AQF, 3 jours).

4 sur 4 11/03/2011 22:00